Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

15/05/2014

Ivan Perisic touche 3 fois le poteau en une seule frappe !

10:24 Écrit par tackle on web dans ALLEMAGNE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : perisic, bruges, wolfsburg, allemagne, vidéo, bundesliga |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

05/06/2012

De Van Basten à Trézeguet, les plus beaux buts de l'Euro

1988 - Le chef d'oeuvre de Van Basten

 

1976 - Panenka entre dans le dictionnaire

 

1996 - L'ivresse de Gascoigne

 

1984 - Le sang-froid de Platini

 

2004 - L'aile de pigeon d'Ibrahimovic

 

1960 - Ponedelnik, le premier héros

 

2000 - La volée en or de Trézéguet

 

11/10/2011

Comment vaincre la Mannschaft ?

euro 2012,belgique,allemagne,diables rougesLes Diables Rouges n’auront en effet pas d’autres alternatives ce mardi soir sur le terrain de Düsseldorf

Un match pour espérer, un match pour y croire. Mais pour cela, il faudra faire tomber la montagne allemande. Car l’équation est simple pour nos Diables Rouges, la victoire n’est que la seule clé qui ouvrira le coffre-fort des barrages. Certes, on peut toujours tabler sur un fiasco des Turcs contre l’Azerbaidjan. Après tout, les ouailles de Guus Hiddink s’étaient bien inclinées contre cette même nation lors de leur déplacement dans le Caucase. Contre le Kazakhstan, à Istanbul, les Ottomans avaient même failli tourner casaque, n’obtenant leur planche de salut qu’...à la 97e sur un coup franc dévié d’Arda Turan. Mais, comme nous avons notre destin entre les mains, autant ne pas tabler sur une contre-performance de l’adversaire et nous concentrer uniquement sur une victoire.


Il faudra donc que les Diables écrivent l'histoire pour réaliser ce qu’ils n’ont plus fait depuis...le 16 mai 1910. Battre l'Allemagne sur ses terres. Alors ? Peut-on y croire ? Est-il saugrenu ou farfelu de croire à l'exploit ?  Voici quelques clés qui pourraient nous permettre d’y arriver.

Une Allemagne démobilisée ?


Lors de la réception de la Mannschaft à Bruxelles en septembre 2010, notre équipe nationale avait bousculé cette équipe. Certes, l’éprouvant périple sudafricain de l’été l’avait un peu amoindrie et fatiguée, mais cela n’enlevait en rien les mérites de nos joueurs. Avec un parcours sans faute jusqu'aujourd'hui, l'Allemagne se permettra-t-elle un petit relâchement ? Ce serait mal connaître nos voisins pour qui le mot défaite ne fait pas partie du vocabulaire. Pourtant, contre la Turquie, malgré la facile victoire 1-3, les allemands n'ont pas, selon Dieter Hecking, entraineur au FC Nuremberg, toujours affiché une concentration maximale. Les Belges qui aborderont, on l'espère, le match avec le couteau entre les dents pourraient essayer de punir un moment de relâchement coupable. Cependant, il serait sot de tout tabler sur une démobilisation de l'adversaire.

Des arrières latéraux "fébriles" en un contre un


En disséquant le jeu allemand, on a pu observer quelques faiblesses dans la défense des zones extérieures du terrain. Lors que les ailiers adverses qui tentent de repiquer dans le centre du jeu ont été très bien pris par deux ou trois Allemands, la donne change alors dans les couloirs. Si un adversaire s'engouffre dans cet espace, il se retrouve le plus souvent en un-contre-un face au latéral allemand. Tant Lahm à droite que Boateng ou Badstuber à gauche ont montré quelques signes de fébrilité lorsqu'ils étaient confrontés à des joueurs rapides et techniques. Or, avec Mertens et Hazard, on a de quoi gêner les teutons dans ce secteur du jeu.

Gêner la relance allemande

Un autre constat a été dressé et s'est vérifié lors du match aller. Lorsque la Mannschaft est bloquée dès la relance et que l’adversaire quadrille la moitié de terrain adverse, elle a du mal à déployer son jeu. Il faut donc gêner la sortie de ballon dès que celui-ci arrive dans les pieds de ses deux relayeurs que sont Schweinsteiger et Khedira. S'ils ne peuvent joindre Özil ou Gomez, la tâche se complique quelque peu à la construction.

Pour ce faire, les Diables Rouges pourraient évoluer avec un triangle de l'entrejeu avec Simons en position de numéro 6 (ou "sentinelle" comme le dirait  P.-A. M.) et le duo Witsel-Fellaini comme relayeurs chargés d'harceler notre duo Schweinsteiger-Khedira.

Ne pas livrer les latéraux

Moult adversaires de la Mannschaft ont commis cette erreur par le passé et ont été punis. Lors de la dernière Coupe du monde, l'Argentine et l'Angleterre demandaient à leurs backs de monter souvent en ligne pour profiter des décalages crées par l’omniprésence de leurs éléments offensifs dans l’axe. Mais les troupes de Low n'en demandait pas tant, renfermant l'étau sur ses derniers et contre-attaquant à la vitesse de l'éclair dans le dos des deux hommes de couloir. Ciman et Vertonghen dont le sens du placement et les qualités défensives sont loin d'être les atouts seraient donc inspirés de ne pas partir au large.

Dans ce contexte, la suspension de Big Dan est un coup dur. Sa présence dans l'axe aux côtés de Kompany n'aurait pas été de trop pour museler un Gomez qu'il connaît par coeur en se le coltinant lors des entrainements du Bayern Munich, mais surtout, elle aurait permis à Nicolas Lombaerts d'occuper le poste d'arrière gauche. Le joueur du Zénith est en effet plus à même de fermer la boutique dans son couloir que Vertonghen. Sur l'autre flanc, malgré son passé "peu flatteur", Carl Hoefkens aurait pu être une solution intéressante. Le capitaine du FC Bruges n'est pas du genre à trop dépasser la ligne médiane et a plus l'habitude des "grands rendez-vous" qu'un Ciman qui transite tous les quinze jours entre la pelouse et le banc du Standard.

Utiliser la vitesse et la qualité technique de nos ailiers


Dans ce contexte, il faudra donc s'en remettre aux ailiers. Hazard, Mertens et Dembélé devraient donc coller leur ligne pour animer les flancs et mettre en difficulté les latéraux allemands. L'attaquant de Fulham avait d'ailleurs très bien rempli ce rôle au stade Roi Baudouin. En couverture, les backs devraient être capables d'offrir des solutions dans le jeu court et de presser avec le reste de l’équipe lorsque Fellaini et Witsel donneraient le tempo.

Quelle solution en pointe ?

L'absence d'Igor De Camargo est un petit problème pour Georges Leekens. S'il n'est pas toujours adroit en face du but, malgré le fait qu'il soit le dernier à avoir trompé la vigilance de Neuer, l'attaquant de Moenchengladbach s'avère être un point de fixation capable de peser sur la défense et de libérer des espaces. Marvin Ogunjimi pourrait constituer une alternative mais il n'est pas à 100%. Lukaku est capable de peser très fort sur une défense mais s'il manque de soutien à ses côtés, il risque de s'époumoner en pure perte.

Hazard en "faux avant-centre" ?

Marc Degrijse évoquait une option supplémantaire pour l'animation du trio d'attaque. L'ancien soulier d'or proposait qu'Eden Hazard évolue dans un rôle hybride entre celui de numéro 10 et celui d'avant-centre, à charge pour Mertens et Dembélé de dynamiter leur flanc. Si l'idée n'est pas dépourvue du sceau du bon sens, on imagine mal le lillois pris dans l'étau germain composé par les deux défenseurs centraux et les deux milieux défensifs tandis que Moussa Dembélé n'a pas pour le moment la vivacité qui pourrait faire mal à l'arrière gauche allemand. Alors pourquoi ne pas inverser les rôles ?  Avec la qualité de la protection de balle du joueur de Fulham, associée à celle d'Axel Witsel, on se dit que la Mannschaft pourrait rencontrer plus de problèmes.

Bonnes clés ou mauvaises clés, ce sera à Georges Leekens de faire les bons choix. Le football n'est pas une science exacte et les schémas tactiques des tableaux noirs ne traduisent pas toujours la réalité du terrain. Les Diables Rouges peuvent donc légitimement y croire .

F.Chl.

06:37 Écrit par tackle on web dans ANALYSE, Diables Rouges, Euro 2012 | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : euro 2012, belgique, allemagne, diables rouges |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

03/09/2011

Les teutons gagnent le set contre les voisins autrichiens

09:12 Écrit par tackle on web dans VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : allemagne, autriche, euro 2012 |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

01/08/2011

Schalke 04 gagne... 1-11 !

08:39 Écrit par tackle on web dans VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : schalke 04, vidéo, allemagne, buts, goals |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

22/03/2011

Nouvelle grosse gaffe de Logan Bailly

07:50 Écrit par tackle on web dans VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : logan bailly, football, allemagne, bourde, gardien, diables rouges |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

02/11/2010

Idrissou manque l'immanquable

16:10 Écrit par tackle on web dans VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bundesliga, vidéo, idrissou, goal, raté, allemagne |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

15/10/2010

Mais que fait Miroslav Klose ?

Scène assez étrange sur le bord du terrain lors de Kazakhstan-Allemagne... Difficile de dire ce qu'on fait à Klose mais une chose est certaine, ça ne l'a pas empêché de marquer !

 

18:17 Écrit par tackle on web dans INSOLITE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : video, klose, allemagne, kazakhstan |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

05/10/2010

Dis un peu "camion"

15:56 Écrit par tackle on web dans VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : arbitre, vidéo, allemagne, femme, poitrine, foot |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook