Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

29/09/2013

Courtois s'est fait peur à Bernabeu

Une bourde qui, heureusement pour notre compatriote, n'aura pas eu de conséquence sur le résultat... L'Atletico Madrid a créé l'exploit et s'est imposé 0-1 sur la pelouse de son grand rival, le Real Madrid, samedi dans le choc de la septième journée du championnat espagnol. Pour la troisième fois de la saison, Thibaut Courtois a préservé le 0 au marquoir. Mais le portier des Diables s'est fait une belle frayeur en fin de rencontre...

Nouvelle cleansheet pour notre géant de gardien donc, mais sur une prestation qui a souffert de quelques approximations. On a vu le natif de Bree relâcher quelques ballons. Mais il nous a aussi gratifié de quelques parades dont il a le secret.

Toujours est-il que Courtois s'est fait une belle petite frayeur en voulant gagner du temps dans les arrêts de jeu alors que Bale approchait.

Blessure à la main gauche

Suite à cette action, le keeper des Colchoneros s'est blessé à la main. Sur son compte Twitter, l'Atletico Madrid annonce "Courtois a subi un traumatisme contondant à l'index de sa main gauche". Il faudra attendre les examens complémentaires qui auront lieu aujourd'hui pour se prononcer sur la gravité de cette blessure.

15:28 Écrit par tackle on web dans Belges à l'étranger, ESPAGNE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

L'Atletico de Thibaut Courtois piège le Real

Le Real, sans inspiration, a été piégé par un Atletico accrocheur (0-1) samedi lors de la 7e journée du Championnat d'Espagne, laissant son voisin madrilène prendre le large en tête avec le FC Barcelone.

Malgré l'entrée en jeu de Gareth Bale à la pause pour son premier match à Santiago Bernabeu, le Real compte désormais cinq points de retard sur l'Atletico et sur le Barça, qui ont tous les deux signé le meilleur départ de leur histoire en Liga avec sept victoires en autant de journées. Dans un derby serré, fermé, haché, les joueurs de Carlo Ancelotti se sont fait surprendre par un but précoce de Diego Costa (11), meilleur buteur de la Liga avec Messi (8 buts), et n'ont pas trouvé de solutions pour se sortir de la nasse.

L'attaquant brésilien, très tranchant, s'est présenté seul face à Diego Lopez, qu'il a ajusté en ouvrant bien son pied.

C'était le scénario idéal pour les hommes de Diego Simeone: marquer vite et passer le reste du match à contenir leurs adversaires par leur défense compacte et agressive, avec David Villa et Diego Costa pour jouer le contre.

Pour autant, l'Atletico n'a pas réussi à faire le break: sur deux corners successifs, Tiago, seul au point de penalty, a placé sa tête au-dessus (29), Gabi a vu la sienne repoussée par Diego Lopez sur un arrêt réflexe (42) et en fin de match, Koke a trouvé la transversale sur un tir enroulé (81).

De son côté, le Real a eu quelques occasions par Benzema (23, 27) ou Ronaldo (45, 71) mais n'a pas eu l'inspiration nécessaire pour s'en sortir. Seul le jeune Alvaro Morata a réveillé un peu les "Merengues", plaçant un ciseau que le gardien Thibaut Courtois a difficilement repoussé (84).

Le Gallois Gareth Bale, pour ses débuts à Bernabeu après son transfert à prix d'or de Tottenham, s'est dépensé sans succès, obtenant notamment un coup franc à la limite de la surface que Ronaldo a expédié dans la tribune (63).

Avec cinq points d'avance sur le Real, Atletico et Barça creusent déjà un écart significatif, comme la saison passée quand le Real avait laissé échapper le titre de champion d'Espagne lors des premières journées.

Côté belge, Thibaut Courtois était titulaire entre les perches tandis que Toby Alderweireld a du une nouvelle fois se contenter du banc.

Le résumé

L'arrêt de Thibaut Courtois sur la volée d'Alvaro Morata

10:53 Écrit par tackle on web dans Belges à l'étranger, ESPAGNE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

28/09/2013

Torres enfonce son pouce dans le nez de Jan Vertonghen

media_l_6161290.jpg

Le derby londonien entre Tottenham et Chelsea a accouché d'un match nul. L'engagement était en tout cas au rendez-vous de ce premier duel entre l'équipe de José Mourinho et celle de son ancien disciple André Villas-Boas.

Notamment dans le chef de Fernando Torres qui était bien décidé à faire honneur à sa titularisation. El Nino a livré une très bonne deuxième mi-temps qui lui laisse espérer des jours meilleurs sous la liquette des Blues.

Mais il devra encore un peu patienter avant de refouler les pelouses A 10 minutes du terme, Torres a écopé d'un deuxième carton jaune pour avoir levé son coude lors d'un duel avec Jan Vertonghen. Sur les images, l'exclusion parait sévère et le Belge en rajoute un petit peu, ce qui a d'ailleurs eu le don d'exaspérer Mourinho.

Mais avant cette phase du carton, les deux hommes s'étaient déjà embrouillés et Torres avait même enfoncé son pouce dans le nez de notre compatriote. 

A noter que c'est la 3e fois que l'attaquant espagnol se fait exclure par l'arbitre Mike Dean

Dembélé impressionnant, Vertonghen "roublard", Hazard souffle le chaud et le froid

Ce derby était aussi l'occasion de voir 3 de nos compatriotes au coup d'envoi. Aligné dans l'entrejeu, Moussa Dembélé a régalé au milieu de terrain. L'Anversois, toujours aussi beau balle au pied, a enchainé les bonnes ouvertures en première mi-temps. Comme son équipe, il a un peu baissé le rythme en deuxième mi-temps, mais est resté constant dans l'ensemble.

Impérial en première mi-temps, Jan Vertonghen a montré quelques signes de fébrilité en deuxième. Alors quand ça ne va pas trop, à l'image de son tirage de short en League Cup, le grand Jan sait la jouer roublard. Il s'est rendu coupable de quelques simulations et est à la base de l'exclusion de Fernando Torres à 10 minutes du terme.

Eden Hazard était le troisième Diable au coup d'envoi. Effacé en première mi-temps, l'ailier gauche a haussé le tempo en seconde lorsqu'est monté au jeu Juan Mata. Il a ensuite cédé sa place à André Schürrle à la 69e.

Nacer Chadli est monté au jeu peu après l'heure de jeu. Mis en confiance par son but en League Cup, l'ailier a livré une bonne prestation même s'il n'a pas su être décisif.

Kevin De Bruyne ne figurait même pas sur la feuille de match. Sale période pour le rouquin qui ne semble pas entrer dans les bonnes grâces de Mourinho.

La deuxième carte synonyme d'exclusion de Fernando Torres


tosent par 89ly

17:06 Écrit par tackle on web dans ANGLETERRE, Belges à l'étranger, CARTON ROUGE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

26/09/2013

Le centre superbe de Poco

Malgré la large défaite d'Hanovre 96 sur la pelouse du Bayern Munich en Coupe d'Allemagne, Sébastien Pocognoli s'est mis en évidence contre le Rekordmeister.

Le Diable rouge a offert l'unique but des siens sur un plateau à Ya KonanPoco s'est offert un déboulé à toute allure sur le flanc gauche, avant de déposer le ballon dans la course de son attaquant qui a conclu le mouvement d'une jolie volée.

 

09:00 Écrit par tackle on web dans ALLEMAGNE, Belges à l'étranger, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

25/09/2013

Goreux bute contre Witsel et Lombaerts

Reginal Goreux a ouvert la marque pour Samara, à la 22e minute, face au Zenit Saint-Pétersbourg mercredi pour le compte de la 10e journée du championnat de Russie de football. Malgré un système défensif renforcé, Samara n'a pas tenu le coup face à un des leaders de la compétition (défaite 1-4).

Nicolas Lombaerts, qui a écopé de son premier carton jaune de la saison, a joué toute la rencontre. Witsel est monté au jeu à la 68e à la place de Bystrov afin de renforcer l'assise de son équipe à un moment où la marque était de 1-3, le dernier but tombant trois minutes plus tard.

Jonathan Legear (Terek) était sur le banc à Kuban où son équipe s'est inclinée 3-1. Avec trois points engrangés après trois partages, Terek est dernier au classement.

 

20:52 Écrit par tackle on web dans Belges à l'étranger, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Jan Vertonghen déshabille son adversaire en pleine action

BU9EyvJCEAAK080.jpg

Ce mardi, dans le cadre du 3e tour de la League Cup, Tottenham se déplaçait à Aston Villa. Un match dans lequel il n'y aura pas eu de duel belgo-belge puis Christian Benteke, blessé ce samedi en championnat, n'était pas de la partie. L'attaquant des Villans sera d'ailleurs privé des deux prochains matchs des Diables Rouges contre la Croatie et le Pays de galles.

Du côté des Spurs, Moussa Dembélé et Nacer Chadli sont montés en deuxième période, le second inscrivant d'ailleurs son premier goal en Angleterre sur le 0-3.

En défense centrale, Jan Vertonghen était présent dès le coup d'envoi. Il a livré une prestation d'ensemble solide et s'est montré intransigeant dans le marquage à la culotte. Peut-être un peu trop d'ailleurs.

Sur une action en tout début de deuxième mi-temps, notre compatriote est pris de vitesse par Nicklas Helenius qui se retrouve alors en position idéale pour égaliser. Au sol, il baisse alors le short de son adversaire qui est en train d'armer sa frappe. Ce dernier ratera évidemment le cadre à cause de cette tactique imparable.

L'arbitre aurait pu (du) accorder un pénalty pour ce geste, mais il n'en sera rien. 

09:05 Écrit par tackle on web dans ANGLETERRE, Belges à l'étranger, INSOLITE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Premier but de Nacer Chadli pour Tottenham!

Nacer Chadli a profité de la Coupe de la Ligue anglaise pour ouvrir son compteur buts ce mardi face à Aston Villa.

Nacer Chadli est monté au jeu à la 73e et a marqué son premier but pour Tottenham à la 86e pour fixer le score final à 0-4. Moussa Dembele est monté au jeu à la 64e et Jan Vertonghen a joué tout le match. Benteke n'est évidemment pas de la partie du côté des Villains

08:43 Écrit par tackle on web dans ANGLETERRE, Belges à l'étranger, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

22/09/2013

Le triple arrêt de Simon Mignolet contre Southampton

Mauvaise semaine pour Liverpool qui vient de concéder un peu flatteur 1 sur 6 en championnat cette semaine. Accroché sur la pelouse de Swansea ce mardi, Liverpool a cette fois connu sa première défaite de la saison. Un revers d'autant plus difficile à avaler qu'il a eu lieu à Anfield Road, le temple des Reds.

Avant le match contre Swansea, Simon Mignolet n'avait pas encore encaissé de buts. Il s'est retourné à deux reprises au Pays de galles et n'avait pas réalisé une prestation convaincante.

S'il a de nouveau dû aller repêcher un nouveau ballon au fond de ses filets ce samedi, le deuxième gardien des Diables Rouges n'a cependant pas grand chose à se reprocher. Il a même empêché Southampton de doubler la mise à la 69e en réalisant une incroyable triple intervention.

Il intervient bien du pied sur la première tentative un peu molle de l'attaquant de Southampon, mais ce sont ses deux réflexes dans la foulée qui sont les plus impressionnants. 

Réflexes et agilité, deux qualités qui sont les caractéristiques d'un Simon Mignolet qui a complètement fait oublier Pepe Reina du côté d'Anfield Road.

Malheureusement pour le Limbourgeois, ce n'est toujours pas suffisant pour contester la position de Thibaut Courtois en équipe nationale.



09:24 Écrit par tackle on web dans ANGLETERRE, ARRÊTS INCROYABLES, Belges à l'étranger, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

21/09/2013

Lukaku offre les 3 points à Everton

Everton n'en menait pas large à la mi-temps du match contre West Ham. Largement dominé et sans réelle inspiration (mis à part une frappe très appuyée de Kevin Mirallas), les Toffees rentraient aux vestiaires avec un but encaissé (1-0).

Montée au jeu décisive de Lukaku

La deuxième mi-temps sera d'un tout autre acabit, Everton allant davantage de l'avant, notamment grâce à la montée au jeu de Romelu Lukaku. Il faudra cependant attendre les 10 dernières minutes et l'exclusion du joueur de West Ham Noble pour voir Everton émerger. 

Car avant cela, West Ham était parvenu à répondre à l'égalisation sur coup-franc de Baines pour reprendre l'avance (2-1, via un penalty de Baines). Mais Baines et son pied magique remit les équipes à égalité à la 83e de nouveau sur un coup-franc somptueux.

Lukaku allait finalement être le bourreau de West Ham, inscrivant le 2-3 à 5 minutes du terme d'un coup de tête rageur, sur un centre de... Kevin Mirallas! Si le buteur belge s'écroula immédiatement suite à un coup reçu dans cette action, il pourra clairement célébrer cette victoire à l'issue de la rencontre. Une entrée en matière réussie pour lui!

 

18:45 Écrit par tackle on web dans ANGLETERRE, Belges à l'étranger, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Premier League: glissade fatale pour Benteke

Christian Benteke s'est blessé après 23 minutes de jeu lors de la rencontre en cours entre Norwich et Aston Villa. Le Diable rouge a glissé tout seul sur un dégagement du gardien d'Aston Villa. En voulant récupérer le cuir, sa jambe gauche est partie, entraînant le joueur dans un grand écart fatal...

Son remplaçant... marque

Remplacé par le joueur tchèque Kozák, ce dernier s'est tout de suite mis en évidence en ouvrant le score sur l'une de ses premières touches de balle. De quoi inquiéter encore plus le grand Christian?

Aston Villa, largement dominé pendant toute la rencontre et qui a pu compter sur un Snodgrass maladroit (le joueur de Norwich a manqué un penalty dès la 7e minute..), a été cherché un succès précieux en déplacement, chez un concurrent direct qui plus est. L'équipe de Benteke (7 pts) prend un peu d'air et dépasse son adversaire du jour au classement, Norwich restant bloqué à 4 unités.

 
 
 

14:55 Écrit par tackle on web dans Belges à l'étranger, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

19/09/2013

Le match qui a eu la peau de Preud'homme à Al Shabab

Al Shabab a concédé le nul, 2-2, à l'équipe japonaise de Kashiwa, qualifiée grâce à ses deux buts inscrits en déplacement (1-1 à l'aller au Japon), mercredi au King Fahd International Stadium de Riyad.

Naif Hazazi avait pourtant placé les Saoudiens sur les bons rails en ouvrant le score dès la 10e minutes, mais les Japonais sont rapidement revenu au score trois minutes plus tard à cause d'un auto-goal du Coréen Tae-Hwi Kwak.

A un quart d'heure du terme, Kondo donnait l'avantage aux Japonais qui faisait ainsi un grand pas vers la qualification avec ce deuxième but inscrit à l'extérieur.

Les hommes de Michel Preud'homme ne baissaient cependant pas les bras et recollaient au score par l'entremise de Hassan Fallatah (85e). Malgré un dernier rush dans les cinq dernières minutes, Al Shabab ne parvenait pas à inscrire le 3e but, synonyme de qualification.

Cet échec a donc valu à Michel Preud'homme son licenciement. Notre compatriote était à la tête de l'équipe saoudienne depuis 2011. Il arrivait alors de Twente Enschede, vainqueur de la Coupe des Pays-Bas, et a conquis le titre national avec Al Shabab (le premier depuis 2006), dès la première année de son mandat. Ce qui lui avait valu de voir son contrat prolongé jusqu'en 2016.

MPH pourrait cependant retrouver de l'embauche rapidement dans son pays natal puisque la presse flamande l'annonce ce jeudi comme le futur entraineur du FC Bruges où le sort de Juan Carlos Garrido a été scellé. Le technicien espagnol prend la porte, un peu moins d'un an après sa prise en fonction.

 
 

09:30 Écrit par tackle on web dans Belges à l'étranger, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Voir tous les buts de la suite de la première journée de C1

523a0f313570bed7db99229d.jpg


Groupe E :

 

Chelsea 1  - FC Bâle  2    

Pour ses retrouvailles en Ligue des champions avec Chelsea, José Mourinho a encaissé à domicile une défaite historique, mercredi contre Bâle (2-1), qui lui rappelle douloureusement le fossé qui le sépare de son époque bénie.

En dix campagnes de C1, l'entraîneur portugais, qui avait quitté le club en 2007 au lendemain d'un nul à Stamford Bridge contre Rosenborg, n'avait ainsi jamais connu l'humiliation d'un revers lors de son entrée en matière!

Celui-ci fait d'autant plus tache qu'il survient quatre jours après le premier en championnat contre Everton (1-0), qui plus est à domicile où le "Special One" n'a jamais été battu en championnat lors de son premier mandat entre 2004 et 2007.

Alors qu'aucune équipe suisse n'avait gagné en Angleterre depuis 1995, un tel scénario paraissait pourtant improbable.

Après la prestation du quadruple champion de Suisse, il l'est moins. D'abord retranchés derrière, les Helvètes ont longtemps contrarié les Anglais, passés devant sur un mouvement collectif de Lampard, le seul, conclu par Oscar (45).

Plus audacieux ensuite, Bâle a égalisé (71) d'un joli tir enroulé de Salah, qui n'a cessé de faire souffrir Cole dans le couloir droit et dans un stade stupéfait, Streller a même donné l'avantage en plaçant sa tête sur corner (82).

Les Suisses n'avaient alors plus rien à voir avec cette équipe facilement éliminée en demi-finale de C3 par les Blues au printemps.

Mais Chelsea, qui a procédé cet été à un grand coup de balai dans son équipe, a également bien changé, comme en témoigne cette première défaite en poule après une série de 29 matches d'invincibilité.

Avec cinq changements par rapport à samedi (0-1), dont les premières titularisations de Willian devant et van Ginkel au milieu pour pallier la suspension de Ramires, Chelsea ne se mettait pourtant clairement pas en position d'afficher des progrès dans son expression collective. Quant à Kevin De Bruyne, qui était annoncé titulaire, il n'a de nouveau pas décollé du banc.

Et d'efforts brouillons en initiatives personnelles, cela s'est vu, malgré une écrasante domination territoriale.

Mourinho, qui s'était lancé mardi dans une audacieuse métaphore culinaire, doit encore faire mijoter un peu son "omelette" même si certains de ses "oeufs" semblent déjà un peu cramés...

Schalke 04 3  - Steaua Bucarest 0   

Contrairement à Chelsea, l'autre favori pour la qualification en 8e de finale n'a pas failli. Après une heure de stérilité, Schalke a fait le trou avec des buts d'Ushida, Boateng et Draxler. Boateng avait été décisif pour l'AC Milan lors des barrages pour la phase de groupes, il l'a été d'emblée pour son nouveau club.

 

Groupe F :

Naples 2 - Borussia Dortmund 1  

Naples est parfaitement entré dans sa Ligue des champions en dominant clairement le Borussia Dortmund (2-1), vice-champion d'Europe, et a confirmé son excellent début de saison, mercredi.

Certes, le leader de la Bundesliga a joué une mi-temps à dix, après l'exclusion de son gardien pour une main hors de la surface, mais le leader de la Serie A a brillamment passé son premier examen sérieux, après avoir battu trois adversaires à sa portée en Italie (Bologne, Chievo, Atalanta).

La nouvelle idole du San Paolo, Gonzalo Higuain (29), a ouvert le score, et l'enfant du pays, Lorenzo Insigne, a réussi un coup franc direct somptueux (67).

Attention toutefois à ne pas arrêter de jouer avant le coup de sifflet final, car le Borussia a réduit le score à trois minutes de la fin du match sur un but contre son camp de Camilo Zuniga.

Autre test réussi, la défense du Napoli de Rafael Benitez a bien tenu le coup face au jeu rapide du Borussia, jusque dans les chaudes dernières minutes.

En revanche pour les Jaunes et Noirs, finalistes l'an dernier, la nouvelle C1 commence bien mal.

L'entraîneur du Borussia Jurgen Klopp a été exclu pour avoir râlé avec véhémence contre le sixième arbitre, coupable à ses yeux de ce retard.

Et juste avant la mi-temps le match a penché un peu plus encore en faveur de Naples, le gardien Roman Weidenfeller a aussi vu rouge pour avoir touché le ballon de la main hors de sa surface en sortant au devant d'Higuain.

Le Borussia a dû sortir son milieu droit Jakub Blaszczykowski, préféré à Pierre-Emerick Aubameyang, pour faire entrer le second gardien, Mitchell Langerak.

L'attaquant gabonais, co-meilleur buteur de Bundesliga (5 buts) est entré en jeu à la fin de la première période, à la place d'un défenseur central, Mats Hummels, pour renverser le score.

"Auba" a bougé le Napoli, sur une belle percée gâchée par Marco Reus (64), et a frappé la transversale (70). Après la réduction du score, Reus a aussi alerté Pepe Reina sur un coup franc (90).

En seconde période, le Naples de Rafa Benitez, qui aime construire lentement, a montré qu'il n'avait pas oublié quatre ans de Mazzarrisme (de Walter Mazzarri, passé cet été sur le banc de l'Inter) et a aussi pu opérer en contres, son ex-arme favorite. Sur plusieurs occasions, le score aurait pu s'alourdir.

Solide derrière, maître du jeu, porté par de grosses individualités (Higuain, Insigne et Marek Hamsik), le Napoli approche du haut niveau.

Quant à Dries Mertens, il est monté au jeu à la 73e en lieu et place d'Insigne, le deuxième buteur du match. 

 

Marseille 1 - Arsenal 2 

En s'inclinant à domicile face à Arsenal (2-1) mercredi lors de la 1re journée de Ligue des champions, Marseille a entamé de la pire des façons la phase de poule et déjà hypothéqué ses chances de qualification.

Comme il y a deux ans, Arsenal est donc venu s'imposer au Vélodrome et n'a pas attendu cette fois le temps additionnel pour prendre l'avantage.

Pour ses retrouvailles avec la C1, après un intermède d'une saison en Europa League, Elie Baup avait fait confiance à ses titulaires habituels. Au milieu de terrain, le jeune Giannelli Imbula (21 ans) était ainsi aligné au côté d'Alayxis Romao, deux joueurs qui faisaient leurs grands débuts dans la compétition.

En face, pour son 153e match de Ligue des champions, un record parmi les entraîneurs en activité (seul Alex Ferguson en compte plus avec 190 matches), Arsène Wenger pouvait finalement compter sur Olivier Giroud, un temps incertain pour une douleur à un genou.

Les débats, entamés sur un rythme soutenu, étaient très équilibrés en première période, même si les plus belles occasions revenaient aux Marseillais, notamment à André Ayew dont la tête décroisée à la réception d'un centre de Payet frôlait le poteau droit du gardien polonais Szczesny, battu sur le coup. Le Ghanéen était de nouveau destinataire d'un bon centre de l'ex-Lillois mais l'Allemand Mertesacker s'interposait (38).

Une autre tête de Gignac passait de peu au-dessus juste avant la pause.

Les Anglais avaient aussi mis Mandanda à contribution, comme sur ce tir de Walcott dès la 6e minute.

Encore Ramsey

L'OM qui s'était incliné lors des trois dernières campagnes débutées à domicile tentait d'inverser les statistiques et son bon début de seconde période pouvait laisser croire à un scénario favorable.

Ainsi, une reprise tendue de Fanni, servi dans la surface par Romao, frôlait le poteau du gardien londonien.

Mandanda ensuite détournait une reprise à bout portant de Wilshere (58), avant que Gibbs, ne repousse presque sur sa ligne une balle détournée par Mertesacker et qui avait lobé son propre gardien.

Mais le sort s'acharnait encore sur l'OM et Arsenal trouvait finalement l'ouverture, Walcott reprenant d'une somptueuse volée une balle très mal renvoyée de la tête par l'infortuné Morel (1-0, 65).

Malgré les entrées de Jordan Ayew et Florian Thauvin, les vice-champions de France continuaient de buter sur une défense très solide.

Et le Gallois Aaron Ramsey en remettait une couche en prenant le meilleur sur Nkoulou pour déclencher un tir du droit qui trompait Mandanda (2-0, 84). Le penalty inscrit par Jordan Ayew (2-1, 90+3) dans le temps additionnel, n'y changeait rien.

Invaincu désormais en 10 déplacements face à des clubs français, Arsenal entame donc de la meilleure des façons sa 16e campagne de Ligue des champions d'affilée. Marseille, qui se déplacera pour la 2e journée à Dortmund, devra désormais tenter d'aller récupérer quelques improbables points à l'extérieur, ou compter sur des faux pas de ses adversaires, pour espérer une qualification.

 

Groupe G :

Atlético Madrid 3  - Zénit St Petersbourg 1    

Thibaut Courtois et l'Atlético Madrid ont battu le Zenit Saint-Pétersbourg de Nicolas Lombaerts et Axel Witsel (3-1) mercredi soir lors de la première journée de la poule G de la Ligue des Champions de football.

Une fois encore, le gardien des Diables rouges s'est montré très sûr pendant la totalité de la rencontre. Courtois a effectué une superbe parade à la 56ème sur une reprise de la tête de Kerzhakov et une autre à la 88ème, quand le score était acquis (3-1). Toby Alderweireld est resté sur le banc

Au Zenit, Lombaerts, qui a laissé le brassard à Zyryanov, et Witsel ont joué tout le match: le premier au centre de la défense et l'ex-Standardman sur le côté gauche d'un duo en appui du trio d'attaque (4-1-2-3). Saint-Pétersbourg, qui a marqué au moins un but lors des ses 12 derniers matches, a prolongé sa belle série: à la 58ème, Hulk a répondu au but d'ouverture de Miranda à la 40ème (1-1). Mais après un quart d'heure de forcing, le Zenit n'a pas soutenu le rythme imprimé par Madrid, qui a alourdi la marque par Arda Turan (64ème) et Leo Baptistao (80ème). Lombaerts a écopé d'un carton jaune à la 50ème.

Austria Vienne 0  - FC Porto 1   

Steven Defour était suspendu au FC Porto, vainqueur 0-1 à l'Austria Vienne grâce à un but de l'Argentin Lucho González à la 55-ème.

 

Groupe H :

FC Barcelone 4  - Ajax 0   

Grâce un triplé de Lionel Messi, le FC Barcelone a surclassé l'Ajax Amsterdam (4-0) mercredi au Camp Nou pour la 1re journée de la Ligue des champions, repartant du bon pied après son humiliation contre le Bayern Munich en demi-finale de l'édition 2012-2013.

Auteur de ses 60e, 61e et 62e buts en 80 matches dans cette compétition, le quadruple Ballon d'Or argentin a inscrit un coup franc imparable (22e minute), conclu un contre (55e) et marqué de 20 mètres (75e). Gerard Piqué a lui placé une tête (68e) sur un joli centre du Brésilien Neymar, qui découvrait la Ligue des champions.

Le club blaugrana, présent en demi-finale depuis 2008 et vainqueur final en 2009 et 2011, entame du mieux possible une épreuve qui lui a plutôt souri ces dernières années, malgré la désillusion vécue face au Bayern la saison dernière (7-0 sur l'ensemble des deux matches).

Ce large succès à domicile lui permet de prendre la tête du groupe H avant d'aller affronter le Celtic Glasgow le 1er octobre.

Pour le premier match officiel entre Ajax et Barça, deux clubs emblématiques et si proches culturellement, les Catalans ont contourné une défense compacte en ouvrant le score sur coup de pied arrêté.

Messi, victime d'une semelle à l'entrée de la surface, s'est chargé lui-même du coup franc, son tir frappant l'intérieur du poteau avant d'entrer dans le but adverse (22e).

L'Argentin a ensuite conclu un contre avec un crochet suivi d'une frappe du pied gauche au ras du poteau, puis marqué d'un tir placé à l'entrée de la surface. Ces trois buts lui permettent de revenir à neuf longueurs de l'ancien attaquant du Real Madrid Raul (71), actuel meilleur buteur de la Ligue des champions.

De son côté, l'Ajax n'a jamais vraiment fait le poids, Victor Valdes s'étant montré vigilant sur une tête à bout portant de Ricardo van Rhijn (31e) ou un tir de Bojan Krkic (87e), de retour sur la pelouse de son club formateur.

Très actif, le néo-Barcelonais Neymar aurait pu inscrire son premier but en match officiel au Camp Nou si ses tentatives avaient été plus appuyées ou mieux cadrées (3e, 33e, 44e, 68e). Il s'est contenté d'une passe décisive pour Piqué après un corner joué en deux temps, puis est sorti à la 72e.

D'un point de vue plus personnel, ce succès mettra sans doute du baume au coeur de l'entraîneur barcelonais Gerardo Martino (50 ans), dont le père est décédé cette semaine en Argentine.

 

AC Milan 2  - Celtic Glasgow 0  

L'AC Milan a inscrit deux buts dans les dix dernières minutes pour venir à bout à domicile du Celtic Glasgow mercredi (2-0), lors de la 1re journée du groupe H de la Ligue des champions.

Les Milanais occupent la 2e place de leur groupe, à égalité de points avec le FC Barcelone.

Les Italiens, amoindris par les blessures de Montolivo et Kaka notamment, ont du attendre la fin de match pour faire la différence.

Ce fut en effet un match compliqué pour les joueurs de Massimiliano Allegri. Après un mauvais début de match des Ecossais, dont Balotelli ne parvenait pas à profiter à plusieurs occasions, le Celtic se reprenait et se montrait dominateur.

Mais Lustig, sur une tête, puis Mulgrew, sur un coup franc indirect, et enfin Scott Brown, après une contre-attaque, ne réussissaient pas à ouvrir le score.

La manque de réalisme des Ecossais atteignait son paroxysme à la 79e minute, quand le coup franc de Stokes frappait la barre transversale.

Cette action sonnait comme un réveil pour le Milan. Les Lombards obtenaient un coup franc trois minutes plus tard. La frappe molle mais cadrée de Zapata était dévié hors de portée du gardien écossais par le joueur du Celtic Izaguirre (82). Trois minutes plus tard, le coup franc de Balotelli était stoppé une première fois par Forster, mais Muntari veillait pour mettre les siens à l'abri (86).

avec AFP

09:20 Écrit par tackle on web dans ALLEMAGNE, ANGLETERRE, Belges à l'étranger, CHAMPION'S LEAGUE, ITALIE, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

17/09/2013

Fin du brevet d'invincibilité de Simon Mignolet avec Liverpool

Toutes les bonnes choses ont une fin.

Simon Mignolet a en effet encaissé ses premiers buts en championnat d'Angleterre avec Liverpool à l'occasion de la dernière rencontre de la 4ème journée disputée lundi qui a vu les Reds contraint au partage (2-2) à Swansea et perdre ses premiers points de la saison.

Dès la 2ème minute de jeu, Simon Mignolet encaissait son premier but de la saison dans la cage de Liverpool. Un but inscrit par le régional de l'étape Jonjo Shelvey, passé cet été de Liverpool à Swansea.

Deux minutes plus tard, cependant, Daniel Sturridge égalisait pour inscrire son 4e but en 4 rencontres pour Liverpool rejoignant aussi Christian Benteke (Aston Villa) et Olivier Giroud (Arsenal) en tête du classement des buteurs.

Liverpool allait prendre l'avantage avant la mi-temps par Victor Moses (37ème), l'ancien Blues de Chelsea. Mais peu après l'heure de jeu, Swansea égalisait grâce à Michu (bien servi par Shelvey) pour arracher un point, son 4ème de la saison.

10:02 Écrit par tackle on web dans ANGLETERRE, Belges à l'étranger, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : liverpool, mignolet, invincibilité, swansea |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook