Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

10/11/2013

Genk - Anderlecht: le bulletin de notes des Mauves

Kaminski 6,5: le voilà, l'arrêt important. En fin de première mi-temps, il s'est bien interposé devant Camus.

Najar 7,5: la révélation de la soirée. Alors qu'il est un médian offensif, il a dû dépanner l'équipe en tant qu'arrière droit. Et il l'a très bien fait! Défensivement, il n'a jamais été mis en difficultés. Et offensivement, il a apporté beaucoup.

Kouyaté 7,5: à part une glissade, il a joué avec la même confiance qu'à Paris. A sauvé les meubles sur un des contres de Genk. Très puissant.

20 dr.jpgMbemba 8: l'auteur du but de la délivrance pour Anderlecht. A joué le match parfait, même s'il n'a presque pas été sollicité.

Tielemans 7: lui aussi, il s'est très bien débrouillé à une position inconnue pour lui. Il a toujours cherché la solution à ras du sol, et il a donné le centre victorieux. En seconde mi-temps, il a parfois oublié de faire son travail défensif, mais Genk n'en a pas profité.

Milivojevic 6: a bien fait aller le ballon, et s'est montré très solide dans l'entrejeu. Malgré cela, il a été remplacé à la mi-temps.

Kljestan 7: a poursuivi sur sa lancée du Parc des Princes. Omniprésent dans l'entrejeu, il a à peine perdu un ballon avant le repos. Est le moteur du Sporting pour le moment. Un rien moins précis en seconde période.

De Zeeuw 6,5: moins décisif qu'à Paris, mais il était quand même souvent impliqué dans les combinaisons.

Praet 6,5: le seul à avoir tenté sa chance en première mi-temps, sans succès. Gros travail tout au long du match.

Acheampong 5: victime de l'attentat de Kara, il n'a pas été très efficace. Surtout ses centres étaient imprécis. S'est libéré après le 0-1.

Mitrovic 5: n'a pas su s'imposer face aux défenseurs genkois.

Bruno 6: a apporté du dynamisme, mais son geste final manquait de précision.

 

Y. T. 

20:16 Écrit par tackle on web dans Bulletin de notes, JUPILER PRO LEAGUE, RSC ANDERLECHT | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

05/11/2013

Tous les buts de la 4ème journée de la C1 (1ère partie)

Après la quatrième journée de la phase de poules, le Bayern de Munich et Manchester City sont les premiers qualifiés pour les huitièmes de finale.

Groupe A : zéro sur toute la ligne

Real Sociedad - Manchester United : 0-0

Les Red Devils se sont montrés incapables de dominer le club espagnol, pourtant bon dernier de la poule. Rien de grave cependant pour les Mancuniens qui gardent la main. Marouane Fellaini était titulaire mais a pris un carton rouge en fin de rencontre. Adnan Januzaj ne figurait par contre pas sur le banc du côté de Manchester United, malgré ses bonnes prestations les dernières semaines. Il devra encore attendre avant de pouvoir disputer ses premières minutes en C1.

 

Shaktar Donetsk - Bayer Leverkusen : 0-0

Le Bayer Leverkusen aurait pu basculer à la première place en cas de succès et éloigner un concurrent direct. Mais le Shakhtar est encore vivant et le suspense entier dans ce groupe.

 

Groupe B : la Juve y croit

FC Copenhague - Galatasaray : 1-0

Sursaut d'orgueil de la part du club danois qui ne devrait a priori pas lutter pour une place dans le Top 16. Mais le succès précieux engrangé contre Galatasaray lui permet d'au moins rêver d'un billet pour les 16e de finale de l'Europa League.

 

Juventus - Real Madrid : 2-2

Le champion d'Italie était dos au mur et se devait de l'emporter pour ne pas hypothéquer ses chances d'atteindre le prochain tour et empêcher le Real de finir le travail. Il n'a pas été tout à fait au rendez-vous, victime du duo Cristiano Ronaldo - Gareth Bale, le Portugais restant largement en tête du classement des buteurs avec sa 8e réalisation. Les chances de la Juve sont toujours extrêmement réduites, bien qu'elle nourrissait de grandes ambitions en C1 après son quart de finale de la saison dernière. Pour Carlo Ancelotti, censé ramener une 10e Ligue des champions dans la capitale espagnole mais qui est loin d'avoir trouvé la bonne formule depuis son arrivée au Real en provenance du PSG, ce résultat permet aux Merengue de se rapprocher des 8e.

 

Groupe C : troisième place possible pour Anderlecht ?

Le PSG est en tête du groupe avec 10 points devant l'Olympiacos, qui a battu Benfica 1-0 (Manolas, 13e) et qui prend la deuxième place (7). Benfica a 4 points et Anderlecht 1. Le 27 novembre, Anderlecht accueillera Benfica tandis que le PSG recevra l'Olympiacos.

Paris Saint-Germain - Anderlecht : 1-1

Anderlecht livrait une très bonne première mi-temps. En effet, après des occasions pour Ezequiel Lavezzi, de la tête (6e), et Zlatan Ibrahimovic (16e), les Parisiens ne se montraient plus dangereux. Anderlecht se créait même des possibilités par Aleksandar Mitrovic, qui tirait au-dessus (26e) puis forçait Salvatore Sirigu à se détendre (31e). Les deux équipes regagnaient les vestiaires sur un score vierge.

En seconde période, le PSG mettait la pression, et Olivier Deschacht devait contrer Lucas au dernier moment (53e). Ibrahimovic, de la tête (55e) et Lucas, en excellente position, manquaient tour à tour le cadre (65e). À la 68e, Dennis Praet lançait Sacha Klejstan qui centrait en retrait pour Demy De Zeeuw, lequel trompait Sirigu du plat du pied. La joie anderlechtoise de ce premier but en Ligue des Champions ne durait que deux minutes car Ibrahimovic remettait les deux équipes à égalité (1-1, 70e). Malgré l'exclusion de Klejstan pour un double avertissement (82e), Anderlecht tenait bon et arrachait le nul.

 

Olympiakos - Benfica : 1-0

Derrière l'intouchable PSG, l'Olympiakos a effectué une très belle opération en disposant de Benfica, son principal rival pour la qualification. Il devra toutefois bien négocier son prochain déplacement au Parc des Princes avant d'envisager un avenir radieux en C1.

 

Groupe D : le Bayern et Manchester City valident leur ticket

Manchester City - CSKA Moscou : 5-2

Dans la foulée du festival réussi en championnat contre Norwich (7-0), les Citizens, sans Vincent Kompany, ont rempli leur contrat en obtenant leur sésame pour les 8e grâce notamment à un doublé de Sergio Agüero et un triplé d'Alvaro Negredo. Après deux échecs consécutifs en phase de poules, Manchester City est enfin à la hauteur des investissements massifs réalisés depuis son rachat en 2008 par un fonds d'investissement d'Abou Dhabi et sera assurément l'une des équipes à suivre au prochain tour.

 

Viktoria Plzen - Bayern Munich : 0-1

Le champion d'Europe en titre a fait le minimum mais assuré l'essentiel sur un but de Mario Mandzukic. Idéal avant de se rendre dans le froid moscovite et d'accueillir Manchester City pour le grand choc de la poule avec la première place comme enjeu. Daniel Van Buyten était à nouveau titulaire. Le défenseur des Diables est d'ores et déjà qualifié pour les huitièmes de finale.

23:35 Écrit par tackle on web dans CHAMPION'S LEAGUE, RSC ANDERLECHT, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le bulletin de notes des Mauves

Kaminski 6,5. Bizarrement, il n’a pas eu de travail avant le repos. Il a failli faire l’arrêt décisif sur la tentative d’Ibrahimovic, mais a manqué de chance.

Vanden Borre 8,5. Terrible match de la part d’Anthony qui faisait son grand retour en Ligue des Champions. Il n’a pas eu peur d’Ibrahimovic et a fait plusieurs montées intéressantes.

Kouyate 8,5. Décisif défensivement, Kouyaté a bloqué un nombre considérable de ballon mettant le pied ou l’épaule quand il le fallait. Encore une fois ses jambes d’échassier lui auront permis de ramener un nombre incalculable de ballon.

Mbemba 8. Il avait promis qu’il ferait tout pour qu’Ibrahimovic ne marque pas. Il a failli tenir parole, mais n’a pas à se sentir coupable. Il a sorti un tout grand match, du niveau de la C1.

Deschacht 7. N’a jamais vraiment été mis en difficulté par Lucas. C’était de ce côté-là qu’Anderlecht s’était fait malmener à Bruxelles.

Milivojevic 8. Son meilleur match pour Anderlecht. A récupéré beaucoup de ballons et en a perdu très peu. Il a aussi commis la faute nécessaire sur Lavezzi, chose qu’il n’avait pas faite contre le Standard.

Kljestan 8. A réussi quelques gestes techniques qui valaient le détour. A retrouvé sa confiance. A joué une seconde mi-temps exceptionnelle. Assist parfait vers De Zeeuw. Bête exclusion.

De Zeeuw 7,5. Le but le plus important de sa carrière anderlechtoise. Il n’a pas réussi toutes ses passes et tous ses contrôles, mais au moins, il était très présent.

Praet 8. Énorme travail (défensif) sur son flanc droit, alors qu’il n’est pas habitué de jouer à ce poste. Quelques bonnes actions. A livré le pré-assist pour le 0-1.

N'Sakala 6. Un rien moins bon que ses coéquipiers, mais il faut dire qu’on a à peine vu van der Wiel, le cauchemar des Mauves à l’aller.

Mitrovic 6,5. A tenté sa chance plusieurs fois alors qu’il était fort esseulé. N’a pas toujours fait le bon choix mais fut très présent.

23:22 Écrit par tackle on web dans Bulletin de notes, CHAMPION'S LEAGUE, RSC ANDERLECHT | Lien permanent | Commentaires (8) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

04/11/2013

Equipe type de la 14e journée : Delle réussit le hat-trick, pas Hazard

52779e0f357046af56a098b7.jpgUne marque d'ordinateurs, un nom de magasin d'électro-ménager. Découvrez tous les Vainqueur(s) d'une équipe type de la 14e journée de Pro League qui fut loin d'être Bateau.

Lire la suite

14:46 Écrit par tackle on web dans Belgique, ÉQUIPE-TYPE, FC BRUGES, JUPILER PRO LEAGUE, RC GENK, RSC ANDERLECHT, STANDARD LIÈGE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

02/11/2013

Anderlecht-OHL: Le bulletin de notes des Mauves

mitro.jpgKAMINSKI 6  Avant le repos, il aurait pu se faire remplacer par le gardien des U12. Au chômage total. Un peu plus sollicité après le repos, notamment sur le penalty (imparable).

VANDEN BORRE 7  Un assist cinq étoiles vers Mitrovic, juste avant le repos. Etait un des meilleurs Anderlechtois, même quand la machine ne tournait pas. Deuxième carte jaune évitable.

KOUYATÉ 6  On attend avec impatience ses fameuses montées balle au pied. Il en a fait une en seconde mi-temps. Mais la tâche principale que van den Brom lui a donnée – garder l’organisation – il l’a accomplie.

MBEMBA 6  Ce n’est pas dans ce genre de matches qu’il se distingue. Jamais mis en difficultés.

DESCHACHT 6  N’y pouvait rien sur le penalty. Il ne faut pas attendre de sa part qu’il trouve la faille face à une défense renforcée.

MILIVOJEVIC 5  Sa prestation était déjà beaucoup moins bonne qu’à Ostende. Beaucoup trop de déchêts dans son jeu.

KLJESTAN 5,5  Une fois de plus, il a marqué le but de la délivrance, chanceux, il est vrai. Il n’était pourtant pas très bien dans le match.

DE ZEEUW 5  Il avait très bien entamé la rencontre – notamment avec un ballon sur le poteau – mais n’a pas pu confirmer sa bonne entame de match.

BRUNO 6,5  Dangereux à deux reprises avant le repos. Son meilleur tir a été sauvé à même la ligne.

N'SAKALA 5,5  Bel assist vers Mitrovic, mais c’était une de ses seules bonnes actions du match. Il ne parvenait pas à faire décoller ses centres. Au poste d’ailier gauche, il n’a plus réédité la prestation fournie contre le Standard.

MITROVIC 7  Cela finit par devenir une habitude mais Aleksandar Mitrovic a une nouvelle fois fait parler la poudre et cela à deux reprises malgré un marquage constant de ses opposants directs. Auteur de quelques bons contrôles sans pour autant être dangereux à outrance, l’attaquant serbe a inscrit ses cinquième et sixième buts depuis son arrivée au Sporting. Si par deux fois il fut servi sur un plateau par ses équipiers, il a toutefois montré qu’il avait un sens du but hors du commun.

TIELEMANS 6  Ses premières touches de balle n’étaient pas bonnes. Puis, il a retrouvé son niveau. Bon coup franc.

Y.T.

22:41 Écrit par tackle on web dans Belgique, Bulletin de notes, JUPILER PRO LEAGUE, RSC ANDERLECHT | Lien permanent | Commentaires (6) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

30/10/2013

Ostende 0 - 3 Anderlecht: le bulletin de notes des Mauves

mbemba.jpgKaminski 6 : Le gardien de but du Sporting a été menacé à quelques reprises mais n’a pas dû sortir de grandes parades.

Vanden Borre 6 : Défensivement, il a tenu bon. On a dû attendre la seconde mi-temps pour le voir faire des montées.

Kouyaté 6 : Pas très sollicité. A connu une soirée assez calme.

MBemba 6.5 :  À la bonne place pour marquer le 0-3. A fait quelques infiltrations dont il a le secret, mais il a également donné deux très mauvaises passes offensives.

Deschacht 6.5 : Auteur du centre victorieux, qui fera couler beaucoup d’ancre. S’est montré solide dans les duels avec Berrier. Très régulier, comme toujours.

Milivojevic 6.5 : Un de ses meilleurs matches. Surtout en seconde période, il était très présent. Est enfin parvenu à distribuer le jeu.

Kljestan 6 : Deuxième but en autant de matches. On ne peut jamais lui reprocher un manque de combativité. Mais balle au pied, il perd plus souvent son calme que d’habitude.

De Zeeuw 3 : Il était la (mauvaise) surprise dans le onze du Sporting. N’a vraiment rien fait de bon. Et quand il aurait pu marquer, il a glissé.

Acheampong 4 : Était perdu, sur son flanc droit. N’est pas habitué de jouer contre son pied. N’a pas pris une seule fois Lukaku de vitesse. Ses tirs manquaient de précision.

N'Sakala 5 : Très bête, sa carte rouge, alors que le match était déjà joué et que sa faute était vraiment flagrante et dangereuse. À la base du 0-2, grâce à un tir sur le poteau. Pourtant, en première période, il ne trouvait pas la faille.

Mitrovic 7 : Anderlecht l’a payé cinq millions pour qu’il marque et c’est ce pourquoi il est le meilleur. Sur une contre-attaque venue du flanc gauche, le forward serbe s’est élevé plus haut que ses opposants pour crucifier Berthelin de la tête. Un goal anodin qui libéra des Mauves tétanisés durant 45 minutes. Au retour des vestaires, Mitrovic pesa de toute sa puissance sur la défense côtière. Malgré ses airs de faux lent, il a encore une fois montré qu’il pouvait faire basculer un match à lui seul.

Bruno 6 :  Sa première action était à la base du 0-3.

R.V.P.

22:55 Écrit par tackle on web dans Belgique, Bulletin de notes, JUPILER PRO LEAGUE, RSC ANDERLECHT | Lien permanent | Commentaires (12) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

28/10/2013

Un doublé de l'ancien anderlechtois Molins offre le titre de champion de Suède à Malmö

Malmö, le club de l'ailier droit, était opposé àl'un des adversaires du... Standard en Europa League.

Le FF Malmö a été sacré lundi champion de Suède de football pour la 17e fois de son histoire, le dernier datant de 2010.

L'équipe du Sud de la Suède a battu le tenant du titre d'Elfsborg, adversaire du Standard en phase de groupe de l'Europa League, sur le score de 0-2 lors de la 29e et avant-dernière journée de championnat.

C'est l'éphémère anderlechtois, Guillermo Molins qui a marqué le doublé du titre. Tout d'abord avec une magnifique frappe dans la lucarne gauche puis plus en finesse avec un petit ballon sauté.

Une belle revanche pour ce joueur qui n'a jamais reçu sa chance de la part de John van den Brom. L'ailier droit était arrivé au Parc Astrid lors de l'été 2011 et s'était grièvement blessé dès le premier match de la saison. Lors de la deuxième partie de la saison écoulée, Guillermo Molins avait été prêté au Bétis Séville avant de revenir dans le club où il évoluait avant son arrivée à Anderlecht.

Elfsborg, l'adversaire de Malmö ce lundi soir, est dans la poule du Standard en Europa League.

Avec 60 points, Malmö, qui avant la dernière journée compte 5 unités d'avance sur AIK Stockholm, son plus proche poursuivant, est assuré de son 17e titre.

23:05 Écrit par tackle on web dans LES RESTES DU MONDE, RSC ANDERLECHT, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Portait de Momo Sissoko, joueur en test à Anderlecht

Mohamed Sissoko s'entrainera avec Anderlecht cette semaine et à la fin de sa période de test, les deux parties décideront d'une éventuelle collaboration. Sur le papier, cet éventuel transfert serait un joli coup pour un Sporting bien malade cette saison qui encaisse des raclées sur la scène continentale et n'occupe qu'une 5e place en championnat.

Agé de 28 ans, Momo Sissoko a de l'expérience à revendre. La saison passée, il était sous contrat avec le PSG, club qui est dans la même poule que les Mauves en C1. De janvier à juin 2013, il avait cependant été prêté à la Fiorentina où il n'avait disputé que 5 petits matchs.

A Paris, qu'il avait rejoint lors de l'été 2011, il n'a joué que 37 matchs, souvent barré par Blaise Matuidi. Avant de rejoindre la capitale française, le Franco-malien avait porté le maillot de la Juventus. En trois saisons, il a disputé 78 matchs et marqué 3 buts. S'il n'a jamais été incontournable, il a toujours été jugé utile par ses différents entraîneurs de l'époque.

Formé à Troyes, Sissoko avait parfait sa formation à Auxerre avant d'effectuer ses débuts chez les pros à Valence en 2003. Le transfert avait été houleux et l'affaire avait fini devant le TAS. Le club espagnol avait finalement versé 1 million d'euros pour s'attacher ses services.

En deux saisons à Valence, Sissoko a pris part à 72 rencontres et a inscrit deux pions. Un rendement qui a rapidement intéressé Liverpool. Il faut dire que les Reds sont entraînes en 2005 par un certain Rafa Benitez, l'homme qui avait fait venir Sissoko en Espagne.

Avec la concurrence de Xabi Alonso puis de Javier Mascherano, Sissoko voit son temps de jeu diminuer et décide alors de s'engager avec la Juve. La suite de son parcours vous a été expliquée plus haut.

Depuis la fin de son contrat avec le PSG cet été, Sissoko est à la recherche d'un club. Il a bien passé un test avec l'AS Monaco, mais le club du Rocher a préféré engager Geoffrey Kondogbia. Anderlecht serait donc une belle possibilité pour lui.

Comme beaucoup de bi-nationaux, Sissoko, qui a vu le jour en France, a du faire un choix entre son pays natal et celui de ses origines. Il a finalement opté pour le Mali dont il a défendu les couleurs à 33 reprises avant de "prendre du recul" après la CAN 2010.

Joueur puissant et travailleur, Sissoko pourrait apporter cette expérience, ce leadership et cet engagement qui font cruellement défaut au milieu de terrain des Mauves.

Pour l'instant, ni le jeune Luka Milivojevic, la recrue estivale serbe, ni l'expérimenté néerlandais Demy De Zeeuw n'ont su apporter ces qualités. Le seul hic est évidemment le physique du joueur malien, puisqu'il est en délicatesse avec son genou. Après avoir transféré un Zoro Cyriac et un Ronald Vargas, blessés et qui ne sont pas revenus à leur niveau, Anderlecht peut-il se permettre un troisième pari risqué avec Sissoko ? Surtout quelques jours après avoir perdu Matias Suarez jusqu'à la fin de la saison...

Mais Anderlecht a-t-il réellement le choix dans sa situation actuelle ?

11:57 Écrit par tackle on web dans JUPILER PRO LEAGUE, MERCATO, RSC ANDERLECHT, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

27/10/2013

Anderlecht 1 - 1 Standard: le bulletin de notes des Mauves

and.jpgKaminski 6 : Sans la moindre chance sur le but d’Ezekiel, mais il a raté une sortie aérienne quelques minutes plus tard.

Gillet 6 : Il a retrouvé ses marques comme arrière droit. Le but liégeois vient de son côté, mais il se retrouvait en infériorité numérique sur cette phase. Remplacé, blessé.

Kouyaté 6 : Il a perdu Ezekiel de vue sur le 1-1, comme cela avait été le cas avec Ibrahimovic. Pour le reste un match correct.

M'Bemba 7 : De retour à son poste de défenseur central, il a été très bon. A eu de la chance que Nzolo n’ait pas sifflé un penalty contre lui. Offensivement très fort aussi.

Deschacht 6 : Une fois de plus, il a montré qu’on peut toujours compter sur lui.

Milivojevic 5 : Trop de pertes de balle dans l’entrejeu. Par contre, il s’est battu comme un lion.

Kljestan 5.5 : Il est le spécialiste des buts importants, et il l’a à nouveau démontré en tout début de match. Plus présent que contre le PSG mais pas toujours précis.

Acheampong 5.5 : Sa vitesse sur le côté droit a parfois fait mal aux Standardmen. Bon corner sur le 1-0. Parfois trop égoïste et auteur de quelques fautes techniques..

N'Sakala 6.5 : Bon début de match en tant que médian gauche. Cherchait toujours la solution footballistique et a perdu peu de ballons.

Cyriac 5.5 : A connu quelques bons moments – il trouvait assez bien Mitrovic – mais n’a pas toujours été dans le match. A parfois fait le mauvais choix.

Mitrovic 6 : A pesé sur la défense en début de match, notamment avec quelques tirs de loin. En seconde mi-temps, on ne l’a plus vu du tout.

Vanden Borre 6.5 : Bonne montée au jeu ! A joué sans complexe.

Bruno 6 : N’a pas vraiment eu l’occasion de faire basculer le match.

Y.T.

20:36 Écrit par tackle on web dans Belgique, Bulletin de notes, JUPILER PRO LEAGUE, RSC ANDERLECHT | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

23/10/2013

Anderlecht - PSG 0-5 : le bulletin de notes des Mauves

5268322335703b1265354159.jpgKaminski 6,5. Quel anniversaire frustrant pour lui! Il était vraiment impuissant sur tous les buts. Quelques bonnes parades en fin de match.

Mbemba 6. En première mi-temps, il était le meilleur Anderlechtois. Sa glissade sur le 0-4 l’a quelque peu déstabilisé.

Kouyaté 5. Il savait qu’Ibrahimovic était redoutable sur des centres à ras du sol, mais il s’est fait avoir. Face à un joueur pareil, on ne peut même pas lui en vouloir. 

Nuytinck 4. Tout comme Cheikhou, il s’est fait surprendre par un centre de van der Wiel. Qui plus est, Bram a parfois vraiment été imprécis à la relance. A même légèrement été sifflé.

N'Sakala 5,5. Quelques bonnes interventions mais également des passes complètement ratées. Se retrouvait souvent face à deux adversaires.

Tielemans 5,5. N’a pas réédité la prestation qu’il avait livrée face à l’Olympiacos. Ses corners étaient mal bottés, et il n’était pas toujours précis. Meilleur après le repos.

Kljestan 5. Jouait pourtant sans peur quand Ibrahimovic venait dans sa zone, mais ses passes étaient trop imprécises.

Gillet 6,5. Le meilleur Mauve de la seconde mi-temps, à sa position de milieu droit. On a revu le Gillet infatigable qui multiplie les attaques. Avant la mi-temps, il avait surtout défendu.

Praet 5,5. Première-mi-temps courageuse. Il a pris ses responsabilités, même si ses actions ont rarement abouti.

Suarez 5. De bonnes actions en tout début de match, puis une demi-heure cauchemardesque, puisque son adversaire direct – van der Wiel – ne cessait de servir Ibrahimovic.

Mitrovic 6. Un bon coup de tête à la 5e, puis il a surtout dû se battre pour récupérer des ballons perdus. A gagné ses duels.

Acheampong 6. Dès sa montée au jeu, il a tiré au but dès qu’il le pouvait.

23:43 Écrit par tackle on web dans Bulletin de notes, CHAMPION'S LEAGUE, RSC ANDERLECHT | Lien permanent | Commentaires (11) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Les Mauves boivent la tasse face au PSG

Le Paris Saint-Germain, emmené par Zlatan Ibrahimovic auteur de quatre buts, s'est fait plaisir mercredi à Bruxelles en s'imposant avec la manière 5 à 0 face à une équipe d'Anderlecht décidément trop tendre pour la Ligue des champions.
 
Trois matches, trois victoires. Les PSG a déjà fait un grand pas vers les huitièmes de finale, d'autant plus qu'on voit mal les champions de Belgique venir réussir un résultat au Parc des Princes dans deux semaines, lors de la prochaine journée.
 
"Pour mes jeune joueurs, affronter le PSG, c'est un peu découvrir l'Université du football", avait déclaré avant le match Herman Van Holsbeeck.
 
Le directeur sportif anderlechtois ne pensait pas si bien dire tant les Parisiens ont donné une leçon à leurs adversaires, inscrivant rapidement deux buts d'école (17e et 22e).
 
Avec à deux reprises le même schéma: un centre de la droite du Néerlandais Grégory van der Wiel et, à la conclusion, Zlatan Ibrahimovic à chaque fois isolé dans les six mètres mauves.
 
Et comme le géant suédois peut aussi se débrouiller sans l'aide de ses coéquipiers, c'est seul sur sa planète qu'il a repris un ballon mal dégagé par la défense locale d'une demi-volée magistrale de plus de 25 mètres qui lui a valu d'être ovationné par les 22.000 supporteurs... anderlechtois (36e).
 
0-3 à la pause. Laurent Blanc qui avait redouté "un relâchement" de ses joueurs après les bonnes dernières sorties de son équipe pouvait être rassuré.
 
Non seulement ses protégés ont pris le match au sérieux mais ils ont en outre eu le bon goût d'y ajouter du style et de l'élégance tout en soignant leurs statistiques grâce à de nouveaux buts en seconde période par Cavani (52e) puis l'inévitable Zlatan (62e).
 
Impérial en Ligue 1, brillant en C1, Paris est sur son nuage même si Laurent Blanc refusera sans doute de s'emballer après ce succès face à une formation belge trop faible.
 
Avec une équipe présentant le plus jeune effectif de la compétition (quatre joueurs de moins de vingt ans dans le onze de base mercredi) et un déficit technique par rapport à leurs adversaires, les Anderlechtois n'avaient que leur bonne volonté à opposer à la furia parisienne.
 
L'édifice fragile n'aura tenu qu'un quart d'heure. Et Anderlecht, qui n'a jamais franchi la phase des poules depuis son instauration en C1 en 1992, a sans doute vus'envoler définitivement ses espoirs d'y parvenir une première fois.
 
L'entraîneur des Mauves, John van den Brom, avait estimé la veille de la rencontre que le PSG "est désormais plus qu'une simple addition de stars mais un véritable collectif bien huilé". Ses propos n'ont pas été démentis par les faits.

 

Quant à la police belge qui, redoutant des incidents en marge du match, avait arrêté préventivement quelques dizaines de "dangereux Parisiens", elle en avait sans doute oublié un...
 

23:04 Écrit par tackle on web dans CHAMPION'S LEAGUE, RSC ANDERLECHT, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Zlatan a zlatané, le Parc Astrid a applaudi

C'est l'homme du match. Zlatan a joué à puissance 4 ce mercredi soir. On savait que le duel Anderlecht-PSG était disproportionné, mais quand le Suédois joue de la sorte, il n'y a même plus match.

 
Auteur de 4 buts, Ibrahimovic en a inscrit deux de classe mondiale. Le second d'une subtile Madjer que Kaminski n'a toujours pas compris. Quant au troisième, le Sporting peut encore remercier le ciel que le filet ne soit pas troué. Zlatan a en effet envoyé un missile des 25 (30?) mètres dans la lucarne. Un bijou!
 
Le public apprécie
 
Si le score est lourd dans les chiffres, les supporters mauves ont fait preuve d'une mentalité exemplaire. Ils ont été l'éclaircie dans la grisaille. Les spectateurs ont en effet ovationné Ibrahimovic lors de ses 3e et 4e réalisations. Une chose est sûre: la star du PSG leur a vendu du rêve.
 

23:00 Écrit par tackle on web dans CHAMPION'S LEAGUE, RSC ANDERLECHT, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

21/10/2013

Beaucoup de surprises dans l'équipe-type de la 11e journée de Pro League

5265316f3570c8cf50b90c29.jpgMalgré la victoire anderlechtoise, Chancel Mbemba est le seul mauve dans l'équipe-type. Le Standard est représenté par son capitaine, Jelle Van Damme. Les vrais héros du week-end se nomment Ivan Santini et Parfait Mandanda. Découvrez les autres membres de notre onze idéal du week-end.

Lire la suite

23:00 Écrit par tackle on web dans Belgique, ÉQUIPE-TYPE, JUPILER PRO LEAGUE, RC GENK, RSC ANDERLECHT, RSC CHARLEROI, STANDARD LIÈGE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook