Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

22/04/2014

La danse de Ron Jans après la Coupe gagnée par Zwolle

Ce dimanche, PEC Zwolle s'est offert le premier trophée de son histoire en s'adjugeant la Coupe des Pays-Bas au détriment du grand Ajax sur le score de 5-1.

Un succès que le club de la province d'Overijssel doit en grande partie à son entraineur Ron Jans. Après son échec au Standard la saison dernière, le sympathique technicien néerlandais avait choisi de rebondir dans une formation plus modeste. Un pari entièrement réussi.

Qui dit premier trophée, dit grosse fiesta. Et à Zwolle, elle a duré jusqu'au bout de la nuit. Bien lancée par des joueurs déchainés et un Ron Jans, roi du dancefloor.

Toujours avec cette "classe" néerlandaise si particulière et ces goûts musicaux étonnants.

Une prestation que les mélomanes avertis pourront admirer à 1'37" sur la vidéo.

10:12 Écrit par tackle on web dans C'EST DRÔLE, INSOLITE, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

20/04/2014

Et l'Oscar 2015 du meilleur acteur est attribué à...

Aussi incroyable que cela puisse paraître, Leonardo Di Caprio n'a toujours reçu aucun oscar dans sa carrière malgré quelques nominations et de nombreux excellents rôles. En 2014, malgré sa performance dans le "Loup de Wall Street", Leo a du s'incliner dans sa quête de la statuette dorée au profit Matthew Mc Conaughey, exceptionnel dans "Dallas Buyers Club".

Mais pour 2015, ça semble aussi râpé pour l'acteur fétiche de Martin Scorsese après ce dimanche après-midi où un certain Luis Suarez a crevé l'écran. Non pas pour un but génial dont il a le secret, mais pour une simulation lors du match contre Norwich.

Après un duel perdu contre le Néerlandais Leroy Fer, l'Uruguayen est resté au sol en hurlant de douleur comme si sa jambe avait été brisée. Mais avant que l'arbitre n'y croit dur... comme fer, Joe Allen a récupéré le ballon des pieds du joueur de Norwich pour repartir en contre. Ce qui a eu le mérite de favoriser la résurrection de Luis Suarez qui s'est relevé à la vitesse de l'éclair pour venir aider son partenaire.

F.Chl.

Heureusement, Suarez n'a pas que ce côté sombre de tricheur. Attaquant efficace, il a marqué le deuxième but des Reds lors de la victoire 2-3 acquise ce dimanche sur la pelouse de Norwich. C'est déjà sa 30e réalisation de la saison.

Liverpool, toujours plus proche du Graal

Mais l'homme du match pour Liverpool aura été Raheem Sterling. Le jeune ailier, passeur sur le pion de Suarez, a marqué les deux autres goals de son équipe. Une performance qui permet à Liverpool de se rapprocher d'un titre de champion d'Angleterre qui lui échappe depuis 1990. 

La défaite de Chelsea samedi contre Sunderland permet aux Scousers de compter cinq points d'avance sur leur dauphin qu'ils recevront le week-end prochain à Anfield Road pour un choc au sommet qui risque de faire office de finale à 3 journées de la fin de la compétition.

15:15 Écrit par tackle on web dans ANGLETERRE, CARTON ROUGE, INSOLITE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Kevin De Bruyne, son amour pour la vitesse et Michael Owen

Kevin De Bruyne trouve ses marques du côté de Wolfsburg. Buteur contre Hambourg ce samedi à l'occasion de la 31e journée de Bundesliga, le rouquin a aussi délivré 6 passes décisives en 13 rencontres depuis son arrivée en Allemagne en janvier dernier.

Pour faire plaisir au sponsor de son club dont le siège est établi à Wolfsburg, De Bruyne s'est laissé aller à quelques confidences dans une vidéo tournée au siège de Volkswagen.

Entouré de voitures de collection de la marque, le Diable rouge est revenu sur sa passion pour les grosses cylindrées et son goût pour la vitesse puisqu'il déclare aimer conduire entre 160 et 180 km/h. C'est sûr que sur les tronçons autoroutiers allemands où la vitesse est libre, il peut se faire plaisir. Sinon, KDB confie aussi que son idole de jeunesse était Michael Owen, lui aussi réputé pour sa vitesse balle au pied.

Kevin De Bruyne est ensuite revenu sur son adaptation à Wolfsburg et sur ses ambitions. Actuellement quatrièmes, les Loups sont actuellement détenteurs d'un ticket pour l'Europa League, mais la Champion's League, qui fait rêver notre compatriote, reste encore possible même si décrocher la troisième place occupée par Schalke 04 ne sera pas évident. Dans l'ensemble le Belge s'estime satisfait de son apport à l'équipe même s'il peut encore faire mieux.

Enfin, les Diables rouges sont ensuite abordés et Kevin De Bruyne ne s'enflamme pas dans ses déclarations : "C'est notre première qualification depuis 12 ans. Nous voulons passer le premier tour après nous verrons. En 1/8e, nous pouvons tomber sur deux grosses nations comme le Portugal ou l'Allemagne. Donc on va aborder ça match par match"

11:27 Écrit par tackle on web dans Belges à l'étranger, Diables Rouges, INSOLITE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Jean-Michel Aulas refuse de serrer la main de l'arbitre d'OL-PSG

Il n'y a pas qu'en Belgique que l'arbitrage est sous le feu des critiques.

En attendant son sacre en Ligue 1, le PSG s'est déjà offert un premier titre ce samedi soir avec la Coupe de la Ligue.

Les hommes de Laurent Blanc l'ont emporté 1-2 sur la pelouse du stade de France grâce à des buts marqués en première période par Edinson Cavani.

Très critiqué après des prestations décevantes ces dernières semaines, l'Uruguayen a remis les choses en place. Mais son deuxième goal, inscrit sur pénalty après une faute du gardien Anthony Lopes sur Lucas Moura, a fait grincer quelques dents, surtout celles de Jean-Michel Aulas, le président de Lyon.

Voir les buts et la phase du pénalty accordé à Lucas Moura

 

Très actif sur les réseaux sociaux, ce dernier a directement dégainé son smartphone pour y aller de son tweet dans la tribune d'honneur. 

Une fois le coup de sifflet final, le bouillant Aulas se faisait remarquer au moment de la remise du trophée. Il refusait de serrer la main de l'homme en noir avant de lui dire ce qu'il avait pensé de sa prestation. Interrogé par la presse après cet incident, le président des Gones livrait son analyse de la phase litigieuse avant de revenir sur ce qu'il s'était passé avec M. Lannoy. 

"J’ai revu les images, a indiqué le dirigeant. Non seulement la faute est commise à deux mètres de la surface, mais c’est Anthony (Lopes) qui est percuté a posteriori après que le joueur (Lucas) ait perdu le ballon. On est dans une hérésie absolument incroyable. Je l’ai dit à M. Lannoy dans la tribune officielle.", a-t-il déclaré.

Ce n'est pas la première fois que l'arbitrage français est sous le feu des critiques cette saison. Les erreurs ont été nombreuses et certains reprochent aux hommes en noir de trop souvent favoriser les deux équipes les plus riches du pays, à savoir le PSG et l'AS Monaco.

Pour sa part, Stéphane Lannoy, n'en est pas à sa première prestation contestée cette saison. Désigné pour arbitrer la manche retour du 1/8e de C1 entre le FC Barcelone et Manchester City, il était passé à côté de son sujet en oubliant un penalty pour chaque équipe, en refusant injustement un but injustement à Neymar et en brandissant un carton rouge sévère à Pablo Zabaleta. De quoi entretenir son surnom "d'arbitre à la noix" et la mauvaise réputation des hommes en noir de l'Hexagone qui n'enverront aucun représentant au Brésil en juin prochain.

Et dire qu'on se plaint (un peu trop facilement) en Belgique d'être mal lotis avec nos arbitres. 

 

11:06 Écrit par tackle on web dans FRANCE, INSOLITE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

17/04/2014

Un corner dégueulasse en Hongrie

On se plaint parfois de la piètre qualité de notre Pro League, mais ce n'est pas toujours mieux ailleurs. Et certainement pas en Hongrie comme on a pu le voir lors de la manche aller de la 1/2 finale de Magyar Kupa entre Debrecen et Dyosgyor.

Certes, il y a des buts. Six au total, quatre pour les locaux et deux pour les visiteurs qui ne désespèrent pas de renverser la vapeur lors du match de retour. Mais à condition de se montrer plus efficaces sur les phases arrêtées et en particulier les coups de coin.

Illustration de cette lacune avec celui donné par le sémillant Gergő Gohér à la 49e. Son ballon s'est envolé dans le ciel et n'est jamais retombé dans l'aire de jeu. 

Pour le plus grand bonheur des supporters locaux qui n'ont pas manqué de chambrer leur adversaire.

10:21 Écrit par tackle on web dans BOULETTES ET RATÉS, INSOLITE, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Jan Gunnar Solli, ce roublard

Superettan est la douce appellation de la division 2 suédoise. Autant dire qu'avec un nom pareil, on n'a pas envie de s'y attarder surtout quand on s'appelle Hammarby, ancien champion national en 2001. Mais malheureusement pour le club de Stockholm, il n'est pas évident de sortir de l'antichambre de l'élite puisqu'il y entame sa cinquième saison.

Afin de briguer la remontée, les Bajen ont notamment engagé le Norvégien Jan Gunnar Solli. Un joueur du couloir droit de 32 ans qui compte 40 sélections avec son pays.

Après avoir roulé sa bosse dans son pays natal du côté de Rosenborg, Brann et Valerenga après un détour du côté des New York Red Bulls de Thierry Henry, Solli a accepté de rejoindre la capitale suédoise au début de l'année civile.

Pour y apporter son expérience ? Pas seulement. Car le bonhomme est assez roublard comme il l'a montré lors de la deuxième journée du championnat à l'occasion de la réception de Degerfors.

Il restait encore deux minutes à jouer et le score était déjà de 5-0 pour Hammarby. Solli décide alors de s'offrir une petite fantaisie en passant un adversaire après avoir caché le ballon sous son maillot.

En plus d'être culotté, il fallait y penser. Mais ne pas se faire prendre non plus puisque ce petit tour de passe-passe n'a pas échappé à la vigilance de l'homme en noir qui lui a brandi le bristol jaune.

Prends ça Garcimore !

10:05 Écrit par tackle on web dans C'EST DRÔLE, INSOLITE, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

14/04/2014

Andrès Iniesta et sa petite fan

Le Barça va mal. Sortis par l'Atlético Madrid au stade des quarts de finale de la C1, les Blaugranas, battus par Grenade ce week-end en championnat (1-0), ont peut-être aussi vu la Liga leur échapper au détriment de l'équipe de Diego Simeone et Thibaut Courtois.

Décevants au Vicente Calderon, Lionel Messi et Andrès Iniesta n'auront pas été plus inspirés ce samedi, tout comme Neymar, très frustré et comédien.

Mais il en faut plus pour Don Andrès perde du crédit auprès de ses fans. La preuve avec cette petite fille qui s'est jetée dans les bras de celui qui avait été promu capitaine du Barça en l'absence de Xavi laissé sur le banc.

Instant tendresse.

12:55 Écrit par tackle on web dans ESPAGNE, INSOLITE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le dimanche en enfer de Vincent Kompany

 

BlHIsGjCYAEuDj_.jpg

Samedi soir, tout Manchester City et toute la Belgique retenaient leur souffle. Vincent Kompany avait du quitter précipitamment le terrain d'entrainement en boitant après s'être mal réceptionné lors d'un duel aérien.

Mais l'angoisse a rapidement fait place au soulagement lorsque Manuel Pellegrini a annoncé la titularisation de son capitaine pour le match contre Liverpool.

Mais finalement l'entraineur chilien n'a pas vraiment pu compter sur son capitaine pour empêcher son équipe de sombrer sur le plan défensif. Habituellement, le maillon fort de son arrière-garde, Vince the Prince est passé à côté de son sujet à Anfield Road.

Trop facilement mis dans le vent sur le but de Raheem Sterling, il est en retard sur Martin Skrtel auteur de la reprise victorieuse de la tête sur le 2-0. Et que dire sur la troisième but où son dégagement complètement raté dans sa surface offre le 3e but à Philippe Coutinho.

L'Angleterre n'épargnant personne, même ceux qu'elle a encensé très souvent, Vincent Kompany va connaître une semaine difficile où il ne sera pas épargné par les critiques et les moqueries. La toile n'a d'ailleurs pas attendu très longtemps avant de parodier la floche de notre compatriote.

Du côté des supporters des Diables rouges, on se montrera plus positif en se disant qu'il vaut mieux que le capitane connaisse un off day maintenant plutôt qu'au mois de juin.

L'analyse de Sky Sports sur les erreurs de Vincent Kompany

11:24 Écrit par tackle on web dans ANGLETERRE, Belges à l'étranger, INSOLITE, PHOTOS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

L'émotion de Steven Gerrard après la victoire contre City

Il régnait une atmosphère particulière à Anfield Road ce dimanche après-midi. Une ambiance de souvenirs en mémoire de la tragédie d'Hillsborough qui avait coûté la vie à 96 supporters des Reds il y a tout juste un quart de siècle (c'était le 15 avril 1989 pour être précis) avant une ambiance de fête au coup de sifflet final de ce choc au sommet contre Manchester City gagné sur le score de 3-2.

Car désormais, plus que jamais, les Scousers peuvent rêver de décrocher leur 19e titre de champion d'Angleterre de leur histoire. Une récompense qui leur échappe depuis 1990. Une éternité pour ce club éternel et ses fidèles supporters.

Jamais champion pendant l'ère "Premier League"

En fait, jamais depuis le début de l'ère Premier League lancée lors de la saison 1992-1993, Liverpool n'a pu renouer avec la victoire finale dans sa compétition domestique, le Manchester United de Sir Alex Ferguson empilant les titres (13 au total...). Du coup, les Red Devils ont supplanté leur rival en devenant l'équipe la plus titrée du pays au niveau du nombre de championnats nationaux. (20 victoires)

Il reste désormais quatre matches à disputer et Liverpool compte deux unités d'avance sur Chelsea et sept sur Manchester City. Tout pourrait donc se jouer le dimanche 27 avril où les leaders du championnat recevront leur dauphin londonien dans un duel qui s'annonce explosif. 

En attendant, les hommes de Brendan Rodgers savourent leur belle victoire contre City. Un succès à arraché à un peu plus de 10 minutes du terme après un but de Philippe Coutinho, bien aidé par une floche de Vincent Kompany.

La détermination d'un capitaine 

Et le plus ému de tous semblait être Steven Gerrard (passeur décisif pour Martin Skrtel sur le 2-0), l'inoxydable capitaine. Symbole de la fidélité à un seul club et originaire de la ville, comme un certain Francesco Totti, le milieu de terrain des Reds n'a pu retenir quelques larmes au moment où il congratulait ses équipiers au coup de sifflet final.

"Nous n'allons plus rien lâcher put***! Ecoutez, ce match est fini. On va à Norwich et on va faire la même chose. On va encore tout donner! ", a lancé le capitaine pour remobiliser ses troupes.

Et les amateurs de foot (sauf ceux qui n'aiment vraiment pas Liverpool) d'espérer que ce grand monsieur du ballon rond puisse toucher à son rêve le 11 mai prochain à l'occasion de la réception de Newcastle.

F.Chl.

11:11 Écrit par tackle on web dans ANGLETERRE, INSOLITE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

13/04/2014

Un remplaçant à l'échauffement sauve son équipe

Avoir un banc de qualité, ce peut toujours être d'utilité. Un joueur de Shahrdari Yasuj (deuxième division iranienne) a voulu le démontrer de manière particulière à son entraîneur.

Tandis qu'il s'échauffait derrière la cage défendue par son gardien, le joueur a empêché un adversaire d'inscrire un but suite à une boulette de la défense. Le remplaçant, vêtu de sa chasuble, est monté sur la surface de jeu et a dégagé de la tête la frappe qui prenait la direction du but vide. Résultat : des filets inviolés et une exclusion pour ce remplaçant. Le coup-franc indirect pour l'équipe adverse a ensuite été repoussée par la muraille de joueurs devant la ligne de but.

20:48 Écrit par tackle on web dans INSOLITE, International, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le coup-franc étonnant de Levante

Lorsqu'un coup-franc dangereux est sifflé aux abords du rectangle, on voit régulièrement deux voir trois joueurs se précipiter derrière le ballon pour se disputer la responsabilité du tir.

Finissant la saison en roue libre au milieu de classement de Liga, les joueurs de Levante semblent déjà avoir la tête aux vacances. À quelques minutes de la fin du match face à Villareal, les joueurs de Joaquín Caparrós recevaient un coup-franc, certainement synonyme de dernière occasion. Ce sont Victor Casadesús et Rubén García qui se plaçaient derrière le ballon et apparemment ils ne se sont pas mis d'accord avant de s'élancer...

Au final, c'est l'inévitable Jérémy Perbet qui inscrivaient le but de la victoire pour Villarreal, à la 95e.

E.L

10:44 Écrit par tackle on web dans C'EST DRÔLE, ESPAGNE, INSOLITE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

11/04/2014

Falcao craque devant un jeune fan

Radamel Falcao a un cœur gros comme ça. Le Colombien a récemment eu l'occasion de réaliser le rêve de plusieurs de ses nombreux fans en rencontrant ces derniers dans son pays natal. Mais l'un des heureux élus va avoir un effet inattendu sur El Tigre. Sous le choc de voir son idole en chair et en os, le petit Michael Steven, 12 ans, laisse exploser son émotion.

En pleurs, le garçon fait une véritable déclaration d'amour à Falcao, lui annonçant fièrement collectionner "des dizaines de coupures de journaux et de posters". Mais quelques instants plus tard, c'est au tour du Monégasque de laisser rouler de grosses larmes sur ses joues. Le joueur est en effet très ému quand son jeune supporter s'adresse à lui sur sa blessure au genou, qui pourrait le priver de Mondial. "Dieu va renforcer ta jambe. Pas que pour la Coupe du monde, mais pour que tu sois encore meilleur", lui dit-il. Des paroles réconfortantes et sincères qui touchent le Tigre de Santa Marta en plein cœur.

 

11:20 Écrit par tackle on web dans INSOLITE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

10/04/2014

Frictions à la française sur la pelouse de Munich

Franck Ribéry et Patrice Evra ont beau être plutôt potes chez les Bleus, ce n'est plus vraiment le cas lorsqu'ils défendent les couleurs de leurs clubs respectifs.

Ce mercredi, ça a même un peu chauffé entre les deux Français sur la pelouse de l'Allianz Arena. Pat', un peu frustré d'avoir vu le Bayern renverser la vapeur en quelques minutes après son magnifique but d'ouverture, a commis une faute sur Arjen Robben qui lui a valu un carton jaune.

Evra discute alors la sanction, ce qui n'est pas du goût de Ch'ti Franck qui s'en mêle et demande à l'homme en noir plus de sévérité. Le ton monte un peu entre les deux joueurs et Ribéry met un petit coup d'épaule à son capitaine chez les Bleus.

Pas de quoi fouetter un chat normalement. Mais connaissant le sale caractère des deux protagonistes, on conseille quand même à Didier Deschamps de rester attentif à leur comportement lors de la préparation pour le Mondial.

09:29 Écrit par tackle on web dans CHAMPION'S LEAGUE, FRANCE, INSOLITE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook