Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

25/08/2012

Le premier but de Van Persie pour Man U

 

16:52 Écrit par tackle on web dans ANGLETERRE, Buts d'anthologie, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : robin van persie, manchester united, fulham, premier league, first goal |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

23/08/2012

Ezekiel Fryers, nouveau rouche en action

Après Imoh, le Standard tient son deuxième Ezekiel. Fryers, de son patronyme, débarque de Manchester United, mais son nom ne vous dit sans doute rien. Forcément, il n'a pas souvent eu l'occasion de porter la vareuse de l'équipe première, 6 apparitions la saison passée. Pour mieux connaître le gaillard, voici quelques vidéos de ses prestations avec les Red Devils.

Fryers contre Wigan, le 26 décembre 2011

Contre Otelul Galati, le 2 novembre 2011


19:40 Écrit par tackle on web dans ANGLETERRE, JUPILER PRO LEAGUE, STANDARD LIÈGE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ezekiel fryers, manchester united, standard, transfert |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

31/12/2011

Les stars souhaitent un joyeux anniversaire à Ferguson

Sir Alex Ferguson fête ses 70 ans. Des personnalités du monde poltique (Tony Blair et Gordon Brown), des entraineurs de renom (Arsène Wenger, Sven Goran Eriksson et José Mourinho), ainsi que des joueurs (Wayne Rooney, Paul Scholes, Ryan Giggs) rendent hommage au manager de Manchester United.

 

15:06 Écrit par tackle on web dans VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sir alex ferguson, manchester united, josé mourinho, arsène wenger, wayne rooney, ryan giggs |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

15/10/2011

Liverpool - Manchester United 1-1

Voir les buts de la rencontre.

18:48 Écrit par tackle on web dans VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : premier league, liverpool, manchester united, steven gerrard |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

15/09/2011

Tous les buts de la 1ere journée de Champion's League


szólj hozzá: CH - 1° - 2

07:27 Écrit par tackle on web dans VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cska moscou, losc, manchester united, benfica, real madrid, dinamo zagreb, bayern munich, villareal |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

28/08/2011

Manchester United - Arsenal 8-2 : L'exécution en vidéo

20:07 Écrit par tackle on web dans VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : park, rooney, young, manchester united, arsenal |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

29/05/2011

FC Barcelone - Manchester United 3-1 :le bulletin de notes

726653-8638711-317-238-1.jpg

Barça

Valdes 6,5 : Faut-il encore considérer comme gardien de but celui qui passe plus de temps hors de ses 16 mètres que dedans (statistique véridique). Ce libéro au maillot floqué du numéro 1, souvent considéré comme le “maillon faible” de l’édifice Blaugrana, a réussi de sacrées sorties devant Rooney ou Chicharito. Il ne peut en revanche rien sur l’envoi du premier nommé lors de l’égalisation.

Dani Alvès 7: Suspendu lors de la finale de 2009, le marathonien brésilien aux yeux bleus de psychopathe a pris sa revanche en se balladant sur son flanc droit . Il voulait tant marquer qu’il a oublié d’être collectif et a préféré voir son envoi repoussé par VdS.

Mascherano 7: Le médian casseur de formation dont la calvitie n’a rien à enlever à celle de Pep Guardiola était à la peine en début de match avec des placements approximatifs. Il est ensuite monté en puissance au fur et à mesure du match, sa vista lui permettant d’exécuter des relances de grande qualité.

Piqué 6,5 : Le cheum de Shakira a rendu une copie moins brillante que d’habitude même s’il n’a jamais été mis en difficulté. On se rappelera qu’il a quitté Old Trafford voici deux ans parce que sa Catalogne natale lui manquait. Les trophées en tout cas ne risquent pas de lui manquer. Il a engrangé depuis lors 3 Liga, 2 coupes aux grandes oreilles et 1 Coupe du Monde. What else ?

Abidal 10: On ne sait pas à combien se situe sur l’échelle de suspicion le Lance Armstrong du football qui revenu au top seulement 3 mois après une tumeur au foie , mais on a vu à quel point il était classé très haut sur l’échelle du respect de son club. Se faire refourguer le brassard par Puyol et avoir le privilège de brandir la Coupe aux grandes oreilles en premier, ça veut tout dire. Quand on sait que ce type est considéré comme un pestiféré en France, nul n’est décidément prophète en son pays.

Busquets 8,5 : Clause libératoire : 150 millions. Et, on comprend mieux pourquoi. Relayeur, travailleur, défenseur, c’est un leader qui possède une très belle vision du jeu ainsi que de grands talents de comédien. Ce n’est pas pour rien que c’est le joueur ayant provoqué le plus de cartons jaunes.

Xavi 9,5: Tout le monde n’a d’yeux que pour Messi mais la vraie star du Barça, c’est pourtant lui. Grâce à sa lecture du jeu exceptionnelle, il a dépecé le bloc mancunian à chaque passe en profondeur à l’image de ce premier but où il sert un café crème sur un plateau d’argent à Pedro. Comme dirait Didier Drogba, penseur ivoirien, »It’s a fucking disgrâce », mais Xavi ne verra jamais le Ballon d’or prendre place dans sa vitrine entre les titres en Liga, les C1 et la Coupe du Monde.

Iniesta 8 : Son but victorieux à Johannesburg ne lui a pas suffi pour décrocher le Ballon d’or. Alors, cette année, c’est clair, il peut déjà oublier. Mais, l’enfant Lune a joué une finale à la hauteur de sa réputation en jouant de façon simple et toujours vers l’avant.

Pedro 8,5: L’ailier de poche de Ténérife a fait preuve d’énormément de sang froid pour ouvrir la marque et prendre Van Der Sar à contre-pied. Il fut toujours une solution pour Messi lorsque ce dernier cherchait la profondeur.

Messi 9,5: Pas besoin de s’appeler Paco Rabanne pour annoncer le nom du Ballon d’or 2011. Messi, c’’est plus que le meilleur footballeur du monde, c’est un vrai gosse ! Quand La puce monte sur le terrain, c’est pour s’amuser comme au temps de la cour de récré. Inarrêtable pour les défenseurs mancunians, Leo peut se reconvertir dans le ski au vu de la facilité avec laquelle il effectue ses slaloms au sein des défenses. Ajoutez à cela une grosse louche de vista et vous obtenez un joueur hors-norme, capable d’envoyer du rêve à chaque touche de balle et surtout de répondre présent lors des grands rendez-vous de son club. Prends ça CR7 !

Villa 8 : A la limite du grotesque depuis 3 mois, le sosie de JP de la Star Ac’ 1 a troqué son maillot de renard des surfaces pour celui d’équipier modèle. Appels, contre-appels, décrochages, centres précis et travail défensif avant de nettoyer les toiles d’araignée dans la lucarne de Van Der Sar pour le 3e pion des siens

Keita n.c. : Il y a 4 ans, il évoluait au RC Lens. Depuis les sang et or jouent l’ascenceur entre la Ligue 1 et la Ligue 2, et lui se trouve sur le toit de l’Europe pour la seconde fois de sa carrière. Un malien malin.

Puyol n.c. Le mouton ibérique a toujours le cheveu aussi gras mais se devait d’être de la partie. C’est le seul Blaugrana qui n’aura pas mordu la poussière quand il sera monté sur le terrain.

Man U

Van der Sar 5,5 : Comme un certain Zizou, le coup de boule en moins, il quittera la scène footballistique sans brandir une dernière fois l'une desalbum_large_4210625.jpg plus belles coupes de la planète foot. Le portier batave aura bien déployé son mètre 97 sur une frappe d'Iniesta et sorti quelques autres ballons chauds mais il se verra quand même planter trois tulipes dans son jardin. S'il ne peut rien sur les envois de Pedro et la lucarne de Villa, son placement sur la frappe de Messi n'est pas des meilleurs. Ce soir, Edwin nous a dit adieu et nous on lui dit bravo et merci pour tout.

Fabio 5,5 : Du haut de ses vingt ans, il n'a pas pesé lourd face à l'invicible armada. L'inscouciance de la jeunesse permet souvent de surprendre lors des grands rendez-vous mais dans son cas il se sera mis au diapason avec ses partenaires de la ligne défensive. Il n'a aucune responsabilité directe sur les buts, et ça, c'est déjà pas mal.

Ferdinand 4,5: Le défenseur le plus cher de l'histoire n'aura pas beaucoup eu droit au chapitre face à l'attaquant à la valeur marchande la plus importante de l'histoire.  Il aura certes réalisé quelques bonnes interventions grâce à son sens du placement mais aura souffert comme un damné face aux accélérations et aux dribbles des virevolants avants catalans.

Vidic 4,5 : Le meilleur arrière du monde sera apparu bien désarmé face au meilleur joueur du monde. S'il plus ou moins tenu le choc avec Messi en première période, il a coulé à pic en seconde. Sur le premier but, il est attiré par Messi alors qu'Evra le tient et libère une brèche pour Xavi qui n'en demandait pas tant pour servir Pedro, et sur le second, il laisse Messi tout le temps d'armer sa frappe, la sanction étant immédiate.

Evra 3 : Comme Abidal, il est considéré comme un pestiféré dans l'Hexagone mais au contraire de son équipier chez les Bleus, Ferdinand lui donnera pas le brassard pour soulever la Coupe en premier. Trois erreurs de placement dans son chef amènent les 3 buts espagnols. Finalement, comme à Khysna, le mutin aurait mieux fait de rester dans le bus.

Carrick 3,5: Comme à son habitude, il aura été transparent lors d'un grand rendez-vous sur la scène continentale. Sir Alex ne s'est-il donc jamais étonné que son milieu défensif ne soit quasi jamais titulaire dans l'équipe à la Rose alors qu'il évolue à Old Trafford ? S'il n'a toujours pas compris après ce soir, on ne peut plus rien faire.

Giggs 4,5 : Malgré sa semaine mouvementée côté privé, le gallois a sauvé sa finale avec une "passe" décivise en direction d'un autre spécialiste en la matière, Rooney. Pour le reste, il a affiché une impuissance qu'il n'a manifestement pas face aux anciennes Miss Galles. Le prochain épisode, ce sera dans les tabloïds.

Valencia 3 : Avec un tel nom, il ne pouvait pas gagner ce soir. L'équatorien a multiplié les fautes pour recevoir son petit bristol jaune. L'abnégation, ça paie toujours...

Park 4: Le harcèlement ne paie pas toujours. N'est pas DSK qui veut. Comme sa double identité le prédestine, le coréen s'est battu comme un beau diable rouge mais n'a jamais pu juguler l'hémorragie Blaugrana.

Chicharito 3: Le petit pois mexicain n'a pas pesé bien lourd dans cette finale en alignant 4 hors-jeu lors des 20 premières minutes. Et dire que Sir Alex avait laissé moisir dans les tribunes Berbatov, meilleur buteur de la Premier League.

Rooney 7 : Le fils caché de Susan Boyle aura été fidèle à lui même. Il se sera bagarré sur chaque ballon traînant dans ses parages, sera redescendu gratter l'un ou l'autre cuir et aura tenté d'orienter le jeu des Red Devils. Il inscrira d'ailleurs la seule rose des siens sur l'une des rares possibilité qu'il aura pu se ménager. Dans ce contexte pourri pour lui, Rooney aura réussi à bien garder la tête hors de l'eau.

Scholes n.c. Ca sentait la tournée d'adieu pour le petit rouquin hargneux. Il a sauvé sa journée en échangeant son maillot contre un du Barça. C'est toujours ça de pris.

Nani n.c. Même, si on pense qu'il aurait pu apporter plus de fantaisie dans le jeu que Valencia, Super Nani n'a pas encore fait oublier CR7 dans les coeurs des supporters mancunians. La gomina dans les cheveux, ce n'est pas suffisant.

F.Chl. et Claudy

01:55 Écrit par tackle on web dans VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : fc barcelone, manchester united, messi, wembley, champion's league |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

28/05/2011

Le but de Messi lors de la finale

23:20 Écrit par tackle on web dans VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fc barcelone, manchester united, rooney, wembley |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

24/02/2011

OM - Manchester United 0-0 : le bulletin de notes

l-om-n-a-pas-a-rougir.jpgMarseille

Mandanda 7 : Peu sollicité, l'ancien havrais a néanmoins fait un très bon match en étant un modèle de concentration. Une bonne intervention sur une frappe de Fletcher l'a directement mis en confiance.

Fanni 7 : Avec Marius et César dans les tribunes, il ne pouvait qu'être motivé. Rarement inquiété sur le plan défensif par Rooney, il s'est permis quelques débordements et quelques centres intéressants. Et que dire de son double grand pont le long de sa ligne...

Diawara 6,5 : Soirée tranquille pour le défenseur central qui n'a pas eu beaucoup de travail. Dire qu'il a raté les "Mercredis de l'histoire" pour se coltiner le marquage de Berbatov. Les soirées Champion's League, ce n'est vraiment plus ce que c'était.

Mbia 6,5: Cfr Diawara

Heinze 6 : En première mi-temps, on a eu peur pour lui tant il était aux fraises face à Nani. Mais la pause café lui a fait le plus grand bien car l'Albiceleste a retrouvé toute sa rigueur germanique dans le second acte. Faut dire aussi que son opposant lusitanien était tombé dans ses travers Ronaldiens.

Cissé 4: Un mec qui déjoue, un mec qui ne sait rien créer, un mec qui a contribué à l'ennui de la rencontre.

Kaboré 5 : Il a fait le minimum syndical dans un match fermé où il était difficile pour lui de se montrer. Par contre, joli petit coup du sombrero en deuxième mi-temps. Mais après avoir vu Fanni faire des petits ponts et Brandao réussir un enchaînement technique, il s'est dit que lui aussi avait bien le droit de crâner quelques secondes.

Lucho 4,5 : "Don't cry for me Argentina" . On espérait de lui quelques fulgurances, quelques ballons distillés génialement vers ses attaquants mais manifestement, il avait oublié son inspiration au vestiaire.

Rémy 6 : Un gros dégueulasse ! N'avait-il pas digéré son dürüm d'avant match ou ne s'était t-il pas encore remis de sa virée nocturne de la veille ? Toujours est-il qu'il a vomi comme un malpropre sur la pelouse du vélodrome avant de céder sa place à Valbuena pour finir la tête dans la cuvette. Avant cela, il avait réalisé quelques actions individuelles intéressantes.

Brandao 4 : Il a tenté un enchaînement amorti de la poitrine - retourné. Mais n'est pas Rooney (ou Briand) qui veut. Par contre, sa tête fut souvent utile sur les phases arrêtées défensives.

A. Ayew 5,5 : En première mi-temps, le fils d'Abedi Pelé est venu jouer les grands frères auprès d'un Heinze complètement à la ramasse contre Nani. Puis, en deuxième mi-temps, il a tenté un corner rentrant et quelques tirs trop croisés. Un brin d'audace dans un match terne, ca ne fait pas de mal

Cheyrou 4: Cissé n'est lui, c'est donc son frère.

Valbuena n.c. P'tit Vélo était de retour pour l'ouverture de la saison cycliste. Une vilaine blessure aux ligaments du genou l'avait privé des vertes pelouses depuis quelques temps.

Manchester United

 

Van der Sar 6 : Pas de crise de la quarantaine pour la grande asperge batave. Très peu sollicité, il a fait son job tout simplement.

O’Shea 6 : Il a eu un peu de boulot avec Ayew et a tenté quelques centres inintéressants.

Smalling 6 : A Milwall, ses éducateurs ne voyaient pas en lui un joueur professionnel. Ca tombe bien, c'est justement le cas de Brandao. Solide dans les duels aériens et souvent bien placé, l'ancien de Fulham doit être le frère de relances d'Eliaquim Mangala tant ces dernières étaient imprécises.

Vidic 7 : Veni, Vidic, vici. D'un autre côté face à Brandao, c'était courru d'avance.

Evra 5,5 : L'insurgé de Khysna a été timidement conspué par le Vélodrome. Il n'a pas toujours eu la tâche facile face à Rémy a tenté d'aider offensivement ce qui ressemblait à Wayne Rooney. En vain, puisqu'il devait s'agir de son fantôme.

Fletcher 5 : Besogneux, efficace à la récupération, incapable de relancer convenablement. Un milieu défensif moderne, un relayeur de l'ennui, symbole du football tactique à l'extrême.

Carrick 5 : Le comptable d'Old Trafford a toujours un petit pincement quand il repense au chèque de 27 millions d'euros donné à Tottenham pour ce joueur apprécié pour la qualité de son passing. Pour le reste, voir Fletcher.

Gibson 4 : Avec un tel nom, on se doutait bien qu'il aimait gratter les guitares adverses. Mais le foot, c'est aussi faire des passes mais apparemment ca, il ne l'a pas compris.

Nani 5 : Super Nani s'est fait plaisir en première période face à Heinze. Mais deux, trois ronds de jambes inutiles ne suffisent pas à faire de vous un Cristiano Ronaldo. Quoique...

Berbatov 3 : Sur les rares fois où on l'a vu en gros plan, on s'est dit qu'il avait quand même un petit air d'Eric Zemmour. C'est tout ce qu'on s'est dit, vu que pour le reste, il a été transparent. Il s'en grillera bien quatre, cinq pour oublier.

Rooney 3 : On a espéré à un moment qu'il nous referait le même coup que dans le derby mancunien. Mais le coup de génie n'est jamais venu.

Scholes n.c. 664e match disputé pour les Red Devils. C'est beau !

F. Chl.

11:47 Écrit par tackle on web dans Bulletin de notes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : om, manchester united |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

01/01/2011

City, United et Tottenham commencent bien 2011

Birmingham - Arsenal 0-3

 

Manchester City - Blackpool 1-0




West Bromwich - Manchester United 1-2

Tottenham - Fulham 1-0





19:08 Écrit par tackle on web dans VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : manchester united, west browich albion, wba, hernandez, chicarito, wayne rooney, rooney |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

27/12/2010

Tevez et Berbatov marquent un doublé

Voir le doublé de Tevez et les autres buts de Newcastle - Manchester City (1-3)

Voir les buts de Dimitar Berbatov lors Manchester United - Sunderland (2-0)

 


09:09 Écrit par tackle on web dans VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : manchester united, manchester city, sunderland, newcastle, dimitar berbatov |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

14/12/2010

Retour en vidéo sur ManU - Arsenal

Le but (chanceux) de Jee Sung Park

Le penalty manqué de Wayne Rooney

13:50 Écrit par tackle on web dans VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : park, rooney, manchester united, arsenal |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Man U - Arsenal 1-0 : le bulletin de notes décalé des 2 équipes

im440.jpgManU

Van der Sar 6 : Des gants immaculés…

Rafael 6 : Sans sa caravane, c’est quand même autre chose…

Ferdinand 6 : Mortal Kombat n’a plus de secret pour Rio depuis qu’il a désossé Sagna façon Sub Zéro.

Vidic 6,5 : Match pépère pour le Serbe qui ne s’est guère fait contrarier par les rares percées londoniennes.

Evra 6,5 : Ses envolées philosophiques sur Arsenal ? Justifiées…

Fletcher 5,5 : A passé la rencontre à râler plein sa panse.

Carrick 6 : Le Britton s’est promené dans son milieu de terrain. RAS…

Anderson 7 : Le sosie de Mia Frye s’est démené sans compter. Et si c’était lui la future plaque tournante mancunienne ?

Nani 7,5 : Pour fesser les Baby-Gunners, Man U pouvait compter sur Super Nani

Rooney 6,5 : Un abattage de tous les Devils pour le Shrek maison. Point noir, son penalty catapulté dans les nuages. Etrange pour un qui est coutumier à tirer…

Park 7 : Grâce à son but à se démonter les cervicales, le bridé a débridé cette rencontre qui permet à son crew de prendre les commandes du championnat.

 

Arsenal

Szczesny 4,5 : Première titularisation pour celui au patronyme imprononçable par le commun des mortels (oui même pour toi Jonathan Legear). Avec son jeu au pied made in Blazic, il ne peut rien faire sur le but.

Sagna 3 : Des centres foireux du droit, il a donc tenté du gauche… No comment…

Squillaci 4 : Des problèmes de communication avec sa défense, c’est ça le problème des championnats étrangers. Quoi ? Ils sont tous français ? Cocasse…

Koscielny 3 : Précurseur Kleist, écrivain allemand, voulait faire « de la souffrance un moment impérissable ». La Ligue 1, c’était quand même plus accessible…

Clichy 2 : Des centres foireux du gauche, il a donc tenté du droit… No comment…

Song 3 : « Sing a sad Song, in a lonely place, try to put a word in for me… » Oasis

Rosicky 3 : Tchèque en bois.

Wilshere 3 : Encore un qu’on a encensé, flagorné, surcoté. Attention Jack, tu vas finir comme Alin Stoica…

Nasri 4,5 : Celui qui s’autoproclame le meilleur joueur de PL a encore du taf’…

Arshavin 3 : Emoussé en début de rencontre, le soviet a vite compris que ce ne serait pas son jour. Damned…

Chamakh 3 : N’a pas plus pesé sur la rencontre que son infraction capillaire…

 

(Pierre-Alexis Matton)

 

11:12 Écrit par tackle on web dans Bulletin de notes | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : manchester united, arsenal |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook