Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

12/10/2013

Le respect des supporters belges lors des hymnes nationaux

L'attitude des supporters belges qui avaient sifflé la Marseillaise lors du match amical contre la France en août dernier avait provoqué une vive réaction de Marc Wilmots qui avait fustigé le manque de respect des ces fans.

Depuis, les supporters des Diables qui ont fait les déplacements en Ecosse et en Croatie ont montré un plus bel exemple. La vidéo ci-dessous le prouve encore. L'hymne croate étant même applaudi par les fans belges.

Maintenant, on ne garantit pas qu'il n'y aura pas quelques sifflets lors de l'hymne gallois ce mardi au stade Roi Baudouin. Autres "supporters", autres moeurs.

12:06 Écrit par tackle on web dans Diables Rouges, MONDIAL 2014, SUPPORTERS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le coup de sifflet final vu du banc de touche

Nous sommes dans les arrêts de jeu. Marc Wilmots, flirtant comme toujours avec la craie blanche, reste concentré alors que derrière lui, le staff et les joueurs commencent à se lancer des bouteilles d'eau, comme si le ciel croate ne s'était pas encore assez chargé de tremper le banc belge.

 
Enfin, Howard Webb siffle trois fois. Et là, c'est la libération. Tout le staff bondit sur le sélectionneur national qui laisse enfin éclater sa joie. Les joueurs, eux, foncent sur la pelouse pour congratuler leurs équipiers. 
 
Ils l'ont fait. La Belgique est au paradis. Et au Brésil.
 
 

11:57 Écrit par tackle on web dans Diables Rouges, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

11/10/2013

Croatie 1-2 Belgique : le bulletin de notes des Diables

lukawi.gifCourtois 7 : Un seul arrêt (spectaculaire) avant le repos, sur une tête de Mandzukic. Une petite erreur sur un corner en fin de match. Le but était imparable.

Alderweireld 6,5 : Parfois mis en difficultés suite aux montées de Strinic, mais il s’est bien débrouillé par après.

Van Buyten 6,5 : A récupéré bon nombre de ballons. On n’a presque pas vu son coéquipier du Bayern, Mandzukic. Sur le 1-2, son interception n’était pas assez bonne.

Lombaerts 7 : Il jouait vraiment dans un fauteuil et a gagné tous ses duels.

Vertonghen 6 : Lui aussi, il a connu quelques problèmes sur son flanc en tout début de match. Puis, il a grandi dans le match. Ses centres étaient trop souvent imprécis.

Witsel 8 : N’a pas dû forcer son talent pour gagner le bataille de l’entrejeu. Impressionnant.

Defour 7,5 : Buteur à Glasgow, il était l’homme de l’assist à Lukaku sur le 0-1. Excellente prestation. Une de ses montées aurait mérité une meilleure conclusion.

Fellaini 8 : Quel match ! Il était vraiment partout. Malgré son poignet gravement blessé, il a gagné tous ses duels. Il l’a échappé belle après une faute sur Mandzukic. A failli marquer le 0-3.

De Bruyne 6 : Il a déjà été plus décisif - son manque de rythme de match y est sans doute pour quelque-chose - mais même le De Bruyne d’hier est ultra-dangereux.

Hazard 7 : Au début, il a plus dû défendre qu’attaquer. Mais quel régal de le voir jouer par après. Ses crochets, ses infiltrations, ses accélérations: quelle classe. Un rien moins présent en seconde mi-temps.

Lukaku 9 : C’était l’une des grosses interrogations de la semaine pré-Croatie : Lukaku allait-il réussir à faire oublier Benteke, blessé pour ce duel au sommet du groupe ? L’attaquant d’Everton a répondu sur la pelouse en claquant un doublé (ses quatrième et cinquième buts internationaux) où il a démontré toutes ses qualités : puissance, vitesse, profondeur et volonté. Quand on parlera des qualifications pour le Brésil, c’est du nom de Lukaku dont on se souviendra directement. À tout jamais.

Mirallas 6,5 : Avec lui, on sait qu’il y aura certainement du danger. Centre parfait vers Fellaini.

Chadli 6 : N’a pas vraiment su se distinguer.

(Y.T.)

20:16 Écrit par tackle on web dans Diables Rouges | Lien permanent | Commentaires (12) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

09/10/2013

Un Airbus 320 aux couleurs des Diables Rouges

Certes les Diables Rouges s'envoleront vers la Croatie ce mercredi, mais ils le feront avec chic. En effet, l'Airbus A320 affrété pour l'occasion a été spécialement personnalisé aux couleurs de notre délégation.

La carlingue est ornée d'une parure noire-jaune-rouge de 27,4 mètres de long. Une équipe de cinq personnes s'est attelée durant plus de huit heures pour enjoliver le coucou qui emmènera nos Diables vers Zagreb.

Pour rappel, exceptionnellement, l’aéroport mettra en place une zone de sécurité sur les pistes (sans que cela ne perturbe le reste du trafic aérien) pour accueillir les supporters qui voudront saluer les joueurs avant leur montée dans l’avion.

L’Union Belge, à la base de ce 7ème défi, table sur 3.000 personnes. Les Diables arriveront en car directement sur la piste. Ils seront dispensés des contrôles de sécurité pour profiter une dernière fois des encouragements belges avant l’enfer croate.

09:41 Écrit par tackle on web dans Diables Rouges, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Les Croatie - Belgique du passé

hqdefault.jpgCe vendredi, les Diables Rouges se rendent au stade Maksimir de Zagreb avec pour objectif de ramener une qualification pour le prochain mondial au Brésil. La Croatie n'a jamais réussi aux nôtres puisque les deux déplacements dans la capitale du pays se sont soldés par autant de défaites. Les Diables n'ont même jamais réussi à marquer au stade Maksimir. Retour sur ces deux duels.

Lire la suite

08:38 Écrit par tackle on web dans Culture, Diables Rouges, MONDIAL 2014, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

08/10/2013

Un onze de base envisageable pour nous emmener au Brésil

Moins de 72 heures avant le choc décisif de ce groupe A entre la Croatie et la Belgique. A chacune des rencontres des Diables rouges, c'est tout un pays qui se fait sélectionneur fédéral d'un jour. Aujourd'hui, j'ai donc décidé de coucher par écrit le onze que je vois potentiellement débuter à Zagreb et emmener toute une nation au septième ciel !

Reporters_11766825.jpg

Dans le but, pas de surprise ! Thibaut Courtois. Impérial depuis le début de la campagne qualificative, mais également en championnat d'Espagne avec l'Atletico Madrid, le portier, âgé de 21 ans et originaire de Bree, est celui qui s'est le moins retourné en Europe dans cette campagne, en jouant tous les matches (!) Réalisant des arrêts déterminants dans pratiquement tous les matches, il est un des hommes clés de cette campagne.

Une performance remarquable surtout quand on sait que la ligne défensive a très souvent été différente, cinq fois au total. Malgré cet aspect, la Belgique possède la meilleure imperméabilité des 53 nations engagées dans ces qualifications, avec seulement deux buts concédés en huit rencontres (l'Espagne possède le même bilan mais avec deux matches en moins).

La ligne arrière prendrait donc cette forme. Bien qu'en manque de temps de jeu à l'Atletico Madrid, Toby Alderweireld reste, dans ce contexte, incontournable et a fortiori en considérant la méforme de Guillaume Gillet. De plus, l'ancien Ajacide, moins porté sur l'offensive que l'Anderlechtois, pourra davantage bloquer les incursions d'un joueur comme Rakitic. Dans l'axe, cela se complique : Vincent Kompany forfait, Thomas Vermaelen de retour depuis peu, plusieurs alternatives sont possibles. D'une charnière composée d'un binôme Van Buyten-Vermaelen, Van Buyten-Lombaerts ou encore Van Buyten-Vertonghen, la première citée semble tenir la route. A chaque absence de Captain Vince, Daniel Van Buyen a, à chaque fois, répondu présent. Expérience, simplicité et communication font de lui le substitut idéal. Thomas Vermaelen n'a que 120 minutes dans les jambes mais le caractère rugueux de la Premier League auquel il est habitué pourrait lui être utile pour stopper les puissants avants croates. Finalement, il pourrait évoluer dans l'axe et laisser sa place à gauche à Sébastien Pocognoli mais, étant la seule constante parmi les cinq différentes défenses alignées, Jan Vertonghen devrait débuter sur le flanc. Il a ses habitudes à cette position dans le dispositif mis en place par Marc Wilmots.

Un cran plus haut, le traditionnel milieu en triangle devrait, sauf énorme surprise, être reconduit. Sa composition restant, quant à elle, nébuleuse. Au vu des dernières informations communiquées, Marouane Fellaini devrait jouer au poste de numéro 6. Désirant réellement jouer et son poignet ne le gênant pas énormément malgré une attèle, le Mancunien est un atout de taille non-négligeable, tant en pertes de balle qu'en zone offensive. Travaillant dans l'ombre mais dont l'apport est important, Axel Witsel devrait évoluer à la base de ce triangle. Toujours très bon pour aller récupérer le ballon dans sa moitié de terrain et donner de l'air aux siens en remontant le cuir, l'ancien Standardman est un des maîtres-artisans de l'effectif de Wilmots. A ses côtés, diverses possibilités sont envisageables. Steven Defour, Moussa Dembélé, Kevin De Bruyne voire même Nacer Chadli. L'heureux élu, si sa cheville le lui permet, pourrait se nommer Moussa Dembélé. Capable de garder le ballon et d'éliminer un ou plusieurs adversaires, la technique, la vista et la vision du jeu du Spur pourraient nous aider à profiter des espaces que les Croates, dans l'obligation de triompher, oublieront (on l'espère) de combler. Depuis l'entorse qu'il s'est occasionnée lors de l'entraînement de mercredi, Defour et Chadli semblent toutefois avoir pris une longueur d'avance pour se disputer le poste de titulaire. 

Enfin, la ligne offensive est, elle aussi, assez complexe à établir. Tout d'abord, trois possibilités s'offrent au sélectionneur fédéral au poste de (faux) numéro 9. Dans un dispositif, tel que celui de l'Espagne à l'Euro 2012 avec Cesc Fabregas en pointe, Marc Wilmots pourrait décider d'aligner Eden Hazard en "9". Dans un schéma plus traditionnel, ce sont Kevin Mirallas ou Romelu Lukaku qui devraient évoluer en vrai numéro 9. Le choix le plus évident devrait se porter sur Romelu Lukaku. Fort, costaud, puissant et rapide, l'ancien Anderlechtois pourrait user la défense croate. A l'image du match à Hampden Park, Kevin Mirallas pourrait, quant à lui, monter en fin de rencontre pour profiter du travail de sape réalisé par le grand Romelu. Sur les flancs, Eden Hazard et Kevin De Bruyne. Décisif lors de sa montée au jeu face à l’Écosse et offrant la victoire contre la Macédoine, on connaît l'impact que peut avoir le virevoltant Eden sur le jeu. C'est lui aussi qui avait redonné du mordant à l'équipe lors de la fin de match compliquée face à la Serbie en juin dernier. Mis de côté par José Mourinho à Chelsea, De Bruyne est, avec Courtois et Christian Benteke, un des hommes providentiels de la campagne qualificative. Ses statistiques sont éloquentes : 3 buts et 4 passes décisives (sans compter les avant-dernières passes, il est impliqué dans près de la moitié des buts inscrits par la Belgique dans cette campagne). Lancé l'an passé parc Marc Wilmots, le "rouquin" a su saisir sa chance pour ne plus quitter le onze de base. Son manque de temps de jeu ne constituant pas un problème pour lui puisqu'il se déclare "être prêt à 100%."

Le banc devrait quant à lui être composé des joueurs suivants qui pourraient/devraient faire la différence ou préserver un résultat, que l'on espère positif : Simon Mignolet, Nicolas Lombaerts, Sébastien Pocognoli, Nacer Chadli, Steven Defour, Dries Mertens, Kevin Mirallas.

Une sélection entièrement subjective qui n'engage que moi. Chacun possédant un avis bien défini sur chacun des éléments repris par Marc Wilmots. En conclusion, peu importe les joueurs alignés ou non, la qualification doit être la récompense d'une attente de onze ans, qui avait, à certains moments, presque pris l'aspect d'un calvaire. Le collectif, l'engouement populaire, le patriotisme et Marc Wilmots auront, le cas échéant, été les grands gagnants de ces derniers mois et Stade Maksimir du Dinamo Zagreb le terminal vers Rio.

L.-P. EGGEN

23:41 Écrit par tackle on web dans ANALYSE, Diables Rouges, ÉQUIPE-TYPE, MONDIAL 2014, Rédaction | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

07/10/2013

Les conseils foireux d'Yves Vanderhaeghe à Ivan Santini

Croatie - Belgique, c'est dans quatre jours. A cette occasion, le buteur croate de Courtrai, Ivan Santini, a tenté d'obtenir des informations sur les Diables rouges auprès de son T2, l'ancien international, Yves Vanderhaeghe. Reconnaissant l'importance des buts du deuxième buteur de la Jupiler Pro League, le grand Yves a décidé de lui donner quelques tuyaux ... bizarres sur notre équipe nationale.

kvk25.jpg

Se concentrant uniquement sur l'axe du jeu, le T2 courtraisien commence par vanter les mérites du gardien belge Vincent Kompany. "Il capte tout, il a de très bons réflexes, il est fort et communique beaucoup avec sa défense. Il apporte de l'organisation et c'est la marque de fabrique des Belges."

Progressant sur son tableau, il passe au "joueur le plus important de l'équipe, le capitaine Marc Wilmots." Un joueur à propos duquel Santini prend consciencieusement note. "Il est petit, très rapide, il a un bon tir des deux pieds. Il peut aussi jouer sur les flancs et adresser de bons centres à notre grand attaquant."

Un cran plus bas, Vanderhaeghe compare le numéro 6 des Diables à sa propre personne mais "trois fois meilleur. Eden Hazard, un travailleur d'1m95 qui va toujours au duel et qui commet beaucoup de fautes."

Enfin, il présente le "joueur qui marque à chaque rencontre et qui est du même type que Santini, Thibault Courtois. Le centre arrive, il marque avec de l'intérieur du pied, de la tête. Il est toujours dangereux, c'est le maître du rectangle."

Satisfait et donnant rendez-vous aux Diables au Brésil, Santini s'empresse de donner un coup de téléphone au coach national croate pour lui faire part de ses découvertes.

Une petite vidéo sympa réalisée par KVK TV dans le but de promouvoir le grand écran sur lequel sera diffusée la rencontre capitale de ce vendredi.

15:22 Écrit par tackle on web dans Belgique, Diables Rouges, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

03/10/2013

Tous avec les Diables jusqu'au bout !

Le dernier défi des Diables rouges vient d'être officiellement dévoilé. Le ton est donné d'entrée avec la présence de la mention du "match le plus important de ces douze dernières années". Pas de réelle surprise quant à sa teneur suite aux rumeurs qui ont circulé il y a quelques jours d'ici.

En prévision du match qualificatif (et décisif ?) pour la Coupe du Monde 2014 contre la Croatie, Nacer Chadli (en français) et Jan Vertonghen (pour la version néerlandaise) vous invitent, le mercredi 9 octobre prochain, à vous rendre sur le tarmac de Brussels Airport. Le but : encourager notre équipe nationale jusqu'au décollage de leur avion qui prendra la direction de Zagreb.

Une seule condition : il suffit de s'inscrire sur la page Facebook de nos Diables. Des instructions complémentaires vous seront envoyées par mail.

Alors, vous savez ce qu'il vous reste à faire !

12:38 Écrit par tackle on web dans DÉFIS DES DIABLES, Diables Rouges, MONDIAL 2014, SUPPORTERS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

10/09/2013

Le but de Batshuayi contre l'Irlande du Nord

16:55 Écrit par tackle on web dans Belgique, Diables Rouges | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : batshuayi, diablotins, diables rouges, belgique, football |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

07/09/2013

La communion entre les Diables et leurs supporters

11:03 Écrit par tackle on web dans Diables Rouges, MONDIAL 2014, SUPPORTERS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

06/09/2013

Ecosse 0 - 2 Belgique: le bulletin de notes des Diables

defour.jpgCourtois 6.5 : Pas beaucoup de travail; n’a pas lâché un seul ballon.

Alderweireld 7 : Souvent libre sur son flanc, il a participé à beaucoup d’attaques. N’a été mis en difficulté qu’une fois, quand Anya est monté.

Lombaerts 7 : Sans actions spectaculaires, mais efficace : il a montré qu’on peut compter sur lui. Hélas !, il s’est sérieusement blessé.

Van Buyten 7 : Il a gagné tous ses duels, surtout aériens. Aucun soucis aux côtés de Lombaerts.

Vertonghen 7 : Pendant la première demi-heure, il ne parvenait pas à trouver les attaquants le long de son flanc. Malgré une forte douleur, il a tenu bon. A sauvé les meubles à la 80<sup>e</sup>.

Witsel 8 : A joué avec son flair habituel. A perdu un seul ballon en 90 minutes. Balle au pied, il était une fois de plus d’un calme olympien.

Defour 8 : Cela faisait 5 ans, jour pour jour, que Steven Defour avait inscrit son unique but en équipe nationale. Le 6 septembre 2008, il avait marqué contre l’Estonie. Son but d’hier – celui de la délivrance – a dix fois plus d’importance et n’était pas le fruit du hasard. A plusieurs reprises, ses infiltrations avaient surpris la défense écossaise. Infatigable, il a bouché toutes les brèches. A gagné des points dans la concurrence avec les autres médians. Vu qu’il est titulaire à Porto, il faudra de plus en plus tenir compte de lui.

Fellaini 7 : À la base du 0-1 avec un pré-assist. Il s’est montré utile dans l’entrejeu. A failli marqué de la tête dès le début du match. Gros travail, mais remplacé assez tôt.

De Bruyne 8 : Qu’est-ce qu’il était à nouveau menaçant sur son flanc droit, l’auteur de l’assist à Defour ! C’est déjà son 4e assist de la campagne. Tir lointain foudroyant en fin de match.

Chadli 8 : Etait tout simplement intenable sur le flanc gauche. A ridiculisé Hutton (pourtant Aston Villa) avec ses accélérations et ses crochets.

Benteke 6 : Cette fois, il n’a pas trouvé le chemin des filets. S’est créé une occasion, en début de seconde mi-temps. Pas toujours bon dans les combinaisons, mais a donné l’assist à Mirallas.

Mirallas 7.5 : Un but et deux infiltrations impressionnantes.

Y.T.

23:10 Écrit par tackle on web dans Bulletin de notes, Diables Rouges | Lien permanent | Commentaires (12) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le défi n°6 réussi haut la main, voici la récompense des Diables

Le sixième défi des supporters, dont la DH était partenaire, était de soutenir leurs représentants "noir-jaune-rouge" qui font actuellement le déplacement en Ecosse pour soutenir la Belgique à Hampden Park. Une nouvelle fois, le succès était au rendez-vous et c'est tout naturellement que les Diables ont tenu promesse en récompensant leurs supporteurs. Pendant qu'Eden et Nacer se rendaient chez l'habitant pour participer aux tâches ménagères, Simon et Romelu étaient dans un bar pour y servir quelques pintes. Regardez plutôt…

10:16 Écrit par tackle on web dans DÉFIS DES DIABLES, Diables Rouges, INSOLITE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Les Ecosse - Belgique du passé

52230b2d357060cc093de58b.jpgSuite de notre série consacrée aux précédents matchs ayant opposés notre équipe nationale à ses adversaires sur la route du Mondial 2014. Ce mardi, c'est l'Ecosse qui viendra défier la Belgique sur ses terres pour la huitième fois de son histoire. La première confrontation entre les deux nations date de 1946, la dernière a eu lieu voici 12 ans. En 7 déplacement dans les Highlands, les Diables Rouges n'ont remporté qu'un seul succès. Il date de... 1979. Pour le reste, 3 matchs et 3 défaites, la dernière datant de 1987, quelques mois après l'épopée de Mexico.

Lire la suite

09:27 Écrit par tackle on web dans Culture, Diables Rouges, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook