Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

19/04/2013

Le golazo de Ruben Botta

Quel spectacle en Copa Libertadores ! Le match entre Libertad et Tigre  a offert un véritable festival de buts au public argentin (3-5) ! Le plus beau ? Celui de Ruben Botta à la 11e minute.

Bien servi par un équipier, le médian offensif conserve parfaitement le ballon avant d'ajuster le gardien de Libertad d'un super lob aux 25m. Un petit chef d'oeuvre qui met son équipe sur les bon rails dans le groupe 2 de la Ligue des Champions sud-américaine ! 

13:23 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le magnifique solo de Giannis Fetfatzidis

L'Olympiakos a un pied et demi en finale de la Coupe de Grèce après sa démonstration contre Panthrakikos ce jeudi (6-2). Les Kokkini, qui ont déjà été sacrés champions pour la 40e fois de leur histoire quelques semaines auparavant, pourraient donc réaliser un nouveau doublé. 

Si David Fuster a claqué deux des cinq buts lors du match contre Pathrakikos, c'est Giannis Fetfatzidis qui a inscrit la perle de la soirée. L'ailier de poche s'est en effet offert un slalom entre cinq joueurs adverses avant de marquer le quatrième but des siens.

Un solo sur lequel ne cracherait sans doute pas Lionel Messi.

09:15 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

18/04/2013

Le carton rouge stupide de Juninho

Que s'est-il passé dans la tête de Juninho dans les arrêts de jeu du match entre le New-York Redbulls et le Sporting Kansas City.

Le joueur brésilien a en effet complètement disjoncté en dégageant le ballon dans le visage de Jimmy Nielsen. Juninho estimait que le gardien de Kansas City prenait beaucoup trop de temps pour donner son coup-franc et a eu cette réaction pour le moins risible.

Il faut dire que rien ne se passe vraiment comme espéré du côté du club de la Big Apple. Malgré la présence de joueurs de la trempe de Tim Cahill, Thierry Henry et Juninho, les Redbulls n'en finissent plus de décevoir.

Contre Kansas City, NY sa quatrième défaite en 8 matchs et ne pointe qu'à la 6e place (sur 10) de la conférence est.

La  célèbre boisson énergétique n'a toujours pas donné d'ailes à ses footeux.

16:40 Écrit par tackle on web dans CARTON ROUGE, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le retourné spectaculaire de Sébastian Driussi

Ce mercredi soir ou ce jeudi matin, on disputait la deuxième journée du championnat d'Amérique du sud des U17. L'une des affiches du jour était la réception par l'Argentine du voisin uruguayen. Une rencontre spectaculaire et riche en buts puisque les deux formations se sont quittées sur le score de 3-3.

Le meilleur homme sur la pelouse était sans aucun doute Sebastian Driussi. Le jeune homme de 17 ans a en effet claqué un doublé en l'espace de 10 minutes. L'une de ses deux réalisations est d'ailleurs tout simplement sompteuse.

A l'entrée du grand rectangle, l'attaquant va contrôler de la poitrine un centre avant d'effectuer un retourné spectaculaire qui n'a laissé aucune chance au gardien uruguayen. 

Une petite merveille qui n'empêchera pas la Celeste de revenir dans le coup et même de mener au score. Heureusement pour les Argentins, Storm sauvera un point à la dernière minute.

09:37 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

17/04/2013

Le but "maradonesque" de San Lorenzo

Des héritiers de Maradona, on en a cherché plus d'un. Pablo Aimar, Juan Roman Riquelme, Javier Saviola, Lionel Messi, nombreux sont ceux qui ont un jour prétendu au titre de fils de Dieu. Aujourd'hui, cette chimère semble être oubliée. Mais il n'empêche, les Argentins tentent toujours d'imiter leur éternel Rey sur terre.

Comme Héctor Villalba, de San Lorenzo. A 18 ans, l'Argentin vient de planter un but exceptionnel, qui n'est pas sans rappeler celui que mit El Pibe de Oro à l'Angleterre lors de la Coupe du Monde 1986. Non, pas la "Main de Dieu", l'autre, le slalom...

En début de match, l'attaquant a récupéré un ballon pas loin du piquet de corner. Il s'est alors lancé dans une incroyable chevauchée. Après avoir éliminé 3 adversaires (notamment grâce à une vitesse de course phénoménale), il a crucifié le gardien du Racing de Avellaneda. 

Heureusement que le jeunot était là, étant donné que le club préféré du Pape François perdra finalement le match 1-4.

17:08 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

16/04/2013

L'énorme raté d'un ancien de Tubize en Hongrie

Jusuf Dajic, un nom qui rappellera quelques souvenirs aux supporters de l'AFC Tubize de leur unique saison parmi l'élite.

L'attaquant avait débarqué dans le Brabant Wallon lors de l'hiver 2009 en provenance de Jeonbuk, équipe de Corée du Sud. En compagnie de Blazej Radler et de Quinton Fortune, il devait renforcer un noyau tubizien qui ne s'était pas trop mal débrouillé lors de la première partie de saison sous la houlette d'Albert Cartier.

Mais Dajic ne parviendra jamais réellement à s'imposer et ne marquera qu'une fois lors de ses 11 apparitions. Après la relégation des Sang et Or à la fin de la saison, le puncheur bosnien a continué son tour du monde avec des piges à Sibenik en Croatie, au Sloboda Tuzla dans son pays natal, à Shanghai Dongya en Chine avant de poser ses valises en Hongrie où il porte désormais la liquette de Siofok après un détour par Vasas.

Là non plus, les stats de Dajic ne risquent pas défrayer pas chronique. En 16 rencontres, il n'a fait trembler les filets qu'à deux reprises et on peut le comprendre quand on voit l'énorme occasion qu'il a loupée lors du match de ce dimanche contre Ferencvaros. Une action particulièrement dégueulasse où la défense des "Aigles Verts" a accumulé les erreurs et qui a été conclue par l'inefficacité de Dajic.

Tout part d'un ballon particulièrement mal joué par un défenseur qui le remet dans l'axe à un de ses partenaires. Jusuf Dajic vient presser ce dernier et l'oblige à effectuer une passe en retrait plutôt ratée à son gardien. Celui-ci arrive en catastrophe et dégage le ballon sur le dos du même défenseur. Le cuir rebondit en direction du but et l'attaquant de Siofok qui n'est qu'à quelques centimètres du but vide et  n'a plus qu'à le pousser au fond. Non seulement, son pied passsera à côté de la gonfle, mais en plus avec le rebond, elle filera au-dessus. Plus minable que cela, c'est difficile à faire.

Au final, Siofok s'est incliné 4-2 et conserve sa lanterne rouge. Etant donné que le premier relégable pointe 13 points devant et qu'il ne reste plus que 8 journées, il y a de fortes chances que Jusuf Dajic connaisse encore une nouvelle culbute. A croire que ce garçon porte la poisse.

13:48 Écrit par tackle on web dans BOULETTES ET RATÉS, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

La grosse volée de Cleiton Xavier

Vous avez déjà vu Cleiton Xavier à l'oeuvre sur notre blog. Le Brésilien du Metalist Kharkiv est en  effet un habitué des gros buts. Contre Vorskla, le médian a mis fin au calvaire de ses adversaires à la 59e minute.

En effet, le Metalist menait déjà 1-3 quand le joueur de 30 ans a sorti une véritable patate. Après avoir vu son coup franc repoussé par le mur, Xavier a repris le ballon comme il venait et crucifié le gardien de Vorskla.

Une bien belle façon de clôturer une victoire.

11:08 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

15/04/2013

L'AEK Athènes quasiment condamné à la relégation, son dernier match interrompu par des hooligans

L'AEK Athènes, l'un des clubs les plus titrés du football grec, est quasiment condamné à la première relégation de son histoire, à une journée de la fin du championnat, alors que son match contre Panthratikos a été interrompu dimanche.

La rencontre à domicile contre Panthratikos, autre relégable, a été interrompue à trois minutes de la fin après l'invasion du terrain par des supporteurs de l'AEK, furieux de l'ouverture du score par les visiteurs. Les joueurs ont dû quitter la pelouse, pourchassés par une centaine de hooligans armés de "bâtons, pierres et barres de fer" et "détruisant tout sur leur passage" selon le rapport de l'arbitre. "Ils nous ont rattrapés et nous ont frappés, un joueur et un dirigeant de Panthratikos ont été blessés", a indiqué Stavros Tritsonis qui a précisé que les supporteurs ont tenté, sans succès de pénétrer dans les vestiaires.La rencontre a finalement été arrêtée.

L'AEK est maintenant avant-dernier à égalité avec Panthratikos, et garde mathématiquement une chance de maintien en cas de victoire dimanche prochain lors de la dernière journée. Mais ces nouveaux incidents l'exposent très vraisemblablement à une pénalité de 3 points, synonyme de relégation. Ses dirigeants ont rendez-vous avec la commission de discipline jeudi.

L'AEK, créé en 1924 par des immigrés turcs, affiche un palmarès de 28 titres de champion et 14 Coupes de Grèce. Mais sa situation financière a empiré ces dernières années, à tel point qu'il a été interdit de compétitions européennes en 2012, et contraint de renoncer à des joueurs vedettes pour aligner des jeunes. Il accuse un déficit de 35 millions d'euros.

17:00 Écrit par tackle on web dans CARTON ROUGE, LES RESTES DU MONDE, SUPPORTERS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Clarence Seedorf rend hommage à Garrincha avec un dribble somptueux

Depuis cet été, Clarence Seedorf évolue au Brésil du côté de Botafogo. Le milieu de terrain néerlandais est l'une des pièces maîtresses de son équipe et l'a encore prouvé ce dimanche. Lors du match contre Nova Iguaçu comptant pour la 6e journée du Championnat carioca de première division, l'ancien joueur du Milan AC a marqué un but et délivré un assist pour une victoire 4-1.

Sa passe décisive a été adressée sur un centre du gauche au second poteau que Nicolas Lodeiro a prolongé au fond des filets. Maisn c'est le geste technique utilisé par Seedorf pour se débarrasser de son adversaire direct qui a retenu notre attention.

Appelé "dribble du Mané" par les fans brésiliens, il a été rendu célèbre par Garrincha dans les années 50 et 60. L'ailier droit ou attaquant brésilien a évolué pendant 12 saisons du côté de Botafogo où il a disputé 236 matchs pour 85 buts marqués. Il était surtout réputé pour son arsenal de dribbles qui a fait perdre de nombreux reins aux défenseurs qui s'y sont frottés.

Le geste de Clarence Seedorf aura donc été apprécié à sa juste valeur par les fans de Botafogo.

Le dribble de Seedorf

Les dribbles de Garrincha

16:00 Écrit par tackle on web dans Culture, GESTES TECHNIQUES, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le tête contre tête d'un arbitre israélien avec un joueur

Il y a quelques jours, un arbitre hongrois avait été critiqué pour avoir pris à la gorge l'ancien anderlechtois Roland Juhasz lors d'un début de bagarre générale lors d'une rencontre entre Dyosgyor et Vidéoton. Cette fois, c'est en Israël qu'un homme en noir risque une belle sanction disciplinaire pour son comportement.

M. Liran Liani était désigné pour le match au sommet entre le Maccabi Haifa, deuxième, et l'Hapoel Tel Aviv, troisième. Un choc au sommet qui s'est terminé sur un partage 2-2.

Mais dans les dernières secondes du match, Avihai Yadin du Maccabi veut discuter avec le referee. On ne sait pas exactement ce qu'on pu se dire les deux hommes, mais toujours est-il que l'arbitre israélien est venu mettre sa tête contre celle du joueur d'Haifa. Après la rencontre, Yadin fulminait contre M. Liani. "Les arbitres n'ont pas le droit de toucher les joueurs" a-t-il déclaré à la presse locale. "Cet homme devrait être banni par la fédération."

Cette attitude de l'homme en noir jugée agressive sera-t-elle sanctionnée dans les prochains jours ? Affaire à suivre

14:00 Écrit par tackle on web dans CARTON ROUGE, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Un pénalty bien pourri au Brésil

Les pénalties. Un exercice qui fait grincer des dents du côté d'Anderlecht où on a du mal à les convertir cette saison. A Tottenham aussi, ils ne font pas sourire quand on repense au tir au but et à la course d'élan d'Emmanuel Adebayor lors du 1/4 de finale retour de l'Europa League contre le FC Bâle. Bref, rater un pénalty, ça arrive...

Maintenant, il y a rater et rater. Et ce qui est arrivé à Pilo lors d'un match du championnat Paulista de 3e division est sans doute l'un des pires pénalties manqués de l'histoire du ballon rond. A une lettre près, le bonhomme était l'un des regista les plus brillants du football mondial. Mais voilà, le destin a décidé d'en faire un loser.

Le milieu de terrain d'América-SP a poutant certaines qualités. Quand l'arbitre a désigné le point des onze mètres après une faute légère sur une partenaire, Pilo a pris ses responsabilités. Sauf qu'il est passé à côté du ballon au moment de la frappe. Il aurait pu à la limite recommencer sa tentative si le ballon n'avait pas bougé de son point, mais comme ce ne fut pas le cas, Pilo se tapera la honte de sa vie pendant les prochains jours. Car la vidéo risque d'avoir un certain succès sur une toile friande de ce genre d'epic fail.

Ajoutez à cela qu'América-SP s'est finalement incliné 0-2 contre Votuporanguense. VDM.

13:00 Écrit par tackle on web dans BOULETTES ET RATÉS, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le but extraordinaire de Youssef Toutouh

Le championnat du Danemark n'est pas spécialement la compétition dans le monde où on s'attend à voir des actions incroyables et des buts extraordinaires. Mais ce dimanche, la Superliga a montré qu'elle méritait qu'on s'attarde un peu plus sur elle et pas seulement parce qu'Ariël Jacobs entraine le club actuellement leader.

Lors de la rencontre entre Esbjerg et Randers, Youssef Toutouh a claqué un but qui risque de faire le tour de la toile dans les prochains jours. L'attaquant danois a ouvert la marque après un enchainement tout simplement exceptionnel. Dos au but, il est parvenu à passer un adversaire en faisant sauter le ballon au-dessus (un coup du sombrero) de lui avant de se retrouver à 20 mètres et de claquer une demi-volée surpuissante qui a lobé le gardien de Randers.

Cette réalisation a en tout cas complètement libéré Esbjerg qui a encore planté trois roses par la suite. Grâce à ce succès, le club occupe désormais la 6e place du classement tandis que sa victime du jour conserve sa troisième place mais loin derrière le FC Copenhague et Nordsjaelland qui s'affrontent ce lundi soir pour le choc au sommet de la 27e journée.

10:30 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le quadruplé de Neymar

Après quelques semaines difficiles où il avait été suspendu en raison d'un mauvais geste, Neymar revient dans le parcours. Plus question de parler de ses simulations pour masquer son manque de forme, l'attaquant de Santos plane de nouveau.

Pour la 18e journée du championnat Paulista, le Peixe se rendait sur la pelouse de l'Uniao Barbarense, avant-dernier du classement. Santos ne s'est pas laissé surprendre et a infligé un 0-4 bien tassé à son hôte du jour.

Les quatrepions sont tous l'oeuvre de Neymar qui était littéralement déchaîné sur le pré humide de l'estádio Antônio Lins Ribeiro Guimarães.

Sur le premier, il surprend la défense locale en étant à la réception d'un ballon en cloche à la retourne d'un de ses partenaires. Il trompe ensuite le portier de Barbarense d'un tir croisé du gauche en glissant légèrement.

Sur le second, Neymar la joue renard des surfaces en trompant le gardien au petit rectangle.

Sur sa troisième réalisation, l'international auriverde prolonge en finesse au fond des filets un centre venu de la gauche.

Enfin, pour son dernier goal de la soirée, Neymar part en contre-attaque où il résiste au retour d'un défenseur avant de conclure d'une frappe puissante en plein dans le plafond.

Avec cette soirée productive, la star de Santos porte son total buts à 14. Il a aussi délivré 8 passes décisives. De quoi rendre heureuse son équipe qui est toujours deuxième du championnat Paulista à cinq points de Sao Paulo.

Et Joey Barton, il en dit quoi sur Twitter ?

09:20 Écrit par tackle on web dans LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook