Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

22/03/2013

Le Portugal tenu en échec par Israël (3-3), Rami gershon marque !

Le Portugal de Cristiano Ronaldo a confirmé ses difficultés en qualifications du Mondial-2014 (groupe F) en arrachant le nul 3-3 contre Israël, vendredi après-midi à Ramat Gan, en Israël.
 
Les deux nations restent à égalité (8 points), à quatre longueurs du leader, la Russie, qui doit jouer en Irlande du Nord vendredi en soirée. Le Portugal signe ainsi son troisième match de suite sans victoire dans le groupe F.
 
Les Lusitaniens ont ouvert tôt la marque sur corner par Bruno Alves (2e), mais se sont ensuite écroulés: deux belles frappes de Hemed (24e) et Ben Basat (40e) puis une tête de Gershon (70e) permettaient à Israël de mener 3-1.
 
Helder Postiga (72e) et Coentrao (90e+3), qui avait touché la barre peu avant, évitaient in extremis la débâcle à la sélection de Paulo Bento, qui avait tenté un coup en remplaçant un défenseur central par un attaquant à l'orée du dernier quart d'heure (Bruno Alves par Hugo Almeida).
 
Cristiano Ronaldo, averti (71e), a peu tiré au but mais mené une bonne douzaine d'attaques. Et son équipe a davantage eu le ballon (près de deux tiers de possession).
 
AFP

Les buts du match (celui de Rami Gershon après 39")
 

16:30 Écrit par tackle on web dans MONDIAL 2014, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

21/03/2013

Présentation du (supposé) onze macédonien contre les Diables

624_341_3aa269c4c434a41687ea09ae7fee507f-1355521438.jpgCe vendredi et ce mardi, la Belgique affrontera la Macédoine pour une double confrontation qui pourrait être décisive dans l'optique d'une qualification pour la prochaine Coupe du monde. Cet adversaire que notre pays n'a rencontré qu'à deux reprises dans son histoire nous est quelque peu inconnu à l'exception du nom de Goran Pandev. L'occasion donc, de vous présenter, les onze joueurs qui devraient normalement se retrouver dans deux jours sur la pelouse du stade Philippe II.

Lire la suite

15:00 Écrit par tackle on web dans ANALYSE, Diables Rouges, International, MONDIAL 2014, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Les deux précedentes confrontations entre la Belgique et la Macédoine

Suite de notre série consacrée aux précédents matchs ayant opposés notre équipe nationale à ses adversaires sur la route du Mondial 2014. Ce vendredi et ce mardi, c'est la Macédoine qui se dressera sur la route de nos Diables Rouges. 

Issu de l'éclatement de l'ex-Yougoslavie, le pays avait déclaré son indépendance en 1991 et deviendra membres des nations unies en 1994. Le premier match de son histoire s'est déroulé le 13 octobre chez un autre ancien membre de la Yougoslavie, la Slovénie. Les Lions Rouges s'y étaient imposés 1-4 et avaient aussi gagné les 3 matchs amicaux qu'ils disputeront après. La Turquie mettra fin à cette belle série le 31 août 1994 en s'imposant à Skopje (0-2). La Macédoine dispute ensuite des matchs à enjeu avec les qualifications pour l'Euro 96 en Angleterre. Pour son entrée dans la compétition, le nouveau venu obtient le 7 septembre 1994 un match nul à domicile (1-1) contre le Danemark, tenant du titre. Parmi, les autres membres de ce groupe, on retrouve la Belgique qui évoque de bien mauvais souvenirs aux Lions Rouges, mais aussi à Michel Preud'Homme.

 

Belgique - Macédoine 1-1 

Date et lieu : 16 novembre 1994, Qualifications pour l'Euro 96, Stade Constant Vanden Stock (5839 spectateurs)

Belgique: Preud'Homme, Genaux, Crasson, Staelens, Smidts, Staelens, Franky Van der Elst, Walem (De Bilde, 69'), Degryse, Boffin, Nilis, Verheyen

Sélectionneur: Paul Van Himst

Macédoine: Celeski, Stanojkovic, Jovanovski, Majdoski, Stojkovski, Markovski, Micevski, Durovski, Z. Boskovski (Kanatlarovski, 87'), M. Durovski (Serafimovski, 81'), Janevski

Sélectionneur: Andon Doncevski

Buts : 31' Verheyen (1-0), 51e Boskovski (1-1)

capture-d_c3a9cran-2013-02-05-c3a0-18-09-20.pngLe résumé : S'ils seront 47.000 à encourager les Diables Rouges ce mardi au stade Roi Baudouin, ils étaient moins de 6000 à avoir fait le déplacement au Parc Astrid lors de cette froide journée de novembre 1994. Après une victoire 2-0 contre l'Arménie, les Belges s'étaient inclinés 3-1 contre le Danemark et sont dans l'obligation de remporter ce match contre la Macédoine avant de défier l'Espagne les deux matchs qui suivront. Pour sa deuxième sélection, Gert Verheyen était aligné en pointe aux côtés de Luc Nilis. L'attaquant du FC Bruges s'avéra un choix payant pour Paul Van Himst puisqu'il faisait sauter le verrou à la demi-heure de jeu. Marc Degryse décochait une frappe terrible qui s'écrasait sur la barre transversale de Celeski avant de revenir dans les pied de Nilis qui centrait vers Verheyen qui se jetait bien pour envoyer ce ballon au fond des filets. 

Mais les Diables Rouges ne parvenaient pas à doubler la mise à cause de Macédoniens bien organisés, volontaires et accrocheurs. Et puis arrivait l'incroyable à la 51e minute, Michel Preud'Homme, élu meilleur gardien de la Coupe du monde quelques semaines auparavant, ratait complètement sa sortie sur un long ballon d'un défenseur macédonien. Il ne parvenait pas à s'emparer du cuir qui rebondissait sur Boskovski. Celui-ci marquait malgré un retour désespéré de Rudi Smidts. Ce sera d'ailleurs la dernière réalisation du buteur macédonien sous les couleurs nationales. Quant à Michel Preud'Homme, il prendra sa retraite internationale un match plus tard après le fiasco à domicile contre l'Espagne.

A la 69e, un certain Gilles De Bilde faisait son apparition au jeu. Il s'agissait de la première sélection du joueur d'Alost qui évoluait encore en D2 quelques mois auparavant et qui allait remporter quelques semaines plus tard le Soulier d'or. Il était aussi transféré à Anderlecht à la fin de la saison.

Dans le camp de la Macédoine, on retrouvait un certain Cedomir Janevski qui sera sur le banc vendredi et mardi. A cette époque, il évoluait pour Charleroi où il est resté quatre saisons après en avoir disputé deux au FC Bruges. Après un détour par la Turquie, il terminera sa carrière à Lokeren.

A noter aussi que les hymnes nationaux seront joués après de longues tractations avec l'ONU et l'UEFA. En revanche, les drapeaux ne seront pas hissés pour cette rencontre.

Macédoine - Belgique 0-5

Date et lieu : 7 juin 1995, Qualifications pour l'Euro 96, Gradski stadium (532 spectateurs)

Macédoine: Celeski, Stanojkovic, Stojkovski, Durovski (Hristov, 61'), Najdoski, Janevski, Serafimovski (Memedi, 33'), Micevski, Pancev, Boskovski, Babunski

Sélectionneur: Andon Doncevski

Belgique: Bodart, Genaux, Renier, Grün, Smidts; Staelens, Karagiannis, Schepens (Léonard, 83'), Scifo; Versavel, De Bilde

Sélectionneur: Paul Van Himst

Buts : 15' Grün (0-1), 18' Scifo (0-2), 28' Schepens (0-3), 43' Versavel (0-4), 59' Scifo (0-5)

624_341_4ab4f49fb6e12d5820bf5bbc6fdebdae-1360850647.jpgLe résumé: Le Gradski stadium où se déplaceront nos Diables Rouges ce vendredi n'aura pas le même visage que le 7 juin 1995. Que ce soit au niveau de l'architecture ou de l'ambiance puisqu'il ne devrait pas y avoir la même ambiance de match à huis-clos qu'à l'époque. En effet, ils n'étaient que 532 à avoir assisté à ce qui reste la plus large défaite de l'histoire du football macédonien.

Paul Van Himst profitait de cette rencontre pour lancer quelques promesses, tout en espérant rester en course pour la qualification. On retrouvait ainsi des Régis Genaux, Pascal Renier, Gunther Schepens, Manu Karagiannis et Gilles De Bilde dans le onze de base concocté par le sélectionneur. Par rapport au match aller, le sélectionneur retrouvait aussi deux de ses cadres les plus expérimentés avec Enzo Scifo et Georges Grün.

C'était d'ailleurs ce dernier qui ouvrait le chemin de la victoire en se montrant opportuniste sur un centre de Schepens. Trois minutes plus tard, c'est le meneur des Diables Rouges qui doublait la mise de la tête après un coup de coin. Peu avant la demi-heure, les Belges triplaient la mise par Schepens (3e but en quatre matchs) qui évitait facilement la sortie de Celeski après un ballon sauté parfait de De Bilde. Le même De Bilde qui allait ensuite servir Bruno Versavel à deux minutes de la pause pour le quatrième des Diables. En deuxième période, les ouailles de Paul Van Himst baissaient d'un ton mais inscrivaient leur cinquième réalisation via Enzo Scifo.

A noter que Cedomir Janevski disputait ce soir là son dernier match sous les couleurs de la Macédoine. Son total s'est donc arrêté à sept.

Au final, la Belgique terminera troisième de son groupe de qualification à six points du Danemark et onze de l'Espagne qui disputeront l'Euro anglais. Pour son premier tournoi international, la Macédoine a terminé 4e avec sept points, 1 victoire (contre Chypre 3-0), 4 partages et cinq défaites. Elle n'a toujours pas participé à la phase finale d'une grande compétition jusqu'à ce jour.

F.Chl.

10:29 Écrit par tackle on web dans Belgique, Culture, Diables Rouges, MONDIAL 2014, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

20/03/2013

Macédoine - Belgique J-2 : Hazard et Van Buyten donnent leurs impressions

Hazard: "Avec les joueurs qu'on a, on doit gagner"

Van Buyten: "On est conscients de nos qualités"

18:04 Écrit par tackle on web dans Belgique, Diables Rouges, MONDIAL 2014, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Pocognoli, Lukaku et De Bruyne après l'entrainement de mardi

Pocognoli: "Il faut prendre ce match au sérieux"
Lukaku: "La Macédoine doit stresser, pas nous"
De Bruyne: "Je ne doute pas de notre équipe"

08:13 Écrit par tackle on web dans Belgique, Diables Rouges, MONDIAL 2014, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

19/03/2013

Marc Wilmots dément la rumeur Luc Nilis

nilis.jpg

Lucky Luc a reçu une mission de scouting mais n'est pas l'entraîneur des attaquants des Diables

La RTBF annonçait ce mardi matin que Luc Nilis intégrait le staff des Diables rouges en tant qu'entraîneur des attaquants.

L'information a été démentie par Marc Wilmots lors du point presse. "Luc Nilis ne sera pas le nouvel entraîneur des attaquants", a précisé le sélectionneur. "Il a suivi quatre matches pour moi, impliquant notamment Porto (Steven Defour), le PSV Eindhoven (Timothy Derijck et surtout Dries Mertens) et West Bromwich (Romelu Lukaku). Il avait un peu de temps libre et j'en ai profité. Je n'ai pas tellement de scouts à ma disposition, et Luc fait celà à la perfection. Notre collaboarion ne va pas plus loin pour le moment, mais on pourrait étudier la question plus tard..."

L'ancien joueur du PSV n'a effectué que du scouting pour les Diables.

Mais qui es-tu, Luc Nilis ?

Né à Hasselt le 25 mai 1967, Luc Nilis a débuté sa carrière professionnelle à Winterslag en 1984. Pendant ses deux saisons dans le Limbourg, il va démontrer ses aptitudes devant les buts en trouvant le chemin des filets à 16 reprises en 47 matchs.

Ses prestations n'ont pas échappé aux recruteurs d'Anderlecht où il signe lors de l'été 1986. La concurrence est féroce à l'ombre de Saint-Guidon où un certain Arnor Gudjohnsen est indiscutable à la pointe de l'attaque. Mais petit à petit, Nilis fait son trou, remporte son premier titre et devient titulaire la saison suivante. Malgré la décevante 4e place des Mauves en juin 88, mais une Coupe, Nilis devient pour la première fois meilleur buteur de son club à tout juste 21 ans. 

Les deux saisons qui suivent voient Anderlecht terminer par deux fois à la deuxième place du championnat. Les Mauves remportent cependant la Coupe de Belgique en 89 et atteignent la finale de la Coupe des vainqueurs de Coupes en 1990. C'est la dernière fois que le club de la capitale atteindra ce stade dans une épreuve européenne. En juin 1991, Luc Nilis retrouve les lauriers nationaux et le statut de meilleur buteur de son club (19 pions), mais c'est Erwin Vandenbergh, revenu à La Gantoise qui est le plus prolifique du pays avec 23 réalisations.

Douze mois plus tard, c'est Johnny Bosman qui est le meilleur artificier d'Anderlecht. Son duo avec Nilis est percutant mais ne permet pas aux Mauves de remporter un nouveau titre, mais ce n'est que partie remise. Les deux dernières saisons de Nilis sous la vareuse du club le plus titré du pays sont couronnées de deux titres (93 et 94) et d'une Coupe de Belgique (94). Le Limbourgeois est à chaque fois le buteur le plus prolifique des siens avec 44 goals sur les deux exercices. Mais cela ne lui permet pas de dépasser le goal-getter croate devenu belge, un certain Josip Weber.

Lors de la Coupe du monde 1994, c'est d'ailleurs ce dernier qui est préféré à l'Anderlechtois par le sélectionneur Paul Van Himst. Une grosse déception pour Nilis. Après le mondial américain, le Limbourgeois quitte le Parc Astrid où il aura finalement secoué les filets à 127 reprises en 224 matchs pour le PSV Eindhoven entrainé par un certain Aad De Mos qui l'a eu sous sa houlette lors de sa période bruxelloise.

Avec Ronaldo et Van Nistelrooy au PSV

Au Philips Stadion, Lucky Luc côtoie quelques-uns des plus grands attaquants de leur génération : Eidur Gudjohnsen, Ruud van Nistelrooy et Ronaldo. Il y affronte aussi une concurrence belgo-belge lorsque  Marc Degryse et Gilles De Bilde rejoignent le club néerlandais, respectivement en 1996 et 1997. Mais, pendant ses 6 saisons là-bas, le statut de Nilis ne fut jamais remis en question. Il faut dire que ses 110 goals en 164 rencontres ont largement contribué aux succès de l'équipe.

Le PSV remporte deux fois le championnat en 1997 et 2000 et s'adjuge aussi l'Amstel Cup en 1996. A titre personnel, Luc Nilis est désigné joueur de l'année en 1995, et termine meilleur buteur de l'Eredivisie en 1996 et 1997. Son association avec Ruud van Nistelrooy lors des saisons 1998-1999 et 1999-2000 fut un cauchemar pour les défenses bataves, le duo faisant trembler les filets à 103 reprises pendant ce laps de temps. 

La triste fin de carrière

Après l'Euro 2000, Nilis décide d'aller tenter sa chance outre-Manche du côté d'Aston Villa. A presque 33 ans, la force de frappe de Lucky Luc peut encore faire quelques ravages au sein des défenses de la Premier League, mais l'expérience sera malheureusement de courte durée. Après avoir marqué d'une splendide frappe du gauche contre Chelsea, Nilis se fracture la jambe lors d'un contact apparemment anodin avec Richard Wright, le gardien d'Ipswich. Le meilleur buteur belge des années 90 est contraint de mettre un terme à sa carrière sur ce triste épisode.

Avec l'équipe nationale, Luc Nilis aura en revanche éprouvé plus de difficultés à s'illustrer. Il n'a marqué qu'à 10 reprises en 56 sélections et aura du attendre la 24e avant de trouver la faille. Cela n'enlève cependant rien aux qualités de puncheur exceptionnelles du natif d'Hasselt.

G.Ga., JC et F.Chl.

Le résumé des plus beaux goals de Luc Nilis

Son but contre l'Irlande lors du match de barrage pour le Mondial 98


Irlande - Belgique Barrage aller 1997 par raider144

Son dernier chef-d'oeuvre contre Chelsea et la blessure qui a mis fin à sa carrière

12:06 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, Culture, Diables Rouges, MONDIAL 2014, PORTRAITS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

La Belgique est-elle assez bonne pour gagner la Coupe du monde ?

C'est le titre d'un reportage d'Eurosport consacré à nos Diables. Si la langue de Shakespeare n'est pas un problème pour vous, on vous le recommande.

Un autre reportage consacré à nos Diables Rouges.

11:10 Écrit par tackle on web dans Belgique, Diables Rouges, MONDIAL 2014, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

18/03/2013

Macédoine - Belgique J-4 : les impressions de Benteke, Mirallas et Wilmots

Benteke: "Avec Lukaku, c'est une rivalité saine"

Mirallas: "On aimerait que la Croatie fasse un faux pas"

Wilmots: "Qui dit que je vais jouer avec un attaquant?"

19:42 Écrit par tackle on web dans Belgique, Diables Rouges, MONDIAL 2014, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

16/03/2013

47.000 écharpes avec les paroles de la Brabançonne offertes à Belgique-Macédoine

img-un-defi-pour-les-supporters-belges-1343773433_620_400_crop_articles-160066.jpgBelgique - Macédoine, le mardi 26 mars dans le Groupe A de la Zone Européenne des éliminatoires du Mondial-2014, sera l'une des plus importantes étapes du périple qui doit mener Marc Wilmots et ses Diables Rouges au Brésil.

A cette occasion et pour créer une ambiance digne de Rio et Sao Paulo, la banque ING, un des sponsors de l'Union belge de football (URBSFA), offrira une écharpe à chacun des 47.000 spectateurs qui franchira les tourniquets de l'entrée du Stade Roi Baudouin.

Le texte de La Brabançonne, l'hymne national belge, sera en outre imprimé sur les écharpes. Ce qui permettra au public de reprendre les paroles en choeur lorsque retentira le chant sacré. Les joueurs poseront eux la main sur le coeur. Un petit cadeau "assurant 90 minutes de plaisir", sera de surcroît posé sur chaque siège, ainsi qu'un drapeau, précise encore ING dans un communiqué.

Enfin la mi-temps passera très vite grâce à un concert du Grand Jojo. La Belgique est en tête du Groupe A avec 10 points sur 12, comme la Croatie. Soit six de plus que la Macédoine de Cedomir Javevski (ex-joueur et ex-coach du FC Brugeois). Le match-aller contre la Macédoine aura lieu le vendredi 22 mars à Skopje.

Belga

RETROUVEZ TOUS NOS ARTICLES CONSACRES AUX DIABLES ROUGES

22:04 Écrit par tackle on web dans Diables Rouges, INSOLITE, MONDIAL 2014, SUPPORTERS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

14/03/2013

Wilmots: "La Macédoine a un bloc très bas, difficile à bouger"

13:56 Écrit par tackle on web dans Belgique, Diables Rouges, International, MONDIAL 2014, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

08/03/2013

Guillaume Gillet aide les enfants à réussir le défi des Diables

Il y a une semaine, les Diables Rouges lançaient un défi aux enfants du pays pour savoir s'ils étaient leurs plus grands fans. Pour vérifier cela, ces derniers doivent envoyer leurs dessins de football. Ceux-ci seront mis sur des drapeaux et décoreront le stade roi Baudouin lors de la rencontre contre la Macédoine qui se déroulera le 26 mars prochain à Bruxelles.

Cette semaine, Guillaume Gillet a donc décidé de donner un coup de main aux bambins en se rendant dans une école. Là-bas, l'arrière droit a posé dans différentes situations de match afin de pouvoir être croqué par ces petits artistes. Difficile de nier que certains se débrouillent plutôt pas mal

Sympa.

PS: Tu es un jeune fan des Diables ? A tes crayons et envoie ta création par e-mail à l'adresse dessins@belgianreddevils.be avant le 8 mars.

Les dessins peuvent aussi être postés sur le compte Facebook.com/belgianreddevils. Ils peuvent aussi être expédiés par courrier: "Boîte postale 666, 1000 Bruxelles". Ils pourront aussi être déposés dans l'un des points de collecte mentionnés sur la page Facebook des Diables Rouges.

15:02 Écrit par tackle on web dans DÉFIS DES DIABLES, Diables Rouges, INSOLITE, MONDIAL 2014, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le Maracana inondé

Le 13 juillet 2014 se tiendra l'apothéose de la Coupe du monde de football, 20e du nom. En attendant de savoir si nos Diables Rouges seront de la partie, il faut d'abord que l'enceinte qui accueillera l'événement soit rénovée afin d'être aux normes exigées par la FIFA.

Ce stade, le mythique Maracana, de son nom officiel l'Estádio Jornalista Mário Filho, n'aura en effet pas la même allure que le 16 juillet 1950 lorsqu'il avait accueilli la finale de la Coupe du monde et été le théâtre de la défaite du Brésil contre l'Uruguay. A l'époque où les règles de sécurité n'imposaient pas d'aménagements pour poser les séants, ils étaient presque 200.000 à avoir assisté à l'événement. Dans un peu plus d'un an, ils ne devraient plus être qu'environ 90.000 dans le Maracana new look.

Alors que le ballet des pelleteuses, des bétonnières et des ouvriers bat son plein, la pluie s'est invitée à Rio de Janeiro. Résultat, les rues comme le stade se sont retrouvés inondés. Ce qui ne restera pas sans conséquence sur le calendrier des travaux. Un couac de plus quand on sait que les 5.000 travailleurs présents sur le chantier enchainent les grèves pour négocier de meilleures conditions salariales. Heureusement, selon l'Etat de Rio, les travaux seraient terminés à 87%... N'oublions pas que dans 3 mois se disputera aussi la Coupe des confédérations.

En attendant, la visite de la délégation de la FIFA prévue initialement il y a deux jours a été repoussée.

F.Chl.



11:08 Écrit par tackle on web dans INSOLITE, MONDIAL 2014, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

25/02/2013

Le quatrième défi des Diables

C'est devenu une tradition. A l'approche de leurs matchs comptant pour les qualifications du Mondial 2014, les Diables Rouges lancent un défi à leurs fervents supporters en échange d'une "récompense" si celui-ci est réalisé.

Cette fois, c'est Guillaume Gillet qui lance un défi aux plus petits. Il se pose la question de savoir s'ils sont les plus grands fans de notre équipe nationale et leur demande d'envoyer leurs dessins de football. Ceux-ci seront mis sur des drapeaux et décoreront le stade roi Baudouin lors de la rencontre contre la Macédoine qui se déroulera le 26 mars prochain à Bruxelles.

Si ce défi est réussi, trois Diables joueront un match "délirant" contre des enfants.

Alors tu es un jeune fan des Diables ? A tes crayons et envoie ta création par e-mail à l'adresse dessins@belgianreddevils.be avant le 8 mars.

Les dessins peuvent aussi être postés sur le compte Facebook.com/belgianreddevils. Ils peuvent aussi être expédiés par courrier: "Boîte postale 666, 1000 Bruxelles". Ils pourront aussi être déposés dans l'un des points de collecte mentionnés sur la page Facebook des Diables Rouges.

15:31 Écrit par tackle on web dans Belgique, DÉFIS DES DIABLES, Diables Rouges, MONDIAL 2014, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook