Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

07/11/2012

GROUPE A: Porto qualifié, le PSG s'amuse et s'approche

Le Paris SG s'est imposé à domicile (4-0) contre le faible Dinamo Zagreb grâce à des buts d'Alex, Matuidi, Menez et Hoarau. Et Ibrahimovic alors ? Oh, juste quatre passés décisives ! Il suffira d'un nul au PSG contre Kiev pour passer en 8e de finale. Carlo Ancelotti avait fait tourner, laissant sur le banc des remplaçants Pastore et Verratti, titularisant en revanche Lavezzi et le jeune Rabiot.

Dans l'autre match, il suffisait d'un nul aux Dragons de Porto pour passer à l'échelon supérieur et un 0-0 dans le froid de Kiev contre le Dynamo a parfaitement fait l'affaire. Oleg Blokhine, coach du Dynamo, avait sans doute rêvé d'un autre cadeau d'anniversaire pour les 60 ans qu'il a eu lundi. Le Porto de Lucho et Jackson Martinez tourne ainsi la page de la saison passée et le mauvais souvenir d'une élimination en poules.



01:16 Écrit par tackle on web dans CHAMPION'S LEAGUE, International, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

GROUPE B: Montpellier éliminé, Arsenal neutralisé

Montpellier, champion de France inexpérimenté en Ligue des Champions, a payé cher pour apprendre sur la pelouse d'Olympiakos (3-1), lourde défaite qui lui enlève le droit d'espérer encore un miracle en C1. Les Montpelliérains ont été cueillis à froid à la 4e minute par Paulo Machado, un ancien pensionnaire du championnat de France. Ils ont répondu en seconde période par un penalty de Belhanda, avant de sombrer. Et les supporters montpelliérains se sont accrochés avec la police dans les tribunes avant le match. L'UEFA va sans doute sévir après les incidents à Schalke.

Dans l'autre match du groupe, Arsenal, qui menait 2 à 0, a manqué l'occasion de prendre la tête du groupe sur la pelouse de Schalke (2-2). Olivier Giroud a marqué un but. Le vent de critiques risque de souffler à nouveau sur le club londonien et son manager Arsène Wenger. Schalke pouvait se qualifier avec une victoire et doit se mordre les doigts.

01:04 Écrit par tackle on web dans ALLEMAGNE, ANGLETERRE, Belges à l'étranger, CHAMPION'S LEAGUE, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

GROUPE C: Malaga qualifié

Malaga pouvait se contenter d'un nul pour accéder aux 8e de finale, et c'est fait avec un nul 1-1 contre l'AC Milan, chez lui, qui n'a vraiment plus rien d'un grand d'Europe.

Dans l'autre match du groupe, Anderlecht a battu chez lui le Zenit Saint-Pétersbourg (1-0) et vient relancer les débats et menacer l'AC Milan.



00:58 Écrit par tackle on web dans CHAMPION'S LEAGUE, ESPAGNE, ITALIE, RSC ANDERLECHT, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

GROUPE D: Le Real évite le pire, City survit

Le Borussia a manqué l'occasion de se qualifier avec un succès. Le Real, mené, a évité le pire en égalisant dans son Santiago-Bernabeu (2-2). Au Real, Benzema, blessé, avait déclaré forfait, tandis que Varane était titularisé en défense centrale. José Mourinho aura-t-il droit à des passes d'armes vigoureuses avec une presse espagnole qui ne laisse rien passer ?

Manchester City (champion d'Angleterre en titre) a évité de quitter la compétition prématurément au stade des poules. L'équipe de Samir Nasri a arraché chez elle le nul contre l'Ajax (2-2).



00:53 Écrit par tackle on web dans ALLEMAGNE, ANGLETERRE, Belges à l'étranger, CHAMPION'S LEAGUE, ESPAGNE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Anderlecht 1-0 Zenit : le bulletin de notes des Mauves

1187025265.jpgProto 7 : Premier arrêt (sur un tir de Witsel) après 56 minutes: c’est du jamais-vu pour Proto en C1 . Il a répondu présent. Très attentif tout au long du match.

Gillet 7,5 : Beaucoup d’actions offensives à 0-0. Il était très bien dans le match et a été irréprochable défensivement. Quel effort à la 92e!

Kouyate 7,5 : Il était à la base du 1-0, avec une belle infiltration. Était toujours au bon endroit quand cela risquait de chauffer.

Nuytinck 7 : Très affûté dans les duels, il s’est également montré très sûr de lui en possession du ballon.

Safari 7 : Le danger russe en début de match venait surtout de son flanc. Par après, il a gagné tous ses duels.

Biglia 8,5 : Prestation cinq étoiles du capitaine, surtout en seconde mi-temps. Il a remporté son duel personnel avec Witsel, il a couru un marathon et a distribué le jeu à un niveau de Ligue des Champions.

Kljestan 7 : L’homme de l'assist à Mbokani. L’Américain a récupéré beaucoup de ballons et a livré un très gros travail.

Bruno 6,5 : A joué avec un grand sang-froid. Très actif en première mi-temps. Dommage que ses centres ne trouvaient pas toujours de destinataire, surtout sur une contre-attaque qui aurait dû être décisive.

Jovanovic 7 : Un excellent tir de loin. Dans son rôle plus axial, il a une fois de plus donné des passes intéressantes avant le repos. A quelque peu disparu par après.

Praet 7 : A une fois de plus charmé le public. Est souvent parvenu à trouver l’homme libre. Vers la demi-heure, il a fait un geste technique qui a fait vibrer le stade. Un peu moins actif en 2e période.

Mbokani 8,5 : Le choix de sa titularisation n’avait en réalité souffert aucune discussion. Mais en plantant le but de la victoire dès la 17e, Mbokani a donné à van den Brom doublement raison. Si certains craignaient le manque d’automatismes avec Praet, Dieu aurait pu hier soir évoluer au côté de n’importe qui tant il sembla par instants survoler la mêlée. Plus fort en homme contre homme, souvent bien placé, Mbokani aura hier soir laissé tomber les masques pour offrir le visage d’un joueur de classe mondiale.

Iakovenko 6 : A raté l’occasion de doubler le score, mais a touché le dessus de la latte. Est rentré avec une bonne mentalité.

Y. T.

00:33 Écrit par tackle on web dans Bulletin de notes, CHAMPION'S LEAGUE, RSC ANDERLECHT | Lien permanent | Commentaires (7) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Les notes de Lombaerts et Witsel après Anderlecht - Zénit

1888121_w2.jpg

Nicolas Lombaerts : 4,5/10

Mauvaise soirée pour le Diable Rouge qui a souffert dans son duel contre le buteur masqué Mbokani. Pourtant, c'est lui qui se crée la première occasion du Zénit avec un tir capté en deux temps par Proto. La suite du match sera plus compliquée pour Nico qui se fait rouler dans la farine sur le une-deux amenant le but d'Mbokani. Il aura surtout beaucoup de difficultés à contenir l'attaquant congolais impeccable dans sa couverture de balle et efficace dans les airs.

En début de seconde période, il évitera le deuxième but bruxellois en intervenant du genou pour empêcher Mbokani de reprendre victorieusement un centre de Biglia. A la 65e, sa relance dans les pieds de Massimo Bruno aurait pu coûter cher si le jeune ailier Mauve avait tenté sa chance au lieu d'être collectif. C'est sans doute en tentant de rattraper son erreur qu'il se blessera après avoir été mis dans le vent par un crochet du même Bruno. Il sortira à la 68e, sous quelques applaudissements du public du Parc Astrid, remplacé par Bruno Alves.

media_l_5304081.jpg

Axel Witsel : 5/10                                                            

Pour son retour dans l'antre de Wasyl, suspendu ce soir, Witsel a eu droit à quelques chants "à sa gloire". Est-ce cette attention du public local ou son positionnement plus haut dans le triangle de l'entrejeu concocté par Spalletti, mais toujours est-il que la première mi-temps du Diable Rouge a été insuffisante. Pris en tenaille par le duo Biglia/Kljestan, Witsel n'a pas touché beaucoup de ballons et a montré plus de déchets qu'à l'accoutumé tant dans son passing que dans sa conduite de balle. A la 10e, il se fait notamment avoir comme un bleu par le pourtant bleu Massimo Bruno après un contrôle de balle hésitant. Juste avant la demi-heure, c'est un carton jaune qui récompense son tackle légèrement en retard sur Kouyaté, pour le plus grand bonheur des spectateurs bruxellois.

En deuxième-mi temps, avec la montée au jeu de Danny, il a pu redescendre plus bas et toucher plus de ballons. Plus dominateur dans ses duels avec Kljestan et Biglia, il n'a cependant pas été plus transcendant dans le jeu, peu aidé par des partenaires à l'encéphalogramme à plat. Des mauvaises langues diront que certains joueurs russes évitent volontairement de jouer avec le Diable Rouge suite à "l'affaire des salaires" qui a divisé le noyau...  On notera aussi le tir de Witsel directement sur Proto à la 57e, mais pour le reste, on ne pense pas qu'il mentionnera ce match dans son CV s'il devait un jour signer pour une grosse écurie. A ce sujet, on se demande toujours s'il ne s'est pas enterré en signant à Saint-Pétersbourg, même s'il est sans doute encore trop tôt pour l'affirmer à 100%.

F.Chl.

00:14 Écrit par tackle on web dans Belges à l'étranger, Bulletin de notes, CHAMPION'S LEAGUE, Diables Rouges | Lien permanent | Commentaires (8) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

06/11/2012

De nouvelles images de la poignée de main entre Wasyl et Witsel

Marcin Wasilewski et Axel Witsel devront-ils encore se serrer la main ce mardi au stade Constant Vanden Stock dans le cadre de la 4e journée de Champion's League ? Non, puisque le robuste défenseur polonais a écopé de la carte jaune de trop à Saint-Pétersbourg et devra se contenter de suivre le match depuis les tribunes.

En tout cas, lors du match aller, cette poignée de main était le moment attendu avant le coup d'envoi du match. Trois ans après avoir été victime d'une double fracture tibia-peroné après un tackle dangereux de Witsel, il n'était pas sûr que Wasyl accepte de serrer la pince de son "agresseur".

Mais le Polonais l'a fait et ce geste est quelque peu passé inaperçu dans le direct. Mais Belgacom qui détient les droits de la plus prestigieuse des compétitions a pu obtenir d'autres images de cette poignée de main. Une vidéo exclusive à retrouver ci-dessous et qui fait partie de la série de "télé-réalité" consacrée à la campagne d'Anderlecht en C1.

16:34 Écrit par tackle on web dans Belges à l'étranger, Belgique, CHAMPION'S LEAGUE, INSOLITE, RSC ANDERLECHT | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

26/10/2012

L'hymne de la CL foiré pendant Zénit -RSCA

Pauvres joueurs anderlechtois! Déjà qu'ils ont du attendre six longues années avant de réentendre l'hymne de la Champion's League, il faut il faut que des Russes gâchent l'une des six fois (minimum, soyons optimistes) où les bruxellois pourront frissoner cette saison.

L'hymne de la CL a été coupé en plein milieu en raison d'un problème technique recontré par la régie. Pour couronner le tout, les Mauves sont revenus bredouilles de leur déplacement dans la ville des Tsars.

Foutue soirée.

 

15:09 Écrit par tackle on web dans CHAMPION'S LEAGUE, INSOLITE, RSC ANDERLECHT, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

25/10/2012

Hors du champ de la caméra, s'il vous plait

Eric Di Meco, c'est le "Minot" de Marseille. L'arrière-gauche a connu les plus belles heures de l'OM avec en apothéose la victoire lors de la Ligue des champions 1993 à Munich. Il a vécu en revanche une période moins glorieuse en tant que manager sportif et une éviction du club de son coeur lorsque Robert Louis-Dreyfus est devenu le capitaine du navire phocéen.

Après un passage par la radio, c'est désormais la petite lucarne que squatte Eric Di Meco. Commentateur pour BeIN Sport, il devait couvrir ce mercredi le match remporté facilement par le PSG sur la pelouse du Dinamo Zagreb.

A la fin de la rencontre, et lors du duplex avec le plateau parisien de la chaîne sportive, un supporter se met devant le champ de la caméra pour exprimer sa joie de passer à la télévision. 

Ce qui n'est pas du goût de Di Meco qui va agripper le trublion par le col et le renvoyer faire ses simagrées ailleurs. 

Le tout avec un calme olympien, ça ne s'invente pas.

 

12:04 Écrit par tackle on web dans C'EST DRÔLE, CHAMPION'S LEAGUE, INSOLITE, SUPPORTERS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Edito : Celle-là, elle fait très mal !

201210241943-1_domme-penaltyfout-nekt-anderlecht-tegen-zenit-10.jpgPerdre au Zenit, là où il est rarissime que l’équipe adverse réussisse à dicter sa loi, n’a rien de honteux. On est d’accord. D’ailleurs, nombre de supporters du Sporting, avant ce duel, redoutaient sans doute bien plus le pire qu’ils ne se permettaient de rêver au meilleur. Et bien, ils avaient tort.

Car ce match, il est évident qu’Anderlecht pouvait le gagner ou, à tout le moins, ne pas le perdre. Or voilà le Sporting renvoyé à la dernière place de son groupe avec, dans la tête, un énorme paquet dans lequel sont enfuis tous ses regrets. Car ce match, c’est vrai, Anderlecht l’a négocié quasiment à la perfection, si ce n’est ce geste trop impulsif de Jovanovic qui a amené ce penalty finalement décisif pour les Russes. C’est rageant, on le concède, surtout quand on admet que ce même Jovanovic, au demeurant excellent, a aussi oublié d’offrir à son équipe ce but d’ouverture qui pouvait, c’est évident, radicalement modifier les données de la partie.

Ce manque de réalisme dans le dernier geste, nous ne cessons de le répéter, reste la plus grosse faiblesse de ce Sporting qui, pour le reste, a livré une prestation collective sans faille, exactement comme il l’avait réalisé à San Siro. En étant bien organisés défensivement, en faisant bien circuler le ballon, en jouant bien en profondeur, en n’hésitant pas à tirer au but, les Anderlechtois ont vite plongé le Zenit dans le doute, ce dernier se montrant absent sur le plan créatif, donc jamais dangereux pour Proto. Mais à ce niveau de la compétition, on a l’interdiction de rater les rares véritables occasions qui se présentent à vous.

Et, hélas! c’est encore ce qu’il se passe avec cet Anderlecht dont on sait, désormais, qu’il n’est plus aussi ridicule que par le passé sur cette scène européenne où il souffre simplement encore de son manque d’efficacité. Surtout quand Mbokani n’est pas là, lui dont la présence dans ce match où la défense du Zenit a offert beaucoup d’espace, se serait régalé.

Dommage, car cette défaite-là, oui, elle fait très mal…

Philippe Lacourt

10:53 Écrit par tackle on web dans ANALYSE, CHAMPION'S LEAGUE, EDITO, RSC ANDERLECHT | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Alderweireld et l'Ajax remportent leur duel face au City de Kompany (3-1)

L'Ajax Amsterdam a créé la surprise en venant à bout de Manchester City, 3-1. Cela avait pourtant mal commencé puisque Nasri avait fait 0-1 pour les Citizens à la 22e mais De Jong (45e), Moisander (57e) et Eriksen (68e) ont inversé la tendance.

Tobby Alderweireld, côté ajacide, et Vincent Kompany, en face, ont tous les deux disputé la rencontre intégralement en défense centrale. Au classement de ce groupe, Dortmund - qui a battu le Real Madrid (2-1) - est en tête (7 pts) devant le Real (6), l'Ajax (3) et Manchester City (1).
 
 

08:35 Écrit par tackle on web dans ANGLETERRE, CHAMPION'S LEAGUE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le pénalty de Kerzhakov contre Anderlecht

Anderlecht s'est incliné 1-0, mercredi, lors de son déplacement au Zenit Saint-Pétersbourg. Pourtant, les hommes de van den Brom auraient pu revendiquer davantage tant ils ont fait jeu égal. En première période, ce sont eux qui obtinrent la plus franche occasion, à la 12e minute quand un une-deux Jovanovic-Praet permit au premier cité de se présenter face à Malafeev, mais le Serbe croisa un rien trop son tir. Les Russes ne se montrèrent dangereux qu'une fois sur un coup franc non cadré de Hulk alors que de l'autre côté, à la 27e, Gillet exploita mal un bon ballon dans le rectangle. En seconde période, Anderlecht demeura bien organisé. Mais à la 71e, Jovanovic commit une faute aussi bête qu'inutile sur Anyukov dans le rectangle qui permit à Kerzhakov de faire 1-0 sur penalty, à la 72e. Dans la foulée, Anderlecht aurait pu aussi recevoir un penalty pour une faute de Lombaerts sur Iakovenko. Il n'en fut rien. Aux 83e et 93e, Jovanovic et De Sutter eurent encore des possibilités mais ne cadrèrent pas leurs tirs.

 

08:25 Écrit par tackle on web dans CHAMPION'S LEAGUE, RSC ANDERLECHT, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Porto bat Kiev au terme d'un match spectaculaire (3-2)

Le FC Porto a disposé du Dynamo Kiev, 3-2. Les Portugais, qui ont mené 1-0 puis 2-1, étaient encore rejoints à 2-2 par leurs adversaires à la 72e minute mais un goal de Martinez, à la 78e, leur a permis de s'imposer. Steven Defour, sur le banc en début de match, est monté à la 75e pour Moutinho, soit juste avant que le but de la victoire soit inscrit.
 
Au classement, Porto est en tête avec le maximum de points (9) après trois journées devant le PSG (6).
 
 

08:24 Écrit par tackle on web dans CHAMPION'S LEAGUE, International, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook