Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

23/11/2013

40.000 CR7 contre Galatasaray

Ce mercredi en Champions League, le Galatasaray fera face à 40.000 Cristiano Ronaldo au Stade Santiago Bernabéu, dans un match sans enjeu pour les Galactiques.

Reporters_14766010.jpg

Pas de modification du nombre de joueurs présents sur la pelouse, pas de clonage de la star portugaise. C'est un projet lancé par deux clubs de supporters du Real Madrid, qui déposeront 40.000 masques à l'effigie de Cristiano Ronaldo dans le stade.

Comme un signe de reconnaissance et un geste porté pour soutenir le Portugais dans sa lutte pour un second Ballon d'Or, Carlos Clara et Juanjo Blázquez, les présidents des clubs La Clásica et la Peña Barajas ont porté à bout de bras cette campagne en faveur de CR7.

Ainsi, la rencontre des Madrilènes, déjà qualifiés pour les huitièmes de finale de la Champions League, face aux Turcs de Galatasaray s'apparentera à un hommage et une propagande pour le numéro 7 de la Casa Blanca.

En outre, suite à une réunion entre tous les clubs de supporters, un tifo géant, faisant allusion au Ballon d'Or, pourrait être déployé sur toute la tribune Nord du stade Santiago Bernabéu.

14:12 Écrit par tackle on web dans ESPAGNE, INSOLITE | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

13/11/2013

Le plus beau stade du monde à Valence?

Le Nou Mestalla de Valence est en construction depuis 2007. Il était censé être inauguré en 2011, mais la crise espagnole est passée par là, les banques se sont retirées et ce projet de stade 5 étoiles de la Fifa, d'une capacité de 75.000 spectateurs et un coût de 260 millions d'euros n'est, depuis des mois, qu'un chantier à l'abandon.

Ce mercredi, Mark Fenwick, l'architecte du Nou Mestalla a présenté les nouveaux plans du stade. Avec un objectif: réduire les coûts de construction. L'architecte espagnol est une référence dans la construction d'infrastructures sportives, notamment au Qatar où son entreprise est en charge de nombreux projets pour la coupe du Monde 2022.

"Par rapport au projet initial, nous allons réduire le Nou Mestalla de 75.000 à 60.000 places. Ce qui entrainera surtout plus de place entre les sièges et plus de confort pour le spectateur" explique Mark Fenwick. "Nous allons laisser brut de nombreux espaces comme des zones vip, commerciales ou des parkings. Si un restaurant ou un magasin veut utiliser ces zones, ils pourront les aménager à leur convenance. De même si on constate une forte demande pour les places de parking, il sera très facile et rapide de les aménager. On a eu la chance que les travaux s'arrêtent avant la pose de structures métalliques, il y a donc eu peu d'usure sur le chantier déjà entamé qui a déjà couté 98 millions d'euros. Avec les nouveaux plans on devrait pouvoir le terminer pour une centaine de millions au lieu des 160 millions des plans précédents."

Amadeo Salvo, président du FC Valence reste prudent : "Ces derniers temps, on a beaucoup voyagé pour trouver des investisseurs qui pourraient nous aider et y trouver leur compte. On commencera les travaux quand on saura où on va avec un projet clair. On avait un stade, une idée, on doit maintenant parler de choses concrètes. Avec les nouveaux plans on va pouvoir étudier la rentabilité et en informer les investisseurs. Quand? Je ne peux pas le dire mais j'espère le plus tôt possible."

"Quand les travaux recommenceront, le stade pourra être prêt en un an et demi environ." précise Mark Fenwick. "Ca sera le plus beau stade d'Espagne, d'Europe et en ce qui me concerne du monde. Il sera entouré de jardins et fonctionnera toute la semaine avec des zones commerciales. C'est un stade de football, dessiné pour le football mais on pourra organiser des concerts ou d'autres évènements en dehors de la saison de Liga. Il y a une possibilité technique pour mettre une piste d'athlétisme mais le cout est très élevé."

En attendant les investisseurs, les joueurs du FC Valence continuent d'évoluer au stade Mestalla, à quelques kilomètres de là dans l'attente de ce nouveau stade.

16:34 Écrit par tackle on web dans ESPAGNE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

11/11/2013

Lionel Messi, contraint de sortir sur blessure, le Barça s'impose

Lionel Messi, contraint de sortir au bout de 20 minutes de jeu dimanche en Championnat d'Espagne, souffre d'une "blessure musculaire" à la cuisse gauche, a annoncé le FC Barcelone, un problème qui s'ajoute aux multiples pépins physiques que l'attaquant a connus en 2013. Le quadruple Ballon d'Or, incapable de continuer sur la pelouse du Betis Séville, est resté de longues secondes debout au bord de la touche à attendre son remplacement, avant de sortir au profit d'Andres Iniesta à la 21e minute de ce match de la 13e journée de Liga, alors que le score était de 0-0.

"Messi: Blessure musculaire au biceps fémoral de la jambe gauche. Des examens complémentaires seront menés lundi pour en connaître la gravité exacte", a écrit le Barça sur son compte Twitter. L'attaquant a connu plusieurs problèmes aux deux cuisses depuis le début de l'année. Cette possible rechute pourrait le priver des deux matches amicaux que doit disputer la semaine prochaine l'Argentine contre l'Equateur puis la Bosnie-Herzégovine.

Déjà éloigné des terrains au printemps en raison d'une déchirure à la cuisse droite, le numéro 10 du Barça a débuté la nouvelle saison avec des pépins à la cuisse gauche en août. Fin septembre, il a connu un nouveau problème musculaire à la cuisse droite, qui lui a valu deux semaines d'indisponibilité.

A son retour, Messi a semblé ne pas avoir le même allant que d'habitude. Il a enchaîné quatre matches de Liga sans marquer et s'il a inscrit trois buts lors des deux confrontations contre le Milan AC en Ligue des champions, il a expliqué samedi dernier ne pas être encore "à 100% physiquement". "Ce sont deux blessures très rapprochées, en peu de temps, et ça se voit. Petit à petit je vais aller mieux", a-t-il précisé cette semaine sur le site internet de l'UEFA.

Cette série noire pourrait peser en fin d'année, lorsque l'Argentin remettra son Ballon d'Or en jeu. Avec seulement 8 buts en Liga cette saison, contre 16 pour son grand rival portugais Cristiano Ronaldo (Real Madrid), "la Pulga" n'affiche pas le même rendement que les années précédentes. Au point même d'avoir été pris en grippe par certains supporters du Barça qui ont réclamé son départ

Sans son buteur argentin, le Barça l'a quand même emporté 1-4 grâce à un doublé de Cesc Fabregas et des buts de Neymar et Pedro.

Les Blaugranas profitent du faux pas de l'Atlético Madrid pour prendre 3 points d'avance en tête de la Liga.

La sortie de Messi, blessé, au profit d'Andrès Iniesta

Tous les buts de la rencontre

09:03 Écrit par tackle on web dans ESPAGNE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

L'Atletico freiné par Jérémy Perbet et Villarreal

L'Atletico Madrid croyait tenir la victoire dimanche contre Villarreal mais s'est laissé rejoindre en fin de match (1-1) après la rentrée décisive du Français Jérémy Perbet, l'ancien mointois, qui empêche les Colchoneros de prendre provisoirement les rênes du Championnat d'Espagne lors de la 13e journée.

Les Madrilènes, épouvantails de la Liga, ont très bien défendu pendant plus de 75 minutes après un but contre son camp du défenseur de Villarreal Mario à la 2e minute. Mais Perbet, entré en jeu à la 73e minute, y a cru jusqu'au bout et a provoqué l'égalisation d'une passe au six mètres expédiée dans son propre but par Juanfran Torres (78), trompant Thibaut Courtois. Le gardien des Diables Rouges et Tobi Alderweireld ont joué tout le match pour l'Atletico.

Avec ce match nul, l'"Atleti" revient à hauteur du FC Barcelone avec 34 points mais les Catalans, toujours leaders grâce à une meilleure différence de but, ont l'opportunité de reprendre le large en soirée contre le Betis Séville (21h00).

Villarreal, révélation du début de saison en Espagne, conserve sa quatrième place synonyme de Ligue des champions avec 24 points, soit un de plus que l'Athletic Bilbao. Fidèle à son style de rouleau-compresseur, l'Atletico a marqué sur l'une de ses premières actions du match avant de se regrouper en défense et de contenir les vifs attaquants du "sous-marin jaune" au stade Madrigal.

Au bout de deux minutes, Juanfran a adressé un centre dans la surface que Mario, à la lutte avec Koke, a détourné dans son propre but. La première période, très engagée et très intense, a vu Villarreal pousser sans succès face à un Atletico se projetant rapidement en contre-attaque. Cani aurait pu remettre les deux équipes à égalité dès la quatrième minute si son plat du pied n'avait pas frôlé le cadre.

Sans le virevoltant mexicain Giovani Dos Santos (6 buts en Liga), blessé, les promus n'ont pas réussi à bouger une équipe de l'Atletico bien en place, cependant que les minutes défilaient. Mais l'entrée de Perbet en deuxième période leur a enfin permis d'être enfin récompensés de leur domination.

Homme en forme de l'Atletico avec 13 buts en Liga cette saison, l'Hispano-Brésilien Diego Costa n'a pas marqué, se dévouant au pressing et au travail défensif.

Le joueur né au Brésil se consolera sans doute avec sa convocation la semaine prochaine en sélection espagnole et la perspective d'une première sélection avec la Roja lors de la mini-trêve internationale.

08:40 Écrit par tackle on web dans Belges à l'étranger, ESPAGNE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

09/11/2013

Liga: triplé de Ronaldo face à la Real Sociedad

Les bonnes ondes du trio offensif Bale-Benzema-Cristiano Ronaldo ("BBC") ont permis au Real Madrid de surclasser samedi la Real Sociedad (5-1), avec un triplé du Portugais, pour revenir provisoirement à trois longueurs du FC Barcelone lors de la 13e journée du Championnat d'Espagne.

Cette tranquille victoire des Madrilènes, troisièmes (31 points), met sous tension le Barça (34 points), leader invaincu, et l'Atletico (33 points), deuxième, avant leurs déplacements respectifs dimanche contre le Betis Séville (20h00 GMT) et Villarreal (18h00 GMT).

AFP

 
 

18:36 Écrit par tackle on web dans ESPAGNE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

05/11/2013

En voiture Simeone

52755be2357046af569fab95.jpgDiego Simeone n'est peut-être pas encore le meilleur coach au monde, mais ne pas voir son nom parmi les dix nominés pour le titre d'Entraineur de l'Année a tout du scandale. Portrait d'un entraineur de folie.

Lire la suite

11:11 Écrit par tackle on web dans ESPAGNE, PORTRAITS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Cristiano Ronaldo se fait renvoyer le maillot qu'il a offert à une jeune fille

Le Real Madrid a peiné ce samedi soir pour remporter le derby contre le voisin du Rayo Vallecano. Pourtant, les Merengue menaient tranquillement 0-3 après 48 minutes. Mais deux pénalties accordés et convertis en 120 secondes de jeu ont permis aux joueurs locaux d'à nouveau y croire. Ce scénario n'a pas du tout plu à Carlo Ancelotti qui ne s'est pas gêné pour s'en prendre à ses joueurs à l'issue de la rencontre.

Les 3 buts madrilènes ont été signés par Karim Benzema et Cristiano Ronaldo. Le Portugais y est allé de son doublé ce qui lui permet d'occuper la première place au classement des buteurs à égalité avec Diego Costa.

Mais CR7 a aussi connu un petit épisode étrange pendant cette rencontre. Avant de parvenir à cadrer ses envois, le Lusitanien a expédié la gonfle dans les tribunes et a accidentellement blessé une jeune fille. Cela a provoqué l'ire du père de celle-ci qui a lancé, avec les autres supporters Bukaneros, des insultes à l'encontre de Ronado.

Gêné par la situation, le gominé préféré de Sepp Blatter, a voulu apaiser la situation en offrant son maillot à la victime pendant la mi-temps. Mais cette dernière n'aura pas profité très longtemps de son présent puisque les fans de Vallecano s'en sont emparés pour la renvoyer en direction du vestiaires du Real.

"Pauvres mais fiers", voilà ce qu'on répondu les supporters du Rayo sur le compte officiel Twitter pour justifier leur refus.

10:53 Écrit par tackle on web dans ESPAGNE, INSOLITE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

04/11/2013

Des supporters du Barça réclament le départ de... Lionel Messi

1115723-17638158-640-360.jpg

Le supporter est décidément l'espèce la plus girouette du monde. Capable d'aduler un jour ses héros et de les brûler le lendemain sans autre forme de procès. Et dire qu'ils seraient sans doute les premiers à s'insurger si leurs joueurs les traitaient de la sorte.

Ce samedi, l'émission espagnole "Punto Pelota" a demandé aux fans du FC Barcelone ce qu'ils pensaient de Lionel Messi après la victoire difficile des Blaugranas dans le derby face à l'Espanyol. Certaines réponses risquent de surprendre.

"Il va mal. Neymar est bien meilleur actuellement", explique un premier intervenant. "Il ne va pas bien. Il est loin de Neymar, Dani Alves et Alexis Sanchez", renchérit un autre. "Il n’est pas comme avant. Je suis vraiment préoccupé pour lui. Il n’est vraiment pas bon", constate un autre fan. "Pour moi, c’est le moment de le vendre", estime un autre supporter.

Un club habitué aux nombreux succès connaît souvent ce genre de réactions. Gavés par tant de victoires et de buts, certains supporters n'acceptent plus la moindre baisse de régime. Car Lionel Messi n'est pas dans une période faste. Il n'a en effet plus trouvé le chemin des filets en Liga depuis... 4 matchs. Une honte pour ceux dont la connaissance du football ne se limite qu'à quelques noms de clubs et de joueurs. Et Karim Benzema de se dire qu'il n'a finalement pas été le plus mal loti après sa longue période de disette en équipe de France.

Oublie-t-on que Lionel Messi, qui n'a plus marqué depuis fin septembre, a été écarté des terrains deux semaines en raison d'une blessure à la cuisse. La Pulga reconnaît qu'elle n'est pas à 100% et qu'elle a besoin de matchs pour retrouver son rythme de croisière. Une explication somme toute logique. On rappellera d'ailleurs que lorsque Léo enchainait les buts malgré des pépins physiques, certains agitaient le sceptre du dopage pour expliquer cela. Sans doute les mêmes qui estiment aujourd'hui qu'il faut le vendre...

Le Mondial dans un coin de sa tête ?

Auteur de 46 et 50 buts en championnat lors des deux dernières saisons, Messi n'en compte que 8 à son compteur actuellement. Ce qui le place déjà à 5 longueurs de Diego Costa et de son éternel rival, Cristiano Ronaldo.

Malgré la méforme de son numéro 10, le Barça réalise pourtant un parcours presque sans faute. Désormais dirigés par Gerardo Martino, les Blaugranas ont opté pour un style de jeu parfois plus pragmatique et ont quelques fois laissé la possession de balle à leurs adversaires. Une chose inconcevable sous le règne de Pep Guardiola.

Ces variations, ainsi que l'arrivée de Neymar ont bonifié le jeu du club catalan qui n'est désormais plus aussi dépendant de Lionel Messi. Outre Neymar, Alexis Sanchez se révèle après une saison compliquée où l'on se moquait de lui pour ses ratés. C'est bien là tout le mérite du nouveau T1 argentin.

En parlant d'Argentine, son coéquipier en club et en équipe nationale Javier Mascherano, a émis l'hypothèse suivante dans le mensuel argentin El Grafico. Selon lui, Lionel Messi essaierait de s'économiser en vue de la prochaine Coupe du monde. Pour rappel, le titre mondial est le seul qui manque à l'impressionnant  palmarès de La Pulga.

Quant à Gerardo Martino, il dédramatise la situation en rappelant que s'il est rare pour un joueur de la trempe de Messi de ne pas marquer pendant 4 matchs, il est, "de la même manière, très rare qu'un footballeur marque au moins un but pendant un cycle complet de 19 journées".

Peut-on lui donner tort ?

F.Chl.



14:21 Écrit par tackle on web dans ANALYSE, ESPAGNE, SUPPORTERS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Damien Perquis K.O, l'ancien brugeois Figueras buteur

Ce dimanche soir, Malaga recevait le Bétis Séville pour le compte de la 12e journée de Liga. Un match riche en buts (3-2) qui s'est décidé dans les dernières secondes grâce à une réalisation de Samuel Garcia dit Samu

Et en parlant de Samu, les infirmiers ont été mis à contribution pendant la rencontre. A la 50e minute, le défenseur sévillan Damien Perquis allait au duel aérien avec Fabrice. Les têtes s'entrechoquaient et le défenseur polonais restait K.O après ce contact.

Il est resté plusieurs minutes au sol avant d'être évacué par les services de secours pour être transporté à l'hôpital. 

Et pas pour rien, puisque les médecins lui ont décelé une double fracture de la mâchoire. Autant dire que Perquis sera éloigné des terrains pour quelques temps et laissera orphelin son compagnon au sein de la défense centrale, Jordi Figueras.

Un nom bien connu de la Pro League puisqu'il a porté les couleurs du FC Bruges à 48 reprises entre 2012 et 2013. Il n'a pas laissé un grand souvenir au Jan Breydel, mais aurait pu rapporter un point au Bétis contre Malaga. Sa jolie reprise de la tête offrait l'égalisation à 2-2, mais Samu est ensuite passé par là.

12:01 Écrit par tackle on web dans ESPAGNE, TAQUETS ET TAMPONS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

03/11/2013

Le magnifique but de Dorlan Pabon de Valence

Le FC Valence s'est imposé 0-1 à Getafe, en banlieue madrilène. Les joueurs de Valence peuvent remercier leur joueur, Dorlan Pabon. Le Colombien a marqué l'unique but de la rencontre sur une superbe inspiration.

A la 40ème, son équipier Alcacer lui délivrait une passe en retrait. L'ancien joueur de Parme et du FC Séville contrôlait le cuir et armait une superbe frappe. Flottante, cette dernière allait se loger dans la lucarne du pauvre Moya, impuissant sur tant de puissance et de précision.

Après un début de saison compliqué, Valence commence à remonter la pente. L'équipe est actuellement classé neuvième avec 16 points, à trois unités du premier billet européen, détenu par leurs adversaires du jour.



17:25 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, ESPAGNE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

01/11/2013

Deux petits ponts sur un assist

Neymar Jr, la pépite brésilienne venue de Santos, semble s'être adapté au mieux à son nouvel environnement. Avec trois buts et six assists depuis le début de la saison, le Brésilien est un des joueurs les plus en vue de l'effectif de Tata Martino.

Aujourd'hui encore, l'ancien joueur de Santos a sorti ses équipiers d'une situation délicate. Dans le derby catalan les opposant à l'Espanyol, les joueurs du Barça ont bien eu du mal à s'emparer des trois points. C'est seulement à la 68ème minute que le verrou de l'Espanyol a sauté. Sur un centre de Neymar, Alexis Sanchez, auteur d'un but splendide le week-end dernier face au Real, a offert les trois points au FC Barcelone. Pour son septième assist, Neymar n'a pas fait dans la demi-mesure, son centre passant entre les jambes de deux des défenseurs de l'Espanyol.

Grâce à cette laborieuse victoire 1-0, le Barça est assuré, avec 34 points sur 36, de conserver la première place de la Liga BBVA devant l'Atletico Madrid et le Real Madrid.

23:27 Écrit par tackle on web dans ESPAGNE, GESTES TECHNIQUES, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le jeune sosie de Mesut Özil

BX1-su5CMAAZwie.jpg

Malgré son départ pour l'Angleterre, personne en Espagne n'a oublié Mesut Özil. Une télévision régionale a d'ailleurs trouvé un jeune sosie de la star allemande lors d'un reportage de l'émission Pequeno crack.

Gonzalo Galvanjoue pour le petit club de Tucaman. Outre sa ressemblance physique évidente avec Özil, il évolue au même poste que lui.

De là à dire qu'il fera la même carrière...

12:15 Écrit par tackle on web dans ESPAGNE, INSOLITE, Les sosies en folie, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le maillot du Barça en cadeau ? Pas pour lui

Un petit garçon hispanophone fait actuellement le buzz sur la toile.

Dès le plus jeune âge, être considéré, à tort, comme un "socio" du FC Barcelone ou du Real Madrid peut mettre en rogne.

C'est exactement ce qui est arrivé à un enfant. Fan de "La Casa Blanca", il se voit offrir une vareuse du rival catalan. Sa réaction est sans pareil. Dès qu'il voit le contenant du paquet, il repousse ce dernier.

Alors qu'on lui tend de nouveau le présent, il se saisit de la vareuse "blaugrana" et la jette de rage à terre. La moue bougonne, il prend aussi le soin de manifester son mécontentement par la formule "No me gusta" ("Je n'aime pas").

Une anecdote qui démontre bien que l'on ne badine pas avec la rivalité Barça-Real.

00:22 Écrit par tackle on web dans C'EST DRÔLE, ESPAGNE, INSOLITE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook