Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

10/04/2011

FC Bruges 3-0 Anderlecht : le bulletin de notes des deux équipes

1.jpgFC Bruges :

Coosemans 7 : n'a pas eu grand-chose à faire, mais l'a bien fait.

Hoefkens 6 : match solide derrière et quelques montées intéressantes, comme celle sur le 1-0.

Donk 5.5 : toujours ces errements qui pourraient coûter cher.

Van Gijseghem 6.5 : a obligé Lukaku à aller chercher les ballons loin du but pour pouvoir les toucher. L'ex-mouscronnois est peut-être bien le meilleur défenseur du championnat lorsqu'il s'agit de mettre dans sa poche le Diable rouge...

Van der Heyden 6 : a parfaitement mis en boîte tous ceux qui s'aventuraient dans son couloir, excepté Lukaku en fin de match, mais il était un peu tard.

Vadis 6.5 : gros travail entre les lignes. Marecek et Kouyate n'ont pas existé.

Geraerts 7 : un joli but et beaucoup de boulot, tant en possession qu'en perte de balle.

Blondel 7.5 : quelle envie, et quelle (saine, pour une fois) agressivité ! Un vrai poison pour les Mauves, à l'image du penalty obtenu, même si celui-ci n'aurait dû être qu'un coup franc.

Dirar 7 : efficace, sobre et souvent présent dans son couloir pour défendre. A percuté quand il le devait et a été altruiste lorsque c'était nécessaire. Bref, un tout bon Dirar.

Perisic 7 : décisif, comme toujours, il a pris de vitesse les arrières latéraux mauves plus d'une fois.

Akpala 6.5 : gros travail devant, dans un rôle souvent ingrat. Il a mis son but.



Anderlecht :

Proto 5 : n'est pas exempt de tout reproche sur le premier but et a sans doute anticipé trop vite au premier poteau sur le troisième, laissant le but vide à Akpala.

Gillet 5 : pas présent devant… ni derrière. Coupable du "penalty" et de quelques grands espaces laissés dans son dos, à l'image du troisième but.

Mazuch 5.5 : n'a jamais pris de risque, dégageant parfois n'importe comment.

Juhasz 5.5 : pas toujours présent là où il le fallait pour sauver les meubles, il n'a pas eu beaucoup l'occasion de se mettre en évidence sur phases arrêtées.

Lecjaks 5.5 : quelques montées intéressantes mais trop léger défensivement.

Biglia 5.5 : a fait ce qu'il a pu, mais n'a jamais réussi à poser les offensives des mauves. Bon travail défensif tout de même.

Kouyate 4.5 : pourquoi Kljestan n'a-t-il pas reçu sa chance ?

Marecek 4.5 : décidément, il est trop léger. A bien essayé d'infiltrer en début de partie mais il a vite dû se concentrer sur sa tâche défensive. Et c'était déjà trop lui demander.

Badibanga 6 : n'a pas démérité. A voir comme titulaire...

Suarez 5 : le plus méritant au niveau de la création en première période, il est surtout coupable de deux fautes stupides (amenant deux jaunes pâles, mais deux jaunes tout de même) et d'un oubli de suivre Hoefkens sur le premier but.

Legear 5 : rendez-nous le Zona de Belgique-Autriche. Insipide, il n'a jamais été en mesure de mettre en difficulté la défense brugeoise, malgré quelques bons centres.

Lukaku 6 : invisible, ou presque, en première période, il a eu le mérite d'être l'un des seuls à faire preuve d'un peu d'orgueil en fin de match.

(Nicolas Christiaens)

20:54 Écrit par tackle on web dans Bulletin de notes | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : bruges, anderlecht, playoffs |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

06/04/2011

Le bulletin de notes des Rouches

1.jpg

 

Bolat 6,5 : Plein d'assurance, il n'a pas fait de grand arrêt mais il a été précieux dans ses sorties aériennes.

Mangala 6 : Pas d'erreur du géant français, solide dans les duels.

Kanu 6: Très bon ce soir à part sur le but de Coulibaly où il est battu dans le duel aérien.

Pocognoli 5,5 : Moins en vue offensivement que d'habitude mais impeccable défensivement.

Opare 6,5 : Superbe assist après une course de 50 mètres sur le 4e but. Aurait pu être exclu pour une faute sur Soumahoro juste avant.

Defour 6: Moins étincelant qu'avec les Diables, il a fait son boulot.

Witsel 7: Encore un gros match d'Axel, il perd très peu de ballons et apporte offensivement.

Van Damme 7,5 : Impérial dans le jeu aérien, il marque un but et court partout.

Carcela 6,5: Pour son coup franc car avant ça on ne le voyait pas beaucoup.

Leye 6,5: Il rate une grosse occase, mais son association avec Tchite est encore très bonne.

Tchite 7,5: Son sens du but fait merveille, sans lui le Standard ne serait pas en finale.

23:16 Écrit par tackle on web dans Bulletin de notes | Lien permanent | Commentaires (4) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

03/04/2011

Anderlecht 1-3 Standard : le bulletin de notes des deux équipes

nong.jpgAnderlecht :

Proto 6.5 : a bien fait ce qu'il a eu à faire. Bien handicapé par une défense pitoyable, sur les trois buts.

Wazyl 4 : quand on ne prend pas une seule fois son couloir en 45 minutes, on est logiquement remplacé à la mi-temps.

Gillet 5 : milieu droit puis arrière droit en deuxième période, il fut l'un des plus combatif et était là pour la réduction du score. Mais Poco était solide (et souvent fautif) en face...

Seck 2 : sa chance n'est pas prête de se représenter. Il a offert deux buts aux rouches et aurait dû être exclu après le penalty provoqué. Ce qui aurait sans doute rendu service aux siens.

Juhasz 4 : peu à son affaire, il n'a jamais été en mesure de ratrapper les floches de son compère. C'était déjà difficile de se concentrer sur son propre jeu, par moments.

Lecjaks 6 : n'a rien à se reprocher, ou presque. A fait son apparition en deuxième période sur le plan offensif, délivrant l'assist' pour Gillet.

Marecek 3 : Biglia aura pour consigne d'éviter les suspensions à l'avenir...

Kouyate 4 : parfois drôle et parfois bons, il a soufflé le chaud et le froid. Au final, c'était tout de même assez froid !

Legear 4 : plat, comme sa coupe de cheveux. Manque de punch et trop de mauvais centres.

De Sutter 4 : n'a pas proposé suffisamment de solutions. A sa décharge, il a été mal approvisionné.

Lukaku 4 : idem que De Sutter.

Suarez 6 : difficile pour lui d'entrer dans un tel match. Il a apporté sa créativité sans toutefois réussir à décoincer le jeu offensif des mauves.

 

Standard :

Bolat 6.5 : rassurant pendant 80 minutes, avant de connaître quelques prises de balle difficiles en fin de partie.

Ciman 6 : solide défensivement, il a pêché à la relance, comme souvent.

Kanu 7 : il fait sa place dans l'axe et prouve qu'on peut compter sur lui.

Felipe 5.5 : prestation d'ensemble correcte défensivement mais doit vraiment apprendre à soigner la relance.

Pocognoli 5 : efficace en défense, il a commis les fautes nécessaires les rares fois où il était dépassé. Gros problème par contre au niveau des centres, cela fait plusieurs semaines que ça dure...

Van Damme 6 : solide dans l'entrejeu, il a une nouvelle fois apporté toute sa combativité, malgré les sifflets du public.

Camara 4 : pas très utile, il peut continuer à observer les matches de Defour à ce poste. Les espaces dans l'entrejeu rouche étaient souvent énormes. Heureusement pour lui, Anderlecht fut incapable d'en profiter.

Goreux 3 : catastrophique, il n'a rien apporté. Seul fait d'arme : il a bien suivi le penalty manqué de Pieroni pour obliger Juhasz à marquer contre son camp. Il ne fallait tout de même pas lui demander d'être prompt, même pour pousser la balle dans le but vide...

Daerden 4 : un peu moins catastrophie que Goreux dans le sens où il donne l'impression de se battre un peu plus. Et puis, il ne tente pas des frappes qu'il est incapable de réussir, lui.

Nong 7.5 : à Malines, il rayonnait. Le Standard est venu le chercher sans jamais lui donner véritablement sa chance. Certes, Leye et Tchite (ainsi que Cyriac plus tôt dans la saison) ont rarement démérité mais Nong aurait pu apporter du panache aux Liégeois, à une époque où ils en manquaient cruellement. Avec sa combativité et son opportunisme de ce soir, il s'est rappelé aux bons souvenirs de DD.

Pieroni 5 : a permis à Tchite de souffler une mi-temps et a eu le mérite d'amener le premier but. Pour le reste, il ne fut franchement pas transcendant.

Tchite 6 : toujours aussi vif et explosif, il n'a pas tellement eu l'occasion de se montrer puisque le Standard a surtout géré la deuxième période, délaissant ses attaquants.

Jacobs et D'Onofrio 2 : pour une fois que Jacobs aligne deux attaquants, il oublie de titulariser un joueur capable de les servir en bons ballons. Quant à D'Onofrio, il s'est permis le luxe de boycotter (car c'est à cela que ça ressemblait, avant le coup d'envoi) un Clasico. Deux attitudes dignes de petits entraineurs.

(Nicolas Christiaens)

20:57 Écrit par tackle on web dans Bulletin de notes | Lien permanent | Commentaires (30) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

29/03/2011

Le bulletin de notes de Diables

1.jpg

Mignolet 6: impuissant sur le but, il n'a presque rien eu à faire. Il manque un de ses dégagements qui donne une occase à l'adversaire.

Van Buyten 6: Peu de boulot, s'est blessé en fin de match.

Lombaerts 5: Coupable sur le but car il ne va pas au duel.

Ciman 5,5: Trop de mauvaises relances mais solide défensivement.

Vertonghen 6,5: Il ne se contente pas de défendre et apporte le danger. A marqué un but un peu chanceux.

Simons 6: Pas d'erreur, travaille beaucoup entre les lignes.

Defour 7: gros travail défensif et apport offensif. A la base du coup franc et du penalty victorieux.

Witsel 7: Il excelle dans son rôle d'homme libre. Un assist et pratiquement pas de déchet pour le standardman.

Chadli 7
. Percutant, bon dribble, il marque un but et se ménage beaucoup d'occasion.

Dembélé 6: déroutant en première mi-temps, remplacé par Hazard en 2e alors qu'on le voyait moins.

Vossen 6: Son but sauve son match alors qu'il était un peu effacé.

Hazard 6,5: signe son entrée par un assist même si on attendait plus de lui.

L.Lam.

23:42 Écrit par tackle on web dans Bulletin de notes | Lien permanent | Commentaires (10) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

26/03/2011

Autriche - Belgique 0-2 : le bulletin de notes des Diables

im200.jpgBelgique

Mignolet 8 : Un arrêt cinq étoiles devant Janko à la 11e. Très sûr de lui. Fort sur les hauts ballons.

Ciman 6 : Il a connu une première demi-heure très difficile mais il s’est racheté, notamment avec un centre parfait à Witsel sur le 0-2.

Kompany 8,5 : Il a gagné tous ses duels et a livré une prestation sans faute. Par moments, il était impressionnant.

Van Buyten 6,5 : Un contre défavorable qui aurait pu coûter cher aux Belges, mais cela n’a pas déstabilisé le géant du Bayern Munich par la suite.

Vertonghen 6,5 : Un contre défavorable qui aurait pu coûter cher aux Belges, mais cela n’a pas déstabilisé le joueur de l’Ajax par la suite.

Simons 7 : Un grand travail, surtout dans l’ombre. A fermé toutes les brèches.

Defour 7 : Il a été un rien moins dominant que lors de son match exceptionnel en Russie, mais il a couru, a travaillé et a distribué. Auteur du 1er assist à Witsel.

Witsel 9 : Jusqu’à jeudi, aucun observateur ne le voyait comme titulaire à Vienne. Leekens, lui, n’a pas hésité : Axel Witsel était l’homme qui devait faire oublier Fellaini. Le Standardman a sorti un match formidable, comme on n’en joue que quelques-uns dans sa carrière. Son premier but, sur lequel il avait le mérite d’aller au duel avec le géant Macho, lui a donné des ailes. Il était partout, a gardé le ballon dans ses rangs, a gagné ses duels, a énervé les Autrichiens et… a marqué un second but magnifique. Son calme devant le but témoignait d’une grande classe. Sa passe judicieuse vers Ogunjimi (qui était hors-jeu) aurait dû être la cerise sur le gâteau…

Dembélé 8 : Superbe match de sa part, aussi. Il a fait souffler son équipe en gardant bien le ballon, surtout dans les moments difficiles.

Chadli 7 : Il s’est fait valoir lors de son 1er match de qualification ! A temporisé quand il le fallait, a tenté sa chance quand il le devait.

Ogunjimi 6 : Avait la tâche ingrate, seul en pointe. A travaillé, mais a gagné peu de duels. A fait quelques fautes… intelligentes.

(Yves Taildeman)

18:18 Écrit par tackle on web dans Bulletin de notes | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : bulletin de notes, diables rouges, belgique, autriche, witsel |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

21/03/2011

Anderlecht - La Gantoise 3-2 : le bulletin de notes

day_photo_1300655143.jpgAnderlecht

Proto 6,5: Heureusement qu'on peut compter sur lui quand l'arrière-garde mauve baye aux corneilles. Il a encore gagné deux face à face importants contre Coulibaly et Ljubijankic mais fut, comme ses défenseurs, spectateur sur le but de Soumahoro. Silvio a aussi tenté un nouvel assist vers Lukaku mais ça ne peut pas marcher toutes les semaines.

Gillet 5: Après plusieurs mauvais matchs au milieu, Jacobs l'avait replacé à l'arrière droit, renvoyant ainsi Wasyl à ses chères études. Sur le plan défensif, on a pas vu la différence. Souvent malmené par Souhamoro, il lui a laissé des boulevards dans son dos avant de se faire devancer de 5 mètres sur le but inaugural. Offensivement, ce fut meilleur bien qu'il n'ait réussi aucun débordement. Un assist pour De Sutter sur le premier pion anderlechtois et une bonne passe pour Badibanga pour le 3e. Au final, il ne mérite qu'un simple report en second sess. Rien de plus.

Mazuch 5: A l'image de sa saison médiocre. Terriblement fébrile et une relance immonde. Il ne confirme pas les espoirs placés en lui.

Juhasz 5,5: Le Magyar aussi est à côté de ses pompes pour le moment. Souvent pris de vitesse, il compense plus cette lacune en commettant des fautes crasses que par de bons placements. Une statistique illustre très bien cet état de fait : 7 cartons jaunes en 2010-2011 pour ...2 la saison passée. Il reste encore 10 matchs de PO1.

Lecjaks 4 : Le chemin de croix se poursuit pour le jeune tchèque. A la ramasse face à El Ghanassy, il n'a rien réussi offensivement. Le retour à Victoria Pilzen devient inéluctable après chaque match et Olivier Deschacht peut de nouveau dormir sur ses deux oreilles. Une belle gestion psychologique...

Kouyaté 6: Son retour dans le 11 fait beaucoup de bien. La grande tige sénégalaise a, comme toujours, fait le sale boulot. Ses grands compas lui permettent de gratter un nombre incalculable de ballons. Dès qu'il s'agit de relancer, c'est en revanche plus dur...

Biglia 5,5: On attend plus d'un international Albiceleste. La faute à sa nonchalance, à son positionnement trop bas sur l'échiquier ou un peu des deux ? El Principito aura juste trouvé le moyen de rater le prochain Clasico contre les rouches en se prenant sa 5e biscotte de la saison. Cela promet au niveau de la créatvité...

Kljestan 4,5: Trop gentil sur un terrain, trop tendre pour le niveau international et trop petit pour porter le maillot d'Anderlecht. Il n'a quasi rien apporté en première mi-temps. Qu'il fasse aussi quelque chose pour son abominable duvet, il ne sera de toute façon jamais Clark Gable.

Badibanga 7: "Il s'appelle Ziguy, c'est un garçon pas comme les autres, le public risque de l'aimer et c'est de s'a faute" . Dans la continuité de son match à Eupen. Des dribbles, de la vitesse, une certaine intelligence de jeu et un assist importantissime pour son pote Romelu. Il saisit en tout cas parfaitement sa chance depuis le départ de Boussoufa.

De Sutter 7: Jacobs aura encore moins de raisons de l'aimer. Contraint de l'aligner suite à l'épidémie sévissant parmi ses attaquants, le frileux de Diegem aura vu Tommeke inscrire deux pions importants. L'ancien du Cercle travaille aussi beaucoup entre les lignes et se montre toujours précieux en déviation. Il a par contre évité l'exclusion de peu. Heureusement pour les anderlechtois.

Lukaku 6: Son fessier rembourré sème toujours le trouble dans une défense même lorsqu'il n'est pas en réussite dans ses actions. Rom a eu le mérite de toujours y croire et s'est vu récompenser de son abnégation en marquant le troisième but des siens, son 12e personnel.

Marecek 6,5: Il a remplacé le ricain Kljestan après la pause bière et a réussi à dynamiser le jeu bruxellois. Les gantois peuvent rougir de honte.

Veselinovic n.c. Le 87, quel bête numéro.

Kabasele n.c. Un peu de temps de jeu pour lui. Enfin, quelques secondes. Il y a peut-être moyen qu'il atteigne un total de deux minutes d'ici la fin de la saison.

La Gantoise

Jorgacevic 5: Un jeu de pied dégueulasse qui aurait pu coûter un but gag. Le serbe n'a pas non plus rassuré sa défense. Le fait d'être gaucher ne fait pas nécessairement de vous un Casillas.

Grondin 5 : On se rappelle à peine de son crâne chauve au coup de sifflet final. Tout est dit.

Arzo 6 : Un type pistonné par Manu Ferrera juste parce qu'il a joué dans sa ville natale. Mais pourtant, c'est une bonne pioche. L'ibère a livré une prestation solide et a placé deux bons coups de boule sur des phases arrêtées avant de sortir sur blessure.

Suler 5: Aucune flingue et un bon retour en tacle glissé sur De Sutter ont laissé penser qu'il avait fait un bon match. Mais, en y regardant de plus près, on constate que deux des trois buts sont pour sa pomme et qu'une de ses passes en retrait a mis son gardien en difficulté. On est donc rassuré, il est toujours aussi mauvais.

Wallace 6,5 : Même sans Gromit, il parvient à sortir de bons matchs. Rarement mis en difficulté défensivement, il s'est surtout montré intéressant lorsqu'il montait en ligne. Précis sur les phases arrêtées, il a délivré un coup de coin parfait vers Thijs pour le second but des Buffalos.

Thijs 6,5: Roux mais surtout roublard, Bernd a été fidèle à lui même. Des interventions crasses et de l'intelligence de jeu balle au pied. Il a parachevé sa bonne prestation avec un goal et un bristol jaune. La panoplie complète. Comme quoi, les roux ont quand même une âme.

Smolders 5: Un milieu relayeur de l'ennui. Infoutu d’installer quoi que ce soit et pas très serein dans la relance, il a le mérite de ne jamais mettre en danger son arrière-garde.

Ljubijankic 6,5: Dury a eu la bonne idée de le replacer en soutien de son bélier de pointe. Intelligent et travailleur, il est capable de délivrer la dernière passe, comme sur le but de Soumahoro, et d'apporter le surnombre dans les 16 mètres, quand cela s'avère nécessaire.

El Ghanassy 5,5: Franklin a facilement gagné son duel face à celui qui ne sera sans doute jamais son équipier. Trop précipité, il s'est montré totalement imprécis lors de la dernière passe.

Soumahoro 6: Ca reste un enfant. Du superflu balle au pied, un manque de jugeote lors de la dernière passe, mais un but pour lequel il se sera arraché (avec la bénédiction de Gillet) pour reprendre le centre de Ljubijankic. Heureusement que Dury ne l'avait pas enfermé dans le vestiaire après la mi-temps.

Coulibaly 4: Un physique de bûcheron, une allure pataude, des pieds carrés et pour couronner le tout, il joue des bras et des coudes. Qu'a fait le football pour mériter une telle horreur.

Wils 5: L'ancien de Westerlo a dû suppléer Arzo en catastrophe et s'est fait devancer par Lukaku sur le troisième but. Pas sûr que cela ait convaincu son entraineur de lui redonner une chance dans le 11 de base.

Jorgensen n.c. Un danois sur le terrain pour une 8e nationalité différente chez les Buffalos. La Gantoise - Lierse, même combat.

Conte n.c Il a remplacé son frère ivoirien Soumahoro.

F.Chl.

09:04 Écrit par tackle on web dans Bulletin de notes | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : anderlecht, la gantoise |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

20/03/2011

Standard 1-0 Germinal Beerschot : le bulletin de notes des rouches

Bolat 6.5 : impeccable dans ses prises de balle, il n'a, il est vrai, pas eu grand chose à faire.

Opare 7 : très bon match du Ghanéen. Il est à la base du but et a échappé à se petite boulette hebdomadaire. Il a bien choisi son match...

Mangala 6 : match solide mais n'a pas eu grand chose à faire. Quelques sorties de défense rassurantes.

Kanu 6 : pareil que Mangala.

Pocognoli 5 : a manqué beaucoup de centres, malgré quelques débordements intéressants.

Defour 5 : deuxième match de suite sans briller pour le capitaine rouche.

Witsel 5.5 : comme Defour, il a été parfaitement muselé par l'entrejeu anversois. Peu de présence offensive.

Van Damme 6 : quel engagement ! A réussi un tackle d'anthologie sur Rits qui obtenait injustement la faute. A gagné 90% de ses duels de la tête, à l'image de son assist' pour Tchite.

Carcela 6 : quelques semelles données et reçues. Percusion toujours intéressante et un bon travail défensif dans l'ensemble.

Leye 5 : s'est bien battu, comme d'habitude, mais il n'a pas vraiment pu se montrer dangereux.

Tchite 7 : une demi occasion, un but, qui rapporte gros. What else ?

(Nicolas Christiaens)

21:03 Écrit par tackle on web dans Bulletin de notes | Lien permanent | Commentaires (4) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

17/03/2011

La Gantoise - Standard 1-0 : le bulletin de notes des rouches

im.jpgStandard

Bolat 6 : Ne peut absolument rien sur le but. Une sortie loupée en 2e période mais aussi deux grosses parades.

Opare 4 : S’est rendu coupable d’une énorme bévue qui amène le corner sur le but d’El Ghanassy. Son erreur pourrait coûter cher.

Mangala 6 : Un peu moins en verve que son complice de l’axe défensif, Mangala a cependant fait son job sans fioriture.

Kanu 6,5 : Bien en place, il se sent de mieux en mieux dans cette arrière-garde. A sauvé le Standard sur une frappe de Soumahoro. A également pesé offensivement.

Pocognoli 6 : iA eu fort à faire face à El Ghanassy, mais le Liégeois s’est tout de même bien acquitté de sa tâche face à un des meilleurs joueurs de flanc du pays.

Carcela 5,5 : Beaucoup moins en verve qu’à l’habitude.

Defour 5,5 : Il n’a pas eu son rendement habituel hier soir. Pas dans un grand jour.

Van Damme 6 : Se sera ménagé la plus grosse occasion rouche.

Berrier 5 : En forme ces derniers temps, il était un peu à la peine hier soir. Son coup de patte était moins dévastateur qu’à l’habitude.

Witsel 5,5 : Replacé en soutien de Leye, Witsel n’a, au même titre que tout l’entrejeu liégeois, pas brillé hier soir à Gand.

Leye 6 : Seul en pointe pendant une heure, il n’a reçu que trop peu de ballon exploitable. Cependant, il s’est bien démené.

Tchite 6 : Une énorme occasion. Son entrée a galvanisé l’attaque liégeoise.

K. S.

16:23 Écrit par tackle on web dans Bulletin de notes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : standard, la gantoise, coupe de belgique |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

13/03/2011

Eupen - Anderlecht 1-1 : les notes des deux équipes

pict_305296.jpgEupen

Petr 5: Un patronyme identique au prénom du gardien de l'équipe nationale tchèque, mais la comparaison s'arrête là. Il n'a pas fait un match honteux, mais n'a pas été décisif. Olivier Werner est meilleur, c'est tout. Sur le but de Lukaku, Petr sort n'importe comment et oublie de communiquer avec ses deux défenseurs centraux. Pour le reste, il s'est aussi loupé devant Gillet et peut remercier Iandoli d'être venu à la rescousse.

Hendrikx 4,5: Les vieilles cannes de l'ancien mauve ont été mises à rude épreuve face à la vivacité de Badibanga. A 37 balais bien sonnés, il a essayé de limiter la casse en jouant sur son expérience. Mais même contre un Anderlecht moyen, ca ne suffit plus dans son cas.

Panizzolo 4 : Le défenseur italien était dans la semoule sur le but de Lukaku. Un type laxiste à souhait pendant le reste du match. La rigueur défensive transalpine n'est décidément plus ce qu'elle était.

Zukanovic 6 : Monsieur 100% de temps de jeu s'est montré appliqué et solide dans les airs. En voilà un qui devrait facilement se recaser si les Pandas venaient à retrouver l'antichambre de l'élite.

Iandoli 6: Une bonne tête de brute et un physique de bûcheron qui ne donne pas envie de traîner dans les parages. Certes, l'italien n'a pas du se coltiner Legear mais il a parfaitement contenu Gillet et a sauvé un but tout fait sur sa ligne alors que Petr sucrait les fraises.

Vinamont 4,5 : Pas vu, pas pris. Sans sel, Sans sucre. Il est resté aux vestiaires après la pause, cédant sa place à Lepiller.

Milicevic 6 : Tant à gauche qu'à droite, le Mill a tenté d'être percutant face aux deux backs mauves pas dans un grand soir. Ses centres furent imprécis jusqu'à celui qu'il offrit à VDB sur la phase amenant l'égalisation. Comme quoi, la persévérance est toujours récompensée.

Jadid 6 : Il a fait le job. Du bon travail sans coups d'éclats.

Saglik 6,5 : Il s'affirme depuis plusieurs semaines comme une valeur sûre des troupes d'Albert Cartier. Faut dire qu'il a tout pour plaire au Vosgien. De la bonne volonté, une touche de culot. Un bon petit soldat.

Chavarria 5 : La volonté y était mais faut croire qu'il ne marquera que contre le Lierse. Emprunté dans ses gestes techniques, il n'a jamais réussi à malmener ses ex-coéquipiers. Dire qu'il paraît que l'Atlético Madrid était dessus.

Vandenbergh 5 : VDB est un buteur pur jus qui aime se planquer dans les 16 mètres en attendant qu'on lui serve un ballon tout cuit. Sauf qu'hier, il n'en a pas reçu beaucoup excepté celui amenant l'égalisation. On aura aussi apprécié son imitation très réussie du poisson pêché qui se débat dans tous les sens après un duel avec Mazuch. D'accord, il y avait un petit coup, mais pas besoin de cabotiner à ce point. L'Oscar et un contrat au club islandais de Stjarnan spécialiste des célébrations d'après-match sont en vue.

Lepiller 5,5 : Il est rentré à gauche et a fini en soutien d'attaque mais dans les deux cas, il n'a pas souvent apporté de solutions. De quoi justifier le choix d'Albert Cartier de le confirmer dans un rôle de remplaçant de luxe.

Espinal n.c. Même pas dix minutes au jeu et c'est caisse. C'est ce qu'on appelle du coaching payant.

Alex n.c.

Cartier 6,5: Le Vosgien nous a refait le coup de Tubize en faisant de nouveau perdre à Anderlecht deux points précieux dans la course au titre. Son coaching a été payant puisqu'Espinal a égalisé. Cartier - Jacobs, c'est désormais 2-0.

Anderlecht

Proto 7: Avec le départ de Bous' à Makhachkala, le RSCA se cherchait un nouveau donneur d'assists. C'est finalement, le dernier rempart mauve qui a repris le flambeau avec deux dégagements rapides et précis vers Lukaku, ce dernier n'en concrétisant qu'un seul. On notera aussi une bonne sortie de la tête devant VDB. Sur le but, il pensait avoir fait le plus dur mais le poteau avait choisi son camp.

Wasyl 4 : L'Ours de Poznan est bien dans le creux. S'il fut moins à la ramasse que les semaines précédentes, il s'est encore fait devancer par son homme sur le but. Une fâcheuse habitude qu'il ne parvient même plus à compenser en se montrant présent sur les phases arrêtées offensives.

Mazuch 5,5 : Le tchèque semblait relever la tête après quelques semaines désastreuses. Intraitable dans les duels, il était à la ramasse sur la reprise de VDB amenant le 1-1. Quant à la relance, on veut bien que le tournoi des 6 nations bat son plein, mais ce n'est pas une raison pour systématiquement jouer la touche.

Juhasz 5,5: Le Magyar pédalait joyeusement dans le goulash en début de rencontre comme en atteste une grosse faute à l'entrée du rectangle. Il s'est ensuite repris en muselant Chavarria. Sur les phases arrêtées offensives, il était orphelin de Boussoufa puisqu'il n'a touché aucun des ballons délivrés par Kljestan et Lecjaks.

Lecjaks 5: Ce garçon est tellement dans le trou que les dirigeants bruxellois hésitent à lever l'option sur son contrat. Il ne fut pas rassurant sur le plan défensif, il n'est quasi jamais monté en ligne et ses corners n'ont jamais trouvé preneur. En plus, comme il sait qu'il joue que parce que Deschacht et Diandy tapent la carte à l'infirmerie, il ne déborde pas de confiance. Dommage, car il a montré pas mal de bonnes choses cette saison.

Kouyaté 6 : Des taquets, de la récupération et un passing imprécis. On cherche encore le grand Kouyaté de la deuxième partie de saison 2009-2010.

Gillet 5,5: Qu'il le veuille ou non, il n'est pas convaincant au mileu. Insuffisant à la récupération, il manque de vista pour évoluer dans un rôle de distributeur et ce ne sont pas ses deux, trois infiltrations par match qui suffiront à sauver les apparences. On aura apprécié qu'il essaie de la jouer plus en finesse plutôt que de canoner le cuir n'importe comment dès qu'il arrive dans ses pieds à hauteur des 20 mètres. Malheureusement pour lui, Iandoli a sauvé un but tout fait.

Kljestan 5,5: Un duvet infâme, un relayeur de l'ennui, un poteau. Le ricain est à l'image de son entraineur, aussi palpitant qu'une partie des Chiffres et des Lettres. Il a délivré les phases arrêtées avec moins d'adresse que Boussoufa.

Kanu n.c. Le calvaire n'aura duré que 13 minutes. Certainement, son meilleur match de la saison. On espère quand même que sa blessure ne sera pas trop grave.

Badibanga 6,5: Plus titularisé depuis le 26 novembre et une première mi-temps désastreuse contre Charleroi, Ziguy s'est refait une santé au tournoi de gamins de Viareggio. Hier soir, changement d'opposition avec le grabataire eupenois Hendrikx pour lequel l'ailier mauve n'a eu aucune pitié. Vif et technique, il a joué par à-coups sur son flanc gauche et délivré quelques centres intéressants. A revoir.

Lukaku 6: Premier but en 2011 pour Monsieur 30 millions. Il aurait pu aussi marquer à deux autres reprises sur des actions à la Lukaku mais il manqué de précision dans le dernier geste. Pour une fois, il n'errait plus tout seul dans le grand rectangle adverse. Cela a du lui faire du bien.

De Sutter 6 : C'est sûr, Ariel Jacobs ne l'aime pas. Après ne pas l'avoir aligné d'emblée, il l'a retiré du jeu à quelques minutes de la fin. Pourtant, l'attaquant flandrien avait livré une prestation correcte dans un rôle en soutien de Lukaku. Son avenir au Parc Astrid semble donc bouché.

Veselinovic n.c. Il passe ses samedis soirs à se demander ce qui est le moins pire entre le banc du Parc Astrid et la lutte pour la relégation en D3 avec le Brussels.

Jacobs 3 : Pourrait-on lui envoyer d'urgence un dictionnaire avec la page manquante où se trouve le mot audace. Malgré le départ du Daguestanais et la kyrielle de blessés, le technicien mauve n'a pas renoncé à son 4-5-1 ennuyeux avec 3 récupérateurs. Comparé à Wenger, Jacobs est surtout un Mourinho, le charisme et le palmarès en moins. Comme le portugais, Ariel est partisan d'un jeu fade et frileux même dans des clubs où le foot offensif a fait les lettres de noblesse. A la différence que même le Mou a du se résoudre à aligner de concert Benzema et Adebayor là où le Diegemois ne joue avec deux pointes qu'en dernier recours. Pourtant dans le spot télé, Ariel nous promet un linge lumineux. Encore de la publicité mensongère...

F. Chl.

08:41 Écrit par tackle on web dans Bulletin de notes | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : eupen, anderlecht, bulletin de notes, lukaku, espinal |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

12/03/2011

Charleroi 0-2 Standard : le bulletin de notes des rouches

berrier.jpgBolat 7 : a été très bon sur ses quelques interventions. A sorti un ballon non cadré en début de partie, offrant un corner "cadeau" aux Zèbres sur lequel le Standard passait tout près de la correctionnelle. Heureusement pour le portier turc, Perdichizzi n'est pas un attaquant !

Van Damme 7 : match plein à l'arrière gauche où il n'a pas hésité à apporter offensivement, à l'image de son but. A tout de même laissé passer quelques centres venant de son flanc.

Mangala 6.5 : pas grand chose à faire. Prestation solide.

Kanu 6 : l'une ou l'autre mésentente, notamment avec Bolat, mais rien de catastrophique. Belle présence offensive sur phases arrêtées.

Opare 5.5 : offrira toujours plus de solutions offensives que Ciman, notamment grâce à sa vitesse, mais ne rassure pas défensivement. A encore commis l'une ou l'autre floche, sans que cela porte à conséquence...

Defour 6.5 : parfois baladé par Losada, il a toujours su se reprendre. Sa combativité ratrappe souvent un démarrage un peu lent. Très bon balle au pied, mis à part un contrôle totalement manqué.

Witsel 7 : a bien travaillé dans l'entrejeu. Moins de présence offensive que lors des derniers matches mais une couverture de balle toujours aussi précieuse.

Berrier 8.5 : monsieur s'est permis d'éclipser le duo Defour-Witsel pour prendre les baguettes... Véritable métronome sur les phases arrêtées, il a également proposé de grandes choses dans le jeu.

Carcela 6 : du bon et du moins bon pour le Belgo-Marrocain. Il affole souvent la défense adverse avec quelques dribbles mais manque généralement l'occasion de bonifier ses exploits individuels, la faute à une passe mal donnée. A bien travaillé en perte de balle.

Leye 6.5 : s'est beaucoup proposé et a surtout affiché une bonne entente avec Tchite. A galvaudé l'une ou l'autre occasion mais devient précieux dans ce système de jeu. Quand Nong sera pris au sérieux et que Cyriac sera rétabli, cela fera une belle palette d'attaquants pour les rouches.

Tchite 7 : a obtenu et transformé un penalty. Remuant, il a beaucoup déplacé la défense zébrée, ouvrant quelques espaces à Leye.

Vous retrouverez le bulletin de notes des mauves (après Eupen 1-1 Anderlecht) ce dimanche matin.

(Nicolas Christiaens)

23:31 Écrit par tackle on web dans Bulletin de notes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

09/03/2011

FC Barcelone - Arsenal 3-1 : le bulletin de notes des deux formations

media_l_4092279.jpgFC Barcelone

Valdes 6: Il aurait pu comme Szczęsny quitter la pelouse à la 17e que cela ne se serait pas remarqué. Il ne peut rien sur la trahison de Busquets et n'a même pas eu le temps de paniquer quand Bendtner s'est présenté face à lui. Il parait que le portier Blaugrana ne connaissait pas Chamakh. Au moins, il se souviendra du maladroit danois et aura un sobriquet tout trouvé pour charrier Villa and co lorsque ceux-ci rateront un contrôle à l'entrainement.

Dani Alvès 5 : Il aurait pu être l'un des grands bonhommes du matchs, si il ne lui avait pas manqué la précision. Très véloce, collectif et toujours disponible sur le flanc droit, le brésilien a en revanche raté tout le reste. centres, tirs, passes. La bonne volonté n'est rien sans la précision. A méditer.

Busquets 4,5 : Replacé en défense centrale suite à l'absence du duo Piqué-Puyol, il s'est permis de faire offrande de l'égalisation sur la seule action chaude du match qu'il a eu à négocier. Dire qu'on a empêché Gabriel Milito de rejoindre Malaga pour le laisser moisir sur le banc. A ne plus rien y comprendre.

Abidal 6,5 : Pour ne pas mourir d'ennui, il a tenté de montrer ses qualités balle au pied en montant quelques fois en ligne. Sinon, il a essayé d'étrangler Van Persie, mais n'est pas Albert DeSalvo qui veut. Pour la sanction ? Rien, il ne portait pas de maillot jaune.

Adriano 5,5 : Préféré à Maxwell pour sa qualité de centre, l'ancien sévillan n'a pourtant pas excellé en la matière. On notera juste un centre-tir qui s'est écrasé sur le poteau droit d'Almunia et la profondeur qu'il a apporté sur le flanc gauche catalan.

Mascherano 6,5 : Une erreur de casting au sein de l'harmonieuse armada de manieurs de ballons barcelonais. L'albiceleste caresse les chevilles adverses pendant que ses petits camarades font de même avec le cuir. Utile à la récupération, Masche a surtout réussi un retour salvateur devant Bendtner en l'empêchant de pouvoir conclure victorieusement une action après un contrôle à 3 mètres.

Xavi 7 : Le métronome du Barça a eu du mal à prendre le dessus sur le milieu de terrain londonien en première mi-temps. Il est ensuite monté en puissance avant d'inscrire le but de l'espoir puis de s'amuser à la distribution. Encore un qui va mourir sans le Ballon d'or. Quelle injustice !

Iniesta 8: Encore un autre qui passera l'arme à gauche sans recevoir le Ballon d'or. Andresito a en effet tout de l'anti-star, il ne se contente que d'enfiler les services précis comme de perles. C'est d'ailleurs un de ses caviars qui amène le premier but de Messi. Iniesta peut pourtant faire beaucoup plus comme en atteste son accélération qui sera à la base de la deuxième réalisation catalane. Iniesta-Xavi-Sneijder même combat. Le monde du football ne sacrera jamais autre chose que les crâneurs. Pas de chance pour vous.

Messi 7,5 : Positionné dans un rôle plus axial entre le milieu et l'attaque, la Puce s'est montrée égoïste en voulant conclure personnellement ses actions. Mais comme d'hab, il a calmé tout le monde avec un but d'anthologie dont lui seul à le secret. Contrôle, petite pichenette pour se lever le ballon et but. Comme à l'entrainement... Il a ensuite marqué un pénalty dans le feutré pour devenir meilleur buteur de la compétition. 45 buts cette saison en 52 matchs, soit 173 800 euros par pions inscrits. Le foot, c'est aussi du business.

Pedro 6 : Pas un grand Pedro mais un Pedro précieux. Il a souvent flirté à la limite du hors-jeu et ouvert, par ses déplacements vers les flancs, de l'espace à Xavi-Messi-Alvès. Il a aussi obtenu le pénalty en forçant Koscielny a tackler comme une andouille dans ses 16 mètres. Sinon, on est fan de sa nouvelle dentition.

Villa 5,5 : Une rencontre en demi-teinte pour lui. Le renard des surfaces s'est souvent cassé les dents sur un Almunia intraitable en un contre un. Il sauve sa prestation grâce à un assist tout en finesse vers Xavi sur le 2-1

Afellay n.c. Une entrée tout en tonus pour le petit prodige néerlandais qui a fait suer Sagna et s'est ménagé deux possibilité d'inscrire le 4e but des siens. Et dire qu'il n'a coûté que 3 millions d'euros...

Keita n.c. Un match de plus sur le CV et une jolie prime de qualif

Maxwell n.c. Un match de plus sur le CV et une jolie prime de qualif

 

Arsenal

Szczęsny n.c. Grâce à son patronyme, il servira à rapporter 37 points au scrabble. Sur le terrain, il n'aura pas eu le temps d'être utile puisqu'il est sorti, dès la 17e, blessé à un doigt de la main gauche après avoir capté une bûche de Dani Alves.

Sagna 5,5: Rencontre tout en sobriété pour le Paul le poulpe français. Rarement mis en difficulté par Adriano, il a en revanche du un peu plus transpirer lorsqu' Afellay est entré en piste. On soulignera aussi sa volonté d'essayer de soigner sa relance en toutes circonstances.

Djourou 5,5 : L'Helvète n'était pas loin de son niveau affiché lors de l'aller. Il a été souverain dans les airs, costaud dans les duels et ses nombreux tackles glissés ont souvent été précis et salvateurs. En deuxième mi-temps, il a eu plus de mal à garder la tête hors de l'eau. Mais avec ses allures de patron, capable d'haranguer les troupes, on serait curieux de le voir évoluer aux côtés de Thomas Vermaelen. Une chose est sûr, Djourou commence à confirmer tous les espoirs placés sur lui naguère.

Koscielny 4,5 : On ne remplace pas Vermaelen comme cela. Si il fut valeureux, l'ancien lorientais a surtout montré ses limites actuelles à ce niveau. Complètement dans le gaz par moments, il se prend rapidement un bristol jaune et fauche Pedro dans sa surface. Mais, il ne faut pas trop l'accabler. Messi et Villa, ca vous change de Payet et Brandao.

Clichy 4 : Dans la presse, Clichy-sous-bois s'est dit émerveillé par le Barça. Tellement émerveillé, qu'il fut souvent spectateur devant les arabesques de Messi. Sur le premier but, il est si admiratif du prodige argentin qu'il se rend même pas compte qu'il annule le hors-jeu. Il a même voulu se mettre au niveau de ses idoles en prenant de gros risques à la relance. Pas sûr que Guardiola qui avait noté son nom sur sa short-list de remplaçants à Maxwell ait été convaincu. Au pire, il restera à Clichy une trahison londonienne en filant à White Hart Lane. Vous avez dit le syndrôme Ashley Cole ?

Diaby 5,5 : Le français s'est montré plus à son avantage en seconde période alors que ses coéquipiers attrapaient des migraines devant la circulation du ballon des artistes du Barça. Précieux pour gratter l'un outre ballon, il a toujours essayé de combiner avec Nasri et de jouer vers l'avant.

Wilshere 5,5 : En semaine, Guardiola avait insinué que le Justin Bieber des Gunners n'aurait pas sa place ailleurs que dans l'équipe réserve du Barça. Le jeune gamin culotté de 19 ans a pourtant démontré sur la pelouse du Camp Nou qu'il n'avait pas peur d'aller au contact. Si Bendtner n'avait pas galvaudé sa superbe passe de l'extérieur du pied droit, il aurait pu faire un beau pied de nez à l'entraineur Blaugrana.

Fabregas 3 : Totalement transparent pendant 45 minutes, le Catalan s'est sans doute déjà cru transféré chez les Blaugranas lorsqu'il a tenté une talonnade suicidaire dans ses vingt mètres. Malgré ce fait d'arme qui a permis au Barça d'ouvrir la marque, Cesc est sorti sous les quolibets du public du Camp Nou. Bande d'ingrats.

Nasri 6,5 : Son rôle fut essentiellement défensif ce soir. Néanmoins, ses deux-trois petits exploits individuels ont eu le mérite de mettre en difficulté la défense catalane. Après avoir forcé un coup de coin, il a délivré celui-ci sur la tête de Busquets qui a offert l'égalisation. Finalement, le gamin de la Canebière est en train de devenir plus fort que ce que les plus fanfarons des supporters de l'OM avaient prédit. Chapeau !

Rosicky 2 : Le retour de l'homme invisible. On se dit que le métier de panneauteur a toute son utilité lorsqu'il s'agit de rappeler la présence sur le terrain de certains numéros. Dans le cas de Rosicky, ce fut bien utile tant il fut un Tchèque sans provisions pendant le match.

Van Persie 3 : Le miraculé de la semaine. Annoncé à l'article de la mort, le batave était titulaire d'emblée. Ce bluff a sans doute énervé Abidal qui a tenté de l'étrangler. Exclu en seconde mi-temps pour un second carton alors qu'il avait continué son action. On se dit que RVP aurait été plus inspiré si dimanche soir, il s'était coltiné Lierse - Eupen et la mésaventure de Momo Dahmane. Stef' Pauwels criera-t-il au complot anti-anglais ou néerlandais sur ce coup ? Pourtant, M. Busacca n'aurait aucun lien de parenté avec M. Wouters.

Almunia 7 : Entré à la place de Szczęsny, le natif de Pamplune a servi de cible vivante aux artificiers catalans. Enrhumé par Messi sur le premier goal, le sosie capillaire du chanteur de Sharko a ensuite livré une grosse seconde période. Si il craquera encore à deux reprises dans les 20 dernières minutes, il faut bien avouer que sans ses nombreuses sorties devant Villa et Messi, les Gunners se prenaient une vilaine dévérouillée.

Bendtner 0 : Le danois qui ne marque jamais aurait pu être le héros des londoniens si il n'avait pas effectué un contrôle de préminime dans les seize mètres alors qu'il se présentait seul face à Valdès. Et Chamakh, il sent le pâté ? Un peu, l'Ariel Jacobs d'Arsenal sur coup l'ami Arsène.

Arshavin n.c. Une coupe à la brosse abominable et beaucoup trop peu de temps que pour espérer refaire le même final heureux qu'à l'Emirates.

 

M. Busacca 3 : Un arbitre qui plairait beaucoup à la Commission Centrale des Arbitres de Belgique. Une application stricte du règlement, sans tenir compte de l'esprit du jeu, que ne renierait pas M. Gumienny, Wouters ou Delferrière, ainsi qu'une fâcheuse tendance de Home Referee. Pourtant, sans prendre de décisions scandaleuses contre Arsenal, on remarque qu'il fut bien plus conciliant avec les artistes Blaugranas. Il n'a ainsi pas jugé utile de brandir une biscotte à Messi pour un contrôle de l'épaule et pour avoir continué son action, alors que Van Persie était sanctionné pour ne pas avoir entendu son sifflet. M. Busacca a aussi estimé que la tentative d'étranglement d'Abidal ne devait pas recevoir plus qu'une simple réprimande alors que le batave était à juste titre sanctionné pour avoir vociféré sa désapprobation. Heureusement, le Suisse est neutre paraît-il. A moins qu'il ne fasse parti d'un grand complot fomenté par l'UEFA afin de voir le Barça brandir la Coupe aux grandes oreilles. Les amateurs de théories sur la non-mort de Michael Jackson pourront s'en donner à coeur joie.

F. Chl.

10:34 Écrit par tackle on web dans Bulletin de notes | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : barça, fc barcelone, arsenal, bulletin de notes |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

06/03/2011

Standard 2-2 FC Bruges : le bulletin de notes des rouches

tchite.jpgBlazic 4 : pas toujours rassurant dans ses prises de balle, il est surtout sorti trop vite sur les deux buts. L'angle était réduit pour Perisic sur le premier et il aurait pu attendre. Sur le second, il a encore deux défenseurs autour de Dirar mais s'aventure hors de son petit rectangle, laissant Akpala seul.

Opare 4 : parti à la pêche sur le premier but, il a, lui aussi, été trop approximatif à plusieurs reprises. Son potentiel est énorme, c'est sûr, mais il n'est pas encore exploité au maximum.

Ciman 5.5 : s'il n'avait pas été en train de discuter avec Simaeys pendant le premier but, l'issue du match aurait peut-être été différente. Dommage car il a livré un bon match, en dehors de cette 69e minute.

Mangala 5.5 : dépassé sur le deuxième but, il a, à l'instar de Ciman, livré une prestation correcte en dehors de cette absence. Peut encore travailler sa relance...

Pocognoli 5 : peu présent offensivement et pas toujours irréprochable défensivement, il a rapidement pris une jaune et a du revoir à la baisse son engagement durant toute la rencontre.

Defour 5.5 : sa plus mauvaise note de la saison ? Le capitaine rouche a énormément couru, mais n'avait pas la réussite qui était la sienne contre Malines. Plusieurs relances manquées et un trop faible apport dans les 30 derniers mètres brugeois. A sa décharge, il a passé plus de temps à couvrir ses partenaires qu'à se concentrer sur son propre jeu.

Witsel 6 : on l'a également moins vu que lors des derniers matches. Logique, l'adversaire était meilleur mais il aurait pu être plus offensif par moments. N'a pas réussi à amener beaucoup de bons ballons à ses deux attaquants mais a tout de même abattu un gros travail à la récupération.

Carcela 6 : a souvent trop attendu pour lâcher le ballon et a manqué un duel avec Coosemans, à 0-0. S'est bien repris en égalisant de belle manière.

Van Damme 5.5 : on peut regretter pour nos Diables rouges que sa bonne entente sur le flanc gauche avec Poco lors des premiers matches ne se confirme pas. Par contre, on ne pourra pas lui enlever sa combativié.

Leye 6 : a beaucoup bougé devant et a proposé des choses intéressantes aux côté de Tchite. Les deux hommes semblent avoir l'étoffe pour être titulaires mais sont-ils vraiment compatibles ?

Tchite 7 : indispensable au Standard, il apporte sa combativité et son excellente vision du jeu. Plus rapide que la défense brugeoise, il a souvent mis à mal Van Gijseghem et Donk. A encore trouvé le chemin des filets.

(Nicolas Christiaens)

20:43 Écrit par tackle on web dans Bulletin de notes | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : standard, bruges, perisic, akpala, tchite, carcela |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

04/03/2011

Anderlecht 1-1 Genk : le bulletin de notes des deux équipes

matoukou.jpgProto 7 : encore une fois déterminant, il a maintenu les siens dans la course avant de, peut-être, influencer la sortie de Vanden Borre en fin de match. Celui-ci semblait en effet pressé de partir en contre sur le corner victorieux de Juhasz (sur lequel Proto était monté) et délaissait bien vite le premier poteau, où le ballon finissait par franchir la ligne...

Courtois 7 : match impérial également. N'a rien pu faire sur le but.

Wasilewski 4 : pas bon, il n'a pas assez apporté offensivement durant sa mi-temps et a logiquement été remplacé.

Anele 6.5 : a sorti quelques ballons chauds, surtout en deuxième période.

Mazuch 5.5 : couvre Vossen sur le but et fut également à la base de quelques errements défensifs des mauves.

Matoukou 9 : c'eut été 10 s'il n'avait pas fait deux mauvaises relances et si les siens avaient fini par l'emporter. A réussi le match parfait défensivement, et même si l'attaque mauve n'était pas des plus inspirées, il faut le faire, au Parc Astrid ! S'il continue comme ça, Joao Carlos sera vite oublié...

Juhasz 7 : ne méritait pas plus de 6 pour sa prestation d'ensemble. Potentiellement coupable de deux fautes dans le rectangle (si M. Verbist les sifflait aussi facilement que des fautes du milieu de terrain), il s'est surtout érigé une nouvelle fois en sauveur sur coup de pied arrêté. Ce n'est pas la première fois et ce n'est donc pas un hasard.

Joneleit 6.5 : dans l'ombre de Matoukou, il réussissait lui aussi un excellent match avant de laisser une trop grande marge de manoeuvre à Juhasz sur le dernier corner.

Diandy 5 : il y avait beaucoup de place dans son dos... et il n'a pourtant pas apporté grand chose offensivement.

Pudil 6 : prestation solide, sans coups d'éclat.

Biglia 5.5 : moins efficace que d'habitude, il retrouvait quelques couleurs en fin de partie à l'image d'un fameux tir qui échouait dans le petit filet de Courtois.

Tozser 6 : Efficace à la récupération, il a surtout gêné parfaitement le trio Biglia-Kouyate-Gillet, les empêchant de porter le ballon dans les derniers mètres limbourgeois.

Gillet 6 : une mi-temps dans l'entrejeu très mitigée avant de reculer à l'arrière-droit où il était finalement plus offensif, ou presque. Allez comprendre...

Nadson 6 : a très bien suppléé Hubert, rapidement blessé. Mêmes remarques que pour Tozser.

Kouyate 6 : gros travail à la récupération. A beaucoup couru mais n'a pas été très efficace balle au pied, comme le reste de son équipe.

Vanden Borre 6.5 : posté sur le flanc, il a été très bon en première mi-temps avant de s'essouffler en fin de partie, s'adonnant à quelques manques de lucidité... à l'image de l'égalisation où il quittait son premier poteau avant même que Juhasz n'effectue sa reprise !

Legear 5.5 : on l'a connu bien plus efficace et bien plus rapide. Manque clairement de rythme...

De Bruyne 5.5 : prestation correcte, sans faire d'étincelles. Bon travail défensif dans son couloir gauche.

Boussoufa 5.5 : plutôt bon en début de partie, il semblait fatigué d'adresser des bons centres dans le vide. A été moins percutant au fil de la rencontre...

Vossen 6.5 : a énormément couru, a souvent défendu, a mis un bon pressing et était encore là pour marquer un but. Bonne prestation pour notre Diable rouge !

Lukaku 6 : était trop seul pour reprendre les innombrables centres de Boussoufa et Legear. A tout de même réussi à se procurer l'une ou l'autre occasion mais était superbement muselé par Matoukou, qu'il aura encore sur le dos pendant 180 minutes cette saison. Pas facile...

Barda 6 : prestation correcte. Aurait pu obtenir l'un ou l'autre penalty mais semble victime de sa réputation de joueur qui tombe facilement.

Suarez 6 : bonne entrée, il a proposé beaucoup de mouvement autour de Lukaku.

(Nicolas Christiaens)

23:18 Écrit par tackle on web dans Bulletin de notes | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : anderlecht, genk, vossen, juhasz |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook