Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

26/04/2014

Hazard et Buffel font le show

Qui a dit que l'on s'ennuyait et que l'on ne voyait pas de beaux gestes dans notre Jupiler Pro League. Vendredi soir, Zulte-Waregem recevait le Racing Genk pour le premier match de la 6ème journée de Playoffs 1.

Les deux équipes se sont quittées sur un score nul 2-2 après un match à rebondissements. Mené rapidement au score, Zulte-Waregem n'avait d'autre choix que de réagir afin de rester dans la passionnante course au titre. Et qui d'autre que son Soulier d'Or pour débloquer la situation ? À une trentaine de mètre du but de Koteles, Thorgan Hazard a armé une frappe puissante qui s'est directement logé dans la lucarne du but limbourgeois.

Mais les Genkois, en forme ces dernières semaines, étaient bien décidés à faire tomber de nouveau un grand. Déjà auteur d'un joli lob sur Silvio Proto lors de la dernière journée, Thomas Buffel a remis le couvert face à Sammy Bossut.

Elle est belle notre Pro League !

E.L

11:40 Écrit par tackle on web dans Belgique, Buts d'anthologie, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

25/04/2014

Hazard et Courtois parmi les stars de la dernière pub Nike

Ronaldo, Neymar, Rooney, Pirlo, Zlatan, Iniesta,... Nike s'est une nouvelle fois offert les plus grandes stars de la planète foot dans sa dernière pub.

Et la Belgique est bien représentée puisque Thibaut Courtois et Eden Hazard, avec un maillot neutre puisque Burrda est le sponsor des Diables et Adidas celui de Chelsea, jouent aussi un rôle dans ce clip de 4 minutes.

17:04 Écrit par tackle on web dans Belgique, Diables Rouges | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

21/04/2014

Bongonda ridiculise Galitsios

Le défenseur grec de Lokeren doit encore chercher son rein sur la pelouse du Daknam après ce dribble du jeune belge de Zulte-Waregem.

BONGONDA (REPORTERS)

On a beau critiquer le système des playoffs de notre championnat mais on y voit de bien belles choses malgré que le spectacle ne soit pas toujours au rendez-vous.

Hier, lors du match d'ouverture de la cinquième journée des playoffs 1, Theo Bongonda a certainement inscrit l'un des buts dont on se souviendra en fin de saison. Sur un service du Soulier d'Or Thorgan Hazard, le joueur de 18 ans de Zulte Waregem a laissé Géorgios Galitsios derrière lui d'un splendide enchaînement pied gauche-pied droit. Ponctuant le tout d'une frappe puissante entre les jambes de Copa, Theo Bongonda a ouvert la marque pour Zulte face à Lokeren en inscrivant son premier but de la saison.


Malgré ce splendide but d'ouverture, les Flandriens n'ont pu tenir leur avantage. Les Lokerenois se sont finalement imposés 3-2 au terme d'un match spectaculaire qui a vu le brevet d'invincibilité de l'équipe de Franky Dury dans ces playoffs prendre fin.

17:27 Écrit par tackle on web dans Belgique, Buts d'anthologie, GESTES TECHNIQUES, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

07/04/2014

L'enorme raté de l'Antwerp

Ce week-end, l'Antwerp recevait Roulers dans le cadre de la 30ème journée de Belgacom League. Les deux équipes finissant la saison en roue libre, il ne fallait pas s'attendre à du grand football au Bosuil. Heureusement l'Antwerp évolue à huis-clos, peu de personnes ont assisté à l'horrible raté Kelvin Maynard. Une petite pensée à Pietro Perdichizzi, l'ancien joueur de Charleroi et de Bruges, qui s'est sacrifié pour son équipe.

E.L

17:38 Écrit par tackle on web dans Belgique, BOULETTES ET RATÉS, C'EST DRÔLE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Vadis s'énerve sur un caméraman

Au coup de sifflet final, Michel Preud'homme a demandé à ses joueurs de se réunir sur le terrain pour leur adresser un message.  Apercevant la scène, un caméraman s'est approché des Brugeois pour faire vivre ce moment d'un peu plus près aux téléspectateurs. Déçu de l'issue de la rencontre, Vadis Odjidja n'a pas apprécié cette démarche et n'a pas manqué de le faire savoir en jetant de l'eau vers la caméra.

12:03 Écrit par tackle on web dans Belgique, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

29/03/2014

OHL 2 - 0 Mons: le bulletin de notes des Dragons

mons.jpgSaussez 5 : Ne peut rien faire sur l’ouverture du score de Pettersson et sur le tir de Cerigioni dévié par Dussenne. Une rencontre frustrante pour le dernier rempart qui n’a pas eu beaucoup de travail mais qui a dû aller chercher à plusieurs reprises le ballon dans ses filets.

Timmermans 4.5 : Dès les premières minutes du match on avait compris qu’Ibou allait le provoquer en un contre un pendant toute la rencontre. Une tactique victorieuse pour le Louvaniste qui donne l’assist sur le 1-0.

Dussenne 5 : N’a pas livré de nombreux duels vu la tactique adoptée par OHL avec un Cerigioni qui bougeait énormément. Malchanceux sur le 2-0 où il dévie l’envoi de son opposant direct.

Lorenzi 5 : N’est pas parvenu à stabiliser l’arrière-garde hennuyère toujours aussi friable quand le jeu s’accélère.

Monteyne 4.5 : Moins précis que d’habitude dans ses interventions. Des relances approximatives.

Van Gijseghem 5 : De la bonne volonté mais sa place ne se situe pas dans l’entrejeu.

Diandy 5 : A travaillé dans de milieu du jeu mais ce n’est pas à lui qu’il faut demander de construire le jeu. Ce qu’il a dû faire, sans succès.

Matthys 5 : L’homme en forme des dernières semaines n’a pas brillé hier soir. Quasiment aucune action décisive.

Angeli 4 : Placé derrière Arbeitman il n’a pas reçu de nombreux ballons et n’a donc pas su donner de la créativé au jeu montois. Trop discret…

Chatelle 5 : Le joueur qui semblait le plus en vouloir sur la pelouse dans le camp montois. Mais la bonne volonté ne suffit pas.

Arbeitman 4.5 : N’a pas pesé sur la défense de Louvain.

Ntambwe 5 : Monté à la mi-temps sans rien changer à la physionomie du match.

Erkisson 4.5 : Pas plus dangereux qu’Angeli.

C.V.

22:05 Écrit par tackle on web dans Belgique, Bulletin de notes, JUPILER PRO LEAGUE, RAEC MONS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

16/03/2014

Malines 0 - 3 Charleroi: le bulletin de notes des Zèbres

keba.jpgMandanda 6 : Attentif sur les quelques incursions malinoises.

Marinos 6 : Un retour à droite tout en sobriété. Le défenseur grec n’a pris aucun risque, histoire de retrouver la confiance.

Martos 6.5 : Il a énormément parlé avec ses partenaires, prenant lui-même également ses responsabilités dans les moments chauds.

Dewaest 6.5 : Du répondant physique face à un Junker toujours dangereux. Le style de duel qu’il affectionne tout particulièrement.

Satli 6.5 : est en confiance et cela se ressent. Au point de dribbler un défenseur via une talonnade dans le rectangle de Biebauw.

NDongala 7 : De l’audace et un <i>assist</i> sur le but de Fauré en guise de récompense. Dribbleur né, il a prouvé qu’il pouvait également faire des dégâts en D1.

Ederson 6.5 : Des kilomètres parcourus, sans rechigner, pour endiguer les offensives adverses. À nouveau pas le plus créatif, mais bien dans le rythme.

Kumédor 6.5 : Le Ghanéen a prouvé qu’il pouvait se rendre indispensable dans son style tout en puissance et en hargne. Toujours à la limite de la faute, sans la franchir… trop souvent.

Kebano 5.5 : Quelques gestes de haut vol, qui ont empêché les défenseurs malinois de se relâcher.

Tainmont 6 : Relativement discret à gauche, il n’a pas ménagé sa peine en reconversion défensive. Une bonne habitude, dans le chef de l’ancien Castelroussin.

Fauré 7 : À nouveau au bon endroit pour placer son coup de tête rageur. Il n’a pas tremblé non plus au point de penalty.

Marcq 6 : Au diapason de ses équipiers, pour tenir le résultat.

G.Ben.

 

22:41 Écrit par tackle on web dans Belgique, Bulletin de notes, JUPILER PRO LEAGUE, RSC CHARLEROI | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Mons 3 - 2 OHL: le bulletins de notes des Dragons

mons.jpgSaussez 7 : À nouveau titulaire, le Montois s’est distingué à partir de l’heure de jeu. D’abord sur un coup franc de Van Eenoo qui prenait la route de la lucarne, puis sur un essai d’Ibou.

Van Gijseghem 6 : Aligné à l’arrière-droit en l’absence conjointe de Timmermans et Spungin, le revenant (il n’avait plus joué depuis le 8 février) a provoqué le penalty. Mais y avait-il réellement faute ?

Dussenne 7 : On n’a pour ainsi dire pas vu Ruytinx, ce qui était l’objectif du défenseur, qui a en prime mis le nez à la fenêtre sur phase arrêtée.

Lorenzi 7 : Impeccable aux côtés de Dussenne.

Monteyne 7.5 : Le Flandrien a marqué moins de dix buts dans sa carrière mais lorsqu’il secoue les filets adverses, il ne fait pas dans la dentelle. Sa volée fera partie du Best of de la saison.

Matthys 7 : Le jeune papa, à l’origine des deux buts de son équipe, a réalisé une première période pleine. Plus discret par la suite, il ponctua la partie d’un penalty pour offrir un ascendant moral à Mons et un hommage à sa fille.

Le Postollec 7 : Flavien et son acolyte ont parfaitement joué leur rôle.

Diandy 6 : Même remarque que pour Le Postollec.

Zola 6 : Pas encore dans le rythme mais quelques coups d’éclat tout de même.

Mununga 7 : A apporté énormément, tant à son équipe qu’à Arbeitman.

Arbeitman 7 : Un but et une belle présence. Être épaulé par Mununga lui a fait du bien.

K.C.

Mons 3 - 2 OHL: le bulletins de notes des Dragons

mons.jpgSaussez 7 : À nouveau titulaire, le Montois s’est distingué à partir de l’heure de jeu. D’abord sur un coup franc de Van Eenoo qui prenait la route de la lucarne, puis sur un essai d’Ibou.

Van Gijseghem 6 : Aligné à l’arrière-droit en l’absence conjointe de Timmermans et Spungin, le revenant (il n’avait plus joué depuis le 8 février) a provoqué le penalty. Mais y avait-il réellement faute ?

Dussenne 7 : On n’a pour ainsi dire pas vu Ruytinx, ce qui était l’objectif du défenseur, qui a en prime mis le nez à la fenêtre sur phase arrêtée.

Lorenzi 7 : Impeccable aux côtés de Dussenne.

Monteyne 7.5 : Le Flandrien a marqué moins de dix buts dans sa carrière mais lorsqu’il secoue les filets adverses, il ne fait pas dans la dentelle. Sa volée fera partie du Best of de la saison.

Matthys 7 : Le jeune papa, à l’origine des deux buts de son équipe, a réalisé une première période pleine. Plus discret par la suite, il ponctua la partie d’un penalty pour offrir un ascendant moral à Mons et un hommage à sa fille.

Le Postollec 7 : Flavien et son acolyte ont parfaitement joué leur rôle.

Diandy 6 : Même remarque que pour Le Postollec.

Zola 6 : Pas encore dans le rythme mais quelques coups d’éclat tout de même.

Mununga 7 : A apporté énormément, tant à son équipe qu’à Arbeitman.

Arbeitman 7 : Un but et une belle présence. Être épaulé par Mununga lui a fait du bien.

K.C.

Waasland-Beveren 1 - 1 Standard: le bulletin de notes des Rouches

jelle.jpgKawashima 6,5 : Le Japonais avait déjà retardé l’échéance à deux reprises face à Oumarou mais il ne peut rien sur le 1-0, lâché par ses défenseurs. Après le repos, il évite le 2-0 devant Veselinovic.

Opare 6 : Le Ghanéen a souvent été mis en difficulté par son opposant direct. Il s’est contenté de son travail défensif et n’a pas su créer le surnombre sur le flanc laissant Carcela livré à lui-même.

Ciman 7 : Opposé à Veselinovic, Ciman a eu fort à faire mais il s’en est plutôt bien tiré. N’est pas impliqué sur le 1-0.

Arslanagic 6 : Finalement titularisé, le Diablotin a été sobre et efficace.

Van Damme 5,5 : Sur le but d’ouverture, le capitaine est à côté de Veselinovic, pourtant l’homme le plus dangereux sur phase arrêtée, et le laisse finalement partir.

Carcela 6,5 : Le médian a souvent privilégié le débordement, cela a fonctionné à moitié. Il aura au moins eu le mérite d’amener un peu de vivacité dans le jeu, trop terne, des siens.

Cissé 7 : Il attendait une titularisation depuis… le match aller ! Le médian défensif a livré une bonne partie avec plusieurs bons retours défensifs.

Bulot 6 : Alors qu’il était aligné à son poste de prédilection, dans l’axe, le Français a montré quelques bonnes choses avant de se blesser et d’être remplacer après la demi-heure de jeu.

Mpoku 6 : Il a cherché son jeu en première mi-temps pour le retrouver après la pause. Meilleur dans ses enchaînements après le repos.

De Camargo 6 : Match délicat pour le Belgo-Brésilien qui a eu deux possibilités avant le repos.

Batshuayi 6 : Très discret en première période, il a plus pesé sur la défense après le repos avec notamment, deux belles occasions qui auraient pu finir au fond.

de Sart 7 : Il a apporté de la profondeur avec ses longs ballons et ses infiltrations dans l’axe. Il est à l’assist pour l’égalisation.

K.S. 

20:24 Écrit par tackle on web dans Belgique, Bulletin de notes, JUPILER PRO LEAGUE, STANDARD LIÈGE | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

03/03/2014

La bicyclette fantastique du cousin de Kim Clijsters

Il y a deux saisons, Seppe Brulmans était enregistré dans l'effectif européen du Racing Genk pour la Champion's League. Une récompense logique pour ce jeune milieu défensif que Franky Vercauteren convoquait régulièrement avec le noyau A en raison du faible nombre de joueurs présents à l'entrainement.Mais Brulmans n'avait finalement joué aucune minute et n'avait pas eu son nom inscrit sur l'une des six feuilles de match remplies à l'occasion de la phase de poules de la plus prestigieuse des compétitions européennes.

La transition des espoirs à l'équipe première de Seppe Brulmans avait sans doute été facilitée par son père qui faisait partie du staff des U19 limbourgeois. Mais le jeune homme pouvait aussi compter sur le soutien d'une fidèle supportrice du Racing, Kim Clijsters. Il est en effet le fils de la soeur de la mère de la championne de tennis. Donc, le cousin de cette dernière.

b8720b103c2fbea1fc19e4f5dbbe14a7-1393841115.jpg

Des espoirs de Genk et du FC Malines à la division 3

Considéré comme une belle promesse du club limbourgeois, Seppe n'entrera jamais vraiment dans les bonnes grâces de Mario Been.Il décide alors de rejoindre le FC Malines à l'aube de la saison 2012-2013. Tantôt en U19, tantôt en U21, le jeune homme ne parvient pas à convaincre ses entraineurs de l'intégrer au groupe de l'équipe première.

Loin d'être découragé par ce nouvel échec, le jeune limbourgeois décide cet été d'aller faire ses preuves dans les divisions inférieures dans l'espoir de rebondir un jour parmi l'élite. C'est chez le voisin et ennemi du KaVé, le Racing, qu'il est finalement accueilli. Il y arrive en même temps qu'un de ses anciens camarades chez les Sang et OrTom Pietermaat. 

Sous la férule de l'ancien coach de Mons Thierry Pister, Seppe Brulmans devient rapidement l'un des joueurs les plus utilisés de l'effectif des Racingers. Son entraineur lui confie d'ailleurs la responsabilité des phases arrêtées. Mais ce samedi, à l'occasion de la venue de Hamme au stade Oscar Vankenbeeck, c'est dans un autre domaine que s'est illustré celui qui fêtera ses 20 printemps le 29 mai prochain.

1454746_10202287379006408_763094519_n.jpg

Les Malinois réalisent un début de match tonitruant. Après 11 minutes, le marquoir affiche déjà 2-0 après des roses plantées par Thomas Weydisch et Frédéric Farin (le fils de l'ancien président du White Star). Le cap du quart d'heure n'est pas encore franchi quand Daan Vaesen (que l'on a bien connu à Genk et à St Trond) balance un ballon en cloche dans la boîte. 

Celui-ci arrive dans les pieds de Brulmans, légèrement excentré sur la gauche et dos au but. Le joueur de Malines tente alors une bicyclette qu'il propulse dans la lucarne opposée. Le gardien de Hamme reste sans réaction alors que les joueurs du Racing congratulent leur partenaire, auteur d'un but que n'aurait pas renié un Zlatan Ibrahimovic.

Néanmoins cette réalisation exceptionnelle à ce niveau de la compétition aurait pu être gâchée par le relâchement des Racingers qui vont voir Hamme revenir à égalité malgré cette avance de 3 buts.

Il faudra que Daan Vaesen, passeur sur le but de Brulmans, fasse trembler une dernière fois les filets pour offrir une victoire précieuse au Racing Malinois, toujours confortablement installé en tête de la division 3A.

C'eut en effet été très dommage que le petit bijou de Seppe Brulmans ait eu un goût amer en raison d'une contre-performance collective. Lui qui espère de cette manière avoir attiré l'attention de l'un ou l'autre recruteur afin de réaliser son rêve d'évoluer un jour parmi l'élite.

F.Chl.

13:24 Écrit par tackle on web dans Belgique, Buts d'anthologie, ÇA SE PASSE EN DESSOUS, PORTRAITS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

02/03/2014

Anderlecht 2 - 0 Genk: le bulletin de notes des Mauves

mitro.jpgProto 6 : Pas sollicité une seule fois. A surtout dû… dégager des ballons et être attentif sur des sorties.

Vanden Borre 7 : Comme si souvent, il n’avait que peu de possibilités devant lui avant le repos. Il a réalisé une très grosse seconde mi-temps.

Kouyaté 6.5 : N’a que rarement été mis en difficultés. Les automatismes avec Nuytinck n’ont pas encore disparu. N’a pas pris le moindre risque.

Nuytinck 6 : A confirmé ce qu’il avait montré en Espoirs, lundi passé. Semblait très affûté défensivement, mais à la relance, il n’était pas toujours précis.

Deschacht 6 : A tenu bon face à son ami Buffel, même si les duels étaient assez rudes. Il a eu de la chance de ne pas se faire exclure. 

MBemba 6 : A dû chercher ses marques en tant que médian défensif. N’a pas amené énormément au niveau offensif. Sorti blessé.

Gillet 6 : A eu le mérite d’essayer de trouver l’ouverture, mais quelques passes n’aboutissaient pas. Un tir qui aurait pu faire mouche. Se sentait bien aux côtés de Najar.

Praet 5 : Ayant débuté le match sur le flanc gauche, il n’était pas vraiment présent. A beaucoup permuté mais n’a pas trouvé la faille.

Najar 7 : Une première mi-temps sur le flanc droit où il a sorti quelques mouvements techniques de très haut niveau mais où il a aussi manqué de réalisme dans le dernier geste. Une seconde mi-temps où il est descendu d’un cran en réussissant tout de même à apporter du danger offensivement et à, cerise sur le gâteau, offrir un assist somptueux à David Pollet. Andy Najar était clairement le meilleur homme sur la pelouse du Parc Astrid dimanche soir.

Bruno 6.5 : Le plus remuant du compartiment offensif. Plusieurs actions intéressantes ponctuées par des tirs trop faibles. A un peu disparu dès l’heure de jeu.

Mitrovic 6.5 : Son 11e but pourrait être le plus important depuis qu’il est à Anderlecht. A gardé tout son sang-froid dans son face-à-face avec Van Hout. Toutefois, il aurait pu faire mieux à plusieurs reprises.

Vargas 6.5 : Son assist sur le but de Mitrovic n’aurait pas pu être plus précis. A déjà été plus dominant, mais a apporté de la créativité à son équipe.

Y.T.

20:41 Écrit par tackle on web dans Belgique, Bulletin de notes, JUPILER PRO LEAGUE, RSC ANDERLECHT | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Anderlecht 2 - 0 Genk: le bulletin de notes des Limbourgeois

benji.jpgVan Hout 5.5 : On connaît les qualités du plus grand gardien de la D1 belge. Ses défauts aussi. Ni les uns ni les autres n’auront été mis en exergue. Ne pouvait pas grand-chose sur le but de Mitrovic.

Anele 5 : Défensivement, il a tiré son épingle du jeu.

Simaeys 5 : Pris de vitesse sur la passe tranchante qui provoque l’ouverture du score. N’a pas grand-chose d’autre à se reprocher défensivement.

Kara 4 : Associé à Simaeys dans l’axe de la défense limbourgeoise, il a livré une prestation assez identique à celle de son partenaire. À l’exception notable de cette semelle sur Mitrovic qui plonge un peu plus Genk dans le désarroi, obligeant Ferrera à faire monter un autre défenseur central à la place d’un élément a priori offensif.

Hamalainen 5.5 : Face au virevoltant Najar, il a connu quelques difficultés en première mi-temps. Opposé à Bruno en seconde.

Buffel 5 : A accompli son boulot défensif. Offensivement, il fut mièvre.

Gorius 5 : Le Français tarde à retrouver le niveau qu’il atteignait encore il y a quelques mois. Peu d’erreurs mais également peu d’initiatives.

Kumordzi 5 : Solide mais dans une équipe qui se cherche, l’étincelle ne va pas venir de chez lui.

Camus 5 : Face à Anzhi, il fut l’un des seuls Limbourgeois à essayer quelque chose. Hier, il fut bien en peine de trouver une solution offensive.

De Ceulaer 4.5 : Son rôle était ingrat seul devant mais il n’a jamais pu faire valoir sa technique ou sa vitesse.

Mboyo 4.5 : Quand on manque de confiance, on n’ose pas. Et dans le jeu d’un footballeur comme Mboyo, ça le rend quasi transparent.

Cissé 4 : Une passe dans l’axe interceptée qui est à la base de l’ouverture du score. Pour le reste, il fut plus déterminé que déterminant.

B. Vt.

20:33 Écrit par tackle on web dans Belgique, Bulletin de notes, JUPILER PRO LEAGUE, RC GENK | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook