Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

10/09/2012

Le doublé de Dieumerci Mbokani avec la RDC

Dans le cadre des éliminatoires pour la CAN 2013, la République Démocratique du Congo s'est imposée 4-0 contre la Guinée Equatoriale. L'attaquant d'Anderlecht a marqué aux 55e et 81e minute.

12:31 Écrit par tackle on web dans CAN, International, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dieumerci mbokani, rdc, guinée equatoriale, can 2013 |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

21/08/2012

Dieumerci Mbokani à la foire de Liège

Pour votre culture et parce que c'est bon.

 

19:02 Écrit par tackle on web dans Belgique, C'EST DRÔLE, Culture, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dieumerci mbokani, steven defour, attraction, foire de liège |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

13/05/2012

Anderlecht - Standard 3-0 : le bulletin de notes des deux équipes

anderlecht,standard,bulletin de notes,dieumerci mbokaniAnderlecht

Schollen 7,5: Un départ par la grande porte. A effectué l’arrêt du match devant Nacho Gonzalez et a livré une prestation parfaite sur ses autres interventions.

Odoi 6,5: Quelques duels musclés avec Van Damme, mais il les a remportés. A joué sans problèmes comme... défenseur central en seconde mi-temps. A montré en cette fin de saison qu’il mérite d’être anderlechtois.

Juhasz 6: Une carte jaune – une de plus – parce qu’il s’est fait prendre de vitesse. N’a pas clôturé sa saison (et son passage à Anderlecht ?) de la meilleure des façons. Sorti blessé.

Kouyaté 6 : Quelques cafouillages en seconde mi-temps, mais c’est lui qui est devenu le patron de la défense.

Deschacht 6,5: Il faut encore tenir compte de lui. Jamais pris de vitesse.

Biglia 6: Avait envie de montrer quelque chose au public dans ce qu’il espère être son dernier match au Sporting. Très affûté avant la mi-temps, trop de nonchalance après.

Gillet 6: On préfère le voir plus haut dans le jeu que comme médian récupérateur, mais on peut utiliser Guillaume partout. Même au back droit, comme après le repos.

Suarez 7,5: Son but (son dernier au Sporting ?) symbolise sa saison : il a soigné le spectacle tout en étant efficace.

Molins 6,5: Le titulaire surprise a donné l’assist pour le 1-0. Très présent, mais peut encore faire mieux que ça.

Jovanovic 6,5: Il a cherché son petit but, en alternant le bon et le moins bon. A frôlé la rouge.

Mbokani 8 : S’il ne fallait retenir que ses statistiques, tout serait déjà dit. Avec deux assists et un but, Dieumerci Mbokani avait hier après-midi un pied dans tous les coups anderlechtois. Mais au-delà des chiffres, la manière a une nouvelle fois impressionné. À la limite de la nonchalance, l’attaquant congolais a parfois donné l’impression de se promener et de jouer avec une déconcertante facilité. À côté d’un Jovanovic souvent amené à piocher dans ses réserves pour s’imposer, le constat était d’autant plus troublant.

Kanu 6: Pas le match dans lequel il a été le plus brillant.

Canesin 7 : S’est intégré sans problèmes dans l’équipe. A marqué son premier but en championnat.

De Sutter 7: A failli marquer de la tête. Menaçant dès sa montée au jeu.

Y. T

Standard

Moris 5: Impuissant sur le premier but, roulé par Suarez sur le deuxième et pas aidé par sa défense anderlecht,standard,bulletin de notes,dieumerci mbokanisur le troisième. De bonnes sorties et deux beaux arrêts sur des tirs de Jovanovic.

Opare 6: L’un ou l’autre bons centres pas exploités. Le Ghanéen, préféré à Goreux, a notamment offert le ballon du 3-1 à Batshuayi. Solide face à Jovanovic à qui il a tout de même laissé deux occasions.

Kanu 5,5 : Solide dans les duels. Comme Felipe, il était monté sur phase arrêtée et donc absent sur le 1-0. Un but annulé alors que c’est Gonzalez qui est hors jeu et qu’il passe relativement loin du ballon.

Felipe 5: Surpris par la talonnade de Mbokani sur le 2-0.

Gershon 4,5: Malchanceux dans ses gestes défensifs sur le 1-0. En difficulté au back gauche, où il a dépanné vu la suspension de Pocognoli.

Mujangi Bia 4,5: Beaucoup trop discret malgré l’un ou l’autre bons ballons offensifs.

Bjarnason 6: A beaucoup couru pour colmater les brèches. De l’engagement et intéressant balle au pied.

Van Damme 5: Copieusement sifflé par le public anderlechtois. Motivé mais peu d’impact sur le jeu.

Seijas 6: A donné un ballon de but à Gonzalez. Il en voulait plus que ses coéquipiers.

Gonzalez 5,5: Elégant balle au pied. Lui aussi, il en voulait. Mais il rate le 0-1 alors qu’il a tout le temps d’ajuster Schollen.

Gakpé 5: Pas assez rapide pour lâcher son adversaire direct, pas assez grand pour gagner les duels aériens et pas présent sur les déviations de la tête des médians… Souvent hors-jeu en première mi-temps. A raté le 0-1 en perdant son face-à-face avec Schollen. Deux bons coups francs.

Batshuayi 5: A raté le 3-1. Il a essayé mais n’a pas été dangereux.

D. D. M

19:59 Écrit par tackle on web dans Bulletin de notes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : anderlecht, standard, bulletin de notes, dieumerci mbokani |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

22/04/2012

Les bulletins de notes du FC Bruges et d'Anderlecht

fc,bruges,anderlecht,dieumerci mbokani,playoffs1Jorgacevic 6,5 : Un arrêt déterminant peu avant le repos. Une petite imperfection sans conséquence ensuite.

Hoefkens 5: Peu sollicité dans sa position de back droit. Pas très précis dans ses centres.

Donk 6: A joué avec sa facilité légendaire, sans prendre de risque mais sans forcer son talent.

Figueras 6: Impliqué, indirectement, dans la phase du but d’ouverture. Pas toujours vif et autoritaire dans ses tacles défensifs. Un tir du pied complètement croqué alors qu’il aurait pu marquer.

Högli 5: Mystifié dans la phase du but d’ouverture. Une belle générosité par ailleurs dans ses montées en ligne mais peu d’apport concret.

Zimling 7: Anticipation, placement récupération défensive et relances précises: un excellent médian défensif.

Blondel 7: Dans un registre plus large que de coutume, le Hennuyer a bien assumé son rôle de récupérateur, avec sa générosité habituelle.

Vazquez 6: Le dépositaire du jeu brugeois ne l’a pas illuminé comme il est capable de le faire. Éclairés, ses services ont trop souvent manqué de précision ou de la puissance souhaitée pour atteindre leur destinataire.

Meunier 6: Un début tonique. Peu de déchets dans sa production. Utile à son équipe. Aurait mérité d’être plus recherché encore.

Akpala 6: A joué son rôle de pivot comme il l’a pu car il n’a pas souvent bénéficié de bons ballons.

Bacca 5,5: Encore un peu tendre pour de telles confrontations. A manqué de perçant, de prises de risques et de force de frappe.

Odjidja 6: A pris à son compte une part du jeu offensif mais pas de manière déterminante.

Vleminckx 6: Un sauvetage défensif et un tir sur la base du montant.

Lestienne 5,5: Une passe de but à Vleminckx.

M. D

fc,bruges,anderlecht,dieumerci mbokani,playoffs1Anderlecht

Proto 6,5: Il n’a pas eu de gros arrêts à effectuer! Excellent dégagement vers Mbokani. Très attentif tout au long de la rencontre.

Wasilewski 6: Début de match très difficile, mais il s’est bien racheté. Pas déstabilisé par sa suspension de 4 matches.

Juhasz 6: On a enfin revu le Juhasz qu’on connaît depuis des années. N’a pas pris le moindre risque à la relance, qui n’était donc pas toujours précise. A gagné ses duels.

Kouyaté 7,5 : Solide comme toujours, et souvent au bon endroit. Une perte de balle évitable en tout début de 2e mi-temps. Mais il a régné en seconde période.

Odoi 7: Lui aussi, il a trouvé ses marques après des minutes difficiles en début de partie. Un de ses meilleurs matches comme Anderlechtois. A osé dribbler en défense, sans prendre de risques.

Biglia 6: Ses coups francs étaient à nouveau si imprécis,qu’il a laissé Kljestan les donner. Son calme balle au pied a parfois fait du bien à son équipe.

Kljestan 7,5: Première mi-temps sobre mais utile. Grand apport... offensif en seconde mi-temps. Il était vraiment omniprésent.

Kanu 6,5: En tant que soutien d’attaque, il s’est montré un pion important. A bien monopolisé le ballon et a gagné bon nombre de duels de la tête. A fait le mauvais choix sur un contre qui aurait dû faire mouche. Moins présent après le repos.

Jovanovic 6: Déjà beaucoup plus présent que ces dernières semaines. Ses centres n’étaient pas toujours précis, mais il avait plus de vivacité. Moins bon en seconde mi-temps, mais il a travaillé.

Suarez 6,5: Même blessé, il a donné l’assist du match, et cela de façon magistrale. A failli marquer de la tête avant d’être remplacé. Semblait encore affûté au moment où il était remplacé.

Mbokani 8,5: Il n’y a vraiment pas eu photo hier: Dieumerci Mbokani a surclassé le sommet. Il s’est non seulement montré décisif, sur une phase où il a fait le bon appel au bon moment, avant de faire parler son sang-froid. Mais il a surtout été très précieux dans le jeu: très fort dans la conservation de ballon, il a aussi fait très mal aux défenseurs brugeois à chacune de ses accélérations. Hier, Mbokani représentait exactement ce qui avait manqué à Bruges.

Y. T

23:51 Écrit par tackle on web dans Bulletin de notes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fc, bruges, anderlecht, dieumerci mbokani, playoffs1 |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

19/02/2012

Anderlecht - Westerlo 3-1: le bulletin de notes des mauves

anderlecht, westerlo, dieumerci mbokani, 26e journée, pro leagueProto 6: N’a pas eu un seul ballon à capter, mais a quand même dû se retourner une fois, ce qui doit l’avoir fait râler.

Wasilewski 5: Pas très précis à la relance, et a peu atteint la ligne de but. Défensivement, il a commis une erreur sur le but de Westerlo, alors qu’il jouait comme défenseur central.

Kouyaté 7: Bon match de Cheik, mais il faut dire qu’il a peu été mis à l’épreuve. Sidibe n’était pas du tout affûté.

Juhasz 7: A marqué son but traditionnel, à nouveau de la tête. S’est une fois fait surprendre par Yulu-Matondo, avant le repos. Il était aussi souvent dans la moitié de terrain de Westerlo que dans la sienne.

Deschacht 6,5: Première mi-temps sobre, mais il s’est plus souvent montré offensif après le repos.

Biglia 6: En première mi-temps, il a fait quelques mauvaises passes inhabituelles. Un excellent coup franc, sauvé par Verbauwhede. Beaucoup plus fort en deuxième mi-temps.

Kljestan 7: Le seul à toujours jouer à un niveau respectable cette saison. A-t-il perdu un ballon ? On se le demande.

Gillet 5: Un de ses moins bons matches. A raté quelques passes faciles, et était moins dangereux que d’habitude.

Kabangu 6 : Pour sa première, il n’a pas démérité. Un bon tir du gauche, mais il doit être capable de faire plus.

Suarez 7: Un excellent tir de loin, sauvé par Verbauwhede. À quelques reprises, il a failli filer seul vers le but, mais une jambe ou un hors-jeu l’en ont privé. Bon assist vers Mbokani. Il en a également donné un – pas très orthodoxe – à Jovanovic.

Mbokani 8: Hier après-midi, au Parc Astrid, Dieumerci Mbokani a bien répondu à ceux qui ne le voyaient briller que lors des grands matches. Face à Westerlo qui se situe en fond de cale, l’attaquant congolais a débloqué la situation un peu avant l’heure de jeu, histoire d’éviter au Sporting de se poser des questions face à cette défense repliée. Avec un peu plus de réalisme, Mbokani aurait même pu marquer deux ou trois buts supplémentaires. Espérons qu’il les gardera pour jeudi soir et la réception de l’AZ.

Jovanovic 6 : A reçu 20 minutes de jeu et a parfois voulu forcer les choses, mais a quand marqué son petit but.

(Yves Taildeman)

17:10 Écrit par tackle on web dans Bulletin de notes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : anderlecht, westerlo, dieumerci mbokani, 26e journée, pro league |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

12/02/2012

Standard - Anderlecht 1-2: le bulletin de notes des deux équipes

bulletin de notes, standard, anderlecht, dieumerci mbokani, roland juhasz, meme techiteStandard

Bolat 5: Avait bien débuté la rencontre. Par la suite, le portier turc a loupé plusieurs dégagements dont un qui aurait pu coûter cher. Sur le but égalisateur, il n’est pas maître dans les airs devant Juhasz.

Goreux 5: N’a jamais semblé rentrer dans son match. Il s’est fait éliminer à plusieurs reprises trop facilement.

Kanu 6,5: Malgré la défaite, le Brésilien était à créditer d’une bonne prestation. Agressif dans le bon sens du terme, il n’a pas laissé beaucoup d’espace à ses adversaires.

Ciman 7: Très bon, le Farciennois s’est donné à fond et a souvent soulagé sa défense à des moments clés.

Pocognoli 7: Ultra motivé, le Liégeois a bien muselé le soulier d’or en première période. Son abnégation n’a cependant pas payé pour ses couleurs.

Mujangi Bia 5: Avec son capitaine, sans doute le Liégeois le moins dans son assiette hier après-midi. Il a eu une bonne occasion de but avant la pause.

Buyens 7,5: Très belle prestation du milieu récupérateur qui a justement récupéré énormément de ballons. Avec son volume de course, il a ratissé large et était souvent bien placé.

Bjarnason 6,5: Bon pour sa première titularisation mais l’Islandais était cuit à l’heure de jeu. Il lui faudra encore du temps avant d’être au top de sa forme. Débuts encourageants malgré la défaite.

Gakpé 6,5: Très présent dans la première demi-heure, le milieu offensif s’est éteint au fur et à mesure que la rencontre avançait.

Cyriac 7: Il a fait très mal à la défense centrale bruxelloise. Constamment en mouvement, il a multiplié les appels laissant ainsi de l’espace à Meme Tchite.

Tchite 7: De retour après plusieurs semaines d’indisponibilité, Meme n’a pas tremblé au moment de botter le penalty. Il aurait pu doubler la mise avant le repos.

(Kevin Sauvage)

Anderlecht

Proto 8: Cela faisait un petit temps qu’il n’avait plus su se mettre en évidence, Silvio Proto. Vu bulletin de notes,standard,anderlecht,dieumerci mbokani,roland juhasz,meme techitel’efficacité du quatuor Mbokani, Suarez, Jovanovic et Gillet, les quatre se disputaient toujours le titre d’homme du match. Hier, Proto a montré qu’il avait bel et bien une grande valeur pour Anderlecht. D’abord, il a fait preuve de beaucoup de maturité quand Tchite s’est retrouvé seul devant lui. Puis, il a montré qu’il dispose toujours d’un excellent réflexe, comme sur la tentative de près de Muganji-Bia.

Odoi 6: N’ayant plus joué de match de championnat depuis le 23 novembre, il s’est assez bien débrouillé, surtout en seconde mi-temps. Mais est-ce que cela suffira pour conquérir la place de Wasyilewski ? On en doute fortement…

Juhasz 6,5: Même si sa faute sur Cyriac était clairement hors du rectangle, sa perte de balle était à la base de l’attaque du Standard. Mais en inscrivant le 1-1, il a mis les points sur les i.

Kouyaté 6: En début de match, il s’est également fait surprendre par la vitesse du duo Tchite – Cyriac. Il a tenu bon par après, même s’il était visiblement sonné.

Safari 6: A atteint la ligne de but à quelques reprises, mais n’en a pas profité. Défensivement, il a joué son match, sans plus.

Biglia 6,5: Pas très présent avant la mi-temps. Bien plus dans le coup en seconde période. Le niveau de ses corners et coups francs s’est amélioré dans le courant du match.

Kljestan 6,5: L’Américain a également élevé son niveau de jeu en seconde mi-temps. A failli marquer.

Gillet 7: Déchaîné tout au long du match, il a joué avec une terrible rage de vaincre. A également failli marquer, sur corner. A abattu un gros travail.

Jovanovic 7: A la mi-temps, son bulletin était insuffisant: invisible et pas utile. Mais avec deux assists – dont le 2e était magnifique – Jova n’a pas raté son retour à Sclessin.

Suarez 7: Quelques gestes techniques en début de match. Après une petite période creuse, il a à nouveau fait trembler Ciman et cie avec des percées incisives, surtout via le flanc. Un très joli tir, capté par Bolat.

Mbokani 7,5: Même s’il a reçu moins de ballons utiles que contre Bruges ou Genk, c’est à nouveau lui qui a tué l’adversaire. Geste formidable pour tromper Bolat.

(Yves Taildeman)

18:58 Écrit par tackle on web dans Bulletin de notes | Lien permanent | Commentaires (29) | Tags : bulletin de notes, standard, anderlecht, dieumerci mbokani, roland juhasz, meme techite |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

05/02/2012

Anderlecht - Genk 4-2: le bulletin de notes des mauves

dieumerci mbokani, anderlecht, genk, jupiler pro leagueProto 6: Un après-midi embêtant pour Silvio. Tous les tirs au but ou coups de tête de Genk – même le but annulé de Benteke – étaient imparables.

Wasilewski 7: A joué le match parfait comme arrière droit. Bon à la relance, sûr de lui dans ses duels avec De Bruyne, qu’il a même parfois pris de vitesse.

Kouyaté 6: Benteke est l’adversaire qui lui a fait le plus mal depuis le début de la saison. Sa perte de balle en début de match était à la base du 0-1.

Juhasz 6: N’a pu éviter que Benteke fasse trembler la défense d’Anderlecht. S’est à nouveau pris une carte jaune évitable – sa 7e déjà.

Safari 7: Bon match du Suédois. Irréprochable en défense et a notamment offert le 1-0 à Mbokani, qui a raté sa seule action du match.

Biglia 7,5: La plaque tournante d’Anderlecht. A la base de bon nombre d’attaques. A une fois de plus montré qu’il vaut de l’or pour Anderlecht. Seul petit point de travail : ses phases arrêtées. Pourtant, il les avait travaillées à l’entraînement de jeudi et vendredi.

Kljestan 7,5: Un coup franc qui a complètement libéré Anderlecht. Pour le reste, il a été utile comme souvent. A effacé sa mauvaise prestation du Beerschot.

Gillet 7,5: Il le méritait tant, son petit but habituel. N’a plus de chance à la finition. Mais ses combinaisons – notamment avec Wasilewski – méritaient le détour.

Jovanovic 8: Grand match de Jova, qui s’est montré très… altruiste sur le 3e but. Parfois, on avait l’impression qu’il jouait au foot en salle. Ses accélérations ont fait mal à Genk. Très calme balle au pied.

Suarez 8: Un de ses plus beaux buts depuis qu’il est à Anderlecht. On ne savait pas qu’il avait un si bon pied gauche. Par après, il a encore soigné le spectacle à la Suarez. Aurait mérité un 2e but.

Mbokani 9 : On le savait déjà, mais Dieumerci Mbokani l’a souligné ce dimanche : il est de loin le meilleur attaquant de notre championnat. Même une énorme occasion ratée après six minutes de jeu ne l’a pas déstabilisé, que du contraire. Dieu a gagné tous les duels, était toujours disponible, a dribblé ses adversaires en se promenant et a marqué les buts qu’il méritait tellement. Si Dieu termine la saison ainsi, on doit déjà se poser les questions suivantes : où ira-t-il la saison prochaine ? Et que rapportera-t-il au Sporting ?

(Yves Taildeman)

18:32 Écrit par tackle on web dans Bulletin de notes | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : dieumerci mbokani, anderlecht, genk, jupiler pro league |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

15/01/2012

Anderlecht - FC Bruges 3-0 : le bulletin de notes des deux équipes

anderlecht,fc bruges,matias suarez,dieumerci mbokaniAnderlecht

Proto 6 : Aucun véritable arrêt à effectuer. S’est écroulé au moment où Odjidja – qui a botté à côté – s’est retrouvé seul devant lui. Visiblement légèrement blessé.

Wasilewski 7: Très bon début de match – très présent offensivement – et il n’a jamais été mis en difficulté par Meunier et Lestienne.

Juhasz 6 : Pas le meilleur Juhasz – il a déjà été plus affûté dans les duels – mais on a à peine vu Vleminckx et ensuite Akpala.

Kouyaté 7 : Déterminé à poursuivre sur sa lancée de fin 2011, il a réalisé un bon match, sans devoir forcer son talent.

Deschacht 6 : Le titulaire surprise de la journée est passé à côté de sa première mi-temps face à Dirar. A retrouvé son niveau habituel après le repos, avec un jeu sobre et efficace.

Biglia 6 : Pas encore à son meilleur niveau, mais cela n’aurait pas été réaliste après quelques mois sans matches. Après une bête perte de balle, il a réparé sa faute.

Kljestan 7,5: Excellent match de l’Américain ! Etait partout, a gagné tous ses duels sans commettre de fautes et a à peine perdu un ballon. Il est devenu indispensable pour ce Sporting.

Gillet 6,5: Moins présent et décisif que lors de bon nombre de matches avant la trêve, mais il a bien fait ce qu’il avait à faire. Pas de pertes de balle et une bonne tête en fin de match.

Jovanovic 7 : Excellent but du droit, et on a retrouvé les accélérations avec lesquelles il a fait trembler tant de défenses. Semble avoir retrouvé la forme.

Suarez 8 : Une malédiction du Soulier d’Or ? Quelle malédiction ? Elle n’a en tout cas eu aucune prise sur Matias Suarez, qui a fait honneur à sa récompense, hier après-midi. Parce qu’il a été décisif, avec un caviar pour Mbokani pour le premier but et de l’oppurtunisme sur le troisième. El Artistane s’est pas contenté de cela : il a aussi signé quelques très jolis gestes, comme un coup du sombrero sur Stenman ou un impressionnant contrôle. Élégant, buteur, passeur : Suarez est au-dessus du lot.

Mbokani 8 : Il aurait également mérité le prix d’homme du match. A pesé sur la défense brugeoise pendant les 90 minutes. A gagné tous ses duels (aériens), a bien monopolisé le ballon et surtout : il a marqué le 1-0 très tôt dans le match et était à la base du 2-0.

(Yves Taildeman)

Club Bruges

Jorgacevic  5 : Une sortie de son rectangle malencontreuse, aggravée par une mésentente avec un anderlecht,fc bruges,matias suarez,dieumerci mbokaniéquipier, a facilité la réalisation du troisième but. Avait déjà commis une erreur analogue à OHL. Rien à reprocher pour le reste.

Hoefkens 5,5: Le match le moins probant du capitaine cette saison. A offert involontairement l’assist sur le 2e but.

Donk 6: Ni souverain dans les airs, ni très précis dans ses relances. Meilleur dans les duels.

Almebäck 4,5 : S’est battu avec un courage inouï mais a payé au prix fort à la fois son manque de vivacité mais aussi de vitesse de course. A commis l’une ou l’autre faute de placement. Débordé sur le premier but.

Stenman 6 : Il n’a pas été gâté pour son premier match officiel. A accusé les mêmes lacunes que ses partenaires. À son crédit : une volonté de s’imposer comme un des leaders. Par la voix surtout, hier après-midi…

Odjidja 6: Il s’est évertué à amorcer les contre-attaques sans afficher toutefois la même précision que d’habitude dans sa distribution. Aurait dû égaliser.

Zimling 7: Le Brugeois le plus actif et le plus aspiré. S’est multiplié au centre de l’entrejeu pour casser les réactions anderlechtoises. N’a pas démérité.

Vazquez 4,5: A joué très bas mais n’a rien créé. Pas toujours fautif, cependant.

Dirar 5,5: N’a pas été placé dans les meilleures conditions possibles. A souvent dû quitter son flanc pour obtenir des ballons. N’a pas débordé, n’a pas centré efficacement.

Vleminckx 5: N’a pratiquement jamais été approvisionné comme il doit l’être mais est apparu terriblement lourd...

Meunier 5,5: Dominé par Wasilewski et souvent malheureux dans ses services. A toutefois cherché à créer.

Akpala 5 : Une occasion manquée… propre à lui.

Lestienne 5 : N’a pas assez de planche sur le plan tactique.

(Michel Dubois)

17:35 Écrit par tackle on web dans Bulletin de notes | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : anderlecht, fc bruges, matias suarez, dieumerci mbokani |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

16/10/2011

Anderlecht - Standard 5-0: le bulletin de notes des mauves

anderlecht,standard,jupiler league,lucas biglia,dieumerci mbokani,milan jovanovic,marcin wasilewskiProto 6: Il sera sans doute content d'avoir une moins bonne cote puisqu'il n'a rien eu à faire. Le dernier rempart mauve a sans doute vécu le Clasico le plus pépère de sa carrière. S'il était resté dans ses pénates, on aurait même pas vu la différence.

Wasyl 7,5: Le polonais a complètement mis Van Damme sous l'étreignoir dans le duel des "brutes". Son pénalty transformé était évidemment tout symbolique après les événements qu'il avait connu contre le Standard voici deux saisons.

Kouyaté 7: On a seulement vu Tchité parce qu'il s'est démarqué capilairement parlant. Footballistiquement par contre, le grand échalat sénégalais a étouffé Mémé grâce à son sens de l'anticipation et à sa vitesse. Ne reste plus qu'à bosser cette relance !

Juhasz 7: Le leader de la défense a rayonné en maître de sa ligne arrière. Une prestation aboutie dans son style traditionnel à savoir le placement, le jeu de tête et la sobriété. Clair, net et précis.

Safari 7: Le suédois continue son petit bonhomme de chemin sur son côté gauche. Tranquille défensivement, il n'a pas hésité à s'aventurer au-delà de la ligne médiane lorsque des espaces se libéraient. Son meilleur match depuis son arrivée au Parc Astrid

Biglia 9: L'aspirateur de ballons au milieu du terrain. El Principito a brillé au milieu du terrain en récupérant, en distribuant et en donnant les phases arrêtées avec précision. A l'image de son début de saison : proche de la perfection. Le capitaine : c'est lui !

Kljestan 8: Le parfait complément de Biglia. Il travaille, il sait relancer. C'est un Kljestan transfiguré que l'on découvre cette saison.

Suarez 8,5: Oserait-on dire qu'il est un peu moins en vue que les semaines précédentes ? Pas vraiment, mais avec tant de joueurs décisifs à ses côtés, il n'a plus besoin d'être le seul détonateur. Ce soir, il fut cependant encore décisif avec un assist pour Jova au terme d'un splendide effort sur le flanc gauche et avec un but plein de sang froid après un duel gagné contre Bolat.

Gillet 8: Comme dans pratiquement chaque Clasico, le box-to-box a inscrit son pion syndical contre son meilleur rival. Après un début de saison difficile, il s'est remis en question et a retrouvé son meilleur niveau.

Jovanovic 8,5: C'est un Jova surmotivé qui s'est livré sans compter contre ses anciennes couleurs. Il a non seulement débloqué le match de la tête mais il a surtout fait preuve de beaucoup d'intelligence en jouant avec justesse comme en atteste son assist sur le but de son compère Mbokani. Même son travail défensif était quasi-impeccable. Alors Laurent Ciman, c'est qui qui faisait le malin ?

Mbokani 9: Dieu avait enfilé son plus smoking pour défier son ancien club. Quand il décide de se motiver, le congolais est réelement un attaquant de classe. Il a pesé comme jamais sur la défense centrale rouche, et inscrit un but marqué des sceaux du sang froid et de la classe. Et, on lui en a "volé" un...Quand il se permet de se balader balle au pieds entre cinq Standarmen pour permettre la remontée de ses petits camarades, on se dit qu'il est tout simplement hors-normes pour notre modeste compétition.

Canesin 7: Il a participé au festival mauve mais c'est tellement plus facile lorsque ton équipe déroule.

De Sutter n.c: Même lui a eu le droit de participer à la fête

Vargas n.c: Montée à 5 minutes de la fin. C'est ce qu'on appelle le luxe.

F.Chl.

20:48 Écrit par tackle on web dans Bulletin de notes | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : anderlecht, standard, jupiler league, lucas biglia, dieumerci mbokani, milan jovanovic, marcin wasilewski |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

14/10/2011

Anderlecht veut voir la vie en mauve

anderlecht,jupiler league,in purple we trust,ronald vargas,milan jovanovic,dieumerci mbokani,lucas biglia,silvio protoLe club le plus titré du pays s'est donné les moyens pour retrouver les lauriers nationaux et battre son éternel rival. Et voici, pourquoi Anderlecht battra le Standard.

Ce dimanche, Anderlecht n'aura pas le droit à l'erreur contre le Standard. Si une contre-performance ne sera pas rédhibitoire dans la conquête du championnat, c'est surtout pour le prestige que les mauves voudront vaincre leur éternel rival. Après une saison 2010-2011 décevante, le club de la capitale a délié les cordons de la bourse pour s'offrir une équipe compétitive. En débauchant Ronald Vargas au FC Bruges et en rapatriant au pays Dieumerci Mbokani et Milan Jovanovic, deux pions majeurs de l'effectif du Standard qui avait remporté le championnat deux fois d'affilé, Anderlecht a voulu montrer à ses concurrents qu'il restait toujours le plus puissant du pays.

L'état de grâce de Silvio Proto

Entre les perches, Ariel Jacobs pourra compter sur un Silvio Proto au sommet de son art. Le portier de 28 ans, qui a préféré décliner une convocation en équipe nationale, s'est entrainé dans son club pour un match qui le motive toujours. Et un Proto en forme ne sera pas de trop pour pallier aux éventuels manquements d'une arrière-garde n'ayant pas encore toujours affiché tous les signes d'assurance. Aux côtés d'un Juhasz toujours aussi indispensable dans la charnière central, Kouyaté fait son trou. Sur les extérieurs, personne en revanche ne fait l'unanimité. A droite, Odoi et Wasilewski se relaient depuis le début de la saison et de l'autre côté, même si Safari a pris un léger ascendant sur Deschacht, il le doit plus au mauvais comportement extra-sportif de ce dernier qu'à la qualité de ses prestations. Mais cette défense fébrile a gagné en solidité lors de ses dernières sorties. En déplacement à Moscou et à Genk, elle a plié mais n'a pas rompu en conservant le zéro à deux reprises. Avec 8 buts concédés en 9 matchs, on peut dire que l'arrière-garde mauve tient mieux la route que celle son homolgue rouche qui a vu ses filets trembler à 10 reprises.

Lucas Biglia, empereur du milieu

Dans l'entrejeu, le Sporting a trouvé un duo de relayeurs très complémentaires. Aux côtés d'un Lucas Biglia qui aligne les prestations de haut vol depuis le début de la saison, Sacha Kljestan s'est imposé au fil des semaines. Ces deux-là sont assurément une des clés du succès anderlechtois actuel. L'Argentin, dont la qualité du passing n'est plus à démontrer, est même désormais concret puisque 4 phases arrêtées qu'il a bottées lors des trois derniers matchs ont été synonymes de goal.

Une armada offensive impressionnante

Mais, c'est surtout devant qu'Ariel Jacobs aura l'embarras du choix. Pour son compartiment offensif, le technicien diegemois aura Mbokani, Jovanovic, Suarez, Gillet, Canesin, Vargas et De Sutter à sa disposition, excusez du peu. Des choix de qualité sur le terrain et des solutions pouvant surgir du banc, voilà ce qui sera sans doute la clé dans un Clasico qui sera sans doute fermé et lors duquel un exploit individuel pourrait faire la différence. Cependant, la division offensive des bruxellois n'enfile pas encore les buts comme les perles puisqu'elle n'est seulement que la 3e du pays avec 15 buts, soit trois de plus que celle des liégeois.

Jacobs gère son noyau

Et l'entraineur dans tout cela ? Depuis qu'il s'est installé sur le petit banc du Parc Astrid, Ariel Jacobs n'a jamais fait totalement l'unanimité qu'auprès de ses dirigeants. Si l'ancien coach à succès de La Louvière a décroché un Championnat et une Coupe de Belgique, il est surtout passé à côté des grands rendez-vous. Les échecs contre Bate Borisov et le Partizan Belgrade en Champion's League ainsi que la déconvenue enregistrée lors des test-matchs contre le... Standard en attestent. Et le début de saison un peu difficile du Sporting l'a de nouveau mis sous pression. Mais depuis quelques semaines, la quiétude est revenue avec les résultats et Jacobs a semblé être en mesure de gérer la richesse de son noyau ainsi que les fortes personnalités, comme l'a montré son choix de renvoyer Deschacht sur le banc. Cependant, comme lors de chaque match au sommet, il sera attendu au tournant. Son bilan en tant que T1 contre le Standard n'est d'ailleurs pas brillant : 3 victoires, 3 nuls et 7 défaites...

Les chiffres plaident en faveur des mauves

En termes de chiffres, le début de saison des mauves est de bonne facture. Depuis sa défaite anderlecht,jupiler league,in purple we trust,ronald vargas,milan jovanovic,dieumerci mbokani,lucas biglia,silvio protoinaugurale contre Oud Heverlee - Louvain, Anderlecht a enchainé 13 matchs sans défaites, retrouvé la tête du championnat et atteint les groupes de l'Europa League dont il est en tête avec le maximum de points. Seul bémol, les pénaltys. Le traumatisme ne semble toujours effacé et contre le FC Bruges, cette lacune a sans doute coûté la victoire.

La surmotivation de Jova et Dieu

Pour leur premier match contre leurs anciennes couleurs sous leur nouvelle vareuse, Jovanovic et Mbokani voudront faire parler la poudre. Ils doivent justifier la confiance et le salaire qui leur ont été accordés par la direction anderlechtoise. S'ils venaient à faire parler la poudre contre leur ancien club, nul doute que leur cote de popularité s'envolerait encore plus dans les travées du Parc Astrid. Jova et Dieu ont déjà rapporté des points précieux depuis leur arrivée et ne comptent pas s'arrêter en si bon chemin.

Un esprit de revanche à tous les étages du club

Réputé froid, le public anderlechtois aura l'occasion de démontrer qu'il est capable d'enflammer le stade Constant Van Den Stock et de porter les siens au succès. Pour cela, Anderlecht va "montrer qu'il en a..." et a lancé, dans un teasing réalisé avec les joueurs, un nouvel hymne "In Purple, we trust" qui sera entonné pour la première fois à l'occasion du Clasico. Un choix qui n'est pas innocent et qui s'inscrit dans la politique de communication parfois agressive de la direction bruxelloise envers son rival. Les précédents échecs ne sont toujours pas digéré et c'est sans doute cet esprit de revanche que l'on retrouve à tous les étages du club qui pourrait être l'arme fatale qui amènera Anderlecht au succès. Tout est donc réuni pour les fervents supporters anderlechtois puissent vraiment "croire dans le mauve".

F.Chl.

03/10/2011

Genk - Anderlecht 0-1 : le bulletin de notes des deux équipes

im200.jpgGenk

Köteles 7,5: Le portier magyar a démontré son état de grâce en sortant un superbe arrêt réflexe devant Kljestan. Il s'est montré impeccable dans toutes ses interventions et ne peut rien sur l'unique but du match

Anele 6,5: Le sudafricain a mis en boîte Suarez. Il ne devait sans doute pas s'attendre à ce que son opposant ait les jambes lourdes à ce point.

Simaeys 6,5: Le natif de Malines a continué dans la lignée de sa bonne deuxième mi-temps à Leverkusen. Il a souvent pris le dessus sur Mbokani même si à chaque fois que ce dernier a gagné son duel, cela a amené soit une occasion franche soit  l'unique but du match. Par contre, il reste un joueur détestable toujours prêt à laisser son coude trainer dès qu'il peut.

Töszer 6,5: Replacé à la surprise général dans cette position inédite de défenseur central, le hongrois n'a pas démérité et a affiché la volonté de Mario Been de construire de l'arrière. Dommage que cela se soit fait au détriment du milieu de terrain qui manquait de créativité. Le Magyar a même failli trouver l'ouverture via un coup franc dévié mais Proto et son poteau le piquet étaient là pour l'en empêcher.

Pudil 7: Une fois n'est pas coutume, il n'a pas été le maillon faible de son arrière garde. Plus prudent dans son placement, il n'a pas vraiment été mis en difficulté par Gillet et s'est permis quelques bonnes sorties de défense.

Vanden Borre 5: On ne l'avait pas vu beaucoup cette année, on ne l'a pas vu beaucoup ce soir. Manque de rythme, nonchalance, le mauvais cocktail pour voir un mauvais Vanden Borre. Vu le peu de crédit que lui accorde Mario Been pour le moment, faut qu'il espère qu'Hubert prenne le temps de se soigner.

Hyland 5: Vu les blessures et sa bonne rentrée à la Bay Arena, le rugueux milieu made in Trinidad and Tobago recevait sa chance dans l'entrejeu alors qu'on l'attendait en défense. Il a commis fautes sur fautes sans apporter une once de créativité. C'est tout juste si on n'y pas cru quand un de ses adversaires a été sanctionné pour une poussée sur lui.

Buffel 5,5: L'éternel espoir du football belge s'est montré disponible, combatif, a eu quelques bonnes inspirations mais fut, comme très souvent, nullement déterminant. A l'image de sa carrière serait-on tenté de dire.

De Bruyne 5: Le petit rouquin n'était pas plus inspiré qu'en Champion's League. Il faudra encore de la patience pour que KDB revienne à son meilleur niveau. Replacé dans l'axe en soutien de Bentéké après le remplacement de Vossen, il a éffectué pas mal de mauvais choix en manquant parfois de la plus élémentaire vista.

Vossen n.c: On ne l'a pas vu si ce n'est en béquilles dans la tribune. Probablement victime d'une entorse de la cheville, il remplit l'infirmerie bien garnie de la Cristal Arena et se fera porter pâle pour les prochaines rencontres des Diables Rouges.

Bentéké 5: Cadrer, cadrer, cadrer. L'ancien malinois n'est pas un joueur inintéressant. Il pèse sur une défense ,est capable de se crééer des occasions mais ne semble toujours pas avoir enregistré les dimensions exactes d'un goal de football. C'est peut-être pour cette raison qu'il n'a jamais été titulaire à part entière dans les deux clubs du top qu'il (a) fréquente(é).

Dugary 4: N'a aucun lien de parenté avec son célèbre homonyme chez les Bleus. Introduit sur le flanc droit en remplacement de Vossen, le Burundais a buté sur Safari au point d'en perdre son sang froid.

Barda 6: L'israélien a apporté sa percussion technique mais a trop souvent pêché par excès d'individualisme.

Kennedy n.c

Anderlecht

im.jpgProto 8: Le coffre fort de la banque mauve. Comme depuis de nombreuses semaines, il est tout simplement intraitable entre ses perches. Celui qui refuse de n'être que troisième gardien des Diables a encore livré une prestation 4 étoiles en sortant des ballons chauds sur un coup franc dévié de Töszer qu'il a su dévier sur le poteau et en sortant avec autorité devant Bentéké.

Odoi 6,5: Prestation sobre de l'ancien canari qui a relativement bien contenu Buffel.

Kouyaté 7: Le Sénégalais est en train de prendre la taille patron à ce poste de défenseur central. Solide comme un roc, il est doté d'un excellent sens de l'anticipation. Le jour où il saura relancer convenablement, il pourra sans doute viser plus haut.

Juhasz 7: Le troisième hongrois présent sur le terrain a comme souvent été solide et sobre en remportant la majorité de ses duels dans les airs.

Safari 7: Deschacht ne devra plus se contenter de pleurnicher pour récupérer sa place. Le Suédois commence à trouver ses marques et a livré une prestation efficace en fermant la boutique sur son flanc gauche. Comme footballistiquement, il est supérieur à l'ancien capitaine mauve, il pourrait en profiter pour s'installer à plus long terme à cette place de titulaire.

Biglia 7: On louait depuis longtemps son ratissage et son abattage au milieu. On lui reprochait ses stats un peu faiblardes en termes de passes décisives. Et bien, lors des 3 derniers matchs, il vient de délivrer 4 caviars dont celui de ce soir pour Mbokani. Cette fois, c'est sûr et certain, Mbark Boussoufa est définitivement oublié du côté du Parc Astrid.

Kljestan 6: Indéboulonable depuis quelques semaines, le californien est apparu moins en jambes à la Cristal Arena. Il y avait plus de déchets qu'à l'accoutumé et moins de présence à la récupération. Il rate aussi deux belles possibilités sur des remises de la tête de Dieu, même si, sur l'une d'entre elles, Köteles sort le grand jeu.

Canesin 5: Ce garçon ne dispute que sa première saison avec les pros. Il ne fallait donc pas s'attendre à ce que son état de forme soit éternel. Le retour de Vargas devrait lui permettre de souffler un peu.

Suarez 4: Le mois d'octobre est là et malgré l'été indien et Mati s'efface et tombe comme les feuilles mortes. Un remake des saisons précédentes ou un simple off day? On espère pour Anderlecht que ce sera la seconde solution.

Gillet 6: Quand Pudil se prend un 7/10, c'est aussi parce que son adversaire direct n'a pas été tout à fait à la hauteur. Il n'a pas assez pesé sur son flanc et était moins présent pour s'infiltrer. Si l'on excepte une bonne reprise de la tête sur un corner, on a pas énormément vu le N.30 mauve.

Mbokani 7: Il est apparu effacé, il est apparu nerveux quand il s'est pris un carton totalement inutile alors qu'il avait obtenu la faute. Et puis Dieu s'est élevé. Deux fois pour servir Kljestan et une fois pour crucifier Genk. Dieu est décidément impitoyable.

Vargas 4,5 : Vargas remplace mais ne répare pas encore. Le Vénézuélien n'a pas été plus inspiré que Canesin et s'est vu brandir un bristol jaune pour un vilain coup de frustration dans le talon de Pudil. On attend mieux de la part d'un joueur de cette classe.

Kanu n.c

Marecek n.c


F.Chl.

00:01 Écrit par tackle on web dans Bulletin de notes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : anderlecht, genk, bulletin de notes, dieumerci mbokani, jupiler league |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook