Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

27/08/2012

Carcela et Boussoufa, rois des assists

Ce week-end, Anzhi Makachkala recevait le FK Mordovia Saransk, promu pour la première fois de son histoire en première division russe. Les hommes de Guus Hiddink ont remporté un succès facile 4-2 et trois hommes en particulier se sont illustrés pour le club du Daguestan.

Il s'agit de l'inévitable Samuel Eto'o, joueur le mieux payé du monde, qui a fait trembler les filets à deux reprises et de deux anciennes connaissances de notre championnat. Mehdi Carcela, titulaire ce soir là, qui a délivré deux assistset Mbark Boussoufa, auteur d'une passe décisive.

Rappelons que Boussoufa avait quitté Anderlecht en mars 2011 en échange de 8,5 millions d'euros et qu'il avait été rejoint quelques mois plus tard par son compatriote, Anzhi ayant offert 9,5 millions d'euros au Standard.

12:04 Écrit par tackle on web dans LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : anzhi, russie, mordovia saransk, 4-2, mbark boussoufa, mehdi carcela, samuel eto'o |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

17/10/2010

Pas de ça, Sinan !

Ce dimanche, Sinan Bolat a écopé d'un carton rouge pour des propos déplacés, face à Genk. Après avoir pris une jaune, au même titre que Jelle Vossen, suite à un accrochage entre les deux hommes, le gardien turc du Standard a insisté verbalement. L'arbitre n'a pas hésité et a renvoyé Bolat dans les vestiaires. Mais qu'a-t-il bien pu se dire entre les deux hommes pour en arriver là ?

Des mots de travers, il en vole des dizaines pendant un match de foot. Le traitement excessif, à première vue, subi par Sinan Bolat a donc intrigué les journalistes, notamment ceux de la RTBF, qui rapportaient dans studio 1 ce dimanche les propos de Vossen et de M. Kuypers, arbitre néerlandais de cette partie. L'attaquant-vedette de Genk a semblé vouloir protéger son ancien équipier : "il m'a dit des choses qu'on ne dit pas sur un terrain de foot, pourtant on a beaucoup joué ensemble, je le trouve exceptionnel, un très bon gardien."

Et quand le journaliste, Rodrigo Beenkens, lui demande si c'est vrai qu'il y a eu des menaces de mort, Jelle Vossen n'a pas vraiment réussi à protéger le portier rouche plus longtemps... Quant à l'arbitre, il a confirmé en "off", à Rodrigo Beenkens toujours, avoir entendu Bolat proférer des menaces de mort à Jelle Vossen.

De cette histoire, on retiendra que Sinan Bolat est sans doute quelqu'un qui a le sang très chaud, le poussant à dépasser certaines limites. Pourtant, le Turc est devenu l'une des mascottes de notre championnat après quelques coups d'éclat comme le penalty arrêté face à Ruiz en 2009, offrant les test-matches au Standard et indirectement le titre de champion de Belgique et la qualification pour la Ligue des champions... dans laquelle il s'était illustré en marquant un but à la dernière minute face à l'AZ Alkmaar, qualifiant les siens pour l'Europa League cette fois !

De son côté, Jelle Vossen est sans aucun doute l'énorme révélation de ce début de championnat. Il a prouvé ce soir qu'il était très posé et très calme dans ses propos, après avoir pourtant entendu des choses qui n'ont rien à faire sur un terrain de foot... et nulle part ailleurs !

(Nicolas Christiaens)

23:42 Écrit par tackle on web dans CARTON ROUGE | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : genk-standard, 4-2, sinan bolat, carte rouge, jelle vossen |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook