Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

22/09/2012

Ciman: "Un de nos meilleurs matches point de vue foot"

 

13:12 Écrit par tackle on web dans Belgique, STANDARD LIÈGE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : laurent ciman, standard - gantoise 1-2, jupiler pro league |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

20/08/2012

Les réactions de Kage, Ciman et Buyens après Charleroi-Standard

Kage : "il va falloir trouver des solutions"

 

Ciman : "toute l'équipe a été bonne"

 

Buyens : "positif dans le jeu"

 

05/03/2012

Voir les réactions d'après-match de FC Bruges - Standard

Pocognoli : "leur 3-5-2 ? On le savait avant le match"

 

José Riga : "l'efficacité a fait défaut"

 

Les réactions de Ciman et Goreux

 

La réaction de Buyens

 

06:59 Écrit par tackle on web dans VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : reginal goreux, yoni buyens, josé riga, sébastien pocognoli, laurent ciman, fc bruges, standard |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

14/10/2011

Le Standard espère déjouer les pronostics

kanu,felipe,laurent ciman,sinan bolat,luis seijas,standard,clasico,laurent lambrechtAprès leur succès contre Copenhague, les Liégeois semblent avoir trouvé la bonne formule, voici pourquoi, ils s'imposeront ce dimanche.

Les déplacements au Parc Astrid sont généralement très compliqués pour le Standard. Ce sera d'autant plus vrai cette année que les Bruxellois disposent d'une impressionnante armada. De leur côté, les Rouches ont mis du temps à trouver la bonne formule mais l'équipe commence tout doucement à tenir la route.

 

Une défense qui se met en place

Sinan Bolat a conservé ses filets inviolés durant ses trois dernières sorties contre le Cercle de Bruges, le FC Copenhague et le Lierse. Pas de chance pour les "Rouches", Kanu, la pièce maîtresse de l'axe défensif, sera suspendu. A charge pour Ciman, solide défensivement avec les Diables, de le remplacer aux côtés de Felipe.

 

Seijas, la nouvelle perle et Berrier de retour au top ?

En outre, José Riga a trouvé en la personne de Luis Manuel Seijas un meneur de jeu capable de délivrer de bons ballons à Tchite ou Cyriac. Il était un peu le chaînon manquant alors que Berrier connaissait un passage à vide après un retour tonitruant. Le Vénézuélien prend de l'ampleur à chaque match et on se souvient surtout de sa très grande prestation face à Copenhague. Il pourrait donc ré-éditer cette performance face à un autre grand adversaire, qui plus est le grand rival. On lui aura sans doute expliqué l'importance de ce match et l'importance de s'y montrer. De son côté, Berrier pourrait retrouver sa vista au bon moment. La trêve international n'aura pu que lui être bénéfique et l'on sait qu'en un coup de patte, le Français peut débloquer un match. Avec un Felipe en grande forme offensive sur phases arrêtées, cela pourrait faire mouche.

 

Tchité-Cyriac, ça peut faire très mal

On ne sait pas encore si José Riga choisira l'association Tchité-Cyriac en pointe où s'il privilégiera un système avec un seul attaquant et deux milieux offensifs (lisez Seijas-Berrier). Sans oublier que Vainqueur n'est pas le seul n°6 et qu'il pourrait être aligné avec Buyens ou avec Camara. Il y aura donc quelque part, en fonction de la tactique choisie, un duo qui sera privilégié au détriment de deux autres, puisque l'on suppose que Van Damme et Leye sont pour l'instant indéboulonnables sur les flancs. Si Riga avait toutefois l'audace de choisir Tchité-Cyriac, que ce soit au coup d'envoi ou en cours de jeu, cela pourrait faire des étincelles. L'Ivoirien approche de son meilleur niveau après sa blessure de longue durée et on se souvient de tout ce qu'il apportait en début de saison dernière, lorsqu'il était aligné en soutien de Tchite. De plus, faire jouer les deux hommes ensemble pourrait permettre de conserver le ballon plus haut sur l'échiquier et se mettre moins vite en difficulté face à la domination supposée des Mauves.

 

Deux dernières confrontations qui ont écoeuré les mauves

Enfin, les Liégois trouveront également de l'espoir dans le souvenir de leur dernier déplacement au stade Constant Vanden Stock. La saison dernière, sous les ordres de Dominique D'Onofrio, le Standard s'était imposé 1-3 avec une équipe B. Au match retour de ces Playoffs, les Mauves n'avaient pu prendre leur revanche, laissant filer le Standard au classement après les avoir pourtant surclassés toute la saison en termes de résultats. Un coup dur qui n'a peut-être pas été digéré.

(L. Lam. et N. Ch.)

11:13 Écrit par tackle on web dans ANALYSE, débat | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : kanu, felipe, laurent ciman, sinan bolat, luis seijas, standard, clasico, laurent lambrecht |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

25/09/2011

Standard - Cercle 0-0 : le bulletin de notes des rouches

bulletin de notes,standard,cercle,laurent ciman,jelle van dammeMoris 6: Un match plus tranquille que contre Hoogstraten pour la doublure de Bolat. Il s'est montré présent sur les deux, trois ballons chauds qui ont traîné dans ses parages. Il se reprend bien après sa bévue en Coupe.

Opare 3: Comme le nombre de centres qu'il a balancé en tribunes (sans doute avait-il des amis dans le public). Et on vous fait grâce de tous ceux qui n'ont rien apporté. Le seul mérite du Cafu du pauvre est d'avoir inlassablement arpenté son flanc droit mais la qualité de centre d'un Goreux n'aurait pas été de trop ce soir.

Ciman 7: Le chauve de l'axe central a fermé la boutique sur les quelques escarmouches brugeoises. Il se jette encore bien à quelques secondes du terme pour empêcher Ventokélé de réaliser le hold-up parfait. Il aussi tenté d'apporter un plus offensivement mais une de ses bonnes remises de la tête n'a pas été conclue par Tchité et l'un de ses envois n'était pas cadré. Il s'en sort en revanche bien sur une action où il fait trébucher Janssens alors que celui-ci était dans les 16 mètres liégeois

Kanu 6: Le brésilien était un peu en manque de rythme. Il s'est contenté d'une prestation très sobre même s'il s'est troué sur le ballon qui aurait pu permettre à Ventokélé de marquer.

Pocognoli 6,5: De l'envie, de la hargne et du tackle dans le chef du back gauche. On peut juste regretter que cette bonne volonté ne rime pas avec précision dès qu'il s'agit de centrer ou de donner une balle arrêtée. Il a en revanche bien maîtrisé Rudy.

Vainqueur 4,5: Il y avait tellement de déchets dans son jeu qu'il pourrait ouvrir une décharge. Le français a perdu trop de ballons et n'a pas apporté beaucoup de soutien à ses avants alors que le Cercle était arc-bouté devant ses cages. Depuis son arrivée, Vainqueur ne rime pas encore avec victoire à Sclessin.

Buyens 5: Même remarque que pour son petit camarade évoluant en pare-chocs. L'ancien malinois a perdu trop de ballons faciles au milieu même s'il en aussi récupéré pas mal. Trop brouillon.

Nong 4: Comme souvent, il a couru dans le vide. Il tente d'apporter de la profondeur mais il manque d'intelligence en zone de finition. Le camerounais aurait même pu hériter d'un pénalty sur un tirage de short signé Mertens.

Van Damme 5 : Même remarque que pour son copain de flanc gauche. Généreux dans l'effort mais imprécis à la conclusion. Il est tout près d'ouvrir la marque sur une reprise de la tête en première mi-temps mais à part cela c'était le festival de la précipitation. D'un autre côté si Van Damme avait de la finesse, ça se saurait .

Berrier 3 : Berrier c'est fou ? Ben pas tant que cela. Le français n'avait que sa vague ressemblance ce soir avec le père de Saif Al Islam comme point de comparaison. Aucune inspiration, des ballons arrêtés donnés sans conviction alors qu'il s'agit de son point fort et quelques drops. Il a sans doute trop regardé son compatriote Yashvili ce samedi matin sur TF1. Un match à oublier au plus vite. Et que dire de ce pénalty vilainement raté ? N'est-ce pas lui qui se vantait de n'en manquer aucun ? Les mauves ne sont désormais plus les seuls à avoir manqué un coup de réparation. Heureusement qu'on peut toujours compter sur son rival historique.

Tchité 3 : Même pas besoin de s'acharner sur ses attributs capilaires tant sa prestation fut indigente. A sa décharge, il n'a pas toujours eu suffisamment de soutien dans les 16 mètres mais il a trop raté d'actions faciles à l'image de cette reprise sur laquelle il passe d'abord à côté du ballon avant d'envoyer sa deuxième chance dans les nuages. Lui aussi devrait arrêter de regarder la Coupe du monde en Nouvelle Zélande.

Seijas 5 : On espérait retrouver la hargne qui l'animait lors de ces précédentes apparitions mais comme ses petits camarades il avait oublié son inspiration aux vestiaires. Une entrée sans saveur mais difficile de s'exprimer dans ce contexte.

Bia 5,5: Il aurait pu être le changement tactique gagnant de José Riga si son envoi placé n'avait pas seulement trouvé que le bois de Bram Verbist. L'ancien Wolve a apporté plus de percussion sur le flanc que Nong mais a aussi pêché par manque de jugeote en zone de finition.

Leye n.c

F.Chl.

23:35 Écrit par tackle on web dans Bulletin de notes | Lien permanent | Commentaires (17) | Tags : bulletin de notes, standard, cercle, laurent ciman, jelle van damme |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook