Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

22/12/2012

Un agent de joueurs suspendu pour avoir traité Anderlecht d'escroc sur Facebook

img-un-agent-suspendu-a-cause-de-facebook-1356180950_620_400_crop_articles-165060.jpg

L' agent brésilien de joueurs Paulo Teixeira a été suspendu de ses fonctions pendant deux mois par la Fédération Internationale de Football pour des "propos désobligeants" sur Facebook, a-t-on appris ce vendredi auprès de la FIFA.

"C'est la première fois qu'un membre de la famille du football est suspendu ou sanctionné pour son usage des réseaux sociaux", a précisé un porte-parole de la FIFA.

Paulo Teixeira avait diffusé sur Facebook en juin dernier une "liste des escrocs" sur laquelle l'AC Milan et Anderlecht figuraient en tête, accusés de n'avoir pas réglé certaines sommes à des clubs plus modestes au titre des indemnités de formation des jeunes joueurs.

L' agent a ensuite été accusé par les clubs italien et belge, qui avaient saisi la FIFA, d'avoir tenu des "propos injurieux et calomnieux".

Paulo Teixeira appuie ses propos par ceux que lui aurait tenu en privé un dirigeant du FC Séville et de l'Association européenne des clubs (ECA), José Maria Cruz, avant la finale de la dernière Ligue des champions à Munich.

"C'est une question de culture', aurait dit le dirigeant espagnol. "Nous, clubs européens, sommes prêts à payer des millions d'indemnités de transfert, mais quand il s'agit de régler des indemnités de formation à des clubs africains ou sud-américains, ça devient un problème. Les clubs savent qu'ils devront payer une fois que le cas arrivera devant la FIFA, mais en attendant ils gagnent du temps".

Belga

17:15 Écrit par tackle on web dans Belgique, ITALIE, RSC ANDERLECHT | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

20/12/2012

Le csc stupide de La Lazio

On poursuit notre série own-goals débiles (pléonasme ?) avec le duo Michael Ciani - Lorik Cana, lors de Lazio - Sienne. Les deux lascars ont souffert d'un léger manque de communication. Un comble pour deux anciens joueurs de Ligue 1

A l'occasion des 8e de finale de Coppa Italia, les Laziale accueillaient les Toscans à l'Olimpico. A la 56e minute, l'ancien Bordelais et l'ex-Marseillais nous ont gratifiés d'un numéro comique bien involontaire. Voulant dégager le ballon, Ciani a tiré sur la tête de son équipier. Pas de pot, la balle a rebondi... directement dans les cages du pauvre Carrizo. 

Heureusement pour les Romains, Ciani s'est fait pardonner en égalisant à la 94e. La Lazio se qualifiera ensuite aux tirs au but. Et décrochera ainsi le droit d'affronter Catane en janvier prochain. Ouf, l'honneur de l'ancien Carolo est sauf !

 

02:30 Écrit par tackle on web dans BOULETTES ET RATÉS, C'EST DRÔLE, ITALIE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

19/12/2012

Rodrigo Palacio, gardien de fortune

Ce mardi soir, l'Inter Milan a validé son ticket pour les quarts de finale de la Coupe d'Italie en s'imposant contre l'Hellas Verone, pensionnaire de Serie B. Les pions nerazzuri ont été marqués par Antonio Cassano et Fredy Guarin.

Mais la scène qui aura marqué cette rencontre s'est déroulée en fin de match lors de la blessure de Luca Castellazzi, le portier intériste. Andrea Stramaccioni avait déjà effectué ses trois changements et du coup, c'est Rodrigo Palacio, habituellement attaquant, qui a pris place entre les perches pour les dernières minutes du match.

L'homme à la queue de rat s'en est pas trop mal sorti avec notamment une belle parade sur une tête.

 

10:51 Écrit par tackle on web dans ARRÊTS INCROYABLES, ITALIE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

17/12/2012

Vieille Dame cherche buteur de calibre mondial

villa-72.jpgLa Juventus a beau avoir réussi son début de la saison, beaucoup pensent cependant qu'elle pourrait encore atteindre une dimension supérieure si elle transférait un vrai tueur de calibre international en attaque. Mirko Vucinic, Fabio Quagliarella, Alessandro Matri et Nicklas Bendtner sont bien gentils, mais aucun d'eux n'impressionne vraiment les observateurs depuis le début de saison. Et il faut bien reconnaître que si ces joueurs tiennent parfaitement la route pour la conquête du Scudetto, ils sont un peu légers pour permettre à la Juve de rêver aux sommets européens.

Les Bianconeri ont longtemps été intéressés par Edin Dzeko, mais Manchester City ne compte pas brader son buteur bosnien pour lequel il avait déboursé 38 millions d'euros. Du coup, les dirigeants piémontais se sont intéressés à deux "anciens". Après tout, n'est-ce pas dans les vieilles casseroles qu'on fait les meilleures soupes ? Ce n'est pas l'exemple d'Andrea Pirlo qui démentira cet adage.

Un Elephant à la rescousse ?

Comme Marco Polo était italien, la Juve a décidé de faire la route de la soie et de voir ce que devenait ce1399-chelseas-didier-drogba-celebrates-during-their-fa-cup-semi-final-socce.jpg bon vieux Didier Drogba. L'Ivoirien, qui s'apprête à disputer une nouvelle CAN, aurait bien aimé élever son niveau de jeu lors d'un prêt à Chelsea ou à l'OM. Quoi ? Le niveau chinois serait-il si faible ? Mais la FIFA a dit non à une pige et du coup le capitaine des Elephants envisagerait de casser son lucratif contrat avec Shanghai pour retrouver le top niveau européen. Le hic, c'est que la Juve a mis en place un salary cap en matière de contrat et ne serait disposée qu'à lui offrir un contrat de six mois. Un calcul un peu étonnant quand on sait qu'on ne pourra pas compter sur Drogba pendant la période où il tentera d'enfin gagner le titre continental en Afrique.

La solution catalane ?

Comme la piste Drogba semble peu plausible, la Vieille Dame pourrait aller faire ses emplette en Catalogne où un certain David Villa ne sera pas retenu en cas de bonne offre. Barré par Iniesta ou Fabregas, l'ancien buteur de Valence pourrait, selon Tuttosport, quitter la péninsule ibérique et rejoindre la Botte pour s'offrir un dernier beau défi à bientôt 32 ans.

Un membre de l’entourage d'El Guaje déclarait d'ailleurs la semaine passée: "La Juventus ? Un club énorme, David ne peut plus rester sur le banc du Barça !".

Si ces propos sont avérés, cela ressemble à vrai appel du pied. Notons cependant que le nom de David Villa circule aussi à Manchester City où il pourrait pallier un éventuel départ de Sergio Agüero.

12:42 Écrit par tackle on web dans ITALIE, MERCATO | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

L' art du coup-franc selon Andrea Pirlo

Les années passent, mais Andrea Pirlo ne change pas. Même avec une barbe que ne renierait pas Daniele De Rossi, il demeure toujours aussi élégant balle au pied et son coup de patte est toujours aussi précis.

Contre l'Atalanta, l'Architecte n'a pas spécialement crevé l'écran. Mais voilà, même quand il n'est pas dans un jour divin, le trequartista peut nous offrir un moment de grâce.

Alors que les Bianconeri mènent déjà 1-0 grâce à un but de Vucinic, Pirlo va hériter d'un coup-franc aux 25 mètres. Courbe parfaite et ballon directement brossé dans la lucarne. Un geste pur mais qui paraît tellement simple lorsqu'il sort du pied du milieu de terrain turinois.

Juste avant la demi-heure, c'est son compère Marchisio qui plantera le troisième but d'une Vieille Dame qui a fait le boulot et conforte encore sa place au sommet de la hiérarchie de la Serie A.

 

11:54 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, ITALIE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Bologne renverse le San Paolo en fin de rencontre

Le Napoli a presque enterré ses rêves de Scudetto en concédant une seconde défaite d'affilée, battu par l'Inter à San Siro (2-1). Les Napolitains ont concédé deux buts dans les dernières minutes, dont une magnifique reprise acrobatique du Grec Panagiotis Koné à la 86e minute. Le capitaine Daniele Portanova, de retour de quatre mois de suspension dans l'affaire des matches truqués du Calcioscommesse, a donné la victoire à son équipe d'une tête à une minute du terme. 

L'équipe de Walter Mazzarri a perdu gros en se laissant encore une fois remonter en fin de match, alors qu'elle avait à nouveau très bien joué. Lorenzo Insigne a donné l'égalisation à Alessandro Gamberini à la 50e, avant de servir le buteur maison, Edinson Cavani, pour ce qui semblait être le but vainqueur, d'une tête smashée ving minutes plus tard. 

Mais Bologne, qui avait ouvert le score par Manolo Gabbiadini dès la 10e, a été épatant autour de son international Alessandro Diamanti et de son gardien Federico Agliardi.

AFP
 
 

00:09 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, ITALIE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

16/12/2012

Andrea Stramaccioni, le “Normal one”

galsport0104__03.jpgL’Inter a cherché pendant deux ans le successeur de José Mourinho. Après les flops Benitez, Leonardo, Gasperini et Ranieri, les Nerazzuri ont sans doute trouvé l'homme providentiel dans leur équipe de jeunes. A seulement 36 ans, Andrea Stramaccioni est en train de s’affirmer comme l’un des coachs les plus prometteurs de sa génération. Présentation d’un chef d’orchestre qui a su refaire de l’Inter une machine à gagner.

Lire la suite

17:40 Écrit par tackle on web dans ITALIE, PORTRAITS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

14/12/2012

Les rumeurs du Mercato (14/12) : Wenger, par ici la sortie ?

ArseneWenger.jpgLe Mercato hivernal n'a pas encore débuté, mais les premières rumeurs affluent déjà sur la toile. Notre blog vous propose de relayer les principaux bruits de couloirs dans une rubrique qui deviendra quotidienne. Rumeurs plausibles ou fantaisistes, vous saurez tout.

Lire la suite

12:56 Écrit par tackle on web dans ALLEMAGNE, ANGLETERRE, ESPAGNE, ITALIE, LES RESTES DU MONDE, MERCATO | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

13/12/2012

Giovinco brise la malédiction du 12

Tout le monde s'est emballé le mercredi 12 décembre à 12:12. Pas tous les jours en effet que la date du jour correspond parfaitement avec l'heure. La prochaine fois que ce phénomène se reproduira, ce sera en le premir janvier 2101 à 1h01 du matin.

Une date (et une heure !) que Sebastian Giovinco n'avait pas envie d'attendre. L'attaquant de la Juventus a donc tenu à marquer le coup en brillant dans ce qu'il sait faire de mieux: placer un pion dans les cages adverses. Lors du match de Coppa Italia contre Cagliari, le joueur de 25 ans a inscrit le seul but de la rencontre. A la 12e minute de la seconde période. Avec le numéro 12 dans le dos. A croire qu'il le fait exprès.

21:44 Écrit par tackle on web dans INSOLITE, ITALIE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

11/12/2012

Un clash entre Mexes et Robinho

Le calme ne semble pas encore totalement revenu à l'AC Milan où malgré la victoire 2-4 sur la pelouse de Torino, un clash a eu lieu à la fin du match entre Philippe Mexès et Robinho.

Le défenseur français aurait reproché à son coéquipier Brésilien ne pas venir effectuer son travail défensif. Les insultes ont fusé entre les deux hommes et il a fallu l'intervention de plusieurs Rossoneri pour calmer les deux énervés.

Rappelons que Robinho a égalisé à 1-1 lors de ce match avec un superbe but alors que Mexès n'est pas totalement irréprochable sur le deuxième but du Toro où il perd son duel aérien avec Bianchi.

Le mot de la fin reviendra à l'entraineur milanais Massimiliano Allegri qui a déclaré : "Un peu de tension fait du bien."

11:00 Écrit par tackle on web dans INSOLITE, ITALIE, TAQUETS ET TAMPONS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

10/12/2012

Sneijder va-t-il relancer sa carrière à Paris ?

Sneijder-refourgue-a-l-Anzhi_article450x300.jpgIl est loin le temps où Wesley Sneijder était le maître à jouer de l'Inter et permettait aux Nerazzuri de réaliser un triplé historique Championnat-Coupe d'Italie-Champion's League. Il est loin aussi le temps où le natif d'Utrecht emmenait les Oranje en finale de la Coupe du monde. Nous sommes à la fin de l'année 2010 et tout le monde crie au scandale lorsque son nom ne se retrouve pas sur le podium du Ballon d'or. Si Messi rafle le trophée, pour beaucoup d'observateurs, c'est bien le Néerlandais qui est le vainqueur moral.

Depuis lors, s'il est toujours le numéro dans le coeur de la charmante Yolanthe Cabau, le Batave n'est plus qu'un numéro quelconque dans l'effectif d'Andrea Stramaccioni. Sneijder n'a plus foulé les pelouses transalpines depuis le 26 septembre et le match contre Chievo. Si des blessures sont à l'origine de cette absence, force est de constater que depuis qu'il est de nouveau opérationnel, il n'est plus repris dans le noyau de son équipe. Ce dimanche pour la réception du Napoli, on ne trouvait de nouveau pas trace de lui.

Un salaire trop mirobolant pour l'Inter

La raison de cette disgrâce est avant tout pécuniaire. Lors de son arrivée en Lombardie en 2009, le Néerlandais perçevait un salaire d'environ 3,5 millions d'euros par an. Sa magnifique année 2010 pousse Massimo Moratti, le président de l'Inter, à délier généreusement les cordons de la bourse afin de conserver son joyau. Sneijder paraphe alors un nouveau contrat jusqu'en 2015 avec un salaire annuel de 6 millions d'euros, ce qui en fait l'un des joueurs les mieux payés de la Botte avec Gianluigi Buffon et Daniele De Rossi.

Mais depuis, le contexte économique a changé. L'Inter tente de se débarrasser de ses nombreux gros contrats pour réduire sa masse salariale de 40%. Exit donc les Lucio, Maicon, Julio César et Eto'o. A la limite, l'Inter pourrait encore se permettre une exception avec son meneur de jeu néerlandais, sauf que son rendement n'est plus vraiment le même depuis la fin de l'année 2010. Entre blessures et prestations décevantes, Sneijder perd de son aura et Massimo Moratti lui propose donc de prolonger son séjour à Milan jusqu'en 2017 en échange d'un retour à un salaire proche de celui qu'il touchait lors de son arrivée. Contrairement à Christian Chivu qui a accepté de réduire ses exigences, le Batave ne plie pas. On le sait, aux Pays-Bas, on ne rigole pas avec l'argent.

Anzhi éconduit

Du coup, l'Anzhi a cru flairer la bonne affaire, Guus Hiddink espérant convaincre son compatriote deWesley-Sneijder_galleryphoto_paysage_std.jpg reconstituer le duo prolifique de 2010 avec Samuel Eto'o. Mais Wes ne se voyait cependant pas offrir à sa douce une nouvelle vie au fin fond de la Russie. Il a donc gentiment éconduit l'ancien sélectionneur des Oranje.

Alors quand Paris, une autre ville de mode, s'intéresse à lui, c'est tout de suite autre chose. D'autant que le directeur sportif du club de la capitale française, qui a eu Sneijder sous ses ordres lors de son bref passage à la tête des Nerazzuri en 2011, aurait su, selon Sport Mediaset; convaincre son ancien joueur de venir relancer sa carrière dans l'Hexagone.

Bye-bye Néné ?

Au départ, il fut question d'un échange entre Sneijder et Pastore. L'homme aux 42 millions a beau être quelque peu en disgrâce au PSG, il a cependant décliné l'offre, tout comme celle d'un prêt à l'AC voisin. Du coup, les propriétaires qatariotes du club parisien pour qui l'argent n'est pas un problème offriraient 12 millions cash à l'Inter. En plus, le club milanais obtiendrait un droit de priorité pour le Brésilien Paulinho qui figure sur les tablettes du PSG.

Et pour le contrat, Wesley n'a pas à s'en faire. Il conserverait ses émoluments milanais jusqu'en 2016, fin de son futur nouveau contrat.

Une arrivée de Wesley Sneijder au Parc des Princes couplée à celle déjà acquise de Lucas Moura pousserait sans doute vers la sortie l'un des éléments offensifs du PSG. Néné que Carlo Ancelotti n'a pas retenu ce week-end pour le match contre Evian ne devrait donc plus faire de vieux os dans la capitale française.

Ancelotti dément la rumeur

Carlo Ancelotti tenait son point presse ce lundi pour évoquer le prochain match de son club contre Valenciennes. Le technicien italien n'a pas échappé aux questions concernant le mercato hivernal et a donc évoqué la rumeur concernant l'arrivée de Wesley Sneijder.  "Il a le profil pour jouer dans tous les clubs du monde, mais ça ne veut pas dire qu'il va venir ici, ce n'est pas vrai que nous ayons discuté avec Sneijder. J'ai 29 joueurs, certains pourraient partir, c'est normal, mais le seul qui arrive c'est Lucas Moura. De Rossi, c'est pareil que Sneijder, ce n'est pas vrai.",  a affirmé Ancelotti.

Mais on le sait, en football, la vérité d'un jour n'est jamais celle du lendemain.

F.Chl.

14:36 Écrit par tackle on web dans FRANCE, ITALIE, MERCATO | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le joli but de Robinho

Il y a quelques semaines, l'AC Milan était en crise, englué dans la deuxième moitié de tableau en Serie A. L'entraineur Massimo Allegri avait reçu un ultimatum à l'aube des rencontres contre Napoli et Anderlecht. Il fallait deux bons résultats sous peine de recevoir un C4. Mais depuis lors, Philippe Mexès et son retourné sont passés par là et les Rossoneri ont retrouvé des couleurs avec une qualification pour les 1/8e de la Champion's League et une belle remontée en championnat.

Après s'être offert le scalp de la Juventus à San Siro grâce à un pénalty de Robinho, l'AC Milan a remis le couvert contre l'autre club de la ville piémontaise. Les hommes d'Allegri se sont imposés 2-4 dans l'antre du Torino avec là encore un Robinho décisif.

Le Brésilien a en effet égalisé à 1-1 avec un but de grande classe où il va effectuer une superbe feinte de corps pour mettre dans le vent son défenseur avant d'ajuster notre compatriote Jean-François Gillet d'un superbe pointu juste sous la barre transversale.

Nocerino, Pazzini et l'inévitable El Shaarawy donneront au score des allures de punition avant que Bianchi n'atténue son ampleur en marquant le deuxième but du Toro.

Cette victoire permet à l'AC Milan de se hisser à la 7e place du classement à 14 points du leader, la Juventus.

 

13:31 Écrit par tackle on web dans Belges à l'étranger, Buts d'anthologie, ITALIE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le coup-franc à la Beckham de Cyril Théreau

162161hp2.jpgOn l'oublierait presque, mais Cyril Théreau évolue depuis 2010 en Serie A. Et ceux qui pensaient que l'ancien attaquant de Charleroi qui s'était planté dans les grandes largeurs lors de son passage à Anderlecht en ferait de même dans la Botte en sont pour leurs frais.

Certes, les stats du natif de Privas ne sont pas exceptionnelles (13 buts marqués en 65 matchs depuis son arrivée et 4 en 15 rencontres cette saison), mais le joueur est devenu plus complet dans la ville de Roméo et Juliette. Celui qui n'était considéré que comme un simple renard des surfaces en Belgique a étoffé sa palette et décoré ses bras de tatouages. Désormais repositionné comme soutien d'attaque ou numéro 10, Théreau est considéré comme un des pions essentiels du Chievo. Ce week-end, il a d'ailleurs montré une nouvelle facette de son registre.

Lors du déplacement au Cagliari de Radja Nainggolan, Chievo, qui mène 0-1 (but de Paloschi), hérite d'un coup-franc aux 25 mètres légèrement décalé à gauche par rapport à l'axe du but. Et c'est l'ami Théreau qui s'en charge avec une frappe en pleine lucarne que n'aurait pas renié David Beckham.

Une prestation que n'auront pas manqué les émissaires de la Fiorentina chargé de surveiller de près l'évolution de l'attaquant français de 29 ans.

Pour être complet, notons qu'avec cette victoire 0-2 en terres sardes, le Chievo se hisse à la 12e place de la Serie A.

F.Chl.

 

 

11:58 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, ITALIE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook