Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

19/03/2013

Beckham, footballeur le mieux payé du monde

david-beckham-psg.jpgDavid Beckham, la nouvelle recrue star du Paris SG, est en tête du classement des revenus des footballeurs 2012/13, avec 36 millions d'euros annuels, selon le bi-hebdomadaire France Football à paraître mardi. "Becks" touche selon cette revue un salaire annuel de 1,7 million d'euros (141.000 euros par mois), des primes de 1,3 million et perçoit 33 millions sous forme de contrats publicitaires et autres partenariats.

L'Anglais de 37 ans devance le quadruple Ballon d'Or argentin de Barcelone Lionel Messi avec 35 millions d'euros annuels (12,5 millions de salaire annuel, soit 1,04 million par mois, 500.000 euros de primes et 22 millions de contrats publicitaires et autres partenariats).

Le 3e de ce classement est le Portugais du Real Madrid Cristiano Ronaldo avec 30 millions d'euros annuels (13 millions d'euros de salaire annuel, soit 1,08 million par mois, 500.000 euros de primes et 16,5 millions de contrats publicitaires et autres partenariats).

Pour les entraîneurs, le leader de ce classement est le Portugais du Real Madrid José Mourinho avec 14 millions de revenus annuels, devant deux Italiens, l'un au Paris SG, Carlo Ancelotti (12 millions d'euros), l'autre en Chine à Guangzhou Evergrande, Marcello Lippi (11 millions d'euros).

09:00 Écrit par tackle on web dans ANGLETERRE, ESPAGNE, FRANCE, INSOLITE, International, ITALIE, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

17/03/2013

L'Atlético au contact du Real, le Barça déroule

L'Atletico Madrid, 3e, s'est imposé (2-0) sur le terrain de l'Osasuna Pampelune grâce à un doublé de Diego Costa, et revient à un point du Real Madrid, qui l'avait emporté samedi à domicile (5-2) contre Majorque, pour la 28e journée du Championnat d'Espagne.

Après leur défaite à domicile contre la Real Sociedad (1-0) lors de la journée précédente qui leur avait fait perdre leur 2e place, les Colchoneros ont prouvé qu'ils restaient dans la course pour reprendre leur bien.

Les Navarrais avaient pourtant fait jeu égal en première période, obligeant notamment Courtois à sauver deux fois devant Oier (37e, 45e). Mais ils ont dû s'incliner devant le grand réalisme des Madrilènes et le talent de deux hommes: le milieu Koke et l'attaquant Diego Costa.

La connection entre ces deux éléments aura fait beaucoup de mal aux locaux dimanche: le premier but, inscrit en deux temps par Diego Costa (35e), est ainsi né d'une remontée du ballon de Koke, qui servait parfaitement sur coup franc le Brésilien pour le second but à la 48 minute.

Diego Costa, lancé cette fois par Arda Turan, a même frôlé le hat-trick, mais il butait alors sur Andres Fernandez.

Sur cette même action, il se tordait la cheville gauche, cédant sa place à Adrian (74e).



Le FC Barcelone, vainqueur dimanche à domicile du Rayo Vallecano (3-1) grâce à un doublé de Messi et un but de Villa, a conservé son avance de 13 points sur le Real Madrid, 2e, et de 14 sur l'Atletico Madrid, vainqueurs respectivement de Majorque (5-2) et de l'Osasuna (2-0), pour la 28e journée du championnat d'Espagne.

Déjà spectaculaires contre le Milan AC mardi en Ligue des champions, Messi et les siens ont poursuivi dimanche sur leur lancée.

Auteur d'un doublé, l'Argentin a continué son festival de buts en Liga: 42 réalisations et 18 journées consécutives ponctuées par au moins un de ses chefs d'oeuvre. L'une des autres grandes satisfactions côté Barça est d'avoir trouvé à La Messi un partenaire capable de lui donner la réplique: Villa.

L'entente entre les deux hommes, dimanche, a en effet été parfaite. Après s'être déjà signalé par un coup franc du gauche sur la barre (8e), Messi s'est d'abord mué en passeur décisif pour Villa.

Sur un contre mené tambour battant, le quadruple Ballon d'or glissait un ballon parfait au "Guaje" qui ajustait le gardien Ruben (1-0, 25e). Villa rendait ensuite la pareille à Messi, l'Argentin reprenant instantanément du gauche le service de l'Espagnol (2-0, 40e). Puis, au retour des vestiaires, Villa offrait un autre ballon à Messi que celui-ci transformait en but sur une de ses célèbres balles piquées (3-0, 57e).

Le Rayo, sérieux jusqu'au bout, parvenait tout de même à sauver l'honneur par Tamudo (3-1, 70e). Mais la plus grosse contrariété pour les Blaugrana aura été la blessure d'Adriano, remplacé par Alves à la 22e après qu'il eut tenté une frappe en extension.



23:36 Écrit par tackle on web dans Belges à l'étranger, ESPAGNE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

16/03/2013

Le Real redresse le tir face à Majorque

Modric a notamment marqué un but d'une sompteuse frappe du pied droit qui a fini sa course dans la lucarne

Le Real Madrid a redressé le tir samedi face à Majorque (5-2), montrant en nouveau visage en seconde période après avoir été mené à la pause, lors de la 28e journée du Championnat d'Espagne.

Le Real, 2e, revient provisoirement à dix points du leader, le FC Barcelone et possède désormais 4 points d'avance sur son voisin de l'Atletico, mais les "Colchoneros" et le Barça comptent un match en moins.

Les Madrilènes ont montré deux visages samedi. D'abord extrêmement négligents, dominés dans les airs, les hommes de José Mourinho sont rentrés au vestiaire en étant menés 2-1 après deux buts de la tête signés Nsue (6) et Alfaro (21).

Mais après la pause, un Real transformé par les entrées en jeu d'Özil et Benzema, en lieu et place de Morata et Arbeloa, est parvenu à renverser la vapeur en montrant beaucoup plus de dynamisme et de créativité.

Ronaldo, qui avait mis beaucoup de temps à régler la mire en première période, remettait ainsi les siens à égalité d'un joli coup de tête (2-2, 52). Puis Modric, qui signait un très bon match, réalisait le break d'une somptueuse frappe du droit qui finissait sa course dans la lucarne gauche d'Aouate (3-2, 54).

Enfin, Higuain, déjà auteur du but égalisateur dans le premier acte (15), récidivait en étant à la conclusion d'une belle action collective (4-2, 57).

Après ce brusque réveil, les Madrilènes sombraient petit à petit dans leur torpeur, s'exposant à plusieurs contres de Majorque. Mais Xabi Alonso, entré en jeu, donnait un dernier coup de rein qui débouchait sur un but de Benzema (5-2, 90+2).

AFP


22:05 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, ESPAGNE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

La superbe volée de Silvio contre Vigo

Le match entre La Corogne et le Celta Vigo, comptant pour la 28e journée de Liga, a donné lieu à un sale geste d'Iago Aspas. Le coup de tête du joueur de Vigo a précipité la défaite des siens. Surtout que Silvio, du Depor, a sorti un véritable golazo.

A la 64e, le Portugais a repris de volée une mauvaise relance de la défense de Vigo. Une frappe "purissime" qui explose la lucarne de Javi Varas. La Corogne gagnera finalement 3-1 ce match d'une importance capitale pour le maintien.

 

13:55 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, ESPAGNE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le coup de boule d'Iago Aspas

La 28e journée de Liga s'ouvrait par un petit La Corogne-Celta Vigo. Bref, par un match à 6 points entre les deux derniers du classement. Un derby galicien dont le Deportivo est sorti grand vainqueur, en battant ses adversaires sur le score de 3-1.

Cette défaite empêche Vigo de sortir de la zone de relégation. Le Celta a vécu une sale soirée jusqu'au bout. En effet, Iago Aspas s'est fait sortir du terrain à la demi-heure. Très nerveux, l'attaquant a asséné un méchant coup de tête à Carlos Marchena sur une attaque de son équipe. 

Un geste nul et logiquement sanctionné d'une carte rouge. On notera malgré tout que Marchena n'était pas sonné au point d'oublier d'essayer de donner un coup de pied à son "agresseur". Costaud, le mec.

02:10 Écrit par tackle on web dans CARTON ROUGE, ESPAGNE, TAQUETS ET TAMPONS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

14/03/2013

Le nouveau look de Dani Alves

Dani Alves est un homme heureux. Avec ses petits copains Blaugrana, il a renversé la vapeur ce mardi contre l'AC Milan en 1/8e de finale de la Champion's League. L'arrière latéral brésilien a donc voulu respecter le pari qu'il avait tenu, à savoir teinter ses cheveux en blond platine si son équipe se qualifiait.

Afin que le monde entier puisse profiter de ce moment qui change une vie, il s'est empressé de publier le cliché de son nouveau look via instagram comme tout geek qui se respecte. D'ailleurs, il avait mis les lunettes idéales pour immortaliser le moment.

Si ce n'est que ça lui fait une tête à la Jérémy Menez, on est pas sûr que cette petite fantasie capilaire puisse augmenter le pourcentage de centres réussis dans un match par l'ami Alves.

dani-alves-has-gone-blonde.jpg

20:28 Écrit par tackle on web dans ESPAGNE, INSOLITE, PHOTOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le but de Messi comparé à celui de Maradona

Depuis le départ à la retraite de Diego Armando Maradona, l'Argentine lui a cherché un successeur pendant de longues années. D'Ariel Ortega à Juan Roman Riquelme en passant par Marcelo Gallardo ou Pablo Aimar, tout ce qui était numéro 10 au pays devenait susceptible d'être le nouveau Pibe de oro. Et puis, après tant de flops, est arrivé Lionel Messi.

Quasiment la même taille (1m69 pour la Pulga, 1m65 pour Maradona), gaucher, une aventure avec Barcelone, la filiation semblait naturelle. Alors, on a tenté de les comparer sous d'autres angles et notamment les goals inscrits. Et parmi ceux-ci, il y a le chef-d'oeuvre de Maradona. Son incroyable slalom en quart de finale de la Coupe du monde 1986 contre l'Angleterre. Alors quand Leo nous refait sa copie en 2007 lors d'un match de Copa del Rey en 2007, certains voient la preuve indubitable que Messi est bien le successeur tant attendu.

Rebelote ce mardi lors du premier pion du Barça contre l'AC Milan. L'enchainement de passes courtes sur quelques mètres carrés avant la lucarne de La Pulga ont évoqué quelques souvenirs aux Argentins. Contre la Grèce en 1994, Maradona marque ce qui sera son dernier but lors d'une Coupe du monde avant d'être rattrapé par un contrôle positif à l'éphédrine. Là aussi, les ressemblances sont frappantes si l'on excepte la joie. Le calme d'un Messi redevenu lui-même après quelques mauvais matchs et le dernier cri rageur d'un Maradona qui était de nouveau redevenu le roi le temps de quelques secondes.

10:03 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, Culture, ESPAGNE, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Malaga élimine Porto, Defour exclu

Malaga s'est qualifié pour la première fois de son histoire pour les quarts de finale de la Ligue des Champions en l'emportant (2-0) face au FC Porto grâce à des buts d'Isco et Santa Cruz, mercredi à domicile, en 8e de finale retour de la Ligue des Champions.

Les Andalous, courageux et extrêmement concentrés, ont ainsi réussi à renverser le score défavorable (0-1) du match aller, en jouant la seconde période presque entièrement en supériorité numérique.

Les Ciel et Blanc étaient récompensés grâce à un éclair de génie d'Isco: la perle de Malaga, servie aux 18 mètres, décochait une frappe somptueuse qui allait se loger dans la lucarne droite d'Helton (1-0; 43e).

Au retour des vestiaires, les Dragons allaient en outre subir une avalanche de mauvaises nouvelles: Moutinho, l'âme de cette équipe, devait être remplacé sur blessure par James Rodriguez. Et à la 49e, Defour laissait ses partenaires à dix pour un deuxième carton jaune amplement mérité après une faute sur Joaquin.

Les efforts de Malaga payaient tout de même quand Roque Santa Cruz, tout juste entré en jeu, trouvait la faille sur un corner tiré de la droite (77e; 2-0). La tête piquée de l'ancien joueur du Bayern faisait chavirer de bonheur toute la Rosaleda.

Les clubs espagnols, un temps en situation tangente, peuvent donc finalement se targuer d'une belle moisson: trois sur quatre ont obtenu leur billet pour les quarts de finale.

AFP




00:25 Écrit par tackle on web dans CHAMPION'S LEAGUE, ESPAGNE, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

12/03/2013

Un Rolling Stone au Camp Nou

Le Barça a réalisé une véritable performance en 8e de finale de la Champion's League. Battus 2-0 à San Siro à l'aller, les Catalans ont finalement battu les Milanais 4-0. Un véritable récital qui qualifie les Blaugranas pour les 1/4 de finale.

Un match qu'a particulièrement apprécié Ronnie Wood. Le guitariste des Stones était accompagné de sa femme Sally pour suivre cette rencontre au sommet. Au vu ses réactions, le pote de Mick Jagger et Keith Richards a finalement atteint la "Satisfaction".

article-2292349-189C6DBD000005DC-330_634x462.jpg

23:31 Écrit par tackle on web dans CHAMPION'S LEAGUE, ESPAGNE, PHOTOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le Barça s'offre une "remuntada" de rêve face à Milan

Barcelone s'est qualifié pour les quarts de finale de la Ligue des champions en battant l'AC Milan 4 à 0 en 8e de finale retour, mardi à Barcelone.

A l'aller en Italie, l'AC Milan s'était imposé 2 à 0. Le tirage au sort des quarts de finale aura lieu vendredi.

Lionel Messi a inscrit les deux premiers buts du Barça, aux 5e et 40e minutes. Ces deux goals lui permettent de dépasser Ruud van Nistelrooy dans le classement des buteurs de la Ligue des champions, depuis l'instauration lors de la saison 1992-1993 de la phase de groupes. Dans ce classement, "Leo" dépasse désormais de deux unités (58 buts contre 56) l'ancien buteur néerlandais (ex-joueur du PSV Eindhoven, Manchester United, Real Madrid).
 
Davis Villa (55e) et Jordi Alba (92e) ont inscrit les deux autres buts de Barcelone. Le tirage au sort des quarts de finale aura lieu vendredi.
 
AFP

22:57 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, CHAMPION'S LEAGUE, ESPAGNE, ITALIE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Messi dépasse Van Nistelrooy au classement des buteurs en CL

L'attaquant du FC Barcelone Lionel Messi a inscrit mardi deux buts en Ligue des champions qui lui permettent de dépasser Ruud van Nistelrooy dans le classement des buteurs de cette compétition, depuis l'instauration lors de la saison 1992-1993 de la phase de groupes.
 
Dans ce classement, "Leo" dépasse désormais de deux unités (58 buts contre 56) l'ancien buteur néerlandais (ex-joueur du PSV Eindhoven, Manchester United, Real Madrid).
 
Dans la saison en cours en C1, le doublé de "La Pulga" (la puce) mardi en 8e de finale retour contre l'AC Milan, lui permet d'être au 2e rang des buteurs avec 7 unités.
 
1-0
 
 
2-0


21:12 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, CHAMPION'S LEAGUE, ESPAGNE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Llorente fait pleurer une petite fille

Fernando Llorente n'est plus que l'ombre du goleador qu'il fut la saison dernière. Avec seul et maigre but à son compteur le Basque traîne sa lassitude à l'Athletic Bilbao. Un club où il n'est clairement plus en odeur de sainteté. Ni auprès des supporters, qui voient en lui en mercenaire, ni auprès de sa direction.

Bref, l'aventure du joueur de 28 ans dans à San Mamès devrait bientôt se terminer. L'Espagnol est cité avec beaucoup d'insistance à la Juventus de Turin. Un éventuel transfert qui a brisé le coeur de la petite Naia. Cette gamine tellement mignonne qu'elle réveillerait la fibre maternelle de n'importe quelle misanthrope est en train de créer le buzz grâce à cette vidéo.

Dans le mini-film, la gamine pleure à chaudes larmes le départ de Llorente, son "petit ami", dit-elle. "Mon Llorente s'est enfui. Mon amoureux est parti parce qu'on lui donnait moins d'argent", s'écrie Naia.

A croquer.

20:29 Écrit par tackle on web dans ESPAGNE, INSOLITE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Mesut Özil et le respect du maillot adverse

L'image alimente les débats de comptoir de l'autre côté des Pyrénées. A la fin de la rencontre entre le Celta Vigo et le Real Madrid remportée 1-2 par le club de la capitale espagnole, un joueur Celtista échange son maillot avec Mesut Özil.

Mais lorsque le meneur de jeu allemand regagne le vestiaire, il le jette dans la tribune. Du coup, la télé espagnole crie au scandale et au manque de classe affichée par le Merengue. Mais lorsque l'on revoit les images, on constate qu'Özil regarde les travées et l'on se dit qu'un supporter lui a peut-être demandé la liquette. Mais comme l'Allemand a balancé celle-ci avec dédain, on peut interpréter cela comme un manque de respect.

A vous de juger !

11:40 Écrit par tackle on web dans ESPAGNE, INSOLITE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook