Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

17/05/2014

Il joue au foot avec des lions

C'est bien gentil de jouer au football avec votre chien mais avez-vous déjà essayé de taquiner la balle avec un lion ? Kevin Richardson oui... Ce zoologiste sud-africain de 40 ans le fait en costume et en pleine savane. Tranquille.

Bon, c'est une publicité pour Van Gils, le tailleur officiel de l'équipe de foot néerlandaise mais elle a été réalisée sans trucage...

Le scientifique de 40 ans est surnommé "The Lion Whisperer" (soit "L'homme qui murmure à l'oreille des lions") l'a fait apparemment pour la bonne cause puisque la marque s'est engagée à verser 50 euros par costume vendu à sa fondation selon le site de France Télévisions.

15:22 Écrit par tackle on web dans INSOLITE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

12/05/2014

La fille de Vincent Kompany interrompt son interview

Liverpool a craqué en cette fin de championnat. Tout profit pour Manchester City qui ne s'est pas démobilisé malgré sa défaite sur la pelouse de son rival il y a quelques semaines. A l'époque, Vincent Kompany avait raté un dégagement et offert le troisième but du match aux Scousers.

Dimanche, le capitaine des Skyblues a marqué le deuxième goal des siens contre West Ham. Tout un symbole pour celui qui avait déjà marqué un but crucial dans le derby contre Manchester United à l'occasion du titre remporté en 2012.

Interviewé par Manchester City TV après la rencontre, Vince the Prince n'a pu cacher sa satisfaction."C'est un grand accomplissement. Nous l'avons fait pour nos fans, pour nous, pour nos familles". Il a ensuite été interrompu par sa petite fille de 3 ans, Sienna, qu'il tenait dans ses bras. Très à l'aise, elle a dirigé le micro de journaliste vers elle pour lâcher : "My dad did it" ("Mon papa l'a fait").

"Je n'ai jamais le droit d'être en désaccord avec ma fille", a ajouté ensuite l'heureux papa.

10:59 Écrit par tackle on web dans ANGLETERRE, Belges à l'étranger, INSOLITE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

08/05/2014

Un chien "féroce", un joueur pas content et un ramasseur de balle pragmatique

Les animaux et les terrains de football, une grande histoire d'amour. Elle s'est perpétuée au Pérou ce mardi à l'occasion de la rencontre entre The Strongest, équipe de La Paz, et Club Universitario. Soit un duel entre le 3e et le 2e du championnat.

Désireux de profiter de l'affiche pour se montrer à la télévision, trois petits canidés sont montés sur le pré afin de gambader et de jouer. Ce qui n'était pas du goût des joueurs visiteurs et en particulier de Federico Silvestre, aucun lien de parenté avec Mickaël et Matias.

Le milieu argentin d'Universitario a tenté d'attraper un des petits quadrupèdes, mais ce dernier n'était pas de cet avis. Il a manifesté sa désapprobation en mordant le joueur qui était du coup un tantinet remonté.

Heureusement pour le toutou, un ramasseur de balle s'est interposé et a dit à Silvestre qu'il se chargeait de faire sortir l'intrus du terrain.

Mais manifestement cela n'a pas calmé le joueur. Se fait mordre par une toute petite bête devant tout le monde, ça la fout mal.

Retrouvez d'autres buzz animaliers sur Alors on buzz ?

14:11 Écrit par tackle on web dans INSOLITE, LES RESTES DU MONDE, TAQUETS ET TAMPONS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

07/05/2014

Ryan Giggs se fait entrer au jeu

Joueur-coach ad interim depuis le licenciement de David Moyes, Ryan Giggs n'avait pas encore refoulé la pelouse depuis qu'il avait vu ses responsabilités augmenter.

A l'occasion de la dernière rencontre  de la saison à Old Trafford, le Gallois s'est donc offert un petit plaisir en montant au jeu à 20 minutes du terme à la place de Thomas Lawrence.

L'histoire ne dit pas s'il s'est donné lui-même les consignes avant de monter ou si c'est son entraineur adjoint qui s'en est chargé. En tout cas, on peut parler de coaching gagnant puisqu'il est à la base du troisième but signé Robin Van Persie.


Ryan Giggs Substitutes himself as Player... par POPnSPORT

L'heure des adieux ?

On ne sait cependant toujours pas de quoi sera l'avenir de la légende mancunienne. A 41 ans, il arrive à la fin de son contrat et ne sait pas encore s'il arrêtera sa carrière.

"Je me suis dit à plusieurs reprises cette saison qu'il vaudrait mieux pour moi ne plus jouer l'an prochain, mais après d'autres matches, comme la victoire contre Olympiakos, j'ai ressenti une forte envie de continuer", avait-il déclaré dans le programme du match.

"Franchement, je n'ai pas encore pris ma décision dans un sens ou dans l'autre, et il y a un certain nombre de points à prendre en compte, et le moindre n'est évidemment pas d'en parler avec le nouveau manager qui arrivera ici à Old Trafford".

Mais il est fort probable que sauf incroyable revirement de situation, Ryan Giggs ne rechaussera plus les crampons, du moins au "Theater of dreams". Après Javier Zanetti, c'est autre clubman qui vient sans doute de tirer sa révérence. Comme Sir Alex Ferguson douze mois plus tôt, le Gallois a pris le micro à la fin de la rencontre pour rendre hommage aux fans et à Nemanja Vidic qui portera le maillot de l'Inter la saison prochaine.

"Je voudrais dire merci à tous les joueurs et le staff pour leur soutien cette saison. Un merci spécial à Nemanja (Vidic) qui quitte le club. Nous savons que cette saison a été difficile et qu’au cours de ces années nous avons été gâtés. Vous avez toujours soutenu l’équipe et le staff et je suis sûr que dans les années à venir, nous allons vous apporter beaucoup de victoires. Je voudrais juste vous dire de continuer à nous soutenir, vous avez vu un petit aperçu du futur ce soir. Continuez de nous supporter et les bons moments reviendront prochainement.", a déclaré Ryan Giggs.

Un futur qui se fera sans celui était dans le noyau des Red Devils depuis 1991. A cette époque, Adnan Januzaj n'était même pas encore conçu. 

10:28 Écrit par tackle on web dans ANGLETERRE, INSOLITE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

06/05/2014

Célèbre-le comme Mario Balotelli

On disputait l'avant-dernière journée de Bundesliga ce week-end. Si le Bayern Munich est sacré champion depuis belle lurette, la lutte pour la relégation est loin d'être terminée. 

Stuttgart, bien que battu par Wolfsburg avec un but magnifique de Kevin De Bruyne, a assuré son maintien mathématique parmi l'élite après la défaite d'Hambourg sur sa pelouse face au champion bavarois (1-4).

Du coup, le HSV, club historique en Allemagne (6 titres, 3 Coupes d'Allemagne, une C1 et une Coupe des vainqueurs de Coupe), se retrouve toujours menacé par une éventuelle culbute même s'il occupe actuellement la 16e place, synonyme de barrages et donc de sauvetage en cas de victoire lors de ceux-ci.

Si der Dinosaurier termine à cette position la semaine prochaine, il pourra remercier Raul Bobadilla, l'attaquant d'Augsburg.

Son club se déplaçait chez la lanterne rouge, l'Eintracht Braunschweig (Brunswick en français), et y a arraché la victoire dans les dernières secondes.

Alors que le score était toujours de 0-0, les locaux tentaient le tout pour le tout pour arracher les trois points synonymes de 16e place. Mais sur un contre, André Hahn effectuait une talonnade à l'entrée du rectangle alors qu'il se présentait seul face au gardien.

Un geste inspiré tout comme celui de Bobadilla qui réussissait un lob en pleine course pour offrir les trois points à son équipe et faire pleurer les supporters des Löwen (lions).

L'attaquant argentin, fou de joie, en profitait pour célébrer son but façon Mario Balotelli en demi-finale de l'Euro 2012 contre les Allemands. Les pectoraux tatoués avec deux visages bien en avant. Carton jaune assuré, mais sans doute moins de parodies sur le net comme cela avait été le cas pour le fantasque buteur transalpin.

F.Chl.

La célébration de Mario Balotelli en 2012

13:43 Écrit par tackle on web dans ALLEMAGNE, INSOLITE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Scène surréaliste en Estonie

Il n'est pas toujours facile d'être gardien de but. Surtout lorsque son club est lanterne rouge du championnat estonien de deuxième division. Alors, il peut arriver de péter un plomb comme ce fut le cas ce week-end avec le dénommé Vitas Malisauskas.

Il reste encore dix minutes à jouer pour son équipe de Puuma qui se déplace sur la pelouse de Vändra. Kris Korn profite des errements défensifs des visiteurs sur corner pour secouer une cinquième fois les filets du malheureux Malisauskas. C'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase. 

Excédé, le gardien quitte la pelouse et s'en va bouder dans son coin. Du coup, Rames Mamedov remplace son gardien et se retrouve en duel un contre un quelques secondes après la remise en jeu, pas vraiment aidé par une défense statique. Le dernier rempart de fortune le remporte en s'emparant du ballon en main.

L'arbitre ne considérant pas Mamedov comme un gardien de but puisqu'il avait toujours son maillot de joueur de champ l'exclut donc logiquement et accorde un pénalty aux joueurs locaux.

Celui-ci sera transformé et Puuma finira le match sur un score de tennis, un sport pour lequel ses joueurs seraient peut-être plus adaptés.

Cette nouvelle déculottée empêche donc le club d'avoir enfin un nombre de points positif. L'équipe avait été sanctionnée et contrainte de commencer le championnat avec trois points en moins. Après 10 rencontre, Puuma n'a arraché que deux partages d'où le fait qu'il compte toujours - 1 point au classement.

La lose dans toute sa splendeur.

F.Chl.

12:03 Écrit par tackle on web dans C'EST DRÔLE, INSOLITE, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

04/05/2014

Courtois échange la balle avec Nadal et Casillas

Avant leur affrontement en finale de Ligue des Champions le 24 mai prochain, Iker Casillas et Thibaut Courtois se sont rencontrés lors un tournoi de tennis en faveur d'associations caricatives en marge du tournoi de Madrid. Une initiative supervisée par Rafael Nadal en personne. Le champion espagnol n'a pas hésité à donner quelques conseils aux deux gardiens de but. Les profits de la vente des billets iront aux projets "Intégration et sport" de la fondation de Rafael Nadal, et "un sport inclusif pour les enfants ayant des capacités différentes" de la fondation d'Iker Casillas.

Au rythme où le gardien de but belge progresse depuis le début de sa carrière, Rafael Nadal ferait bien de craindre pour sa place de numéro 1 mondial...

E.L

22:28 Écrit par tackle on web dans Belges à l'étranger, INSOLITE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le joueur de Levante Pape Diop entend des cris de singe et danse

Le milieu sénégalais de Levante Pape Diop a déclaré avoir fait l'objet de cris de singe de la part de supporteurs de l'Atletico Madrid dimanche en Championnat d'Espagne, ce qui l'a poussé à répondre en esquissant quelques pas de danse en fin de match.
 
Son geste, alors que l'"Atleti" a perdu 2-0 et brûlé un joker dans la course au titre, a été perçu comme une provocation de la part de certains joueurs du club madrilène et le match s'est achevé par un début de bousculade.
 
"Cela m'a beaucoup affecté, a réagi Diop après la rencontre. J'allais tirer un corner et une partie des supporteurs de l'Atletico a commencé à pousser des cris de signe. Pour désamorcer l'affaire, je me suis mis à danser, mais je n'ai insulté personne."
 
"Je n'ai rien contre les supporteurs de l'Atletico parce que ça a été seulement le fait d'une partie du public. Mais il me semble que c'est un manque de respect qui se produit sur tous les terrains, c'est une provocation. Je ne sais pas si on peut qualifier ça de racisme mais il faut que les cris de singe s'arrêtent."
Ses pas de danse interviennent une semaine après un match à Villarreal où le Brésilien du FC Barcelone Dani Alves a été visé par un jet de banane, un geste considéré comme raciste qui avait provoqué une vague d'indignation mondiale. Le défenseur barcelonais avait réagi avec humour en mangeant un morceau du fruit avant de reprendre le jeu normalement.

 

Cette saison, d'autres joueurs, comme le défenseur brésilien du Betis Séville Paulao ou le latéral français de Grenade Allan Nyom, ont eu eux aussi à subir ce type d'insultes ou de comportements dans les stades espagnols.
 
AFP
 

20:57 Écrit par tackle on web dans ESPAGNE, INSOLITE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

03/05/2014

Un carton jaune pour avoir mangé une banane

Dimanche dernier, Dani Alvès avait été victime d'un lancer de banane au Madrigal de Villareal. Le Brésilien avait choisi de répondre à la provocation avec génie puisqu'il avait mangé le fruit faisant ainsi le buzz sur la toile et s'attirant le soutien de ses collègues du ballon rond posant avec une banane.

Manifestement, le geste et son esprit ont totalement échappé à Johan Hamel, l'arbitre de la rencontre entre le GFCO Ajaccio et le Red Star ce vendredi soir.

Il a ainsi dégainé le bristol jaune lorsque Famara Diedhiou, l'attaquant sénégalais du club corse, a voulu célébrer son pénalty victorieux en mangeant une banane en guise de clin d'oeil au geste de Dani Alvès.

Une application stricte du règlement, pour ne pas utiliser les termes plus péjoratifs qu'elle mériterait. 

BmqHGUYIYAEM5s1.jpg

 

 

14:11 Écrit par tackle on web dans FRANCE, INSOLITE, PHOTOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

02/05/2014

Les Corinthians rendent hommage à Ayrton Senna

Le 1er mai 1994, le monde de la F1 perdait l'un de ses plus grands champions. Trois fois auréolé du titre mondial (1988-90 et 91), Ayrton Senna perdait la vie sur la piste d'Imola après être sorti de la route et avoir heurté violemment un mur. Ironie de l'histoire, c'est un certain Michael Schumacher, toujours dans le coma après un grave accident de ski qui avait remporté le Grand Prix ce jour là.

Les images des médecins s'affairant autour du corps du Brésilien étendu à côté de sa monoplace sont encore dans toutes les têtes. L'émotion suscitée par le décès de celui qu'on surnommait Magic fut grande. Surtout dans son pays natal où il était une icône, lui qui avait vu le jour à Sao Paulo le 21 mars 1960.

L'un des clubs de football de la ville, les Corinthians ont rendu hommage à Ayrton Senna dont les obsèques avaient rassemblé 3 millions de personnes.

A l'occasion du 2e tour de la Copa do Brazil contre le Nacional AM, les joueurs du Timao sont montés sur la pelouse de Manaus avec un casque aux couleurs du Brésil, comme celui que portait jadis Senna. Pour la petite histoire, les joueurs du club de Sao Paulo l'ont emporté 0-3.

On le voit 20 ans après. Personne ne l'a oublié. Et ce n'est peut-être pas un hasard alors que le Brésil traverse une grave crise sociale. 

Ayrton Senna voulait que son pays soit prospère et que les richesses accumulées ne profitent pas qu'à quelques personnes. Tout le contraire de la situation actuelle.

F.Chl.


Le bel hommage des Corinthians à Ayrton Senna ! par evidenceprod

10:36 Écrit par tackle on web dans INSOLITE, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

28/04/2014

Dani Alvès, le mangeur de banane, soutenu par ses collègues

Le match entre Villareal et le FC Barcelone a encore été marqué par la bêtise de certains supporters. Alors qu'il s'apprêtait à botter un coup de coin, Dani Alves a vu une banane lui être lancée dessus. Et le Brésilien a eu une réponse géniale à cette provocation en la ramassant et en la mangeant. 

La banane, connue pour ses propriétés énergétiques, a aussi relancé le joueur du Barça et des partenaires qui l'ont finalement emporté 2-3 après avoir été menés de deux buts.

Sur la toile, Dani Alves a pu compter sur le soutien de nombreuses personnes et certains de ses collègues footballeurs parmi lesquels Neymar (lui aussi du Barça), Sergio Agüero (Manchester City), Hulk (Zénit), Roberto Carlos et nos compatriotes Dries Mertens, Nacer Chadli et Moussa Dembele qui ont posté des clichés d'eux en train de manger une banane.

Même Luis Suarez qui vient d'être sacré meilleur joueur de Premier League et qui avait créé la polémique il y a un peu plus de deux ans pour avoir tenu des propos jugés racistes à l'encontre de Patrice Evra y est allé de sa photo avec une banane à la main en compagnie de son équipier brésilien Philippe Coutinho

On imagine que d'autres suivront.

A noter que le supporter a été identifié et banni à vie du Madrigal de Villareal. 

 

 

carlos.jpg

hulk.jpg

13:46 Écrit par tackle on web dans ESPAGNE, INSOLITE, PHOTOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le show José Mourinho, le dimanche en enfer de Steven Gerrard

Qu'on le veuille ou non, José Mourinho est vraiment un être à part dans la corporation des entraineurs. Souvent détestable, mais surtout génial, celui qui s'était auto-proclamé Special One lors de son premier passage à Chelsea a encore démontré toute sa maîtrise tactique lors de cette semaine où se jouait une grosse partie de sa saison.

La 1/2 finale aller de C1 contre l'Atlético a été moche, mais José Mourinho s'en fout. On peut l'accuser de "tuer" le football, il sait qu'en attendant il pourrait à nouveau se retrouver en finale de la compétition et briguer une troisième Coupe aux grandes oreilles avec une équipe différente. Alors les remarques sur Twitter de personnes n'ayant remporté des trophées sur Football Manager lui passent bien au-dessus.

Ce dimanche, c'est à Anfield Road que Chelsea aurait pu dire adieu à ses rêves de Premier League si d'aventure Liverpool l'avait emporté. Malgré cela, le Special One avait claironné pendant la semaine qu'il alignerait une équipe presque bis et a tenu promesse. Le jeune Kalas était titularisé en défense centrale alors que Demba Ba se retrouvait seul en pointe. Mohammed Salah, la recrue venue de Bâle cet hiver était préférée à Willian.

Des options audacieuses, mais surtout payantes puisque les Blues l'ont emporté 0-2. La faute à cette tactique de l'autobus qui consiste à masser son équipe devant ses cages et à repartir en contre. Pas seulement. Si Liverpool, comme l'Atlético en semaine, n'a jamais réussi à trouver la parade pour percer le mur bleu, Chelsea a surtout démontré sa capacité à répondre systématiquement présent lorsque l'enjeu est de taille. Une qualité non-négligeable pour remplir l'armoire à trophées.

Et Mourinho d'exulter et de manifester sa joie avec son exubérance habituelle. Une fois le coup de sifflet final, l'homme à la doudoune s'est dirigé vers la tribune où étaient massés les supporters de Chelsea pour partager sa joie tout en rage démonstrative.

Steven Gerrard, de héros à zéro

Il y a deux semaines, Steven Gerrard avait ému. Au bord des larmes après la victoire contre Manchester City, l'éternel capitaine de Liverpool avait rassemblé ses troupes pour leur demander de ne rien lâcher et de gagner ce championnat qui échappe au club de la Mersey depuis 24 interminables années.

Mais l'idole d'Anfield Road, le héros du peuple Reds, est devenu l'anti-héros en un match. Il aura suffit d'une glissade à quelques secondes de la mi-temps et d'un ballon perdu au profit de Demba Ba qui est allé ensuite tromper Simon Mignolet pour que ce qui aurait pu être une après-midi de rêve tourne au cauchemar.

Liverpool n'a pas encore perdu le titre, mais ne compte plus que deux points sur Chelsea et trois sur Manchester City alors qu'il ne reste plus que 180 minutes à jouer pour désigner le nouveau champion de la Perfide Albion.

En espérant pour l'emblématique capitaine des Scousers que sa glissade de ce dimanche ne prive pas Anfield Road de son graal. 

En attendant, le programme de Liverpool qui se déplacera à Crystal Palace avant de recevoir Newcastle ne semble pas le plus facile. Surtout que dans le même temps, Chelsea jouera contre deux équipes actuellement relégables, Norwich et Cardiff. Manchester City, pour sa part, aura un périple compliqué à Everton avant de terminer dans son antre contre Aston Villa.

BmO-r5PCIAEXcIR.jpg

BmPbgpfCYAEQJ_M.jpg

BmPENiqCUAEyZYC.jpg

 

12:02 Écrit par tackle on web dans ANGLETERRE, BOULETTES ET RATÉS, INSOLITE, PHOTOS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

23/04/2014

Pepe, ce technicien

Pepe n'est pas réputé pour être le joueur le plus technique de la planète du ballon rond. Entre ses tacles dans les chevilles, ses dégagements au large, ses simulations et sa tête de repris de justice, le défenseur central du Real Madrid n'est pas le plus aimé des supporters.

Mais ses entraineurs louent pourtant ses qualités de guerrier sans faille, de type sur lequel on peut toujours compter. Et puis, les mauvais coups, ça fait partie de la vie, surtout sur rectangle vert de 100 mètres sur 60 (ou un peu plus si affinité)

Mais si Pepe assume totalement sa réputation de "crapule" des terrains, il a parfois envie de montrer son côté esthète. Bien conscient qu'il ne peut pas se permettre toutes les facéties à l'entrée de ses 16 mètres lors d'un Clasico ou d'une 1/2 finale de C1, le Portugais s'en donne à coeur joie à l'entrainement. 

Sa victime ? Marcelo. Non content de lui avoir piqué sa coiffure, Pepe lui a passé deux petits ponts lors d'un des entrainements de cette semaine. Le second sans doute pour faire comprendre au Brésilien que le premier n'était pas le fruit du hasard et qu'il devra se montrer plus attentif s'il ne veut pas qu'Arjen Robben fasse joujou avec lui ce mercredi soir. 

Un homme averti en vaut deux. Ou deux petits ponts en l'occurrence.

09:48 Écrit par tackle on web dans CHAMPION'S LEAGUE, GESTES TECHNIQUES, INSOLITE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook