Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

02/07/2013

Dieumerci Mbokani portera le numéro 85 à Kiev

Le Dynamo Kiev a profité d'un match amical contre le Zénit Saint-Pétersbourg pour présenter ses trois nouvelles recrues : Jeremain Lens (PSV), Younes Belhanda (Montpellier) et Dieumerci Mbokani (Anderlecht). Ils ont reçu respectivement les numéros 7, 90 et 85. Le 85 est l'année de naissance de Dieumerci Mbokani qui avait porté jusque là le numéro 25 lors de ses passages au Standard, Wolfsburg et Anderlecht. A l'AS Monaco, il avait évolué avec une liquette portant le numéro 9.

Lors de sa présentation, l'attaquant congolais a déclaré que le Dynamo était une grande équipe promise à un grand avenir. "Nous avons tout entre les mains", a estimé Mbokani.

Le transfert de Dieumerci Mbokani au Dynamo Kiev rapportera quelques 5 millions d'euros à Anderlecht.

1372624657.jpg

17:03 Écrit par tackle on web dans INSOLITE, LES RESTES DU MONDE, MERCATO, PHOTOS, RSC CHARLEROI, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

La grosse frappe d'un ancien de La Gantoise

L'Equateur participera normalement au grand bal de la Coupe du monde dans un an. Le pays est actuellement troisième de la zone AmsSud derrière les intouchables Argentine et Colombie. 

En 2010, La Gantoise avait recruté un jeune attaquant de ce pays, Edson Montano. International U20, le natif de Guayaquil n'est pourtant resté qu'une saison du côté du stade Jules Otten malgré les grandes attentes qui reposaient sur lui. Il faut dire qu'il n'a joué que 4 petites rencontres pendant sa période belge et que le mal du pays s'était fait ressentir.

Il est donc retourné à Barcelona en 2012 avant de retrouver la liquette de son club formateur, El Nacional, au début de l'année civil. Là-bas, Montano a retrouvé des couleurs et été repris en équipe nationale A.

Ce week-end, il a permis à son club de prendre un point lors du match contre le Deportivo Cuenca en expédiant une frappe loitaine dans la lucarne opposée.

Propre.

10:22 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

01/07/2013

Hassoun Camara jongle et marque assis

Montreal Impact a perdu quelque peu son rythme de croisière en tête de la Conférence est de la Major Soccer League. Les Québecquois viennent en effet de subir leur deuxième défaite en trois matchs, mais ils conservent néanmoins le leadership avec 1 point d'avance et trois rencontres de moins.

Ce dimanche, l'Impact a en effet subi la loi des Colorado Rapids dans son antre du stade Saputo après avoir pourtant mené deux fois au score. Menés dès la 24e après le goal d'ouverture d'Harris, les Canadiens ont renversé la vapeur juste avant la pause pour rentrer aux vestiaires avec un score de 2-1 en leur faveur.

L'égalisation de l'équipe de Montreal est d'ailleurs pour le moins étonnante. Après un corner, le ballon arrivait chez Hassoun Camara qui se trouvait assis dans le petit rectangle après un duel aérien avec un défenseur de Colorado. Dans cette position inhabituelle, le défenseur passé par Bastia jonglait avec le cuir avant de tromper le gardien... Un geste technique qu'on pourrait qualifier de "bicyclette assise".

A l'heure de jeu, Colorado égalisait avant d'encaisser un troisième goal douze minutes plus tard. Un Italien pouvant en cacher un autre puisque c'est Daniele Paponi qui a pris le relais de Marco Di Vaio, meilleur buteur de la MLS. C'était d'ailleurs un doublé pour Paponi qui avait marqué juste avant la mi-temps.

Mais l'Impact qui pensait avoir fait le plus dur à ce moment de la rencontre va finalement terminer le match les mains vides. La défense pourtant orchestrée par les très expérimentés Alessandro Nesta et Matteo Ferrari va se faire surprendre à deux reprises dans le dernier quart d'heure. Tout d'abord par Brown à dix minutes de la fin puis par Cascio à la 5e minute des arrêts de jeu. Un but tardif qui avait de quoi frustrer la franchise canadienne.

09:52 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

28/06/2013

La Coupe du monde des robots-footballeurs

Des centaines de robots-footballeurs venus des quatre coins de la planète ont débuté jeudi leur Coupe du monde 2013 à Eindhoven, dans le sud des Pays-Bas, une compétition qui durera jusqu'à dimanche et rassemble quelque 2.500 universitaires, a constaté une journaliste de l'AFP. Plus de 120 équipes se sont affrontées jeudi lors des premiers matches de poule sur une dizaine de terrains de football de petite taille dressés dans une grande salle de sport d'Eindhoven.

Les compétiteurs ont été répartis en six catégories. Parmi celles-ci, les robots de forme humanoïde de petite ou grande taille, ou des robots ressemblant à des tabourets renversés équipés de roues multidirectionnelles et surmontés d'une petite tour abritant une caméra, dirigée vers le haut, qui leur permet de voir autour d'eux sur 60 degrés. Les universités participant à la compétition viennent notamment des États-Unis, du Brésil, de Chine, du Canada, de Thaïlande et de France.

"Ce n'est pas que du football, il s'agit de la technologie qu'il y a derrière ces robots", a assuré à l'AFP Dan Padilha, 21 ans, étudiant australien en ingénierie : "nous développons différents choses, comme la capacité à détecter le ballon".

"Il s'agit de technologies qui peuvent être transférées vers différentes industries, comme par exemple la communication sans fil entre les robots", a-t-il ajouté. Le but avoué de la compétition est de parvenir d'ici à 2050 à monter une équipe qui pourra rivaliser avec les champions du monde de football professionnel humains.

Des centaines de robots-footballeurs venus des quatre coins de la planète ont débuté jeudi leur Coupe du monde 2013 à Eindhoven, dans le sud des Pays-Bas, une compétition qui durera jusqu'à dimanche et rassemble quelque 2.500 universitaires, a constaté une journaliste de l'AFP. Plus de 120 équipes se sont affrontées jeudi lors des premiers matches de poule sur une dizaine de terrains de football de petite taille dressés dans une grande salle de sport d'Eindhoven.

Les compétiteurs ont été répartis en six catégories. Parmi celles-ci, les robots de forme humanoïde de petite ou grande taille, ou des robots ressemblant à des tabourets renversés équipés de roues multidirectionnelles et surmontés d'une petite tour abritant une caméra, dirigée vers le haut, qui leur permet de voir autour d'eux sur 60 degrés. Les universités participant à la compétition viennent notamment des États-Unis, du Brésil, de Chine, du Canada, de Thaïlande et de France.

"Ce n'est pas que du football, il s'agit de la technologie qu'il y a derrière ces robots", a assuré à l'AFP Dan Padilha, 21 ans, étudiant australien en ingénierie : "nous développons différents choses, comme la capacité à détecter le ballon".

"Il s'agit de technologies qui peuvent être transférées vers différentes industries, comme par exemple la communication sans fil entre les robots", a-t-il ajouté. Le but avoué de la compétition est de parvenir d'ici à 2050 à monter une équipe qui pourra rivaliser avec les champions du monde de football professionnel humains.

Les robots devraient alors être de forme et de taille humaine, et capable d'attraper le ballon avec les pieds, la tête ou la poitrine, de faire des passes, et de marquer. Le football n'est pas la seule discipline représentée à Eindhoven.

Des robots sont également en compétition dans une catégorie de robots pouvant sauver des personnes lors d'une catastrophe naturelle notamment ou dans une catégorie de robots capables de servir à boire. robots devraient alors être de forme et de taille humaine, et capable d'attraper le ballon avec le . s pieds, la tête ou la poitrine, de faire des passes, et de marquer. Le football n'est pas la seule discipline représentée à Eindhoven.

Des robots sont également en compétition dans une catégorie de robots pouvant sauver des personnes lors d'une catastrophe naturelle notamment ou dans une catégorie de robots capables de servir à boire

09:30 Écrit par tackle on web dans INSOLITE, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

26/06/2013

Brek Shea pose avec ses armes à feu

Brek Shea évolue pour Stoke City depuis le mois de janvier dernier. Comme beaucoup de ses petits camarades footballeurs, il a voulu se mettre en évidence sur Twitter. Non pas en tenant des propos polémiques comme Joey Barton ou en faisant croire qu'il fumait un joint comme Frédéric Bulot, mais en diffusant un cliché Instagram où il pose avec deux impressionnantes armes à feu.

media_xll_5937976.jpg

Si l'on vous dit que Brek Shea est américain et qu'il est né au Texas, cela vous paraîtra moins surprenant. Actuellement en vacances dans sa région, l'international US portait en prime un cinglet aux couleurs de la bannière étoilée histoire de faire un peu plus cliché.

Mais Brek Shea ne s'attendait manifestement pas à ce que les critiques fusent à ce point de la part de ses followers. Il faut dire que ce genre de pose, arme à la main  ne passe bien que dans le Lone Star State cher à George W Bush et Lance Armstrong. Mais comme le joueur de soccer est suivi par des personnes du monde entier, il a retiré le cliché polémique de son compte et a présenté ses excuses en moins de 140 caractères.

"J'ai réalisé que je n'aurais jamais dû poster cette photo sur Instagram. Je tiens à m'excuser si j'ai offusqué quelqu'un", a écrit le milieu de terrain de Stoke City.

Brek Shea eu sans doute été inspiré si au moment de publier son cliché avec ses armes, il avait repensé à l'épisode de Sebastien Bassong.

Le Camerounais de Norwich City avait lui aussi posté un cliché de lui avec un révolver dans la main droite. Les critiques avaient aussi été nombreuses.

media_l_5937998.jpg

Moralité de l'histoire. La prochaine fois, faites un tatouage avec un révolver façon Ezequiel Lavezzi ou Didier Digard. Ca passera mieux.

2nss8b4.jpgdigard8.JPG

 

07:34 Écrit par tackle on web dans INSOLITE, LES RESTES DU MONDE, PHOTOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Une Tanzanienne fait le buzz en jonglant sur un marché

Une jeune femme tanzanienne fait actuellement le buzz sur YouTube. Elle a en effet été filmée par un internaute en train de jongler sur un marché devant un parterre de badauds. La séquence diffusée depuis le 20 juin a déjà été vue plus de 100.000 fois et ça ne devrait pas s'arrêter là.

Les conditions dans lesquelles elle effectue cet exercice de freestyle sont aussi remarquables. Chaussée de vieilles tongs et d'une longue robe, la jeune effectue de superbes jongles façon Maradona lors d'un échauffement devenu célèbre. Le tout sur une terre plus que sèche.

On ignore encore pour le moment son nom, mais celui-ci ne devrait pas rester très longtemps inconnu si l'on se souvient de l'histoire d'Andrew Cassidy, ce pêcheur gallois obèse au chômage qui avait été repéré en train de jongler dans la rue. Sa performance avait eu aussi un grand succès sur le site d'hébergement et de partage de vidéos.

07:11 Écrit par tackle on web dans GESTES TECHNIQUES, INSOLITE, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

25/06/2013

Le but exceptionnel d'un amateur irlandais

YouTube a permis à beaucoup de footballeurs méconnus d'avoir leur seconde de gloire grâce à la diffusion de leurs exploits sur ce canal. Les buts d'anthologie des stars du ballon rond cotoient ceux d'amateurs. 

Cette fois, c'est la magnifique réalisation d'un joueur irlandais lors d'un match amateur régional de la province de Leinster entre Boheminans et Leixlip United qui a retenu notre attention. 

Jongles en pleine course, superbes dribbles et extérieur du pied pour conclure sont au programme de ce solo de classe mondiale. Par contre, personne n'a mentionné le nom du gaillard et son club. 

Injuste.

10:57 Écrit par tackle on web dans ÇA SE PASSE EN DESSOUS, INSOLITE, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

24/06/2013

Mais enfin, c'est qui ce KR de Reykjavik ?

1685156_w2.jpgLe verdict est tombé un peu avant 15 heures. Pour son entrée en lice sur la scène européenne, le Standard se déplacera vers le nord. Irlande ou Islande, la destination n'est pas encore connue. S'ils passent l'écueil du Glentoran FC, le KR pourrait donc être le premier adversaire européen des Rouches. Plongée au cœur du froid islandais, à la découverte du club historique de Reykjavik

Lire la suite

21:22 Écrit par tackle on web dans ANALYSE, EUROPA LEAGUE, LES RESTES DU MONDE, PORTRAITS, STANDARD LIÈGE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Mais qui es-tu donc Glentoran FC ?

8481672544_e6bc6e7ef0.jpgPremier club belge de football à entrer sur la scène européenne de la nouvelle saison 2013-2014, le Standard sera opposé au 2e tour de qualification de l'Europa League au vainqueur du duel du 1er de qualification entre les Islandais de KR Reykjavik et les Nord-Irlandais du Glentoran FC. Mais qui sont donc ces derniers ?

Lire la suite

18:25 Écrit par tackle on web dans ANALYSE, EUROPA LEAGUE, INSOLITE, LES RESTES DU MONDE, PORTRAITS | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le pénalty le plus étonnant de l'histoire ? Il est signé Boa Morte

Le tir au but converti par Antonin Panenka lors de la finale du championnat d'Europe 1976 fait partie de la légende du football. Le geste portant le nom du joueur tchèque fait désormais partie du dictionnaire du ballon rond et a été imité par la suite à de nombreuses reprises.

Parlera-t-on bientôt de Boa Morte ? Probablement pas car si le joueur portugais a converti un pénalty de façon rusée lors d'un match de charité ce dimanche, l'arbitre n'aurait cependant pas du l'accorder. 

Luis Boa Morte, bientôt 36 ans, évolue à Chesterfield en League Two anglaise (l'équivalent de la D4).  Avant cela, l'homme a fourbi ses armes dans d'autres clubs britanniques plus prestigieux comme Southampton, West Ham, Fulham et Arsenal. Boa Morte, qui fut aussi international portugais à 28 reprises, est surtout un ami de Luis Figo qui l'a appelé pour les besoins d'un match de charité contre le Deportivo Anzoátegui, champion du Venezuela.

L'équipe de l'ancien Ballon d'or portugais dans laquelle on retrouvait aussi Vítor Baía, Michel Salgado, Pedro Mendes, Emerson, Gaizka Mendieta, Santiago Solari, Faustino Asprilla et Emmanuel Petit s'est imposée 2-3 après avoir pourtant été menée de 2 buts.

Luis Boa Morte a contribué à cette belle remontée en convertissant un pénalty sur le 2-2. Il a en effet feinté en ne frappant pas directement le cuir, ce qui a surpris le gardien. Un geste génial qui n'aurait du être accordé si on s'en fie au règlement de la FIFA. "Un joueur qui prend son élan, s'arrête, feinte la frappe et ensuite tire commet une infraction. Celui qui marque un temps d'arrêt dans sa course d'élan sans feinter non". En validant le but, l'homme en noir a donc préféré privilégier l'esprit plutôt que le règlement. Peut-on lui donner tort vu le contexte de la rencontre.

Une chose est donc sûre. La Boa Morte n'entrera jamais dans le dictionnaire du football.

12:17 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, INSOLITE, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

23/06/2013

L'ancien joueur du Standard Alen Pamic meurt sur un terrain de football en Croatie

L'ancien joueur croate du Standard Alen Pamic, 23 ans, est décédé sur un terrain de football, des suites d'un problème cardiaque, rapporte samedi le journal croate Vecernji List.

On ne connaît pas encore les détails de l'incident, survenu durant un petit match.

Alen Pamic évoluait en NK Istra 1961, un club de D1 croate dont son père, l'ancien international croate Igor Pamic, est l'entraîneur. Il avait déjà été victime d'incidents cardiaques sur un terrain de football à trois reprises dans le passé. Il avait toutefois refusé d'arrêter le football.

Alen Pamic était arrivé au Standard en 2010 en provenance de Rijeka. Il avait été victime d'un arrêt cardiaque en novembre 2010 juste avant un match des espoirs entre le Standard et Zulte Waregem. Le père de son équipier Arnor Angeli lui avait apporté les premiers soins sur le terrain et l'avait réanimé.

Son contrat avait été rompu quelques mois plus tard.

10:20 Écrit par tackle on web dans LES RESTES DU MONDE, STANDARD LIÈGE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

21/06/2013

7 blessés en Chine lors de la venue de David Beckham

Sept personnes ont été blessées dans une bousculade de plusieurs centaines de "fans" de David Beckham qui se ruaient jeudi à Shanghaï pour approcher l'ex-footballeur star anglais, selon la police. La foule a tenté d'envahir le terrain de football de l'Université Tongji, où Beckham, 38 ans depuis le 2 mai, en visite dans son rôle d'ambassadeur du championnat professionnel chinois (Chinese Super League, CSL), devait chausser les crampons lors d'un match entre étudiants.

"Près d'un millier de spectateurs ont foncé en même temps sur les barrières, provoquant une bousculade", a expliqué le quotidien Xinmin Evening News sur son site internet.

La police a confirmé un bilan de sept blessés, dont trois policiers et deux agents de sécurité, et deux étudiants, dont un Japonais en programme d'échanges universitaires.

Une femme a été blessée à la jambe et une policière en uniforme, blessée au visage, a été secourue par un homme portant un ancien maillot de Beckham à Manchester United, selon un photographe de l'AFP.

Le match a été annulé et Beckham lui-même a exprimé ses regrets et ses voeux aux blessés, sur son nouveau compte sur le réseau social Sina Weibo: "J'ai reçu un incroyable accueil aujourd'hui à l'Université Tongji de Shanghaï. Désolé de n'avoir pu parvenir jusqu'au terrain pour voir les équipes. Il était impossible de traverser la foule massive", a-t-il expliqué. "J'ai appris qu'il y avait quelques blessés, j'espère que les fans vont bien et je leur souhaite un prompt rétablissement", a-t-il ajouté.

La promotion de Beckham à ce rôle "d'ambassadeur" est vue comme une opération marketing du Paris SG, dont il portait le maillot lors d'une première tournée en Chine en mars dernier, mais aussi une tentative du football chinois pour redorer son image, salie par des scandales de corruption dans lesquels nombre de joueurs, dirigeants et arbitres ont été arrêtés ou suspendus à vie depuis 2009.

AFP

20:05 Écrit par tackle on web dans INSOLITE, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Cissé, Adebayor et Ballack sur le dancefloor

Pour les besoins d'un match de charité dans son Ghana natal, Mickaël Essien a invité quelques potes comme Emmanuel Adebayor, Djibril Cissé et le récent retraité Michael Ballack. 

Le soir, une petite sauterie était organisée pour collecter d'autres fonds. Place alors à la danse et en la matière, Cissé et Adebayor ont montré à tout le monde qu'ils avaient suivi de façon assidue un entrainement en boîte. A côté des deux lascars, le pauvre Ballack fait peine à voir. 

De toute façon, comme le disait James Deano "les blancs ne savent pas danser".

12:31 Écrit par tackle on web dans C'EST DRÔLE, INSOLITE, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook