Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

19/08/2012

Charleroi - Standard 2-6 : le bulletin de notes des rouches

2.jpgKawashima 6: N’a pas eu grand-chose à faire si ce n’est aller rechercher deux fois le ballon au fond de ses filets. Il devait peut-être sortir plus vite sur l’égalisation de Gnohéré.

Goreux 6,5: A eu un début de match difficile face au remuant Kagé. Il s’est bien repris par après.

Ciman 7: Match sobre et efficace pour son grand retour à Charleroi sous les couleurs du Standard.

Van Damme 6: Le capitaine liégeois se troue totalement sur l’égalisation de Gnohéré. Sur le deuxième but carolo, il est ànouveau en retard sur Bojovic.

Pocognoli 6: Bonne première période pour le très courtisé latéral gauche. Après le repos, il se fait surprendre dans son dos par Gnohéré.

Bulot 6: A apporté du danger sur son flanc sans pour autant se montrer décisif.

Buyens 7,5: Défensivement, Buyens l’a été d’avantage sur le plan offensif. En seconde période, il a littéralement perforé l’entrejeu et la défense carolo pour inscrire deux buts; une superbe lob et une belle tête piquée. Belle prestation.

Vainqueur 6,5: Le Français a ratissé large hier soir. Vainqueur a récupéré beaucoup de ballons. Superbe ouverture pour Buyens sur le 2-4.

Seijas 8,5: Trois assists et un but pour le Vénézuélien. Qu’on se le dise, il se partage le titre d’homme du match avec Ezekiel. Il a servi trois caviars à ses coéquipiers mais a aussi fait preuve de sang-froid et d’un énorme culot pour inscrire le penalty via une Panenka. Un tout gros match.

Ajdarevic 7: Le Suédois a pesé sur la défense carolo. En première période, il avait cependant tendance à jouer trop seul. Il est au bon endroit pour faire 1-2.

Ezekiel 8,5: Pour sa deuxième titularisation de la saison, Imoh Ezekiel a fait mal, très mal aux Zèbres. À 19 ans, le petit Nigérian s’érige tout doucement comme l’attaquant principal des Rouches. C’est lui qui, d’une superbe frappe enroulée, ouvre la marque avant de provoquer intelligemment un penalty qui amène le 1-3. En fin de match, il vient parachever son œuvre en inscrivant un deuxième but plein de rage. Deux buts et un penalty provoqué, Ezekiel était sans conteste le meilleur rouche hier soir.

Buzaglo 6,5: L’Israélien est bien monté au jeu et aurait même pu inscrire un joli but si Mandanda n’avait pas sorti une belle parade.

K. S

14/10/2011

Le Standard espère déjouer les pronostics

kanu,felipe,laurent ciman,sinan bolat,luis seijas,standard,clasico,laurent lambrechtAprès leur succès contre Copenhague, les Liégeois semblent avoir trouvé la bonne formule, voici pourquoi, ils s'imposeront ce dimanche.

Les déplacements au Parc Astrid sont généralement très compliqués pour le Standard. Ce sera d'autant plus vrai cette année que les Bruxellois disposent d'une impressionnante armada. De leur côté, les Rouches ont mis du temps à trouver la bonne formule mais l'équipe commence tout doucement à tenir la route.

 

Une défense qui se met en place

Sinan Bolat a conservé ses filets inviolés durant ses trois dernières sorties contre le Cercle de Bruges, le FC Copenhague et le Lierse. Pas de chance pour les "Rouches", Kanu, la pièce maîtresse de l'axe défensif, sera suspendu. A charge pour Ciman, solide défensivement avec les Diables, de le remplacer aux côtés de Felipe.

 

Seijas, la nouvelle perle et Berrier de retour au top ?

En outre, José Riga a trouvé en la personne de Luis Manuel Seijas un meneur de jeu capable de délivrer de bons ballons à Tchite ou Cyriac. Il était un peu le chaînon manquant alors que Berrier connaissait un passage à vide après un retour tonitruant. Le Vénézuélien prend de l'ampleur à chaque match et on se souvient surtout de sa très grande prestation face à Copenhague. Il pourrait donc ré-éditer cette performance face à un autre grand adversaire, qui plus est le grand rival. On lui aura sans doute expliqué l'importance de ce match et l'importance de s'y montrer. De son côté, Berrier pourrait retrouver sa vista au bon moment. La trêve international n'aura pu que lui être bénéfique et l'on sait qu'en un coup de patte, le Français peut débloquer un match. Avec un Felipe en grande forme offensive sur phases arrêtées, cela pourrait faire mouche.

 

Tchité-Cyriac, ça peut faire très mal

On ne sait pas encore si José Riga choisira l'association Tchité-Cyriac en pointe où s'il privilégiera un système avec un seul attaquant et deux milieux offensifs (lisez Seijas-Berrier). Sans oublier que Vainqueur n'est pas le seul n°6 et qu'il pourrait être aligné avec Buyens ou avec Camara. Il y aura donc quelque part, en fonction de la tactique choisie, un duo qui sera privilégié au détriment de deux autres, puisque l'on suppose que Van Damme et Leye sont pour l'instant indéboulonnables sur les flancs. Si Riga avait toutefois l'audace de choisir Tchité-Cyriac, que ce soit au coup d'envoi ou en cours de jeu, cela pourrait faire des étincelles. L'Ivoirien approche de son meilleur niveau après sa blessure de longue durée et on se souvient de tout ce qu'il apportait en début de saison dernière, lorsqu'il était aligné en soutien de Tchite. De plus, faire jouer les deux hommes ensemble pourrait permettre de conserver le ballon plus haut sur l'échiquier et se mettre moins vite en difficulté face à la domination supposée des Mauves.

 

Deux dernières confrontations qui ont écoeuré les mauves

Enfin, les Liégois trouveront également de l'espoir dans le souvenir de leur dernier déplacement au stade Constant Vanden Stock. La saison dernière, sous les ordres de Dominique D'Onofrio, le Standard s'était imposé 1-3 avec une équipe B. Au match retour de ces Playoffs, les Mauves n'avaient pu prendre leur revanche, laissant filer le Standard au classement après les avoir pourtant surclassés toute la saison en termes de résultats. Un coup dur qui n'a peut-être pas été digéré.

(L. Lam. et N. Ch.)

11:13 Écrit par tackle on web dans ANALYSE, débat | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : kanu, felipe, laurent ciman, sinan bolat, luis seijas, standard, clasico, laurent lambrecht |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

29/09/2011

Standard - FC Copenhague 3-0 : le bulletin de notes des rouches

im200.jpgBolat 6 : Rencontre tranquille pour le portier turc qui n'a seulement du faire le ménage (en sortant de façon parfois hasardeuse) que sur deux, trois phases arrêtées danoises. Dommage ce carton jaune pris pour rouspétances. Toujours aussi sanguin le Sinan.

Opare 5 : Le Ghanéen est toujours à côté de ses pompes. Il a souvent laissé trop de liberté à son opposant tandis que ces centres n'étaient pas beaucoup plus précis que dimanche contre le Cercle.

Kanu 7,5: On a pas vu Ndoye. Le Brésilien a encore fait le ménage dans les airs et a inscrit la troisième rose de ses couleurs. Match solide comme souvent dans son chef. Le patron de la défense du Standard, c'est lui !

Felipe 7: De retour dans l'axe de la défense, il a bien fermé la boutique même s'il reste parfois plus nonchalant et moins adroit à la relance que son collègue de charnière centrale. Il inscrit néanmoins un superbe goal qui délivre totalement les rouches.

Pocognoli 6,5 : Il a trouvé la régularité qui lui manquait la saison dernière. Poco enchaine désormais les bonnes rencontres même si l'enthousiasme qui le porte vers l'avant offre parfois trop d'espaces dans son dos.

Vainqueur 6,5 : Perdu en première mi-temps, il n'a jamais réussi à s'imposer dans ce duo de pare-chocs avec Van Damme. Il n'aurait mérité qu'un 5/10. En deuxième période, seul au milieu pour faire le ménage, il a récupéré un paquet de ballons et distribué avec plus de précision que lors des 45 premières minutes. Vainqueur et Standard riment enfin ! 5+8 = 13/20 soit 6,5/10

Van Damme 5,5 : Une première mi-temps catastrophique où il était complètement dépassé sur le plan physique et technique par Claudemir. Repositionné sur son flanc gauche lors du deuxième acte, il a pu s'en donner à coeur joie avec ses grandes courses et ses centres dans son couloir fétiche. JVD a aussi pu se montrer plus présent dans la boîte dès qu'il y avait du centre venant de la droite.

Berrier 5 : Match compliqué pour le français qui ne trouvait aucune solution lors des 45 premières mi-temps. En seconde période, il y avait encore un peu de déchet dans son jeu mais il s'est surtout montré à son avantage sur les phases arrêtées en déposant le cuir sur la tête de Kanu pour le 3e et en délivrant le coup de coin amenant la gayole de Felipe.

Seijas 8 : Quelle belle trouvaille ! Durant les 45 premières minutes, le vénézuélien était l'un des rouches les plus remuants même si ces initiatives ne trouvaient pas souvent un bon écho car il se compliquait parfois un peu trop la tâche. Il a ensuite rayonné lors de la deuxième période en faisant preuve de vista, de technique et de grinta. Son but ouvre la voie du succès aux siens.

Buzaglo 4: L'israélien ne risque pas encore de trouver grâce aux yeux de son entraineur. Trop lent, trop statique, il ne s'est distingué que par un bon envoi à distance avant de céder sa place à Tchité après la pause.

Leye 5,5 : Le Sénégalais s'est battu en pure perte en pointe. Isolé sur son île, il a ensuite reçu le soutien de Tchité sans que cela n'efface totalement ses carences techniques et son manque de vitesse. Il est néanmoins l'auteur d'une prestation courageuse dans un contexte délicat.

Tchité 7 : Le public l'a réclamé avant la pause et a obtenu gain de cause. Son entrée a dynamité le Standard. Ses raids sur le flanc ont mis à mal une défense danoise qui s'était endormie à force de n'avoir qu'à museler un Leye plutôt statique. Il a libéré beaucoup d'espaces pour ses partenaires et a démontré, même s'il n'avait pas encore retrouvé le chemin des filets, que sa tête était toujours à Sclessin.

Cyriac n.c

Nacho Gonzalez n.c

F.Chl.

 

23:45 Écrit par tackle on web dans Bulletin de notes | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : luis seijas, mémé tchité, fc copenhague, standard, europa league |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook