Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

12/12/2012

La Madjer de Steven Fletcher

Deux mal lotis du championnat anglais se retrouvaient ce mardi soir pour un match en retard datant de la... 2e journée. Le 25 août dernier, la pelouse du Stadium of Light de Sunderland avait été noyée par des pluies diluviennes et l'équipe locale n'avait pas pu disputer son match contre Reading.

Ce mardi soir,  c'est la bande à Simon Mignolet qui a finalement pris les trois points après un large succès 3-0. Une victoire qui permet aux Black Cats de s'extirper de la zone rouge (Ils passent devant Wigan, Aston Villa et Southampton) et d'enfoncer un concurrent direct.

James McClean ouvrira la voie du succès à Sunderland dès la 3e avant que Steven Fletcher ne double la mise peu avant la demi-heure d'une subtile Madjer. Dans les arrêts de jeu du match, Sessegion donnera au score son allure définitive.

Le but de la soirée est donc signé Steven Fletcher. Une jolie madjer à voit ci-dessous.

11:45 Écrit par tackle on web dans ANGLETERRE, Buts d'anthologie, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Thomas Vermaelen marque et manque le tir au but décisif

Grosse désillusion pour Arsenal ce mardi soir. Les Gunners ont en effet éliminés en quart de finale de la League Cup par Bradford City qui ne milite qu'en League Two (l'équivalent de la D4).

Pourtant, Arsène Wenger n'avait pas pris ce match de haut puisqu'au coup d'envoi, il alignait quand même des Vermaelen, Mertesacker, Cazorla, Wilshere ou Podolski comme titulaires. Mais Bradford, bien décidé à saisir crânement sa chance, prendra rapidement l'avance dès la 16e via Thompson, obligeant les Gunners à effectuer une longue course-poursuite pour égaliser.

Gervinho manquera d'abord l'immanquable avant que Thomas Vermaelen n'égalise de la tête à la 88e après un centre de Santi Cazorla.

Les prolongations du match n'apporteront rien et la séance de tirs au but sera donc décisive. Dans cet exercice, les pieds vont flancher et Arsenal va plier. Cazorla et Chamakh vont rater leur tentative avant que Wilshere et Oxlade-Chamberlain ne permettent aux londoniens de recoller à 3-2.

Après l'échec du joueur de Bradford, Jones, Thomas Vermaelen a l'occasion d'égaliser sur le dernier tir. Mais notre compatriote qui avait réussi à prendre Duka à contre-pied va voir le poteau repousser sa tentative.

Le Coral Windows stadium de Bradford pouvait laisser exploser sa joie. La magie de la League Cup avait encore frappé.

F.Chl.

Le but et le tir


Bradford Vs Arsenal 1-1 (3-2) (Capital One Cup) par futbolsapiens

Le raté de Gervinho


bcgermiss par dm_50b679010ce88

11:30 Écrit par tackle on web dans ANGLETERRE, Belges à l'étranger, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

11/12/2012

Un joueur de Fenerbahçe embrassé par un fan

Le goal de la victoire et la communion qui va avec. C'est l'expérience vécue ce dimanche soir par Bekir Irtegun, le joueur du Fenerbahçe. Alors qu'il vient de faire trembler les filets, offrant un succès important à son club dans le derby contre l'Istanbul BB (2-1), l'international turc (5 sélections) s'en va partager sa joie avec les fans massés près des grillages. Sauf que dans cette communion intense, un supporter un peu trop amoureux laisse échapper un "Big Bisou" dans l'aventure.

Manifestement, au vu de sa tête, Bekir Irtegun n'a que moyennement apprécié la chose.

Au classement général, le Fener suit toujours le sillage du leader Galatasaray puisqu'il est toujours deuxième à deux unités.

 

11:37 Écrit par tackle on web dans C'EST DRÔLE, INSOLITE, LES RESTES DU MONDE, SUPPORTERS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le own goal très ridicule d'un défenseur de Colchester

Petit détour par la League One, soit l'équivalent de la 3e division en Angleterre, pour un choc entre... le 16e et le 17e de la compétition. Autant dire, un match sans saveur.

Sauf que, grâce à Brian Wilson, cette rencontre sans intérêt risque de faire le tour de la toile. L'infortuné défenseur de Colchester United y a en effet signé un auto-goal pour le moins ridicule dans le match contre Oldham Athletic.

Le score est déjà de 0-1 en faveur d'Oldham et sur une contre-attaque, un attaquant de ce club voit son tir croisé être dévié et ralenti dans sa course par le gardien de Colchester. Et c'est là que Brian Wilson intervient.

Bien revenu à hauteur de la ligne de but pour faire le ménage, le défenseur va alors complètement s'emmêler les pinceaux. Alors qu'il lui suffisait de dégager le ballon au loin, il va faire un 360°, touchant le ballon de façon fortuite du talon. Complètement perdu tel un Jurgen Sierens sur un coup franc d'Mbark Boussoufa, il va ensuite se rendre compte que le cuir a franchi la ligne fatidique.

C'est ce qu'on appelle un grand moment de solitude.

 

11:24 Écrit par tackle on web dans ANGLETERRE, BOULETTES ET RATÉS, ÇA SE PASSE EN DESSOUS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Une frappe des 30 mètres en pleine lucarne

Au River Plate, il n'y a pas que David Trézéguet. Alors quand le club argentin ne peut pas compter sur l'ancien international français pour marquer, il y a toujours les tireurs longue distance qui sont là pour débloquer la situation.

Lors de la 19e journée de la saison régulière du championnat, El Millonario est allé glaner son second succès d'affilé sur le pré de San Martin (0-2). Un succès rapidement acquis puisque les deux réalisations ont été inscrites avant la 20e minute de jeu. Le deuxième golazo est d'ailleurs splendide puisqu'il sagit d'un missile des 30 mètres de l'Uruguayen Carlos Sanchez qui s'est logé directement dans la lucarne.

River Plate occupe désormais la 8e place du classement, à douze points du leader Velez Sarsfield.

 

11:23 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Un clash entre Mexes et Robinho

Le calme ne semble pas encore totalement revenu à l'AC Milan où malgré la victoire 2-4 sur la pelouse de Torino, un clash a eu lieu à la fin du match entre Philippe Mexès et Robinho.

Le défenseur français aurait reproché à son coéquipier Brésilien ne pas venir effectuer son travail défensif. Les insultes ont fusé entre les deux hommes et il a fallu l'intervention de plusieurs Rossoneri pour calmer les deux énervés.

Rappelons que Robinho a égalisé à 1-1 lors de ce match avec un superbe but alors que Mexès n'est pas totalement irréprochable sur le deuxième but du Toro où il perd son duel aérien avec Bianchi.

Le mot de la fin reviendra à l'entraineur milanais Massimiliano Allegri qui a déclaré : "Un peu de tension fait du bien."

11:00 Écrit par tackle on web dans INSOLITE, ITALIE, TAQUETS ET TAMPONS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Les 28 buts de Wilmots en 70 matches chez les Diables

Marc Wilmots est notre invité du jour, ce mardi 11 décembre à la DH. L'occasion de lui rendre un petit hommage avec cette compilation des 28 buts qu'il a inscrits sous la liquette de l'équipe nationale. Notons qu'un but face aux Iles Féroé a surtout été marqué par son défenseur. Mais on dira que le vrai 28e but est celui inscrit face au Brésil en 2002. Au fait, depuis quand les Jamaïcains s'y connaissent suffisamment en foot pour être arbitre de coupe du monde ?
 

10:27 Écrit par tackle on web dans Culture, Diables Rouges, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le bel enchaînement de Roque Santa Cruz contre Grenade

Foot-Paraguay-Roque-Santa-Cruz-2.jpgRoque Santa Cruz n'a sans doute pas eu la carrière qu'on lui prédisait lorsqu'il quitta son club d'Olimpia au Paraguay pour rejoindre le Bayern Munich. Il n'a alors que 19 printemps

Ce grand talent débarque dans le club le plus titré d'Allemagne avec un fameux concurrent, Roy Makaay. Malgré un nombre de matchs importants disputés, il peine à faire trembler les filets. Lors de la saison 2004-2005, il se blesse gravement et le FC hollywood transfère Claudio Pizzaro, le Péruvien du Werder Brême, pour pallier son absence. Lorsqu'il reviendra, le Paraguayen n'est plus que l'ombre de lui-même. En juin 2007, après avoir raté la Champion's League, le Bayern décide de transférer du lourd devant. Luca Toni, Franck Ribéry et Miroslav Klose débarquent en grande pompe en Bavière et Santa Cruz file pour la Premier League et Blackburn.

C'est une résurrection pour le Paraguayen qui réussit une saison très prolifique aux côtés de son compère Benni Mc Carthy. 19 goals pour Roque et une belle 7e place pour l'ancien champion d'Angleterre, la machine semble lancée. Lors du mercato qui suit, Santa Cruz refuse quelques offres dont une de Manchester United, préférant confirmer à Blackburn son retour en grâce. Il plante encore 10 pions, mais sa saison est ternie par la même blessure que celle qui l'avait longtemps écarté des terrains lorsqu'il militait au Bayern. Cela n'empêche pas Manchester City, récemment acquis par des mains venues des Emirats, de débourser 21 millions d'euros pour s'attacher ses services lors de l'été 2009.

De nouveau dans un club du top, Santa Cruz peine à s'imposer. Et les Skyblues qui ne veulent pas perdre de temps dans leur conquête du Royaume transfèrent à tour de bras vu que le rendement du Paraguayen ne répond pas aux attentes.

Allergique aux clubs du top

Le mirobolant contrat offert à Roque Santa Cruz ne permet à Manchester City de le vendre facilement. 12-08-31-roque-16_crop1.jpgAlors pour ne pas le laisser moisir avec l'équipe réserve, les Citizens le prêtent. En 2011, il revient à Blackburn, mais il n'inscrira aucun but pour le club qui avait relancé sa carrière. La saison passée, c'est au Bétis qu'il tente de retrouver le chemin des filets. Il dispute une saison complète, marque sept buts, mais cela reste moyen pour un joueur de son calibre.

A la fin du mois d'août 2012, il est de nouveau prêté dans un club espagnol, cette fois plus ambitieux, Malaga. Mais la concurrence n'offre pas beaucoup de temps de jeu au Paraguayen qui doit se contenter de montées au jeu. Cette saison, il n'a été titulaire qu'à deux reprises, mais a réussi à trouver le chemin des filets par trois fois.

Notamment ce week-end contre Grenade où il a inscrit le dernier but des Andalous lors de leur succès 4-0 contre Grenade. Bien servi dans la surface par Diego Buonanotte, Santa Cruz va enchaîner un amorti poitrine-reprise face au portier adverse.

Histoire de rappeler qu'à 31 ans, à défaut d'avoir eu une carrière extraordinaire, il a quand même de jolies choses dans les pieds.

F.Chl.

 

08:41 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, ESPAGNE, PORTRAITS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

10/12/2012

Le joli but de Robinho

Il y a quelques semaines, l'AC Milan était en crise, englué dans la deuxième moitié de tableau en Serie A. L'entraineur Massimo Allegri avait reçu un ultimatum à l'aube des rencontres contre Napoli et Anderlecht. Il fallait deux bons résultats sous peine de recevoir un C4. Mais depuis lors, Philippe Mexès et son retourné sont passés par là et les Rossoneri ont retrouvé des couleurs avec une qualification pour les 1/8e de la Champion's League et une belle remontée en championnat.

Après s'être offert le scalp de la Juventus à San Siro grâce à un pénalty de Robinho, l'AC Milan a remis le couvert contre l'autre club de la ville piémontaise. Les hommes d'Allegri se sont imposés 2-4 dans l'antre du Torino avec là encore un Robinho décisif.

Le Brésilien a en effet égalisé à 1-1 avec un but de grande classe où il va effectuer une superbe feinte de corps pour mettre dans le vent son défenseur avant d'ajuster notre compatriote Jean-François Gillet d'un superbe pointu juste sous la barre transversale.

Nocerino, Pazzini et l'inévitable El Shaarawy donneront au score des allures de punition avant que Bianchi n'atténue son ampleur en marquant le deuxième but du Toro.

Cette victoire permet à l'AC Milan de se hisser à la 7e place du classement à 14 points du leader, la Juventus.

 

13:31 Écrit par tackle on web dans Belges à l'étranger, Buts d'anthologie, ITALIE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Michel Bastos offre à l'OL le 105e derby contre Saint-Etienne

Ce dimanche, dans le chaudron de Geoffroy-Guichard, l'Olympique Lyonnais a remporté le 105e derby contre le rival stéphanois. Un succès qui permet aux ouailles de Rémi Garde de conforter leur leadership avec cinq unités d'avance sur le duo OM-PSG.

C'est Michel Bastos qui a été le grand artisan de la victoire lyonnaise en surprenant Ruffier sur un coup-franc puissant. Le Brésilien est revenu sur ce but après la rencontre : "Je vois qu'il essaie deux fois de placer son mur et que les joueurs ne se déplacent pas. Je fixe leur regard et je vois que l'un d'entre eux dit qu'il faut sauter. Ruffier n'est pas prêt et j'essaie donc de le prendre à contre pied.", explique l'ancien joueur de Lille.

Une belle revanche pour Michel Bastos qui a vécu des moments difficiles avec la perte de l'un de ses enfants et des blessures à répétition. "J'ai vaincu des choses professionnelles et personnelles qui m'ont pas mal embêté. J'essaie de grandir avec tout ça. Le passé c'est le passé, le présent est beau pour moi.", a-t-il conclu.

 

13:18 Écrit par tackle on web dans FRANCE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le coup-franc à la Beckham de Cyril Théreau

162161hp2.jpgOn l'oublierait presque, mais Cyril Théreau évolue depuis 2010 en Serie A. Et ceux qui pensaient que l'ancien attaquant de Charleroi qui s'était planté dans les grandes largeurs lors de son passage à Anderlecht en ferait de même dans la Botte en sont pour leurs frais.

Certes, les stats du natif de Privas ne sont pas exceptionnelles (13 buts marqués en 65 matchs depuis son arrivée et 4 en 15 rencontres cette saison), mais le joueur est devenu plus complet dans la ville de Roméo et Juliette. Celui qui n'était considéré que comme un simple renard des surfaces en Belgique a étoffé sa palette et décoré ses bras de tatouages. Désormais repositionné comme soutien d'attaque ou numéro 10, Théreau est considéré comme un des pions essentiels du Chievo. Ce week-end, il a d'ailleurs montré une nouvelle facette de son registre.

Lors du déplacement au Cagliari de Radja Nainggolan, Chievo, qui mène 0-1 (but de Paloschi), hérite d'un coup-franc aux 25 mètres légèrement décalé à gauche par rapport à l'axe du but. Et c'est l'ami Théreau qui s'en charge avec une frappe en pleine lucarne que n'aurait pas renié David Beckham.

Une prestation que n'auront pas manqué les émissaires de la Fiorentina chargé de surveiller de près l'évolution de l'attaquant français de 29 ans.

Pour être complet, notons qu'avec cette victoire 0-2 en terres sardes, le Chievo se hisse à la 12e place de la Serie A.

F.Chl.

 

 

11:58 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, ITALIE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

L'Inter remporte le choc contre le Napoli

Les dauphins de la Juventus s'affrontaient ce dimanche soir en baisser de rideau de la 16e journée de Serie A. L' Inter qui recevait le Napoli espérait profiter de ce choc pour passer devant son adversaire du jour. C'est chose faite grâce à une victoire 2-1 dont le mérite revient encore en grande partie au méticuleux entraineur Andrea Stramaccioni.

Pour contrer le Napoli, il avait choisi de modifier son système et de positionner ses joueurs en 3-5-2. Le technicien milanais sacrifiait ainsi son trio offensif avec Palacio pour ne laisser que Cassano et Milito seuls en pointe. L'entrejeu avait été renforcé avec la présence de Guarin, Gargano et l'inoxydable Javier Zanetti. Les flancs étaient animés par Nagatomo à droite et Alvaro Pereira à gauche. A noter que Gaby Mudingayi n'était pas repris sur le banc.

Mais le nouveau coup tactique génial de Stramaleonte a été de repositionner Cambiasso en libéro à l'ancienne derrière les deux autres centraux. Le but était d'empêcher Cavani de partir dans la profondeur dans le dos de la défense nerazzuri. Un choix judicieux, même s'il en faut plus pour contrer El Matador.

Les Partenopei ne changeaient rien à leur 3-4-3 avec Marek Hamsik à la baguette et Lorenzo Insigne chargé d'épauler le buteur, Edinson Cavani.

Le match aura été d'une grande intensité et le bloc nerazzurro bien organisé va se montrer ultra-réaliste lors de ses rares offensives. Rapidement, Freddy Guarin donnera l'avance au milanais et l'inévitable Diego Milito fera le break 6 minutes avant le retour aux vestiaires (déjà son 8e de la saison).

La mission devenait quasiment impossible pour la bande à Edison Cavani qui parviendra cependant à réduire le score grâce à son goleador uruguayen. Le Napoli aurait pu se voir accorder deux pénalties, mais M.Rizzoli n'a pas bronché.

Avec cette belle victoire, l'Inter devient le premier dauphin de la Juventus. Les Nerazzuri, qui avaient mis fin à la série de 49 matchs sans défaite de la Vieille Dame, comptent cependant encore 4 unités de retard.

F.Chl.

11:55 Écrit par tackle on web dans ITALIE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Leonardo Bonucci nous offre l'une des pires simulations de 2012

Leonardo Bonucci est un défenseur coriace qui n'a pas l'habitude de faire dans la dentelle lorsqu'il doit enrayer les offensives des attaquants adverses. Autant dire que l'international italien ne s'offre pas souvent des face-à-face avec le portier adverse.

A Palerme, la Juventus mène 1-0 et les Rosanero font le forcing pour arracher l'égalisation. Cela offre de belles possibilités de contre pour la Vieille Dame et sur l'une de celles-ci Mirko Vucinic décale parfaitement Bonucci monté sur cette action. L'ancien taulier de Bari va alors tenter un dribble poussif pour contourner Ujkani (ex-Anderlecht). Le ballon terminant dans les pieds du gardien albanais, le défenseur Bianconero, sans doute vexé, va nous offrir une chute théâtrale et très clichée.

M. De Marco ne tombera pas dans le panneau et brandira le bristol jaune en guise de note artistique (Il manquera d'ailleurs le prochain match de son équipe). La Comedia dell'arte n'est décidément plus ce qu'elle était.

F.Chl.

11:50 Écrit par tackle on web dans BOULETTES ET RATÉS, CARTON ROUGE, ITALIE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook