Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

16/03/2013

47.000 écharpes avec les paroles de la Brabançonne offertes à Belgique-Macédoine

img-un-defi-pour-les-supporters-belges-1343773433_620_400_crop_articles-160066.jpgBelgique - Macédoine, le mardi 26 mars dans le Groupe A de la Zone Européenne des éliminatoires du Mondial-2014, sera l'une des plus importantes étapes du périple qui doit mener Marc Wilmots et ses Diables Rouges au Brésil.

A cette occasion et pour créer une ambiance digne de Rio et Sao Paulo, la banque ING, un des sponsors de l'Union belge de football (URBSFA), offrira une écharpe à chacun des 47.000 spectateurs qui franchira les tourniquets de l'entrée du Stade Roi Baudouin.

Le texte de La Brabançonne, l'hymne national belge, sera en outre imprimé sur les écharpes. Ce qui permettra au public de reprendre les paroles en choeur lorsque retentira le chant sacré. Les joueurs poseront eux la main sur le coeur. Un petit cadeau "assurant 90 minutes de plaisir", sera de surcroît posé sur chaque siège, ainsi qu'un drapeau, précise encore ING dans un communiqué.

Enfin la mi-temps passera très vite grâce à un concert du Grand Jojo. La Belgique est en tête du Groupe A avec 10 points sur 12, comme la Croatie. Soit six de plus que la Macédoine de Cedomir Javevski (ex-joueur et ex-coach du FC Brugeois). Le match-aller contre la Macédoine aura lieu le vendredi 22 mars à Skopje.

Belga

RETROUVEZ TOUS NOS ARTICLES CONSACRES AUX DIABLES ROUGES

22:04 Écrit par tackle on web dans Diables Rouges, INSOLITE, MONDIAL 2014, SUPPORTERS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

14/03/2013

Angleterre, le péril jeune ?

ID5091064_crvesp_mpokumpoku_0011_H2HQ1C_0.JPG.jpgSi les Eden Hazard, Christian Benteke, Romelu Lukaku, Vincent Kompany ou Marouane Fellaini sont en train de séduire les observateurs du football d'outre-Manche, ils sont en revanche moins nombreux à avoir percer dans des équipes de Premier League en ayant quitté notre pays dès le plus jeune âge. Analyse.

Lire la suite

15:46 Écrit par tackle on web dans ANALYSE, Belges à l'étranger, Belgique, Diables Rouges | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Wilmots: "La Macédoine a un bloc très bas, difficile à bouger"

13:56 Écrit par tackle on web dans Belgique, Diables Rouges, International, MONDIAL 2014, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

08/03/2013

Guillaume Gillet aide les enfants à réussir le défi des Diables

Il y a une semaine, les Diables Rouges lançaient un défi aux enfants du pays pour savoir s'ils étaient leurs plus grands fans. Pour vérifier cela, ces derniers doivent envoyer leurs dessins de football. Ceux-ci seront mis sur des drapeaux et décoreront le stade roi Baudouin lors de la rencontre contre la Macédoine qui se déroulera le 26 mars prochain à Bruxelles.

Cette semaine, Guillaume Gillet a donc décidé de donner un coup de main aux bambins en se rendant dans une école. Là-bas, l'arrière droit a posé dans différentes situations de match afin de pouvoir être croqué par ces petits artistes. Difficile de nier que certains se débrouillent plutôt pas mal

Sympa.

PS: Tu es un jeune fan des Diables ? A tes crayons et envoie ta création par e-mail à l'adresse dessins@belgianreddevils.be avant le 8 mars.

Les dessins peuvent aussi être postés sur le compte Facebook.com/belgianreddevils. Ils peuvent aussi être expédiés par courrier: "Boîte postale 666, 1000 Bruxelles". Ils pourront aussi être déposés dans l'un des points de collecte mentionnés sur la page Facebook des Diables Rouges.

15:02 Écrit par tackle on web dans DÉFIS DES DIABLES, Diables Rouges, INSOLITE, MONDIAL 2014, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

27/02/2013

Le super coup franc d'un espoir belge de Manchester United

On ne le répétera jamais assez, les Diables rouges disposent d'une génération dorée qui pourrait permettre à la Belgique d'aller très loin au Brésil. Si toutefois notre équipe nationale parvient à se qualifier.

Si les A cartonnent dans leur groupe, nos espoirs ne se démerdent pas mal non plus. Comme lors de ce match amical face à la Norvège, où Andreas Pereira a frappé fort. Et plutôt juste ! Le jeune homme de 17 ans, qui évolue à Manchester United, a mis un superbe coup franc à 25m du but. Imparable.

Pour la petite histoire, il est aussi le fils de l'ancien joueur brésilien Marcos Pereira qui a usé ses crampons du côté du FC Malinois, de Saint-Trond et de l'Antwerp.

12:23 Écrit par tackle on web dans Belgique, Bulletin de notes, Diables Rouges, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

25/02/2013

Le quatrième défi des Diables

C'est devenu une tradition. A l'approche de leurs matchs comptant pour les qualifications du Mondial 2014, les Diables Rouges lancent un défi à leurs fervents supporters en échange d'une "récompense" si celui-ci est réalisé.

Cette fois, c'est Guillaume Gillet qui lance un défi aux plus petits. Il se pose la question de savoir s'ils sont les plus grands fans de notre équipe nationale et leur demande d'envoyer leurs dessins de football. Ceux-ci seront mis sur des drapeaux et décoreront le stade roi Baudouin lors de la rencontre contre la Macédoine qui se déroulera le 26 mars prochain à Bruxelles.

Si ce défi est réussi, trois Diables joueront un match "délirant" contre des enfants.

Alors tu es un jeune fan des Diables ? A tes crayons et envoie ta création par e-mail à l'adresse dessins@belgianreddevils.be avant le 8 mars.

Les dessins peuvent aussi être postés sur le compte Facebook.com/belgianreddevils. Ils peuvent aussi être expédiés par courrier: "Boîte postale 666, 1000 Bruxelles". Ils pourront aussi être déposés dans l'un des points de collecte mentionnés sur la page Facebook des Diables Rouges.

15:31 Écrit par tackle on web dans Belgique, DÉFIS DES DIABLES, Diables Rouges, MONDIAL 2014, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

08/02/2013

Kompany nouveau visage de la marque de sport Warrior

Vincent Kompany est, après Marouane Fellaini, le deuxième visage belge de la marque de sport américaine Warrior, a annoncé le capitaine des Diables Rouges sur Twitter vendredi.

"Je suis très fier d'annoncer ma collaboration avec Warrior", a publié Kompany. "Je pouvais signer avec de nombreuses autres marques, mais je suis fier de devenir membre de l'équipe Warrior", a-t-il expliqué dans une vidéo publiée sur Youtube. Le capitaine de Manchester City et des Diables était sponsorisé par Nike, mais il a décidé de ne pas prolonger son contrat.

Outre Kompany et Fellaini, Warrior est également sponsor de Liverpool et du joueur de Newcastle Jonás Gutiérrez.

17:37 Écrit par tackle on web dans Belges à l'étranger, Belgique, Diables Rouges, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

07/02/2013

Belgique 2 - 1 Slovaquie : le bulletin de notes de Diables

440.jpgGillet 6 : Pris à contre-pied sur un tir qui semblait évitable. Ses deux autres interventions étaient très bonnes.

Alderweireld 6 : A participé au jeu offensif, même s’il n’a pas toujours été très précis.

Van Buyten 6.5 : A failli tromper le gardien slovaque d’un coup de tête pourtant difficile à effectuer. Jamais en difficultés.

Lombaerts 6 : Hormis deux passes faciles totalement manquées en début de match, il s’est bien intégré dans cette équipe. N’a pas pris de risques offensifs.

Vertonghen 7 :  Très offensif, il était plus souvent... extérieur gauche qu’arrière.

Witsel 7 : On n’a pas remarqué son manque de matches. Grande maîtrise du ballon.

Dembélé 7 : A gagné tous ses duels et s’est emparé du milieu du terrain. Auteur de quelques combinaisons magnifiques avant le repos.

De Bruyne 8 : C’est vrai, Eden Hazard a marqué. Mais celui qui aura marqué les esprits, c’est une nouvelle fois Kevin De Bruyne. Lui qui a attendu si longtemps pour devenir titulaire dans cette équipe en est désormais devenu incontournable. Hier encore, il a fait jouer les autres, il a été un métronome utile et il a distillé les bons ballons au bon moment. Le Werder doit être ravi d’avoir en ses rangs un numéro dix de cette qualité. Les Diables Rouges aussi…

Hazard 7.5 : Il s’est amusé, surtout en donnant des talonnades. Son penalty, il l’a converti avec un sang-froid dont il a le secret.

Mirallas 7.5 : Ses gestes techniques, ses accélérations et ses actions dangereuses se sont multipliés.

Benteke 6 : Aucune véritable occasion de but. Impliqué dans beaucoup d’attaques, mais n’a pas pu montrer sa grande forme.

Lukaku 6 : Avait envie de marquer, mais a reçu peu de bons ballons.

Nainggolan 6 : Une double erreur, juste avant de se blesser. Pour le reste, il a répondu présent.

Mertens 7.5 : Avec un but comme il en marque souvent au PSV, il a offert la victoire aux Belges.

Van Damme 6.5 : Monté au jeu comme s’il n’était jamais parti.

Y.T.

08:15 Écrit par tackle on web dans Bulletin de notes, Diables Rouges, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (6) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Belgique 2 - 1 Slovaquie : les réactions

Hazard: "On part favori sur les 2 matches"

 

J-F Gillet: "Une telle qualité de jeu, c'est impressionnant"

 

Van Buyten: "On s'est mis nous-même en difficulté"

 

06:58 Écrit par tackle on web dans Diables Rouges, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

06/02/2013

Benteke ou Lukaku ? Et pourquoi pas les deux ? ( + SONDAGE)

art_219564.jpgMarc Wilmots est un sélectionneur chanceux. Il est le premier depuis longtemps à avoir un problème de riche concernant le poste de numéro 9 chez les Diables. Et si au lieu d'en aligner qu'un, le sélectionneur fédéral décidait de titulariser les deux en même temps ? Analyse.

Lire la suite

15:02 Écrit par tackle on web dans ANALYSE, Diables Rouges, International | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Belgique-Slovaquie : pour dépasser le… Brésil !

1.gifInutile, ce match ? C’est, vous le savez, ce que pense Marc Wilmots. Imaginez qu’il avait d’ailleurs l’intention, dans un premier temps, de limiter ses invitations aux seuls joueurs évoluant en… Belgique ! Mais il faut croire que pour ses titulaires habituels, cette rencontre n’est pas aussi inutile qu’il y paraît, puisque tous, très vite, ont fait savoir à l’entraîneur fédéral qu’ils voulaient y participer. Une attitude qui témoigne, avec force, de la bonne ambiance qui règne désormais dans ce groupe dont l’objectif prioritaire reste la qualification pour le Mondial 2014.

Mais derrière ce souhait pointe aussi, sans doute, ce mur de fierté bâti par nos internationaux sur les terrains réservés à des championnats européens très relevés. La Belgique, cela se dit et désormais se sait, possède en effet une génération dorée à laquelle nombre de chroniqueurs étrangers prédisent un avenir en or. Aucun de ceux-là ne comprendraient, dès lors, que ces Diables très doués et très motivés puissent s’accrocher les studs dans le tapis brugeois et, ainsi, trébucher face à la Slovaquie comme ils l’ont fait en Roumanie.

D’ailleurs, ce soir, au-delà du plaisir de la victoire et de la dose de confiance qui s’attache à un succès, transpire aussi l’envie des Belges de grimper encore plus haut dans la hiérarchie mondiale. Aujourd’hui, la Belgique pointe au vingtième rang mondial. Soit tout juste derrière la Suède, 19e, mais aussi le Brésil et la France, respectivement 18e et 17e au ranking Fifa. Les Belges bientôt devant les Brésiliens ? Non, vous ne rêvez pas !

Philippe Lacourt

13:45 Écrit par tackle on web dans Diables Rouges, EDITO, MONDIAL 2014 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

05/02/2013

Les Diablotins obtiennent un bon partage contre l'Espagne (1-1)

Pour cette joute amicale qui se tenait derrière les Casernes malinoises, Johan Walem décidait de laisser Massimo Bruno sur le banc pour offrir du temps de jeu à Igor Vetokélé, exilé depuis cet été du côté de Copenhague. En l'absence de Laurens De Bock blessé, c'est Michaël Heylen, repris dans le onze de base des poules des NextGen Series, qui occupait le poste de second arrière central aux côtés de Dino Arslanagic. Pour le reste, du classique, avec Casteels entre les perches, Praet et Malanda au milieu, Batshuayi en attaque.

On assistait à un round d'observation durant les 10 premières minutes avec des Espagnols qui monopolisaient le ballon pendant que les Belges tentaient de repartir en contre. C'est la Rojita qui se créait la première possibilité avec une frappe puissante de Suso suite à une relance hasardeuse de Heylen. Mais elle n'inquiétait pas Casteels.

Les Diablotins ne tardaient pas à réagir et commençaient à se créer plusieurs occasions. A la 13e, Malanda tentait sa chance en dehors des seize mètres et obligeait le portier espagnol à se coucher. Deux minutes plus tard, ce dernier devait même intervenir avec autorité sur une tête de Vetokélé, bien servi par Praet qui avait bien combiné sur le côté gauche avec Verboom. A la 18e, un corner de Dennis Praet trouvait la tête de Malanda, mais le cuir passait à côté. Les hommes de Walem se créaient une nouvelle possibilité intéressante 180 secondes plus tard avec Van der Bruggen qui passait à côté du ballon après un bel effort d'Mpoku sur le côté droit.

Deulofeu sort de sa coquille

gerard-deulofeu.jpgAprès ces quelques banderilles belges, les Espagnols montraient quelque peu le nez à la fenêtre avec une frappe à distance de Saraba qui ne passait pas très loin du montant gauche de Koen Casteels. La Rojita commençait à retrouver des couleurs et se procurait une nouvelle possibilité avec Alcacer qui prenait le meilleur sur Heylen, mais sa tête filait au-dessus des cages belges. 120 secondes plus tard, les Espagnols trouvaient enfin la solution pour percer la défense belge. Carvajal centrait côté droit sur la tête d'Alcacer qui remisait vers Suso qui préférait décaler Deuloufeu plutôt que de frapper au but. C'était la bonne option puisque la nouvelle pépite de La Masia ne se faisait pas prier pour tromper Koen Casteels (0-1, 29e).

Voir le but de Gérard Deulofeu

Les Diablotins semblaient éprouver quelques difficultés pour retrouver leurs esprits et avaient besoin d'une action individuelle de Batshuayi pour se relancer. Le Standarman passait entre deux Espagnols avant d'armer du gauche et de forcer Kepa Arrizabalga à se coucher et à concéder le corner. Mais derrière, la défense locale se montrait quelques fois fébriles à l'image d'Heylen, surpris par un rebond, qui laissait Deulofeu la possibilité de s'offrir un duel face à Casteels. Heureusement pour les nôtres, l'attaquant du Barça se loupait complètement.

Alors que l'on semblait s'acheminer vers la mi-temps avec ce score en faveur des Espagnols, les Diablotins égalisaient de manière magistrale grâce à une reprise de volée du gauche à l'entrée du rectangle d'Hannes Van der Bruggen qui se logeait en plein dans la lucarne d'Arrizabalaga. Ce but n'était pas volé au vu des efforts déployés par les hommes de Johan Walem dans cette première période (1-1, 43e). Malgré une frappe de Saraba que Casteels repoussait à la manière d'un handballeur, c'est sur ce score de parité que l'arbitre renvoyait les 22 acteurs de la rencontre aux vestiaires.

Voir le but d'Hannes Van der Bruggen

En deuxième période, le sélectionneur des Diablotins changeait quelque peu ses batteries avec Bruno, Jordan Lukaku et Thorgan Hazard qui remplaçaient Verboom, Mpoku et Batshuayi. Vetokélé, positionné sur le côté droit durant les 45 premières minutes glissait en pointe.

Massimo Bruno très remuant

C'est le frère cadet d'Eden qui s'offrait la première possibilité en seconde mi-temps avec une frappe écrasée du gauche qui passait à côté des cages de Sotres qui avait remplacé Arrizabalaga entre les perches espagnoles.  A la 56e, Praet trouvait Lukaku qui effaçait Carvajal avant de centrer au second poteau où Bruno passait de peu à côté du cuir. Les Diablotins jouaient crânement leur chance et après qu'une tentative de Bruno ait permis d'obtenir un corner, Praet, encore lui, tentait une reprise de volée qui passait largement à côté. Massimo Bruno, décidément bien en jambes, donnait du fil à retordre à l'arrière garde ibère et faisait trembler la barre de Sotres sur une frappe tendue du gauche.

art_219606.jpgLes occasions se faisaient un peu plus rares par la suite et il fallait attendre la 71e minute pour se réveiller quelque peu. Un corner trouvait la tête de Miquel qui obligeait Casteels à effectuer une belle claquette. A 11 minutes du terme, Jonathan Vervoort, entré au jeu quelques minutes auparavant était à la réception d'un corner de Thorgan Hazard. Son ballon passait pas loin du cadre de Sotres. Les Belges prenaient petit à petit l'ascendant et une frappe de Cissé obligeait le portier de la Rojita à rester attentif.

A la 85e, Deulofeu, le premier buteur du match, se rappelait au bon souvenir de Casteels obligeant ce dernier à bien se détendre sur une demi-volée lobée. Quelques secondes plus tard, le portier belge devait encore se détendre sur un corner repris par Bernat. Alors que l'on entrait dans les arrêts de jeu, les Diablotins se créaient une dernière possibilité sur coup-franc. Thorgan Hazard balançait dans le paquet et le cuir revenait dans les pieds d'Ibrahima Cissé dont la frappe obligeait Sotres à se détendre.

C'était le dernier fait d'armes d'une rencontre où les minots de Johan Walem n'auront pas démérité en se procurant quelques occasions intéressantes et surtout en n'en laissant que très peu à la Rojita, championne d'Europe en titre. Il faudra désormais se concentrer sur les qualifications pour l'Euro 2015 dont le premier match aura lieu dans un peu plus d'un mois contre Chypre.

F.Chl.

Belgique U21 : Casteels; Cissé, Arslanagic (c), Heylen (71' Vervoort), Verboom (46' Lukaku); Malanda, Van der Bruggen, Praet (60' Ngawa); Vetokele (83' Tarfi), Batshuayi (46' M. Bruno), Mpoku (46' T. Hazard) (Banc: Coosemans)

Espagne U21: Kepa Arrizabalga (46' Sotres); Carvajal, Aurtenetxe (46' Grimaldo), Gomez, Amat (57'Miquel); Mba (46' Saul Niguez), Deulofeu, Pardo; Alcacer (67' Romero), Suso (57' Torres), Saraba (67'Bernat)

Buts: 29' Deulofeu (0-1), 43e Van der Bruggen (1-1)

Cartons jaunes : Heylen (B)

17:38 Écrit par tackle on web dans Belgique, Diables Rouges, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Belgique - Slovaquie J-1 : les réactions de Witsel, Benteke, Lukaku et Wilmots

Witsel : "Ce match tombe bien pour moi"
 

Benteke : "Le travail du numéro 9, c'est de marquer"

Lukaku : "C'est bien que le coach ait le choix"

Wilmots : "On joue le ranking Fifa"

16:03 Écrit par tackle on web dans Belgique, Diables Rouges, International, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook