Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

05/06/2014

La rentrée en touche calamiteuse d'un joueur luxembourgeois

Fidèle à sa réputation, l'Italie n'a de nouveau pas brillé à l'occasion de son dernier match de préparation en vue du Mondial. La Squadra Azzurra n'a pu faire mieux qu'un partage (1-1) contre le modeste Luxembourg. Et ce résultat ne sera pas invalidé puisque la règle des six remplacements a été respectée. Prends ça Marc Wilmots !

Si l'histoire a montré que ce genre de résultat n'était pas toujours inquiétant dans le chef d'une équipe transalpine répondant souvent présente dans les grandes compétitions (en 1994, la Squadra avait connu un revers retentissant contre équipe de Serie C2 (équivalent de la D4) avant d'atteindre la finale du Mondial sudaméricain), il n'empêche que le résultat fait quand même mauvais genre sur le CV d'une équipe ayant quatre étoiles brodées à sa liquette.

Le joueur de Courtrai, Maxime Chanot, aura donc l'honneur de figurer sur les feuilles de statistiques contrairement à son compère Aurélien Joachim, privé de son superbe but inscrit à Sammy Bossu.

Mais si le Luxembourg fut par moment héroïque, à l'image d'Anthony Moris auteur de quelques belles interventions, il a aussi montré certaines faiblesses. Notamment sur les rentrées en touche.

La jeune promesse du Grand-Duché, Chris Philipps, qui a disputé 5 matches cette année avec le FC Metz et aidé (un peu) le club lorrain à retrouver la Ligue 1, a manifestement encore quelques lacunes dans le domaine.

Mais bon, faut-il s'entonner quand on a un blase digne d'un juré de "Danse avec les stars" ?

F.Chl.

10:31 Écrit par tackle on web dans BOULETTES ET RATÉS, International, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

30/05/2014

Le raté d'Ibrahimovic contre le Danemark

Ce dimanche, nos Diables rouges disputeront leur deuxième match de préparation en vue de la Coupe du monde contre la Suède. Et lorsqu'on évoque la sélection nordique, le nom de Zlatan Ibrahimovic est sur toutes les lèvres. Daniel Van Buyten annoncé titulaire, aux côtés de Vincent Kompany ou de Thomas Vermaelen, aura donc un beau défi à relever en empêchant la star du PSG d'être le moins souvent possible en position idéale devant Thibaut Courtois.

Mais si Ibracadabra a mis un sacré paquet de goals -et pas que des vilains- cette saison, il n'en reste pas moins un être humain. La preuve ce mercredi lors de la joute amicale disputée par la Suède contre le voisin danois. 

L'attaquant était à la bonne place pour expédier le ballon au filet après que le tir d'un de ses partenaires détourné par Kasper Schmeichel (le fils de l'autre),le dernier rempart danois était revenu dans ses pieds. Mais un peu surpris et un peu nonchalant, Ibra a finalement mis le cuir à côté.

La preuve que ce type d'erreur peut aussi arriver aux meilleurs. En espérant que Zlatan se montre aussi peu inspiré face à nos couleurs.

14:14 Écrit par tackle on web dans BOULETTES ET RATÉS, International, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

27/05/2014

Le pénalty le plus mal tiré de l'année

Souvent raillés pour leur manque de réussite dans la conversion des pénalties, les Anderlechtois ne sont pourtant pas les pires dans l'exercice. 

En Serbie, où le championnat suit encore son cours, on disputait ce week-end la 29e journée. Parmi les rencontres à l'affiche, un FK Cukaricki - Radnicki Nis de derrière les fagots qui n'a pourtant pas attiré la grande foule comme en atteste le nombre de spectateurs présents :400.

Ces derniers n'auront peut-être pas regretté leur déplacement puisqu'ils se sont payés une bonne tranche de rire sur la tentative de conversion du pénalty du sémillant Nenad Mirosavljevic.

L'attaquant local s'est élancé, a ralenti sa course d'élan, avant de tenter une feinte de frappe. Mauvaise idée...

Et ses partenaires n'étaient certainement pas d'humeur à lui pardonner cet incroyable raté puisque Cukaricki n'a pas pu remporter le match qui s'est finalement terminé sur un terne 0-0.  

19:27 Écrit par tackle on web dans BOULETTES ET RATÉS, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

25/05/2014

Une action ratée sur toute la ligne

L'Arabie Saoudite et la Moldavie ne participeront pas à la Coupe du monde. Dommage, car on se dit qu'on aurait bien pu rire quant on voit l'incroyable raté de Yasser Al-Shahrani.

Alors que le tableau marquoir indiquait 0-1 en faveur des Moldaves, l'attaquant saoudien a manqué l'opportunité d'égaliser quelques minutes plus tard.

Sur une passe en retrait de Racu, Gatcan a voulu protéger le cuir pour permettre à son gardien Gaiduchevici de le dégager.

Mais ce dernier n'a rien trouvé de mieux que d'expédier le ballon sur le dos de Al-Shahrani. Le contre favorable a permis à ce dernier de se retrouver seul devant les cages désertées.

Malgré un contrôle réussi, l'attaquant saoudien n'a pas réussi à cadrer son envoi. Un échec d'autant plus retentissant que la Moldavie s'imposera finalement 0-4.

Ah qu'il est loin le temps où Saeed Al-Owairan slalomait au sein de la défense belge lors d'un match de Coupe du monde.

17:43 Écrit par tackle on web dans BOULETTES ET RATÉS, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

23/05/2014

Eden Hazard loupe son retourné acrobatique

Désireux de régaler les 10.500 fans venus assister à l'entrainement des Diables Rouges à la Cristal Arena de Genk, Eden Hazard a voulu tenter un retourné acrobatique. Malheureusement pour l'ailier belge, la réussite n'était pas au rendez-vous.

La Belgique affrontera lundi le Luxembourg en match amical. Pour la petite histoire, c'est d'ailleurs contre le Grand-Duché qu'Hazard avait fait ses débuts sous la liquette diabolique. C'était le 19 novembre 2008 et il était monté au jeu à la 67e minute de jeu.

09:59 Écrit par tackle on web dans BOULETTES ET RATÉS, Diables Rouges, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

28/04/2014

Le show José Mourinho, le dimanche en enfer de Steven Gerrard

Qu'on le veuille ou non, José Mourinho est vraiment un être à part dans la corporation des entraineurs. Souvent détestable, mais surtout génial, celui qui s'était auto-proclamé Special One lors de son premier passage à Chelsea a encore démontré toute sa maîtrise tactique lors de cette semaine où se jouait une grosse partie de sa saison.

La 1/2 finale aller de C1 contre l'Atlético a été moche, mais José Mourinho s'en fout. On peut l'accuser de "tuer" le football, il sait qu'en attendant il pourrait à nouveau se retrouver en finale de la compétition et briguer une troisième Coupe aux grandes oreilles avec une équipe différente. Alors les remarques sur Twitter de personnes n'ayant remporté des trophées sur Football Manager lui passent bien au-dessus.

Ce dimanche, c'est à Anfield Road que Chelsea aurait pu dire adieu à ses rêves de Premier League si d'aventure Liverpool l'avait emporté. Malgré cela, le Special One avait claironné pendant la semaine qu'il alignerait une équipe presque bis et a tenu promesse. Le jeune Kalas était titularisé en défense centrale alors que Demba Ba se retrouvait seul en pointe. Mohammed Salah, la recrue venue de Bâle cet hiver était préférée à Willian.

Des options audacieuses, mais surtout payantes puisque les Blues l'ont emporté 0-2. La faute à cette tactique de l'autobus qui consiste à masser son équipe devant ses cages et à repartir en contre. Pas seulement. Si Liverpool, comme l'Atlético en semaine, n'a jamais réussi à trouver la parade pour percer le mur bleu, Chelsea a surtout démontré sa capacité à répondre systématiquement présent lorsque l'enjeu est de taille. Une qualité non-négligeable pour remplir l'armoire à trophées.

Et Mourinho d'exulter et de manifester sa joie avec son exubérance habituelle. Une fois le coup de sifflet final, l'homme à la doudoune s'est dirigé vers la tribune où étaient massés les supporters de Chelsea pour partager sa joie tout en rage démonstrative.

Steven Gerrard, de héros à zéro

Il y a deux semaines, Steven Gerrard avait ému. Au bord des larmes après la victoire contre Manchester City, l'éternel capitaine de Liverpool avait rassemblé ses troupes pour leur demander de ne rien lâcher et de gagner ce championnat qui échappe au club de la Mersey depuis 24 interminables années.

Mais l'idole d'Anfield Road, le héros du peuple Reds, est devenu l'anti-héros en un match. Il aura suffit d'une glissade à quelques secondes de la mi-temps et d'un ballon perdu au profit de Demba Ba qui est allé ensuite tromper Simon Mignolet pour que ce qui aurait pu être une après-midi de rêve tourne au cauchemar.

Liverpool n'a pas encore perdu le titre, mais ne compte plus que deux points sur Chelsea et trois sur Manchester City alors qu'il ne reste plus que 180 minutes à jouer pour désigner le nouveau champion de la Perfide Albion.

En espérant pour l'emblématique capitaine des Scousers que sa glissade de ce dimanche ne prive pas Anfield Road de son graal. 

En attendant, le programme de Liverpool qui se déplacera à Crystal Palace avant de recevoir Newcastle ne semble pas le plus facile. Surtout que dans le même temps, Chelsea jouera contre deux équipes actuellement relégables, Norwich et Cardiff. Manchester City, pour sa part, aura un périple compliqué à Everton avant de terminer dans son antre contre Aston Villa.

BmO-r5PCIAEXcIR.jpg

BmPbgpfCYAEQJ_M.jpg

BmPENiqCUAEyZYC.jpg

 

12:02 Écrit par tackle on web dans ANGLETERRE, BOULETTES ET RATÉS, INSOLITE, PHOTOS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

17/04/2014

Un corner dégueulasse en Hongrie

On se plaint parfois de la piètre qualité de notre Pro League, mais ce n'est pas toujours mieux ailleurs. Et certainement pas en Hongrie comme on a pu le voir lors de la manche aller de la 1/2 finale de Magyar Kupa entre Debrecen et Dyosgyor.

Certes, il y a des buts. Six au total, quatre pour les locaux et deux pour les visiteurs qui ne désespèrent pas de renverser la vapeur lors du match de retour. Mais à condition de se montrer plus efficaces sur les phases arrêtées et en particulier les coups de coin.

Illustration de cette lacune avec celui donné par le sémillant Gergő Gohér à la 49e. Son ballon s'est envolé dans le ciel et n'est jamais retombé dans l'aire de jeu. 

Pour le plus grand bonheur des supporters locaux qui n'ont pas manqué de chambrer leur adversaire.

10:21 Écrit par tackle on web dans BOULETTES ET RATÉS, INSOLITE, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

14/04/2014

Le drôle d'auto-but de Nils Petersen

Le Werder Brême a complètement coulé ce samedi sur la pelouse de Mayence (3-0). Une débâcle imputable en grande partie à Nils Petersen. L'attaquant danois a en effet précipité la chute des siens en trompant son propre gardien après seulement 5 minutes de jeu.

Auteur de seulement six réalisations cette saison, le Danois passé par le Bayern Munich a réussi une superbe reprise lobée sur un corner de Mayence. Tellement superbe que le pauvre Raphael Wolf n'a pas su intervenir.

Plutôt que de se réjouir du fait que son attaquant ait retrouvé le chemin des filets après un mutisme de cinq matches, Robin Dutt, l'entraineur de Brême, a préféré le sortir à la mi-temps au profit de Theodor Gebre Selassie (oui, oui, l'arrière droit tchèque qui avait séduit à l'Euro 2012).

11:46 Écrit par tackle on web dans ALLEMAGNE, BOULETTES ET RATÉS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

07/04/2014

L'enorme raté de l'Antwerp

Ce week-end, l'Antwerp recevait Roulers dans le cadre de la 30ème journée de Belgacom League. Les deux équipes finissant la saison en roue libre, il ne fallait pas s'attendre à du grand football au Bosuil. Heureusement l'Antwerp évolue à huis-clos, peu de personnes ont assisté à l'horrible raté Kelvin Maynard. Une petite pensée à Pietro Perdichizzi, l'ancien joueur de Charleroi et de Bruges, qui s'est sacrifié pour son équipe.

E.L

17:38 Écrit par tackle on web dans Belgique, BOULETTES ET RATÉS, C'EST DRÔLE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

23/03/2014

Le but gag de Bobby Zamora

Il y a 8 ans, Middlesborough disputait la finale de la Coupe UEFA. A l'époque, Boro s'était fait rosser 4-0 par le FC Séville, mais avait accompli le plus bel exploit de son histoire grâce à une équipe composée notamment de Mark Schwarzer (désormais doublure de Cech à Chelsea), Gareth Southgate (qui entraine les espoirs anglais), Stewart Downing (actuellement à West Ham), Mark Viduka et celui qui dirige actuellement l'Antwerp, Jimmy Floyd Hasselbaink.

Mais trois saisons après cette belle performance, le club était rétrogradé et perdait ses meilleurs joueurs. Dans le difficile Championship, Middlesborough n'a jamais été en mesure de disputer une remontée directe. 11e, 12e, 7e puis 16e lors de l'exercice écoulé, le club où évolue notre compatriote Faris Haroun pensait jouer les premiers rôles en confiant les rênes de l'équipe à Aitor Karanka. Mais l'ancien T2 de José Mourinho au Real Madrid ne connait des débuts de rêve pour sa première expérience en tant que coach principal. Ses ouailles n'occupent que la 14e place du classement et ont encore été battus ce week-end à domicile contre Queen's Park Rangers au terme d'une fin de match complètement loufoque.

L'équipe "drivée" par Harry Redknapp, malgré un effectif pas dégueulasse, avait fait la culbute l'an dernier. Les pensionnaires du Loftus Road espéraient en conservant un effectif intéressant et en attirant quelques "noms" comme Benoît Assou-Ekotto, Richard Dunne, Niko Kranjcar (buteur contre les Diables à Zagreb), Yossi Benayoun, Modibo Maiga, le grand espoir du football anglais Ravel Morrison et Joey Barton, de retour de son prêt du côté de la Canebière, pouvoir jouer le titre ou la deuxième place synonymes de remontée directe.

Malheureusement, il faudra disputer les Playoffs pour obtenir le troisième et dernier ticket donnant droit à un retour en Premier League. QPR compte en effet 15 points de retard sur le Leicester City de Ritchie De Laet et Marcin Wasilewski et 10 sur Burnley.

Des arrêts de jeu complètement loufoques

Ce week-end sur la pelouse Middlesborough, les Hoops ont pris les trois en se montrant efficaces dans les arrêts de jeu des deux périodes. Alors que George Friend avait ouvert le score pour Boro, Yossi Benayoun a égalisé dans les dernières seconde de la première mi-temps.

On entrait dans les arrêts de jeu de la deuxième période lorsque la défense locale va complètement partir en vrille pour le plus grand bonheur de Bobby Zamora. Entré au jeu à la 64e, l'ancien attaquant de West Ham et de Fulham profitait d'une énorme floche du gardien Dimitrios Konstantopoulos qui "shotait" à côté du ballon sur une passe en retrait de Kenneth Omeruo. Un cadeau rêvé pour Zamora et son amour du goût pour les buts de raccroc.

Complètement sonné par cette erreur invraisemblable, Middlesborough concédait encore un but des oeuvres de Ravel Morrison quelques secondes plus tard.

Rude.

F.Chl.

13:51 Écrit par tackle on web dans ANGLETERRE, BOULETTES ET RATÉS, ÇA SE PASSE EN DESSOUS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

07/03/2014

Dudu fait pire que Benteke

Christian Benteke auteur du plus gros raté de la semaine ? Pas sûr…

L'attaquant de Grêmio Porto Alegre, Dudu, a réussi à trouver la barre transversale sur une reprise semblable à celle de Christian Benteke contre la Côte d'Ivoire. Si ce n'est que le Brésilien de 22 ans était encore plus près du but que le diable rouge. 

A l'instar de notre compatriote, il pourra évoquer le fait que le ballon était sautillant en arrivant dans ses pieds, comme circonstance atténuante. 

10:40 Écrit par tackle on web dans BOULETTES ET RATÉS, INSOLITE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

01/03/2014

La grosse boulette de Marc André ter Stegen

Victor Valdès ne poursuivra pas l'aventure entre les perches du FC Barcelone la saison prochaine. En fin de contrat, celui qui a été formé à La Masia devrait s'envoler pour des cieux plus rémunérateurs cet été. On parle beaucoup de Monaco qui est à la recherche d'un gardien de réputation mondiale.

Le club catalan n'a pas perdu de temps et aurait déjà un accord avec le successeur de son dernier rempart. Il devrait s'agir de Marc-André ter Stegen, gardien du Borussia Moenchengladbach et considéré comme l'un des plus prometteurs de sa génération.

Mais à 21 ans, celui-ci commet encore quelques approximations. En mai dernier, lors d'un match amical contre les Etats-Unis, il était passé à côté d'un ballon en retrait adressé par Höwedes. Malheureusement, l'épisode ne semble pas lui avoir servi de leçon.

Ce samedi, alors que Moenchengladbach menait 0-1 sur la pelouse de la lanterne rouge, l'Eintracht Braunschweig, ter Stegen est parti à la faute à la 52e minute de jeu.

Sur une passe en retrait, il a été surpris par un rebond et n'a pu contrôler le cuir qui a fini sa course au fond de ses filets.

Résultat, les Fohlen qui sont toujours en lutte pour un ticket européen ont perdu deux précieuses unités dans l'aventure et voient surtout Mayence leur passer devant. 

Tandis que du côté du Camp Nou, certains vont se demander si l'on a confié les clés des cages à la bonne personne. Surtout quand on sait que la qualité du jeu au pied est un atout important pour un gardien là-bas.

La boulette contre Braunschweig

La boulette de ter Stegen contre les Etats-Unis

22:25 Écrit par tackle on web dans ALLEMAGNE, BOULETTES ET RATÉS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

28/02/2014

Le but gag de Reyes

L’éternel espoir du football espagnol a inscrit l'un des buts insolites de ces 16e de finale d'Europa League. L'ailier espagnol a lancé Séville sur la voie de la victoire et de la qualification peut avant la mi-temps. El Perla a bien senti le coup lorsque le gardien de Maribor a reçu le ballon et a été contrer son dégagement. 

Après un début de carrière très prometteur du côté de Seville, où il inscrit 53 buts en 104 matchs. Arsenal débourse 20 millions d'euros pour s'attacher les services de l'international espagnol. Ses débuts sont prometteurs et l'Espagne voit en lui le futur fer de lance la Roja. Le destin de Reyes bascule lors de l'été 2007. Il refuse de disputer les préliminaires de le Ligue des Champions avec Arsenal et se fait prêter au Real Madrid. Après une saison moyenne chez les Merengues, le club décide de ne pas le conserver et son transfert à l'Atletico Madrid constitue le début de sa descente aux enfers. En juin 2012, il annonce son retour dans son club formateur où il retrouve un semblant de seconde jeunesse.  

10:17 Écrit par tackle on web dans BOULETTES ET RATÉS, EUROPA LEAGUE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook