Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

18/03/2013

Gros coups de barre lors d'un match en Corée.

Les montants jouent parfois de drôles de tours à nos amis les footballeurs. Après le joueur d'Egeas Plomariou qui avait trouvé la barre et les poteaux à quatre reprises en un match et Atdhe Nuhiu qui avait touché la transversale et les deux poteaux en...13 secondes, voici que c'est en Corée que le cadre d'un but s'est littéralement acharné sur les deux équipes.

Et plus précisément la barre transversale. Les commentateurs coréens n'en reviennent toujours pas. Trois joueurs des formations de Suwon Bluewings et de Pohang Steelers ont touché le bois à cinq reprises durant les 90 minutes de jeu. Et à chaque fois sur le même goal...

Pohang avait réalisé le début de match parfait. Après 34 minutes, les "rouge et bleu" menaient tranquillement 0-2 grâce à des buts de Won-Il Kim et Seong-Ho Park, mais le sort s'est ensuite acharné sur l'un des leurs. Profitant des espaces laissés par la défense locale, Cho Chan-ho s'est lancé dans deux solos qui auraient mérité une plus belle conclusion. Mais voilà, la barre en a décidé autrement.

En deuxième période, c'est sur Suwon que l'aluminium comme l'appelle Marc Wilmots a jeté son dévolu. Par deux fois, Radoncic Dzenan et par une fois, Cho Dong Gun ont trouvé le même obstacle sur leur chemin. Est-on vraiment sûr qu'elle n'avait pas quelque chose de particulier cette barre transversale ? Toujours est-il qu'elle a bien mérité son titre "d'homme du match".

Pohang s'est quand même imposé 0-2 et prend la tête de la K-League coréenne après deux journées.

08:44 Écrit par tackle on web dans INSOLITE, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le gros raté de Clarence Seedorf

Clarence Seedorf, c'est un palmarès long comme le bras. A bientôt 37 ans, le natif de Paramaribo a disputé dans sa carrière 80 matchs pour l'Ajax, 160 pour le Real Madrid, 93 pour l'Inter et 432 pour le Milan AC. Côté palmarès, sans doute l'un des plus beaux des joueurs encore en activité. Quatre Ligues des Champions (Ajax 1995, Real Madrid 1998, AC Milan 2003 et 2007), une coupe intercontinentale (Real Madrid 1998), un mondial des clubs (AC Milan 2007), deux Supercoupes de l'UEFA (AC Milan 2003 et 2007), deux championnats des Pays-Bas (1994 et 1995), une coupe des Pays-Bas (1995), un championnat d'Espagne (1997), deux championnats d'Italie (2004 et 2011) et une Coupe d'Italie (2003) et on vous épargnera le détail des supercoupes remportées dans deux pays. Sous la vareuse Oranje, Seedorf a aussi brillé de mille feux. 87 sélections et 11 buts même s'il fut moins appelé à partir de 2006.

Fort de tous ces succès en Europe , Clarence Seedorf a décidé cet été d'aller profiter de sa pré-retraite sur le continent qui l'a vu naître. Mais le Néerlandais reste un compétiteur hors-normes et en s'engageant avec le club brésilien de Botafogo, il espérait encore bien gagner quelques trophées. Ce fut chose faite il y a peu avec la Copa Guanabara. Saviez-vous aussi que le milieu de terrain était surnommé le Maestro ou Il professor en référence à son incroyable maîtrise de jeu ?

Et si elle a encore fait quelques ravages avec 8 buts en 21 rencontres de championnat national et 4 lors des 6 disputées dans le championnat carioca, il arrive parfois qu'elle rencontre quelques ratés.

Illustration ce week-end lors de la rencontre du Campeonato Carioca où Botafogo n'a fait qu'une bouchée de Quissama (4-0). Sur une contre attaque rondement menée où les joueurs de l'Estrela Solitária vont se retrouver à trois devant le gardien adverse, Lodeiro va glisser le cuir à Seedorf qui n'avait plus qu'à le pousser dans le but vide. Mais le manque de concentration, même pour un joueur avec une telle expérience, a toujours des conséquences néfastes. Du coup, le ballon est passé largement au-dessus.

Preuve que personne n'est à l'abri d'un tel raté.

07:57 Écrit par tackle on web dans BOULETTES ET RATÉS, LES RESTES DU MONDE, PORTRAITS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

17/03/2013

Huysegems trouve les chemin des filets en Australie

Stein Huysegems a retrouvé le chemin des filets, dimanche à l'occasion de la 26e journée du championnat australien.

Wellington Phoenix s'est imposé 1-2 sur la pelouse de Perth et l'ancien joueur du Lierse a marqué de la tête le deuxième but de son équipe. C'est le 3e but réalisé par Huysegems en terre australienne. Wellington reste lanterne rouge avec 27 points.

Belga

22:09 Écrit par tackle on web dans Belges à l'étranger, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

L'assist de Defour contre Funchal

Steven Defour a délivré, via un centre de la gauche, la passe décisive pour le but d'ouverture de James Rodriguez (36e), dimanche lors du partage 1-1 obtenu par le FC Porto sur la pelouse de Maritimo Funchal, dimanche pour le compte de la 23e journée du championnat portugais.

Le Diable Rouge s'est ensuite montré dangereux à deux reprises: juste avant la mi-temps, il s'est heurté au gardien Salim. À la 48e, il a manqué de précision. Defour a finalement été remplacé à l'heure de jeu. Porto, 57 points, est 2e à une longueur du Benfica, mais celui-ci joue en soirée à Guimaraes et pourrait prendre le large à 7 journées de la fin. (à 15 secondes sur la vidéo)

Belga

22:02 Écrit par tackle on web dans Belges à l'étranger, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le retourné au bout du suspense de Samaras

On a beau être largement leader de son championnat, cela n'empêche pas de vouloir se battre jusqu'au bout pour récolter la moindre victoire. C'est ce qui est arrivé ce samedi au Celtic de Glasgow qui recevait Aberdeen dans le cadre de la 31e journée de Scottish Premier League.

Le neuvième du classement a longtemps cru pouvoir jouer un bien vilain tour au club de Glasgow, mais c'était sans compter sur l'incroyable finish des hommes de Neil Lennon. Les Hoops pensaient être partis pour une victoire facile quand Commons les mettait aux commandes après moins de 60 secondes. Mais sans doute trahis par le complexe de supériorité, les joueurs locaux vont encaisser 3 buts en 15 minutes. Vernon égalisait juste avant la pause et en début de deuxième mi-temps, Magennis y allait de son doublé qui installait un silence de mort dans les travées de Celtic Park.

C'est à ce moment précis que Neil Lennon faisait monter au jeu Samaras. Huit minutes plus tard, Mulgrew relancait les siens en marquant le 2-3, mais le Celtic ne parvenait pas à concrétiser sa domination. A trois minutes du terme, Hooper égalisait et redonnait de la ferveur à son public.

Les arrêts de jeu étaient d'une incroyable intensité et le Celtic donnait le tout pour le tout. On jouait depuis presque 4 minutes  dans le temps complémentaire quand un coup-franc fut accordé aux leaders du championnat. Celui-ci trouvait Nouioui au second poteau qui remisait de la tête à hauteur du point de pénalty où Samaras devancait son défenseur avec un retourné qui ne laissait aucune chance au gardien d'Aberdeen. Un but magnifique au bout du suspense.

Samaras, un changement gagnant pour Neil Lennon grâce auquel le "You'll walk never alone" aura pu encore être chanté à gorges déployés par les 46.000 supporters à la fin du match.

17:04 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le salut nazi de Giorgos Katidis

On savait que les Grecs n'avaient plus un rond. Mais on ne savait pas que certains d'entre eux avaient également perdu leur cerveau. C'est notamment le cas de Giorgos Katidis, un médian de l'AEK Athènes.

Son club affrontait Veria en championnat. Et c'est le joueur de 20 ans qui a marqué le but de la victoire (2-1). Katidis n'a rien trouvé de mieux à faire que de saluer son public en tendant le bras droit. Alors que la Grèce saluait la mémoire des victimes de la Shoah. Malin.

Vivement critiqué sur les réseaux sociaux, le joueur s'est défendu sur Twitter. "Je ne suis pas un fasciste, et je ne l'aurais pas fait si j'avais su ce que ça signifiait". Le coach de l'AEK, Ewald Lienen, a également pris la défense de son poulain. "C'est un gamin qui n'a pas de conscience politique. Il a surement vu ce salut sur le net et l'a fait sans savoir de quoi il s'agit."

Et Adolf Hitler, c'est qui ? Le capitanie de la Mannshaft, peut-être ?

article-2294586-18B8F596000005DC-919_634x561.jpg

13:03 Écrit par tackle on web dans CARTON ROUGE, LES RESTES DU MONDE, PHOTOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Neymar fait le show contre Guarani

Après avoir fait parler de lui négativement pour ses simulations ou sa carte rouge, Neymar s'est de nouveau illustré dans ce qu'il maîtrise de mieux : le geste technique.

Dans un match du championnat Paulista disputé ce samedi soir et comptant pour la 12e journée, l'attaquant international a régalé ses supporters contre Guarani. Après avoir reçu un ballon joué en touche, Neymar va le faire passer au-dessus de son homme avant de pénétrer dans les seize mètres. Il va mettre deux défenseurs dans le vent, donc celui qu'il venait de surprendre, en faisant passer le ballon derrière sa jambe d'appui. L'attaquant de Santos va tenter un centre qui sera contré et va réclamer le pénalty. L'arbitre ne bronchant pas, Neymar va retrouver le cuir et tenter de trouver un partenaire avec son pied gauche, mais sans succès.

Santos s'imposera quand même 2-1 grâce à des pions de Montillo et André, bien servi par Neymar. Tiago Pagnussat réduira le score à l'heure de jeu.

Cette nouvelle victoire permet au Peixe d'être en tête du championnat Paulista.

08:30 Écrit par tackle on web dans GESTES TECHNIQUES, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

16/03/2013

Dries Mertens montre la voie au PSV face à Waalwijk

Dries Mertens a ouvert le score sur penalty après 6 minutes de jeu pour le PSV Eindhoven, qui a renoué avec le succès en battant RKC Waaalwijk 2-0, samedi dans le cadre de la 27e journée du championnat néerlandais.
 
Le Diable Rouge a inscrit son 13e but de la saison. Timothy Derijck est, lui, resté sur le banc toute la rencontre. Avec 56 points, le PSV reprend provisoirement la tête du classement avec 2 points d'avance sur l'Ajax Amsterdam, qui joue dimanche.
 
Belga
 

23:12 Écrit par tackle on web dans Belges à l'étranger, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Björn Vleminckx n'arrête plus de marquer

Bjorn Vleminckx a offert la victoire à Genclerbirligi contre Karabukspor samedi lors de la 26e journée du championnat turc. Le joueur prêté par le FC Bruges a inscrit le but du 2-1 à la 89e minute permettant ainsi à Genclerbirligi de compter 37 points et d'occuper la 7e place de la Süper Lig.

21:08 Écrit par tackle on web dans Belges à l'étranger, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Un joli lob marocain

Le football marocain s'était assez mal illustré ce derniers temps. Entre coups dans la tronche et énormes ratés, le spectacle offert n'était pas à la hauteur. Heureusement Ibrahim El Bahri est là pour rehausser le niveau.

Lors d'un match de Ligue des Champions africaine, le FUS Rabat affrontait l'Union Douala. Un duel au cours duquel les Marocains sont sortis grands vainqueurs, en battant les Camerounais sur le score de 3 à 0.

Le premier but est d'ailleurs très joli. A la 8e minute, El Bahri a explosé son flanc gauche, jusqu'à atteindre le rectangle adverse. Plutôt que de centrer, il sort un magnifique extérieur du pied qui lobe le gardien de Douala. Efficace, beau. Bref, parfait.

14:58 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le magnifique arrêt réflexe de Cristian Campestrini

Ce jeudi soir, Arsenal de Sarandi s'est offert le scalp de Sao Paulo lors de la 4e journée du groupe 3 de la phase de poule du 2e tour de la Copa Libertadores. Les Argentins ont inscrit le but de la victoire à cinq minutes du terme grâce à Braghieri.

Treize minutes avant, Sao Paulo pensait avoir fait le plus dur en égalisant par l'entremise d'Aloisio qui avait répondu au but d'ouverture d'Ortiz à la 66e.

Mais Arsenal peut aussi remercier son gardien Cristian Campestrini auteur d'un arrêt pour le moins remarquable. Sur un centre venu de la droite, le portier se couche un peu facilement et le ballon arrive au second poteau dans les pieds d'Osvaldo. Celui centre au petit rectangle vers Aloisio qui reprend en un temps le cuir pour le mettre au fond. C'était sans compter sur Campestrini qui était parvenu à se relever et qui va arrêter l'envoi de l'attaquant brésilien d'un magnifique arrêt réflexe de la main gauche. Qui a dit qu'il n'y avait que de mauvais gardiens à Arsenal ?

Grâce à ce succès, Arsenal de Sarandi peut de nouveau rêver à la qualification vu qu'il revient à hauteur de son adversaire du jour. Ces deux équipes sont cependant larguées 8 points derrière l'Atlético Mineiro de Ronaldinho qui compte le maximum de points.

12:45 Écrit par tackle on web dans ARRÊTS INCROYABLES, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le splendide ciseau d'Higginbotham

Le championnat écossais nous offre quelques fois de biens jolis buts. Il y a peu, Graham Carey avait balancé une superbe prune des 35 mètres après avoir été à la base d'un joli mouvement, ce vendredi, c'est Kallum Higginbotham qui a gratifié ses supporters d'une jolie réalisation. Nous sommes au Fir Park de Motherwell où l'équipe locale reçoit Hibernian avec pour objectif de conserver sa place de premier dauphin du Celtic.

Les choses n'ont pas vraiment bien tourné en première période puisque les Hibs ont regagné les vestiaires avec un but d'avance signé Tom Taiwo. Mais après avoir été sermonnés par leur coach pendant la pause, les Steelmen regagnent la pelouse avec d'autres intentions. Trois minutes après la reprise, Higdon égalise avant que l'international James McFadden ne donne l'avance aux siens à la 54e minute.

A la 67e, arrive le but de la soirée. L'attaquant Kallum Higginbotham claque un "ciseau" acrobatique après un centre de la droite. Une réalisation superbe qui laisse le gardien d'Hibernian sans réaction. Pour la forme, Motherwell inscrit un dernier goal à la 84e via Hateley.

Le club du North Lanarkshire conserve donc sa deuxième place à douze points de l'autoritaire leader, le Celtic. Hibernian occupe lui la 6e place de la Scottish Premier League.

10:27 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le centre goal de Sener Özbayrakli

En match avancé de la 26e journée de Süper Lig, Bursaspor recevait Trabzonspor dans un match ayant pour enjeu la course à la Champion's League. Enfin, pas pour les visiteurs qui n'occupent qu'une décevante 11e place au classement, mais pour les Crocodiles verts qui avaient la possibilité de revenir à 3 points de Fenerbahçe qui occupe la plus accessible des deux places pour la plus prestigieuse des compétitions européennes.

Bursaspor a parfaitement rempli son contrat en prenant le meilleur sur Trabzonspor au terme d'un match riche en rebondissements. Batalla plaçait les locaux sur les bons rails en ouvrant la marque dès la 11e, mais les Grenat-Bleu turcs recollaient au score dès la 11e grâce à l'ancien joueur de Westerlo Paulo Henrique. Après avoir vu son frangin qualifier le Galatasaray pour les 1/4 de finale de la Champion's League, Halil Altintop décidait d'avoir lui aussi son moment de gloire en donnant l'avance à Trabzonspor à la 22e.

Le rythme était effrené et malgré ce renversement de situation, les Crocodiles verts repartaient de plus belle dans la bataille. A la 35e minute, Batalla égalisait, plantant par la même occasion son 12e but de la saison. La fin de la première mi-temps était tendue mais c'est Bursaspor qui plantait un troisième pion grâce à Sener Özbayrakli. Difficile de dire si le latéral droit a vraiment voulu envoyer le ballon dans la lucarne en première intention. En fait, non, on en est sûr. Au moment, où il frappe son ballon, Özbayrakli veut centrer mais c'est un goal qui est tombé au bout du compte. Hikmet Karaman, comme son joueur, n'en ont cure, d'autant plus qu'il s'agissait du but décisif puisque la deuxième période ne verra plus les filets trembler.

10:13 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook