Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

17/10/2012

Edito : six points d’avance sur le… 3e !

Allez, on l’avoue, on a quand même eu un peu peur. Peur que le destin en effet, nous replonge dans ce scénario trop souvent vu ces dernières années, avec un match dominé par nos Diables, mais au verdict final qui, lui, se révèle négatif. Mais, voilà, les données, on doit s’en persuader, ont changé pour cette équipe belge qui, désormais, parvient à chasser au loin ses vieux démons pour s’installer dans son rôle de caïd de son groupe. Bien sûr, l’Écosse est faible. La battre ne tient donc pas de l’exploit.

Mais, aujourd’hui, dans cette course qui doit mener les Belges au Brésil, le résultat est devenu bien plusbenteke.gif vital que la manière. Alors, qu’on ait dû attendre plus d’une heure pour connaître la délivrance, en fin de compte, on s’en moque. D’autant que le spectacle, pour arriver jusque-là, n’avait rien de désagréable. Au contraire, si l’on excepte la finition, le jeu des Diables ne manquait pas d’allure, même s’il lui manquait cette pénétration de la deuxième la ligne, la seule qui pouvait cisailler la tactique résolument défensive de l’Écosse. 

Sans doute est-ce encore notre plus grande faiblesse, celle qui a si souvent justifié pourquoi les Diables, à domicile, avaient tant de mal à s’imposer. Ils n’y étaient pas arrivés une seule fois lors des matches éliminatoires pour l’Euro, ils avaient encore échoué dans cette mission face à la Croatie, c’est dire combien ce succès face à l’Écosse s’annonce comme un véritable déclic, bien à l’image de celui vécu vendredi dernier avec cette victoire magistrale signée en Serbie. Désormais riches de dix points sur douze possibles, voilà les Belges toujours bien installés en tête de leur groupe, à égalité de points avec la Croatie. Il ne fait d’ailleurs plus de doute que la première place qualificative se jouera entre ces deux pays. Le troisième classé comptabilise en effet déjà six unités de retard. C’est tout dire…

(Philippe Lacourt)

12:38 Écrit par tackle on web dans Belgique, Diables Rouges, EDITO, MONDIAL 2014 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

La récompense des Diables après le troisième défi

11:49 Écrit par tackle on web dans Belgique, C'EST DRÔLE, DÉFIS DES DIABLES, Diables Rouges, INSOLITE, MONDIAL 2014, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

OFFICIEL : les Ecossais ne portent rien en dessous...

tow.gif


Et en bonus :

ecossais.gif

10:10 Écrit par tackle on web dans C'EST DRÔLE, INSOLITE, MONDIAL 2014, PHOTOS, SUPPORTERS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le carton des Pays-Bas en Roumanie

Jeremain Lens, Bruno Martins Indi, Rafael Van der Vaart et Robin Van Persie ont offert la victoire aux Pays-Bas. Un succès qui conforte la première place des Oranje dans le groupe D.

01:48 Écrit par tackle on web dans International, MONDIAL 2014, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Toutes les réactions des Diables après Belgique-Ecosse

 
 

 

 
 



 
 



 
 



 
 

00:54 Écrit par tackle on web dans Belgique, Diables Rouges, MONDIAL 2014, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

L'incroyable come-back de la Suède contre l'Allemagne

Mener 4-0 et se faire rattraper dans les ultimes secondes, voila une mésaventure que l'Allemagne n'a pas souvent vécue. Souvent loués pour leur force mentale, les Allemands se sont écroulés de façon inexpliquable face à la Suède. En moins d'une heure, la Mannschaft menait déjà 4-0 grâce un doublé de Miroslav Klose (8e et 15e) et des goals de Mertesacker (39e) et Ozil (56e). 

Mais les Vikings ont trouvé les ressources nécessaires pour revenir dans le coup. Zlatan Ibrahimovic (who else ?) a été le premier à relancer ses équipiers à la 62e. Lustig et Elmander ont enchaîné à la 64e et 76e minute. Avant que Rasmus Elm ne porte le coup de grâce à la 93e. Deux points de perdus certes, mais l'Allemagne conserve la tête du groupe C. 

00:42 Écrit par tackle on web dans ALLEMAGNE, MONDIAL 2014, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Belgique 2-0 Ecosse : le bulletin de notes des Diables

marc.gifCourtois 8 : Auteur de l’arrêt du match, sur un formidable coup franc de Maloney dans la lucarne.

Alderweireld 7 : Jamais mis en difficulté. Était plus un médian droit. A donné quelques centres intéressants.

Kompany 8 : Il était considéré comme incertain, quelques jours avant le match en Serbie. Il a livré deux fois 90 minutes de grande classe, ponctuées par un superbe but.

Vermaelen 7 : Un des matches les plus faciles de sa carrière.

Vertonghen 7 : A souvent atteint la ligne de but, mais a déjà été plus décisif. Aurait dû faire mieux sur un de ses tirs au but.

Witsel 7 : A cherché la faille avant la mi-temps, ne l’a pas trouvée. Comme toujours peu de pertes de balle. Omniprésent en seconde mi-temps.

Dembélé 6 : A tenté sa chance à plusieurs reprises, mais a loupé le cadre. Quelques fautes évitables.

Chadli 6,5 : Très mobile et disponible, surtout en début de match. Aurait dû tenter sa chance, même si l’angle était très fermé. A quelque peu disparu.

De Bruyne 7,5 : Une fois de plus l’homme du centre décisif, à nouveau vers Benteke. Jusqu’à ce moment-là, ses centres n’avaient pourtant pas vraiment abouti.

Mertens 6,5 : A failli ouvrir le score dès le premier coup de sifflet. Très vif et remuant, mais n’a pas trouvé le petit trou qu’il lui fallait.

Benteke 8 : En deux mois et cinq rencontres, Christian Benteke a marqué trois buts chez les Diables. Trois buts mais aussi trois ouvertures du score. Si son tir victorieux contre les Pays-Bas le 15 août dernier avait surtout une valeur symbolique, ses deux coups de tête en Serbie vendredi et hier soir face à l’Écosse ont à chaque fois libéré les Belges. L’attaquant d’Aston Villa a largement pris le dessus sur son concurrent direct, Romelu Lukaku, et semble bien parti pour s’installer pour du bon en pointe.

Hazard 7 : Souvent au ballon, il a eu raison de ne pas vouloir forcer les choses. Excellente volée, et son coup franc a failli faire mouche.

Mirallas 6,5 : Bonne montée au jeu, sans actions décisives.

00:38 Écrit par tackle on web dans Bulletin de notes, Diables Rouges, MONDIAL 2014 | Lien permanent | Commentaires (14) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

L'Italie sans souci face au Danemark

L'Italie continue de mener la danse dans le groupe B devant la Bulgarie et la République tchèque. Grâce notamment à une victoire probante contre le Danemark à Milan (3-1). Une rencontre marquée par les buts de Balotelli, Montolivo et De Rossi. Avec Andrea Pirlo à la baguette, forcément. L'architecte a notamment livré deux passes décisives et une (nouvelle) prestation 4 étoiles. Le genre de choses contre lesquelles même une reprise de volée de Kvist ne peut rien faire



00:19 Écrit par tackle on web dans International, ITALIE, MONDIAL 2014, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

L'Espagne gaspille contre la France

Espagne - France, cela sentait la promenade de santé pour la Roja. Non seulement les Espagnols avaient écrasé le Belarus 4-0 à Minsk, mais en plus, les Bleus sortaient d'une piteuse défaite contre le Japon. Mais surprise à Madrid, les hommes de Didier Deschamps ont ramené un point ! Sergio Ramos avait ouvert la marque en deux temps à la 25e minute. Mais à quelques secondes de la fin de la rencontre, Olivier Giroud a ramené les deux équipes à égalité.

Un but capital pour la France, qui revient à la hauteur des Ibères dans le groupe I. A noter que Hugo Lloris, en posture décicate à Tottenham, a arrêté un pénalty de Cesc Fabregas. Pas mal pour un joueur à qui on préfère Brad Friedel.

00:06 Écrit par tackle on web dans ESPAGNE, FRANCE, International, MONDIAL 2014, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

16/10/2012

La N-VA soutient-elle les Diables Rouges ?

carl_huybrechts_dieet_bart_de_wever.jpgCe dimanche, le président de la N-VA Bart De Wever a frappé un grand coup en s'emparant de l'écharpe mayorale d'Anvers que portait depuis six ans le socialiste Patrick Janssens. Dans un discours devant ses militants, le leader des nationalistes flamands a (re)mis la pression sur le gouvernement Di Rupo en lui demandant de négocier une réforme confédérale de notre pays. On le sait, le but ultime de la N-VA est d'arriver à une séparation de la Belgique et une Flandre indépendante.

Les résultats électoraux du parti nationaliste ne cessent de s'améliorer en même temps que l'enthousiasme des Belges pour leurs sportifs grandit. Le sacre de Philippe Gilbert à Valkenburg ou les bons résultats des Diables Rouges ont été autant d'occasions de ressortir les drapeaux noir-jaune-rouge et d'entonner les paroles de la Brabançonne. Existerait-il une sorte de schizophrénie chez certains Belges entre leur patriotisme politique et leur patriotisme sportif ? Les visées indépendantistes de la N-VA ne seraient-elles pas la raison principale du choix de l'électorat du parti ? Notre pays n'est pas pour rien celui du surréalisme.

Et chez les membres de la N-VA qu'en est-il ? Préferont-ils zapper le match ou vibreront-ils au rythme des buts de nos Diables ? Voici la réponse de Theo Franken et Carl Huysbrecht sur le site de 7sur7.


Les Diables Rouges et leur T2 "N-VA"

Le saviez-vous ? En 2006, lors des précédentes élections communales, Vital Borkelmans s'était présenté sur les listes N-20120809_shirt_borkelmans_wilmots1.jpgVA à Kaprijke, une localité de Flandre orientale (il avait obtenu que 63 voix de préférence). Depuis, il est devenu l'adjoint de Marc Wilmots et n'hésite pas à mettre sa main sur le coeur lorsque retentit l'hymne national. Il s'est aussi distancié du parti et ne s'est jamais vraiment expliqué sur cet engagement au niveau local avec les nationalistes.

"Je respecte notre équipe nationale, mais je ne porterai jamais son drapeau"

theo-francken-n-va-laat-maar-komen-die-fransen-id3395394-515x343.jpgTheo Franken fait partie des nouveaux bourgmestres N-VA élus ce dimanche. Il avait déjà fait parler de lui dans la presse en se disant favorable à la venue de riches français dans notre pays après le début de "l'affaire Arnault". Celui qui dirige désormais la commune de Lubbeek sera à fond derrière les ouailles de Marc Wilmots. "J'espère que les Diables gagneront", affirme Theo Francken. "Mon frère m'a demandé si je voulais l'accompagner au match, mais en raison de mes obligations échevinales de ce mardi, ce ne sera pas possible. Sinon, j'aurais été au stade Roi Baudouin", ajoute le bourgmestre de Lubbeek.

S'il soutient l'équipe, pas question d'en porter les couleurs. "J'ai beaucoup de respect pour l'équipe nationale, mais vous ne me verrez jamais avec un drapeau belge à la main", précise Theo Franken. Faut pas déconner...

Huysbrecht en faveur d'une équipe nationale flamande

Visage bien connu des médias du Nord du pays et même du Sud, puisqu'il fut chroniqueur dans C5_GRK1SROST.1+NBSV_C5CARL.jpgl'émission Studio 1/La Tribune de la RTBF, Carl Huybrechts a rejoint le parti de Bart De Wever cette année. On a d'ailleurs vu le blond bouclé aux côtés du nouveau bourgmestre d'Anvers lors de différents événements comme les 10 miles de la ville portuaire ou la présentation du livre de régime de l'homme le plus populaire de Flandre. 

Carl Huybrechts a commenté quelques matchs de notre équipe nationale et estime que la Belgique n'existe plus qu'au travers de ses onze footballeurs. Il est d'ailleurs favorable à la création d'une équipe nationale flamande. Une idée qui n'est pourtant pas du goût des grandes pointes de son parti...

Mais l'idée fait son chemin dans une partie du Nord du pays. Le Vlaamse Volksbeweging (VVB - Mouvement populaire flamand) avait demandé voici deux ans au ministre flamand des Sports Philippe Muyters (N-VA) de fonder le plus rapidement possible une équipe flamande. La femme du capitaine du FC Bruges Carl Hoefkens avait aussi proposé la même chose dans une interview au magazine Menzo."L’équipe nationale et les supporters, ça ne colle pas…", avait estimé à l'époque la Bimbo blonde. Mais pour l'instant, le projet semble au point mort.

Quant à Bart De Wever, il n'a jamais exprimé de position sur l'équipe nationale. Sans doute en partie parce que le football ne l'a jamais vraiment intéressé.

17:08 Écrit par tackle on web dans ANALYSE, Belgique, Diables Rouges, MONDIAL 2014 | Lien permanent | Commentaires (20) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Recalés au Standard, héros en sélection

Gheorghe "Gicu" Grozav et Birkir Bjarnason. Deux noms de joueurs qui ne laissent pas des souvenirs impérissables aux supporters du Standard. Mais tout comme un certain Christian Bentéké, dont le passage à Sclessin ne fut pas une réussite, ils se sont révélés décisifs pour leur équipe nationale.

Grozav, le Ronaldo du "pauvre", renaît de ses cendres

Gicu_Grozav.jpgLe premier, arrivé lors de la fin de règne de Laszlo Bölöni, était surnommé le Cristiano Ronaldo des Carpates mais n'a jamais su montrer sur les pelouses belges ses bonnes aptitudes. Pire, il enchaîne les matchs médiocres passant du statut de grand espoir du football roumain à celui de gros flop de la Pro League.

Du coup après 15 matchs en seulement un an, le Standard décide de le prêter en août 2011 dans son pays natal, à l' Universitatea Cluj. Gicu y retrouve la confiance et le sens du but puisqu'il trouve le chemin des filets à six reprises. Ses bonnes prestations attirent l'oeil du sélectionneur fédéral qui décide de lui accorder sa chance. Le 30 mai 2012, Grozav inscrit l'unique but de la victoire roumaine contre la Suisse en match amical.

Cet été, le Standard décide de le vendre définitivement puisqu'il ne rentrait pas dans les plans de Ron Jans. Il paraphe un contrat avec le Petrolul Ploiești où il continue sur sa lancée de la saison précédente. En sélection, Grozav reçoit de plus en plus souvent sa chance et le rend bien à Victor Piturca. Buteur contre la Slovénie en août dernier, Gicuoffre la victoire à son pays vendredi dernier contre la Turquie. Un succès qui permet à la Roumanie de rester en tête de son groupe avec les Pays-Bas et avec le maximum de points

A 22 ans, la carrière du grand espoir du football roumain semble enfin lancée malgré cet échec en terres liégeoises.

Voir le but de Gicu Grozav (à 3'30" dans la vidéo)

 

La sélection islandaise, bouée de sauvetage de Bjarnason

En janvier 2012, Roland Duchâtelet et Jean-François de Sart étaient fiers de présenter leur nouvelle 624_341_6984e1b6ca61b9fb690d874593f2219f-1326460135.jpgrecrue Birkir Bjarnason. Le recrutement de ce box-to-box islandais des Viking Stavanger était un beau coup d'autant qu'il n'avait rien coûté. Les deux, trois premiers matchs sont prometteurs, la suite vire au cauchemar. Le Standard sombre footballistiquement et l'Islandais fait les frais de la méforme de son club. Son temps de jeu se réduit à une peau de chagrin et dès l'été, il se voit signifier qu'il n'est plus indispensable à l'effectif. Il est alors prêté en Italie à Pescara où son temps de jeu ne décolle pas vraiment.

Heureusement, l'équipe nationale reste une bouée de sauvetage intéressante pour lui puisque le sélectionneur Lars Lagerbäck lui maintient sa confiance. Après avoir marqué le but de la victoire islandaise contre la France lors d'une joute amicale en mai dernier, Bjarnason a de nouveau offert les trois points à son pays lors du difficile déplacement en Albanie de ce vendredi 12 octobre. Cette victoire permet d'ailleurs à l'Islande d'occuper la deuxième place de son groupe de qualification, derrière la Suisse mais devant la Norvège.

Voir le but de Birkir Bjarnason

 
F.Chl.

11:35 Écrit par tackle on web dans International, MONDIAL 2014, STANDARD LIÈGE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Axel Witsel change de coupe

Fini la touffe à Fellaini, Axel Witsel opte pour les tresses. 

album_large_5243679.jpg

Axel Witsel et Marouane Fellaini ne seront plus les Monchichis belges.

phpThumb_generated_thumbnailjpg.jpeg

10:49 Écrit par tackle on web dans Belges à l'étranger, Diables Rouges, MONDIAL 2014, PHOTOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Nicolas Lombaerts a le masque

Nicolas Lombaerts a attiré l'attention des photographes ce lundi après-midi. Le défenseur central des Diables Rouges portait en effet un masque lors de l'entrainement. Lombaerts s'est cassé le nez dans un duel il y a deux semaines lors du match entre son club, le Zenit Saint-Petersbourg, et le Lokomotiv Moscou. La semaine dernière, il s'était pourtant entraîné sans masque.

teaser_2_2_5245804.jpg

10:33 Écrit par tackle on web dans Belgique, Diables Rouges, MONDIAL 2014, PHOTOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook