Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

15/12/2012

Le coup de boule de Marouane Fellaini à Ryan Shawcross

Pourtant Shawcross avait trompé son propre gardien pour permettre aux Toffees de mener au score.
 
Auteur d'un début de saison remarquable avec Everton (il a été désigné meilleur joueur de Premier League pendant le mois de novembre), Marouane Fellaini n'a pas montré son meilleur visage ce samedi lors du déplacement à Stoke City (1-1).

A l'heure de jeu, Big Mo, qui ne disputait pas un grand match, a donné un coup de boule dans le torse du défenseur de Stoke City Ryan Shawcross. Le geste a échappé à la vigilance de l'arbitre qui n' a pas adressé le moindre carton à l'international belge.
 
Mais en Angleterre, il est possible de punir ce type de comportement violent après-coup sur base des images télévisées. Autant dire que le petit coup de sang de Fellaini pourrait lui coûter très cher...
 
Fellaini s'excuse
 
"Je m'excuse auprès de Ryan Shawcross, de mon équipe et de tous les supporters.", a dit Fellaini sur le site officiel d'Everton. "Il y avait beaucoup de poussées et de tirages de maillot dans le rectangle de Stoke et je n'ai pas senti que l'arbitre le sanctionnerait.", poursuit Big Mo. "Mais, je n'aurais pas du faire ce geste. J'ai présenté aussi mes excuses au manager du club et au staff technique. J'ai perdu mon calme. Ce n'était pas professionnel de ma part." a conclut l'international belge.
 

18:40 Écrit par tackle on web dans ANGLETERRE, Belges à l'étranger, CARTON ROUGE, TAQUETS ET TAMPONS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (6) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Federer et Del Potro se mesurent à Batistuta

La saison de tennis s'est terminée après le Masters, mais Roger Federer a encore des fourmis dans les jambes. L'homme aux 17 titres en Grand Chelem était en Argentine, où il poursuivait sa tournée promo en Amérique du Sud.

Une bonne occasion de taper la discute avec le maestro tennistique local, Juan Matrin Del Potro. En Argentin bon teint, la Tour de Tandil, comme on le surnomme est lui aussi un grand fan de football. Il a donc invité son pote Rodgeur a titillé le cuir... en compagnie d'un special guest de marque: Gabriel Batistuta !

Le goleador de la Fiorentina et le Roma, 300 fois buteur au cours de sa carrière, a donné une petite leçon de futbol à ses collègues à raquettes. Lors d'un match de foot-tennis, of course ! Aidé du joueur de polo Adolfo Cambiaso, Batigol a démontré que, s'il a perdu sa crinière de lion, il n'a pas perdu de sa superbe ballon au pied.

14:45 Écrit par tackle on web dans INSOLITE, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Les beaux restes de Raùl

Il joue où, encore, Raùl ? En Arabie Saoudite ? Dans les Emirats Arabes Unis ? Faux, l'Espagnol a choisi le Qatar pour faire une dernière pige avant de raccrocher. Et force est de constater qu'à 35 balais, l'ancien petit prince du Real sait toujours manier le cuir.

Avec son club d'Al-Sadd, il se rendait à Lekhiwa, son dauphin au classement du championnat. Le mythique numéro 7 de la Casa Blanca a inscrit le permier but du match à la 4e minute. D'une fort belle manière. Après un centre venu de la droite, il nous sort un petit enchaînement cotrôle-contrôle orienté-volée qui fait mouche.

Superbe. Ca nous manque en Europe...

11:58 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le tiki-taka des gamins du Barça

A Barcelone, l'accent est mis sur le beau jeu dès le plus jeune âge. Possession de balle, jeu de passes courtes et en un temps, le fameux tiki-taka s'apprend dès le plus jeune âge. Et les fruits de cette philosophie se voit en match. 

Comme lors de cette rencontre en U10, où les jeunes du Barça en ont mis plein la vue aux spectateurs. On se demande bien ce que ça donnera dans une décénnie ! Et non, Messi ne jouait pas, malgré les apparences...

 

11:30 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, ESPAGNE, Les enfants jouent au ballon, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Un but de Kaiser en Allemagne

Le FC Kaiserslautern joue maintenant en 2e division allemande. Près de 15 ans après son dernier titre en championnat, les Roten Teufels essaient par tous les moyens de remonter parmi l'élite. Malheureusement pour eux, leur prestation de ce vendredi 14 décembre ne va pas les aider. 

En ouverture de la 19e journée de 2.Bundesliga, Kaiserslautern accueillait le VRF Aalen, 5e. Les locaux, actuellement 3e (et pour le moment condamnés aux barrages), comptaient bien sur ce match pour revenir sur le Hertha Berlin et Braunschweig. 

C'était sans compter sur cette géniale inspiration d'Enrico Valentini juste avant la mi-temps. A la 45e minute, le médian italo-allemand est bien servi sur le côté gauche. Et le joueur de 23 ans va conclure l'action tout seul, comme un grand. D'une frappe surpuissante et terriblement bien placée qui déchire la lucarne adverse, il offre la victoire à son équipe.

Alors, c'est qui le Kaiser, maintenant ?

10:12 Écrit par tackle on web dans ALLEMAGNE, Buts d'anthologie, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

14/12/2012

Une frappe de 30m venue d'Argentine

L'Argentine nous offre à nouveau un but magistral. Mais il ne vient pourtant pas du Boca Junior, River Plate ou autre Independiente. Non, cette fois, c'est signé par un joueur du club de San Miguel, qui évolue en Primera C, la 4e division argentine. Et ce dernier porte diablement bien son nom.

Lors du match face au Club Atlético Defensores Unidos (aka CADU), Patricio Gonzalez King a mis une magnifique mine au gardien adverse. Un joli goal qui couronne une victoire glanée sur le score de 1-3 au CADU.

Pas un cadeau, ce King.

16:31 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

La proposition des joueurs de Bradford à Diana Ross

Bradford, c'est un peu l'anti-Anderlecht. Le club, qui évolue en League Two (à savoir la D4 anglaise) reste sur une série de 9 penalties victorieux. Une série à faire pâlir plus d'un Mauve. Après avoir éliminé Arsenal aux tirs au but en Capital One Cup, Bradford a décidé d'offrir ses services à une tireuse de penalty hors du commun: Diana Ross.

Quoi ? La diva des Supremes ? Eh oui. Lors de la cérémonie précédant la finale de la World Cup 94, Diana avait poussé la chansonnette dans un show parfaitement rôdé. Seul ce qui devait constituer le clou du spectacle avait foiré. L'ancienne égérie de la Motown devait en effet marquer un péno tout fait, placée à 5 mètres du but. Las, la chanteuse avait raté la cible. Ce qui rendait la suite du spectacle un rien tristounette... voire ridicule.

Mais qu'elle se rassure, les gars de Bradford vont l'aider à parfaire sa technique de frappe. La direction a envoyé une lettre à l'agent de Diana, lui apprenant l'énorme surprise qu'avait constitué l'élimination des Gunners. Et de renchérir en affirmant que cette série de 9 pénos mis d'affilée constitue un record du monde.

La missive rappelle également ce grand moment de solitude vécu par l'interprète de Baby Love lors de cette funeste cérémonie. "Malheureusement ce jour-là, Diana a craqué sous la pression et a raté son tir", reconnait Bradford. "Nous aimerions aider Diana à améliorer son bilan en lui prodiguant quelques techniques de l'équipe, en espérant lui apprendre à gérer cet exercice avec toutes les compétences requises."

Diana va-t-elle abandonner les stilettos pour les crampons ? Suspense !

tow.jpg

14:10 Écrit par tackle on web dans ANGLETERRE, C'EST DRÔLE, PHOTOS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le fan day de Boca Junior tourne au vinaigre

Le fan day, c'est une journée toujours très attendue par les supporters. C'est l'occasion de passer une journée au stade en famille, sans risque de bagarre. Tout en découvrant un avant-goût de ce que sera la saison à venir. Ca, c'est pour la version belge.

Car en Argentine, ça se passe différemment. Boca Junior organisait sa propre journée des supporters ce mercredi 12 décembre, mais la fête a tourné court. La faute à des supporters un peu trop... motivés. Ceux-ci ont d'abord causé de graves ennuis de circulation en bloquant certains axes de Buenos Aires. Mais une fois la nuit tombée, des échauffourées ont eu lieu entre fans et forces de l'ordre. Triste.

10:35 Écrit par tackle on web dans LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Une solide frappe signée par un ado

Même chez les U18, les mecs de Leicester en ont dans les pompes. Comme par exemple le Lituanien Simonas Stankevicius, un attaquant de 18 ans recruté en début de saison.

En attendant de briller chez les A, le gamins parfait ses gammes avec les jeunes de l'Académie. Et plutôt pas mal ! Comme en témoigne ce tir tout en puissance des 20m.

09:48 Écrit par tackle on web dans ANGLETERRE, Buts d'anthologie, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Une volée de Viking

Le football danois, ce n'est pas que Copenhague et Nordsjaellend. L'AGF Aarhus est lui aussi bien dans la place, solidement installé à la 6e place de la Superligaen. Si la ville est connue et appréciée par de nombreux étudiants Erasmus, elle pourrait être rendue plus célèbre encore par ses joueurs de foot.

Lors de la 20e journée de championnat, l'AGF recevait Silkeborg. Une rencontre qui s'annonçait facile pour les locaux, étant donné que l'adversaire du jour n'était qu'avant-dernier. Et pourtant ! Mené 1-3 jusqu'à la 85e minute, Aarhus n'a dû son salut qu'à un coup de pied de génie de Jens Jonsson à la 93e minute.

Une reprise en un temps canonissime qui permet à l'AGF d'arracher le nul sur ses terres. Ok, le résultat n'est en soi pas terrible. Mais au vu de la rencontre, on sait qui est le vainqueur moral. Et avec panache.

 

09:19 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Un joueur saoudien dédicace son joli but à... Sergio Busquets

Certains joueurs ont un coeur gros comme ça. Et quand ils marquent, ils ne peuvent s'empêcher de faire passer un message en relevant leur maillot. Petit mot pour leur maman, leur copine ou leur chien, les footeux aussi ont des sentiments. Le Saoudien Abdullah Otaif est plutôt à ranger dans la catégorie des groupies.

Lors d'un match contre le Yémen comptant pour le Championnat d'Asie de l'Ouest, le joueur d'Al-Shabab a marqué un joli but. Pour célébrer son exploit, il a montré le t-shirt qu'il portait sous la vareuse nationale. Un vêtement à l'effigie de... Sergio Busquets ! Plutôt étonnant étant donné que le médian défensif du Barça n'est pas le joueur le plus en vue de l'effectif blaugrana. Au contraire, l'Espagnol est parfois moqué pour ses talents de plongeur et son côté un peu... rugueux.

Malgré tout, Busquets a su conquérir des fans jusque dans la péninsule arabique. Et Lionel Messi, il a déjà eu droit à un tel hommage ?

 

09:17 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, INSOLITE, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

13/12/2012

Giovinco brise la malédiction du 12

Tout le monde s'est emballé le mercredi 12 décembre à 12:12. Pas tous les jours en effet que la date du jour correspond parfaitement avec l'heure. La prochaine fois que ce phénomène se reproduira, ce sera en le premir janvier 2101 à 1h01 du matin.

Une date (et une heure !) que Sebastian Giovinco n'avait pas envie d'attendre. L'attaquant de la Juventus a donc tenu à marquer le coup en brillant dans ce qu'il sait faire de mieux: placer un pion dans les cages adverses. Lors du match de Coppa Italia contre Cagliari, le joueur de 25 ans a inscrit le seul but de la rencontre. A la 12e minute de la seconde période. Avec le numéro 12 dans le dos. A croire qu'il le fait exprès.

21:44 Écrit par tackle on web dans INSOLITE, ITALIE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Sao Paulo gagne la Copa Sudamericana en plein chaos

Dans 2 ans à peine, la Coupe du monde se jouera au Brésil. Les autorités locales font tout depuis des mois pour rassurer le monde du football en matière de sécurité. Malheureusement, la façon dont s'est déroulée la finale de la Copa Sudamericana ne va pas les aider.

La finale se jouait au Brésil entre les Argentins de Tigre et Sao Paulo. Les Paulista se sont imposés 2-0 sur leur terrain, dans un match qui n'a duré que... 45 minutes ! En effet, les joueurs de Buenos Aires ont catégoriquement refusé de reprendre le jeu en seconde période. Selon eux, ils auraient été menacés avec des armes à feu et battus pendant la mi-temps !

"Durant la pause, un malabar est arrivé avec un pistolet", a déclaré Nestor Gorosito, le coach de Tigre, à Fox Sports. "Des policiers ont commencé à frapper mes joueurs. On a essayé de se défendre. Ils ont alors sorti deux révolvers. Pas question qu'on continue à jouer."

Après s'être battus pendant un quart d'heure avec la sécurité, aucun Argentin n'a été blessé sérieusement. Gorosito a également fustigé la façon dont son groupe a été traité durant la préparation de ce match crucial.

Un aveu de faiblesse avant le Mondial

Enrique Osses, l'arbitre chilien du match, a lui déclaré n'avoir rien vu sur le moment. Ce n'est qu'après avoir découvert les blessures des joueurs que le trio abritral a entendu ce qu'il se serait passé quelques minutes auparavant.

Osses a bien tenté de convaincre l'équipe de Tigre de remonter sur la pelouse. Mais après 30 minutes de palabres infructueux, le ref' a dû se résoudre à clôturer la partie. Une véritable honte pour le Brésil, qui s'apprête à relever un énorme défi en 2014. Certes, le stade Morumbi, où s'est déroulé cette mascarade, n'accueillera aucun match de Coupe du monde. Mais les autorités brésiliennes ne sortent pas grandies de ces incidents.

Jusque là, le match s'était déroulée dans un climat tendu, avec deux exclusions à la clé. Lucas et Osvaldo avaient donné l'avantage à Sao Paulo à la 22e et la 27e minute. Le match aller de la finale s'était déroulé en Argentine, avec un 0-0 comme score final. C'est donc bien Sao Paulo qui remporte le trophée, une grande première pour le club. On se serait bien passé de la manière, par contre...



 

20:08 Écrit par tackle on web dans LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook