Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

11/05/2013

Il y a 25 ans, le FC Malines était le dernier club belge à remporter une Coupe d'Europe

Cela fait déjà 25 ans qu'un club belge n'a plus remporté un trophée européen. Le dernier à l'avoir fait est le FC Malines. Le 11 mai 1988, les Sang et Or affrontent l'Ajax à Strasbourg en finale de la Coupe des Vainqueurs de Coupes et remportent une victoire historique.

Après s'être défaits de St. Mirren, du Dynamo Minsk et de l'Atalanta Bergame lors des tours précédents, les Malinois retrouvent le grand Ajax en finale. Un club qu'Aad De Mos, le coach du Malinwa connaît bien puisqu'il l'a entrainé entre 1980 et 1985.

A cette époque, le FC Malines joue dans la cour des grands au niveau belge. Le club, qui a retrouvé l'élite en 1983 est alors sponsorisé par Telindus, la société de John Cordier. Ce dernier endossera rapidement le costume de président et s'attellera à construire un effectif capable de rivaliser avec Anderlecht, le FC Bruges ou le Standard. 

Mais d'abord, il engage un entraineur de renom en la personne d'Aad De Mos. Le coach néerlandais professionnalise entièrement la structure du club et attire quelques joueurs de qualité comme Michel Preud'Homme, Graeme Rutjes, Wim Hofkens, Lei Clijsters, Marc Emmers ou Eli Ohana. En 1987, grâce à un but d'un certain Piet den Boer, Malines remporte la Coupe de Belgique aux dépens du FC Liège et participe donc à la Coupe des Vainqueurs de Coupe lors de l'édition 1987-88.

La suite, on la connaît. A la 53e minute du match contre l'Ajax, Piet den Boer, l'homme des buts en finale, prolonge de la tête au fond des filets de Stanley Menzo un centre d'Eli Ohana qui s'était défait juste avant de Frank Verlaat. Les 10.000 spectateurs belges qui ont rallié la Meinau ce soir là exultent. Le Malinwa, qui évoluait en supériorité numérique depuis le quart d'heure et l'exclusion de Danny Blind (le père de Daley, l'homme qui renverse les trophées de champion de l'Ajax), ne sera plus jamais inquiété. Lei Clijsters peut alors brandir ce qui sera le dernier trophée d'un club belge sur la scène continentale.

La saison suivante, le FC Malines remportera la consécration au niveau national en devenant champion de Belgique.

FC MALINES - AJAX 1-0

FC MALINES : Preud'homme, Rutjes, Clijsters, Deferm, Hofkens (Theunis, 73'), Emmers, Sanders, de Wilde (Demesmaeker, 60'), Erwin Koeman, Ohana, den Boer (entr. Aad de Mos)

AJAX : Menzo, Blind, Wouters, Larsson, Verlaat (Meijer, 73'), Scholten, Witschge, Van'tSchip (Bergkamp, 37'), Winter, Bosman, Muhren (Entr. Barry Hulshoff)

arbitre : Dieter Pauly (All)

le but : 53e den Boer (1-0)

Carton rouge : 16e Blind (Ajax)

 F.Chl.

10:50 Écrit par tackle on web dans Belgique, Culture | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

10/05/2013

Souvenir: il y a 35 ans, Bruges s'inclinait en finale de la C1

Le 10 mai 1978, le Club Bruges s’inclinait devant Liverpool en finale de la Coupe des Clubs champions.

“Quel dommage que nous ayons abordé cette apothéose suprême en spectateurs ! Si nous n’avions pas été aussi impressionnés, si nous avions vraiment cru en nos chances, nous aurions peut-être remporté une des deux finales.”

Trente-cinq ans après la finale de la Coupe des Clubs champions perdue de justesse contre Liverpool, trente-sept ans après l’échec en finale de la Coupe Uefa contre ce même adversaire, ce petit regret taraude toujours Daniel De Cubber, cet Unioniste qui avait trouvé son bonheur au Club Bruges.

Avec verve, cet ancien médian a feuilleté son album aux souvenirs : “Pour accéder à ce stade ultime, nous avions éliminé Kuopio Palloseura, le Panathinaikos, l’Atletico Madrid et la Juventus. Contre les grands, nous avions perdu en déplacement mais nous avions toujours forgé la différence à domicile. La finale de la Coupe des Clubs champions s’est disputée dans le stade mythique de Wembley. Peu de temps auparavant, nous avions assisté, à la TV, à la finale de la Cup et, à notre tour, nous foulions cette pelouse sacrée pour affronter une des meilleures équipes européennes de l’époque ! 

C’était incroyable. Que ce stade était immense ! Il fallait presque des jumelles pour voir d’un goal à l’autre. Pour communiquer, nous devions presque nous exprimer par haut-parleur. La pelouse était trois fois plus large que la nôtre. Je n’osais même pas la fouler, de crainte de l’abîmer”.

Les Brugeois avaient rallié la capitale anglaise le lundi, par hovercraft : “En trois quarts d’heure, nous avions atteint le centre de Londres. Nous avons d’abord joué les touristes en visitant, notamment, le musée de Madame Tussauds.”

Ernst Happel, l’entraîneur autrichien mythique, n’avait rejoint son groupe que le lendemain : “Il était en fin de règne. Quelques divergences avec la direction avaient retardé son arrivée. Happel était spécial mais, pour moi, il demeure le meilleur entraîneur que le Club ait jamais accueilli.”

Le Club a abordé cette finale sans Courant et surtout sans Lambert, son buteur, de nouveau blessé au genou : “Raoul avait reçu une infiltration pour disputer la demi-finale. Il n’était pas prêt pour l’apothéose”.

Le Club avait en revanche aligné le Hongrois Lajos Kü, dont c’était… le premier vrai match : “Il fallait le mettre en vitrine pour le vendre. Tout le monde l’avait compris…”

91.000 spectateurs – dont 15.000 Brugeois – ont assisté à cette finale : “Jensen, notre gardien danois, a réussi des prouesses. Il ne pouvait rien sur le goal de Dalglish. Mais nous aussi, nous nous étions ménagé de belles occasions”.

Notre meilleur match, nous l’avions disputé en demi-finale, contre la Juventus : “Coach hyper offensif, Ernst Happel s’autorisait toutes les audaces. Ce soir-là, il nous avait alignés en 4-2-4.”

Daniel De Cubber s’exalte, aujourd’hui encore : “Cette finale à Londres nous a fait entrer dans l’Histoire. À 23 ans, j’en avais été un des acteurs, moi qui provenais de l’Union St Gilloise.”

LIVERPOOL – CLUB BRUGES 1-0

LIVERPOOL : Clemence; Neal, Thompson, Hanssen, Hughes, Mc Dermott, Kennedy, Souness, Case (63e Heighway), Fairclough, Dalglish (entr. Bob Paisley)

CLUB BRUGES : Jensen; Bastijns, Krieger, Leekens, G. Maes (70e Volders), Cools, De Cubber, Vandereycken, Kü (58e D. Sanders), Simoen, Soerensen (Entr. Ernst Happel)

arbitre : Charles Corver (P.-B.)

le but : 64e Dalglish (1-0)

Michel Dubois

18:02 Écrit par tackle on web dans Belgique, CHAMPION'S LEAGUE, Culture, FC BRUGES, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Jelle Vossen dort en compagnie de la Coupe

Le Racing Genk a remporté ce jeudi la quatrième Coupe de Belgique de son histoire en battant le Cercle Bruges (2-0). Bennard Kumordzi et Jelle Vossen ont inscrit les deux goals dans les cinq dernières minutes de la rencontre. 

Vossen, qui est aussi le capitaine de l'équipe limbourgeois,e a reconnu après le match qu'il avait passé le plus beau moment de sa carrière. Il faut dire que soulever un trophée devant 30.000 personnes acquises à sa cause, c'est toujours réjouissant.

Le Diable Rouge ne peut en tout cas plus se passer de la Coupe puisqu'il a posté une photo sur son compte Twitter où on le voit dormir en compagnie de celle-ci.

Un lit dans lequel il espère pouvoir ramener aussi le trophée de champion de Belgique. Mais avant cela, il faudra déjà battre Anderlecht à domicile ce dimanche.

media_xll_5802982.jpg

 

16:30 Écrit par tackle on web dans Belgique, C'EST DRÔLE, COUPE DE BELGIQUE, INSOLITE, RC GENK | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Entraînement ouvert au public : 3.500 supporters et une frayeur pour Mbokani

En ce jeudi de l'Ascension, Anderlecht avait ouvert les portes du Parc Astrid à ses supporters pour un entraînement sous le soleil.

Ils étaient environ 3.500 à avoir fait le déplacement pour saluer le retour en tête du classement de leur équipe. Un nouveau succès de foule après la journée porte ouverte du 1er mai dernier... sans grabuge cette fois, la victoire dans le Clasico aidant.

Petite frayeur pour Mbokani

Echauffement traditionnel, attaques placées et démarquage avant de jouer un petit match entre équipe A et réservistes, sur un demi terrain, les Anderlechtois ont mouillé le maillot sous le regard de leurs fans. Ils sont plusieurs à avoir tenté des gestes spectaculaires pour amuser la galerie, parmi lesquels on retiendra la superbe frappe des trente mètres de Wasyl, qui a laissé Silvio Proto de marbre.

Mais la bonne humeur générale a failli être remise en question lorsque Dieumerci Mbokani restait au sol après un léger contact lors du démarquage. Le soulier d'or a mis du temps avant de se relever, nécessitant l'intervention d'un kiné. Plus de peur que de mal puisqu'après quelques minutes de repos, le joueur reprenait l'entraînement normalement.

Les plus jeunes avaient fait le déplacement

Mathis, Kylian et Nathan étaient trois des centaines de jeunes qui étaient venus saluer leurs idoles. S'ils espèrent prendre leur place un jour, ils sont optimistes pour l'avenir à court terme du club : Anderlecht sera champion, qu'on se le dise. Ces charmantes têtes blondes y sont même allées d'une petite blague envers leurs homologues rouches : "Le Standard, quand ils ont froid, ils doivent mettre deux Gillet". Si ça ne marche pas pour eux dans le foot, ils pourront toujours tenter de devenir humoristes...

N. Ch.

 
 
 

08:56 Écrit par tackle on web dans Belgique, JUPILER PRO LEAGUE, RSC ANDERLECHT, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

08/05/2013

François Sterchele, cinq ans déjà

sterchele.jpgLe 8 mai 2008, le petit monde du football belge et le FC Bruges se réveillaient avec "la gueule de bois" en apprenant le décès de François Sterchele. Il n'avait que 26 ans.

Le Diable Rouge rentrait chez lui après une soirée à Anvers passée en compagnie de ses potes Vincenzo Verhoeven et Hernan Losada. A 2h15 du matin, la Porsche de l'attaquant Blauw en Zwart a quitté la route pour terminer sa course contre un arbre le long de la N49 à hauteur de Vrasene. Les circonstances de l'accident n'ont jamais vraiment été connues. Vitesse excessive, consommation d'alcool ou de drogue, faisan qu'il aurait voulu éviter ou fatigue au volant. Beaucoup d'hypothèses ont circulé sur les raisons de ce drame.

Mais peu importe. Tous les quinze jours au Jan Breydel stadion, les supporters brugeois applaudissent pendant la 23e minute celui qui n'a été des leurs que pendant une saison. Cinq après, le rituel continue car la gentillesse de François Sterchele reste toujours dans la mémoire de nombreux fans.

12:38 Écrit par tackle on web dans Belgique, Culture, FC BRUGES | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

07/05/2013

PO1 : voici tous les scénarios possibles

4000264009290.jpgIl reste trois journées pour départager cinq équipes dans la course au titre. Selon les cinq scénarios choisis ci-dessous, Genk est deux fois champion et Anderlecht l'est à trois reprises. Mais ces simulations sont-elles réellement plausibles ? A vous de juger...

Lire la suite

15:36 Écrit par tackle on web dans ANALYSE, Belgique, FC BRUGES, JUPILER PRO LEAGUE, RSC ANDERLECHT, STANDARD LIÈGE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Eden Hazard récompensé pour son soutien à une oeuvre de charité

mavuba-hazard-declas.jpgNominé pour le titre de "meilleur joueur de la Premier League" et pour celui de "meilleur espoir", Eden Hazard n'a finalement rien remporté. Les deux prix sont revenus à Gareth Bale, le Gallois de Tottenham.

Mais selon Het Laatste Nieuws, Eden Hazard recevra quand même une récompense individuelle cette saison. Certes pas la prestigieuse, mais elle permettra de faire découvrir une facette moins connue de la personnalité du natif de La Louvière.

Lors de la cérémonie du Soulier d'Ebène qui se déroulera le 13 mai au Viage Casino de Bruxelles et récompensera le meilleur joueur africain (ou d'origine africaine) évoluant dans notre compétition, Eden Hazard se verra décerner l' "award de la bienfaisance" pour son implication dans le projet "les orphelins de Makala", qui a été lancé à l'initiative de Rio Mavuba (les parents du joueur sont nés dans ce quartier très pauvre de Kinshasa), son ancien partenaire à Lille. D'autres footballeurs comme Steeve Mandanda, Adil Rami, Yohan Cabaye, Marouane Chamakh ou Mathieu Debuchy, ainsi que divers artistes comme Patrick Bruel, Matt Pokora ou Pascal Obispo soutiennent le projet du capitaine du LOSC.

Lors des précédentes éditions, Thomas Vermaelen (2011) et Yves Vanderhaeghe (2007) s'étaient déjà vu décerner ce prix.

Rappellons que les 5 nominés au Soulier d'Ebène sont les Anderlechtois Dieumerci Mbokani et Cheikhou Kouyaté, le Standarman Imoh Ezekiel, le Louvaniste Ibou Sawaneh et le joueur de Zulte Waregem Mbaye Leye.

TOW

Voir le site de l'association "les orphelins de Makala"

Eden Hazard et Rio Mavuba chantent pour l'association "les orphelins de Makala"

11:19 Écrit par tackle on web dans Belges à l'étranger, Belgique, Diables Rouges, INSOLITE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

06/05/2013

Quatre Mauves dans l'équipe-type de la 7e journée des Playoffs

art_229578.jpgLa victoire anderlechtoise dans le Clasico permet au Sporting de placer quatre pions dans l'équipe-type. Un onze idéal au sein duquel on retrouve aussi deux Brugeois et deux Lierrois.

Lire la suite

15:32 Écrit par tackle on web dans Belgique, ÉQUIPE-TYPE, FC BRUGES, JUPILER PRO LEAGUE, RSC ANDERLECHT | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

La blessure à la tête de Copa, le respect du public brugeois

Copa Boubacar se souviendra de son déplacement au Jan Breydel stadion ce dimanche. Le sympathique portier ivoirien n'a en effet pas pu disputer les 90 minutes de la rencontre entre le FC Bruges et Lokeren (2-1) en raison d'une blessure à la tête. Cette dernière avait en effet heurté le poteau du but après un plongeon sur une tentative de Carlos Bacca.

Copa est resté allongé au sol pendant de longues minutes avant de pouvoir être évacué sur une civière.  Le médecin de Lokeren est d'abord intervenu et s'est assuré que le gardien ivoirien n'avale pas sa langue.

Notons le beau comportement des fans brugeois qui ont applaudi la sortie de Copa afin de l'encourager. Un beau geste de Fair-Play que Ryan Donk, le capitaine des Blauw en Zwart  a souligné sur Twitter.

Finalement, Copa Boubacar s'en sort avec plus de peur que de mal. Après avoir été transporté à l'hôpital, il a repris connaissance avant de passer un scanner qui a révélé qu'il n'y avait pas de fracture, mais une sérieuse commotion. Par mesure de sécurité, il a passé une nuit en observation et devrait normalement quitter l'hôpital ce lundi.

09:47 Écrit par tackle on web dans Belgique, FAIR PLAY, FC BRUGES, JUPILER PRO LEAGUE, SUPPORTERS, TAQUETS ET TAMPONS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Anderlecht - Standard 2-0 : les réactions de Proto, Gillet, Ciman et Van Damme

Proto : "Dans les grands moments, on voit les grands hommes"

Gillet : "L'objectif est de tenir la 1ère place"

Ciman : "On a perdu une bataille mais pas la guerre"

Van Damme : "On prend match par match"

08:15 Écrit par tackle on web dans Belgique, JUPILER PRO LEAGUE, RSC ANDERLECHT, STANDARD LIÈGE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

05/05/2013

Anderlecht - Standard 2-0 : le bulletin de notes des Rouches

35.jpgKawashima 6 : N’a pas dû sortir de gros arrêt en première mi-temps mais il peut remercier Kljestan et Suarez de ne pas avoir cadré. Impuissant sur la tête et le penalty de Gillet, parfaitement placés.

Opare 6 : Bon dans ses couvertures et l’un ou l’autre bons centres.

Arslanagic 4,5 :  Match difficile face à Mbokani et Suarez mais souvent bloqué l’axe et repoussé les centres. Était dans la zone de Gillet sur le 1-0 et est roulé par Mbokani et obligé de commettre le penalty...

Ciman 6 :  Roulé par Suarez en début de match mais cela a été sa seule approximation de la première mi-temps.

Diabaté 6 : Solide dans les duels et présent pour enrayer les offensives d’Anderlecht. L’un ou l’autre bons centres inexploités. Victime directe du but de Gillet, il a laissé sa place à Ezekiel dès le 1-0.

Bulot 6 : A multiplié les allers-retours sur son flanc droit avec un bon travail défensif. Offensivement, il a essayé mais il n’y avait pas grand monde à servir.

Vainqueur 6 :  Calme balle au pied pour rassurer son équipe. De bonnes interceptions et de bonnes relances. S’est éteint à 2-0.

Buyens 4 : Trop de mauvaises passes synonymes de pertes de balle, mais énormément de kilomètres parcourus.

Van Damme 5 :Replacé un cran plus haut. A pris le dessus sur ses adversaires dans le jeu aérien pour prolonger plusieurs ballons vers l’avant. Rarement en position de centrer.

Mpoku 6,5 : Repositionné en soutien de Batshuayi. Déroutant balle au pied, sans parvenir à créer le danger. A alterné le bon et le moins bon sur les phases arrêtées.

Batshuayi 5 : Isolé en pointe, il n’a pas eu la vie facile face à Kouyaté et Nuytinck. A tout de même réussi quelques actions, sans pour autant inquiéter Proto.

Ezekiel 4,5: Monté à 1-0, il n’a pas su dynamiter la défense d’Anderlecht.

Cristea 3,5 :  Pas un cadeau de le lancer dans ce contexte mais il n’a pas apporté la fraîcheur et la créativité espérées par Rednic.

D. D.M

19:53 Écrit par tackle on web dans Belgique, Bulletin de notes, JUPILER PRO LEAGUE, STANDARD LIÈGE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Anderlecht - Standard 2-0 : Le bulletin de notes des Mauves

art_229555.jpgProto 6,5:  Le meilleur… passeur de la première mi-temps. Son assist à Suarez (injustement jugé en position hors-jeu) était millimétré. Peu sollicité tout au long du match.

Gillet 8,5: Pour son deuxième match après sa longue suspension, Guillaume Gillet était replacé au poste d’arrière droit par John van den Brom après sa pige dans la ligne médiane à Bruges. Même éloigné du but adverse, le Liégeois a conservé son instinct offensif. Très percutant sur le flanc droit, il fut récompensé par un joli doublé. D’abord sur un coup de tête puis sur un penalty, preuve de sa confiance retrouvée. Il n’avait plus marqué depuis le mois de février… contre le Standard.

Kouyaté 8: A entamé le match de façon très affûtée, et a gardé le même niveau pendant les 90 minutes. A gagné tous ses duels. Ses coéquipiers n’ont pas profité de ses quelques montées. A sans doute charmé les nombreux scouts présents.

Nuytinck 7 : Semblait – lui aussi – avoir retrouvé un niveau digne des playoffs. Sa meilleure intervention était devant Bulot.

Safari 6:  Préféré à Deschacht, ses actions n’ont pas toujours plu au public. Mais c’est lui qui – avec une excellente passe dans le dos de la défense – était à la base d’une des rares grosses occasions. Sorti avec des crampes.

Biglia 7 : L’homme de l’assist à Gillet, avec le coup franc parfait. Il avait déjà servi Kljestan avant le repos. Il a aussi raté quelques phases arrêtées, mais les supporters lui pardonneront.

Kljestan 6 : Quelle occasion de la tête loupée ! Pas toujours précis, mais il a travaillé comme un fou. A laissé le penalty à Gillet.

Bruno 7:  Bon début de match, puis un petit creux, mais il a participé aux nombreuses attaques de la seconde mi-temps.

Suarez 7 :  Un Suarez à 100 % aurait au moins marqué un but, notamment sur le ballon brossé sur la latte en fin de match. Mais il retrouve de plus en plus ses sensations.

Jovanovic 6:  Auteur d’une magnifique passe à Suarez, il n’a pas toujours fait les bons choix. Pourtant, il donnait l’impression de vouloir faire quelque chose de beau.

Mbokani 8 : Il avait annoncé que ce serait son match. Même s’il n’a pas marqué, il a atteint un niveau très élevé. A gagné tous ses duels et s’est montré le pivot idéal. Aucune véritable occasion, sauf avant le penalty.

Praet 7:  Monté au jeu sans le moindre complexe. Toujours disponible, il aurait dû recevoir davantage de bons ballons.

Y. T.

19:32 Écrit par tackle on web dans Belgique, Bulletin de notes, JUPILER PRO LEAGUE, RSC ANDERLECHT | Lien permanent | Commentaires (8) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

04/05/2013

Mons - La Gantoise 1-1 : le bulletin de notes des Dragons

LePostollecrage-e451727e0f8cab96a7a262609771c76d.JPGWerner 6 : Ne peut rien faire sur la réalisation de Lepoint où il se fait crucifier. N’a pas eu beaucoup de ballons dangereux à négocier.

Debisschop 6 : Match intense et sans aucun repos face au très, très remuant Soumahoro. A déposé sa carte de visite pour d’éventuels acquéreurs.

Sapina 6 : Rencontre physique face au costaud Coulibaly. Est surpris par Lepoint sur l’ouverture du score gantoise.

Franquart 6 : Sauve une balle à même la ligne et n’a pas souvent été mis en difficulté par les attaquants flandriens.

Monteyne 6,5 : Match propre et sobre de l’expérimenté arrière gauche. N’a quasiment jamais été pris en défaut.

Matthys 6,5 : Auteur d’une très bonne fin de campagne, le milieu droit de l’Albert a fait parler sa précision en transformant magnifiquement un coup franc des 25 mètres sur lequel Padt n’a vu que du feu..

Le Postollec 6,5 : Comme toujours au four et au moulin devant la défense hennuyère. A livré quelques beaux duels physiques avec Lepoint.

Nyoni 6 : Comme hier, on le trouve bien plus utile dans une position axiale dans l’entrejeu que sur le flanc gauche. On le sent plus à l’aise à ce poste où il touche plus de ballons.

Nong 6 : Malgré toute sa bonne volonté, le Camerounais ne pourra jamais donner toute la plénitude de ses moyens sur le flanc gauche.

Jarju 6 : N’est pas parvenu à inscrire le petit but qui lui aurait permis de décrocher, seul, le titre de meilleur buteur de la saison au Tondreau. Le Gambien termine la compétition avec 12 roses, comme Perbet, parti en janvier.

Arbeitman 6 : Match compliqué où il n’a pas reçu de bons ballons. A livré de nombreux duels.

Chatelle 6 : A apporté un peu de peps au jeu montois mais rate la balle de match.

C. V.

23:24 Écrit par tackle on web dans Belgique, Bulletin de notes, JUPILER PRO LEAGUE, RAEC MONS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook