Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

30/05/2013

USA-Belgique: Le bulletin de notes des Diables

media_xll_5865755.jpgMignolet 6: match frustrant pour le gardien de Sunderland. Il n'a pas eu le moindre travail en première mi-temps, mais il s'est pris un but (imparable). En seconde mi-temps, il s'est pris un penalty. Très sûr de lui sur toutes ses sorties.

Alderweireld 6,5: excellente passe de 50 mètres qui mène au 0-1. Finalement préféré à Gillet, il a réalisé un bon match, aussi bien à l'arrière droit que dans l'axe de la défense. Sévèrement puni sur le penalty des Américains.

Kompany 6: sur le but égalisateur, il perd le duel aérien de Dempsey. Une ou deux autres moins bonnes interventions, mais il s'est vite racheté. Le reste de son match était parfait.

Vermaelen 6,5: le malheureux de la soirée. Etait très bien dans le match, jusqu'au moment où il s'est blessé à la cuisse.

Vertonghen 6: fort offensif comme arrière gauche, sûr de lui comme défenseur central. Tout comme Kompany, il s'est fait battre dans un duel aérien sur le 1-1, mais il a reçu une petite poussée dans le dos. A joué la seconde mi-temps dans un fauteuil.

Fellaini 6,5: un but à la Fellaini. Souvent au ballon au début du match en tant que '6', il a été moins utile par après.

Defour 7,5: très fort à la construction. Bon travail dans l'ombre, et a donné un excellent assist à Benteke.

Dembélé 7: un des meilleurs Belges, jusqu'à sa blessure. A perdu un seul ballon en 30 minutes de jeu.

Mirallas 7: quel but magistral. Une pichenette pareille, on ne la réussit que quand on est en pleine confiance.

De Bruyne 8: l'homme du match, avec un avant-assist vers Lukaku sur le 1-0, un assist à Benteke sur le 1-2 et un assist vers Fellaini sur le 1-3. Quelques bons centres. Ses tirs au but manquaient de précision.

Lukaku 7: aurait mérité de marquer un petit but. A tenté plusieurs fois sa chance, mais n'a pas eu de chance à la finition. A créé des espaces pour Benteke.

Benteke 8: deux occasions, deux buts: voilà ce qu'on appelle un buteur. Surtout sur le deuxième but, la finition était parfaite. Aurait mérité d'avoir un penalty.

Mertens 6: on ne l'a pas vraiment vu.

Gillet 6,5: n'a pas hésité à mettre le pied dès sa montée au jeu.

Pocognoli 7: est monté sans complexes. A livré quelques centres intéressants. Le jour où Vertonghen se blesse, les Diables ont un remplaçant valable.


Y.T.

04:34 Écrit par tackle on web dans Bulletin de notes, Diables Rouges, International | Lien permanent | Commentaires (6) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Les Diables mangent de l'Américain (2-4)

Nos Diables sont prêts pour la Serbie. Leur galop d'entrainement sur la pelouse de Cleveland s'est soldée par une victoire 2 buts à 4, obtenue sans réellement appuyer sur l'accélérateur.

Mirallas concrétise rapidement la bonne entame de match des Diables. L'ailier d'Everton, aligné côté gauche, est à la réception d'un ballon repoussé des pieds de Lukaku (sans doute en position hors-jeu) par Howard. Son lob de l'entée du rectangle est aussi superbe qu'efficace, et la Belgique est déjà aux commandes après six minutes.

Cameron égalise sur corner à la 23e, et les deux équipes rentrent au vestiaire sur ce score de un partout. Immérité pour les Diables qui, malgré un coup de moins bien, auraient dû reprendre l'avantage via Lukaku (signalé hors-jeu à tort) ou suite à un penalty oublié par l'arbitre pour une faute de main pourtant flagrante.

Au retour des vestiaires, l'association Lukaku-Benteke, enfin tentée par Wilmots, est aussi étrange qu'efficace. Le grand Christian fait 1-2 sur un service quatre étoiles de De Bruyne, qui profite d'une énorme erreur dans la défense américaine. 1-2, puis 1-3 quelques instants plus tard, quand De Bruyne, encore lui, dépose le cuir sur la touffe de Fellaini.

Benteke (hors-jeu?) alourdit encore la marque sur un caviar de Defour, avant que Dempsey ne profite d'un penalty franchement pas évident pour fixer les chiffres à 2-4. 

Galop d'entrainement ou pas, nos Diables continuent à gagner, et pourraient bien se rapprocher encore un peu plus du top 10 du classement FIFA dans les jours à venir. Reste maintenant une semaine pour préparer au mieux la rencontre capitale face aux Serbes.

04:27 Écrit par tackle on web dans Diables Rouges, International | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

29/05/2013

Les Diablotins défaits par le Brésil à Toulon

art_231964.jpgPour leur première participation depuis 1986, nos U21 se sont inclinés ce mercredi soir pour leur entrée en lice au tournoi de Toulon. Les hommes de Johan Walem avaient pourtant ouvert la marque à la 13e grâce à Igor Vetokele, mais n'ont pas été en mesure de conserver leur avance en deuxième mi-temps. Mamute (46e) et Araujo (53e) ont permis aux Espoirs auriverde de renverser la vapeur.

Matz Sels n'a du attendre que 4 minutes pour avoir sa première frayeur, mais la Madjer d'Ademilson passait heureusement à côté de son but.

Les Diablotins sont dépassés pendant ce premier quart d'heure, mais prenaient l'avance sur leur première occasion. Massimo Bruno débordait sur son flanc droit avant de parfaitement servir Igor Vetokele qui ne tremblait pas devant Alisson.

Ce but lançait enfin les Belges qui se créaient une possibilité quelques minutes plus tard avec Dennis Praet bien servi par Paul-José Mpoku. L'Anderlechtois ne parvenait cependant pas à tromper le portier auriverde.

Les échanges s'équilibraient en fin de première période mais excepté une belle action d'Mpoku qui effaçait trois Brésiliens, plus rien n'était à signaler avant le retour aux vestiaires. 

Le début de deuxième mi-temps était compliqué pour les nôtres qui encaissaient un but dès leur retour sur le terrain. Le coup de tête de Mamute après un corner ne laissait aucune chance à Sels. Tout était à refaire...

Sauf que le Brésil en rajoutait une couche à la 53e avec le deuxième goal signé Vinicius Araujo. L'attaquant, monté à la 41e minute, se jouait d'Arslanagic et Godeau avant de tromper Sels.

Par la suite, les Brésiliens se contentaient de gérer les débats tandis que les Diablotins ne parvenaient plus à inquiéter Alisson.

La rencontre se terminait sur cette victoire du Brésil malgré une prestation courageuse de nos U21.

Dans l'autre rencontre du groupe B, le Mexique a battu le Nigeria 2-0.

Le prochain match des Diablotins aura lieu vendredi à 17h30 à Nîmes contre le Portugal.

TOW avec Belga

Belgique - Brésil 1-2

Belgique : Sels; Vermijl, Arslanagic, Godeau, J. Lukaku (75' Verboom); Malanda, Ntambwe (73' L. Musonda); Bruno (55' Bakkali), Praet, Mpoku (50' Ferreira-Carrasco); Vetokele

Sélectionneur: Johan Walem

Brésil : Alisson, Lucas Farias (56' Tinga), Wallace, Doria, Matheus Biteco, Giovanni (41' Talisca), Joao Schmidt (68' Danilo), Ademilson , Jubal (41' Vinicius Araujo), Abner, Yuri Mamute

Sélectionneur : Alexandre Gallo

Buts : 13' Vetokele (1-0), 46' Yuri Mamute (1-1), 53' Vinicius Araujo (1-2)

Carton jaune : Jubal (Brésil)

22:02 Écrit par tackle on web dans Diables Rouges, International | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le rêve belge des Américains...

art_231932.gifOn aurait presque tendance à l'oublier mais les Diables rouges jouent cette nuit contre les Etats-Unis. Peu médiatisé à cause de la distance, du décalage horaire et du timing, ce match a pourtant toute son importance. Il s'agit de préparer au mieux la réception de la Serbie le 7 juin prochain et de continuer à grappiller des places au ranking FIFA.

Il s'agira donc de prendre le dessus sur une équipe que nous avions battue 1-0 (but de Lombaerts) le 6 septembre 2011 au stade Roi Baudouin lors du match "aller". Bien plus forts qu'il y a deux ans, les Diables devraient connaitre moins de difficultés qu'à l'époque bien que l'objectif premier sera de sortir de cette rencontre avec un état d'esprit positif et sans blessés. 


Mais qui sont ces Américains ?

Altidore, Dempsey et Kljestan sont bien sûr des noms connus en Belgique mais on est loin de la qualité et de la quantité proposée par le noyau de Marc Wilmots. Petite revue d'effectif sur base de l'équipe probable alignée par Jurgen Klinsmann cette nuit, en 4-2-3-1. On constate rapidement qu'il n'est pas question d'American dream pour nos Diables, nettement supérieurs sur papier :

Brad Guzan, le gardien, fait figure de valeur sûre dans cette équipe. Régulièrement titulaire dans les cages d'Aston Villa cette saison, le portier de 28 ans aura l'avantage de connaitre sur le bout des doigts le jeu de Christian Benteke. Évalué à 3,5 millions d'euros, il n'est toutefois pas le mieux côté des gardiens de Premier League. Il devrait être préféré à Tim Howard (Everton).

Geoff Cameron, le back droit, évolue quant à lui à Stoke City. A presque 28 ans, celui-ci est un pilier de la défense des Potters. Auteur de deux assists cette saison, il est côté à 5 millions d'euros et est sans doute le seul joueur américain à la valeur plus élevée que son homologue belge (Guillaume Gillet). Omar Gonzalez et Clarence Goodson forment la charnière centrale de cette équipe. Le premier évolue aux Los Angeles Galaxy, n'a que 24 ans et est évalué à 400.000€. Le second a plus d'expérience puisqu'il est âgé de 31 ans. Il n'a toutefois jamais connu de grand championnat et évolue aujourd'hui à Brondby (Danemark). Sa valeur marchande avoisine les 750.000€. Au back gauche, on retrouve DaMarcus Beasley. Agé de 31 ans et coté à 1 million d'euros, il évolue à Puebla (Mexique) après des passages éclairs à Hanovre et Manchester City alors qu'il s'était révélé à Chicago puis au PSV Eindhoven.

Les deux "n°6" de cette équipe sont Jermaine Jones et Sacha Kljestan. Si l'on connait ce dernier désormais mieux que les Américains eux-mêmes (évalué à 3 millions d'euros), le premier cité n'est pas n'importe qui puisqu'il évolue à Schalke 04 où il est l'un des incontournables. Une belle référence pour celui qui n'est évalué qu'à 4,5 millions d'euros à 31 ans. 

Le trident offensif de ce milieu de terrain est d'abord composé par Graham Zusi, 26 ans, qui devrait être aligné sur l'un des deux flancs cette nuit. Il évolue à Kansas City et son prix n'est que d'un demi million d'euros. Brek Shea (23 ans) est quant à lui l'une des étoiles montantes du soccer américain. Évalué à 3 millions d'euros, le joueur de Stoke City a bénéficié de très peu de temps de jeu cette saison. Bien plus réputé, Clint Dempsey (11 millions d'euros) est sans aucun doute la star de cette équipe. Le médian offensif de Tottenham a composé avec la concurrence de Dembélé, Holtby, Bale, Lennon, Sigurdsson voire Adebayor et Defoe dans le secteur offensif des Spurs pour s'offrir environ 70 minutes de jeu en moyenne sur la trentaine de matches à laquelle il a pris part cette saison en Premier League. En Europa League, il totalise dix rencontres disputées pour 55 minutes de jeu en moyenne. Sur ces deux compétitions, le bonhomme a planté 9 buts en 39 matches. Attention donc...

Enfin, l'attaquant de pointe aligné par Klinsmann sera vraisemblablement Jozy Altidore. A 23 ans, le buteur de l'AZ Alkmaar est l'une des stars de cette équipe. Quatrième meilleur buteur d'Eredivisie cette saison, avec 23 pions en 33 matches disputés, le gaillard devrait toutefois trouver plus de répondant avec la paire Kompany-Vermaelen qu'il n'en trouve dans le championnat des Pays-Bas.

Au final, mis à part le back droit, Jurgen Klinsmann est sans doute le seul membre de cette équipe à être mieux côté que son opposant direct. Mais quel Belge serait prêt à l'échanger contre notre Willy national ? 

Pour que les présentations soient complètes, précisons que les Etats-Unis restent sur un 6 sur 15. Ils ont concédé le nul au Mexique le 27 mars, après avoir battu le Costa Rica à domicile 4 jours plus tôt, en qualifications pour la Coupe du monde. Avant cela, ils s'étaient inclinés face au Honduras tandis que le Canada les avait tenus en échec en match amical. Signalons toutefois leur bon "point" pris dans un autre match amical, en Russie, fin 2012. Pour rappel, les Belges sont quant à eux sur un 12/15 virtuel puisque la défaite en Roumanie (lors d'un match amical) est la seule ombre au tableau des 5 dernières sorties des Diables.

Nicolas Christiaens

17:41 Écrit par tackle on web dans ANALYSE, Diables Rouges, International | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Les Diables fouillés à l'aéroport

Au pays de l'Oncle Sam, on ne badine pas avec la sécurité dans les aéroports. Surtout depuis le 11 septembre 2001.

Alors ce n'est pas parce qu'on est des stars du ballon rond qu'on a droit à des faveurs. Enfin, faut dire que de l'autre côté de l'Atlantique, les vedettes du soccer comme ils disent là-bas ne sont peut-être pas aussi vénérées que celles du baseball, foot américain ou basket.

Du coup, nos Diables Rouges, ainsi que le staff et les dirigeants, ont eu droit à une fouille complète de la part des agents de sécurité de l'aéroport de Newark. Juste avant d'embarquer pour Cleveland, ils ont été inspectés après avoir pourtant déjà traversé tout l'important dispositif de sécurité de l'aéroport.

Des fois que Marouane Fellaini aurait planqué un révolver dans ses cheveux. Logique au pays du 2e amendement...

media_l_5862582.jpg

media_l_5862583.jpg

media_l_5862590.jpg

media_xll_5862591.jpg

media_xll_5862584.jpg

16:37 Écrit par tackle on web dans Diables Rouges, INSOLITE, International, PHOTOS | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Les Etats-Unis - Belgique du passé

Suite de notre série consacrée aux précédents matchs ayant opposés notre équipe nationale à ses adversaires. Ce mercredi, ce sont les Etats-Unis qui sont à l'honneur. Une équipe nationale que nos Diables Rouges n'ont affronté qu'à seulement 4 reprises dans leur histoire dont une seule en match officiel. Mais celui-ci est historique pour la Belgique puisqu'il s'agit de sa première rencontre en Coupe du monde à l'occasion de l'édition inaugurale de 1930 en Uruguay.

La dernière rencontre entre les deux pays est assez récente puisqu'elle date d'il y a moins de deux ans. A noter que ce sera la première fois que les Diables affrontent l'équipe à la bannière étoilée sur ses terres. En effet, outre le match de Coupe du monde en Uruguay, les trois précédents duels ont eu lieu à Bruxelles.

Belgique-Etats-Unis: 0-3

Date et lieu : 13 juillet 1930, Premier tour de la Coupe du monde 1930, Estadio Grab Parque Macias de Montevideo (18346 spectateurs)

Belgique: Badjou, Nouwens, Hoydonckx, Braine, Hellemans, De Clercq, Versyp, Voorhoof, Adam, Moeschal, Diddens

Sélectionneur: Hector Goetinck

Etats-Unis: Douglas, Wood, Moorhouse, Gallagher, Tracey, Brown, Gonsalves, Florie, Patenaude, Auld, McGhee

Sélectionneur : Robert Miller

Buts : 40' et 43' McGhee (0-2), 89' Patenaude (0-3)

Le résumé : Cette rencontre est donc historique pour notre pays puisqu'il s'agit de sa première en Coupe du monde. La Belgique fait en effet partie des six pays européens qui participent à cette édition inaugurale de la compétition footballistique la plus importante du monde. Les Diables Rouges ne marqueront pas le tournoi de leur empreinte puisqu'ils perdront leurs deux matchs sans marquer le moindre but.

Il y a tout d'abord cette défaite face aux Etats-Unis. Un sévère 0-3 qui s'est dessiné peu avant la mi-temps avec deux buts en trois minutes de McGhee. En deuxième période, les Belges tenteront de réagir notamment par l'entremise de Raymond Braine, mais les Américains planteront un dernier goal à la dernière minute.

Après ce match, les Belges perdront encore 1-0 contre le Paraguay avant de revenir au pays. Fernand Cassis et Jan Diddens disputeront à l'occasion de cette Coupe du monde leur avant-dernier match sous les couleurs nationales. Ils prendront leur retraite internationale après une dernière joute amicale qui aura lieu quelques mois plus tard.

Belgique-Etats-Unis: 1-0

Date et lieu : 22 avril 1995, match amical,Stade Edmond Machtens (12.369 spectateurs)

Belgique: Bodart, Medved (46' Crasson), Grün, Renier, Smidts, Walem (79' Leonard), Karagiannis, Staelens (46'Verjans), Nilis (75' Verheyen), De Bilde (46' Goossens), Schepens (70' Boffin)

Sélectionneur: Paul van Himst

Etats-Unis: Friedel, Lapper, Agoos, Burns (60' Bravo), Kerr (85'Lozzano, 88' Salcedo), Stewart, Caligiuri, Jones, Ibsen, Klopas (20' Kirovski), Wynalda (58' Berhalter)

Sélectionneur: Steve Sampson

But : 44'Schepens (1-0)

Le résumé: Il y a moins d'un an, les hommes de Paul Van Himst étaient éliminés au stade des 1/8e de finale de la Coupe du monde. C'était aux Etats-Unis. Mais la campagne qualificative pour l'Euro 96 est mal embarquée.

Battus par le Danemark, les Diables Rouges sont balayés à domicile par l'Espagne (1-4). C'est la fin d'une génération, Michel Preud'Homme et Francky Van der Elst ont décidé de prendre leur retraite internationale et une équipe rajeunie est parvenue à arracher un point sur les terres espagnoles quelques mois après sa déconvenue à Bruxelles.

Après ce match du "renouveau", les Belges affrontent les Américains en amical. C'est la première fois depuis 65 ans que les deux nations se retrouvent. La rencontre a pour cadre le stade Edmond Machtens de Molenbeek et Paul Van Himst en profite pour peaufiner quelques automatismes avant l'important match à Chypre. Nilis est aligné en pointe, soutenu par De Bilde et Schepens. C'est d'ailleurs le gaucher du Standard qui inscrit l'unique but d'une rencontre qui ne restera pas dans les annales.

A noter que du côté ricain, on retrouvait déjà Brad Friedel entre les perches. 18 ans plus tard, il est toujours deuxième gardien à Tottenham. Voilà qui ne rajeunit pas.

Belgique-Etats-Unis: 2-0

Date et lieu : 25 février 1998, match amical, Stade Roi Baudouin (15.894 spectateurs)

Belgique:De Wilde; Deflandre, Staelens, Vidovic, Léonard (68'Borkelmans); Van der Elst (53' Karagiannis), Wilmots (46' Walem), Boffin, Van Kerckhoven, E. Mpenza (53' Verheyen), Nilis (84' B. Peeters)

Sélectionneur: Georges Leekens

Etats-Unis: Keller, Balboa, Lalas, Burns, Agoos, Reyna, Jones (63' Henderson), Zarkes, Stewart, Lassiter (56' Radosavjlevic), Wynalda (63' McBride)

Sélectionneur: Steve Sampson

Buts: 23' et 59' Van Kerckhoven (2-0)

Résumé : La Belgique s'est qualifiée pour le tournoi mondial en France et doit affronter les Pays-Bas, le Mexique et la Corée du Sud. A quelques semaines de l'annonce de la liste des 23 sélectionnés pour l'épreuve, toute la Belgique réclame le retour d'Enzo Scifo, boudé par Georges Leekens. Si Long Couteau est parvenu à sortir le vétéran Francky Van der Elst de sa retraite internationale, le courant semble moins bien passer avec le natif de La Louvière. 

Finalement, Leekens pliera sous la pression populaire et emmènera Enzo Scifo en France avec pour point d'orgue de la rupture entre les deux hommes le remplacement du meneur de jeu contre la Corée du Sud.

Avec tout ça, la joute amicale contre les USA est passée au second plan. Ce qui est dommage pour Nico Van Kerckhoven, auteur d'un doublé ce jour là. Il ne marquera plus qu'une fois sous la liquette nationale.

On retiendra aussi de cette joute amicale que c'était la 45e sélection de Lorenzo Staelens et la 5e de Gordan Vidovic, récent naturalisé.

Si Bob Peeters apparaît pour la première fois sous le maillot des Diables en remplaçant Luc Nilis à six minutes du terme (13 sélections et 4 buts pour sa carrière diabolique), il s'agit de la dernière sélection de Manu Karagiannis. Il aura porté à 8 reprises le maillot avec un but contre Chypre à la clé.

Belgique-Etats-Unis: 1-0

Date et lieu : 6 septembre 2011, match amical, Stade Roi Baudouin (21.946 spectateurs)

Belgique: Mignolet; Ciman, Alderweireld, Kompany, Lombaerts; Simons, Witsel, Fellaini (63' Hubert); Mertens, Hazard (63' Ogunjimi); De Camargo (63' Lukaku)

Sélectionneur: Georges Leekens

Etats-Unis: Howard, Chandler, Bocanegra, Goodson, Cherundolo, Edu, Torres, Shea, Rogers (46' Beckerman), Dempsey, Altidore (46' Agudelo)

Sélectionneur: Jurgen Klinsmann

But : 55' Lombaerts (1-0)

Le résumé : Les Diables Rouges commencent à retrouver un certain enthousiasme auprès de leur public même s'il n'est pas aussi important qu'aujourd'hui. Après le match nul contre la Turquie, la Belgique n'a plus son sort entre les mains pour une qualification pour l'Euro 2012. Les nôtres doivent pratiquement remporter leurs trois dernières rencontres contre l'Azerbaidjan, le Kazakhstan et l'Allemagne pour espérer être barragiste.

Après un match nul encourageant en Slovénie, les Diables dominent leur adversaire et se voient récompenser de leurs efforts avec un but de Nicolas Lombaerts à la 55e. Contrairement à son but quelques mois plus tôt contre l'Autriche qui n'avait pas été décisif, le défenseur du Zénit Saint-Pétersbourg offre la victoire à ses couleurs.

Treize ans après, Georges Leekens retrouve une nouvelle fois les USA. C'est aussi un match particulier pour Timmy Simons qui devient le 2e Diable le plus capé de l'histoire et rejoint au palmarès Van der Elst et Gerets. Le leader de ce classement reste cependant toujours bien Jan Ceulemans.

12:59 Écrit par tackle on web dans Culture, Diables Rouges, International, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

28/05/2013

Les Diables visitent New York

Les Diables Rouges sont actuellement en stage aux Etats-Unis afin de mieux préparer le prochain match qualificatif pour la Coupe du monde 2014 contre la Serbie. Il se déroulera le 7 juin prochain au Stade Roi Baudouin pour rappel.

Si les hommes de Marc Wilmots ne chôment pas malgré une longue saison dans les cannes, ils bénéficient cependant d'un peu de temps libre afin de profiter de New York et de ses environs.

Ainsi, Jan Vertonghen, Moussa Dembélé, Thomas Vermaelen et Dries Mertens se sont baladés le long des avenues de la Big Apple et en ont profité pour prendre un cliché de groupe afin d'en faire profiter leurs suiveurs sur les réseaux sociaux.

L'ambiance semble au beau fixe.

Pour rappel, les Diables Rouges affronteront leurs homologues américains ce vendredi 29 mai (coup d'envoi le 30 mai à 2heures du matin, heure belge) au FirstEnergy stadium de Cleveland. 

971887_10151686331811779_247908426_n.jpg

11:46 Écrit par tackle on web dans Diables Rouges, INSOLITE, PHOTOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Dusan Tadic, futur adversaire des Diables et sa frappe à la Gareth Bale

Malgré un but de Nacer Chadli, le FC Twente ne se qualifiera pas pour l'Europa League la saison prochaine. Les Tukkers se sont pourtant imposés 1-2 sur la pelouse d'Utrecht, mais ce résultat était insuffisant après la défaite 0-2 dans leurs installations contre cette même équipe.

Le FC Twente aurait pu arracher les prolongations quand il a mené 0-2 suite au goal de Chadli, mais Duplan a marqué juste après la reprise un goal qui obligeait les Tukkers à encore scorer à deux reprises pour se qualifier.

Le premier but de Twente valait aussi le déplacement. Il a été inscrit du pied gauche de Dusan Tadic, un adversaire que nos Diables Rouges retrouveront sur leur chemin le 7 juin prochain contre la Serbie. 

Si d'aventure Simon Mignolet devait officier entre les perches nationales, il faudra qu'il repense à la frappe d'un certain Gareth Bale quand il verra Tadic armer un tir. Car le but du Serbe contre Twente n'est pas sans faire penser à celui du joueur gallois des Spurs contre Sunderland. Un mauvais souvenir pour notre Simon national qui avait plié ce jour après avoir repoussé 19 tentatives cadrées.

Et si Chadli veut donner quelques conseils sur son coéquipier, Marc Wilmots sera sans doute preneur.



09:07 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, Diables Rouges, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

23/05/2013

Pour leur 5e Défi, les Diables font appel aux femmes

art_231262.jpgPour le cinquième Défi des Diables, les Diables Rouges souhaitent être encouragés par le plus grand kop de supportrices de l'histoire du football belge, le 7 juin à l'occasion du match Belgique-Serbie, comptant pour les qualifications pour la Coupe du monde 2014, a annoncé jeudi l'Union belge de football.

"Pour ce qui est de soutenir leur équipe, la réputation des femmes belges n'est plus à faire. Mais elles sont encore trop peu présentes dans le stade. Les Diables Rouges ont donc réservé un bloc rien que pour elles, afin de les placer au devant de la scène. Les femmes qui prouveront sur Facebook qu'elles sont de ferventes supportrices, pourront prétendre à une place dans le bloc. De là, elles démontreront au monde entier que tous les supporters belges - hommes, femmes et, depuis le dernier Défi des Diables, enfants - sont unis derrière leur équipe", précise le communiqué de la fédération.

"Pour conquérir leur place dans le stade, les femmes peuvent poster leurs photos et vidéos sur www.facebook.com/belgianreddevils afin de prouver qu'elles sont des supportrices acharnées".

Les femmes qui se montreront les plus convaincantes gagneront la possibilité d'acheter un ticket pour le bloc réservé.

Si les femmes remplissent le bloc, les Diables Rouges se mettront entièrement au service de leurs collègues féminines. Une délégation des Diables sera, le temps d'un match d'entraînement organisé pour l'occasion, le sparring-partner de luxe des footballeuses.

Belga

13:48 Écrit par tackle on web dans DÉFIS DES DIABLES, Diables Rouges, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

18/05/2013

Oublié, Nainggolan se livre sur Twitter

Jeudi 16 mai, onze heures passées de quelques minutes. Marc Wilmots vient d'arriver au bas de sa longue liste de joueurs convoqués pour le stage des Diables rouges aux USA. Une nouvelle fois, pas de trace de Radja Nainggolan.

Le joueur n'avait jusqu'ici pas réagi directement à ses absences à répétition. Cette fois, le médian de Cagliari se lache sur Twitter.

Capture d’écran 2013-05-18 à 22.10.53.png

"J'ai maintenant perdu tout espoir d'être en équipe nationale", écrit en substance le joueur. Les réactions affluent alors sur le réseau social. De Belgique, un peu, mais d'Italie surtout. Dans la Botte, Radja est vu comme l'une des étoiles montantes du Calcio. Les plus grands clubs sont sur les rangs pour s'offrir ses services. Et pourtant...

Capture d’écran 2013-05-18 à 22.11.14.png

"Maintenant on appelle de nouveaux milieux de terrain... Des garçons qui jouent en Belgique...", répond Nainggolan à un fan interloqué. La convocation de Thorgan Hazard fait visiblement tiquer le joueur, surpris d'être snobé alors qu'il joue dans un des plus grands championnats d'Europe.

Un twitto fait ensuite remarquer à Radja que la concurrence dans l'entrejeu est énorme.

Capture d’écran 2013-05-18 à 22.11.25.png

Nainggolan reconnait que le niveau est très élevé: "Oui oui, tu l'as dit! Mais je ne dis pas que je dois être titulaire. Au moins y être!"

Le joueur continue à répondre à ses supporters, répétant plusieurs fois qu'il ne comprend pas son absence, conjuguée à l'arrivée de deux joueurs de Pro League dans le groupe. Un homme lui fait alors remarquer que ces joueurs méritent tout de même leur présence, entrainant la réponse suivante.

Capture d’écran 2013-05-18 à 22.11.36.png

"Je ne veux pas dire ça, je veux dire qu'ils ne m'ont pas encore vu (jouer)." Suivront quelques remarques ironiques de fans du numéro 4 des Rossoblu, écrivant que le GPS du sélectionneur belge ne connait sans doute pas Is Arenas. Il est vrai que Marc Wilmots n'a jamais été aperçu du côté de la Sardaigne. De quoi rendre la frustration de Radja Nainggolan compréhensible.

Finalement, le joueur est finalement victime de son manque de visibilité chez nous. Un transfert vers un club qui lui offrirait les spotlights de la Ligue des Champions devrait changer la donne. Et ce serait une bonne chose pour les Diables, tant le talent du bonhomme mérite d'être (re)connu.

G. Gautier

21:55 Écrit par tackle on web dans Belges à l'étranger, Diables Rouges, INSOLITE, ITALIE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

17/05/2013

Les cheveux gris de Fellaini

Marouane Fellaini avait promis que si les supporters d'Everton réunissaient 25.000 livres (près de 30.000 euros) pour une association caritative qu'il parraine, il se teindrait les cheveux en gris-argent.

Force est de constater que les Toffees y sont parvenus...

fefe.gif

17:56 Écrit par tackle on web dans ANGLETERRE, Belges à l'étranger, Diables Rouges | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

16/05/2013

Fellaini et Mirallas fêtent le titre avec United

1351163243-maroaune_fellaini_mirallas_.jpgDepuis l'annonce de l'arrivée de Moyes à ManU, tout le monde s'imagine que l'actuel coach d'Everton pourrait emporter Fellaini et Mirallas dans ses valises. L'anecdote qui suit pourrait encore amplifier ce sentiment et laisser apparaître des atomes crochus entre les deux Diables Rouges et le club d'United. Mais il s'agirait vraisemblablement d'une simple coïncidence.

Marouane Fellaini et Kevin Mirallas se sont en effet retrouvés dans le même restaurant que l'équipe mancunienne, qui fêtait son 20e titre dans un restaurant de Manchester. Un hasard ? Et bien, complètement ! Car les deux Belges se sont en réalité trompés d'adresse. Ils se rendaient à la fête d'adieu de Phil Neville, qui avait lieu dans un autre restaurant à quelques pas de là...

La direction d'Everton assure que Marouane restera

Selon la direction, Fellaini n'ira pas à ManU et fera toujours bien parti du noyau d'Everton l'an prochain. "Le président Kenwright a eu une discussion avec Moyes. Nous ne pouvons pas l'empêcher d'aller à United mais nous avons convenu qu'il laisserait nos meilleurs joueurs tranquilles. Nous n'avons pas l'intention de les vendre", assure une source du club dans Sport Direct News.

16:22 Écrit par tackle on web dans ANGLETERRE, Belges à l'étranger, Diables Rouges, INSOLITE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Wilmots: "Les frères Hazard vont être concurrents"

 

16:18 Écrit par tackle on web dans Diables Rouges, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook