Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

17/07/2013

L'énorme raté d'un gardien... et d'un attaquant

Un coup franc repoussé, une contre-attaque ravageuse, tout semblait réuni pour que le Salvador ouvre la marque contre Haïti lors de la phase de groupes de la Gold Cup. Le but était d'autant plus évident à inscrire que le gardien haïtien s'était sacrément troué.

Las, malgré cette conjonction d'éléments, l'attaquant salvadorien a réussi le plus dur: rater la cible. Alors que la cage était complètement vide, il a placé le ballon sur le poteau. Heureusement pour lui, son compatriote Zelaya se montrera plus inspiré à la 76e et donnera la victoire à son pays.

16:28 Écrit par tackle on web dans BOULETTES ET RATÉS, International | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

10/07/2013

La "savonette" de Diego Penny

Diego Penny, gardien de but du Sporting Crystal au Pérou, n'avait jamais fait parler de lui avant cette semaine. Il faut dire que la division 1 péruvienne est loin d'être la compétition la plus médiatisée de la planète. Alors pour faire le buzz, ses joueurs sont obligés soit de claquer un pion d'anthologie, soit de commettre une grossière boulette. Vu son poste, Penny a donc choisi la deuxième option.

Sur une frappe de l'extérieur du pied avec de l'effet, le gardien du Sporting Crytal s'apprêtait à arrêter le cuir avec ses mains. Mais à cause d'une vilaine "savonette" sur ses gants, le ballon a terminé sa course au fond des filets. 

Une gaffe qui a eu des grosses conséquences pour le Sporting Crytal qui a perdu deux points contre l'UTC Cajamarca.

08:53 Écrit par tackle on web dans BOULETTES ET RATÉS, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

08/07/2013

La soirée pourrie de Nei

Il y a des jours comme ça où tout semble être contre vous. Le défenseur brésilien Nei qui porte la liquette de Vasco De Gama l'a appris à ses dépens ce week-end lors d'un match du championnat brésilien.

Il a offert le but d'ouverture du match à l'Internacional Porto Alegre avec une tête imparable au deuxième poteau qui a surpris son propre gardien, mais aussi un coéquipier qui a eu la malchance de se trouver dans les parages. Ce dernier et Nei sont restés au sol quelques minutes le temps de retrouver leurs esprits.

Mais pas totalement puisque l'Internacional a encore inscrit quatre goals pour s'imposer 5-3.

12:12 Écrit par tackle on web dans BOULETTES ET RATÉS, INSOLITE, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

03/07/2013

Quand Neymar joue avec les pieds de Lugano

Neymar par-ci, Neymar par-là. Le Brésilien qui rejoindra cet été le FC Barcelone en échange de 57 millions d'euros a balayé quelques doutes à son sujet pendant la Coupe des Confédérations. Une compétition pendant laquelle le Brésil, vainqueur final, a affronté le voisin uruguayen au stade des 1/2 finale. Les Auriverde avaient du cravacher pour se qualifier ne devant celle-ci qu'à un coup de tête de Paulinho à 5 minutes de la fin.

L'assist qui avait permis au futur joueur de Tottenham de délivrer tout un peuple était signé Neymar. Avant le coup d'envoi, Diego Lugano, le capitaine de la Celeste, avait déclaré par voie de presse que l'arbitre avait intérêt à se méfier des simulations de Neymar. L'attaquant brésilien n'a d'ailleurs pas failli à sa peu flatteuse réputation en la matière lors d'un duel avec Walter Gargano.

Neymar avait-il toujours en tête les propos du rugueux défenseur uruguayen au moment du coup d'envoi de la rencontre de charité entre les "amis de Messi" et le reste du monde qui s'est déroulée ce mardi soir à Lima ? C'est possible, même si le Brésilien a aussi montré qu'il aimait tout simplement jouer balle au pied.

Le futur attaquant du Barça a en tout cas joué avec les pieds de Lugano en jonglant avec le cuir avant de le faire courir derrière lui puis de l'éliminer avec un magnifique dribble. 

De quoi rassurer les supporters du PSG sur l'état de forme de leur tête de Turc ?

11:07 Écrit par tackle on web dans BOULETTES ET RATÉS, International, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

25/06/2013

La simulation hilarante de Dirk Nowitzki

C'est la période des matchs de charité. Après celui des amis de Luis Figo avec le pénalty étonnant de Luis Boa Morte, c'est en Allemagne que nous nous rendons pour évoquer une rencontre où l'on retrouvait non seulement des stars de la Bundesliga comme Manuel Neuer, Gérarld Asamoah ou Dennis Aogo, mais aussi du ballon orange. 

Dirk Nowitzki est le meilleur joueur allemand de basket de l'histoire. Il a gagné un titre NBA avec les Dallas Maverick en 2011 et fut sacré MVP de la saison régulière en 2007. En quinze saisons dans le Texas, l'intérieur allemand carbure à 24 points de moyenne, saison régulière et Playoffs compris. Rien que ça.

Mais si Nowitzki figure parmi les meilleurs joueurs de son sport, on ne peut pas dire qu'il fasse preuve de la même adresse balle au pied. Néanmoins, il a montré qu'il connaissait certaines ruses du sport puisqu'il est parvenu à obtenir un pénalty grâce à une simulation pour le moins hilarante.

Bon, ici on est dans un match de charité et la bonne ambiance autour explique que l'arbitre se soit laissé volontairement berné. Mais le plus inquiétant est que des pros fassent parfois pareil en s'énervant ensuite parce que l'homme en noir n'est pas tombé dans le panneau.

Heureusement, il y a eu une justice puisque Dirk Nowitzki a expédié le ballon dans les nuages en voulant convertir son pénalty. Promis, on évitera les blagues sur Anderlecht.

10:48 Écrit par tackle on web dans ALLEMAGNE, BOULETTES ET RATÉS, INSOLITE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

18/06/2013

Quand Parker rime avec loser

En 2010, l'Afrique du Sud avait du sa présence à la Coupe du monde à son statut d'organisateur. Ce fut pareil cette année avec la CAN qui se déroulait sur ses terres. Heureusement pour cette nation qui éprouve toutes les peines du monde à se qualifier pour les tournois internationaux en temps normal. 

Car l'année prochaine au Brésil, on ne verra pas l'ombre d'un Bafana Bafana. Leur parcours s'est en effet arrêté ce dimanche à Addis Abeba après une défaite 2-1 contre l'Ethiopie dans le cadre du groupe A du deuxième tour des éliminatoires pour le Mondial. Contraints de l'emporter au coup d'envoi, les hommes de Gordon Igesund réussissent une bonne entame de match et ouvrent le score à la 34e minute grâce à Bernard Parker. Malheureusement, cette avance sera de courte durée car Kedebe égalise à trois minute de la pause.

Malgré tout, les Bafana Bafana restent dans le coup et un but suffit toujours à leur bonheur. A la 70e, Parker réussit le doublé. Sur un coup-franc, l'attaquant des Kaizer Chiefs expédie une magnifique en pleine lucarne. Le problème, c'est que c'est celle de son propre but.

Les carottes sont alors cuites pour l'Afrique du Sud qui ne devra pas traverser l'Océan Atlantique en mai prochain. Quand à Bernard Parker qui aurait pu être le héros du jour, son nom rime désormais avec loser.

09:40 Écrit par tackle on web dans BOULETTES ET RATÉS, International, LES RESTES DU MONDE, MONDIAL 2014, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

09/06/2013

La grosse boulette du gardien du Soudan

Le Ghana a décroché une belle victoire au Soudan ce vendredi lors des éliminatoires du Mondial de la zone Afrique (1-3). Les Black Stars peuvent cependant remercier le portier local auteur d'une belle bévue sur le troisième but (le score n'était alors que de 2-1).

Sur un corner botté par Sulley Muntari, Abdel Rahman Ali Ibrahim a relâché le ballon dans ses propres cages alors qu'on pensait qu'il allait facilement s'en emparer.

Le plus étrange dans l'histoire, c'est que ce but a été accordé au tireur ghanéen. Sans doute pour pas trop froisser l'égo du gardien soudanais qui en a pris un fameux coup.

14:34 Écrit par tackle on web dans BOULETTES ET RATÉS, International, MONDIAL 2014, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

03/06/2013

L'auto-but ridicule de Mario de Luna

Seattle Sounders s'est imposé tranquillement ce dimanche soir sur la pelouse de Chivas, l'ancien club de Sacha Kljestan. Une victoire 0-2 marquée par un but contre son camp particulièrement ridicule d'un joueur local.

Avant ça, c'est... Obefami Martins qui avait ouvert le score. L'ancienne grande promesse de l'Inter Milan âgée aujourd'hui de 28 ans se retrouve donc de l'autre côté de l'Atlantique. L'attaquant Nigérian s'est même fait renvoyer aux vestiaires par l'arbitre à 20 minutes du terme. Triste déchéance.

Entre ces deux faits de match, il y a donc eu le moment de solitude de Mario de Luna. On ne sait pas trop ce qui s'est passé dans sa tête quand il a vu arriver ce centre venu de la droite de Rosales, mais toujours est-il qu'il a balancé le ballon au fond de ses propres filets.

Un but qu'on aurait pu qualifier de renard des surfaces s'il avait été inscrit par un joueur des Seattle Sounders.

Finalement, le coach de Chivas devrait peut-être reconvertir de Luna comme attaquant.

Voir tous les buts et tous les résumés de ce week-end de Major Soccer League sur Vidéo Sports Zone USA

10:42 Écrit par tackle on web dans BOULETTES ET RATÉS, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

L'incroyable bévue de Marc-André ter Stegen

Derrière Manuel Neuer, le numéro "eins" dans la hiérarchie des gardiens de la Mannschaft, on retrouve un certain Marc-André ter Stegen.

Agé de 21 ans comme Thibaut Courtois, le gardien de Moenchengladbach a pris la place il y a deux saisons entre les perches de son club d'un certain Logan Bailly qui accumulait alors les boulettes. Le gamin va rapidement confirmer tout le bien qu'on disait de lui en devenant titulaire indiscutable chez les Fohlen et en gagnant ses galons de doublure de Manuel Neuer en équipe nationale.

La Mannschaft, qui avait choisi comme la Belgique d'effectuer un stage de l'autre côté de l'Atlantique, affrontait ce dimanche la sélection américaine entrainée par un certain Jürgen Klinsmann qui dirigea son équipe nationale entre 2004 et 2006 et la mena en demi-finale de la Coupe du monde organisée en Allemagne. 

Privés des cadres du Bayern que sont les Manuel Neuer, Philipp Lahm, Bastian Schweinsteiger, Mario Gomez ou Thomas Müller, des Borussen Marco Reus, Mario Götze, Ilkay Gündogan ou Mats Hummels (Sven Bender était en revanche de la partie) ainsi que des deux Merengue Mesut Özil et Sami Khedira, Joachim Löw en avait profité pour tester de jeunes éléments prometteurs ayant bien presté cette saison en Bundesliga. C'est pour cette raison qu'on retrouvait au coup d'envoi Reinartz ou Draxler et que des gars comme Sam, Wollscheid ou Kruse se retrouvaient sur le banc.

Entre les perches, le sélectionneur allemand avait donné sa chance au jeune Marc-André ter Stegen après que René Adler ait défendu les cages teutones lors de la joute amicale contre l'Equateur.

Considéré comme l'un des meilleurs gardiens de sa génération et convoité par le Barça pour succéder à Victor Valdès, ter Stegen n'a pas encore atteint le même niveau qu'un Thibaut Courtois de quelques jours son cadet.

Sur le deuxième but des Eagles, le gardien allemand s'est laissé surprendre sur une passe en retrait de Benedikt Höwedes et a vu le ballon terminer sa course au fond de ses filets après un contrôle du pied pour le moins approximatif. Les Etats-Unis remporteront finalement ce match amical 4-3.

Manuel Neuer peut donc encore dormir sur ses deux oreilles. Sa place de numéro 1 ne semble pas encore menacée dans l'immédiat. Mais cette bévue de ter Stegen pourrait profiter à Roman Weidenfeller. Le gardien du Borussia Dortmund, auteur de prestations de haut vol cette saison, est réclamé par une partie de la presse allemande. A bientôt 33 ans, celui qui n'a jamais eu la chance de goûter aux joies d'une sélection en équipe A allemande décrochera-t-il enfin la récompense derrière laquelle il court depuis tant d'années ?

F.Chl.

01:31 Écrit par tackle on web dans ALLEMAGNE, BOULETTES ET RATÉS, International, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

31/05/2013

La boulette monumentale de Kawashima

Après une fin de saison difficile avec le Standard marquée par quelques prestations insuffisantes, Eiji Kawashima s'est envolé pour son Japon natal où il était amené à défendre les cages des Samurais bleus à l'occasion d'une joute amicale contre la Bulgarie.

Mais l'air du pays n'a semble-t-il pas de vertues thérapeuthiques pour Kawashima puisqu'il a commis une boulette monumentale sur le premier goal des Bulgares après seulement 3 minutes de jeu. Manolev héritait d'un coup-franc aux 20 mètres mais son envoi peu puissant et central semblait destiné aux gants du dernier rempart japonais. Sauf que Kawashima n'a pas capté le ballon qui est rentré dans les buts.

Les Nippons encaisseront encore un deuxième but sur un... auto-goal d'Hasebe. Une soirée à oublier au plus vite pour les ouailles d'Alberto Zaccheroni.

Déjà pas prophète du côté de Sclessin, le malheureux Kawashima risque bien de ne plus l'être au pays du soleil levant.

16:56 Écrit par tackle on web dans BOULETTES ET RATÉS, International, STANDARD LIÈGE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

30/05/2013

Et encore un raté de Pato

Transféré cet hiver pour 15 millions d'euros à Corinthians, Alexandre Pato déçoit quelque peu. Auteur d'un beau raté qui a entrainé l'élimination de son club en Copa Libertadores , l'ancien attaquant de l'AC Milan a cette fois vendangé une grosse occasion lors du match de la 2e journée de championnat contre Goias.

Parfaitement lancé dans la profondeur, Pato va prendre la défense adverse de vitesse, éviter la sortie du gardien avant de balancer le cuir au-dessus. 

A ce moment du match, Goias menait 1-0. Heureusement que Guilherme a égalisé pour Corinthians à trois minutes du terme sans quoi c'eut été la soupe à la grimace dans le vestiaire.

13:42 Écrit par tackle on web dans BOULETTES ET RATÉS, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

18/05/2013

Le bête csc d'un joueur de Fribourg

Le rideau est retombé sur l'édition 2012-2013 de la Bundesliga ce samedi après-midi. Parmi les affiches au programme de cette 34e et dernière journée, il y avait le duel entre Fribourg et Schalke 04. Une rencontre pas du tout dénuée d'enjeu puisque les Breisgau-Brasilianer, révélations de la saison, pouvaient encore rêver d'un ticket pour la Champion's League. Ils ne comptaient en effet qu'une unité de retard sur leur adversaire du jour au coup d'envoi.

C'est Schalke 04 qui faisait cependant trembler les filets en premier après l'ouverture du score signée Julian Draxler. En deuxième mi-temps, Fribourg se reprenait et égalisait via Schmid à la 54e minute de jeu. Tous les espoirs étaient encore permis pour les joueurs locaux bien décidés à faire chuter le club de Gelsenkirchen.

Mais trois minutes après l'égalisation, les Königsblauen enfonçaient le clou avec la complicité de la défense de Fribourg. Bien décalé sur la droite, Jermaine Jones armait une frappe croisée à ras de terre qui allait finir sa course à côté des cages défendues par Baumann. Mais c'était sans compter sur Schuster qui estimait mal la trajectoire du cuir et le poussait au fond de ses propres filets en voulant le dégager.

Du coup, c'est Schalke 04 qui aura le droit de disputer les préliminaires de la C1. Fribourg, pour sa part, devra se contenter de l'Europa League. 

A voir à partir d'1'50"

20:52 Écrit par tackle on web dans ALLEMAGNE, BOULETTES ET RATÉS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

17/05/2013

Le raté de la semaine signé Tartá

On disputait ce mercredi des rencontres de la Coupe du Brésil et parmi celles-ci, il y en avait une opposant Criciúma au São Bernardo. Si les joueurs locaux l'ont emporté 3-1, ils auraient cependant pu revendiquer un 4e pion si le dénommé Tartá n'avait pas galvaudé une énorme possibilité.

Un raté qui a certainement du rendre vert le passeur qui avait mis dans le vent trois défenseurs avant d'adresser un centre à ras du sol parfait à Tartá. A un mètre des buts, il n'avait plus qu'à pousser le ballon au fond, mais il est parvenu à ne pas cadrer sa frappe. Ce qui était plus difficile à faire pourtant...

21:35 Écrit par tackle on web dans BOULETTES ET RATÉS, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook