Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

14/11/2013

Mourinho et D'Ono, l'amour fou

Le match amical face à la Colombie était l'occasion pour Marc Wilmots de passer ses troupes en revue. Une rencontre à laquelle Eden Hazard et Kevin De Bruyne ont participé, chacun sur leur flanc. Les deux joueurs de Chelsea ont pu montrer l'étendue de leur talent à leur coach José Mourinho. En effet, le Special One était de passage à Bruxelles pour assister au match. 

 
A son arrivée dans la tribune officielle, le technicien portugais n'a pas manqué de saluer chaleureusement Luciano D'Onofrio. Une accolade sympathique entre les deux anciens du FC Porto, qui semblent liés par une grande amitié. 
 
Mais pour qui Mourinho a-t-il bien pu faire le déplacement à Bruxelles ? Si Eden Hazard s'est à nouveau illustré en marquant à la dernière minute face à West Brom le week-end dernier, la situation de De Bruyne est nettement moins facile à vivre. Snobé par le Portugais, l'ancien Genkois  profité de ce choc face à la quatrième nation mondiale pour prouver à son entraîneur qu'il a tort de ne pas plus lui faire confiance. 
 
A moins que le Mou ne soit venu au stade Roi Baudouin pour voir Radamel falcao à l'oeuvre. Arrivé cet été à Monaco pour 60 millions d'euros, El Tigre serait sur les tablettes de Chelsea, malgré un salaire pharaonique offert par les dirigeants monégasques. Et si Mourinho était également là pour examiner la prestation de Benteke ? En panne de buts depuis quelques semaines, l'avant-centre d'Aston Villa possède toutefois un profil athlétique qui pourrait séduire Mourinho.
 

21:44 Écrit par tackle on web dans Diables Rouges, INSOLITE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Lukaku et Vertoghen s'affrontent aux tirs au but

Capture d’écran 2013-11-14 à 16.20.15.png


Au terme de l'entraînement du soir, Romelu Lukaku et Jan Vertonghen se sont lancés un défi au cours d'une séance de tirs au but endiablée.

Les deux Diables rouges ont montré qu'ils étaient relativement à l'aise dans cet exercice. Même si, ce n'était pas un gardien de nature qui défendait la cage.

Marc Wilmots est venu observer les deux joueurs au moment d'un essai du joueur de Tottenham. Ce dernier a marqué son tir au but tout en disant au sélectionneur "Désolé, je ne sens pas la pression !"

Se prenant réellement à ce petit jeu, les deux hommes ont eu du mal à se départager mais l'un d'eux a finalement triomphé. Découvrez le vainqueur de ce sympathique duel en vidéo !

REGARDEZ LA VIDEO EN CLIQUANT SUR CE LIEN

16:14 Écrit par tackle on web dans Diables Rouges, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

L'incroyable coup du scorpion de Jimenez

Souvent, quelques jours après l'annonce des nommés pour le Prix Puskas, on voit des buts de dingo. L'an dernier, Zlatan avait claqué son fameux retourné face à l'Angleterre. Mercredi soir, le Mexicain Raul Jimenez n'est pas passé loin d'un but qui aurait soutenu la comparaison avec celui du Suédois.

Sur un centre venu de la gauche à la 40e minute de ce barrage intercontinental face à la Nouvelle-Zélande, le joueur de la Tri a réalisé une incroyable reprise en coup du scorpion qui a pris la direction du but. Il a fallu un terrible arrêt du gardien kiwi pour priver le Mexicain d'un deuxième but fou avec sa sélection, quelques semaines après sa magnifique bicyclette face au Panama.

Pour la petite histoire, le Mexique a fait 2-0 sur le corner qui a suivi cette action. Et c'est Jimenez qui a marqué. Un bête but de la tête. Mais un but quand même.

09:57 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, MONDIAL 2014, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Il fête son but trop tôt

Wilmer Aguirre s'est vu trop beau. L'attaquant de l'Alianza Lima, passé jadis par le FC Metz, pensait avoir offert la victoire à ses couleurs lors du match de championnat contre Melgar. Parti dans le dos de la défense locale, il s'offre un duel avec le gardien et enroule sa frappe qu'il voit déjà finir sa course au fond des filets. Il commence déjà à se diriger vers ses fans pour célébrer son but, sauf que manque de pot, le ballon a heurté le poteau.

Comme quoi, il ne faut jamais vendre la peau du but avant de l'avoir marqué.



09:44 Écrit par tackle on web dans BOULETTES ET RATÉS, INSOLITE, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Un vampire dans le championnat argentin

Luis Suarez fait des émules en Argentine. Dans le championnat de deuxième division, Martinez Gullota, gardien de Boca Unidos, a en effet été surpris par les caméras en flagrant délit de morsure sur le dos de Rodrigo Salinas, l'avant-centre de l'Union Santa Fé. Les envies de peau du dernier rempart on totalement échappé à l'homme en noir.

09:38 Écrit par tackle on web dans INSOLITE, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le coup franc magistral de Cavani

On joue les arrêts de jeu en Jordanie, et l'Uruguay mène déjà 0-4 quand, suite à un tacle à la carotide d'un défenseur local, la Céleste obtient un coup franc à l'entrée de la surface de la réparation, légèrement décalé pour qu'un droitier puisse se régaler. Et c'est Cavani qui s'y colle.

La recrue estivale du PSG y va alors d'une frappe aussi puissante que précise qui va se loger dans la deuxième lucarne d'un gardien jordanien pétrifié. Aux dernières nouvelles, il serait toujours en train de chercher le ballon.

08:01 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, MONDIAL 2014, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

13/11/2013

Un seul Belgique - Colombie dans l'histoire, Wilmots et Borkelmans y étaient

Ce jeudi, la Belgique et la Colombie s'affronteront en match amical. Une belle rencontre en perspective entre deux nations ayant grimpé en flèche dans le classement FIFA. Désormais, les Cafeteros sont quatrièmes au ranking, suivis par les Diables Rouges, cinquièmes.

En juin 2011, la Belgique occupait la 35e place tandis que la Colombie ne pointait qu'à la 54e. Depuis lors, les deux formations n'ont cessé de gravir les échelons même si les Belges se sont d'abord offerts une petite chute jusqu'à la 54e place en juin 2012.

Il s'agira de la deuxième confrontation entre les deux pays. Le seul précédent date du 3 juin 1998. Cette joute amical devait servir de répétition générale pour le Mondial en France où les troupes de Georges Leekens affrontaient notamment le Mexique en phase de poule. 

La Colombie participait elle aussi à la Coupe du monde. C'était la dernière fois avant celle de juin prochain.

Belgique - Colombie 2-0

Date et lieu : 3 juin 1998, match amical, Stade Roi Baudouin, Bruxelles

Les compositions d'équipe :

Belgique : De Wilde; Crasson (87' Deflandre), Staelens, Vidovic, Borkelmans (69' Clement) ; Van der Elst, Wilmots (80' M. Mpenza), Scifo (69' Verheyen), Boffin; Oliveira (80' De Boeck), Nilis (69' E. Mpenza) 

Sélectionneur : Georges Leekens

Colombie : Cordoba; Serna, Palacios, Santa, Cordoba; Avila De (64' A. Valencia), Lozano, Valderrama; Asprilla, Cabrera, Rincon (46' Aristizabal)

Sélectionneur : Hernan Dario Gomez

Buts : 15' Boffin (1-0), 30' Wilmots (2-0)

Cartons jaunes : Crasson (B), Vidovic (B), Clement (B), Oliveira (B), Avila De (C), Serna (C)

Le résumé : lls seront deux sur le banc ce jeudi soir à avoir connu ce seul affrontement entre les deux nations. Marc Wilmots et son T2 Vital Borkelmans étaient tous les deux au coup d'envoi de la rencontre. Si le sélectionneur national s'est illustré dans cette rencontre, son adjoint ne gardera pas spécialement un bon souvenir de ce duel. Il a en effet du céder sa place, le nez en sang, après avoir reçu un coup dans le visage de part de Faustino Asprilla.

Les hommes de Georges Leekens s'appliquaient pour cette joute amicale contre les Cafeteros. Dans le premier quart d'heure, ils se créaient deux possibilités intéressantes via Oliveira et Wilmots. A la 15e, Bertrand Crasson adressait un long ballon vers Luc Nilis qui écartait sur le côté droit vers Luis Oliveira. L'attaquant d'origine brésilienne centrait au premier poteau où Danny Boffin surgissait pour expédier sa tête au fond des filets d'Oscar Cordoba. A la demi-heure, Marc Wilmots récupérait un ballon à 25 mètres des buts avant d'expédier un missile au fond des filets colombiens avec la complicité d'un Cordoba peu à son affaire. Le match devenait ensuite une vraie rencontre amicale avec son lot de changements et le score ne changeait plus.

Au final, ce match de préparation n'aura pas permis aux ouailles de Leekens de venir à bout du Mexique. Si Marc Wilmots, comme contre les Cafeteros, a fait parler la poudre contre El Tri, cela n'a pas été suffisant. Après le doublé de Willie (42e et 47e), les Mexicains sont revenus dans le coup après un pénalty converti par Alberto Garcia Aspe. Gert Verheyen, coupable de la faute, était exclu au passage.

Après cela, les Diables Rouges pliaient avant de rompre sous les assauts mexicains. Cuahtemoc Blanco, célèbre pour son "coup du crapaud", égalisait à la 62e. Malgré cette contre-performance, les Belges, qui avaient accroché le voisin néerlandais lors de la première rencontre, pouvaient encore espérer obtenir leur ticket pour les 1/8e de finale. Mais le match contre la Corée du Sud accouchait d'un autre score de parité (1-1). Les Diables Rouges rentraient au pays la queue entre les jambes.

Pour les Colombiens, l'édition 1998 marquait leur dernière participation au Mondial. C'était aussi la fin d'une génération dorée incarnée par les Faustino Asprilla, Harald Lozano, Oscar Cordoba et Carlos Valderrama. Elle avait aussi pris part aux Coupes du monde de 1990 et 1994 avec un 1/8e de finale contre le Cameroun lors de l'édition italienne.

Placé dans un groupe avec la Roumanie, l'Angleterre et la Tunisie, les Cafeteros ne parvenaient pas à se qualifier pour les 1/8e en ne terminant que troisièmes. Battu 1-0 par les Roumains, la Colombie se reprenait contre la Tunisie (victoire 1-0) avant de subir la loi des Three Lions (3-0).

Fabien Chaliaud

20:23 Écrit par tackle on web dans Belgique, Culture, Diables Rouges, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le plus beau stade du monde à Valence?

Le Nou Mestalla de Valence est en construction depuis 2007. Il était censé être inauguré en 2011, mais la crise espagnole est passée par là, les banques se sont retirées et ce projet de stade 5 étoiles de la Fifa, d'une capacité de 75.000 spectateurs et un coût de 260 millions d'euros n'est, depuis des mois, qu'un chantier à l'abandon.

Ce mercredi, Mark Fenwick, l'architecte du Nou Mestalla a présenté les nouveaux plans du stade. Avec un objectif: réduire les coûts de construction. L'architecte espagnol est une référence dans la construction d'infrastructures sportives, notamment au Qatar où son entreprise est en charge de nombreux projets pour la coupe du Monde 2022.

"Par rapport au projet initial, nous allons réduire le Nou Mestalla de 75.000 à 60.000 places. Ce qui entrainera surtout plus de place entre les sièges et plus de confort pour le spectateur" explique Mark Fenwick. "Nous allons laisser brut de nombreux espaces comme des zones vip, commerciales ou des parkings. Si un restaurant ou un magasin veut utiliser ces zones, ils pourront les aménager à leur convenance. De même si on constate une forte demande pour les places de parking, il sera très facile et rapide de les aménager. On a eu la chance que les travaux s'arrêtent avant la pose de structures métalliques, il y a donc eu peu d'usure sur le chantier déjà entamé qui a déjà couté 98 millions d'euros. Avec les nouveaux plans on devrait pouvoir le terminer pour une centaine de millions au lieu des 160 millions des plans précédents."

Amadeo Salvo, président du FC Valence reste prudent : "Ces derniers temps, on a beaucoup voyagé pour trouver des investisseurs qui pourraient nous aider et y trouver leur compte. On commencera les travaux quand on saura où on va avec un projet clair. On avait un stade, une idée, on doit maintenant parler de choses concrètes. Avec les nouveaux plans on va pouvoir étudier la rentabilité et en informer les investisseurs. Quand? Je ne peux pas le dire mais j'espère le plus tôt possible."

"Quand les travaux recommenceront, le stade pourra être prêt en un an et demi environ." précise Mark Fenwick. "Ca sera le plus beau stade d'Espagne, d'Europe et en ce qui me concerne du monde. Il sera entouré de jardins et fonctionnera toute la semaine avec des zones commerciales. C'est un stade de football, dessiné pour le football mais on pourra organiser des concerts ou d'autres évènements en dehors de la saison de Liga. Il y a une possibilité technique pour mettre une piste d'athlétisme mais le cout est très élevé."

En attendant les investisseurs, les joueurs du FC Valence continuent d'évoluer au stade Mestalla, à quelques kilomètres de là dans l'attente de ce nouveau stade.

16:34 Écrit par tackle on web dans ESPAGNE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

12/11/2013

Joueur de FIFA énervé - écran plat : 1-0

Il y a quelques temps, on vous parlait de Romelu Lukaku qui avait cassé sa manette en jouant à FIFA14. On a trouvé de la concurrence pour Rom's.

écran ko.jpg

Une vidéo postée sur YouTube montre en effet un joueur, quelque peu en rogne, détruire ... un écran plat. Lançant d'abord la manette dans l'écran, il prend ensuite l'objet et le tape à plusieurs reprises. L'hilarité de ses amis laisse penser que l'écran lui appartenait, ceux-ci ne se souciant guère du cas de l'appareil.

Outre l'énervement du joueur, on imagine son désarroi une fois la pression retombée et qu'il se rendit compte à froid de son geste extrême.

Un bon conseil : évitez tant que possible vos potes un tantinet nerveux et mauvais perdants quand vous cherchez à vous détendre en jouant une petite partie.

22:12 Écrit par tackle on web dans C'EST DRÔLE, INSOLITE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le derby Saint-Etienne - Lyon dégénère

Le duel entre l'AS Saint-Etienne et Lyon constitue un derby que tous les amateurs de Ligue 1 ne manqueraient pour rien au monde. Les deux équipes se sont affrontées dimanche soir et le spectacle était au rendez-vous. Lyon s'est finalement imposé 1-2 mais ce qu'on retiendra surtout, ce sont les tensions qui ont animé l'avant et l'après-match.

L'entraîneur des gardiens met le feu au poudre

Dès l'échauffement, l'entraîneur des gardiens lyonnais Joël Bats a provoqué les supporters de Saint-Etienne en venant accrocher sur le but situé devant leur kop une écharpe de l'OL. Mécontents, plusieurs fans des Verts ont envahi le terrain.

En fin de partie, les joueurs étaient quant à eux surexcités suite au but victorieux inscrit par Lyon dans le temps additionnel. Et le retour au vestiaire a été particulièrement houleux. Le président de l'OL Jean-Michel Aulas a accusé sur Canal + Stéphane Ruffier, le portier stéphanois, de l'avoir frappé.

Frappé? Pas frappé?

"L'un de nos médecins a fait une remarque en rentrant aux vestiaires. Fabrice Grange, qui est un ancien Lyonnais, un ancien de l'équipe de France, a cru bon de vouloir essayer frapper notre médecin. Alors que j'essayais de les repousser, Stéphane Ruffier est arrivé par derrière et m'a asséné un très grand coup dans le dos. Quand on est gardien de but, qui plus est pilote de Ferrari, je pense qu'on doit pouvoir garder ses nerfs", a déclaré Jean-Michel Aulas.

Mais Stéphane Ruffier a contesté ces attaques et accusations dans Le Parisien. Pour lui, il ne s'agit que d'une petite poussée. "Il y avait une altercation dans laquelle je n'étais pas impliqué. Mon entraîneur des gardiens, Fabrice Grange, était entouré de pas mal de gens qui le poussaient. Jean-Michel Aulas est arrivé, je ne sais pas pourquoi. Je n'ai fait que le repousser. Il dit que je l'ai frappé dans le dos, c'est scandaleux ! Si je l'avais fait, il n'aurait pas pu faire une interview avec Canal + trois minutes plus tard... Je n'attaque pas les gens dans le dos, et d'ailleurs je n'attaque personne, ce n'est pas mon éducation. [...] Ses déclarations sont honteuses."

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo


14:25 Écrit par tackle on web dans CARTON ROUGE, FRANCE, TAQUETS ET TAMPONS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

11/11/2013

Menacés par leurs tifosi, les joueurs de Nocerina simulent des blessures pour perdre par forfait

Nocerina, équipe italienne de 3e division, a perdu par forfait dimanche contre la Salernitana quand elle n'a plus compté que six joueurs sur le terrain, les autres, menacés par leurs tifosi, ayant simulé des blessures.

Les joueurs de la Nocerina, dernière du groupe B de Prima divisione (3e div.), avaient reçu des menaces avant le derby de Salerne, comptant pour la 11e journée, a expliqué le préfet de la ville, Antonio De Iesu. "Les dirigeants de la Nocerina se sont employés à convaincre leurs propres joueurs de descendre sur la pelouse malgré les menaces", a dit le préfet, la rencontre ayant débuté avec 45 minutes de retard.

Les ultras de la Nocerina avaient été interdits de stade pour ce derby, pour des raisons de sécurité, et exigeaient que leurs joueurs ne disputent pas la rencontre si eux-mêmes ne pouvaient pas y assister. Mais après 50 secondes de jeu, trois joueurs étaient déjà sortis pour blessure, épuisant le quota de remplacements. Après 21 minutes, cinq nouveaux joueurs ont été "blessés", et l'arbitre a dû arrêter le match: on ne peut pas joueur à six.

"Les faits ont causé de graves dommages au football et à la Lega Pro", a dit le président de la Lega Pro (qui organise les championnats de 3e et 4e divisions italiennes), Mario Macalli. Il a annoncé des poursuites contre "les délinquants qui ont proféré les menaces et contre ceux qui ont fait du cinéma sur le terrain".

Belga

10:46 Écrit par tackle on web dans INSOLITE, ITALIE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Un superbe geste de fair-play en Arabie Saoudite

Le championnat d'Arabie Saoudite a offert un très beau moment de fair-play ce jeudi soir lors d'un match entre Nahdha et Ittihad. Un geste à l'image d'une rencontre spectaculaire qui s'est achevée sur le score de 4-4.

La scène se déroule lors d'un dégagement aux mètres de Taisir Al Antaif, le portier de Nahdha. Gêné par son lacet défait, il ne sait pas le refaire à cause de ses gants.

Jobson, l'attaquant d'Ittihad, va alors se diriger vers lui pour lui refaire ses lacets sous les applaudissements du public.

Un superbe geste quelque peu terni par la réaction de l'homme en noir. Estimant que le gardien de Nahdha avait perdu trop de temps, il va accorder un coup-franc indirect aux joueurs visiteurs.

Mais comme le fair-play était de mise dans cette rencontre, les joueurs d'Ittihad vont dégager le ballon derrière la ligne de fond.

Beau.

09:18 Écrit par tackle on web dans FAIR PLAY, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Lionel Messi, contraint de sortir sur blessure, le Barça s'impose

Lionel Messi, contraint de sortir au bout de 20 minutes de jeu dimanche en Championnat d'Espagne, souffre d'une "blessure musculaire" à la cuisse gauche, a annoncé le FC Barcelone, un problème qui s'ajoute aux multiples pépins physiques que l'attaquant a connus en 2013. Le quadruple Ballon d'Or, incapable de continuer sur la pelouse du Betis Séville, est resté de longues secondes debout au bord de la touche à attendre son remplacement, avant de sortir au profit d'Andres Iniesta à la 21e minute de ce match de la 13e journée de Liga, alors que le score était de 0-0.

"Messi: Blessure musculaire au biceps fémoral de la jambe gauche. Des examens complémentaires seront menés lundi pour en connaître la gravité exacte", a écrit le Barça sur son compte Twitter. L'attaquant a connu plusieurs problèmes aux deux cuisses depuis le début de l'année. Cette possible rechute pourrait le priver des deux matches amicaux que doit disputer la semaine prochaine l'Argentine contre l'Equateur puis la Bosnie-Herzégovine.

Déjà éloigné des terrains au printemps en raison d'une déchirure à la cuisse droite, le numéro 10 du Barça a débuté la nouvelle saison avec des pépins à la cuisse gauche en août. Fin septembre, il a connu un nouveau problème musculaire à la cuisse droite, qui lui a valu deux semaines d'indisponibilité.

A son retour, Messi a semblé ne pas avoir le même allant que d'habitude. Il a enchaîné quatre matches de Liga sans marquer et s'il a inscrit trois buts lors des deux confrontations contre le Milan AC en Ligue des champions, il a expliqué samedi dernier ne pas être encore "à 100% physiquement". "Ce sont deux blessures très rapprochées, en peu de temps, et ça se voit. Petit à petit je vais aller mieux", a-t-il précisé cette semaine sur le site internet de l'UEFA.

Cette série noire pourrait peser en fin d'année, lorsque l'Argentin remettra son Ballon d'Or en jeu. Avec seulement 8 buts en Liga cette saison, contre 16 pour son grand rival portugais Cristiano Ronaldo (Real Madrid), "la Pulga" n'affiche pas le même rendement que les années précédentes. Au point même d'avoir été pris en grippe par certains supporters du Barça qui ont réclamé son départ

Sans son buteur argentin, le Barça l'a quand même emporté 1-4 grâce à un doublé de Cesc Fabregas et des buts de Neymar et Pedro.

Les Blaugranas profitent du faux pas de l'Atlético Madrid pour prendre 3 points d'avance en tête de la Liga.

La sortie de Messi, blessé, au profit d'Andrès Iniesta

Tous les buts de la rencontre

09:03 Écrit par tackle on web dans ESPAGNE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook