Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

06/06/2014

Raheem Sterling et Antonio Valencia se fritent

Dans la flopée de match amicaux internationaux de ce mercredi, il y avait un duel entre deux Mondialistes, l'Angleterre et l'Equateur. Les premiers voulaient ainsi peaufiner leur préparation avant leur entrée dans la compétition contre l'Italie à Manaus, tandis que les seconds avaient là un adversaire intéressant en vue des échéances qui les attendront contre la Suisse et la France.

Le match, ouvert, s'est finalement soldé sur un partage 2-2, mais n'a pas toujours été amical. Malgré la crainte de la blessure qui aurait du hanter les 22 acteurs sur la pelouse, certains n'ont cependant pas levé le pied dans les duels.

Notamment, Raheem Sterling, l'ailier de Liverpool, qui y est allé d'un tacle plus qu'appuyé sur Antonio Valencia, le capitaine de La Tri.

Un peu furax, ce dernier a dit sa façon de penser à son adversaire anglais de façon peu courtoise.

Du coup, l'arbitre a sorti un bristol rouges pour chacun histoire de pas faire de jaloux et de rappeler que les rivalités Liverpool - Manchester United (le club de Valencia) n'avaient rien à faire lors d'un amical entre pays pas spécialement rivaux.

09:34 Écrit par tackle on web dans CARTON ROUGE, International, TAQUETS ET TAMPONS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

01/06/2014

Victime d'une fracture du tibia, Montolivo ratera le Mondial

Coup dur pour la Squadra Azzurra qui perd l'un de ses pions importants.

Enrico Castellacci, médecin de l'équipe nationale italienne, a confirmé que Riccardo Montolivo souffre d'une fracture du tibia et qu'il ne disputera pas le Mondial brésilien. Le médian de l'AC Milan est sorti après seulement treize minutes de jeu, samedi à Londres sur la pelouse de Fulham, lors de la rencontre de préparation contre l'Irlande (0-0).

"Montolivo a ce qu'on soupçonnait: il a subi une fracture du tibia. Je n'ai pas encre vu la radiographie pour déterminer la gravité, mais pour une fracture du tibia, une opération peut être nécessaire", a déclaré Castellacci aux micros de la télévision italienne, la Rai.

Le joueur doit ainsi faire une croix sur sa participation au Mondial. Durement touché dans un contact avec l'Irlandais Alex Pearce, Montolivo, capitaine samedi, est sorti sur une civière, la jambe gauche immobilisée. Selon la lecture labiale, Montolivo semblait dire: "Mi sono rotto", c'est-à-dire: "Je me suis cassé (quelque chose)". Durant la même rencontre, Alberto Aquilani (Fiorentina), qui avait remplacé Montolivo, a dû quitter la pelouse après avoir reçu un coup au niveau de la tempe.

L'Italie figure dans le groupe D du Mondial au Brésil, avec l'Angleterre, l'Uruguay et le Costa Rica. Cesare Prandelli attendait la rencontre contre l'Irlande pour faire ses choix et dévoiler sa sélection définitive de 23 joueurs en vue du Mondial. "Est-ce que ce sera une nuit compliquée pour faire les choix? En ce moment, nous sommes tous sous le choc. Demain soir (ndlr: dimanche) nous déciderons les 23", a commenté Prandelli.

(Belga)

11:10 Écrit par tackle on web dans MONDIAL 2014, TAQUETS ET TAMPONS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

08/05/2014

Un chien "féroce", un joueur pas content et un ramasseur de balle pragmatique

Les animaux et les terrains de football, une grande histoire d'amour. Elle s'est perpétuée au Pérou ce mardi à l'occasion de la rencontre entre The Strongest, équipe de La Paz, et Club Universitario. Soit un duel entre le 3e et le 2e du championnat.

Désireux de profiter de l'affiche pour se montrer à la télévision, trois petits canidés sont montés sur le pré afin de gambader et de jouer. Ce qui n'était pas du goût des joueurs visiteurs et en particulier de Federico Silvestre, aucun lien de parenté avec Mickaël et Matias.

Le milieu argentin d'Universitario a tenté d'attraper un des petits quadrupèdes, mais ce dernier n'était pas de cet avis. Il a manifesté sa désapprobation en mordant le joueur qui était du coup un tantinet remonté.

Heureusement pour le toutou, un ramasseur de balle s'est interposé et a dit à Silvestre qu'il se chargeait de faire sortir l'intrus du terrain.

Mais manifestement cela n'a pas calmé le joueur. Se fait mordre par une toute petite bête devant tout le monde, ça la fout mal.

Retrouvez d'autres buzz animaliers sur Alors on buzz ?

14:11 Écrit par tackle on web dans INSOLITE, LES RESTES DU MONDE, TAQUETS ET TAMPONS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

30/04/2014

La gifle de Ribéry

Le Bayern Munich a sombré sur sa pelouse de l'Allianz Arena ce mardi soir. Déjà battus 1-0 lors de la manche aller à Madrid, les Bavarois ont encaissé une défaite historique sur le score de 0-4. Alors que l'année passée, le club allemand avait donné une leçon de football au FC Barcelone au même stade de la compétition (4-0 à Munich et 3-0 au Camp Nou), cette fois-ci c'est l'inverse qui s'est produit. 

Et le dénominateur commun entre ces deux déroutes est sans doute le tiki-taka. Sous la houlette de Jupp Heynckes, le Bayern avait réussi à contrer le style de jeu cher au Barça. Sauf que cette saison en Bavière, Pep Guardiola a enfilé le costume de T1 et a voulu adapter cette façon de jouer à l'espagnole au sein de l'équipe allemande.

Du coup, si les pourcentages de possession de balle impressionnants étaient présents chez le Rekordmeister, l'imagination et les occasions de buts ne l'étaient pas. Surtout sur la scène continentale. Car le Bayern Munich a dominé sa compétition domestique. Bien aidé par les problèmes du Borussia Dortmund dont l'infirmerie a été trop garnie que pour pouvoir rivaliser sur le long terme avec l'armada bavaroise.

En C1, lors de la phase de poule, le FC Hollywood s'était incliné 2-3 sur ses terres lors du dernier match de poule contre Manchester City. Un relâchement anodin avait-on pensé. Un peu comme cela avait été évoqué après le nouveau match nul à domicile contre Arsenal en 1/8e. Il faut dire que les Bavarois l'avaient emporté 0-2 à Londres en dominant les Gunners de la première à la dernière seconde.

Le quart de final contre Manchester United apportait de nouveaux indices des limites du système Guardiola. Face à l'équipe malade de David Moyes qui optait pour un bloc très bas et des contres rapides, le Bayern se cassait les dents à Old Trafford, mais sauvait les apparences en ramenant le 1-1. Au retour, les Allemands peinaient, se retrouvaient menés, mais inversaient rapidement la tendance pour se qualifier.

Face au Real Madrid performant de Carlo Ancelotti, cela ne pouvait plus passer. Pendant deux matches, le Bayern a fait tourner le ballon avec une possession de 70%. Mais stérilement. Les occasions franches se sont comptées sur les doigts d'une main et Iker Casillas a passé finalement deux soirées bien plus calmes que celles qu'il avait connues au tour précédent contre un autre club teuton, le Borussia Dortmund. Défensivement, la rigueur n'était pas de mise. Et les contres ultra rapides des Merengue ont fait du mal à un axe central défensif trop lent et un peu limité. (surtout Boateng)

Le tiki-taka a encore montré ses limites. Mais surtout, Pep Guardiola, romantique jusqu'au bout des ongles, n'a pas su réinventer son style de jeu fétiche pour surprendre des adversaires qui ont désormais trouvé la parade (Mais tous les joueurs munichois étaient-ils faits pour jouer de cette manière ?). Sans doute espérait-il à nouveau dominer l'Europe avec cette façon de jouer histoire de rendre hommage à Tito Vilanova avec lequel il avait conduit le Barça à la perfection. Mais c'est raté.

Le Bayern giflé, Ribéry tend la main gauche

Porté disparu au Santiago Bernabeu où son remplacement par Mario Götze aura finalement eu pour effet de le retrouver, Franck Ribéry a de nouveau été inexistant lors de la manche retour. Complètement mis en boîte par un Dani Carvajal, présenté à tort comme le maillon faible Merengue, Kaiser Franck a perdu ses nerfs à un moment en giflant son adversaire qui s'expliquait avec Jérôme Boateng.

Un très vilain geste du Français qui a échappé à la vigilance de l'arbitre et n'a pas été sanctionné. Mais qui pourrait l'être a posteriori. Car comme les images risquent de faire le buzz sur la toile, on imagine que les instances européennes n'en resteront pas là.

En tout cas, après une année 2013 exceptionnelle où il avait été l'un des grands favoris pour le Ballon d'or, Franck Ribéry traverse de nouveau une période de doute.

Une mauvaise nouvelle pour Didier Deschamps, certes bien content de voir Karim Benzema en pleine confiance, mais qui devra prendre son temps pour relancer un autre pion important de son équipe.

F.Chl.

08:40 Écrit par tackle on web dans CARTON ROUGE, CHAMPION'S LEAGUE, TAQUETS ET TAMPONS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

13/04/2014

Le Barça coule de nouveau, Neymar retombe dans ses travers

Le FC Barcelone vient de connaître une semaine cauchemardesque. Eliminés logiquement de la Ligue des Champions mercredi après leur défaite sur la pelouse de l'Atlético Madrid, les Blaugranas ont cette fois subi la loi de la modeste formation de Grenade ce samedi à l'occasion de la 33e journée de Liga.

Si d'aventure l'Atlético Madrid devait l'emporter ce dimanche sur la pelouse de Getafe, ce dernier ferait sans doute un grand pas vers la conquête d'un 10e titre national, le dernier datant de 1996. Les Colchoneros compteraient alors quatre points d'avance sur le Real Madrid et cinq sur le FC Barcelone. Une avance qui pourrait bien être décisive même si les hommes de Diego Simeone doivent encore se déplacer au Camp Nou à l'occasion de la dernière journée.

Amorphe contre l'Atlético, le Barça n'a pas été plus en jambes sur la pelouse de Grenade ce samedi soir. Et si au Vicente Calderon Neymar avait été un de seuls joueurs catalans au niveau, ce ne fut pas le cas cette fois.

Frustré le Brésilien sera tombé dans son gros travers, la simulation. Peu après la demi-heure de jeu, on le voit étendu au sol à l'entrée de la surface. Il se tord de douleur et semble à l'article de la mort. Un numéro d'acteur grotesque qui n'aura cependant pas dupé l'homme en noir. Et heureusement, car sur les images, on voit bien Neymar se jeter puis s'écrouler de lui-même après un contact avec le Chilien Manuel Iturra.


Mais ce ne sera pas la seule mauvaise action du Brésilien qui écopera d'un carton jaune un peu plus tard pour avoir donné un coup direct au Camerounais Allan Nyom après avoir perdu le ballon.

Ce n'est pas la beau frustration.



08:27 Écrit par tackle on web dans CARTON ROUGE, ESPAGNE, TAQUETS ET TAMPONS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

05/04/2014

La vilaine semelle de Sylla sur Ciman

Certains annonçaient Zulte Waregem démobilisé après son revers en finale de la Coupe de Belgique. Mais c'était mal connaître les ouailles de Francky Dury. Victorieuses facilement de Genk lors de la première journée des PO1, elles avaient un bon coup à jouer ce vendredi avec la réception du Standard au Gaverbeek.

Les Flandriens ne sont pas passés à côté de l'occasion en prenant le meilleur (2-0) face à un leader du championnat peu inspiré.

Mais une nouvelle décision arbitrale risque de faire du remous cette semaine, la semelle non sanctionnée d'Idrissa Sylla sur Laurent Ciman après seulement 8 minutes de jeu.

Comme on peut le voir sur ses images, le choc a été très rude et l'arbitre, M. Joeri Van de Velde, aurait du renvoyer au vestiaire le joueur de Zulte. Mais de façon incompréhensible, l'agresseur s'en est sorti sans même une réprimande.

De quoi donner de l'aigreur aux Rouches après une semaine marquée par le feuilleton de la suspension de Mehdi Carcela, exclu dimanche dernier pour une semelle sur Anthony Vanden Borre

"Carcela a reçu une carte rouge pour cela la semaine passée. Là, après 8 minutes, cela aurait tout changé. Mais heureusement, je m'en sors indemne. Je m'appelle Ciman, je suis un dur, même si j'ai eu très peur", a commenté le défenseur du Standard au micro de Voot Foot.

Guy Luzon n'a pas encore réagi à cette phase de jeu. Mais s'il le fait, ce sera sans doute en égratignant une nouvelle fois Joeri Van de Velde qu'il a accusé d'avoir défavorisé son club à deux reprises contre le FC Bruges et La Gantoise.

A moins que le coach israélien ait remarqué que ce vendredi, il était, avec ses joueurs, sans doute plus responsable de la débâcle que l'homme en noir.

09:02 Écrit par tackle on web dans CARTON ROUGE, JUPILER PRO LEAGUE, STANDARD LIÈGE, TAQUETS ET TAMPONS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

28/03/2014

Fellaini suspendu pour un crachat sur Zabaleta ?

Manchester United a de nouveau sombré ce mardi en s'inclinant lourdement dans son "théâtre des rêves" contre le voisin honni de City. Un score sans appel de 0-3 qui entérine sans doute définitivement les derniers espoirs de qualification pour la prochaine C1 (à moins que ManU nous fasse une Chelsea) et un constat bien cruel pour les Red Devils. Ils ne méritaient pas mieux.

L'impuissance étant souvent la voisine de la frustration, on assiste parfois à de vilains gestes dans pareilles circonstances. Surtout quand on a endossé le statut de tête de turc depuis quelques temps déjà.

C'est la situation que traverse actuellement Marouane Fellaini pour lequel Old Trafford se transforme tout doucement en cauchemar. En août dernier, Big Mo se félicitait sans doute d'avoir quitté Everton, club avec lequel il estimait n'avoir que peu de chances de se qualifier pour la C1, pour rejoindre le champion en titre et son ancien coach chez les Toffees, David Moyes.

Un remariage qui devait être heureux, mais la lune de miel n'aura jamais vraiment eu lieu. L'international belge n'a jamais trouvé sa place dans l'échiquier d'un Man U en fin de cycle après l'ère Ferguson. Entre allers-retours sur le banc et blessures, Marouane Fellaini a vite été considéré comme un flop retentissant par les supporters mancunians qui l'ont pris quelque peu en grippe. Il faut dire que le prix négocié pour sa venue, 32,5 millions d'euros, ne permettait pas au joueur de se permettre une période d'adaptation.

media_xll_6612734.jpg

Pourtant, il y a quelques semaines, remis d'une opération au poignet qui l'a longtemps tenu écarté des terrains, le Diable rouge faisait son retour dans le onze de United avec à la clé un regain de forme de ses couleurs (même s'il n'avait pas pris par à la "remontada" contre l'Olympiacos en 1/8e de finale de la Champion's League).

Mais ce retour en grâce pourrait être de courte durée. De nouveau à côté de ses pompes contre les Citizens (Paul Scholes, ancienne gloire de United l'ayant d'ailleurs critiqué dans les médias), Marouane Fellaini s'est signalé par un coup de coude asséné dans le visage de Pablo Zabaleta. Une faute qui aurait pu lui valoir un carton rouge, mais M. Oliver avait choisi une certaine clémence en ne lui brandissant que la couleur jaune. Felly s'en sortait ainsi à bon compte.

Du moins, c'est ce que l'on croyait. Car les tabloïds anglais, toujours avides de sensation, ont relancé la polémique sur cette phase. Mais cette fois pour un autre incident qui a eu lieu alors que Pablo Zabaleta se trouvait étendu sur le sol. Après avoir été "jauni" par l'homme en noir, Marouane Fellaini est venu dire sa façon de penser à l'international argentin. Et au passage, un crachat (ou un chewing-gum ?) serait sorti de la bouche du Belge en direction de sa "victime".

Selon The Sun, la FA pourrait visionner les images du match et sanctionner Fellaini si d'aventure elle constatait bien un crachat ou quelque chose y ressemblant.

Affaire à suivre.

F.Chl.

12:36 Écrit par tackle on web dans ANGLETERRE, Belges à l'étranger, TAQUETS ET TAMPONS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

26/03/2014

Bagarre à l'entraînement du PSV

Auteur d'un début de saison très compliqué, le PSV est sur un nuage depuis plusieurs semaines. Le club d'Eindhoven est sur une série de huit victoires consécutives et s'est replacé dans le sillage de l'Ajax Amsterdam.

Mais malgré des résultats florissants, l'ambiance au sein du groupe ne semble pas être au beau fixe. Durant l'entraînement programmé hier après-midi, Memphis Dempay et Joshua Brenet en sont venus aux mains. Heureusement, les autres joueurs sont rapidement intervenus pour séparer les deux hommes.

E.L

 

16:56 Écrit par tackle on web dans LES RESTES DU MONDE, TAQUETS ET TAMPONS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

24/03/2014

Quand Busquets marche sur la tête de Pepe

Pepe et Sergio Busquets sont deux des plus belles crapules gambadant sur les terrains de football à l'heure actuelle. Spécialistes des fautes crasses, ils aiment signer leurs crimes discrètement de la pointe de leurs crampons. Enfin, discrètement, pas toujours pour le Portugais.

L'Espagnol est lui passé maître dans l'art dans la faute vicieuse qui échappe à la vigilance de l'homme en noir. Ce dimanche soir, à l'occasion du Clasico, le milieu défensif Blaugrana retrouvait son grand rival de la défense Merengue.

Et quand ce dernier se retrouve au sol après un duel (chose assez rare dans son chef), le premier n'hésite pas à lui donner l'envie de bien rester la tête dans le gazon. Et vas-y que je te marche ni vu, ni connu sur la tête sur la tête.

Du grand art.



06:34 Écrit par tackle on web dans CARTON ROUGE, ESPAGNE, TAQUETS ET TAMPONS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

23/03/2014

Michael Bradley met un petit pont à l'arbitre et le pousse pour passer

La Major Soccer League vient de reprendre ses droits depuis deux semaines. Parmi les favoris pour le titre, il faudra sans doute compter avec le FC Toronto. L'équipe canadienne s'est montrée active sur le marché des transferts et a réalisé trois jolis coups avec les venues du gardien titulaire du Brésil Julio César, et des internationaux anglais et américain Jermaine Defoe et Michael Bradley.

Le deuxième cité a d'ailleurs réussi ses débuts outre-Atlantique en claquant les trois goals marqués jusque là par Toronto. Trois réalisations, synonymes de deux victoires, la dernière en date remontant à ce samedi.

Face au DC United, Defoe a fait trembler les filets à l'heure de jeu, mais c'est le milieu de terrain venu de la Roma qui a offert le moment cocasse de la rencontre aux 22 500 personnes présentes dans les travées du BMO Field de Toronto.

Après avoir récupéré un ballon au milieu de terrain, le fils de l'ancien sélectionneur égyptien Bob Bradley (désormais aux commandes du club norvégien de Stabaek) a fait un petit pont à l'arbitre avant de le pousser au sol pour poursuivre sa route.

Pas pour rien que le natif de Princeton, qui compte 82 sélections avec les USA, est considéré comme un déménageur de l'entrejeu.

F.Chl.

15:46 Écrit par tackle on web dans INSOLITE, LES RESTES DU MONDE, TAQUETS ET TAMPONS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

21/03/2014

Tevez laisse traîner sa semelle sur Neto

La Juventus s'est difficilement imposée 0-1 sur la pelouse de la Fiorentina, jeudi soir, dans le cadre des huitièmes de finale de l'Europa League grâce à un nouveau coup de patte de l'infatigable Andréa Pirlo.

La fin du match a été un peu mouvementé par la vilaine faute de Carlos Tevez sur le gardien brésilien Neto. Mal servi par son coéquipier, l'Argentin a crapuleusement laissé traîner ses crampons sur le crâne du portier de la Viola. L'attaquant de la Juventus peut s'estimer heureux puisqu'il n'a écopé que d'une carte jaune. Tout comme Neto, qui a protesté virulemment auprès de l'arbitre.

E.L

16:05 Écrit par tackle on web dans CARTON ROUGE, EUROPA LEAGUE, TAQUETS ET TAMPONS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

La vilaine faute de Quaresma sur Dries Mertens

Ricardo Quaresma a beau être joueur capable de tous les coups d'éclat comme en atteste son magnifique but contre Naples ce jeudi, il peut aussi se rendre coupable de vilains gestes.

En première mi-temps, il n'a pas hésité à y aller semelle en avant sur le ballon pour contrer un Dries Mertens qui s'était jeté dessus.

Une vilaine faute que l'arbitre n'a pas sanctionné d'un carton jaune.

Mais cette intervention rugueuse méritait-elle vraiment de l'être ? A vous de juger !


Mertens reçoit un coup à la jambe

09:06 Écrit par tackle on web dans EUROPA LEAGUE, TAQUETS ET TAMPONS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

20/03/2014

Le visage en sang de Tomas Hubocan

BjH6NVfIEAAyHRb.jpg

Le Zénit Saint-Pétersbourg a offert une belle réaction d'orgueil sur la pelouse du Borussia Dortmund. Battus 2-4 en Russie, la bande à Axel Witsel et Nicolas Lombaerts a bousculé le vice-champion en titre et s'est offert une victoire de prestige, même si celle-ci a été insuffisante pour se qualifier pour les quarts.

La copie rendue par le Borussia Dortmund inquiète alors que le tirage au sort du prochain tour n'a pas encore eu lieu. Les hommes de Jürgen Klopp sont loin d'avoir le même niveau de jeu que celui qui leur avait permis d'atteindre la finale la saison dernière. Battus ce soir dans leurs installations, les Schwarz-Gelben restaient déjà sur une défaite dans leur antre contre le Borussia Moenchengladbach. Voilà qui n'est pas encourageant pour la suite de la compétition.

Symbole de cette mauvaise passe, la prestation de Robert Lewandowski. Le Polonais, qui rejoindra le Bayern Munich l'été prochain, est complètement passé à côté de son sujet. Brillant voici un an où il avait notamment terrorisé l'arrière garde du Real avec un quadruplé, le buteur de Dortmund a parfaitement été maîtrisé par Nicolas Lombaerts et Tomas Hubocan.

Ce dernier l'a d'ailleurs payé de sa personne en terminant la rencontre sonné avec le visage en sang. Après un duel avec Lewandowski, le Slovaque a en effet pris le genou de ce dernier dans l'arcade sourcilière. La suite, ce sont ces images toujours impressionnantes.

BjHt61rCAAAdfCh.png

Pour ce geste, Robert Lewandowski n'a pas eu d'avertissement. Il manquera cependant la manche aller des quarts de finale puisqu'il a reçu une carte jaune contre le Zénit pour une faute de main volontaire.

F.Chl.

08:54 Écrit par tackle on web dans CHAMPION'S LEAGUE, PHOTOS, TAQUETS ET TAMPONS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook