Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

24/02/2014

Le magnifique slalom de Danilo Moreno Asprilla

Non, le championnat bulgare est loin d'être nul. La preuve, c'est que Ludogorets Razgrad, champion en titre et actuel leader de la compétition, est bien parti pour atteindre les 1/8e de finale de l'Europa League après sa victoire 0-1 à Rome contre la Lazio à l'occasion du match aller des 1/16e de la compétition (avec une exclusion du Belge Luis Pedro Cavanda côté Lazio).

En Bulgarie, on a aussi bien compris que parmi les équipes hypes de la prochaine Coupe du monde, il y avait la Colombie. Du coup, le Litex Lovech, dauphin de Ludogorets, a été faire son marché hivernal du côté de Patriotas Boyaca pour y enrôler Danilo Moreno Asprilla.

Asprilla, un nom qui fait rêver du côté de Bogota puisqu'on pense directement à l'ancien joueur répondant au doux prénom de Faustino. Ancien joueur de Newcastle et de Parme, il a marqué 20 buts en 57 sélections à l'époque de la génération dorée des Cafeteros emmenée par Carlos Valderrama et René Higuita.

Danilo Moreno Asprilla n'atteindra peut-être pas le même niveau que son célèbre homonyme, mais il n'est pas dénué de talent. A Lovech, il y avait encore un petit air de Sotchi ce dimanche puisque le Colombien a ouvert son compteur personnel contre Beroe Stara Zagora en s'offrant un slalom entre quatre adversaires sur le goal d'ouverture.

Le nouveau renfort offensif plantera même ensuite une deuxième rose histoire que sa première sous ses nouvelles couleurs soit une entière réussite.

N'ayant coûté que 300.000 euros, on se dit qu'Asprilla, il constitue plutôt une bonne affaire pour Litex Lovech

14:15 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le superbe enchainement de Carlos Tevez

img-photo-la-celebration-de-tevez-1393241411_x610_articles-180943.jpgCe dimanche soir, la Juventus a conforté son statut de leader de la Serie A en remportant le derby turinois (1-0). C'est Carlos Tevez qui a marqué l'unique but de la rencontre aux alentours de la demi-heure de jeu. L'Argentin a fait parler sa technique en enchainant un contrôle orienté puis une frappe du pied droit qui n'a laissé aucune chance à Daniele Padelli, le dernier rempart du Torino.

C'est le 14e pion de la saison de Carlitos, qui revient ainsi à hauteur du meilleur buteur du championnat, Guiseppe Rossi (celui-ci est cependant blessé depuis un petit temps et ne devrait pas revenir tout de suite sur les pelouses)

Grâce à cette victoire, la Vieille Dame conserve ainsi ses 9 unités d'avance sur la Roma, qui l'a emporté à Bologne grâce notamment à un but de Radja Nainggolan. Les Giallorossi comptent cependant une rencontre de moins et pourraient revenir à six unités en cas de succès lors de celle-ci.

Une photo cocasse de la célébration de but

Plus que le but, c'est la célébration de Carlos Tevez qui a amusé la toile. L'Argentin a mimé le fait de jouer de la trompette. Rien de bien incroyable jusque là. 

Mais la perspective du cliché le met dans une position plus que cocasse.

09:41 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, ITALIE, PHOTOS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le coup-franc magistral d'Hakan Çalhanoğlu

Les saisons se suivent et ne se ressemblent pas pour le Borussia Dortmund. Finaliste de la dernière édition de la C1 et premier dauphin du Bayern Munich, le club de la Ruhr devrait avoir difficile à rééditer ces bonnes performances cette année. 

Seulement troisièmes en championnat, les Schwarz-Gelben restent sous la menace de Schalke 04 et du Wolfsburg de Kevin De Bruyne et Junior Malanda. Mais, ce week-end, les hommes de Jürgen Klopp avaient une belle carte à jouer. 

Le Bayer Leverkusen, deuxième, ayant subi sa quatrième défaite consécutive toutes compétitions confondues sur la pelouse de Wolfsburg et Schalke 04, ayant été accroché sur ses terres par Mayence, le Borussia Dortmund avait l'occasion de s'emparer de la deuxième place  de la Bundesliga et de prendre ses distances par rapport à ses deux poursuivants (ou de garder le même écart dans le cas de Wolfsburg).Le déplacement sur la pelouse d'un Hambourg bien malade était l'occasion rêvée. Mais le rêve va vite tourner au cauchemar. 

Car les choses ont changé cette semaine au HSV. Le club s'est séparé de son entraineur Bert Van Marwijk et a confié la direction des opérations à Mirko Slomka. Effet psychologique immédiat puisque le club hanséatique l'a emporté sur le score sans appel de 3-0.

Malgré sa domination territoriale, Dortmund n'a su que trop peu inquiéter le gardien local René Adler. Son hôte, lui, a exploité la moindre de ses possibilités pour mener 2-0 à l'heure de jeu grâce à des réalisations de Petr Jiracek et Pierre-Michel Lasogga. Privé de Neven Subotic et Mats Hummels, le Borussia peine sur le plan défensif et il encaissera un troisième pion dans les arrêts de jeu.

Hakan Çalhanoğlu hérite d'un coup-franc à 40 mètres du mur. Il décide de le jouer direct et surprend Roman Weidenfeller d'une frappe incroyable qui va se loger directement dans la lucarne. Le banc hanséatique explose de joie tout comme les 57 000 supporters présents. Jürgen Klopp rit jaune, mais semble aussi apprécier le geste. Ils viennent sans doute d'assister à ce qui sera l'un des buts de l'année de l'autre côté du Rhin.

Ce goal fantastique et ce résultat permettent au HSV de sortir provisoirement de la zone rouge. Même si le club occupe toujours une position de barragiste.

Mais l'espoir est revenu de s'en sortir est revenu du côté de la Imtech Arena.

F.Chl.

09:22 Écrit par tackle on web dans ALLEMAGNE, Buts d'anthologie, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

20/02/2014

Moses Odjer en test au Standard

Troisième du dernier mondial U20 en Turquie avec le Ghana, Moses Odjer est actuellement en test au Standard. Le coéquipier de l'Anderlechtois Acheampong impressionne par sa précocité puisqu'il n'avait que 16 ans (maintenant 17) lors de ses titularisations à la Coupe du Monde. Il s'était notamment illustré par un magnifique but contre le Chili en quart de finale. À l'époque, le milieu de terrain avait attiré l'attention de grandes équipes comme Manchester United, Benfica et Porto. Dernièrement, il était activement convoité par le Chievo Vérone. 

 
Même si le test se montre concluant, le joueur de Tema Youth devrait terminer la saison avec son club actuel avant de rejoindre le club liégeois cet été.
 

13:44 Écrit par tackle on web dans Belgique, Buts d'anthologie, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

17/02/2014

Il marque 12 secondes après ses débuts pour Dortmund

Milos Jojic, ce nom ne vous dit sans doute rien, mais il évoque sans doute plus de souvenirs à l'Anderlechtois Aleksandar Mitrovic qui l'a côtoyé au Teleoptik puis au Partizan Belgrade. C'est lui qui distillait de bons ballons à destination du poulain de Nenad Jestrovic

Pour la modique somme de 2 millions d'euros, Jojic, qui fêtera ses 22 printemps le 19 mars prochain, a rejoint le Borussia Dortmund aux dernières heures du mercato hivernal.

Ce samedi, les vice-champions d'Europe et d'Allemagne recevaient l'Eintracht Francfort dans le cadre de la 21e journée de Bundesliga. Les Schwarz-Gelben déroulent et mènent 3-0 à la 47e après un doublé d'Aubameyang et un but de Lewandowski.

Il ne reste que 22 minutes à jouer quand Jürgen Klopp décide de faire souffler sa gâchette arménienne Henrikh Mkhitaryan pour permettre à sa nouvelle recrue serbe d'effectuer ses premiers pas sous sa nouvelle vareuse et devant ses nouveaux supporters.

Le contexte est parfait, Jojic va pouvoir montrer ce qu'il a dans le ventre sans la moindre pression. Sauf que le garçon est impatient. 17 secondes après sa montée, il est déjà à l'affût pour expédier au fond des filets un ballon repoussé dans ses pieds par le gardien de l'Eintracht Francfort.

17 secondes ou plutôt 12 puisque le ballon n'aura été en jeu que pendant ce laps de temps. C'est ce qui s'appelle des débuts de rêve.

Un récidiviste

Milos Jojic n'en est pas à son coup d'essai en la matière. Lors de sa première sélection en équipe A Serbe à l'occasion d'une joute amicale contre le Japon le 11 octobre dernier, il avait marqué 5 minutes après son apparition sur la pelouse.

Au Partizan Belgrade, il avait aussi secoué les filets à l'occasion de son premier match officiel. C'était le 15 septembre 2012 contre Hadjuk Kula. Cette fois là, onze minutes lui avaient été nécessaires avant de trouver la faille.

Un récidiviste donc, mais à chaque fois plus rapide.

F.Chl.

Son goal contre le Japon, 5 minutes après sa montée

Un but pour ses débuts au Partizan, 11 minutes après sa montée. Un certain Aleksandar Mitrovic marquera aussi ce jour là.

10:25 Écrit par tackle on web dans ALLEMAGNE, Buts d'anthologie, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Emerson, ce récidiviste

Toujours en lutte pour sa survie parmi l'élite, Livourne a arraché hier trois précieuses unités sur la pelouse de Cagliari. Les Toscans peuvent remercier leur défenseur central Emerson qui a débloqué le marquoir juste avant la pause.

Et de quelle manière ! Décalé sur le côté droit, le joueur de 34 ans à décoché une frappe terrible des 40 mètres qui a fini sa course dans les filets de Vlada Avramov qui n'a pas esquissé un mouvement sur le coup.

Emerson Ramon Borges n'est pourtant pas un inconnu en Italie lorsqu'on parle de frappes lointaines. Ce gaucher n'a rien à envier à Roberto Carlos à ce niveau. Le 30 octobre dernier, il avait d'ailleurs déjà signé un but sensationnel contre Torino après avoir expédié un missile de 35 mètres

La suite de la rencontre sera plus musclée puisque l'arbitre a du sortir ses bristols à de nombreuses reprises. Au final, 8 avertissements et 3 joueurs priés d'aller prendre leur douche avant tout le monde. Au final, Livourne l'emportera 1-2, Paulinho doublant la mise sur pénalty avant que Nenê ne redonne espoir aux Sardes.

09:31 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, ITALIE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Neymar célèbre son retour avec un joli but

Le FC Barcelone, qui se déplace ce mardi à Manchester City dans le cadre de la manche aller du choc des 1/8e de finale de la C1, pourra compter sur ses deux stars offensives Lionel Messi et Neymar, brillantes contre le Rayo Vallecano ce samedi. 

Auteur d'un doublé, La Pulga a atteint le cap des 228 pions en Liga, ce qui lui permet de dépasser le légendaire Alfredo Di Stéfano (227) et de prendre la troisième place des meilleurs buteurs de l'histoire de cette compétition, ex-aequo avec l'ex-attaquant du Real Raul Gonzalez (228).

Neymar s'est lui contenté d'un seul but, mais celui-ci valait le déplacement. Parti du milieu de terrain, le Brésilien a mis un adversaire dans le vent avant d'armer une frappe des 25 mètres imparable.

On notera que la défense du club madrilène a vraiment laissé à Neymar tout le temps d'armer sa frappe et que le placement du gardien, un peu trop avancé, a aussi favorisé "l'exploit" de l'ailier qui aurait pu nous épargner cette petite danse ridicule avec Dani Alvès juste après.

Vincent Kompany et sa bande sont prévenus. Il faudra sortir le grand jeu pour contrer les stars catalanes.


Golazo de Neymar Barcelona - Rayo Vallecano 6... par elencrrist05

09:17 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, ESPAGNE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

16/02/2014

Un but que n'aurait pas renié Eric Cantona

C'est le chef-d'oeuvre d'Eric Cantona sous la vareuse de Manchester United. Le 21 décembre 1996 contre Sunderland, King Eric partait du milieu de terrain, dribblait deux Black Cats avant de combiner avec un partenaire et de conclure sur une magnifique frappe lobée dans la lucarne opposée. 

On ne dira pas qu'on a assisté au copier-coller de ce goal ce week-end lors du match du championnat mexicain entre Cruz Azul et Puebla, mais difficile de nier une similitude au niveau de la frappe que l'on doit à Marco Fabian.

Le jeune international de Cruz Azul a marqué l'unique but de la rencontre dans les dernières secondes et permet à son club de rester en tête du championnat. Mais, il espère surtout convaincre son sélectionneur Miguel Herrera de le reprendre dans son groupe de 23 joueurs pour le mondial brésilien.

Ce genre de geste décisif pourrait faire pencher la balance en sa faveur.

22:04 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

14/02/2014

Le but de folie de Mario Balotelli contre Bologne

Mario Balotelli restera sans doute toute sa carrière un joueur imprévisible. Complètement à la ramasse contre Naples, il avait été remplacé avant de fondre en larmes sur le banc. Cette semaine à l'entrainement, il s'était fait remarqué négativement pour avoir brossé certains exercices. Et ce vendredi, il a claqué un but de classe mondiale contre Bologne. Avec Super Mario, c'est décidément tout ou rien.

La victoire était impérative pour les Rossoneri dans cette confrontation contre une équipe Rossoblù privée depuis une semaine de son génial gaucher Alessandro Diamanti, parti rejoindre Marcelo Lippi en Chine. 

La délivrance sera donc tombée à 4 minutes du terme alors que les tifosi présents dans les travées de San Siro commencaient déjà à gronder.

A 30-35 mètres des buts, légèrement décalé sur la droite, l'attaquant au maillot floqué du numéro 45 a hérité d'un ballon récupéré par Riccardo Montolivo après un bon pressing de Sulley Muntari. Pas d'hésitation, Balo a balancé un boulet de canon somptueux qui n'a laissé aucune chance à Gianluca Curci, désormais gardien des cages de Bologne depuis la suspension de Jean-François Gillet.

Le coup de génie de Super Mario (10e but en championnat au passage) faisait exploser de joie les partisans Rossoneri et un Clarence Seedorf qui voyait déjà le spectre d'une nouvelle contre-performance.

En attendant les autres rencontres de ce week-end, l'AC Milan remonte à la 10e place du classement à 4 points du voisin Interiste, dernier détenteur d'un ticket pour l'Europa League.

L'espoir de retrouver la scène continentale la saison prochaine reste donc toujours possible pour le deuxième club le plus titré en Serie A.

F.Chl.


balotelli goal ac milan 1-0 bologna 14/2/14 par uselessrascals

23:55 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, ITALIE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

13/02/2014

Le solo de Lionel Messi pour battre un nouveau record

La finale de la Copa del Rey nous offrira donc un Clasico. Après la qualification facile du Real Madrid au détriment de l'Atlético voisin, c'est le Barça qui a assuré sa place au stade ultime de l'épreuve en se contentant du partage sur la pelouse de la Real Sociedad (1-1).

Après même pas une demi-heure de jeu, Lionel Messi coupait court à tout suspense en ouvrant le score après un solo entamé depuis la moitié du terrain.

Mais La Pulga fut aussi bien aidé par la défense basque sur le coup. Il a hérité du cuir après une grossière perte de balle dans le rond central de José Angel

Lancé à toute allure vers les cages adverses, Messi ne sera guère inquiété par les 5 joueurs basques trainant dans ses parages.

Sur la frappe du gauche de l'Argentin, Zubikarai, déjà auteur d'une bourde malheureuse à l'aller, n'a pas pu suffisamment dévier le cuir.

Après une année 2013 où il a été contrarié par les blessures et n'a pas atteint les mêmes sommets que d'habitude, le petit prodige du Barça retrouve son meilleur niveau à quelques mois d'une Coupe du monde qui manque toujours à son impressionnant palmarès. Pour info, il en est déjà à 8 buts en 10 matches en 2014. Vincent Kompany, qui aura la lourde de tâche de le tenir en boîte lors du 1/8e de finale de C1 contre Manchester City, est prévenu.

Messi dans l'histoire

Depuis ce mercredi, Lionel Messi est le nouveau co-détenteur du record du plus grand nombre de buts inscrits pour un même club. Son 335ème pion en 405 matchs pour le Barça lui permet d'égaler la légende de l'Athletic Bilbao, Telmo Zarra, qui a inscrit le même nombre de buts entre 1940 et 1955. Mais ce dernier devance tout de même le quadruple Ballon d'Or en termes de ratio buts/matchs puisqu'il ne lui avait fallu que 352 matches pour y parvenir.

Décédé en 2006 des suites d'un infarctus à l'âge de 85 ans, Telmo Zarra a été six fois meilleur buteur du championnat espagnol et a scoré à 20 reprises sous le maillot de la Roja en autant de sélections. Une distinction décernée par le quotidien sportif espagnol Marca au meilleur buteur espagnol du championnat d'Espagne de football de première et deuxième division porte son nom, le trophée Zarra. Il fut créé lors de la saison 2005-06 peu de temps après sa disparition.

Zarra-01.jpg

Fernando Llorente et Roberto Soldado, qui ont depuis tous les deux quitté la Liga pour la Juventus et Tottenham, l'ont remporté la saison dernière avec 17 buts à leur compteur. La victoire de Llorente était toute symbolique puisqu'il évoluait dans le même club que Telmo Zarra, l'Atlético Bilbao. Le recordman de victoires de ce trophée est David Villa qui l'a gagné à 4 reprises. Cette saison, il devrait normalement revenir à Diego Costa qui a choisi il y a peu de défendre les couleurs de l'Espagne plutôt que celles du Brésil.

F.Chl.

Le but de Lionel Messi contre la Real Sociedad

Telmo Zarra en vidéo

10:56 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, Culture, ESPAGNE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

11/02/2014

L'enchainement parfait de Jutkiewicz

Bolton ne devrait pas encore retrouver la Premier League la saison prochaine. Seulement 19e au classement avec 5 unités d'avance sur le premier relégable Charlton, désormais propriété de Roland Duchâtelet, les Wanderers n'ont pu faire mieux qu'un partage à domicile (2-2) contre Bournemouth dans le cadre de la 29e journée de Championship.

Du coup, on se console comme on peut au Reebok Stadium et l'on remercie Lukas Jutkiewicz quand il décide de marquer un bit de classe mondiale.

L'attaquant anglo-polonais, prêté depuis cet hiver par Middlesborough, a réussi un enchainement parfait sur un long renvoi de la défense. Un amorti de la poitrine suivi d'un contrôle et d'une demi-volée qui a lobé un gardien adverse un peu trop avancé sur cette phase. 

16:54 Écrit par tackle on web dans ANGLETERRE, Buts d'anthologie, ÇA SE PASSE EN DESSOUS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Un but après 3,8 secondes de jeu

La Nouvelle-Zélande n'est pas seulement une terre de Rugby. Les Néo-Zélandais se débrouillent également plutôt pas mal avec un ballon rond. Le joueur semble avoir remarqué que le gardien adverse est avancé et tente sa chance dès le coup envoi. Véritable coup de génie ou maladresse du gardien ? On vous laisse juger par vous-même...
 

Ce n'est pas le but le plus rapide de l'histoire du football, puisque c'est Nawaf Al Abed qui détient ce record avec ce but inscrit après 2 petites secondes de jeu. 

13:50 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Un gardien espagnol marque des 90 mètres

Il s'en est passé des choses assez originales dans les divisions inférieures de plusieurs championnats européens ce week-end. Un but "venteux" en D2 anglaise, un tacle défensif qui se transforme en but en D4 italienne et une célébration de but spéciale à l'échelon provincial italien.

Petit détour maintenant par l'Espagne et sa troisième division avec une rencontre entre La Roda et Arroyo. A priori, deux équipes pas très intéressantes puisqu'elles se retrouvent classées dans les bas-fonds, mais à égalité de points.

Si les locaux l'emporteront 2-0, ils le doivent en grande partie à leur dernier rempart Victor Bocanegra. Non pas parce qu'il a sorti quelques parades décisives, mais parce qu'il a ouvert le score pour les siens en dégageant un ballon depuis sa surface de réparation.

Certes, ce n'est pas la première fois que ce genre d'événement se produit dans une rencontre de football, mais ce qui est plus rare, c'est que le ballon n'a pas rebondi sur le sol avant de terminer sa course dans les filets adverses.

Et Victor Bocanegra n'a semble-t-il pas non plus été aidé par un vent excessif, ce qui rend son goal plus joli encore.

11:10 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, ÇA SE PASSE EN DESSOUS, ESPAGNE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook