Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

04/09/2013

Pedro, "chaud boulette" à l'entrainement

Vendredi prochain, l'Espagne se déplace en Finlande dans le cadre des éliminatoires pour le prochain mondial. Rappelons que les tenants du titre sont toujours en tête de leur groupe avec une unité d'avance sur la France qui affrontera la Géorgie. A l'aller, les Scandinaves avaient tenu la Roja en échec dans ses installations (1-1).

On ne connaît pas encore la composition d'équipe qu'alignera Vicente Del Bosque, mais Pedro espère bien en faire partie. Celui qui a remis son pays en tête du groupe après avoir marqué le but de la victoire au stade de France a réussi un retourné magistral lors d'une séance d'entrainement.

C'est donc très logiquement qu'il a reçu les félicitations de nombreux joueurs parmi lesquels Jordi Alba et David Villa.

Reste plus qu'à refaire la même chose en match.

14:45 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, ESPAGNE, International, MONDIAL 2014, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Suarez s'attaque aux parties intimes d'un adversaire

Non, il ne s'agit pas de la dernière frasque de Luis Suarez. L'Uruguayen de Liverpool aurait d'ailleurs du mal à en commettre pour le moment puisqu'il est toujours suspendu pour son remake de Mike Tyson sur Branislav Ivanovic.

Le Suarez dont l'on parle dans le titre répond au doux prénom de Mario et est l'équipier de Thibaut Courtois à l'Atlético Madrid. Pendant que notre compatriote enchainait les grandes interventions devant les attaquants de la Real Sociedad, Mario Suarez décidait de provoquer un adversaire, Carlos Vela.

Ni vu ni connu, le milieu défensif des Colchoneros s'en prenait aux parties intimes de l'attaquant mexicain avec un geste pour le moins clair. 

Ce n'est pas la première fois qu'un joueur est victime de ce genre de comportement sur un terrain de football.

En Espagne, on se souvient du cas de Michel avec le frisé le plus connu des Nineties Carlos Valderrama.

En Angleterre, ce fut plus douloureux entre Vinnie Jones et Paul Gascoigne. Mais, on sait que la délicatesse ne fait pas partie du répertoire de celui qui est désormais devenu acteur. 

paul-gascoigne-and-vinnie-jones.jpg

Sinon, pour le reste, l'Atlético Madrid s'est finalement imposé 1-2 sur la pelouse de la Real Sociedad.

09:34 Écrit par tackle on web dans ESPAGNE, INSOLITE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

03/09/2013

Gareth Bale accueilli avec des chants pro-Özil

Les portes du mercato estival se sont refermées ce lundi soir. Du côté du Real Madrid, le feuilleton autour de la venue de Gareth Bale a pris fin avec la présentation officielle du joueur ce lundi. Le Gallois est la recrue phare des Merengue et le président Florentino Perez était très heureux de poser aux côtés de son nouveau joyau.

Au moment de la présentation de Bale, certaines rumeurs annonçaient le départ de Mesut Özil pour Arsenal. Une nouvelle qui n'a pas réjouit tous les fans de la Casa Blanca. Certains n'ont pas hésité à le faire savoir en lançant des "Özil no se vende! Özil no se vende!" ("Özil n'est pas à vendre!") au patron de leur club.

Mais celui-ci ne les entendra pas puisque le départ du milieu de terrain allemand était entériné dans la soirée. Au grand dam des supporters madrilènes qui ne sont pas convaincus que l'équipe se soit renforcée en faisant venir une star pour en laisser partir une autre.

14:10 Écrit par tackle on web dans ESPAGNE, INSOLITE, MERCATO, SUPPORTERS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

02/09/2013

Bale et Kàka présentés au Real Madrid et à Milan

Le Gallois de Tottenham Gareth Bale a officiellement rejoint le Real Madrid, a annoncé dimanche le club merengue sans confirmer le montant d'environ 100 millions d'euros évoqué par la presse, qui pourrait faire de l'attaquant le joueur plus cher de l'histoire.

Le génial gaucher de 24 ans, qui compte 41 sélections avec le Pays de Galles mais n'a encore gagné aucun trophée majeur, signe pour six ans, a précisé le Real dans un communiqué publié sur son site internet.

Le nouveau "Galactique" - nom donné aux stars transférées à prix d'or au Real - a été  présenté lundi à 13h00 à Madrid et va porter le numéro 11, jusqu'ici vacant au sein de l'effectif merengue.

Satellite.gif

Les clubs de l'AC Milan et du Real Madrid se sont entendus pour le transfert du Brésilien Kaka, a annoncé dimanche l'entraîneur du club italien, Massimiliano Allegri, il ne manque que la signature du joueur.

"Le club s'active pour Kaka après avoir perdu (Kevin-Prince) Boateng, c'est bien", a déclaré le coach lombard Massimiliano Allegri. Le Brésilien est arrivé ce lundi pour parapher son contrat. Il sera présenté en début de soirée.

BTJ_1FiCUAAtvqo.jpg

14:53 Écrit par tackle on web dans ESPAGNE, ITALIE, MERCATO, PHOTOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

On était à Valence-Barcelone

Lionel Messi a encore prouvé dimanche soir à Valence qu'il avait mérité ses 4 ballons d'or. La Pulga s'est offert un triplé en une mi-temps à Mestalla, permettant au Barça de battre Valence 2-3. Le Brésilien Neymar est lui encore loin du niveau affiché en coupe des confédérations mais cherche de plus en plus l'Argentin dans le jeu. Et les deux artistes commencent à se trouver. Du côté de la presse espagnole, on salive déjà sur un duel à distance Messi-Neymar contre Ronaldo-Bale.

Miroslav Djukic, coach de Valence et ancien entraineur de... Mouscron, nous a confiés après la rencontre : "Il est très difficile d'avoir le ballon contre une  équipe comme Barcelone qui joue avec de l'intensité et récupère vite le cuir. Nos pertes de balles ont été sanctionnées en première mi-temps. Quand le Barça récupère la balle, ça ne pardonne pas."

Avec une attaque Messi-Neymar-Pedro au coup d'envoi, les Barcelonais n'allaient pas attendre longtemps pour mettre le feu à la rencontre. Dès la 11ème minute, Cesc Fabregas sert Messi en profondeur. L'Argentin prend facilement Adil Rami de vitesse et s'en va tromper Diego Alves, sorti de manière hasardeuse à sa rencontre.

A la 38ème, le Colombien Pabon, nouvelle recrue de Valence, est isolé dans le rectangle du Barça mais sa frappe est déviée par Victor Valdes. Quelques secondes plus tard Valence perd le ballon au milieu du terrain, Fabregas lance à nouveau Messi dans la profondeur. Le numéro 10 du Barça n'a une fois de plus aucun problème pour prendre le français Rami de vitesse et doubler la mise.

A peine 2 minutes plus tard, Neymar crée l'espace sur la gauche d'un magnifique crochet avant de transmettre le cuir à Messi qui crucifie Diego Alves pour la 3ème fois dans cette première mi-temps. 

Le Barça a surpris durant ce premier acte, le fameux tiki-taka laisse cette fois la place à un jeu direct dans la profondeur. Un changement qui s'explique peut-être par la présence de Fabregas, qui remplaçait Xavi, mis au repos. "C'est possible", estimait après la rencontre Gerardo Martino. "Fabregas, Iniesta et Xavi ont tous les trois des styles de jeu très différents. On a besoin de tout le monde. Aujourd'hui Fabregas et Iniesta ont fait un très bon match" nous avouait-il.

Postiga réveille Valence

On croit la partie pliée mais à la 45ème minute João Pereira centre vers Helder Postiga. Au duel avec Gerard Piqué, le Portugais réalise une reprise acrobatique sensationnelle qui trompe Victor Valdes. Mestalla explose 3 minutes plus tard quand, juste avant la mi-temps, ce même Postiga fait à nouveau trembler les filets d'une tête croisée suite à un corner de l'Argentin Ever Banega

Après la pause, le Barça se fera peur mais conservera son avantage au score, Jonas voyant s'écraser sur le poteau un enroulé du gauche qui aurait pu rapporter un point à son équipe. L’entraîneur du Barça était satisfait après la rencontre. "Il est vrai qu'en deuxième mi-temps on aurait pu creuser l'écart mais Valence a aussi tiré sur le poteau. Je ne pense pas qu'on ait manqué de contrôle parce qu'on a plus joué dans la verticalité. Je pense que même si le résultat avait été différent, j'aurais été satisfait parce qu'on a plus joué au football avec plus de dynamisme et plus de mouvements. Par contre on ne doit pas donner des occasions à l'adversaire comme on l'a fait."

Helder Postiga, double buteur pour Valence a la lourde tâche de remplacer Roberto Soldado, parti à Tottenham. "On a compliqué les choses ce soir. On encaisse trois goals très rapidement. Après on s'est beaucoup amélioré, on a changé d'attitude et on aurait pu obtenir un meilleur résultat."

Diego Alves, le gardien de Valence a sauvé les meubles en seconde période. "On était perdu en 1ère mi-temps, on a essayé d'avoir la possession du ballon mais on a payé cher nos pertes de balle. En 2ème période, on a tenté un jeu plus direct vers l'attaque. On doit continuer à travailler et s'améliorer. Le Barça est une équipe qui se crée énormément d'occasions. Ils ont beaucoup de possession de balle. C'était une belle rencontre pour les spectateurs, on doit corriger des choses et penser au prochain match."

Dans l'autre camp, le gardien Victor Valdes a aussi sauvé son équipe. "Si on avait continué à jouer comme au début ça aurait été plus facile. Après les deux goals de Valence, on savait que ça serait plus compliqué en 2ème période. Mais ce qui compte c'est de continuer à gagner des matchs importants en Liga".

Mathieu Militis






12:39 Écrit par tackle on web dans ESPAGNE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le retourné de Postiga contre le Barça

Arrivé cet été en provenance de Saragosse, Helder Postiga a hérité de la lourde tâche de faire oublier à Valence le départ de Roberto Soldado. Celui qui est parfois considéré comme un éternel espoir du football lisutanien avait marqué 14 buts la saison dernière et espère faire mieux sous ses nouvelles couleurs.

Les premières sorties de Postiga sont en tout cas convaincantes puisqu'il a déjà planté 3 roses en autant de rencontres. Ses deux dernières l'ont été contre le Barça ce dimanche soir, mais elles n'ont rien rapporté à Valence.

Le tableau d'affichage du Mestalla affichait déjà 0-3 lorsqu'Helder Postiga est sorti de sa boîte. Lionel Messi venait de planter son troisième but depuis 4 minutes lorsque le Portugais réduisait l'écart d'un superbe retourné après un centre de Joao Pereira. Un geste qui semble être la marque de fabrique de ce joueur qui a marqué de nombreux goals dans le style tout au long de sa carrière.

Postiga ira même de son doublé quelques minutes plus tard, mais au final, c'est encore le Barça qui l'emporte.

10:21 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, ESPAGNE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le triplé de Lionel Messi contre Valence

Pour son troisième match en Liga cette saison, le Barça était amené à se produire au Mestalla de Valence. Un déplacement généralement toujours compliqué pour les Blaugranas, mais ce dimanche, Lionel Messi a marché sur l'eau pendant les 45 premières minutes.

La Pulga, plutôt discrète ces derniers temps, n'a eu besoin que des 45 premières minutes pour claquer son premier triplé de la saison. 

Après 11 minutes de jeu, Messi était parfaitement lancé dans la profondeur par Fabregas, évitait la sortie du gardien, et marquait le premier pion de la soirée. A la 39e, on reprenait les deux mêmes pour le 0-2. Busquets récupérait un ballon et Fabregas se chargeait de lancer Messi qui trompait Diego Alves d'une frappe croisée. Le petit argentin n'attendait ensuite que 120 secondes pour s'offrir le coup du chapeau grâce à Neymar, titulaire pour la première fois de la saison en championnat. Le Brésilien glissait un petit ballon dans l'axe à Léo qui trompait le portier de Valence une nouvelle fois.

Avec un tableau d'affichage indiquant 0-3 à quelques minutes de la pause, tout semblait dit. Mais Helder Postiga, l'une des recrues estivales de Valence, était bien décidé à ne pas laisser les Blaugranas humilier ainsi ses nouvelles couleurs. Le Portugais parvenait à planter un doublé en trois minutes juste avant le retour aux vestiaires.

Histoire de relancer le suspense pour les 45 dernières minutes ? Pas vraiment puisqu'après la pause les 22 acteurs ne parviendront plus à tromper la vigilance des deux gardiens.

Après 3 journées, le Barça trône donc toujours en tête de la Liga aux côtés du Real Madrid, Atlético Madrid et Villareal, les autres formations à comptabiliser le maximum de points.



09:38 Écrit par tackle on web dans ESPAGNE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

L'arrêt décisif de Courtois

L'Atlético Madrid enchaine une troisième victoire en autant de rencontres, et peut (une nouvelle fois) dire merci à son Diable de gardien.

Impuissant sur le but de Prieto, qui avait réduit l'écart après l'heure de jeu, suite à des réalisations de Villa et Koke pour les Colchoneros, Thibaut Courtois a par contre sorti le grand jeu pour maintenir l'avantage des siens dans les derniers instants.

À deux minutes du terme, un superbe centre arrive chez Granero, à hauteur du point de penalty. L'ancien du Real reprend le cuir en un temps et pense bien remettre les deux équipes à égalité, mais c'était sans compter sur un arrêt réflexe incroyable du dernier rempart des Colchoneros.

Pauvre Simon Mignolet...

09:01 Écrit par tackle on web dans ARRÊTS INCROYABLES, Belges à l'étranger, ESPAGNE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

29/08/2013

Les Belges à l'étranger: Fellaini et Benteke buteurs, Courtois infranchissable

Everton s'est qualifié dans la douleur pour le troisième tour de la Coupe de la Ligue anglaise. Les 'Toffees' ont en effet eu besoin des prolongations pour venir à bout 2-1 de Stevenage, pensionnaire de troisième division, mercredi au deuxième tour de la compétition. Monté au début des temps supplémentaires, Marouane Fellainia offert la qualification à Everton. Kevin Mirallas est resté sur le banc toute la rencontre.

À la surprise générale, Freeman ouvrait le score pour Stevenage (36e). Everton répliquait par Deulofeu, prêté par le FC Barcelone, qui égalisait juste avant la pause. Le score n'évoluait pas en seconde période rendant les prolongations indispensables. Fellaini est alors monté jeu à la 96e. Le Diable Rouge s'est immédiatement montré dangereux, avant d'inscrire le but décisif lorsqu'il a récupéré au petit rectangle un ballon, mal dégagé par la défense, qui trainait la surface (115e).

Au troisième tour, Everton affrontera Fulham. Aston Villa, qui s'est débarrassé de Rotherham 3-0 (avec un but de Benteke) mercredi, affrontera de son côté Tottenham et ses Belges Vertonghen, Chadli et Dembélé.

Liverpool, avec Simon Mignolet, sera lui opposé à Manchester United.

 

Benteke serial-buteur

Aston Villa s'est qualifié pour le troisième tour de la Coupe de la Ligue anglaise après avoir battu Rotherham, pensionnaire de troisième division, par 3 buts à 0, mercredi lors du deuxième tour. Aligné pendant 67 minutes, Christian Bentekeest l'auteur du deuxième but des 'Villans'.

Weimann a ouvert le score d'un tir des 20 mètres (19e). Benteke s'est ensuite mis en évidence en convertissant, de la tête, un centre d'Agbonlahor (40e). Le troisième but tombait en début de seconde période et est l'œuvre de Delph (53e).

Courtois garde ses filets inviolés face à Barcelone

Thibaut Courtois et les siens ne sont pas parvenus à battre le FC Barcelone mercredi soir lors de la joute retour de la Supercoupe d'Espagne (0-0 score final). Les Blaugranas se sont donc contentés du nul forgé à l'aller (1-1) pour s'emparer de leur 11ème Supercoupe de leur histoire.

Au terme d'une rencontre bien terne, notre compatriote a toutefois gardé le zéro derrière 

Signalons également le penalty manqué par Lionel Messi, ainsi que la carte rouge du Madrilène Felipe en fin de rencontre.

Le résumé de la rencontre Barcelone-Atletico Madrid

Le penalty manqué de Messi

 

 

10:01 Écrit par tackle on web dans ANGLETERRE, Belges à l'étranger, ESPAGNE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : aston villa, benteke, everton, fellaini, but, courtois, atletico madrid, barcelone, messi |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

27/08/2013

Un Real aux deux visages l'emporte à Grenade

Le Real Madrid du Français Karim Benzema, unique buteur lundi, a affiché de belles promesses offensives mais aussi beaucoup de fébrilité en défense lors de sa victoire 1-0 à Grenade en clôture de la 2e journée du championnat d'Espagne.

Sans son gardien emblématique Iker Casillas, laissé à nouveau sur le banc au profit de Diego Lopez, le Real a marqué dès la 10e minute grâce au deuxième but de l'attaquant français cette saison, mais a manqué de cohésion pour pouvoir tenir le score sereinement.

Ce succès étriqué permet malgré tout au club merengue d'enchaîner une deuxième victoire en deux matches de Liga et de rejoindre en tête du classement le Barça, vainqueur de Malaga dimanche soir sur le même score.

Avec de nets progrès offensifs par rapport à la victoire obtenue à l'arrachée contre le Betis Séville (2-1) la semaine dernière, le jeu merengue a davantage péché en défense qu'en attaque.

Un comble pour le Real, qui serait proche, selon la presse espagnole, d'acheter l'attaquant gallois de Tottenham Gareth Bale pour un prix record avoisinant 100 millions d'euros.

A nouveau décisif, Karim Benzema a marqué son deuxième but en autant de matches de Liga cette saison en reprenant à la 10e minute un centre de l'Argentin Angel Di Maria mal contrôlé par le Portugais Cristiano Ronaldo.

Dans un match très ouvert, les Merengues auraient pu creuser l'écart, ce que ni Mesut Özil (15e) ni Sergio Ramos sur une tête captée en deux temps par le portier adverse (53e), ni Isco, trouvant le poteau à l'heure de jeu, n'ont réussi à faire.

L'absence d'un milieu défensif comme Xabi Alonso (fracture du pied) pour stabiliser le Real s'est montrée de plus en plus criante au fil des minutes, Carlo Ancelotti ayant aligné dans l'entrejeu Luka Modric et Isco, deux milieux de terrain plutôt offensifs, outre Özil et Di Maria.

Ne parvenant pas à verrouiller le milieu de terrain où on a beaucoup vu le Chilien de Grenade Manuel Iturra, les Madrilènes ont laissé plusieurs opportunités d'égaliser aux Andalous.

Grenade passait même tout près de revenir à hauteur sur un tir trop peu appuyé de l'ancien Caennais Youssef El-Arabi (19e), décalé sur la gauche de la surface après un ballon mal renvoyé.

Dani Benitez sur un coup franc capté par Diego Lopez (27e), l'ex-Rennais Yacine Brahimi sur un centre à ras de terre (33e), ou encore l'Argentin Diego Buonanotte, bousculé dans la surface sans rien obtenir (84e), auraient pu également amener l'égalisation.

Au classement, le Real rejoint le wagon de tête des clubs qui ont gagné leurs deux premières rencontres, une performance qu'ont aussi réussi le Barça, Villarreal, l'Atlético Madrid et l'Athletic Bilbao.

Les Basques seront le prochain adversaire des Merengues à Santiago Bernabeu dimanche pour le choc de la troisième journée de championnat (10h00 GMT).



09:35 Écrit par tackle on web dans ESPAGNE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

26/08/2013

Neymar agace

Deuxième rencontre de Liga pour Neymar, et les défenseurs espagnols s'agacent déjà face à la star brésilienne. Monté en seconde période sur la pelouse de Malaga, le nouveau numéro 11 du Barça n'a pas tardé à faire sortir de ses gonds Jesus Gamez, le latéral droit des Andalous.

Voyant le Brésilien plonger plus vite que Florent Manaudou au départ d'un 50 mètres nage libre suite à un dribble loupé, Gamez n'a pas hésité à faire comprendre à Neymar qu'il n'allait pas longtemps jouer à ce jeu-là. Le tête-à-tête entre les deux adversaires était loin d'être langoureux...

11:38 Écrit par tackle on web dans ESPAGNE, TAQUETS ET TAMPONS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

23/08/2013

Une bombe se prend un râteau au Camp Nou

Une plastique de rêve ne suffit pas toujours...

Les tribunes du Camp Nou ont été le théâtre d'une scène de drague entre deux fans du club blaugrana.
 
Une charmante demoiselle à la chevelure blonde a jeté son dévolu sur un charmant jeune homme arborant le maillot de Messi. Pour atteindre sa cible, elle a prétexté vouloir emprunter le maillot de ce fan pour faire une photo souvenir avec. 
 
L'homme a gracieusement prêté sa vareuse à cette supportrice très entreprenante. Pour le remercier, elle s'est jetée au cou de sa proie et a tenté de l'embrasser. 
 
Sauf que la belle s'est pris un râteau quatre étoiles et le beau a repris son maillot de Messi.  

14:21 Écrit par tackle on web dans ESPAGNE, INSOLITE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le Real Madrid retrouve et fête Raul le temps d'une soirée

Ex-buteur emblématique du Real Madrid, Raul a retrouvé le temps d'une mi-temps le maillot blanc avec lequel il a brillé pendant 16 ans jeudi à l'occasion d'une soirée d'hommage au stade Santiago Bernabeu.

Aligné en première période avec les Merengues, puis en deuxième période avec son équipe actuelle, les Qataris d'Al-Sadd, l'attaquant de 36 ans a montré qu'il n'avait rien perdu de son flair en inscrivant un joli but sous ses anciennes couleurs (23e minute). Les Madrilènes se sont imposés 5-0 dans ce "Trophée Bernabeu", avec quatre autres buts signés Isco (58e), Karim Benzema (78e sur penalty) et Jesé (81e, 87e), sous les yeux du roi d'Espagne Juan Carlos présent en tribune.

Raul avait établi le record du nombre de matches joués (741) et de buts marqués (323) avec les Merengues avant son départ pour le club allemand de Schalke 04 en 2010. Il a rejoint Al-Sadd en 2012. En 16 années au Real Madrid, le mythique "numéro 7" a notamment remporté six Championnats d'Espagne et trois Ligues des champions (1998, 2000 et 2002).

(Belga)

10:34 Écrit par tackle on web dans ESPAGNE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook