Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

12/10/2013

Le retourné fou qui fait rêver le Mexique

Le Mexique a préservé ses chances de disputer le Mondial-2014 en arrachant la victoire face au Panama (2-1) grâce à un retourné acrobatique spectaculaire, vendredi à Mexico lors de la 9e et avant-dernière journée des qualifications dans la zone Concacaf.

Un succès était obligatoire pour les Mexicains pour garder une chance réaliste de jouer la Coupe du monde au Brésil cet été. Quand le Panama a égalisé à la 80e minute par Luis Tejada après deux erreurs défensives, les 95.000 spectateurs de l'Azteca ont vécu un cauchemar.

Ce résultat offrait non seulement le troisième et dernier billet directement qualificatif au Honduras, vainqueur du Costa Rica (1-0) quelques heures plus tôt, et compliquait singulièrement la tâche du Mexique de pouvoir décrocher la 4e place du groupe, synonyme de barrage (match aller-retour) contre la Nouvelle-Zélande.

 

Mais à la 85e minute, le jeune Raul Jimenez, 22 ans et entré en jeu deux minutes auparavant, a propulsé son mètre quatre-vingt dix dans les airs et a libéré son équipe d'une "bicyclette" éblouissante, qui va sans doute faire le tour de la planète football.

AFP

09:23 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, International, MONDIAL 2014, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

11/10/2013

Ivan Rakitic, l'autre pépite croate

Ivan+Rakitic+Italy+v+Croatia+Group+C+UEFA+JQlQsgbFPvpx.jpgLuka Modric et Mario Mandzukic sont les deux stars incontestées de l'équipe de Croatie que défiera la Belgique ce vendredi. Derrière ces deux moteurs, pas mal de belles individualités. Parmi celles-ci, Ivan Rakitic. Le milieu du FC Séville a du s'exiler sur les flancs pour trouver sa place dans le dispositif mis en place par Igor Stimac. Présentation d'un joueur, tantôt ailier tantôt milieu relayeur, qui a aussi été confronté au problème de la bi-nationalité au moment de choisir son équipe nationale.

Lire la suite

13:53 Écrit par tackle on web dans LES RESTES DU MONDE, MONDIAL 2014, PORTRAITS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

09/10/2013

Les Croatie - Belgique du passé

hqdefault.jpgCe vendredi, les Diables Rouges se rendent au stade Maksimir de Zagreb avec pour objectif de ramener une qualification pour le prochain mondial au Brésil. La Croatie n'a jamais réussi aux nôtres puisque les deux déplacements dans la capitale du pays se sont soldés par autant de défaites. Les Diables n'ont même jamais réussi à marquer au stade Maksimir. Retour sur ces deux duels.

Lire la suite

08:38 Écrit par tackle on web dans Culture, Diables Rouges, MONDIAL 2014, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

08/10/2013

Un onze de base envisageable pour nous emmener au Brésil

Moins de 72 heures avant le choc décisif de ce groupe A entre la Croatie et la Belgique. A chacune des rencontres des Diables rouges, c'est tout un pays qui se fait sélectionneur fédéral d'un jour. Aujourd'hui, j'ai donc décidé de coucher par écrit le onze que je vois potentiellement débuter à Zagreb et emmener toute une nation au septième ciel !

Reporters_11766825.jpg

Dans le but, pas de surprise ! Thibaut Courtois. Impérial depuis le début de la campagne qualificative, mais également en championnat d'Espagne avec l'Atletico Madrid, le portier, âgé de 21 ans et originaire de Bree, est celui qui s'est le moins retourné en Europe dans cette campagne, en jouant tous les matches (!) Réalisant des arrêts déterminants dans pratiquement tous les matches, il est un des hommes clés de cette campagne.

Une performance remarquable surtout quand on sait que la ligne défensive a très souvent été différente, cinq fois au total. Malgré cet aspect, la Belgique possède la meilleure imperméabilité des 53 nations engagées dans ces qualifications, avec seulement deux buts concédés en huit rencontres (l'Espagne possède le même bilan mais avec deux matches en moins).

La ligne arrière prendrait donc cette forme. Bien qu'en manque de temps de jeu à l'Atletico Madrid, Toby Alderweireld reste, dans ce contexte, incontournable et a fortiori en considérant la méforme de Guillaume Gillet. De plus, l'ancien Ajacide, moins porté sur l'offensive que l'Anderlechtois, pourra davantage bloquer les incursions d'un joueur comme Rakitic. Dans l'axe, cela se complique : Vincent Kompany forfait, Thomas Vermaelen de retour depuis peu, plusieurs alternatives sont possibles. D'une charnière composée d'un binôme Van Buyten-Vermaelen, Van Buyten-Lombaerts ou encore Van Buyten-Vertonghen, la première citée semble tenir la route. A chaque absence de Captain Vince, Daniel Van Buyen a, à chaque fois, répondu présent. Expérience, simplicité et communication font de lui le substitut idéal. Thomas Vermaelen n'a que 120 minutes dans les jambes mais le caractère rugueux de la Premier League auquel il est habitué pourrait lui être utile pour stopper les puissants avants croates. Finalement, il pourrait évoluer dans l'axe et laisser sa place à gauche à Sébastien Pocognoli mais, étant la seule constante parmi les cinq différentes défenses alignées, Jan Vertonghen devrait débuter sur le flanc. Il a ses habitudes à cette position dans le dispositif mis en place par Marc Wilmots.

Un cran plus haut, le traditionnel milieu en triangle devrait, sauf énorme surprise, être reconduit. Sa composition restant, quant à elle, nébuleuse. Au vu des dernières informations communiquées, Marouane Fellaini devrait jouer au poste de numéro 6. Désirant réellement jouer et son poignet ne le gênant pas énormément malgré une attèle, le Mancunien est un atout de taille non-négligeable, tant en pertes de balle qu'en zone offensive. Travaillant dans l'ombre mais dont l'apport est important, Axel Witsel devrait évoluer à la base de ce triangle. Toujours très bon pour aller récupérer le ballon dans sa moitié de terrain et donner de l'air aux siens en remontant le cuir, l'ancien Standardman est un des maîtres-artisans de l'effectif de Wilmots. A ses côtés, diverses possibilités sont envisageables. Steven Defour, Moussa Dembélé, Kevin De Bruyne voire même Nacer Chadli. L'heureux élu, si sa cheville le lui permet, pourrait se nommer Moussa Dembélé. Capable de garder le ballon et d'éliminer un ou plusieurs adversaires, la technique, la vista et la vision du jeu du Spur pourraient nous aider à profiter des espaces que les Croates, dans l'obligation de triompher, oublieront (on l'espère) de combler. Depuis l'entorse qu'il s'est occasionnée lors de l'entraînement de mercredi, Defour et Chadli semblent toutefois avoir pris une longueur d'avance pour se disputer le poste de titulaire. 

Enfin, la ligne offensive est, elle aussi, assez complexe à établir. Tout d'abord, trois possibilités s'offrent au sélectionneur fédéral au poste de (faux) numéro 9. Dans un dispositif, tel que celui de l'Espagne à l'Euro 2012 avec Cesc Fabregas en pointe, Marc Wilmots pourrait décider d'aligner Eden Hazard en "9". Dans un schéma plus traditionnel, ce sont Kevin Mirallas ou Romelu Lukaku qui devraient évoluer en vrai numéro 9. Le choix le plus évident devrait se porter sur Romelu Lukaku. Fort, costaud, puissant et rapide, l'ancien Anderlechtois pourrait user la défense croate. A l'image du match à Hampden Park, Kevin Mirallas pourrait, quant à lui, monter en fin de rencontre pour profiter du travail de sape réalisé par le grand Romelu. Sur les flancs, Eden Hazard et Kevin De Bruyne. Décisif lors de sa montée au jeu face à l’Écosse et offrant la victoire contre la Macédoine, on connaît l'impact que peut avoir le virevoltant Eden sur le jeu. C'est lui aussi qui avait redonné du mordant à l'équipe lors de la fin de match compliquée face à la Serbie en juin dernier. Mis de côté par José Mourinho à Chelsea, De Bruyne est, avec Courtois et Christian Benteke, un des hommes providentiels de la campagne qualificative. Ses statistiques sont éloquentes : 3 buts et 4 passes décisives (sans compter les avant-dernières passes, il est impliqué dans près de la moitié des buts inscrits par la Belgique dans cette campagne). Lancé l'an passé parc Marc Wilmots, le "rouquin" a su saisir sa chance pour ne plus quitter le onze de base. Son manque de temps de jeu ne constituant pas un problème pour lui puisqu'il se déclare "être prêt à 100%."

Le banc devrait quant à lui être composé des joueurs suivants qui pourraient/devraient faire la différence ou préserver un résultat, que l'on espère positif : Simon Mignolet, Nicolas Lombaerts, Sébastien Pocognoli, Nacer Chadli, Steven Defour, Dries Mertens, Kevin Mirallas.

Une sélection entièrement subjective qui n'engage que moi. Chacun possédant un avis bien défini sur chacun des éléments repris par Marc Wilmots. En conclusion, peu importe les joueurs alignés ou non, la qualification doit être la récompense d'une attente de onze ans, qui avait, à certains moments, presque pris l'aspect d'un calvaire. Le collectif, l'engouement populaire, le patriotisme et Marc Wilmots auront, le cas échéant, été les grands gagnants de ces derniers mois et Stade Maksimir du Dinamo Zagreb le terminal vers Rio.

L.-P. EGGEN

23:41 Écrit par tackle on web dans ANALYSE, Diables Rouges, ÉQUIPE-TYPE, MONDIAL 2014, Rédaction | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

03/10/2013

Tous avec les Diables jusqu'au bout !

Le dernier défi des Diables rouges vient d'être officiellement dévoilé. Le ton est donné d'entrée avec la présence de la mention du "match le plus important de ces douze dernières années". Pas de réelle surprise quant à sa teneur suite aux rumeurs qui ont circulé il y a quelques jours d'ici.

En prévision du match qualificatif (et décisif ?) pour la Coupe du Monde 2014 contre la Croatie, Nacer Chadli (en français) et Jan Vertonghen (pour la version néerlandaise) vous invitent, le mercredi 9 octobre prochain, à vous rendre sur le tarmac de Brussels Airport. Le but : encourager notre équipe nationale jusqu'au décollage de leur avion qui prendra la direction de Zagreb.

Une seule condition : il suffit de s'inscrire sur la page Facebook de nos Diables. Des instructions complémentaires vous seront envoyées par mail.

Alors, vous savez ce qu'il vous reste à faire !

12:38 Écrit par tackle on web dans DÉFIS DES DIABLES, Diables Rouges, MONDIAL 2014, SUPPORTERS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

11/09/2013

Le corner à l'arménienne

Aras Ozbiliz s'est distingué mardi soir à l'occasion de la rencontre qui opposait l'Arménie au Danemark.

Le milieu de terrain du Spartak Moscou s'est en effet vautré dans les grandes largeurs en voulant jouer un corner rapidement.

Toutefois, Ozbiliz a été autorisé à rebotter son coup de coin. 



10:56 Écrit par tackle on web dans BOULETTES ET RATÉS, International, MONDIAL 2014, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : corner, raté, arménie, danemark, ozbiliz |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Zlatan fait parler la poudre après 27 secondes, RVP régale

Zlatan Ibrahimovic entretient la flamme suédoise.

En 27 secondes, l'attaquant du Paris SG a battu le record du but suédois le plus rapide en match officiel et a surtout  permis à ses couleurs de consolider leur deuxième place dans le groupe C, derrière l'Allemagne, devant l'Autriche et l'Irlande synonymes de barrages.

 

Les Pays-Bas, premiers qualifiés de la zone Europe, ont quant à eux battu Andorre grâce à un doublé de Robin van Persie. Sa première rose est d'ailleurs une pure merveille.

 

09:58 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, International, MONDIAL 2014, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : suède, ibrahimovic, van persie, pays-bas, buts, qualification, coupe du monde, 2014, brésil |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Hugo Lloris en mode passoire face à la Biélorussie

Hugo Lloris a toujours été irréprochable en équipe de France. Jusqu'à ce mardi soir lors du match des Bleus en Biélorussie. 

Le portier de Tottenham a commis deux grosses erreurs qui ont permis aux Biélorusses de prendre les commandes de la partie à deux reprises. 
 
Heureusement pour lui, l'attaque des Bleus, muette depuis cinq matchs, s'est réveillée en 2ème mi-temps. Et le gardien biélorusse n'était pas non plus dans un grand jour... 

09:36 Écrit par tackle on web dans BOULETTES ET RATÉS, FRANCE, International, MONDIAL 2014, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

09/09/2013

Klose égale Müller, Kroos tout en puissance

Miroslav Klose a inscrit son 68-ème but en sélection allemande pour égaler le record du légendaire Gerd Müller, vendredi soir contre l'Autriche, en match de qualifications au Mondial-2014. Titularisé pour sa 129-ème sélection, Klose a inscrit ce 68e but à la 33e minute, se jetant pour reprendre un centre venu de la droite et ouvrir la marque.

Ironie du sort, "Miro" s'est illustré sur la pelouse de l'Allianz Arena, où il a défendu entre 2007 et 2011 les couleurs du Bayern Munich, club du "Bomber" Müller.

"Miro est un fabuleux buteur que j'ai connu lors de son passage au Bayer. Il mérite le record", avait répété la veille Gerd Müller, le "Bomber" aux 68 buts en 62 capes avec la RFA entre 1966 et la finale du Mondial-1974.

Klose, qui avait ouvert son compteur dès sa première sélection en 2001, était resté muet depuis son doublé le 16 octobre 2012 contre la Suède (4-4). Avec sa 129-ème cape, l'actuel buteur de la Lazio Rome figure aussi au 2-ème rang du classement national derrière Lothar Matthäus (150).

A 35 ans, Klose espère participer à son 4e Mondial l'été prochain au Brésil. L'attaquant, qui totalise déjà 14 buts -comme Gerd Müller- en trois précédentes expériences, pourrait alors égaler voire dépasser le record de 15 buts détenu par le Brésilien Ronaldo.

Kroos contrôle

Si le but de Klose avait une portée historique, celui de Toni Kroos était le plus beau de la soirée. Le milieu de terrain du Bayern Munich a en effet réussi une frappe puissante des 25 mètres qui a directement fini sa course, via le poteau, au fond des cages autrichiennes.

Propre et sans fioritures.

Le 68e goal de Klose pour la Mannschaft

Le but de Toni Kroos

09:13 Écrit par tackle on web dans ALLEMAGNE, Buts d'anthologie, International, MONDIAL 2014, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

08/09/2013

L'agression de Josip Simunic

Serbes et Croates se sont neutralisés ce vendredi au Marakana de Belgrade (1-1). Pour le plus grand bonheur de nos Diables Rouges qui comptent désormais 5 points d'avance sur l'équipe au damier avant le déplacement à Zagreb le 11 octobre prochain.

Les Serbes ont répondu à l'ouverture du score de Mario Mandzukic par l'entremise du néo-anderlechtois Aleksandar Mitrovic. Celui-ci était pourtant confronté à deux solides défenseurs, Dejan Lovren et Josip Simunic. Ce dernier qui évolue actuellement au Dinamo Zagreb avait d'ailleurs bien aiguisé ses crampons pour ce déplacement chez le voisin des Balkans.

A la 80e minute, les Serbes ont une belle possibilité de contre après un corner croate pas très bien donné. Miralem Sulejmani file alors à grande enjambées vers le but, mais est stoppé net peu avant la ligne médiane par Simunic. Le défenseur croate a littéralement coupé en deux l'ailier serbe et a été logiquement exclu.

La faute "professionnelle" quoi...

15:29 Écrit par tackle on web dans CARTON ROUGE, International, LES RESTES DU MONDE, MONDIAL 2014, TAQUETS ET TAMPONS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Gianluigi Buffon sort le grand jeu contre la Bulgarie

On le dit quelque peu sur le déclin, mais le mérite des grands champions est de toujours répondre aux critiques sur le terrain. Pas vraiment souverain lors de la Coupe des Confédérations, Gianluigi Buffon avait sorti le grand jeu lors de la petite finale en stoppant trois tirs au but uruguayens. Une réponse éclatante à ceux qui lui reprochaient de ne pas avoir touché un ballon espagnol lors du même exercice en demi-finale contre l'Espagne.

A 35 ans, Gigi n'est certainement plus au sommet de son art comme il y a deux, trois saisons, mais il n'en reste pas moins l'un des meilleurs portiers de la planète. Et il le prouve.

Ce vendredi, l'Italie recevait la Bulgarie dans un match comptant pour la 7e journée du groupe B de qualification de la zone Europe. Grâce à un but d'Alberto Gilardino, la Nazionale a pris les 3 points et pourrait valider son ticket pour le Brésil dès mardi à l'occasion de la venue de la République Tchèque.

Mais encore une fois, les ouailles de Cesare Prandelli ont pu compter sur leur capitaine emblématique pour sauver les meubles derrière lorsque la pression bulgare se faisait forte. Buffon a ainsi sorti deux arrêts réflexe étourdissant dont un en tout début de deuxième période.

Même si derrière, l'Italie peut encore compter sur un Salvatore Sirigu ou un Federico Marchetti, Gianluigi Buffon laissera un sacré vide lorsqu'il décidera de ranger ses gants.

15:16 Écrit par tackle on web dans ARRÊTS INCROYABLES, International, MONDIAL 2014, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

07/09/2013

Aleksandar Mitrovic fait les affaires des Diables

Aleksandar Mitrovic est en passe de réussir une prouesse : celui de mettre tous les suiveurs du football belge dans sa poche.

Que les supporters d’Anderlecht soit tombés sous le charme de leur nouvel avant-centre n’est pas une surprise au vu de ses 45 premières minutes sous ses nouvelles couleurs.

Mais l’attaquant a également soigné sa cote de popularité auprès du reste de la Belgique du football en permettant à la Serbie d’accrocher la Croatie ce qui rapproche un peu plus les Diables du Brésil.

En abandonnant deux nouveaux points face à leurs voisins après les trois unités cédées en juin face à l’Écosse, les hommes de Stimac se sont sans doute condamnés à passer par la case barrages.

Mais il sera difficile pour eux de nourrir des regrets dans ce derby des Balkans qui a été brûlant avec une exclusion de chaque côté. Celle de Matic côté serbe pour deux jaunes (75e) et celle du Croate Simunic qui a découpé Sulejmani (80e) et une jolie collection d’avertissements distribuée par M. Brych qui fut parfait dans sa conduite des événements.

Il faut dire que prendre le jeu à son compte ne fait définitivement pas partie de l’ADN de cette équipe croate. L’efficacité, par contre, est pronfondément ancrée dans ses gênes.

Mitrovic, l'incontournable

Il a suffit d’une occasion à Mandzukic pour trouver la faille. Parfaitement lancé par Srna, l’attaquant du Bayern a ajusté Stojkovic (53e) qui n’avait eu aucun arrêt à faire avant et qui n’en a eu aucun à faire après.

Mais les Serbes, avec beaucoup de caractère et une envie qui a parfois compensé certaines de leurs lacunes dans l’animation offensive, ont logiquement égalisé par l’incontournable Mitrovic.

Dos au but, le néo-anderlechtois est un poison qui a beaucoup pesé. Et malgré son grand gabarit, sa mobilité est assez étonnante, en témoigne cette frappe soudaine qui a échoué sur le montant (6e).

Dangereux dans sa prise de profondeur, Mitrovic a logiquement égalisé en s’élevant plus haut que tout le monde sur un coup-franc déposé par Sulejmani (66e).

Et sans une énorme parade de Pletikosa, il aurait même pu prétendre à la construction d’une statue (84e) du côté du Parc Astrid, mais aussi dans tout le reste du pays.

C.F.

11:20 Écrit par tackle on web dans Belgique, MONDIAL 2014, RSC ANDERLECHT, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

La communion entre les Diables et leurs supporters

11:03 Écrit par tackle on web dans Diables Rouges, MONDIAL 2014, SUPPORTERS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook