Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

22/10/2013

Des panneaux publicitaires, un joueur brésilien, une belle gamelle

Marquer un but c'est bien. Mais ne pas rater sa célébration, c'est mieux.

Rafael Ratão a ouvert la marque pour son équipe de Ponte Preta, ce samedi sur la pelouse du Fluminense dans un match du championnat brésilien.

Un but chanceux puisque sa frappe lointaine a heurté le poteau avant de rebondir sur le dos du gardien Diego Cavalieri et de terminer sa course au fond des filets.

Mais peu importe la manière, seul le résultat compte. Fou de joie, notre buteur s'en va célébrer sa réalisation devant les fans. Mais avant cela, il faut passer les panneaux publicitaires. Un exercice périlleux pour Ratão qui va s'offrir une belle gamelle.

Comble de la lose, le joueur de Ponte Preta ne se verra pas attribuer le but et son équipe sera rejointe au score 3 minutes plus tard après un autre own goal signé Diego Sacoman.

07:00 Écrit par tackle on web dans C'EST DRÔLE, INSOLITE, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Un but "rusé" annulé injustement en Ecosse

Ce vendredi soir, le match entre Hoffenheim et le Bayer Leverkusen a été marqué par le but imaginaire accordé à Stefan Kießling alors que sa reprise de la tête était passée à côté des cages défendues par Koen Casteels et que le ballon était rentré dans le goal par un trou dans le filet.

En Ecosse, c'est un but parfaitement valable qui a été refusé aux joueurs d'Inverness qui recevaient Partick Thistle dans le cadre de la 10e journée de championnat. Une décision qui a eu des conséquences puisqu'Inverness s'est finalement incliné alors qu'il aurait du avoir un point.

La faute à une petite ruse du joueur des Caley Japs, Ross Draper au moment de jouer le coup de coin amenant ce goal annulé. Celui s'explique avec le juge de ligne alors que son coéquipier Aaron Doran vient aux nouvelles. C'est finalement ce dernier qui va tirer le corner et il échange quelques mots avec Draper. Le joueur de Partick Thistle chargé du marquage de Doran suit alors Draper vers la surface.

Aaron Doran surprend alors son monde en dribblant balle au pied depuis le point de corner. Il  avance et centre. L'action se termine finalement avec l'égalisation d'Inverness signée du pied gauche du même Doran.

Le but est annulé à la demande du juge de ligne. Au grand désarroi des joueurs locaux... En effet, en faisant mine de ne plus vouloir tirer le coup de coin, Draper avait subtilement touché le ballon de façon à ce qu'il soit déjà en jeu au moment (loi du jeu 17) où Doran le jouerait. Grâce à cette subtilité, le goal d'Inverness était donc tout à fait valable.

Que le juge de ligne n'ait pas remarqué la ruse de Draper, on peut le comprendre. Mais pourquoi a-t-il laissé l'action se poursuivre jusqu'au bout s'il estimait que Doran n'avait pas joué le corner de façon licite ? 

05:33 Écrit par tackle on web dans INSOLITE, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (6) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Tim Cahill marque le but le plus rapide de l'histoire de la MLS

Les New York Redbulls, déjà assurés de participer aux Playoffs de la Major Soccer League, se déplaçaient à Houston ce week-end.

Un match sans grand enjeu que l'équipe de Thierry Henry a remporté 0-3 non sans marquer l'histoire de la compétition.

Il n'a en effet fallu attendre que 7 secondes avant de voir les filets trembler. Tim Cahill réalisait un joli contrôle de la poitrine avant de claquer une demi-volée magistrale dans la lucarne. 

Jamais un but n'avait été marqué aussi rapidement en MLS et c'est donc l'ancien joueur d'Everton, qui sera de la partie au Mondial avec l'Australie, qui s'est accaparé ce record.

Et avec style.

05:00 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

21/10/2013

Le but du week-end inscrit en football féminin

Stéphanie Roche, c'est son nom, a marqué de son empreinte cette journée de championnat dans les Îles britanniques (et bientôt dans le monde ?).

L'attaquante irlandaise, appartenant au club de Paramount United, a inscrit l'un des buts de la saison. Contrôlant du pied droit un centre venu du côté droit, elle efface son adversaire d'une petite balle en cloche avant de placer une reprise fulgurante du pied gauche. La frappe pure allant se loger juste en-dessous de la lucarne. Le tout en un temps s'il-vous-plaît !

La joueuse de 24 ans, internationale irlandaise, avait été élue meilleure buteuse lors de sa première saison avec son club de Paramount United. Inscrivant 26 buts, elle avait été l'un des artisanes du titre décroché par son club.

 

12:13 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

18/10/2013

La belle lucarne d'Hulk contre le CSKA Moscou

Nicolas Lombaerts et Axel Witsel ont disputé l'intégralité de la rencontre

Le Zénit Saint Pétersbourg d'Axel Witsel et Nicolas Lombaerts a battu le champion en titre le CSKA Moscou, ce vendredi en match avancé de la 13e journée du championnat russe. Ce succès permet aux hommes de Luciano Spalletti de compter 8 points d'avance sur le Lokomotiv Moscou. Le CSKA accuse déjà 11 unités de retard.

C'est Roman Shirokov bien parti dans le dos de la défense moscovite après un beau ballon sauté d'Andrei Arshavin qui a ouvert la marque au quart d'heure.

Juste avant la pause, ce même Shirokov donnait le cuir à Hulk à l'entrée du rectangle. Le puissant brésilien expédiait le cuir du pied droit dans la lucarne opposée. Une très jolie réalisation.

C'est le 7e but pour l'ancien artificier du FC Porto.

23:45 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Nery Castillo jongle avec une paire de chaussettes

Nery Castillo évolue actuellement au Rayo Vallecano où il n' a pris part qu'à deux petites rencontres depuis le début de la nouvelle saison.

Après des passages mitigés par le Shakhtar Donetsk, Manchester City, Chicago Fire, Dniepropetrovsk, Nery Castillo a tenté de se relancer dans son pays natal. Malheureusement ses passages à Pachuca et son prêt à Léon ne seront pas couronnés de succès. Le gaucher essaie de donc de se relancer en Espagne.

Comme il ne parvient pas à séduire son entraineur sur le pré, Nery Castillo essaie d'autres moyens pour le convaincre. Il a ainsi jonglé avec une paire de chaussettes dans le vestiaire avant d'être stoppé dans son élan par un partenaire jaloux de ses talents.

Chienne de vie.


Les jongles incroyables de Néry Castillo par Gentside

14:48 Écrit par tackle on web dans GESTES TECHNIQUES, INSOLITE, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

17/10/2013

Quand le ballon de Neymar fait mal à un Zambien

Après le championnat brésilien, intéressons nous maintenant à la Seleçao. Qualifiée d'office pour la compétition qu'elle organise, l'équipe de Luiz Felipe Scolari accumule les joutes amicales afin d'être au top au mois de juin prochain. Et les kilomètres puisque le Brésil disputait son match de ce mardi contre la Zambie à ...Pékin. 

De ce match, on ne retiendra pas grand chose. La Seleçao a facilement dominé le surprenant vainqueur de la CAN 2011 2-0 grâce à des réalisations signées Oscar et Dédé en deuxième mi-temps.

La star brésilienne Neymar n'a pas marqué, mais a délivré une passe décisive sur le deuxième goal. Mais avant cela, il s'était fait remarqué par sa maladresse. Nous sommes au tout début de la seconde période et les Brésiliens obtiennent un coup franc. Le ballon de Neymar est repoussé par la défense et l'arbitre siffle une faute brésilienne. Sauf que le cuir était déjà revenu chez Neymar. Celui-ci avait armé une volée qui a fini sa course dans un endroit qui fait mal. Un geste totalement involontaire.

Le pauvre Emmanuel Mbola qui ne regardait pas le ballon à ce moment là a fait connaissance avec la force de frappe de l'ailier du Barça.

10:42 Écrit par tackle on web dans INSOLITE, LES RESTES DU MONDE, TAQUETS ET TAMPONS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le golazo de Ganso

L'Estadio Cicero Pompeu de Toledo, plus connu sous le nom de Morumbi, aurait du accueillir le match inaugural de la prochaine Coupe du monde. Mais à cause de problèmes financiers liés à son projet de réaménagement, le Morumbi ne fait plus parti des stades hôtes de la compétition.

L'enceinte devra donc se contenter de vibrer pour les exploits du FC Sao Paulo local en championnat. Moins sexy, même si au pays de football, les jolis golazos et les enchainements techniques sont courants.

Actuellement 12e de la Serie A brésilienne, Sao Paulo avait une belle possibilité de gagner sur ses terres en recevant Nautico, la lanterne rouge.

Ademilson a montré la voie aux siens à la demi-heure avant de laisser Paulo Henrique Ganso doubler la mise peu après l'heure de jeu. 

L'élégant gaucher a mis (un peu trop facilement) trois défenseurs du gauche avant de tromper le gardien d'une frappe croisée à ras de sol dans le filet opposé.

C'est Welliton qui donnera au score son allure définitive.

10:28 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

16/10/2013

"Chicharito", inexcusable sur ce raté

La nuit passée, le Mexique se déplaçait au Costa Rica pour tenter d'arracher leur qualification pour la Coupe du Monde 2014.

Alors que le score affichait 0-0 à la 18ème minute de jeu, le Mexique réalisait une belle combinaison. Au terme de celle-ci, le joueur de Manchester United, Javier Hernandez, était isolé face au but vide par un coéquipier. Le Mancuien n'avait plus qu'à pousser le ballon au fond des filets. Mais, de manière incompréhensible, il ne faisait que dévier le cuir qui partait en direction de son expéditeur. Ce dernier ne touchait pas la balle qui franchissait la ligne. Le but était cependant annulé, les arbitres estimant que l'équiper de "Chicharito" avait participé à l'action et donc, influencé le cours du jeu.

L'élimination évitée in extremis

Un raté impardonnable qui a, peut être, conditionné la défaite des Aztèques. L'ancien Gantois Bryan Ruiz ouvrant le score quelques minutes plus tard. Peralta rétablissait l'égalité à la demie-heure. Mais, le Costa Rica émergeait en seconde période grâce à un but d'Alvaro Saborio.

Dans le même temps, le Panama, adversaire du Mexique pour la quatrième place, s'imposait aux États-Unis. Ces deux résultats combinés envoyaient le Panama aux barrages contre le vainqueur de la Zone Océanie et renvoyaient le Mexique bredouilles chez eux.

media_l_6202921.jpgMais un miracle se produisit. Les États-Unis, déjà qualifiés, au même titre que le Costa Rica et le Honduras, allaient inscrire deux buts dans les arrêts de jeu. Héroïques, les Panaméens devenaient inconsolables, à l'image de Luis Tejada, tandis que les Etats-Unis offraient au Mexique la possibilité d'affronter la Nouvelle-Zélande.

Proches d'une première élimination en qualifications depuis 1993, le Mexique obtient ainsi une seconde chance de se qualifier. Cette tournure des choses provoquant le délire des commentateurs mexicains. Sur "Televisión Azteca", Christian Martinoli allant même jusqu'à dire "We love you forever and ever ! God bless America !" ("Nous vous aimons pour toujours ! Que Dieu bénisse l'Amérique !")

22:40 Écrit par tackle on web dans BOULETTES ET RATÉS, LES RESTES DU MONDE, MONDIAL 2014, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

14/10/2013

Burkina Faso - Algérie : pénalty litigieux, provocation et presse qui dérape

Il n'y avait pas qu'en Europe qu'on jouait des rencontres qualificatives pour la prochaine Coupe du monde. En Afrique, les manches aller du dernier tour de barrages avaient lieu ce week-end en attendant la dernière entre le Ghana et l'Egypte qui se disputera ce mardi soir.

Ce qu'on en retiendra ? Que la Côte d'Ivoire et le vainqueur de la dernière CAN, le Nigeria, ont fait un grand pas vers le Brésil en l'emportant contre le Sénégal à domicile (3-1) pour les Eléphants et en s'imposant sur la pelouse de l'Ethiopie (1-2) pour les Super Eagles.

Le Sénégal sans défense face aux Eléphants

Tout a été plié au quart d'heure pour les hommes de Sabri Lamouchi qui ont pris l'avantage à la 4e grâce à un pénalty converti par l'inoxydable Didier Drogba. Dans un état de grâce depuis qu'il a rejoint la Roma, Gervinho a doublé la mise peu avant le quart d'heure, bien aidé par Sané qui avait dévié le ballon.

En début de deuxième mi-temps, Salomon Kalou profitait du laxisme de l'arrière garde des Lions de la Terranga pour planter le 3e but des Eléphants. Le but de Papiss Cissé dans les arrêts de jeu de la rencontre a redonné un maigre espoir au Sénégal. Mais on voit mal comment il pourra redresser la barre lors de la rencontre retour. La Côte d'Ivoire semble bien partie pour se qualifier pour la 3e fois consécutive pour une Coupe du monde.

Emenike rattrape la gaffe d'Enyeama

A Addis-Abeba, le Nigeria a rencontré plus de difficultés contre l'Ethiopie. Menés au score à la 56e après un but de Behailhu Assefa, les hommes de Stephen Keshi ont su renverser la vapeur grâce à un homme : Emmanuel Emenike. L'attaquant de Fenerbahçe a d'abord égalisé à la 67e avant de convertir un pénalty à la 90e. Les Super Eagles entrevoient eux aussi le Brésil.

A noter que sur le but Ethopien, Vincent Enyeama , le gardien du Nigéria, interprète mal la trajectoire du ballon puisqu'il s'empare du centre d'Assefa derrière la ligne. Une grossière erreur.

Pour la Tunisie, accrochée à Tunis par une équipe du Cameroun qui retrouvait Samuel Eto'o après sa mini-retraite internationale, ce sera plus compliqué. Les Aigles de Carthage n'ont pas encaissé sur leurs terres et c'est ce qui leur laisse de l'espoir en vue de la manche retour qui aura lieu à Yaoundé le 17 novembre prochain.

Au pire, en cas de défaite sur le terrain, l'équipe désormais entrainée par Ruud Krol peut espérer une erreur administrative de la part de la fédération camerounaise. Il n'y a pas de raisons que ça ne marche qu'avec le Cap-Vert.

Des Fennecs "volés" au "pays des hommes intègres"

Littéralement, Burkina Faso signifie "pays des hommes intègres". Ce n'est certainement pas ce qu'on pensé les joueurs algériens après leur défaite ce samedi. Les hommes de l'entraineur belge Paul Put (quand on vous parle d'intégrité), qui avaient séduits l'Afrique en janvier dernier en atteignant la finale de la CAN, ont arraché une victoire in extremis sur fond de polémique.

La première mi-temps assez fermée s'emballe dans les 5 dernières minutes avec deux tournants. Tout d'abord un coup de réparation accordé aux joueurs locaux. Aristide Bancé s'élance mais bute sur le gardien algérien Rais M'Bohli. Ce n'est que partie remise pour les spectateurs massés dans le stade du 4 août de Ougadougou qui explosent ensuite de joie quelques instants plus tard. Jonathan Pitroipa ouvre de la tête le score juste avant le retour aux vestiaires. Le pénalty raté est effacé. Ouf.

Mais la pause coupe aussi l'élan des Burkinabés qui voient leur adversaire du jour recoller au score à la 50e via Sofiane Feghouli. Djakaridja Koné redonne l'avance aux ouailles de Paul Put à la 65e, mais cette avance ne dure que 4 minutes. Carl Medjani égalise de la tête après un coup de coin. Le résultat de 2-2 favorise naturellement les Fennecs, mais le match n'est pas encore terminé.

Il reste 6 minutes à jouer et l'arbitre, M. Janny Sikazwe, siffle et désigne le point de pénalty. La raison ? Une faute de main d'Essaid Belkacem dans la surface de réparation. Sur les images, cette décision paraît incompréhensible. Le ballon donne l'impression d'aller sur la poitrine du défenseur. Et si elle touche son bras, il n'y a aucune intention du joueur de toucher le cuir.

Aristide Bancé, malgré son échec en première mi-temps, prend ses responsabilités et convertit le pénalty. L'attaquant du Fortuna Düsseldorf, passé aussi par Lokeren et le Beerschot, a un brin de réussite puisqu' M'Bohli touche le ballon.

La suite est moins jolie. L'attaquant à la coupe de cheveux douteuse s'en va ensuite provoquer le gardien et les défenseurs algériens. Inutile.

Inutile tout comme la Une du quotidien sportif algérien "Compétition" qui a titré :"Cet arbitre est un salaud !". "Fallait-il donc que Belkacem se coupe les bras ? En Afrique, il se passe toujours des trucs bizarres", peut-on aussi lire.

media_xll_6197916.jpg

Bref, la défaite a du mal à passer même si le résultat n'est pas mauvais dans l'immédiat. Les Fennecs de Vahid Halilhodzic sont redoutables à Blida et seront sans doute ultra-motivés. Et comme Georges Leekens le dit en bas de la couverture de compétition : "L'Algérie rejoindra la Belgique".  L'Architecte avait parié sur une victoire 1-2 des Diables Rouges à Zagreb, on peut lui faire confiance.

F.Chl.

17:57 Écrit par tackle on web dans LES RESTES DU MONDE, MONDIAL 2014, PHOTOS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Un but des Féroé qui a de l'Hallur

Iles Féroé - Kazakhstan n'était pas l'affiche la plus excitante de ce vendredi dans la zone Europe de qualifications pour le Mondial 2014. Normal puisque les deux pays n'ont plus aucune chance de s'offrir un billet pour le Brésil depuis longtemps.

Le bilan des Féringiens au coup d'envoi était même catastrophique. 8 matchs, 8 défaites, 3 buts marqués, 25 encaissés.

Même si le Kazakhstan est loin d'être un foudre de guerre, les hommes de Lars Olsen, ancien international danois qui a évolué deux ans à Seraing, redoutent déjà d'essuyer un nouveau revers. Mais c'était sans compter sur Hallur Hanson.

Le joueur d'Aalborg, qui a un nom digne d'un membre de boys band, va faire sauter le verrou pour les Féringiens à la 41e minute. Et avec style s'il vous plait.

Tout part d'un débordement d'Udsen sur le flanc droit qui centre ensuite en retrait vers Edmundsson qui dévie subtilement du talon vers Hansson qui loge ensuite le cuir dans la lucarne kazakh avec une magnifique frappe de l'extérieur du pied.

Lancé par ce superbe but, les Féroé espèrent alors décrocher la victoire, mais c'était sans compter sur Finonchenko qui égalisait 10 minutes après la pause.

Un point, c'est mieux que rien pour les insulaires qui joueront leur dernier match contre l'Autriche ce mardi.

10:43 Écrit par tackle on web dans LES RESTES DU MONDE, MONDIAL 2014, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Une jolie juge de ligne serbe fait un malheur sur la toile

Le championnat serbe a facilement digéré les départs d'Aleksandar Mitrovic et de Luka Milivojevic pour Anderlecht. Il s'est en effet découvert une nouvelle star bien plus intéressante que ces deux internationaux.

Elle s'appelle Aleksandra Milojevic et exerce la profession de juge de ligne en première division. C'est la première fois qu'une femme évolue à ce niveau dans le pays et les médias locaux se sont logiquement penchés sur son cas la semaine passée.

Pour son baptême du feu à l'occasion de la rencontre entre le FK Novi Pazar et Napredak, la jeune femme a été filmée par un spectateur. En une semaine, la vidéo a atteint 1.000.000 de vues.

En visionnant celle-ci vous comprendrez que ce n'est pas que la façon de tenir le drapeau d'Aleksandra Milojevic qui a retenu l'attention des internautes.

 

06:29 Écrit par tackle on web dans INSOLITE, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Quand Neymar se prend un petit pont de David Luiz

En principe, Neymar est le roi du dribble et du petit pont et David Luiz, l'infâme boucher adepte de la faute vicieuse.

Le temps d'un entrainement en vue du match amical disputé ce vendredi contre la Corée du Sud, le défenseur de Chelsea a joué les artistes face à l'ailier du Barça. David Luiz a fait un petit pont à Neymar qui n'a que moyennement apprécié la chose avant d'être charrié ensuite par Marcelo.

Un peu vexée, la star brésilienne s'est sentie obligée de punir les pauvres coréens en plantant le premier but des auriverde qui l'ont emporté 0-2.

05:22 Écrit par tackle on web dans GESTES TECHNIQUES, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook