Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

02/03/2013

Un joueur agressé par la police en Argentine

L'Argentine en finira-t-elle un jour avec les problèmes de violence dans le football. Au vu de ce qu'il s'est passé entre Belgrano et les Newell's Old Boys, on en doute.

Comme (trop) souvent dans le championnat argentin, des émeutes ont éclaté entre les deux camps de supporters. Des échauffourées qui ont forcé la police à intervenir. Mais cette fois, les forces de l'ordre ont attaqué... un joueur !

Gaston Turus et ses coéquipiers de Belgrano étaient allés vers leurs fans, histoire de calmer leurs ardeurs. Situé à proximité de Turus, un policier a frappé ce dernier à l'oeil avec une matraque. Une agression incompréhensible, car le défenseur de 32 ans ne représentait pas un danger. Au contraire.

Un geste inexplicable qui a assommé le pauvre Turus. Nul.

15:59 Écrit par tackle on web dans CARTON ROUGE, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

L'énorme tifo des supporters de Naples

Naples, son San Paolo, son club de  foot... et son volcan ! Mais face à la Juventus, la place la plus hot de la ville était bien le stade de foot. Les fans du club ont sorti le grand jeu face à la Vieille Dame.

Un tifo d'enfer en forme de Vésuve, qui a mis le feu au match. Volcanique !

15:35 Écrit par tackle on web dans ITALIE, SUPPORTERS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Cavani se paye Chiellini lors du choc Naples-Juve

Edinson Cavani est certainement l'un des joueurs les plus talentueux du Calcio. Fer de lance de l'équipe de Naples, l'Uruguayen régale le public de San Paolo... et tous les amateurs de vrai foot.

Mais à 26 ans, l'attaquant napolitain est aussi parfois victime de son tempérament. Lors du match face à la Juve, on en a encore eu un exemple. Après plusieurs petites altercations entre lui et le défenseur bianconero Giorgio Chiellini, Cavani a mis un sale coup de coude à son garde-chiourme.

Un geste déplorable qui aurait pu lui valoir une carte rouge. Il n'aura que la jaune. Chanceux, l'Edinson.


14:58 Écrit par tackle on web dans CARTON ROUGE, ITALIE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

La frappe de dingue de Del Piero

A 38 ans, Alessandro Del Piero a toujours de sacrés restes ! L'Italien, aujourd'hui actif en Australie, enchaine les buts pour le compte de Sydney. Contre Perth, l'ancien de la Juventus a encore frappé.

A 25m du but, il a placé une véritable patate, qui a transpercé le filet adverse. Un goal d'anthologie qui sera malheureusement insuffisant. En effet, c'est finalement Perth qui obtiendra la victoire. Mais bon sang, quel goal !

14:42 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

L'incroyable numéro de Bicfalvi contre le Shakhtar

Le Shakhtar Donetsk affrontait le Volyn Lutsk lors de la 19e journée de championnat. Un match a priori facile pour les locaux, qui dominent la compétition de la tête et des épaules, avec 16 points d'avance sur leur dauphin. Et il le fut.

Battu 4-1, le Volyn a au moins eu la satisfaction de mettre le but de la soirée via Eric Bicfalvi. A la 51e, le Roumain a enfilé 3 adversaires avant de décocher une superbe frappe à 25m du but. Magnifique.

14:21 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

L'Atletico fête sa victoire en Copa del Rey

Eliminé en Europa League, l'Atletico Madrid de Thibaut Courtois poursuit sa route en Copa del Rey. Les Rojiblancos ont atteint la finale en battant Séville. Lors de l'ultime manche de la compétition, ils rencontreront leurs rivaux du Real. Un derby qui sent la poudre à suivre le 18 mai prochain.

En attendant, les hommes de Diego Simeone ont dignement célébré leur victoire dans le train qui les ramenait de Séville vers la capitale espagnole. Une fête endiablée où Radamel Falcao était particulièrement vivace. Ou bourré.

13:51 Écrit par tackle on web dans ESPAGNE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

La Juve partage dans le choc à Naples

La Juventus Turin a conservé ses 6 points d'avance en tête en tenant en échec son dauphin, Naples (1-1), vendredi en match avancé de la 27e journée de championnat d'Italie.

La "finale" de la Serie A n'a pas eu de vainqueur, et profite à la Juve. Le leader a même pris l'avantage sur son seul poursuivant crédible en gagnant la confrontation directe (2-0 à l'aller), qui départage les ex æquo en Italie.

Le premier but porte la signature d'Andrea Pirlo, le chef d'orchestre, qui a donné un centre parfait pour la tête de Chiellini. Le défenseur a bien fêté sa première titularisation après deux mois et demi d'absence et un quart d'heure contre Sienne.

Le Napoli a égalisé sur un éclair du Suisse Gökhan Inler, son cinquième but de la saison, à la suite d'une nouvelle accélérations du Slovaque Hamsik, puis a dominé la seconde période sans réussir à tromper une nouvelle fois Gianluigi Buffon.

La machine "bianconera", parfaitement réglée, a ensuite globalement maîtrisé la situation malgré quelques frayeurs en seconde période. La défense turinoise, grâce à un placement très sûr, fruit du grand travail tactique d'Antonio Conte, a réussi à boucher tous les trous.

Hamsik a d'abord obligé Buffon à se détendre sur une frappe puissante (59). Sa seconde tentative aurait pu amener le 2-1, mais Dzemaili n'a pu reprendre dans le but la balle repoussée par le gardien (66). Sous son impulsion, le Napoli a fini fort à partir de l'heure de jeu.

Si le Slovaque a tenu son rang, l'autre joueur de classe mondiale du Napoli, Edinson Cavani, a déçu. Le buteur uruguayen a même risqué d'être exclu, mais Daniele Orsato lui a montré le carton jaune au lieu du rouge pour une rude charge dans la surface sur Chiellini, qui venait de lui tirer les cheveux (44). L'idole du San Paolo ne s'est guère distingué autrement dans ce match où il a souvent joué trop replié.

Sur certaines remontées de balles rapides du Napoli, la spécialité de Walter Mazzarri, il venait parfois à manquer en pointe. Il s'est trouvé une fois en bonne position, mais sa tête smashée a été bloquée par Buffon (73). Diego Maradona, en visite à Naples cette semaine pour tenter de se réconcilier avec le fisc italien, n'était pas au stade.

Tout n'est pas perdu pour Cavani ni le Napoli, mais la route vers un troisième titre après ceux du "Pibe de oro" s'est tout de même compliquée.

11:31 Écrit par tackle on web dans ITALIE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

01/03/2013

Bram Nuytinck apprend le foot freestyle

Bram Nuytinck, c'est l'une des bonnes surprises du mercato estival du côté d'Anderlecht. Le défenseur central néerlandais s'est directement imposé au sein de l'axe central défensif aux côtés de Cheikhou Kouyaté, reléguant les vieux serviteurs Marcin Wasilewski et Roland Juhasz au rang d'inutilités. S'il traverse, à l'image de ses partenaires, une moins bonne période ces dernières semaines, celui qui est aussi international Oranje apporte, outre ses qualités purement défensives, un sens de la relance et de la sortie balle au pied qui manquaient depuis quelques saisons chez les arrières évoluant au Parc Astrid.

Et pour cause, l'ancien de NEC Nimègue n'est pas maladroit avec un cuir au bout du pied. Dans la vidéo ci-dessous, on le voit apprendre le Freestyle en compagnie de Guido Van Moorselaar de Leer Freestyle Voetbal. Ce gamin de 18 ans est connu aux Pays-Bas pour avoir lancé un canal YouTube où il nous montre ses trucs de footballeur freestyle afin de faire connaître ce sport auprès des jeunes. Et pour le promouvoir, pourquoi ne pas faire appel à des vedettes du football néerlandais. Bram Nuytinck nous montre en tout cas qu'il n'est pas dénué de qualités dans le domaine.

16:37 Écrit par tackle on web dans INSOLITE, RSC ANDERLECHT, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Un superbe dribble venu d'Ecosse

On a pu s'en apercevoir lors de sa dernière venue au stade Roi Baudouin, l'Ecosse n'est pas à proprement parler une terre de grands techniciens. Et même si l'on peut assister à des buts d'anthologie comme celui de Graham Carey dans la Premier League locale, c'est surtout le kick and rush qui est la marque de fabrique du coin.

Cependant, au milieu du brouillard persistant s'étirant des Highlands aux Lowlands, on peut parfois trouver quelques joueurs capables d'effectuer de beaux numéros balle au pied. Illustration avec James Dayton, le numéro 10 de Kilmarnock. Ce mercredi, il a fait étalage de son aisance balle au pied sur la pelouse d'Hibernian. Depuis l'aile gauche, il a mis dans les choux son adversaire direct avec un crochet extérieur puis en réussissant un grand pont à l'aide de sa jambe d'appui. Son bel effort ne se terminera malheureusement pas en but, malgré sa bonne dernière passe.

Hibernian et Kilmarnock se sont finalement séparés sur le score de 2-2. Les premiers conservent la 6e place du classement avec une unité d'avance sur leur adversaire du jour.

14:54 Écrit par tackle on web dans GESTES TECHNIQUES, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le "Harlem Shake" sauce Fulham

Plus personne ne semble pouvoir échapper à la mode du moment, le Harlem Shake. Ce fléau se propage à travers le monde au rythme de vidéos virales d'environ 30 secondes où un individu danse de façon incongrue au milieu d'autres personnes ayant une activité normale avant que tout ceci ne dégénère en un joyeux bordel.

Après Manchester City et le Standard, c'est Fulham qui a succombé au Harlem Shake. La scène a été filmée dans la salle de repos des Cottagers où l'on peut voir parmi les figurants, Billy the Badger, la mascotte du club ou Dimitar Berbatov, le Picasso de Craven Cottage.

Ce dernier, immobile, arbore un t-shirt avec l'inscription suivante : "Restez calmes et faites le Harlem".

Et en bonus, on vous offre celui de Borlée Team.

Et en super bonus, le "Harlem Shake" des joueurs du Rochefort TS

14:44 Écrit par tackle on web dans ANGLETERRE, C'EST DRÔLE, INSOLITE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Kasper Schmeichel, digne fils de son père

schmeichel_1232483a.jpgA Manchester United et au Danemark, personne n'a oublié le nom de  Peter Schmeichel. Le gardien s'était fait connaître au monde entier lors de l'Euro 92 en Suède en arrêtant un tir au but de Marco Van Basten en demi-finale et en écoeurant les attaquants de la Mannschaft en finale. Les hommes de Richard Møller Nielsen, invités de dernière minute au tournoi en raison de l'exclusion de la Yougoslavie entrée en guerre, écrivaient l'un des plus beaux contes d'Andersen.

Mais Schmeichel n'avait pas eu besoin du championnat d'Europe pour taper dans l'oeil des plus grands clubs. Un an avant, Manchester United avait débauché de Bröndby pour 750.000 £ ce portier prometteur qui avait réussi son Bac et suivait des études d'architecture. A Old Trafford, celui dont le père était Polonais va écrire sa légende en remportant cinq titres de champions, de trois FA Cup et surtout d'une Ligue des Champions en 1999, au terme d'une finale d'anthologie contre le Bayern Munich. Beaucoup considèrent qu'il est sans doute le meilleur dernier rempart de l'histoire du club mancunian.

peter_kasper_schmeichel.jpgAprès cela, il quittera le "théâtre des rêves" pour Lisbonne et le Sporting. Après deux saisons passées sur les bords du Tage, Schmeichel revient dans la Perfide Albion pour défendre les cages d'Aston Villa. Douze mois plus tard, c'est chez le voisin et rival de United, City qu'on le retrouve. 31 matchs plus tard, il décide de raccrocher les gants à l'âge de 40 ans.

Deux ans auparavant, il en avait fait de même avec la sélection danoise dont il a porté le maillot à 129 reprises. Il a même marqué une fois pour celle-ci lors d'un match amical contre la Belgique en 2001.

Père et fils ensemble à Manchester City

En s'engageant avec Manchester City, Peter Schmeichel avait reçu comme garantie que son fils Kasper, 17 ans à l'époque, puisse y signer un contrat. Après avoir été le troisième gardien des Citizens pendant deux saisons, Kasper est prêté dans plusieurs clubs pendant deux années : Darlington, Bury, Falkirk, Cardiff City et Coventry. Pendant ce laps de temps, il effectue quelques retours à City et défend même les cages du club contre West Ham. Il tient ensuite le zéro contre le Manchester United cher à son père avant d'arrêter un pénalty de Robin Van Persie lors de la défaite de son équipe contre Arsenal.

Cela ne suffira pas à convaincre Manchester City de lui accorder durablement sa chance d'autant qu'un certain Joe Hart pointait le bout de son nez. Kasper Schmeichel s'en va alors chercher son bonheur en League Two (équivalent de la D4) du côté de l'ambitieux Notts County qui lui fait parapher un contrat de 5 ans et débourse 814.000 euros pour ses services. Après une seule saison passée là-bas, mais avec 20 clean Kasper_Schmeichel_2015196c.jpgsheets en 42 match, il tape dans l’œil de l'entraineur de Leeds Simon Grayson qui parvient à obtenir son transfert gratuit. Ses prestations convaincantes attirent l'attention de Leicester City qui met 1 million d'euros sur la table des négociations pour l'engager pendant l'été 2011. Titulaire, il continue sa progression et est même repris en tant que 3e gardien pour l'Euro 2012. Malheureusement, une blessure aura raison de sa participation au tournoi ukraino-polonais. Ce n'est cependant que partie remise puisqu'il effectue ses débuts en équipe première lors d'une joute amicale perdue contre la Mécédoine (0-3) le 6 février dernier.

Si sa trajectoire n'a pas encore vraiment épousé celle de son père, Kasper Schmeichel affiche pourtant certaines aptitudes identiques à ce dernier. Notamment, le sens du réflexe sur sa ligne comme en atteste cette magnifique parade effectuée mardi soir lors du match de Championship entre Leicester City et Blackburn Rovers. Sur une frappe puissante à l'entrée des seize mètres de Morten Gamst Pedersen, le portier danois va effectuer un arrêt à une main sur un ballon qui avait été pourtant dévié à hauteur du petit rectangle. Kasper, le digne fils de son père.

F.Chl.

Le superbe arrêt de Kasper Schmeichel contre Blackburn

09:32 Écrit par tackle on web dans ANGLETERRE, ÇA SE PASSE EN DESSOUS, PORTRAITS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Gary Medel fracasse une chaise en plastique vers deux policiers

Thibaut Courtois et l'Atlético Madrid affronteront le voisin du Real à l'occasion de la prochaine finale de la Copa del Rey qui se déroulera le 18 mai prochain. Les Colchoneros sont arrivés à ce stade de l'épreuve grâce au match nul obtenu sur la pelouse du FC Séville (2-2) ce mercredi soir. A l'aller, l'Atlético l'avait en effet emporté sur le score de 2-1 et passe donc au cumul des deux résultats.

Cette élimination en a frustré plus d'un dans le camp sévillan et en particulier Gary Medel. Le milieu de terrain de chilien a été exclu à la 76e minute du match et a disjoncté lors de sa sortie.

Il a donné un violent coup de pied dans une chaise en plastique qui a volé en éclats et quelques morceaux de la "victime" ont même fini dans le visage de deux policiers qui se trouvaient juste à côté.

Ce n'est pas pour rien que Gary Medel est surnommé le Pitbull.

06:15 Écrit par tackle on web dans CARTON ROUGE, ESPAGNE, TAQUETS ET TAMPONS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Wellington Nem, de zéro à héros en un match

Ce mercredi, le 2e tour de la Copa Libertadores se poursuivait avec la 3e journée de la phase de poules. Dans le groupe 8, Fluminense a conquis un succès précieux sur la pelouse des Chiliens d'Huachipato (1-2).

Le Fluzão a pu compter sur les réalisations de Wellington Nem et de Wagner, servi par le premier buteur, pour reprendre la tête de son groupe devant Grêmio, qui compte cependant une rencontre de moins.

Wellington Nem s'est donc bien rattrapé car alors que le tableau d'afficahage indiquait 0-0, l'ailier brésilien a galvaudé une énorme occasion. Parfaitement servi au second poteau, il se retrouve seul devant les cages vides, mais son envoi ne trouvera que le montant.

Mais le gaillard a de la ressource puisqu'il est ensuite devenu le héros d'un match dont il a bien failli être le zéro. Chapeau.

Le raté de Wellington Nem

Le but et l'assist du même Wellington Nem

06:10 Écrit par tackle on web dans BOULETTES ET RATÉS, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook