Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

23/04/2014

Pepe, ce technicien

Pepe n'est pas réputé pour être le joueur le plus technique de la planète du ballon rond. Entre ses tacles dans les chevilles, ses dégagements au large, ses simulations et sa tête de repris de justice, le défenseur central du Real Madrid n'est pas le plus aimé des supporters.

Mais ses entraineurs louent pourtant ses qualités de guerrier sans faille, de type sur lequel on peut toujours compter. Et puis, les mauvais coups, ça fait partie de la vie, surtout sur rectangle vert de 100 mètres sur 60 (ou un peu plus si affinité)

Mais si Pepe assume totalement sa réputation de "crapule" des terrains, il a parfois envie de montrer son côté esthète. Bien conscient qu'il ne peut pas se permettre toutes les facéties à l'entrée de ses 16 mètres lors d'un Clasico ou d'une 1/2 finale de C1, le Portugais s'en donne à coeur joie à l'entrainement. 

Sa victime ? Marcelo. Non content de lui avoir piqué sa coiffure, Pepe lui a passé deux petits ponts lors d'un des entrainements de cette semaine. Le second sans doute pour faire comprendre au Brésilien que le premier n'était pas le fruit du hasard et qu'il devra se montrer plus attentif s'il ne veut pas qu'Arjen Robben fasse joujou avec lui ce mercredi soir. 

Un homme averti en vaut deux. Ou deux petits ponts en l'occurrence.

09:48 Écrit par tackle on web dans CHAMPION'S LEAGUE, GESTES TECHNIQUES, INSOLITE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

22/04/2014

Messi vomit avant Barcelone - Bilbao

Les dernières semaines ont été compliquées pour le F.C Barcelone et sa star Lionel Messi. Éliminés en Ligue des Champions par l'Atletico Madrid, battus à Osasuna et défaits par le Real Madrid en finale de Copa del Rey, les Catalans n'avaient pas subi trois défaites de suite depuis plus de 15 ans.

Dimanche, les Barcelonais recevaient le redoutable Athletic Bilbao, actuel 4ème de la Liga. La soirée débutait mal pour les locaux puisque c'est Aduriz qui ouvrait la marque en début de seconde période. On croyait le Barça parti pour une 4ème défaite consécutive, mais c'était sans compter sur Pedro et Lionel Messi, qui en moins de deux minutes, donnaient l'avantage aux Blaugranas.

Si l'Argentin s'est montré décisif sur coup-franc, son avant-match a été perturbé par quelques vomissements. Est-ce le stress ou bien Lionel Messi était-il tout simplement malade ?

E.L

11:13 Écrit par tackle on web dans ÇA SE PASSE EN DESSOUS, ESPAGNE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le joli solo de Rémy Cabella, la folle remontée de Lorient

Qui a dit qu'on ne voyait jamais de buts en Ligue 1 ? Au stade du Moustoir, les 16000 spectateurs qui avaient décidé de passer leur dimanche de Pâques devant Lorient - Montpellier en ont eu pour leur argent. Huit buts, du spectacle et un incroyable scénario. Le foot comme ça, on en redemande encore et encore.

Le show a été lancé par Remy Cabella à la 26e. Le meneur de jeu corse de Montpellier a réussi un joli solo sur le dancefloor synthétique en guise d'amuse-bouche. A la récupération d'une très mauvaise remise dans l'axe à 30 mètres des buts, Cabella s'est d'abord débarrassé de Gregory Bourillon avant de passer un petit pont à Wesley Lautoa puis de conclure d'une frappe lourde dans le plafond de Fabien Audard.

Aboubakar, le buteur dont on ne parle pas assez, sauve Lorient dans les arrêts de jeu

Si Jérémy Aladière répondait à l'ouverture du score de Cabella sur pénalty, c'est Montpellier, réduit à 10 après l'exclusion de Geoffrey Jourdren, qui allait ensuite s'envoler en deuxième période. Mbaye Niang redonnait l'avance aux hommes du président Nicollin avant que Jean Deza et de nouveau Remy Cabella ne fassent définitivement le trou aux 78e et 81e minutes.

1-4 à 9 minutes de la fin. Autant dire que plus personne n'y croyait dans les travées du stade. Mais c'était sans compter sur le jusqu'au-boutisme des Bretons qui renversaient la vapeur en l'espace de seulement 6 minutes. Kevin Monnet-Paquet redonnait l'espoir aux siens à la 87e avant que Vincent Aboubakar ne sorte de sa boîte.

Le buteur camerounais, 3e meilleur artificier de Ligue 1 au coup d'envoi, trompait à deux reprises Laurent Pionnier dans les arrêts de jeu et offrait un match nul inespéré aux hommes de Christian Gourcuff. (Il dépasse désormais Edinson Cavani, cependant double buteur en finale de la Coupe de la Ligue, au classement des meilleurs buteurs de L1 qui est toujours dominé par Zlatan Ibrahimovic).

Ceux qui avaient quitté précipitamment le Moustoir pour éviter les embouteillages pouvaient s'en mordre les doigts. Tant pis pour eux.

F.Chl.

10:36 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, FRANCE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

La danse de Ron Jans après la Coupe gagnée par Zwolle

Ce dimanche, PEC Zwolle s'est offert le premier trophée de son histoire en s'adjugeant la Coupe des Pays-Bas au détriment du grand Ajax sur le score de 5-1.

Un succès que le club de la province d'Overijssel doit en grande partie à son entraineur Ron Jans. Après son échec au Standard la saison dernière, le sympathique technicien néerlandais avait choisi de rebondir dans une formation plus modeste. Un pari entièrement réussi.

Qui dit premier trophée, dit grosse fiesta. Et à Zwolle, elle a duré jusqu'au bout de la nuit. Bien lancée par des joueurs déchainés et un Ron Jans, roi du dancefloor.

Toujours avec cette "classe" néerlandaise si particulière et ces goûts musicaux étonnants.

Une prestation que les mélomanes avertis pourront admirer à 1'37" sur la vidéo.

10:12 Écrit par tackle on web dans C'EST DRÔLE, INSOLITE, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

L'énorme frappe de Riquelme

Le Boca Juniors a arraché la victoire in extremis sur la pelouse de Tigre à l'occasion de la 15e journée du Clausura (0-1). Un résultat qu'il doit à son héros éternel, Juan Roman Riquelme.

Le capitaine a pris ses responsabilités dans les arrêts de jeu du match en décochant une frappe terrible des 25 mètres qui a fini sa course au fond des filets.

Avant de le célébrer en toute simplicité, comme si de rien n'était. La marque des grands.

Ce succès permet à Boca Juniors de ne pas concéder un troisième match nul consécutif et de n'accuser que 7 points de retard sur le duo de tête constitué du Gimnasia La Plata et River Plate.

09:51 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le boulet de canon de Ricardo Van Rhijn, la revanche de Ron Jans

La finale de la Coupe des Pays-Bas se déroulait ce dimanche. Au programme, un duel annoncé disproportionné entre l'Ajax Amsterdam, club le plus titré du pays, et le modeste PEC Zwolle, entrainé par l'ancien éphémère T1 des Rouches Ron Jans.

Les premières minutes du match semblent confirmer que le club de la capitale néerlandaise va l'emporter facilement. 

Sur un ballon de corner repoussé par la défense de Zwolle, Ricardo Van Rhijn, qui se trouvait à environ 20 mètres des buts en plein dans l'axe, ne va pas se poser beaucoup de questions et expédier un boulet de canon qui va transpercer la défense adverse et finir sa course en pleine lucarne après avoir rebondi sous la barre transversale.

Zwolle montre les PEC

Partis sur de bons rails, les Lanciers amstellodamois vont pourtant dérailler de façon incompréhensible. Trois minutes après le but de Van Rhijn, Ryan Thomas égalisait avant d'offrir l'avance à son équipe à la 12e minute. La démonstration des hommes de Ron Jans se poursuivaient avec l'entrée en scène de Guyon Fernandez qui y allait aussi de son doublé (22e et 34e).

Humiliés 4-1 à la mi-temps, l'Ajax ne parviendra pas à réagir en seconde période et encaissera un dernier goal des oeuvres de Bram van Poelen.

Une belle revanche pour Ron Jans qui s'est totalement remis de son échec au Standard avec ce sacre mérité en Coupe des Pays-Bas.

09:36 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

On l'appelle "l'attrape-penalties"

Quand il a débarqué entre les perches de l'Inter, Samir Handanovic avait une sacrée pression sur les épaules, puisqu'il devait prendre la succession d'un certain Julio Cesar. Julione, l'un des grands artisans du triplé de la Pazza Inter en 2010, était surnommé l'acchiappasogni, ou l'attrape-rêves en VF, en comparaison avec ces totems protecteurs fabriqués par les Indiens d'Amérique du Nord pour éloigner les cauchemars.

À l'été 2012, l'attrape-rêves a donc cédé sa place à l'attrape-penalties. Ancien portier de l'Udinese, le Slovène est en effet arrivé à Meazza avec la réputation d'un redoutable adversaire pour les joueurs qui posent le ballon sur le disque des onze mètres. Réputation confirmée, et doublée de parades impressionnantes qui font de lui l'un des meilleurs gardiens d'Italie, et le placent depuis plusieurs mercati sur les tablettes du Barça ou de Manchester City.

Nos confrères de la Gazzetta ont compilé, dans une vidéo, les exploits réalisés par Handanovic sur péno, entre l'Udinese et l'Inter. Sur son tableau de chasse, Handa a épinglé plusieurs noms prestigieux, comme ceux de Kaka, Hamsik, Cavani ou Cassano, ces deux derniers butant même à deux reprises sur l'infranchissable Slovène.

S'ils venaient à rencontrer l'Inter en Europa League l'année prochaine, les Mauves ont tout intérêt à rester debout dans les seize mètres...

G.Ga.

 

08:46 Écrit par tackle on web dans ARRÊTS INCROYABLES, ITALIE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

21/04/2014

Bongonda ridiculise Galitsios

Le défenseur grec de Lokeren doit encore chercher son rein sur la pelouse du Daknam après ce dribble du jeune belge de Zulte-Waregem.

BONGONDA (REPORTERS)

On a beau critiquer le système des playoffs de notre championnat mais on y voit de bien belles choses malgré que le spectacle ne soit pas toujours au rendez-vous.

Hier, lors du match d'ouverture de la cinquième journée des playoffs 1, Theo Bongonda a certainement inscrit l'un des buts dont on se souviendra en fin de saison. Sur un service du Soulier d'Or Thorgan Hazard, le joueur de 18 ans de Zulte Waregem a laissé Géorgios Galitsios derrière lui d'un splendide enchaînement pied gauche-pied droit. Ponctuant le tout d'une frappe puissante entre les jambes de Copa, Theo Bongonda a ouvert la marque pour Zulte face à Lokeren en inscrivant son premier but de la saison.


Malgré ce splendide but d'ouverture, les Flandriens n'ont pu tenir leur avantage. Les Lokerenois se sont finalement imposés 3-2 au terme d'un match spectaculaire qui a vu le brevet d'invincibilité de l'équipe de Franky Dury dans ces playoffs prendre fin.

17:27 Écrit par tackle on web dans Belgique, Buts d'anthologie, GESTES TECHNIQUES, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

20/04/2014

Mirallas buteur contre Manchester United

Kevin Mirallas a marqué contre Manchester United dans le cadre de la 35e journée de Premier League. L'attaquant d'Everton a inscrit son 9e but de la saison à la 43e minute. Un goal important, étant donné que les Toffees sont toujours en course pour une place en Ligue des Champions.

18:46 Écrit par tackle on web dans ANGLETERRE, Belges à l'étranger, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le bijou de Berbatov contre Nice

Monaco, qui a retrouvé son jeu après la faillite à Guingamp, a battu Nice (1-0), dimanche lors de la 34e journée du Championnat de France, avec un but exceptionnel de Berbatov, pour prendre trois points et retarder d'au moins une semaine le sacre de Paris.

Avec 72 points Monaco revient à 7 points du PSG, qui même avec une victoire contre Evian mercredi ne pourrait reprendre "que" dix points alors que 12 points seraient encore en jeu.

Monaco repousse provisoirement à 9 points aussi Lille, qui joue en soirée contre Marseille, et prend une option presque définitive pour la deuxième place qualificative pour la Ligue des Champions.

Le club de la Principauté s'est surtout rassuré sur son niveau de jeu après la débâcle à Guingamp et la victoire heureuse contre Nantes. L'ASM a été souverain dans le jeu et si elle n'a marqué qu'un but, une perle de Berbatov, elle a eu des occasions et développé un jeu attrayant.

Le but de Berbatov, dès la 5e minute, est un véritable bijou. Le Bulgare, d'une touche magique de l'extérieur du pied droit, a contrôlé un long ballon à gauche de la surface avant de lober en une deuxième touche Ospina, le gardien niçois d'un lob dans le petit filet opposé! Tout en classe et en douceur!

18:12 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, FRANCE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Mirallas enfonce Manchester United

Les ailiers belges respirent la grande forme ces derniers temps. Si ce n'est Eden Hazard, actuellement à l'infirmerie, les autres postulants pour mettre le feu sur les flancs font régulièrement secouer les filets. Surtout ceux répondant au prénom de Kevin. Car après De Bruyne, buteur ce samedi contre Hambourg, c'est Mirallas qui s'est illustré ce dimanche à l'occasion de la réception de Manchester United. 

Bien servi dans la profondeur par Coleman, l'international belge a parfaitement croisé sa frappe pour tromper David De Gea pour la deuxième fois du match.

A noter que Romelu Lukaku est aussi aligné en pointe du côté des Toffees alors que Marouane Fellaini et Adnan Januzaj sont sur le banc de Manchester.

En cas de victoire, Everton reviendrait à 1 point d'Arsenal et resterait donc en course pour s'offrir un billet qualificatif pour la prochaine Ligue des Champions.

18:08 Écrit par tackle on web dans Belges à l'étranger, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Et l'Oscar 2015 du meilleur acteur est attribué à...

Aussi incroyable que cela puisse paraître, Leonardo Di Caprio n'a toujours reçu aucun oscar dans sa carrière malgré quelques nominations et de nombreux excellents rôles. En 2014, malgré sa performance dans le "Loup de Wall Street", Leo a du s'incliner dans sa quête de la statuette dorée au profit Matthew Mc Conaughey, exceptionnel dans "Dallas Buyers Club".

Mais pour 2015, ça semble aussi râpé pour l'acteur fétiche de Martin Scorsese après ce dimanche après-midi où un certain Luis Suarez a crevé l'écran. Non pas pour un but génial dont il a le secret, mais pour une simulation lors du match contre Norwich.

Après un duel perdu contre le Néerlandais Leroy Fer, l'Uruguayen est resté au sol en hurlant de douleur comme si sa jambe avait été brisée. Mais avant que l'arbitre n'y croit dur... comme fer, Joe Allen a récupéré le ballon des pieds du joueur de Norwich pour repartir en contre. Ce qui a eu le mérite de favoriser la résurrection de Luis Suarez qui s'est relevé à la vitesse de l'éclair pour venir aider son partenaire.

F.Chl.

Heureusement, Suarez n'a pas que ce côté sombre de tricheur. Attaquant efficace, il a marqué le deuxième but des Reds lors de la victoire 2-3 acquise ce dimanche sur la pelouse de Norwich. C'est déjà sa 30e réalisation de la saison.

Liverpool, toujours plus proche du Graal

Mais l'homme du match pour Liverpool aura été Raheem Sterling. Le jeune ailier, passeur sur le pion de Suarez, a marqué les deux autres goals de son équipe. Une performance qui permet à Liverpool de se rapprocher d'un titre de champion d'Angleterre qui lui échappe depuis 1990. 

La défaite de Chelsea samedi contre Sunderland permet aux Scousers de compter cinq points d'avance sur leur dauphin qu'ils recevront le week-end prochain à Anfield Road pour un choc au sommet qui risque de faire office de finale à 3 journées de la fin de la compétition.

15:15 Écrit par tackle on web dans ANGLETERRE, CARTON ROUGE, INSOLITE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Kevin De Bruyne, son amour pour la vitesse et Michael Owen

Kevin De Bruyne trouve ses marques du côté de Wolfsburg. Buteur contre Hambourg ce samedi à l'occasion de la 31e journée de Bundesliga, le rouquin a aussi délivré 6 passes décisives en 13 rencontres depuis son arrivée en Allemagne en janvier dernier.

Pour faire plaisir au sponsor de son club dont le siège est établi à Wolfsburg, De Bruyne s'est laissé aller à quelques confidences dans une vidéo tournée au siège de Volkswagen.

Entouré de voitures de collection de la marque, le Diable rouge est revenu sur sa passion pour les grosses cylindrées et son goût pour la vitesse puisqu'il déclare aimer conduire entre 160 et 180 km/h. C'est sûr que sur les tronçons autoroutiers allemands où la vitesse est libre, il peut se faire plaisir. Sinon, KDB confie aussi que son idole de jeunesse était Michael Owen, lui aussi réputé pour sa vitesse balle au pied.

Kevin De Bruyne est ensuite revenu sur son adaptation à Wolfsburg et sur ses ambitions. Actuellement quatrièmes, les Loups sont actuellement détenteurs d'un ticket pour l'Europa League, mais la Champion's League, qui fait rêver notre compatriote, reste encore possible même si décrocher la troisième place occupée par Schalke 04 ne sera pas évident. Dans l'ensemble le Belge s'estime satisfait de son apport à l'équipe même s'il peut encore faire mieux.

Enfin, les Diables rouges sont ensuite abordés et Kevin De Bruyne ne s'enflamme pas dans ses déclarations : "C'est notre première qualification depuis 12 ans. Nous voulons passer le premier tour après nous verrons. En 1/8e, nous pouvons tomber sur deux grosses nations comme le Portugal ou l'Allemagne. Donc on va aborder ça match par match"

11:27 Écrit par tackle on web dans Belges à l'étranger, Diables Rouges, INSOLITE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook