Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

11/11/2011

Belgique - Roumanie 2-1 : le bulletin de notes des Diables

diables rouges,belgique,roumanie,match amicalGillet 8: Pour son grand retour sur la pelouse du Standard, le club de son cœur en Belgique, Jean-François Gillet a passé une soirée en deux temps. Tout d’abord, il n’a rien eu à faire en première période et passait une soirée très, trop calme. Après le repos, il a dû s’employer l’une ou l’autre fois avant de finalement sauver la Belgique. À deux minutes de la fin, il sort le penalty botté par Rat. Il n’en fallait pas plus pour que le public de Sclessin ne chante à sa gloire jusqu’à la fin de la rencontre

Vanden Borre 7,5: Pour son grand retour en sélection, il a réalisé un match plein alliant vitesse, technique et puissance, et son centre sur le but méritait le détour. Il est assurément une bonne solution en plus pour Leekens au poste de latéral droit. Avant le penalty, pourtant, il n’était pas bien positionné

Kompany 7,5 : Comme toujours, il a ajouté l’élégance à l’efficacité. Son plus beau geste du match : une ouverture sublime vers Mertens.

Van Buyten 7: A ouvert le score comme il est habitué à le faire : de la tête sur corner. Son but très rapide a facilité les choses. Monstrueux dans ses interventions, mais il a provoqué le penalty.

Vertonghen 6 : Inutile de dire qu’il sait jouer au foot, avec son excellent pied gauche, mais il a quand même perdu quelques ballons. Impossible de juger sa force défensive sur base du match à sens unique d’hier, mais le but vient quand même de son côté.

Defour 6 : Ici et là un petit déchet dans son jeu, mais a montré que Leekens peut toujours compter sur lui. A abattu un gros travail.

Fellaini 6,5 : A tout pris de la tête. Et même si on a vu des matches où il était encore plus dominant, il reste un maillon irremplaçable de cette équipe.

Witsel 7,5 : Il a profité de son retour à Sclessin pour montrer qu’il a encore haussé son niveau de jeu à Benfica. Quelle merveilleuse technique en mouvement ! À certains moments, on croyait qu’il jouait au foot en salle.

Chadli 6: Vu ses occasions, le Liégeois aurait peut-être dû marquer au moins un but et il était un peu brouillon avant la mi-temps, mais il a montré sa classe en seconde mi-temps. Ses centres étaient bons mais il n’y avait personne à la réception.

Mertens 6,5 : Sans cesse en mouvement, il a multiplié les actions. Pas de 100 % de réussite, mais il était un danger permanent. Ne trouve plus si facilement le chemin des filets.

Mirallas 6: N’a pu se distinguer comme il le voulait. Était un peu coincé entre tant de défenseurs roumains. A énormément travaillé, et semblait plus tranchant en seconde mi-temps, mais il a été remplacé assez tôt.

Vossen 6 : Auteur d’une talonnade exceptionnelle en montant au jeu. N’a plus rien su créer, puisque le match se traînait vers la fin.

Dembélé 6 : A un peu voulu forcer les choses. Il est vrai qu’il n’avait que 20 minutes pour faire ses preuves.

Nainggolan 5 : Auteur d’une perte de balle presque fatale lors de sa première touche de balle. Ce serait injuste de le condamner par rapport à ce fait de match.

De Bruyne 6 : Voulait absolument se montrer, mais c’était impossible en fin de match.

(Yves Taildeman)

23:48 Écrit par tackle on web dans Bulletin de notes | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : diables rouges, belgique, roumanie, match amical |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

26/10/2011

Anderlecht 1-2 Rupel Boom

Schollen 6 : Avait déjà fait une parade avant le 0-1 - un ballon dévié et donc imparable. Sans aucune chance sur le 0-2.

Odoi 4 : Trop de déchets dans ses passes, et pas très sûr de lui dans ses actions.

Wasilewski 5 : N’a pas su sauver les meubles en tant que défenseur central. A raté le 1-2 de la tête.

Deschacht 5 : A joué son match, lui aussi dans l’axe de la défense.

Diogo 3 : Beaucoup de passements de jambe, mais peu d’efficacité. Deuxième mi-temps dramatique. A raté une passe de 5 mètres devant le nez de Jacobs.

Marecek 4 : N'a pas saisi sa chance en tant que remplaçant de Biglia. A besoin de plus de temps de jeu pour atteindre un bon niveau.

Kanu 4 : Quand il veut faire le jeu, il est beaucoup trop imprécis.

praet.gifPraet 5.5 : Ne s’est pas distingué comme à Lommel. Trop nerveux pour son premier match dans le Parc Astrid. Un peu meilleur après le repos. Très joli but.

Canesin 4 : N’est plus le Fernando du début de saison. Trop de mauvaises passes et mauvais choix. Un bon tir.

Iakovenko 4 : Jolis crochets, mais ses centres n’aboutissaient pas. On attendait plus de sa part.

De Sutter 4 : A reçu plusieurs occasions, mais il ne les a pas saisies. Surtout sa tentative seul devant Smet aurait dû faire mouche.

Reynaldo 4 : Sa montée au jeu était prometteuse, mais après quelques minutes, il a péri avec le reste.

Kabasele 5 : Une bonne action, mais un mauvais tir. A eu deux occasions.

(Y.T.)

23:28 Écrit par tackle on web dans Bulletin de notes | Lien permanent | Commentaires (12) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Zulte 1-2 Standard : le bulletin de notes des rouches

bolat.gifBolat 7 : Voir homme du match.

Goreux 5 : Pour son retour dans l’équipe, l’Haïtien a assuré le service minimum. Pas mal de déchets à la relance, notamment de longs ballons au petit bonheur la chance.

Ciman 6 : Prestation sobre du Farciennois. Il a bien muselé Habibou puis Rossini, malgré un déficit de taille.

Van Damme 6.5 : Malgré sa position de défenseur, c’est lui qui a marqué le premier but liégeois. Il a rapidement trouvé ses marques.

Pocognoli 6 : Bon défensivement, notamment face au feu follet Serwy et intéressant à la relance.

Buzaglo 5 : Une bonne entame de match sur le flanc droit, mais il s’est progressivement éteint au cours de la rencontre. Ses chaussures ne semblaient pas adaptées au terrain, il a beaucoup glissé.

Buyens 6.5 : Belle copie rendue par le médian. Il a beaucoup couru, comme toujours, mais, cette fois, il a aussi apporté en zone offensive.

Vainqueur 5.5 : L’organisateur de la défense est précieux, mais sa mauvaise relance a amené l’égalisation. Il a laissé les incursions offensives à Buyens, son voisin sur la pelouse.

Gonzalez 5.5 : Discret malgré sa position centrale sur l’échiquier de José Riga. Il manque clairement de rythme. Le penalty lui fera du bien au moral.

Seijas 6 : Il a beaucoup voyagé sur le terrain pour toucher un maximum de ballons. Pas toujours à bon escient, mais il a amené le penalty.

Cyriac 5 : Un rôle ingrat seul à la pointe de l’attaque liégoise. Il a fait ce qu’il pouvait, mais il n’a pas vraiment pesé souvent sur la défense flandrienne.

(C.F.)

23:24 Écrit par tackle on web dans Bulletin de notes | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

23/10/2011

Standard 1-0 Zulte : le bulletin de notes des Rouches

standaaaaaaard.jpgBolat 7 : Bien plus mis à contribution que jeudi en Europa League, Bolat a sorti plusieurs ballons chauds.

Ciman 6 : Que ce soit à droite ou dans l’axe, le défenseur a réalisé un match correct.

Kanu 6 : Comme jeudi, le Brésilien a percuté dans l’axe.

Felipe 6 : Était bien dans son match avant de sortir prématurément sur blessure après 25 minutes.

Pocognoli 6 : Meilleur en deuxième période qu’avant le repos.

Vainqueur 6,5 : Ne s’est plus contenté de rester devant sa défense. Le Français a joué un peu plus haut et a apporté un plus à la construction.

Buzaglo 7 (homme du match) : De retour dans le onze de base, l’Israélien Maor Buzaglo n’a pas manqué son rendez-vous et a saisi sa chance à deux mains. En effet, très remuant sur son flanc droit, Buzaglo était à la base de nombreuses offensives liégeoises. De plus, ses coups de pied arrêtés étaient très bien donnés. C’est donc sur un coup franc botté par l’Israélien que Cyriac a débloqué la situation. Remplacé à l’heure de jeu, Buzaglo a été applaudi par ses supporters.

Seijas 6,5 : Beaucoup de bonne volonté, comme à son habitude, Seijas commence à bien s’acclimater au football belge.

Gonzalez 6 : S’il n’est pas le plus rapide, l’Uruguayen joue juste et soulage dans l’entrejeu.

Van Damme 6,5 : Grosse présence sur le flanc gauche.

Cyriac 6,5 : S’il a manqué de chance en Europa League, Cyriac a concrétisé une occasion hier soir avec une tête piquée qui a mis le Standard sur le bon chemin.

Opare 5,5 : On le sait, le Ghanéen est en méforme. Il ne s’est pas rassuré hier soir.

Buyens 6 : Il n’a pas apporté un plus lors de sa montée.

(Kevin Sauvage)

22:51 Écrit par tackle on web dans Bulletin de notes | Lien permanent | Commentaires (14) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Westerlo - Anderlecht 1-2 : le bulletin de notes des mauves

anderlecht, jupiler league, westerlo, roland juhsz, guillaume gillet, matias SuarezProto 7: Gêné par Owusu, il n’a pas pu intervenir sur le 1-0. Gros arrêt à la 90e.

Odoi 6: Surpris par De Petter au second poteau sur le but de Westerlo. Souvent au ballon.

Juhasz 7,5: Qu’est-ce qu’il avait la rage de vaincre, le Hongrois ! Il s’est plus souvent trouvé en attaque qu’en défense ! À nouveau décisif.

Kouyaté 7: Un des meilleurs Anderlechtois de la première mi-temps.

Deschacht 6,5 : Très présent en début de match, impliqué dans les quelques bonnes combinaisons.

Biglia 7: Une fois de plus, deux coups de pieds arrêts qui font mouche.

Kljestan 5: L’homme en forme du moment a raté un tas de passes. A essayé de faire le jeu et ce n’est pas sa spécialité.

Gillet 7: Il a dû attendre la 88e avant de marquer son but traditionnel. Et quel joli but !

Canesin 4 : A raté deux occasions en début de match, puis il a complètement raté sa première mi-temps.

Jovanovic 5: Moins heureux que d’habitude dans ses actions. Pas très souvent au ballon. A surtout râlé.

Mbokani 6,5 : Bonne permière touche de balle (vers Canesin). A été moins présent avant le repos, mais a pesé sur la défense par après. Ballon sur le poteau.

Suarez 7,5: L'argentin n’a pas délivré d’assist. Il n’a pas non plus marqué. Mais c’est bien lui, qui, grâce à son entrée au jeu à la mi-temps, a fait basculer la rencontre d’hier. Brouillon avant la pause, le Sporting a retrouvé, grâce à l’Argentin, une certaine assise sur le jeu, ainsi qu’une circulation de balle beaucoup plus fluide. Quel luxe pour Jacobs d’avoir un joueur de ce talent sur le banc… Suarez a, en outre, signé quelques contrôles orientés en pleine course qui valaient le coup d’oeil…

Vargas 7 : Pas une bonne montée au jeu. A souvent pris la mauvaise décision. N’a pu cacher son manque de rythme de match.

(Yves Taildeman)

17:25 Écrit par tackle on web dans Bulletin de notes | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : anderlecht, jupiler league, westerlo, roland juhsz, guillaume gillet, matias suarez |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

22/10/2011

Genk 2-0 Mons : le bulletin de notes des deux équipes

GENK

Köteles 6 : Attentif sur des tentatives de Zola et de Perbet. Sauvé par son piquet

Anele 7 : A empêché les débordements de Zola. Bien couvert par Vanden Borre, il a également pu s’offrir quelques incursions intéressantes dans le camp adverse.

Nadson 6.5 : Pour son retour, le Brésilien n’a pas dû forcer. Sur la trajectoire d’une reprise violente de Nicaise qui prenait la bonne direction.

Hyland 7 : Très à l’aise dans le centre de la défense. On n’a pas trop vu Perbet… Un coup de tête qui a également failli faire mouche.

Pudil 6 : Pas réellement mis en difficulté par Mathijs. Pas très entreprenant cependant.

buffel.gifBuffel 7 : A tenté plusieurs débordements sans jamais vraiment y parvenir. Plus heureux après la pause grâce aux services de de Bruyne.

Vanden Borre 6.5 : A arraché pas mal de ballons, mais en a également perdu quelques-uns. Plusieurs chevauchées inabouties.

Tözser 5.5 : Pour son retour dans l’entrejeu, il a manqué de rythme et d’inspiration.

De Bruyne 7.5 : Voir homme du match.

Vossen 6 : Rarement sur la même longueur d’onde que Kennedy.

Kennedy 6.5 : A pesé beaucoup, s’est montré très disponible pour ses équipiers. Mais trop souvent maladroit dans le dernier geste, que ce soit pour tenter sa chance ou isoler un partenaire.

Ogunjimi 6.5 : Une bonne montée, agrémentée d’un service pour isoler de Bruyne sur le deuxième but.

(V. Lo.)

 

MONS

Berthelin 5.5 : Son hésitation sur un corner à la 52<sup>e</sup> aurait pu coûter cher mais Perbet le sauva sur la ligne. Impuissant sur les buts.

f.gifTimmermans 4.5 : Eut la tâche ingrate d’être opposé à un des meilleurs joueurs du championnat, qui plus est en forme : De Bruyne.

Dia 6 : Très bon match du Français, qui a coupé pas mal d’angles, notamment face à De Bruyne lorsque celui-ci échappait à la vigilance de Timmermans.

Sapina 5.5 : On a relativement peu vu Vossen, ce qui était précisément la mission de l’arrière central.

Franquart 5 : A une position inédite, du moins sous le maillot montois, Peter a connu un premier quart d’heure d’enfer avant de se reprendre.

Nicaise 5 : Défensivement, il a fait ce qu’on attendait de lui. Par contre, il a trop rarement fait bon usage du ballon.

Lépicier 6 : Plus à l’aise lorsqu’il est associé à quelqu’un, le capitaine, toujours avec classe, fit encore admirer son volume de jeu en se multipliant aux quatre coins du terrain.

Matthys 5 : Pas en réussite, il céda sa place à Ibou en tout début de seconde période.

Bourabia 5 : Dut plus défendre qu’attaquer malgré sa position de départ.
zola 4.5 : Une frappe en tout début de match puis plus grand-chose.

Perbet 5 : Il oublia Bourabia à la 58e mais quelques minutes plus tôt, il avait sauvé une tête de Hyland sur la ligne.

Ibou 4.5 : N’a finalement pas fait mieux que Matthys.

(K.C.)

22:41 Écrit par tackle on web dans Bulletin de notes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

19/10/2011

Chelsea - Genk 5-0 : les notes des limbourgeois

im200.jpgKöteles 5: Un superbe arrêt réflexe devant Torres pour retarder l'échéance du cinquième et de bonnes interventions sur les ballons négociables. A part peut-être sur le premier but où il est trop statique, même son idole San Iker n'aurait pas pu réaliser de miracles avec une défense aussi affreuse et comptant dans ses rangs lors de la deuxième mi-temps trois médians de formation 

Anele 2: Comme toute la défense, il n'a pas été bon. Au mieux, il est responsable, au pire, il est coupable sur les phases amenant les buts.

Masuero 2: Un nouveau mot pour le qualifier : désastrophique... Torres s'est baladé et a perforé quand il voulait, comme il voulait. Il mériterait une solide prime d'El Nino pour avoir contribuer à bonifier ses stats. Et Sarr ? Il joue quand ?

Töszer 3: Peut-on lui en vouloir d'être catastrophique à presque tous les niveaux à un poste qui n'est absolument pas le sien. Son seul mérite, sa qualité de relance.

Pudil 2 : Trop secoué par Anelka, mis en difficulté aussi par Bosingwa. La routine...Et Grimi ? Il joue quand ?

Hyland 3,5:  Les deux milieux défensifs de Genk ont été complètement étouffés par le pressing hyper haut du duo Lampard-Meireles. Donc pas seulement Hyland, mais on avait un truc super intéressant à mettre dans le commentaire sur Vande Borre.

Vanden Borre 5: Il y a 6 ans, il faisait trembler le bas du montant de Cech et était considéré comme l'étoile montante du football belge. Ce soir, il n'a rien fait trembler et n'a pas confirmé les espoirs placés en lui. Pourtant, quelques fois, sur quelques interventions ou sorties de défense, on pouvait encore entr'apercevoir une once de son talent. 

Buffel 6,5: Excellent match pour l'ancien sociétaire de Feyenoord et des Rangers. Impeccable techniquement, il a su conserver le ballon, tenter quelques bons dribbles et accomplir son travail défensif. Comme à Leverkusen, il semble actuellement le seul joueur limbourgeois capable d'évoluer à un bon niveau dans cette CL.

Barda 3: Un match parfait pour lui. Pas beaucoup de mouvements, peu de ballons, l'occasion de la jouer perso. Sauf qu'en face ce n'était pas Saint Trond ou Westerlo. Mis à part un bon enchainement contrôle-frappe dans les 16 mètres, il a erré comme un fantôme sur la pelouse de Stamford Bridge.

De Bruyne 5,5: Le jeune meneur limbourgeois a tenté de démontrer ses qualités techniques dans un contexte délicat. Il a fait ce qu'il a pu mais le boulot à accomplir est encore grand avant qu'il fasse son avant-première du côté de Stamford Bridge. Au pire, il lui reste toujours celle de Tintin ce 22 octobre à l'UGC De Brouckère.

Vossen 4: Inquiet en sortant du tunnel, inquiet pendant l'hymne la Ligue des Champions, inquiet pendant l'engagement, inquiet sur son premier ballon raté, inquiet sur son deuxième ballon raté, inquiet sur son troisième ballon raté, inquiet sur son quatrième... Inquiétante méforme qui dure.

Camus 4: "Il faut mettre ses principes dans les grandes choses, aux petites la miséricorde suffit." Autant citer Albert à défaut de pouvoir citer une bonne action de Fabien ce soir.

Dugary 4: On lui avait demandé de courir sur la touche en guise d'échauffement, il a pu faire de même sur la pelouse.

Kennedy n.c: Non coté et ne s'en plaindra pas.

Mario Been 6,5: Pour ne pas avoir, comme trop d'entraineurs d'équipes belges se déplacant chez un grand cador européen, sacrifié sa philosophie de jeu tournée vers l'offensive et la construction. La défense a été naive et dépassée à tous les niveaux mais c'était prévisible au vu des nombreuses absences. Mais malgré tout, le technicien néerlandais a insisté pour que la construction se fasse toujours depuis la défense. A 4-0, il a préféré sortir un pur défenseur Masuero pour un nouveau médian Camus. So batave.

F.Chl.

 

23:45 Écrit par tackle on web dans Bulletin de notes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bulletins de notes, rc genk, chelsea, ligue des champions |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

16/10/2011

Anderlecht - Standard 5-0: le bulletin de notes des mauves

anderlecht,standard,jupiler league,lucas biglia,dieumerci mbokani,milan jovanovic,marcin wasilewskiProto 6: Il sera sans doute content d'avoir une moins bonne cote puisqu'il n'a rien eu à faire. Le dernier rempart mauve a sans doute vécu le Clasico le plus pépère de sa carrière. S'il était resté dans ses pénates, on aurait même pas vu la différence.

Wasyl 7,5: Le polonais a complètement mis Van Damme sous l'étreignoir dans le duel des "brutes". Son pénalty transformé était évidemment tout symbolique après les événements qu'il avait connu contre le Standard voici deux saisons.

Kouyaté 7: On a seulement vu Tchité parce qu'il s'est démarqué capilairement parlant. Footballistiquement par contre, le grand échalat sénégalais a étouffé Mémé grâce à son sens de l'anticipation et à sa vitesse. Ne reste plus qu'à bosser cette relance !

Juhasz 7: Le leader de la défense a rayonné en maître de sa ligne arrière. Une prestation aboutie dans son style traditionnel à savoir le placement, le jeu de tête et la sobriété. Clair, net et précis.

Safari 7: Le suédois continue son petit bonhomme de chemin sur son côté gauche. Tranquille défensivement, il n'a pas hésité à s'aventurer au-delà de la ligne médiane lorsque des espaces se libéraient. Son meilleur match depuis son arrivée au Parc Astrid

Biglia 9: L'aspirateur de ballons au milieu du terrain. El Principito a brillé au milieu du terrain en récupérant, en distribuant et en donnant les phases arrêtées avec précision. A l'image de son début de saison : proche de la perfection. Le capitaine : c'est lui !

Kljestan 8: Le parfait complément de Biglia. Il travaille, il sait relancer. C'est un Kljestan transfiguré que l'on découvre cette saison.

Suarez 8,5: Oserait-on dire qu'il est un peu moins en vue que les semaines précédentes ? Pas vraiment, mais avec tant de joueurs décisifs à ses côtés, il n'a plus besoin d'être le seul détonateur. Ce soir, il fut cependant encore décisif avec un assist pour Jova au terme d'un splendide effort sur le flanc gauche et avec un but plein de sang froid après un duel gagné contre Bolat.

Gillet 8: Comme dans pratiquement chaque Clasico, le box-to-box a inscrit son pion syndical contre son meilleur rival. Après un début de saison difficile, il s'est remis en question et a retrouvé son meilleur niveau.

Jovanovic 8,5: C'est un Jova surmotivé qui s'est livré sans compter contre ses anciennes couleurs. Il a non seulement débloqué le match de la tête mais il a surtout fait preuve de beaucoup d'intelligence en jouant avec justesse comme en atteste son assist sur le but de son compère Mbokani. Même son travail défensif était quasi-impeccable. Alors Laurent Ciman, c'est qui qui faisait le malin ?

Mbokani 9: Dieu avait enfilé son plus smoking pour défier son ancien club. Quand il décide de se motiver, le congolais est réelement un attaquant de classe. Il a pesé comme jamais sur la défense centrale rouche, et inscrit un but marqué des sceaux du sang froid et de la classe. Et, on lui en a "volé" un...Quand il se permet de se balader balle au pieds entre cinq Standarmen pour permettre la remontée de ses petits camarades, on se dit qu'il est tout simplement hors-normes pour notre modeste compétition.

Canesin 7: Il a participé au festival mauve mais c'est tellement plus facile lorsque ton équipe déroule.

De Sutter n.c: Même lui a eu le droit de participer à la fête

Vargas n.c: Montée à 5 minutes de la fin. C'est ce qu'on appelle le luxe.

F.Chl.

20:48 Écrit par tackle on web dans Bulletin de notes | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : anderlecht, standard, jupiler league, lucas biglia, dieumerci mbokani, milan jovanovic, marcin wasilewski |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

11/10/2011

Allemange 3-1 Belgique : le bulletin de notes des Diables

f.gifMignolet 8 : encore une fois très bon, Simon a remporté deux duels avec Gomez. Il ne lui manque pas grand chose sur les premier et troisième buts pour sortir le cuir du cadre.

Ciman 5.5 : très bon défensivement, il a péché à la relance et balle au pied, dans le camp allemand. A vendangé l'un ou l'autre beau mouvement belge mais, au final, s'en sort avec les honneurs car son travail premier, défendre, a été bien accompli.

Kompany 6 : Vince the Prince a glissé sur la première énorme occasion allemande, le duel Gomez-Mignolet, qui amenait le corner du premier but. Il est un rien trop attentiste sur le troisième but également. mais en dehors de ça, il a veillé au grain et aucun des trois buts n'est véritablement à mettre sur son compte, plutôt sur celui du talent allemand.

Lombaerts 5.5 : solide, sans exceller. Plus effacé dans sa tâche que Kompany, il a souvent été efficace, notamment lors des trente premières minutes en repoussant les quelques escarmouches teutonnes.

Vertonghen 6.5 : aurait-on une solution durable au back gauche ? Le grand Jan a été très bon, aussi bien en homme contre homme que balle au pied. il a également anticipé de nombreux ballons et a grandement participé à la maitrise des Diables lors de la premire demi-heure.

Simons 5.5 : son efficacité était indiscutable lors des derniers matches mais, cette fois-ci, il fut un rien dépassé. Sur le 2-0, il couvre totalement le hors-jeu en suivant la montée en ligne de son opposant qui était à l'autre bout du terrain et finalement peu dangereux. Sur le 3-0, il est facilement effacé par le une-deux Ozil-Gomez. Il n'a pas toujours pu jouer les pompiers de service, y compris sur le second duel Gomez-Mignolet, mais il faut le comprendre, c'était l'Allemagne en face... D'où la cote correcte de 5.5.

Witsel 6.5 : a tenté d'infiltrer. il jouait généralement plus haut que Fellaini et, en deuxième période, il était souvent à la retombée des centres de Lukaku lorsque celui-ci délocalisait sur le flanc. A parfois fait admirer sa couverture de balle mais n'a pas réussi à faire admirer son jeu de tête sur phases arrêtées, le secteur qui aurait pu être notre atout n°1 ce soir.

Fellaini 7 : quel battant ! Notre guerrier de service a prouvé ce soir aux derniers sceptiques qu'il était bel et bien en forme. Souvent fautif en jouant à la limite au niveau physique, il a été un vrai poison pour l'entrejeu de la Mannschaft. Son but de la tête le récompense d'une belle prestation. Marquer sur phase arrêtée à la 86e était le plan parfait, dommage que la bande à Leekens en a pris 3 avant. Fellaini, lui, a accompli sa tâche.

Hazard 6 : on ne peut pas reprocher à Eden de ne pas avoir tenté. Collectif quand il le fallait et dribbleur quand l'occasion se présentait, il n'a pas toujours été en réussite mais il a su faire jouer ses partenaires et a, lui aussi, été l'un des grands artisans de notre domination au cours des 30 premières minutes. Ses nombreux échecs sur phases arrêtées, un secteur ô combien important ce soir, faut-il le répéter, sont par contre beaucoup plus gênants.

Dembélé 6 : aligné pour répondre aux montées de Lahm et pour conserver le cuir dans la moitié de terrain allemande, il a parfaitement répondu aux attentes. Lahm n'a que trop rarement pu passer la ligne médiane et le grand Moussa a bien fait jouer ses partenaires, sans jamais se procurer la moindre occasion.  C'est d'ailleurs le point noir de la soirée pour le joueur de Fulham, qui aurait pu parfois être plus percutant.

Ogunjimi 5.5 : est tombé sur plus fort que lui avec les deux tours allemandes dans l'axe. A toutefois pu faire admirer son jeu en déviation à quelques reprises mais il était trop court pour réussir l'exploit de tromper la vigilence des Allemands.

Lukaku 6.5 : dans un contexte difficile, Romelu a eu la fougue nécessaire pour tenter plusieurs choses. Cela a plutôt bien réussi même s'il a vendangé quelques opportunités. Il a fait connaissance avec Hummels. Ce dernier saura désormais que notre jeune prodige est du genre jusqu'au-boutiste à l'image d'un duel remporté au poteau de corner qui s'est fini par une véritable occasion de but.

Mertens 7 : bien monté au jeu, il a prouvé qu'il était le joker idéal. Malheureusement, c'était un peu tard. Une titularisation aurait pu nous éviter de voir s'envoler de nombreuses occasions sur les phases arrêtées manquées par Hazard, qui n'était pas inspiré sur les corners ni sur les coups francs ce soir. Mais ça, Leekens ne pouvait pas le deviner.

(Nicolas Christiaens)

21:51 Écrit par tackle on web dans Bulletin de notes | Lien permanent | Commentaires (11) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

08/10/2011

Belgique - Kazakhstan 4-1 : le bulletin de notes des Diables

Belgique, Kazakhstan, Euro 2012Mignolet 6: Il n'a rien à eu faire sauf aller repêcher un ballon au fond de ses filets après le pénalty parfaitement converti par le bien nommé Nurdauletov. Le prototype de la soirée pourrie pour un gardien...

Ciman 7: Peu souvent utilisé au Standard, on avait craint le pire. Et bien, que nenni. Le farciennois a livré une prestation quasi impeccable à l'arrière droit en remportant ses duels de façon autoritaire et en montant très souvent en ligne avec de bons centres à la clé. Petit bémol, le pénalty qu'il commet en fin de recontre, mais il a été assez honnête que pour reconnaître qu'il ne pourrait pas se permettre ce genre d'"absence" contre les teutons. Faute avouée, faute à moitié pardonnée dira-t-on.

Kompany 8: Encore une fois de plus impeccable, Vince the Prince a encore une fois démontré qu'il était un des meilleurs au nieau européen en ce qui concerne la relance. En plus, il marque un but et n'a pas pris le carton jaune fatidique au contraire de son petit camarade de charnière centrale. Un capitaine exemplaire au risque de se répéter.

Van Buyten 6: Pour son retour dans le onze, Big Dan n'a pas failli dans sa tâche même si on l'a connu plus inspiré dans les airs sur les phases arrêtées offensives. Mais malheureusement, il a pris le bristol de trop et sera privé de l'apothéose à Düsseldorf. Un carton jaune un peu stupide pour un joueur de son expérience, mais au moins, on ne pourra pas lui coller sur le dos une éventuelle contre-performance à Düsseldorf.

Vertonghen 6,5: Il serait peut-être temps que Leekens se rende compte qu'il n'est pas un arrière gauche. Certes le capitaine de l'Ajax n'a pas démérité et n'a jamais hésité à monter en ligne où se montrer présent sur les phases arrêtées mais on sent qu'il n'évolue pas dans son registre de prédilection. Bon d'accord, on ne déborde pas de solutions pour ce poste et la suspension de Van Buyten devrait le confirmer à son poste vu que Lombaerts reprendra sa place dans l'axe. Mais pourquoi ne pas donner une fois sa chance à Pocognoli histoire de voir ce qu'il a dans le bide.

Simons 7: Qu'on l'aime ou qu'on ne l'aime pas, Old Timmy sait se montrer indispensable à nos Diables Rouges. Par son sens du placement, par ses récupérations et surtout par son sang froid lorsqu'il s'agit de botter des pénalty's. On comprend mieux pourquoi Anderlecht voulait le rapatrier cet été.

Witsel 6,5: Le milieu de Benfica a traversé la rencontre sans la marquer de son empreinte. Avec Hazard dans ses parages, il a eu moins souvent l'occasion de faire tourner le cuir et quand il était en mesure de s'illustrer, il a pêché dans le dernier geste, même si c'est lui qui arrache le pénalty belge. Vu sa scoumoune ce soir, on se dit qu'heureusement que Simons a insisté pour ne pas lui laisser le pénalty. Avec le probable retrait d'un médian offensif contre les allemands, il devrait normalement être plus présent ce mardi.

Hazard 8,5: C'était la soirée des premières pour le meilleur joueur de Ligue 1. Une première avec son but plein de classe qui lui permet d'enfin débloquer son compteur personnel avec l'équipe nationale. Une première enfin avec l'accolade franche et le sourire échangé avec Long Couteau. Sa popularité auprès du public n'est, elle, pas une première. Pour le reste, Hazard s'est fait plaisir en combinant avec Mertens et en régalant avec de nombreux gestes techniques qui obligèrent les Kazakhs à sortir l'artilerie lourde pour l'arrêter. Après 20 minutes, les soigneurs étaient intervenus trois fois mais heureusement le joyau louviérois ne s'en sort avec aucun bobo.

Dembélé 7: Prestation efficace et sans coup d'éclat de la part du joueur de Fulham. Moins en verve que ses coéquipiers de poche Hazard et Mertens, le joueur au redoutable pied gauche s'est plus contenté de faire jouer les autres que de jouer sa carte personnelle. Sans trop se montrer, il parvient à apporter plus de fluidité et de liant au jeu belge.

Mertens 7,5: Presque aussi inspiré que son collègue de taille et de talent de Lille. Très disponible, il a multiplié les dribbles et les combinaisons avec Hazard qu'il a parfaitement servi sur le second but. Lui aussi aurait mérité de débloquer son compteur personnel en sélection mais ce n'est sans doute que partie remise

De Camargo 6,5: Il a remisé pas mal de ballons et a pesé sur la défense kazakh en libérant de l'espace pour les joueurs de la seconde ligne. S'il a gagné pas mal de duels dans les airs, il a en revanche pêché à la finition en ne cadrant que trop peu de ses envois. Sa technique a parfois laissé à désirer avec quelques contrôles approximatifs.

Vadis 7: Entré en remplacement du chouchou du public, le brugeois a étalé les mêmes qualités qu'en club. Sens du passing, vista, qualité de récupération. Un milieu relayeur de qualité précieux dans ce type de match.

Ogunjimi 6,5: On se demandait s'il allait jouer et il est finalement monté. Le joueur de Genk n'a pas fourni une prestation plus convaincante que De Camargo mais il a fait preuve des mêmes qualités en forçant notamment la défense kazakh à la faute sur le dernier but des siens.

Defour n.c. Comme à Porto, il a eu droit à son petit quart d'heure syndical.

F.Chl.

 

00:24 Écrit par tackle on web dans Bulletin de notes | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : belgique, kazakhstan, euro 2012 |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

03/10/2011

Genk - Anderlecht 0-1 : le bulletin de notes des deux équipes

im200.jpgGenk

Köteles 7,5: Le portier magyar a démontré son état de grâce en sortant un superbe arrêt réflexe devant Kljestan. Il s'est montré impeccable dans toutes ses interventions et ne peut rien sur l'unique but du match

Anele 6,5: Le sudafricain a mis en boîte Suarez. Il ne devait sans doute pas s'attendre à ce que son opposant ait les jambes lourdes à ce point.

Simaeys 6,5: Le natif de Malines a continué dans la lignée de sa bonne deuxième mi-temps à Leverkusen. Il a souvent pris le dessus sur Mbokani même si à chaque fois que ce dernier a gagné son duel, cela a amené soit une occasion franche soit  l'unique but du match. Par contre, il reste un joueur détestable toujours prêt à laisser son coude trainer dès qu'il peut.

Töszer 6,5: Replacé à la surprise général dans cette position inédite de défenseur central, le hongrois n'a pas démérité et a affiché la volonté de Mario Been de construire de l'arrière. Dommage que cela se soit fait au détriment du milieu de terrain qui manquait de créativité. Le Magyar a même failli trouver l'ouverture via un coup franc dévié mais Proto et son poteau le piquet étaient là pour l'en empêcher.

Pudil 7: Une fois n'est pas coutume, il n'a pas été le maillon faible de son arrière garde. Plus prudent dans son placement, il n'a pas vraiment été mis en difficulté par Gillet et s'est permis quelques bonnes sorties de défense.

Vanden Borre 5: On ne l'avait pas vu beaucoup cette année, on ne l'a pas vu beaucoup ce soir. Manque de rythme, nonchalance, le mauvais cocktail pour voir un mauvais Vanden Borre. Vu le peu de crédit que lui accorde Mario Been pour le moment, faut qu'il espère qu'Hubert prenne le temps de se soigner.

Hyland 5: Vu les blessures et sa bonne rentrée à la Bay Arena, le rugueux milieu made in Trinidad and Tobago recevait sa chance dans l'entrejeu alors qu'on l'attendait en défense. Il a commis fautes sur fautes sans apporter une once de créativité. C'est tout juste si on n'y pas cru quand un de ses adversaires a été sanctionné pour une poussée sur lui.

Buffel 5,5: L'éternel espoir du football belge s'est montré disponible, combatif, a eu quelques bonnes inspirations mais fut, comme très souvent, nullement déterminant. A l'image de sa carrière serait-on tenté de dire.

De Bruyne 5: Le petit rouquin n'était pas plus inspiré qu'en Champion's League. Il faudra encore de la patience pour que KDB revienne à son meilleur niveau. Replacé dans l'axe en soutien de Bentéké après le remplacement de Vossen, il a éffectué pas mal de mauvais choix en manquant parfois de la plus élémentaire vista.

Vossen n.c: On ne l'a pas vu si ce n'est en béquilles dans la tribune. Probablement victime d'une entorse de la cheville, il remplit l'infirmerie bien garnie de la Cristal Arena et se fera porter pâle pour les prochaines rencontres des Diables Rouges.

Bentéké 5: Cadrer, cadrer, cadrer. L'ancien malinois n'est pas un joueur inintéressant. Il pèse sur une défense ,est capable de se crééer des occasions mais ne semble toujours pas avoir enregistré les dimensions exactes d'un goal de football. C'est peut-être pour cette raison qu'il n'a jamais été titulaire à part entière dans les deux clubs du top qu'il (a) fréquente(é).

Dugary 4: N'a aucun lien de parenté avec son célèbre homonyme chez les Bleus. Introduit sur le flanc droit en remplacement de Vossen, le Burundais a buté sur Safari au point d'en perdre son sang froid.

Barda 6: L'israélien a apporté sa percussion technique mais a trop souvent pêché par excès d'individualisme.

Kennedy n.c

Anderlecht

im.jpgProto 8: Le coffre fort de la banque mauve. Comme depuis de nombreuses semaines, il est tout simplement intraitable entre ses perches. Celui qui refuse de n'être que troisième gardien des Diables a encore livré une prestation 4 étoiles en sortant des ballons chauds sur un coup franc dévié de Töszer qu'il a su dévier sur le poteau et en sortant avec autorité devant Bentéké.

Odoi 6,5: Prestation sobre de l'ancien canari qui a relativement bien contenu Buffel.

Kouyaté 7: Le Sénégalais est en train de prendre la taille patron à ce poste de défenseur central. Solide comme un roc, il est doté d'un excellent sens de l'anticipation. Le jour où il saura relancer convenablement, il pourra sans doute viser plus haut.

Juhasz 7: Le troisième hongrois présent sur le terrain a comme souvent été solide et sobre en remportant la majorité de ses duels dans les airs.

Safari 7: Deschacht ne devra plus se contenter de pleurnicher pour récupérer sa place. Le Suédois commence à trouver ses marques et a livré une prestation efficace en fermant la boutique sur son flanc gauche. Comme footballistiquement, il est supérieur à l'ancien capitaine mauve, il pourrait en profiter pour s'installer à plus long terme à cette place de titulaire.

Biglia 7: On louait depuis longtemps son ratissage et son abattage au milieu. On lui reprochait ses stats un peu faiblardes en termes de passes décisives. Et bien, lors des 3 derniers matchs, il vient de délivrer 4 caviars dont celui de ce soir pour Mbokani. Cette fois, c'est sûr et certain, Mbark Boussoufa est définitivement oublié du côté du Parc Astrid.

Kljestan 6: Indéboulonable depuis quelques semaines, le californien est apparu moins en jambes à la Cristal Arena. Il y avait plus de déchets qu'à l'accoutumé et moins de présence à la récupération. Il rate aussi deux belles possibilités sur des remises de la tête de Dieu, même si, sur l'une d'entre elles, Köteles sort le grand jeu.

Canesin 5: Ce garçon ne dispute que sa première saison avec les pros. Il ne fallait donc pas s'attendre à ce que son état de forme soit éternel. Le retour de Vargas devrait lui permettre de souffler un peu.

Suarez 4: Le mois d'octobre est là et malgré l'été indien et Mati s'efface et tombe comme les feuilles mortes. Un remake des saisons précédentes ou un simple off day? On espère pour Anderlecht que ce sera la seconde solution.

Gillet 6: Quand Pudil se prend un 7/10, c'est aussi parce que son adversaire direct n'a pas été tout à fait à la hauteur. Il n'a pas assez pesé sur son flanc et était moins présent pour s'infiltrer. Si l'on excepte une bonne reprise de la tête sur un corner, on a pas énormément vu le N.30 mauve.

Mbokani 7: Il est apparu effacé, il est apparu nerveux quand il s'est pris un carton totalement inutile alors qu'il avait obtenu la faute. Et puis Dieu s'est élevé. Deux fois pour servir Kljestan et une fois pour crucifier Genk. Dieu est décidément impitoyable.

Vargas 4,5 : Vargas remplace mais ne répare pas encore. Le Vénézuélien n'a pas été plus inspiré que Canesin et s'est vu brandir un bristol jaune pour un vilain coup de frustration dans le talon de Pudil. On attend mieux de la part d'un joueur de cette classe.

Kanu n.c

Marecek n.c


F.Chl.

00:01 Écrit par tackle on web dans Bulletin de notes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : anderlecht, genk, bulletin de notes, dieumerci mbokani, jupiler league |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

29/09/2011

Standard - FC Copenhague 3-0 : le bulletin de notes des rouches

im200.jpgBolat 6 : Rencontre tranquille pour le portier turc qui n'a seulement du faire le ménage (en sortant de façon parfois hasardeuse) que sur deux, trois phases arrêtées danoises. Dommage ce carton jaune pris pour rouspétances. Toujours aussi sanguin le Sinan.

Opare 5 : Le Ghanéen est toujours à côté de ses pompes. Il a souvent laissé trop de liberté à son opposant tandis que ces centres n'étaient pas beaucoup plus précis que dimanche contre le Cercle.

Kanu 7,5: On a pas vu Ndoye. Le Brésilien a encore fait le ménage dans les airs et a inscrit la troisième rose de ses couleurs. Match solide comme souvent dans son chef. Le patron de la défense du Standard, c'est lui !

Felipe 7: De retour dans l'axe de la défense, il a bien fermé la boutique même s'il reste parfois plus nonchalant et moins adroit à la relance que son collègue de charnière centrale. Il inscrit néanmoins un superbe goal qui délivre totalement les rouches.

Pocognoli 6,5 : Il a trouvé la régularité qui lui manquait la saison dernière. Poco enchaine désormais les bonnes rencontres même si l'enthousiasme qui le porte vers l'avant offre parfois trop d'espaces dans son dos.

Vainqueur 6,5 : Perdu en première mi-temps, il n'a jamais réussi à s'imposer dans ce duo de pare-chocs avec Van Damme. Il n'aurait mérité qu'un 5/10. En deuxième période, seul au milieu pour faire le ménage, il a récupéré un paquet de ballons et distribué avec plus de précision que lors des 45 premières minutes. Vainqueur et Standard riment enfin ! 5+8 = 13/20 soit 6,5/10

Van Damme 5,5 : Une première mi-temps catastrophique où il était complètement dépassé sur le plan physique et technique par Claudemir. Repositionné sur son flanc gauche lors du deuxième acte, il a pu s'en donner à coeur joie avec ses grandes courses et ses centres dans son couloir fétiche. JVD a aussi pu se montrer plus présent dans la boîte dès qu'il y avait du centre venant de la droite.

Berrier 5 : Match compliqué pour le français qui ne trouvait aucune solution lors des 45 premières mi-temps. En seconde période, il y avait encore un peu de déchet dans son jeu mais il s'est surtout montré à son avantage sur les phases arrêtées en déposant le cuir sur la tête de Kanu pour le 3e et en délivrant le coup de coin amenant la gayole de Felipe.

Seijas 8 : Quelle belle trouvaille ! Durant les 45 premières minutes, le vénézuélien était l'un des rouches les plus remuants même si ces initiatives ne trouvaient pas souvent un bon écho car il se compliquait parfois un peu trop la tâche. Il a ensuite rayonné lors de la deuxième période en faisant preuve de vista, de technique et de grinta. Son but ouvre la voie du succès aux siens.

Buzaglo 4: L'israélien ne risque pas encore de trouver grâce aux yeux de son entraineur. Trop lent, trop statique, il ne s'est distingué que par un bon envoi à distance avant de céder sa place à Tchité après la pause.

Leye 5,5 : Le Sénégalais s'est battu en pure perte en pointe. Isolé sur son île, il a ensuite reçu le soutien de Tchité sans que cela n'efface totalement ses carences techniques et son manque de vitesse. Il est néanmoins l'auteur d'une prestation courageuse dans un contexte délicat.

Tchité 7 : Le public l'a réclamé avant la pause et a obtenu gain de cause. Son entrée a dynamité le Standard. Ses raids sur le flanc ont mis à mal une défense danoise qui s'était endormie à force de n'avoir qu'à museler un Leye plutôt statique. Il a libéré beaucoup d'espaces pour ses partenaires et a démontré, même s'il n'avait pas encore retrouvé le chemin des filets, que sa tête était toujours à Sclessin.

Cyriac n.c

Nacho Gonzalez n.c

F.Chl.

 

23:45 Écrit par tackle on web dans Bulletin de notes | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : luis seijas, mémé tchité, fc copenhague, standard, europa league |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Lokomotiv Moscou 0-2 Anderlecht : le bulletin de notes des mauves

proto.gifProto 8 : après deux approximations en début de match (sur des passes en retrait), Silvio s'est superbement repris en sauvant de nombreux ballons d'égalisation.

Safari 5 : souvent loin de son homme au marquage, il n'a pas rassuré. Aucun apport offensif, ou presque, dans un match qui, il est vrai, ne le permettait pas vraiment de par sa physionomie.

Juhasz 6 : le plus rassurant de la défense mauve, sans être vraiment bon pour autant. Merci Silvio d'avoir sauvé les meubles plusieurs fois.

Kouyaté 5 : mis en boîte plus d'une fois par Maicon, le grand Cheikhou ne fut pas toujours rassurant. De quoi rappeler à Jacobs que mettre un milieu défensif en défense centrale, ça passe peut-être en Carapils League, mais en coupe d'Europe, c'est un peu plus risqué.

Wasilewski 5 : a souvent été devancé par Obinna et a manqué quelques anticipations, notamment en première période.

Biglia 6.5 : moins étincelant que face au Beerschot, l'Argentin a du jouer beaucoup plus sans ballon. Il s'est tout de même débrouillé en fermant beaucoup d'angles. Un nouvel assist au compteur pour saluer la qualité exceptionnelle, depuis quelques semaines, de ses coups de pied arrêtés.

Kljestan 6 : si son association avec Biglia fait l'unanimité en championnat, c'est un peu plus juste en coupe d'Europe. On ne pourra pas reprocher à Jacobs, souvent trop frileux, de jouer avec deux attaquants, ou au moins avec un vrai n°10, mais lors d'un déplacement aussi périlleux, renforcer cet entrejeu aurait pu aider l'Américain et l'Argentin. Au vu du résultat, on ne pourra finalement que lui donner raison.

Kanu 7 : souvent en dessous de tout, le Brésilien était aujourd'hui dans un bon jour. Sa technique et son physique ont souvent permis de prendre le dessus sur le flanc gauche. A bien aidé Safari défensivement, sans quoi cela aurait parfois été très juste.

Gillet 6 : moins présent en zone de finition que dimanche, le grand blond a surtout colmaté les brèches sur le flanc droit où Wasil a dû apprécier le coup de pouce défensif amené par son ancienne doublure au back droit. S'ils ont souvent été pris à défaut, Proto a, à chaque fois, sauvé les siens.

Suarez 7.5 : à chaque fois qu'il touche le ballon, Matti apporte le danger. Son but, le quatrième en deux matches de poule, est tout simplement magnifique. Le but d'un joueur en confiance…

Canesin 6.5 : joli déboulé sur le flanc droit pour l'ouverture du score. En dehors de cette phase, Fernando a été un rien moins percutant que ces dernières semaines. Difficile, c'est vrai, quand on touche beaucoup moins de ballons qu'à l'habitude.

Mbokani 7 : Dieu existe ! Et qu'on l'aime ou qu'on ne l'aime pas, on ne peut que se réjouir de son but. Tout d'abord parce qu'il a permis aux mauves d'entériner une victoire précieuse, ensuite parce qu'après ce qu'il a vécu il y a quelques semaines, l'ex-standarman méritait bien de sourire un peu.

(Nicolas Christiaens)

20:40 Écrit par tackle on web dans Bulletin de notes | Lien permanent | Commentaires (13) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook