Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

04/04/2014

Un gardien de futsal claque un superbe goal !

 

11:22 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

02/04/2014

Pastore fait danser les Blues

On joue les arrêts de jeu au Parc des Princes. Paris mène 2-1 face à Chelsea, et tout le monde semble satisfait du résultat. Tout le monde, sauf Javier Pastore. L'Argentin s'envole, et le temps suspend son vol. La pelouse du Parc, c'est son lac de Lamartine à lui. Avec ses deux interminables jambes en guise de crayons, El Flaco écrit la dernière envolée poétique de l'histoire de cette rencontre. La dernière, et la plus belle.

Si son compère Lucas semble jouer avec une manette où il est impossible de relâcher la touche R1, Pastore, lui, joue sur L2. En marchant, et en dribblant. Willian, Lampard et Azpilicueta sont effacés par l'Argentin comme des poteaux de slalom sous les déhanchés aériens de Marcel Hirscher. Le pied gauche de Javier et la lenteur de la détente de Cech font le reste. 24 heures après Diego, c'est un autre joueur hors du temps, aussi nonchalant que génial, qui fait vibrer l'Europe du football. 

Un but à 42 millions d'euros.


Pastore put Paris on fire ! par belgacom11

En guise de bonus: la réaction depuis le banc de touche de Mario Verratti. Collector.

23:13 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, CHAMPION'S LEAGUE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le but stratosphérique de Diego contre le Barça

Si le gardien des Diables rouges Thibaut Courtois a une nouvelle fois été décisif ce mardi soir, il n'est pas le seul joueur de l'Atlético Madrid à avoir marqué les esprits.

Monté au jeu à la demi-heure pour remplacer Diego Costa, Diego a inscrit l'un des buts de la compétition. A la 56ème, Diego a envoyé un missile venu d'ailleurs dans la lucarne de Pinto.

En plus d'être splendide, ce but met les Madrilènes en position de force avant le match retour.


Wonderful goal of Diego against FC Barcelone ! par belgacom11

08:51 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, CHAMPION'S LEAGUE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

31/03/2014

Juan Roman Riquelme n'a rien perdu de son coup de patte

A bientôt 36 ans, Juan Roman Riquelme est sans doute l'un des derniers (voir le dernier) vestiges du poste de "numéro 10" à l'ancienne. Présenté en son temps comme le successeur de Diego Maradona, le natif de San Fernando n'a pas réussi à marcher sur les traces de la légende du football albiceleste malgré une carrière honorable et un coup de patte qui aura ravi les puristes.

Après avoir commencé, comme El Pibe de Oro, à Argentinos Juniors, Riquelme a rejoint Boca Juniors pour devenir le meilleur meneur de jeu du championnat argentin. Des qualités qui ont tapé dans l'oeil du Barça en 2002, mais l'aventure sera de courte durée et se soldera par un échec.

Sans doute un rien trop lent pour une équipe de ce niveau et pas vraiment efficace en perte de balle, c'est à Villareal que JR séduit les observateurs de la Liga.

Acec une équipe construite autour de lui, il brille sous la liquette du submarino amarillo qu'il conduit à une 3e place synonyme de C1 en 2005. En 150 matches pour Villareal, il aura planté 40 roses.

En février 2007, Riquelme retourne à la surprise générale dans son Argentine natale pour se rapprocher de sa famille. Transféré à titre définitif à Boca Juniors en 2008, Riquelme régale le public fanatique de la Bombonera avec sa vista.

L'équipe atteint la finale de la Copa Libertadores en 2012, mais s'y incline. Un échec pour le chef d'orchestre argentin qui annonce alors son départ de Boca Juniors pour ce qui s'apparente à une fin de carrière. Mais en février 2013, il réintègre l'effectif de Carlos Bianchi pour le plus grand bonheur de tout le club.

Toujours motivé par le derby contre le rival de River Plate, Riquelme n'oublie pas de se transcender à cette occasion. Ce dimanche, il a offert l'égalisation à Boca Juniors sur un superbe coup franc qui a laissé le gardien adverse sans réaction et a rendu le commentateur quasi aphone.

Un coup de patte magistral qui n'aura pas empêché les Xeneize de s'incliner finalement 1-2. Un revers qui les place à la 12e place du classement à 5 unités de River Plate (17 points), deuxième ex aequo avec l'Estudiantes et Velez Sarsfield Le Torneo Final étant actuellement dominé par Colon qui occupe la première place avec 18 points.

F.Chl.

14:31 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

30/03/2014

Après Rooney et Engelaar, voici Brecht Capon

4-0, c'est visiblement le tarif syndical pour le Cercle au stade des Éperons d'Or. La dernière visite des Brugeois à Courtrai s'était en effet soldée sur le même résultat.

Samedi, cette rencontre des peu excitants Playoffs 2 nous a offert, outre quatre réalisations, un véritable bijou signé Brecht Capon. Le latéral des locaux, visiblement inspiré par les récentes réalisations de Wayne Rooney et d'Orlando Engelaar, y est allé d'un lob très lointain pour tromper un Joris Delle visiblement déjà passé en mode 'off' après les trois premiers buts encaissés.

L'erreur d'appréciation du gardien est manifeste, mais passe tout de même après cette inspiration géniale de Capon. Pour une fois, il ne fallait pas attendre Match of the Day pour voir un beau but.

15:49 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, JUPILER PRO LEAGUE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

29/03/2014

Une patate pour Naldo, un assist pour De Bruyne

Dans le cadre de la 28ème journée de Bundesliga, Wolfsburg recevait l'Eintracht Francfort. Les hommes de Mirko Slomka devaient s'imposer afin de rester dans la course à la 4ème place, synonyme de Ligue des Champions.

Les choses ont pourtant mal démarré pour les locaux puisque Stefan Aigner ouvrait la marque dès la 11ème minute pour le compte de Francfort. Mais Wolfsburg va renverser la tendance en seconde période, tout d'abord grâce à Ivica Olic, bien servi par Kevin de Bruyne. Alors que tout le monde voyait les deux équipes  se dirigeaient vers un match nul, Naldo en décida autrement. À 35 mètres des buts, le défenseur brésilien a envoyé une frappe surpuissante, tout droit dans la lucarne de Trapp. Un but qui permet à Wolfsburg de revenir à 1 point de Leverkusen, accroché par Braunschweig.

E.L


Wolfsburg 2-1 Frankfurt - All Goals - 29-03-2014 par feed8

20:02 Écrit par tackle on web dans ALLEMAGNE, Belges à l'étranger, Buts d'anthologie, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

28/03/2014

Le joli lob de Carlos Vela

Il y a trois saisons, Anderlecht avait imaginé attirer la grande promesse du football mexicain Carlos Vela. Arrivé en 2006 du côté d'Arsenal alors qu'il n'était âgé que 17 ans, l'attaquant n'a jamais réussi à s'imposer au sein de l'équipe dirigée par Arsène Wenger.

En août 2011, il est prêté du côté de la Real Sociedad où il explose sous la houlette de l'entraineur français Philippe Montanier. Dans une équipe joueuse, le Mexicain s'amuse, empile les goals et est acheté à titre définitif. 

Cette saison, Montanier est retourné dans son Hexagone natal pour reprendre en mains le stade Rennais, mais son successeur Jagoba Arraste n'a pas changé la philosophie de jeu du club basque pour autant.

Qualifié pour la C1 cette année, la Real Sociedad aura du mal à rééditer sa performance à la fin de la saison puisqu'elle accuse sept points de retard sur l'Athletic Bilbao, quatrième et détenteur du dernier ticket qualificatif pour la Coupe aux grandes oreilles.

En attendant, le club basque a remporté une victoire précieuse contre Valladolid ce jeudi soir. Un seul but, mais quel but. Servi par une belle passe au-dessus de la défense de Prado, Carlos Vela va aller tromper le gardien d'un joli lob.

Dommage que l'attaquant mexicain qui se dit "saoûlé par le football" ait renoncé à participer à la prochaine Coupe du monde.


Goal Carlos Vela - Real Sociedad 1-0 Real... par yooong

16:25 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, ESPAGNE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Seydou Keita marque le but le plus rapide de l'histoire de la Liga

Après un exil doré de deux saisons du côté de Dalian Aerbin en Chine, Seydou Keita est revenu en Espagne cet hiver. Prêté avec option d'achat à Valence, le Malien, vainqueur de deux C1 et de 3 Liga lors de ses passages au FC Séville et au Barça, s'est illustré lors de la 30e journée de championnat en inscrivant le but le plus rapide de l'histoire de la Ligue.

Plus rapide qu'Usain Bolt, Keita n'aura eu besoin que de 7,6 secondes pour faire trembler les filets d'Alméria après un énorme pressing pour intercepter un ballon joué en retrait vers le gardien. Un record à ajouter sur son CV à défaut d'une victoire puisque Valence a finalement du partager l'enjeu 2-2. Autre moins bonne nouvelle pour le joueur, il a du quitter la pelouse à 5 minutes de la fin de la première période en raison d'une blessure.

Avec ce but ultra-rapide, le milieu de terrain espère convaincre ses dirigeants de lever l'option d'achat de son contrat. Sans quoi, il pourrait mettre un terme à sa carrière.

Ce serait dommage.

10:50 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, ESPAGNE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

27/03/2014

Mario Balotelli, l'autre as italien du coup franc

Super Mario a rappelé aux Italiens qu'il n'y a avait pas qu'Andrea Pirlo qui brillait dans l'exercice

Avec un bilan 4 défaites consécutives (dont deux très lourdes contre l'Atlético Madrid et Parme) et un match nul, l'AC Milan ne partait favori de son duel contre la Fiorentina. La Viola, bien qu'éliminée par la Juventus en Europa League, restait sur une victoire sur la pelouse de Naples et occupe une très belle 4e place au classement de la Serie A. Autant dire qu'on s'attendait vraiment à voir les hommes de Vincenzo Montella enfoncer encore un peu plus la maison rossonero dans la crise.

Mais c'est quand on s'y attend le moins qu'une bête blessée se défend le mieux. Bien organisé et efficace, l'AC Milan a réussi à surprendre la Fiorentina au Stadio Artemio Franchi en s'y imposant 0-2. Symbole de ce côté imprévisible, le nom des buteurs.

Philippe Mexès, auteur d'une prestation lamentable contre Parme, a ouvert le score pour les siens à la 23e avant que Mario Balotelli ne double la mise peu après l'heure de jeu. Et ce dernier a montré à l'Italie entière qu'il n'y avait qu'Andrea Pirlo qui était capable de faire trembler les filets adverses sur coups francs. 

Au grand dam du pauvre Neto, le gardien de la Fiorentina, qui avait déjà été surpris dans cet exercice par le meneur de jeu de la Juventus.

Les adversaires de la Squadra Azzurra sont prévenus. Elle sera redoutable sur ce genre de phases.

F.Chl.

07:20 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, ITALIE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

26/03/2014

La chevauchée de Ross Barkley

Il n'y a pas que Manchester United qui a été balayé 0-3 dans son enceinte ce mardi soir. Du côté de St James' Park, les Magpies de Newcastle ont connu le même sort à l'occasion de la réception d'Everton.

Et si Romelu Lukaku s'est montré inspiré en inscrivant le deuxième but des Toffees et en étant le passeur décisif sur le dernier marqué par Leon Osman, son compère Ross Barkley a régalé l'assistance sur l'ouverture du score.

La grande promesse du football d'outre-Manche est partie depuis sa moitié de terrain dans une folle chevauchée où elle s'est faufilée entre trois défenseurs de Newcastle avant de tromper Tim Krul d'une frappe puissante du gauche.

Le plus douloureux dans cette action pour le buteur étant d'avoir Romelu Lukaku et ses 90 kilos de muscles qui lui sautent dessus lors de la célébration.

09:57 Écrit par tackle on web dans ANGLETERRE, Buts d'anthologie, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Kasper Schmeichel, gardien et fils de, égalise à la dernière minute

Leader autoritaire en Championship, l'antichambre de l'élite anglaise, le club de Leicester recevait Yeovil ce mardi. Face à un adversaire alors classé à l'avant-dernière place du championnat, la tâche s'annonçait plutôt simple pour les équipiers de Marcin Wasilewski et Ritchie De Laet au King Power Stadium.

C'était sans compter sur l'orgueil des Glovers, auteurs d'une rencontre plus qu'aboutie qui leur permettait d'encore mener 0-1 à la 90e minute, grâce à une réalisation de Joe Ralls au cœur de la première mi-temps.

Vient alors l'heure du portier local. Corner dans les arrêts de jeu. Kasper Schmeichel traverse le pré pour prendre place dans la boite. Le Danois se rappelle sans doute des exploits de son mancunien de père, auteur d'une bonne dizaine de buts au cours de sa carrière. Le corner ne donne rien dans un premier temps, mais un centre parvient à nouveau dans le rectangle, et Kasper s'élève plus haut que tout le monde pour frapper avec violence le ballon. Un coup de casque qui franchit la ligne via la barre transversale, avant d'être balancé au fond, dans le doute, par un équipier qui passait par là.

Leicester obtient un point qui l'approche un peu plus d'un retour en Premier League, et Kasper Schmeichel est le héros de la soirée en inscrivant le premier but de sa carrière. Du moins, c'est ce qu'il pensait. Car si la vidéo n'autorise quasiment aucun doute sur le fait que le ballon ait rebondi du bon côté de la ligne, l'arbitre de la rencontre a déclaré que le jeu avait continué après le coup de tête de Schmeichel junior, et qu'il n'avait pas sifflé avant la reprise de Chris Wood.

 

S'il veut malgré tout être crédité de son premier but et du statut de héros qui va avec, le fils de Peter peut toujours faire appel au fameux "panel vidéo" pour récupérer son dû.

09:21 Écrit par tackle on web dans ANGLETERRE, Buts d'anthologie, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

24/03/2014

Le golazo de Karim Benzema (et le résumé du clasico)

Le Clasico entre le Real Madrid et le FC Barcelone de ce dimanche soir a tenu toutes ses promesses. Beau jeu, retournements de situation, arbitrage discutable, tous les ingrédients étaient réunis pour vivre un très beau match qui s'est finalement terminé sur le score de 3-4 en faveur des Blaugranas.

Ce résultat relance totalement le suspense en Liga puisque désormais les trois équipes de tête se tiennent en seulement un point. Les deux clubs de la capitale, l'Atlético et le Real, comptent 70 unités, le Barça 69. Les 10 dernières journées s'annoncent passionnantes.

Le récital de Don Andrès, le record de Di Stefano pour Messi

Du Clasico, on retiendra le triplé historique de Lionel Messi (il devient ainsi le meilleur buteur de l'histoire de ces duels entre le Real et le Barça avec 21 réalisations, devançant désormais Alfredo Di Stefano et ses 18 goals), auteur en plus d'une passe décisive sur le but d'ouverture signé Andrès Iniesta. L'influence de ce dernier n'est pas non plus à sous-estimer sur les trois buts de La Pulga. Délicieux balle au pied comme d'habitude, le numéro 8 catalan a dirigé la manoeuvre, provoquant aussi le deuxième pénalty obtenu par les siens. Le vrai Ballon d'or de coeur, c'est lui.

Di Maria et Benzema au top, Bale et Ronaldo éteints

Du côté du Real, le duo d'ailiers le plus cher du monde, n'a pas brillé. Gareth Bale a bien eu quelques fulgurances sur son côté droit, mais c'était trop peu. Cristiano Ronaldo, malgré un pénalty provoqué (mais sur une erreur d'arbitrage) et converti avec maîtrise, est passé à côté de son sujet. Brouillon, personnel, le Ballon d'or a accumulé les mauvais choix, laissant ainsi les premiers rôles à Angel Di Maria et Karim Benzema.

Les deux hommes sont impliqués dans les deux premiers buts merengue. L'Argentin, intenable en première mi-temps, a sorti deux beaux centres sur le côté gauche pour servir l'attaquant français.

Très en confiance depuis quelques semaines, Benz' a montré qu'il prenait une autre dimension sous la houlette de Carlo Ancelotti. Il a ponctué la première offrande de Di Maria d'une belle tête alors que sur la seconde, il a réussi un magnifique contrôle orienté de la cuisse avant de crucifier Victor Valdès d'une frappe puissante.

Ce Karim Benzema là sera à surveiller lors de la prochaine Coupe du monde.

F.Chl.

Tous les buts de ce Clasico spectaculaire 




06:58 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, ESPAGNE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

23/03/2014

La volée sublime d'Alexander Tettey

On a eu droit à quelques buts prodigieux en Premier League ce week-end. Wayne Rooney a envoyé du rêve avec sa volée géniale de 40 mètres contre West Ham et Yaya Touré nous a séduits avec sa frappe enroulée des 30 mètres contre Fulham. Mais il n'y a pas que dans les deux clubs de Manchester qu'on peut marquer des goals de classe mondiale. A Norwich aussi.

Canaris moins connus en Belgique que ceux de Saint-Trond ou du FC Nantes, les hommes de Chris Hughton occupent la 13e place du championnat anglais. Ce week-end, ils ont pris les trois points à l'occasion de la venue de Sunderland à Carrow Road (2-0).

Robert Snodgrass, qui est devenu célèbre dans notre pays pour son but inscrit contre la Croatie avec l'Ecosse, a ouvert le score avant de laisser Alexandre Tettey faire le show.

Sur un ballon repoussé par la défense des Black Cats, le milieu défensif ghanéen ne s'est pas posé 1000 questions. Il a repris la gonfle de volée des 25 mètres pour la propulser dans les filets d'un Vito Mannone qui aura juste plongé pour la photo.

Un but qui ne méritait pas de rester dans l'anonymat.

F.Chl.

16:04 Écrit par tackle on web dans ANGLETERRE, Buts d'anthologie, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook