Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

16/12/2012

Gillet : "Partir à l'étranger? Jamais dit ça"

 

22:36 Écrit par tackle on web dans Belgique, JUPILER PRO LEAGUE, RSC ANDERLECHT, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Quand Cvitanich lobe Bertrand Laquait

On l'oublierait presque, mais Bertrand Laquait joue en Ligue 1. L'ancien gardien de Charleroi avait décidé de s'en aller dans les Alpes en 2009 pour porter la vareuse d'Evian, pourtant alors en National (D3 française). Un enterrement de première classe pour certains, mais depuis le club a monté les deux étages qui le séparaient de la Ligue 1 et Bertrand Laquait a été l'un des grands artisans de ces succès.

Lors de la préparation de la saison dernière, le portier français se blesse et Evian engage Stephan Andersen, alors deuxième gardien de la sélection danoise. Depuis, Laquait partage la place de titulaire en fonction des blessures et des mauvaises performances. Mais à 35 ans, il ne s'en plaint pas. Il a retrouvé une place entre les perches d'un club de Ligue 1, chose qui lui semblait impossible lors de sa période carolo, malgré un léger flirt avec l'OM.

Ce week-end, Evian se déplaçait justement dans le sud du côté de Nice et de son vétuste stade du Ray. Les Savoyards ont fait douter les Aiglons puisqu'ils ont rapidement mené 0-2 au tableau d'affichage après des pions de Sagbo et Barbosa.

Cvitanich allait cependant ne pas faire douter longtemps les joueurs locaux en réduisant rapidement le score. Servi à l'entrée de la surface, l'ancien de l'Ajax voyait la position avancée de Laquait et l'ajustait d'un ballon piqué qui retombait juste sous la barre.

En début de seconde mi-temps, ce même Cvitanich égalisait et c'est Maupay, dans les arrêts de jeu, qui offrait la victoire à l'équipe désormais coachée par Claude Puel.

Nice poursuit donc sa série de victoires dans ses installations. Les Aiglons réalisent le cinq à la suite et pointent désormais à la cinquième place de la Ligue 1. A Evian, c'est moins la joie, puisque le club savoyard n'est que quinzième avec seulement trois unités d'avance sur sochaux, premier relégable.

 

20:50 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, FRANCE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Josué appuie là où ça fait mal

Depuis le départ du tyran Félix Magath, Wolfsburg va beaucoup mieux. Le club cher à Volkswagen reste d'ailleurs sur une belle victoire sur la pelouse de Dortmund, malgré un arbitrage contesté. Mais ce samedi après-midi, les Loups sont retombés dans leurs travers lors de la réception de l'Eintracht Francfort. Ils se sont inclinés 0-2, mais restent en dehors de la zone rouge avec 7 points d'avance sur le premier barragiste Hoffenheim.

Il faut bien admettre que Wolfsburg n'a pas été aidé par Josué, son milieu de terrain brésilien, qui a été prié d'aller prendre sa douche dès la 16e minute. Il faut dire que son pied en avant directement dans une partie sensible de l'attaquant canadien Olivier Occéan pouvait difficilement ne pas recevoir de remontrance de la part de l'homme en noir.

Si Occéan s'en remettra, Wolfsburg encaissera le second goal 120 secondes après sa réduction à dix (but de Inui). Six minutes plus tôt, Meier avait porté l'Eintracht aux commandes.

20:34 Écrit par tackle on web dans ALLEMAGNE, CARTON ROUGE, TAQUETS ET TAMPONS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Mickaël Ciani nous montre ses talents d'acteur

Cinéphiles bonjour ! En 2013, une comédie française sera tournée à la Nouvelle-Orléans. Elle évoquera les péripéties des habitants d'un quartier noir d'une petite ville du Mississipi.

Le titre de ce long-métrage ? N.O.L.A Circus. Sa particularité  ? La société de production One Million Dollar Film est financée par des sportifs de haut niveau fans du 7e art.

Ce onze de base est composé des basketteurs Boris Diaw, Ronny Turiaf, Nicolas Batum, Ian Mahinmi, Fred Adjiwanou et Alexis Ajinca, des footballeurs Michaël Ciani, Johan Djourou, Bacary Sagna et Alex Song, ainsi que du rugbyman Maxime Mermoz.

Pour promouvoir le projet, nos lascars donnent de leur personne. Dans un premier trailer, on peut voir Boris Diaw jouer les gangsters. Dans le second, c'est Mickaël Ciani  qui tente de crever l'écran avec une coupe afro, une chemise hawaienne, un révolver, une pelle et une jeune femme ligotée. Tout un programme...

Comme quoi, on peut commencer à Charleroi et réussir dans la vie.

 

20:18 Écrit par tackle on web dans C'EST DRÔLE, INSOLITE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Pas de titre mondial pour Eden Hazard

Les Brésiliens des Corinthians ont remporté le Mondial des clubs en battant les champions d'Europe de Chelsea 1 à 0 en finale, dimanche à Yokohama.

C'est Paolo Guerrero qui marqué le seul but de la partie, en propulsant à la 69e minute de la tête un ballon contré par un défenseur Blues, le gardien Petr Cech étant également sorti afin de tenter d'incepter la balle.

Les Corinthians, qui avaient obtenu leur ticket pour la finale en battant les Egyptiens d'Al-Ahly grâce déjà à un but de la tête de Guerrero, met ainsi fin à la domination de l'Europe.

Après leur 1er titre en 2000, les Brésiliens ramènent en effet sur leur continent un titre que l'Europe s'était octroyée sans partage depuis 2007. Après une première période cadenassée par les deux équipes, les Corinthians ont fini par faire la différence face aux Anglais alors que Moses avait mal exploité quelques situations avant le repos, face à un Cassio en grande forme.

Après l'ouverture du score, la réaction de Chelsea, où Torrès a raté une balle d'égalisation immanquable (86) avant de se voir refuser un but pour hors-jeu (90+2), est restée très brouillonne. Exclu à la 89e minute après une faute sur Emerson, Cahill a même laissé les siens finir la rencontre à dix contre onze. Cet échec de Bénitez, ce deuxième à ce niveau alors qu'il a remporté le tournoi en 2010 avec l'Inter, ne fait pas les affaires de l'entraîneur espagnol de Chelsea, contesté par les supporteurs depuis son arrivée il y a quelques semaines.

La fin d'année des Blues est assez désastreuse, puisqu'ils sont distancés en Championnat (3e) et sont les premiers champions d'Europe à avoir été éliminés dès la phase de groupes de la Ligue des champions.

 
 

19:54 Écrit par tackle on web dans ANGLETERRE, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Vertonghen buteur contre Swansea

Jan Vertonghen ne se contente pas de son rôle de défenseur. Notre compatriote se met également en évidence sur le front de l'attaque. Lors de la 17e journée de championnat, Tottenham accueillait Swansea. Une rencontre jamais facile à négocier quand on sait que les Gallois, 10e, possèdent une arme fatale: Michu. Auteur de 12 buts cette saison, l'Espagnol de 26 ans affolent les défenses de Premier League.

Pourtant, afin de rester dans le sillage de Chelsea, les Spurs ne pouvaient pas gaspiller de points. D'autant plus que les Blues ne jouaient pas ce week-end, Coupe du monde des clubs oblige.

Avec 26 points au compteur, soit 3 de moins que leur voisin, le club de White Hart Lane pouvait s'installer dans le quator de tête. Un beau coup à jouer, certes, mais les fans de Tottenham auront dû attendre la 75e minute pour pouvoir respirer.

A un quart d'heure de la fin de cette rencontre un peu brouillonne, Jan Vertonghen a débloqué la situation. Suite à un coup franc tiré du flanc droit, le back gauche des Diables rouges a profité de la remise de la tête un peu hasardeuse d'un défenseur de Swansea. Il a ensuite bien repris le ballon en un temps. Une volée décroisée sur laquelle Tremmel n'a rien pu faire.  Le score en restera là.

Grâce à ce but de Vertonghen, le 2e cette saison, Tottenham revient à hauteur de Chelsea. Eden Hazard et cie vont devoir se remettre très vite de leur défaite en finale de la Coupe du monde des clubs à leur retour sur la scène anglaise.

 

16:59 Écrit par tackle on web dans ANGLETERRE, Belges à l'étranger, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Une batata portugaise de près de 30m

Le Portugal est en crise mais son football ne se porte pas trop mal. Les buts suivent, et pas les plus moches. Comme lors de ce Nacional Madère - Sporting Lisbonne, comptant pour la 12e journée de Liga Zon Sagres.

Un match où les Lisboètes ont été sauvés par Cedric Soares. A l'heure de jeu, le Portugais de 21 ans a frappé fort. C'est le cas de le dire. A 30m du but de Vladan, l'arrière-droit a tenté sa chance après avoir éliminé son opposant direct grâce à un joli crochet. Une intuition payante puisque ce superbe goal a permis au Sporting d'arracher le nul. Et de se maintenanir dans le top 10.

14:56 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Un arbitre calme les ardeurs d'un coach néerlandais

Serdar Gözübüyük, faut pas l'emmerder. Mais qui est-il en fait ? Tout simplement un arbitre néerlandais qui a trouvé la parade pour contrer l'énervement de l'entraîneur de Groningue. L'homme en noir n'a pas du tout apprécié les remontrances de Robert Maaskant et le lui a fait savoir. En lui montrant la rouge ? Plutôt la... bleue !

En effet, Serdar s'est emparé de son brassard sur lequel est inscrit RESPECT pour le mettre sous le nez de du coach. Maaskant, un homme qui était un peu trop excité au goût du directeur de jeu. Une façon simple, efficace et surtout très claire de rappeler qui est le véritable patron sur le terrain.

14:43 Écrit par tackle on web dans INSOLITE, International, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

La frappe enroulée de Gignac

De retour de blessure, André-Pierre Gignac avait pour mission de mener l'OM à la victoire lors d'un déplacement compliqué au Stadium de Toulouse.

Dédé, qui a conquis ses galons d'international dans la ville rose, (déjà sous la houlette d'un certain Elie Baup) n'a eu aucune once de pitié pour son ancien club. Il a marqué le but de la victoire et quel but !

Excentré côté gauche à l'entrée de la surface, celui dont le nom rime avec Big Mac, a cloué le bec d'Ahamada avec une magnifique frappe enroulée dans la lucarne opposée.

Ce geste plein de pureté permet d'oublier la prestation décevante des Phocéens qui ont du batailler ferme alors qu'ils ont été en supériorité numérique après les exclusions de Tabanou et d'M'Bengué.

Marseille revient ainsi à hauteur de Lyon au classement. Ce dimanche soir, les Gones affrontent le PSG dans un sommet qui s'annonce explosif.

 

10:16 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, FRANCE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Taarabt offre à QPR sa première victoire de la saison

Il aura fallu attendre la dix-septième journée de Premier League pour voir les Queens Park Rangers savourer enfin le goût de la victoire. L'équipe désormais entrainée par Harry Redknapp a remporté le derby londonien contre Fulham (2-1) et cède provisoirement sa lanterne rouge à Reading.

Les Hoops ont pu compter sur un grand Abdel Taarabt, auteur des deux buts des siens. Le second est d'ailleurs plutôt joli puisque le Marocain passe un petit pont à Hangeland avant de filer au but puis d'enchaîner avec une roulette aux abords des seize mètres et de conclure avec une frappe de l'extérieur de pied tout en finesse.

Ce doublé de Taarabt sera-t-il son dernier pour QPR ? Des rumeurs évoquent en effet son prêt dès janvier à l'OM. A moins qu'il ne soit échangé avec Loïc Rémy dont le profil plait beaucoup à Redknapp.

En attendant, QPR souffle un peu en queue de classement et revient à cinq points du premier non-relégable (Southampton). Les Londoniens pourraient cependant retrouver leur lanterne rouge dès lundi si Reading remportait son duel contre Arsenal.

 
 

09:55 Écrit par tackle on web dans ANGLETERRE, Buts d'anthologie, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

L'incroyable reprise d'Estrada

Montpellier est peut-être le champion en titre le plus en galère en ce moment. Eliminé sans gloire en Champion's League, 11e à peine avant l'entame de cette 18e journée, les Héraultais accueillaient Bastia. Des Corses en pleine tourmente après avoir été privés de stade à cause de leur supporters un peu trop sauvages.

Dès la 14e minute pourtant, les protégés de Loulou Nicollin se mettent à l'abri grâce à un but d'anthologie signé Marco Estrada. Le Chilien profite d'une frappe contrée d'Utaka pour reprendre le cuir de volée à 30m du but. Une reprise parfaite qui lobe Bonnefoi, le gardien bastiais.

Un goal qui sera le premier d'une longue série puisque les visiteurs en prendront 3 autres. Revenir sur une île rongée par la violence avec 4 buts dans la besace, voila la vraie crise...

01:35 Écrit par tackle on web dans Bulletin de notes, FRANCE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le but scandaleux de Kouakou

Il fallait bien un sacré but pour rendre intéressante cette rencontre entre Arles-Avignon et Tours. Ou un goal de Luigi Pieroni. Mais vu que la dernière option était assez improbable, c'est bien à cause d'un but pour le moins spécial que ce match entre le 11e et le 17e de Ligue 2 a pris de l'intérêt. Malheureusement, pas de reprise de volée incroyable ou de solo de génie à se mettre sous la dent. Mais bien un fait de match un rien crapuleux.

A la 86e minute, Tours est mené 2-1. Sur un corner, Yattara, le gardien d'Arles se saisit du ballon et est bousculé par une masse de joueurs. Pensant que l'arbitre avait sifflé une faute pour le portier, ce dernier relâche la balle après s'être blessé. Sauf que le jeu n'était pas arrêté, étant donné que l'homme en noir n'a pas bronché.

Une aubaine pour l'Ivoirien Christian Kouakou. L'attaquant tourangeau remarque que le jeu continue et pousse le ballon au fond des cages. Pas con, mais pas sportif, l'ami Kouakou. Surprise pour les Arlésiens, le ref' accorde le but, il est vrai valide selon le règlement. Et malgré leurs protestations, les Provençaux n'obtiendront pas gain de cause auprès de monsieur Perreau-Niel. Fair-play, quand tu nous tiens...

Et Armand Ancion, il en pense quoi ?

01:19 Écrit par tackle on web dans FRANCE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

15/12/2012

Christian Benteke, bourreau de Liverpool

Comme il a changé notre Christian Benteke. Après avoir raté son retour au Standard après un prêt à Courtrai, il est parti rechercher du temps de jeu à Genk, son ancien club. L'acclimation est cependant difficile. Une affaire de car jacking vient se mmêler au milieu des ratés devant les buts et on se dit que l'on tient le futur gâchis du football belge.

Et c'est l'année de la fin du monde que le phénix Benteke renaît de ses cendres. Un deuxième tour parfait à Genk au sein d'un trio magique avec De Bruyne et Vossen le propulse à nouveau parmi les meilleurs attaquants du Royaume. Un beau transfert est en vue à la fin de la saison. A Anderlecht où Dieumerci Mbokani aurait pu avoir des envies d'ailleurs l'été passé ? Le sujet est évoqué, mais il n'en sera rien.

C'est dans le meilleur championnat du monde que Christian Benteke débarque à la fin du mois d'août. La suite est un conte de fées. Une histoire bien belge dont raffole le Royaume de sa grâcieuse Majesté.

Christian empile les pions dès son premier match et sa liquette devient rapidement la plus prisée du fan shop des Villans avec 70% des ventes. En équipe nationale, l'éternel maladroit se fait encore conspuer lorsqu'il vendange quelques occasions contre la Croatie. Mais les matchs suivants, Christian fait trembler les filets à chaque fois. Trois buts dont deux décisifs en Serbie et au stade roi Baudouin contre l'Ecosse.

Ce samedi, c'est dans la mythique enceinte d'Anfield Road que Benteke a encore montré l'étendu de son talent. Deux buts dont une frappe des 20 mètres et une finition pleine de sang-froid (sa nouvelle marque de fabrique). Et puis un assist à Weimann, sur une talonnade en mouvement.

Vous avez dit confiance ?

 
 

19:05 Écrit par tackle on web dans ANGLETERRE, Belges à l'étranger, Buts d'anthologie, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook