Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

16/04/2013

L'énorme raté d'un ancien de Tubize en Hongrie

Jusuf Dajic, un nom qui rappellera quelques souvenirs aux supporters de l'AFC Tubize de leur unique saison parmi l'élite.

L'attaquant avait débarqué dans le Brabant Wallon lors de l'hiver 2009 en provenance de Jeonbuk, équipe de Corée du Sud. En compagnie de Blazej Radler et de Quinton Fortune, il devait renforcer un noyau tubizien qui ne s'était pas trop mal débrouillé lors de la première partie de saison sous la houlette d'Albert Cartier.

Mais Dajic ne parviendra jamais réellement à s'imposer et ne marquera qu'une fois lors de ses 11 apparitions. Après la relégation des Sang et Or à la fin de la saison, le puncheur bosnien a continué son tour du monde avec des piges à Sibenik en Croatie, au Sloboda Tuzla dans son pays natal, à Shanghai Dongya en Chine avant de poser ses valises en Hongrie où il porte désormais la liquette de Siofok après un détour par Vasas.

Là non plus, les stats de Dajic ne risquent pas défrayer pas chronique. En 16 rencontres, il n'a fait trembler les filets qu'à deux reprises et on peut le comprendre quand on voit l'énorme occasion qu'il a loupée lors du match de ce dimanche contre Ferencvaros. Une action particulièrement dégueulasse où la défense des "Aigles Verts" a accumulé les erreurs et qui a été conclue par l'inefficacité de Dajic.

Tout part d'un ballon particulièrement mal joué par un défenseur qui le remet dans l'axe à un de ses partenaires. Jusuf Dajic vient presser ce dernier et l'oblige à effectuer une passe en retrait plutôt ratée à son gardien. Celui-ci arrive en catastrophe et dégage le ballon sur le dos du même défenseur. Le cuir rebondit en direction du but et l'attaquant de Siofok qui n'est qu'à quelques centimètres du but vide et  n'a plus qu'à le pousser au fond. Non seulement, son pied passsera à côté de la gonfle, mais en plus avec le rebond, elle filera au-dessus. Plus minable que cela, c'est difficile à faire.

Au final, Siofok s'est incliné 4-2 et conserve sa lanterne rouge. Etant donné que le premier relégable pointe 13 points devant et qu'il ne reste plus que 8 journées, il y a de fortes chances que Jusuf Dajic connaisse encore une nouvelle culbute. A croire que ce garçon porte la poisse.

13:48 Écrit par tackle on web dans BOULETTES ET RATÉS, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

La grosse volée de Cleiton Xavier

Vous avez déjà vu Cleiton Xavier à l'oeuvre sur notre blog. Le Brésilien du Metalist Kharkiv est en  effet un habitué des gros buts. Contre Vorskla, le médian a mis fin au calvaire de ses adversaires à la 59e minute.

En effet, le Metalist menait déjà 1-3 quand le joueur de 30 ans a sorti une véritable patate. Après avoir vu son coup franc repoussé par le mur, Xavier a repris le ballon comme il venait et crucifié le gardien de Vorskla.

Une bien belle façon de clôturer une victoire.

11:08 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Un fan se bat avec... un cheval de la police

Lors de la 33e journée de Premier League, Newcastle s'est fait laminer 0-3 par l'ennemi juré de Sunderland. Un véritable camouflet pour les Magpies, pas encore sauvés en D1. 

Cette véritable déroute a été suivie par des échauffourées entre supporters et policiers. Parmi les fans de Newcastle, certains sont véritablement téméraires... ou stupides. Comme cet ultra masqué qui s'en est pris à mains nues... à un policier à cheval. Ou plutôt à sa monture. 

Evidemment, l'homme n'ira pas loin, plaqué au sol par d'autres membres des forces de l'ordre. Mal vu...

10:56 Écrit par tackle on web dans ANGLETERRE, SUPPORTERS, TAQUETS ET TAMPONS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

La Juventus y est presque !

La Juventus Turin s'est approchée un peu plus du titre de champion d'Italie en battant aisément la Lazio à Rome (2-0), portant à 11 points son avance sur Naples, 2e, à six matches de la fin, lundi pour la fin de la 32e journée.

La Juve a infligé à la Lazio ce que lui a fait subir le Bayern mercredi: une leçon. Supérieure dans tous les domaines, elle a laminé l'équipe romaine, 5e de Serie A, grâce à un doublé d'Arturo Vidal, comme le Bayern l'avait baladée en quarts de finale de Ligue des champions (2-0/2-0).

Si elle a des progrès à faire pour retrouver les sommets européens, la "Vieille Dame" règne toujours en Italie où son collectif n'a pas d'égal.

Sa tâche a été facilitée par une grossière erreur de Lorik Cana, défenseur central de fortune pour pallier les nombreuses blessures, qui a miné le match des siens au bout de 8 minutes en taclant par derrière et nettement en retard Mirko Vucinic dans la surface. Vidal a transformé le penalty.

La Juve a gardé le pied sur l'accélérateur et après plusieurs alertes, Vidal a fini le travail à la conclusion d'un triangle commencé par Vucinic et Claudio Marchisio (28). A 2-0, le banc de la Juve s'est levé en une seule vague, les bras en l'air, à l'unisson du virage bien garni des tifosi de l'équipe la plus populaire dans toute l'Italie. Le 29e "scudetto" est presque cousu sur le maillot noir et blanc.

Le Chilien a retrouvé son efficacité, lui qui n'avait pas encore marqué en 2013.

Dégoûtée, éliminée elle aussi en coupe d'Europe dans la semaine, par Fenerbahçe (2-0/1-1 en Europa League), la Lazio a un peu lâché prise. Vladimir Petkovic a sorti deux de ses cadres à la pause, Hernanes et le capitaine Stefano Mauri, en vue des échéances futures, surtout la Coupe d'Italie, où elle attend en finale (26 mai) l'Inter, ou sa grande ennemie, l'AS Rome. La demi-finale retour se joue mercredi à Milan, la Roma a gagné 2-1 à l'aller.

La Lazio doit en revanche dire adieu à la Ligue des champions, distante de 8 points désormais.

Les Romains ont tout de même frôlé le but sur une tête plongeante spectaculaire de Mickaël Ciani, sauvée par Gianluigi Buffon (52), un raté de Libor Kozak devant le but déserté (61) ou encore une frappe de Miroslav Klose à la dernière seconde.

La Juve aussi est passée près du 3-0, notamment par Marchisio, sur un coup franc d'Andrea Pirlo (57). Elle n'a plus que 7 points à prendre pour être championne. Si Naples commet un faux pas, elle pourrait même être couronnée lors du derby contre le Torino, le 28 avril...

AFP



00:05 Écrit par tackle on web dans ITALIE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

15/04/2013

Paolo Di Canio, un facho chez les prolos

dican.jpgPaolo Di Canio est le nouvel entraîneur de Simon Mignolet à Sunderland. Entre saluts fascistes, pétages de plombs et gestes de fair play inoubliables, l'Italien aujourd'hui âgé de 44 ans suscite questions et polémiques. Quoi qu'on pense de lui, Di Canio possède cette aura à la fois repoussante et attirante. Charismatique au possible, "fou à lier", selon Trevor Sinclair, il fait surtout partie de cette race de joueurs qui fait déplacer les foules et les rend folles... de rage ou de plaisir.

Lire la suite

18:35 Écrit par tackle on web dans ANGLETERRE, PHOTOS, PORTRAITS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

L'AEK Athènes quasiment condamné à la relégation, son dernier match interrompu par des hooligans

L'AEK Athènes, l'un des clubs les plus titrés du football grec, est quasiment condamné à la première relégation de son histoire, à une journée de la fin du championnat, alors que son match contre Panthratikos a été interrompu dimanche.

La rencontre à domicile contre Panthratikos, autre relégable, a été interrompue à trois minutes de la fin après l'invasion du terrain par des supporteurs de l'AEK, furieux de l'ouverture du score par les visiteurs. Les joueurs ont dû quitter la pelouse, pourchassés par une centaine de hooligans armés de "bâtons, pierres et barres de fer" et "détruisant tout sur leur passage" selon le rapport de l'arbitre. "Ils nous ont rattrapés et nous ont frappés, un joueur et un dirigeant de Panthratikos ont été blessés", a indiqué Stavros Tritsonis qui a précisé que les supporteurs ont tenté, sans succès de pénétrer dans les vestiaires.La rencontre a finalement été arrêtée.

L'AEK est maintenant avant-dernier à égalité avec Panthratikos, et garde mathématiquement une chance de maintien en cas de victoire dimanche prochain lors de la dernière journée. Mais ces nouveaux incidents l'exposent très vraisemblablement à une pénalité de 3 points, synonyme de relégation. Ses dirigeants ont rendez-vous avec la commission de discipline jeudi.

L'AEK, créé en 1924 par des immigrés turcs, affiche un palmarès de 28 titres de champion et 14 Coupes de Grèce. Mais sa situation financière a empiré ces dernières années, à tel point qu'il a été interdit de compétitions européennes en 2012, et contraint de renoncer à des joueurs vedettes pour aligner des jeunes. Il accuse un déficit de 35 millions d'euros.

17:00 Écrit par tackle on web dans CARTON ROUGE, LES RESTES DU MONDE, SUPPORTERS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Clarence Seedorf rend hommage à Garrincha avec un dribble somptueux

Depuis cet été, Clarence Seedorf évolue au Brésil du côté de Botafogo. Le milieu de terrain néerlandais est l'une des pièces maîtresses de son équipe et l'a encore prouvé ce dimanche. Lors du match contre Nova Iguaçu comptant pour la 6e journée du Championnat carioca de première division, l'ancien joueur du Milan AC a marqué un but et délivré un assist pour une victoire 4-1.

Sa passe décisive a été adressée sur un centre du gauche au second poteau que Nicolas Lodeiro a prolongé au fond des filets. Maisn c'est le geste technique utilisé par Seedorf pour se débarrasser de son adversaire direct qui a retenu notre attention.

Appelé "dribble du Mané" par les fans brésiliens, il a été rendu célèbre par Garrincha dans les années 50 et 60. L'ailier droit ou attaquant brésilien a évolué pendant 12 saisons du côté de Botafogo où il a disputé 236 matchs pour 85 buts marqués. Il était surtout réputé pour son arsenal de dribbles qui a fait perdre de nombreux reins aux défenseurs qui s'y sont frottés.

Le geste de Clarence Seedorf aura donc été apprécié à sa juste valeur par les fans de Botafogo.

Le dribble de Seedorf

Les dribbles de Garrincha

16:00 Écrit par tackle on web dans Culture, GESTES TECHNIQUES, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le moment de solitude d'Alan Pardew, la joie démonstrative de Di Canio

sunderland_2535804b.jpgSt James' Park ne s'attendait sans doute pas à vivre un tel scénario catastrophe pour ce derby Tyne-Wear contre Sunderland. Les Black Cats de Paolo Di Canio et Simon Mignolet ont en effet humilié les Magpies sur le score de 0-3.

Pourtant, le match aurait pu avoir une autre tournure si M. Webb avait pris la bonne décision à l'heure de jeu. Celui qui est considéré comme l'un des meilleurs arbitres de la planète a refusé un but parfaitement valable à Newcastle pour un hors-jeu inexistant. Sur le moment, Alan Pardew n'a eu aucun doute sur la validité du but et a laissé exprimer sa joie de façon démonstrative.

Du coup, quand l'arbitre a refusé d'accorder le pion, l'entraineur de Newcastle avait l'air un peu bête, même si sa joie aurait du être réelle.

bhz8rabcyaadzf0.jpg

Du côté de Paolo Di Canio, le nouvel entraineur de Sunderland, on avait une vraie raison de fêter les goals. L'Italien a d'ailleurs laissé éclater sa joie de façon très "Mourinhienne" sur le troisième but de ses ouailles. Le coach des Black Cats s'est retrouvé au coeur de la mêlée avant d'enlacer le buteur. Il a ensuite manifesté sa joie en adressant quelques gestes de victoire au public de Newcastle. Même sur le banc, Di Canio vit toujours sa passion à fond.

14:30 Écrit par tackle on web dans ANGLETERRE, INSOLITE, PHOTOS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Ronaldo, bourreau de Bilbao

En baisser de rideau de la 31e journée de Liga, le Real Madrid se déplaçait à San Mamès pour y défier l'Athletic local. Si ces dernières années, les Merengue avaient souffert dans l'antre de Bilbao, ce ne fut absolument pas le cas ce dimanche soir. 

Il faut dire qu'ils ont pu compter sur un Cristiano Ronaldo de nouveau omniprésent. CR7 s'est offert un doublé en claquant un joli coup-franc pour le premier et en marquant de la tête pour le deuxième. Sur le dernier but des siens, le Lusitanien a offert l'assist à Higuain.

Cristiano Ronaldo en est actuellement à 31 buts en Liga, ce qui le place à 12 longueurs de son éternel rival Blaugrana Léo Messi.



14:26 Écrit par tackle on web dans ESPAGNE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le tête contre tête d'un arbitre israélien avec un joueur

Il y a quelques jours, un arbitre hongrois avait été critiqué pour avoir pris à la gorge l'ancien anderlechtois Roland Juhasz lors d'un début de bagarre générale lors d'une rencontre entre Dyosgyor et Vidéoton. Cette fois, c'est en Israël qu'un homme en noir risque une belle sanction disciplinaire pour son comportement.

M. Liran Liani était désigné pour le match au sommet entre le Maccabi Haifa, deuxième, et l'Hapoel Tel Aviv, troisième. Un choc au sommet qui s'est terminé sur un partage 2-2.

Mais dans les dernières secondes du match, Avihai Yadin du Maccabi veut discuter avec le referee. On ne sait pas exactement ce qu'on pu se dire les deux hommes, mais toujours est-il que l'arbitre israélien est venu mettre sa tête contre celle du joueur d'Haifa. Après la rencontre, Yadin fulminait contre M. Liani. "Les arbitres n'ont pas le droit de toucher les joueurs" a-t-il déclaré à la presse locale. "Cet homme devrait être banni par la fédération."

Cette attitude de l'homme en noir jugée agressive sera-t-elle sanctionnée dans les prochains jours ? Affaire à suivre

14:00 Écrit par tackle on web dans CARTON ROUGE, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Un pénalty bien pourri au Brésil

Les pénalties. Un exercice qui fait grincer des dents du côté d'Anderlecht où on a du mal à les convertir cette saison. A Tottenham aussi, ils ne font pas sourire quand on repense au tir au but et à la course d'élan d'Emmanuel Adebayor lors du 1/4 de finale retour de l'Europa League contre le FC Bâle. Bref, rater un pénalty, ça arrive...

Maintenant, il y a rater et rater. Et ce qui est arrivé à Pilo lors d'un match du championnat Paulista de 3e division est sans doute l'un des pires pénalties manqués de l'histoire du ballon rond. A une lettre près, le bonhomme était l'un des regista les plus brillants du football mondial. Mais voilà, le destin a décidé d'en faire un loser.

Le milieu de terrain d'América-SP a poutant certaines qualités. Quand l'arbitre a désigné le point des onze mètres après une faute légère sur une partenaire, Pilo a pris ses responsabilités. Sauf qu'il est passé à côté du ballon au moment de la frappe. Il aurait pu à la limite recommencer sa tentative si le ballon n'avait pas bougé de son point, mais comme ce ne fut pas le cas, Pilo se tapera la honte de sa vie pendant les prochains jours. Car la vidéo risque d'avoir un certain succès sur une toile friande de ce genre d'epic fail.

Ajoutez à cela qu'América-SP s'est finalement incliné 0-2 contre Votuporanguense. VDM.

13:00 Écrit par tackle on web dans BOULETTES ET RATÉS, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

L'énorme boulette de Sorrentino

Assis sur l'un des trois sièges de relégable depuis maintenant 16 journées, Palerme avait une occasion unique de quitter la zone rouge en cas de victoire contre Bologne ce dimanche. 

Tout semblait bien parti pour les Siciliens quand Josip Ilicic fait sauter le verrou après seulement 5 minutes de jeu. Un avantage de courte durée puisque 10 minutes plus tard, Bologne recollait au score grâce à un sacré coup de main.

Stefano Sorrentino, le gardien de Palerme, veut en effet se coucher pour s'emparer d'un ballon joué en retrait de façon involontaire par un de ses partenaires. Mais l'ancien portier de Chievo va passer à côté du cuir pour le plus grand bonheur de Gabbiadini qui était venu au pressing. Une incroyable boulette pour celui que le président Zamparini avait fait venir cet hiver afin de remplacer l'irrégulier Samir Ujkani.

Comme les Rosoneri ne parviendront pas à mettre un deuxième but, ils resteront donc pour la 17e fois consécutive dans la zone rouge. 

10:54 Écrit par tackle on web dans BOULETTES ET RATÉS, ITALIE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le but extraordinaire de Youssef Toutouh

Le championnat du Danemark n'est pas spécialement la compétition dans le monde où on s'attend à voir des actions incroyables et des buts extraordinaires. Mais ce dimanche, la Superliga a montré qu'elle méritait qu'on s'attarde un peu plus sur elle et pas seulement parce qu'Ariël Jacobs entraine le club actuellement leader.

Lors de la rencontre entre Esbjerg et Randers, Youssef Toutouh a claqué un but qui risque de faire le tour de la toile dans les prochains jours. L'attaquant danois a ouvert la marque après un enchainement tout simplement exceptionnel. Dos au but, il est parvenu à passer un adversaire en faisant sauter le ballon au-dessus (un coup du sombrero) de lui avant de se retrouver à 20 mètres et de claquer une demi-volée surpuissante qui a lobé le gardien de Randers.

Cette réalisation a en tout cas complètement libéré Esbjerg qui a encore planté trois roses par la suite. Grâce à ce succès, le club occupe désormais la 6e place du classement tandis que sa victime du jour conserve sa troisième place mais loin derrière le FC Copenhague et Nordsjaelland qui s'affrontent ce lundi soir pour le choc au sommet de la 27e journée.

10:30 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook