Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

28/12/2013

La quenelle de Nicolas Anelka

Le match entre West Ham et West Bromwich Albion ne promettait pas d'être des plus folichons. C'était sans compter sur le concours de Nicolas Anelka. Juste avant la mi-temps, l'ancien international français a planté le premier but de son équipe, sur une belle passe en profondeur de Chris Brunt. Pour fêter cette égalisation, Anelka a choisi une geste sans équivoque, une quenelle.

Le geste "popularisé" par Dieudonné et lourd de sens risque bien de faire parler de lui. Sur Twitter en tout cas, les réactions n'ont pas tardé à affluer.

L'attaquant, qui n'avait plus joué depuis deux mois, n'a pas poussé le vice jusqu'à réitérer son geste après son deuxième but, planté quelques minutes plus tard sur corner. Les plus courtes..

A.He.



15:33 Écrit par tackle on web dans ANGLETERRE, CARTON ROUGE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

20/12/2013

Une blessure qui fait froid dans le dos en Roumanie

Le football peut faire rêver quand est marqué un but d'anthologie ou que les artistes sortent leur arsenal de dribbles. Le tacle fait aussi partie de la panoplie des pratiquants du ballon rond. Un exercice difficile qui peut parfois s'avérer dangereux.

Ce jeudi en Roumanie, on disputait la 19e journée de championnat. Parmi les matchs au programme, un duel entre Botosani et Gaz Metan, deux équipes classées dans le ventre mou. Le genre de rencontre qui n'intéresse personne sauf les supporters des deux camps.

Un accident dramatique va cependant ternir ce match et le mettre sous le feu des projecteurs. Nous sommes à la 38e minute. Botosani mène 2-1. Le but de Gaz Metan a été inscrit par un certain Dan Roman. Cette fois, ce dernier se retrouve sur le devant de la scène pour d'autres raisons.

Il git au sol, hurlant de douleur et la cheville perpendiculaire par rapport à sa jambe. Des images difficiles qui en rappellent d'autres. Dan Roman est évacué et emmené à l'hôpital. Il souffre d'une fracture tibia-peroné et ne devrait plus voir le moindre brin d'herbe avant 9 mois.

La faute à un adversaire un peu trop généreux dans l'engagement. Alors que la victime filait au but, Ciprian Dinu a jeté tout son corps dans la bataille. Emporté par son élan, il a découpé son adversaire en deux avec les conséquences qu'on connait.

L'agresseur n'avait certainement pas l'intention de blesser. Il n'a pas rouspété quand l'arbitre lui a adressé un carton jaune et encore moins quand celui-ci lui a finalement adressé le rouge en se rendant compte de l'étendue des dégâts. Entre les deux, Dinu avait vu l'état de la jambe de sa victime et avait été horrifié, tout comme les autres acteurs se trouvant autour du malheureux.

Interrogé par les médias roumains, Dan Roman a déclaré vouloir effectuer sa revalidation à l'étranger avec des médecins de renommée internationale. Mais le club de Gaz Metan pourrait ne pas le suivre dans son souhait en raison des problèmes financiers qu'il connait.

 

12:50 Écrit par tackle on web dans CARTON ROUGE, LES RESTES DU MONDE, TAQUETS ET TAMPONS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

15/12/2013

Le majeur de Wilshere

Lourdement battus par Manchester City, les joueurs d'Arsenal faisaient grise mine à l'issue de la rencontre. Une frustration qui s'est accompagnée d'un vilain geste pour Jack Wilshere qui a montré son majeur aux supporters des Citizens qui l'avaient charrié pendant la rencontre.

Pour la classe, on repassera.

Bbc76BVCIAAgte_.jpg

10:06 Écrit par tackle on web dans ANGLETERRE, CARTON ROUGE, PHOTOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

12/12/2013

Dimitri Payet fracasse un piquet de corner après son exclusion

image.jpg

Marseille est la plus mauvaise équipe de cette phase de poules de la Ligue des Champions. Le club phocéen a rejoint la triste liste des formations (dont fait partie Anderlecht pour son exercice 2004-2005) à avoir terminer leurs six matchs de groupe avec 0 points. 

L'OM a pour circonstance atténuante de s'être retrouvé dans le groupe de la mort avec Arsenal, le Borussia Dortmund et Naples, mais il espérait quand même sauver les apparences en décrochant au moins un point pour le dernier match disputé à domicile.

Il s'en est fallu de peu puisque le Borussia Dortmund a du attendre les trois dernières minutes pour émerger face à une formation française réduite à dix unités après l'exclusion de Dimitri Payet.

Sur un contre, l'ailier à la tête de narcotrafiquant sud-américain a plongé de façon très théâtrale sur un tacle glissé dans les seize mètres de Nuri Sahin.

Il y avait peut-être un léger contact, mais l'international turc avait de toute façon touché le cuir et le pénalty n'aurait pas été accordé. Par contre Payet aurait pu éviter de prendre un deuxième carton jaune en en rajoutant une couche.

Cette décision de l'homme en noir n'a en tout cas pas plu à l'international français qui s'est ensuite vengé sur un malheureux piquet de corner innocent. Ce dernier a été fracassé en deux et a été recollé avec du ruban adhésif.

Voir la simulation et le drapeau de corner fracassé à partir d'1'00"

10:12 Écrit par tackle on web dans CARTON ROUGE, CHAMPION'S LEAGUE, INSOLITE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

09/12/2013

Au moins trois blessés graves après des affrontements dans un stade au Brésil

6732344-football-scenes-de-violence-dans-un-stade-au-bresil.jpg

Un tirage au sort à 8 millions d'euros, un décolleté, on connaît désormais les poules de la prochaine Coupe du monde au Brésil. Mais derrière le faste, le mondial brésilien inquiète. Retards dans les travaux, accidents, violences dans les stades. Le pays est loin de montrer son plus beau visage à six mois de la grande fête du ballon rond.

On a même encore dépassé les limites ce week-end à Santa Catarina lors d'un match de championnat entre l'Atlético Paranaense et Vasco de Gama.

Nous sommes à la 17e minute du match et les tribunes s'embrasent. On assiste à des affrontements entre les supporters des deux camps. Coups de poing, coups de pied, les caméras filment des visages en sang. Des scènes qui se passent de tout commentaire.

La rencontre avait été délocalisée pour éviter de bagarres entre les bandes rivales de Curitiba. Une mesure sans effet.

Les forces de l'ordre sont intervenues trop tard et un hélicoptère a même du se poser en urgence sur la pelouse pour évacuer un blessé grave.

3527641_5_32e6_de-supporteurs-du-vasco-de-gama-frappent-un-fan_b0281d2cf3a6c3290a00fe8cec5258bb.jpg

Le match a finalement repris après une heure d'interruption, mais le bilan est dramatique et pas encore très précis. Un supporter de Vasco de Gama est actuellement dans le coma et 3 autres personnes sont dans un état critique. Au nom du sport.

"Ca donnait envie de quitter le stade et de rentrer à la maison", a confié Vagner Mancini, le directeur sportif de l'Atletico Paraenense.

Santa Catarina n'accueillera pas de rencontre de la prochaine Coupe du monde.



12:47 Écrit par tackle on web dans CARTON ROUGE, LES RESTES DU MONDE, SUPPORTERS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

27/11/2013

Paulao, victime de cris racistes de ses propres supporters

safe_image-1.png

Ce week-end, Séville était en ébullition pour le derby entre le FC et le Bétis. Un match important pour les deux formations qui ne sont pas très bien classées. Le FC Séville n'était pas dans la première moitié du classement avant le coup d'envoi, tandis que le Bétis occupait la lanterne rouge.

Le match commence très bien pour le FC Séville qui prend l'avance après seulement deux minutes de jeu grâce à un but de l'ancien brugeois Carlos Bacca.

Juste avant la mi-temps, on assiste à l'un des tournants du match. Paulao, le défenseur brésilien du Bétis, est renvoyé aux vestiaires pour une deuxième carte jaune. C'est sous les cris d'imitation de singe de ses... propres fans que le joueur exclu rentre aux vestiaires.

Touché par l'imbécilité de ces soi-disants supporters, le joueur a fondu en larmes sur la pelouse. Dans un communiqué diffusé après la rencontre, Paulao s'est excusé auprès de ses partenaires et des... supporters pour son exclusion qui a précipité la défaite des siens. Le FC Séville a en effet encore planté 3 goals après la carte rouge.

Le Real Bétis a déploré le comportement inacceptable de "ces fans qui ne représentent pas l'esprit du club". L'incident a  aussi fait réagir Sepp Blatter qui a fermement condamné le comportement des supporters du FC Séville.

Reste maintenant à ne pas se contenter de paroles, mais de prendre des sanctions car ce n'est pas la première fois qu'on assiste à ce genre de comportement déplorable dans les enceintes espagnoles.

Le mois dernier, le défenseur français de Grenade Allan Nyom, victime d'une situation similaire sur la pelouse d'Elche, a expédié le ballon avec colère en direction de la tribune, récoltant un carton jaune pour ce geste.

12:31 Écrit par tackle on web dans CARTON ROUGE, ESPAGNE, SUPPORTERS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

20/11/2013

La faute crapuleuse de Mario Mandzukic contre l'Islande

hqdefault.jpg


D'après certains de ses coéquipiers, Mario Mandzukic est un véritable fou. Un gars ingérable et impétueux. A côté de lui, Zlatan Ibrahimovic passerait pour un enfant de coeur paraît-il.

Que ces rumeurs soient fondées ou exagérées, l'attaquant croate n'a en tout cas rien fait pour les faire taire ce mardi. Alors qu'il venait d'ouvrir le score pour l'équipe au damier contre l'Islande, Mario le Terrible a disjoncté 10 minutes plus tard. 

Il a envoyé ses crampons directement dans le genou de Johann Gudmundsson et a été logiquement exclu.

A ce moment, le score n'était que de 1-0 et cas d'égalisation islandaise, c'était les insulaires qui validaient leur billet pour le Brésil.

Heureusement pour Mandzukic, Darijo Srna, en bon capitaine, plantait la deuxième rose croate juste après le repos. La messe était dite et Mandzukic évitait le lynchage du stade Maksimir.

11:04 Écrit par tackle on web dans CARTON ROUGE, MONDIAL 2014, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

19/11/2013

Bougherra, héros de l'Algérie, aurait du être exclu pour ce tacle

Comme en 2010, l'Algérie ira au Mondial. La forteresse de Blida que les supporters locaux avaient investi 7 heures avant le coup d'envoi a fait honneur à sa réputation. Quinzième victoire en 17 matchs pour les Algériens qui l'ont emporté 1-0 grâce à un but de Madjid Bougherra à la 47e minute de jeu.

Pourtant, le défenseur central de Lekhwiya aurait du être renvoyé aux vestiaires juste avant la mi-temps pour un tacle sauvage sur Charles Kaboré. Comme on peut le voir sur les images, Bougherra y va les deux pieds en avant sur l'ancien joueur de l'OM. L'arbitre ne donnera qu'un jaune à l'agresseur.

Petite cause, grand effet.

22:30 Écrit par tackle on web dans CARTON ROUGE, International, MONDIAL 2014, TAQUETS ET TAMPONS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

12/11/2013

Le derby Saint-Etienne - Lyon dégénère

Le duel entre l'AS Saint-Etienne et Lyon constitue un derby que tous les amateurs de Ligue 1 ne manqueraient pour rien au monde. Les deux équipes se sont affrontées dimanche soir et le spectacle était au rendez-vous. Lyon s'est finalement imposé 1-2 mais ce qu'on retiendra surtout, ce sont les tensions qui ont animé l'avant et l'après-match.

L'entraîneur des gardiens met le feu au poudre

Dès l'échauffement, l'entraîneur des gardiens lyonnais Joël Bats a provoqué les supporters de Saint-Etienne en venant accrocher sur le but situé devant leur kop une écharpe de l'OL. Mécontents, plusieurs fans des Verts ont envahi le terrain.

En fin de partie, les joueurs étaient quant à eux surexcités suite au but victorieux inscrit par Lyon dans le temps additionnel. Et le retour au vestiaire a été particulièrement houleux. Le président de l'OL Jean-Michel Aulas a accusé sur Canal + Stéphane Ruffier, le portier stéphanois, de l'avoir frappé.

Frappé? Pas frappé?

"L'un de nos médecins a fait une remarque en rentrant aux vestiaires. Fabrice Grange, qui est un ancien Lyonnais, un ancien de l'équipe de France, a cru bon de vouloir essayer frapper notre médecin. Alors que j'essayais de les repousser, Stéphane Ruffier est arrivé par derrière et m'a asséné un très grand coup dans le dos. Quand on est gardien de but, qui plus est pilote de Ferrari, je pense qu'on doit pouvoir garder ses nerfs", a déclaré Jean-Michel Aulas.

Mais Stéphane Ruffier a contesté ces attaques et accusations dans Le Parisien. Pour lui, il ne s'agit que d'une petite poussée. "Il y avait une altercation dans laquelle je n'étais pas impliqué. Mon entraîneur des gardiens, Fabrice Grange, était entouré de pas mal de gens qui le poussaient. Jean-Michel Aulas est arrivé, je ne sais pas pourquoi. Je n'ai fait que le repousser. Il dit que je l'ai frappé dans le dos, c'est scandaleux ! Si je l'avais fait, il n'aurait pas pu faire une interview avec Canal + trois minutes plus tard... Je n'attaque pas les gens dans le dos, et d'ailleurs je n'attaque personne, ce n'est pas mon éducation. [...] Ses déclarations sont honteuses."

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo


14:25 Écrit par tackle on web dans CARTON ROUGE, FRANCE, TAQUETS ET TAMPONS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

11/11/2013

Quand des supporters frappent leurs joueurs à la demande du président du club

Voilà le genre d'excès qui ne va pas redorer l'image du football. Au Pérou, l'Union Fuerza Minera a été éliminée de la Coupe nationale au stade des 1/8e de finale par Saetas de oro.

Battus 1-0 au match aller, l'Union Fuerza Minera l'a emporté sur le même score dans ses installations. Après 120 minutes, les équipes étaient toujours à égalité et c'est la séance des tirs au but qui a décidé de l'issue de la rencontre.

Les joueurs locaux ont échoué dans l'exercice pour la plus grande colère de leurs dirigeants. Le président du club a ainsi demandé aux supporters de s'en prendre à ses ouailles.

Attendus près de leur bus, les joueurs de l'Union Fuerza Minera ont été frappés par les fans qui s'en sont donné à coeur joie. Martin Dall'Orso, qui a raté le tir au but décisif, a été le joueur le plus gravement blessé. Son épouse a aussi été prise pour cible.

Des images scandaleuses.

08:35 Écrit par tackle on web dans CARTON ROUGE, INSOLITE, LES RESTES DU MONDE, SUPPORTERS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

07/11/2013

Une exclusion stupide signée Mbokani

Si Genk est actuellement en tête du groupe G de l'Europa League, les Limbourgeois sont talonnés par le Dynamo Kiev. Lors de la quatrième journée, le club ukrainien se déplaçait au FC Thoune. Un match bien négocié par le Dynamo, qui est allé s'imposer 0-2 en Suisse. Seul ombre au tableau, l'exclusion de son attaquant Dieumerci Mbokani. Un double carton jaune pour le moins... stupide.

 
A la 17e minute, l'ancien Anderlechtois commet une faute évidente sur le défenseur Lukas Schenkel. Dieu entame alors un échange pas forcément amical avec l'arbitre de la rencontre. Mais ces quelques mots semblent agacer l'homme en noir, qui appelle alors le joueur pour lui coller une carte jaune. Plutôt que de faire profil bas, Mbokani continue d'exprimer son mécontentement. Un peu trop au goût du ref', qui sort le carton jaune pour la deuxième fois. Et exclut donc l'avant-centre. 
 

23:15 Écrit par tackle on web dans CARTON ROUGE, EUROPA LEAGUE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

04/11/2013

Quand les entraineurs de Givry et Walhain ne manient pas la langue de bois

Le football un sport aseptisé ? On peut le croire quand on entend des interviews d'après-matchs avec un discours cadenassé du style : "L'important, c'était les 3 points" ou "Je ne parle pas de l'adversaire" etc. Il faut dire que le moindre mot de travers a des répercussions dans les médias et qu'on hésitera pas à parler de dérapage.

En Promotion, on se moque de ces considérations. On aime parler vrai. Ainsi, après le match de Promotion D entre Givry et Walhain, remporté 4-1 par les locaux, les entraineurs n'ont pas hésité à s'allumer et au diable le Fair Play.

1437354363_ID6967361_-thierry_blinden_rgh013_1_H3FPWR_0.JPGThierry Blindenbergh, l'entraîneur de Walhain, a lancé la première salve malgré la lourde défaite des siens : "Givry était la plus mauvaise équipe que l'on a rencontrée du championnat. Je suis de Bruxelles, je crois qu'on était à Zaventem aujourd'hui car ils n'ont pas fait une passe au sol." 

Des propos auxquels Eric Picart, le T1 de Givry a répondu: "C'est un gros frustré, qu'il retourne à Bruxelles jouer son petit truc et on se retrouvera au match retour. Son car est là, il peut repartir tout de suite! Voilà ce que j'ai à dire à des gens qui n'ont pas de cerveau"131027-Web-Bonus-Eric-Picart-Givry.jpg

Vivement le match retour...

Voir la séquence complète sur TV Lux

21:40 Écrit par tackle on web dans Belgique, ÇA SE PASSE EN DESSOUS, CARTON ROUGE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Les supporters du Partizan Belgrade mettent le feu au Marakana

C'est le match que tout Belgrade et toute la Serbie attend : le derby entre l'Etoile Rouge Belgrade et le Partizan. Pour cette occasion, le Marakana fait le plein et  fait honneur à sa réputation de volcan en s'embrasant de la passion des supporters fanatiques des deux camps.

Ceux du Partizan l'étaient sans doute un peu trop puisqu'ils ont allumé un feu de joie alors qu'il ne restait que 5 minutes à jouer. Pourtant, leur équipe était menée 1-0 depuis la 19e et un auto-goal de Milan Obradovic. Mais quand on peut "se faire" le stade de l'ennemi juré, on ne s'en prive pas.

La rencontre a du être interrompue pendant une dizaine de minutes, le temps de laisser les pompiers éteindre les différents incendies. Il faut dire que ceux-ci sont monnaie courante vu que les supporters des deux camps n'arrêtent pas de se lancer des fumigènes pendant toute la rencontre.

La Fédération serbe a cette fois décidé de sévir en privant les deux équipes de supporters pour leur prochaine rencontre à domicile. Une sanction qui n'empêchera sûrement pas les fans des deux camps de mal se comporter lors du prochain derby.

19:29 Écrit par tackle on web dans CARTON ROUGE, LES RESTES DU MONDE, SUPPORTERS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook