Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

06/02/2014

La réaction de Romelu Lukaku sur le dernier penalty ostendais

Toujours blessé à la cheville, Romelu Lukaku en a profité pour venir supporter le club de son petit frère, Jordan. Ce dernier n'étant pas sur le terrain, les frères Lukaku ont assisté à la défaite d'Ostende depuis les tribunes. 

Un supporter en a profité pour filmer la réaction de Romelu sur le penalty manqué par Sébastien Siani.
 

13:56 Écrit par tackle on web dans Diables Rouges, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le petit pont nonchalant de Lionel Messi, la floche malheureuse du gardien du Real Sociedad

On se dirige vers un Clasico pour la finale de la Copa del Rey alors que les manches retour des 1/2 finales n'ont même pas encore été jouées. Le Real Madrid et le FC Barcelone ont pris une belle option après leurs victoires respectives sur l'Atlético (3-0) et la Real Sociedad (2-0).

Au Camp Nou, c'est Sergio Busquets qui a ouvert la marque pour les Catalans peu avant la mi-temps. Le deuxième but tombera sur une erreur bien malheureuse d'Enaut Zubikarai, le gardien de la Real Sociedad. 

Celui-ci s'était retrouvé en face à face avec Alexis Sanchez qui avait été lancé dans le dos de la défense basque par une passe tranchante de Cesc Fabregas. La tentative du Chilien a été repoussée par le poteau et le ballon est arrivé chez Elustondo.

Plutôt que de dégager le cuir sur le côté ou derrière la ligne de fond, le milieu de terrain basque n'a rien trouvé de mieux que de le faire en direction de son gardien qui venait de se relever. Du coup, le pauvre Zubikarai n'a pu que dévier le ballon tiré à bout portant dans ses propres filets.

Et Lionel Messi dans tout ça ?

La star Blaugrana n'a pas trouvé la faille ce mercredi soir et n'a pas livré la rencontre la plus étincelante de sa carrière. L'Argentin a pourtant failli faire trembler les filets sur coup franc, mais celui-ci a finalement été repoussé par la barre transversale.


Mais il faut dire aussi que Messi n'a pas été épargné par les défenseurs de la Real Sociedad qui ont utilisé tous les moyens pour l'arrêter. A l'image de Jon Gaztanaga, sans doute fan de rugby, qui a opéré un plaquage en règle pour stopper l'une des chevauchées de La Pulga.

Mais ce marquage à la culotte n'a pas toujours suffi pour l'arrêter. A l'image de ce petit pont nonchalant qu'il a effectué sur un adversaire.



10:09 Écrit par tackle on web dans BOULETTES ET RATÉS, ESPAGNE, GESTES TECHNIQUES, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Witsel, buteur en amical pour le Zénit

Axel Witsel a inscrit le seul but du Zenit Saint-Pétersbourg, battu 1-2 par Metalist Kharkov, mercredi, lors de la troisième et dernière journée de la Joint Super Cup, compétition amicale réunissant quatre clubs disputée à Petah Tikva, en Israël.

Le Diable Rouge a ouvert le score à la 12e minute. Nicolas Lombaerts a disputé les 20 dernières minutes. Battu par le Shakhtar Donetsk (2-1) et victorieux contre le CSKA Moscou (2-0), le Zenit termine avec 3 points. Le Shakhtar est premier avec 6 unités et doit encore affronter mercredi soir le CSKA Moscou (0). Metalist totalise 4 points.

Le championnat russe est actuellement à l'arrêt en raison de la trêve hivernale. Le prochain match du Zenit sera le huitième de finale aller de la Ligue des Champions, le 19 février, à Dormund, contre le Borussia.

Belga 

09:41 Écrit par tackle on web dans Belges à l'étranger, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Un supporter tabassé au Honduras

On le sait, les stades de football ne sont pas toujours remplis d'esprits éclairés et animés de bonnes intentions. Sans mettre tout le monde dans le même sac, on dira que les plus "pacifiques" se "limitent" aux insultes et autres noms d'oiseaux, les plus belliqueux n'hésitent pas à mettre les choses aux poings.

Au Honduras, lors du choc au sommet entre l'Olimpia et Motagua, on a assisté à des scènes intolérables qui ne vont pas redorer l'image souvent négative des supporters de football.

Une quinzaine de courageux "fans" de Motagua s'en sont ainsi pris à supporter de l'Olimpia qui s'est retrouvé au mauvais endroit, au mauvais moment.

Si l'on suppose que l'intention de la victime étaient d'aller provoquer les fans adverses, cela ne justifie pas les représailles qu'il a reçues.

Armés, les agresseurs ont tabassé David Gomez avant de le laisser inconscient et de fuir avec le sens de l'honneur qui semblait les caractériser.

Le malheureux a ensuite été transporté d'urgence à l'hôpital le plus proche où les médecins ont jugé son état critique. Un des agresseurs a été arrêté par les forces de l'ordre. En attendant les autres.

 

00:00 Écrit par tackle on web dans CARTON ROUGE, LES RESTES DU MONDE, SUPPORTERS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

05/02/2014

Thibaut Courtois, bien malheureux contre le Real Madrid

Thibaut Courtois avait été l'un des grands artisans du sacre de l'Atlético Madrid lors de la Copa del Rey 2013. Face au voisin et rival du Real, le gardien belge avait sorti une prestation 5 étoiles et deux réflexes étourdissants devant Gonzalo Higuain et Mesut Özil. Il avait d'ailleurs eu droit à de nombreuses louanges. Gerard Piqué y était d'ailleurs allé de son petit tweet de félicitations.

Mais cette année, ce ne sera pas la même rengaine pour celui qui défend aussi les perches de l'équipe nationale. En 1/2 finale de la même compétition, l'Atlético retrouvait sa victime merengue bien décidée à laver l'affront.

Et les hommes de Carlo Ancelotti sont bien partis pour réussir leur pari puisqu'ils ont déjà un bon pied en finale après la victoire sans appel sur le score de 3-0 lors de la manche aller.

Cette fois, Thibaut Courtois fut impuissant sur les nombreuses offensives de la Casa Blanca. Il faut dire qu'il n'a pas été aidé par ses défenseurs. Emiliano Insua et Miranda ont ainsi dévié bien involontairement des tentatives de Pepe et d' Angel Di Maria.

Deux buts bien malheureux pour le dernier rempart de 21 ans qui n'a pas grand chose à se reprocher sur ce coup. Pas plus que sur le pion de Jesé, auteur d'une déviation très subtile sur un service de Di Maria.

Thibaut Courtois a aussi sorti quelques ballons chauds, permettant ainsi au score de ne pas être plus lourd pour les Colchoneros. A la 32e, il a réalisé une double intervention sur des tentatives de Jesé et Luka Modric. Il est aussi bien intervenu sur deux tentatives de Cristiano Ronaldo aux 48e et 86e minute.

Si la perspective d'une deuxième victoire en Coupe s'est éloignée ce soir, l'Atlético peut surtout rêver du titre de champion. Actuellement, les hommes de Diego Simeone comptent 3 unités d'avance sur les deux grands de la Liga, le FC Barcelone et le Real Madrid.

F.Chl.

 

23:31 Écrit par tackle on web dans Belges à l'étranger, ESPAGNE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le missile de Strootman, l'assist de Nainggolan

L'AS Roma a remporté la manche aller de la demi-finale de la Coupe d'Italie qui l'opposait à Naples. Mais le score de 3-2 ne lui sera pas favorable en vue du retour à l'ombre du Vésuve.

Ce match était aussi le cadre d'un duel belgo-belge entre Radja Nainggolan et Dries Mertens. Mais les deux hommes ne se sont pas croisés sur la pelouse du Stadio Olimpico puisque le premier nommé, aligné d'entrée, est sorti à la 60e, soit 6 minutes avant la montée du second.

Cela n'a pas empêché nos deux compatriotes de s'illustrer. Mertens a ainsi ramené les deux équipes à 2-2 seulement quatre minutes après son apparition au jeu.

Avant cela, à la 32e minute, Nainggolan avait adressé un ballon à Kevin Strootman qui l'a ensuite catapulté dans la lucarne de Pepe Reina.

Une frappe limpide des 25 mètres qui a permis aux Giallorossi de mener 2-0.

F.Chl.


هدف روما الثاني موقع كورة par koracom

23:09 Écrit par tackle on web dans Belges à l'étranger, Buts d'anthologie, ITALIE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Dries Mertens marque contre la Roma 4 minutes après sa montée

La deuxième affiche des 1/2 finales aller de la Coupe d'Italie avait lieu ce mercredi avec un alléchant duel entre l'AS Roma et Naples.

Un duel entre belges puisque deux de nos compatriotes évoluent dans ces formations. Souvent titulaire avec Napoli ces dernières semaines, Dries Mertens commençait cette fois sur le banc. Tout le contraire de Radja Nainggolan qui était aligné d'entrée aux côtés de Kevin Strootman et de Daniele De Rossi.

La première mi-temps était clairement en faveur des Giallorossi qui prenaient une avance de deux buts grâce à des réalisations de Gervinho et de Kevin Strootman.

Mais en deuxième mi-temps, Morgan De Sanctis, le gardien de la Roma transféré cet été en provenance de... Naples, partait à la faute sur une tentative d'Higuain. Les Partenopei étaient relancés.

Et égalisaient à 20 minutes du terme grâce à Dries Mertens, monté au jeu 4 minutes plus tôt à la place de Marek Hamsik. Le Louvaniste, qui n'a pas eu le temps de croiser Radja Nainggolan sorti à l'heure de jeu pour Miralem Pjanic, allait de son petit dribble dans l'axe avant de tromper facilement De Sanctis.

Mais la Roma remportera finalement la victoire dans les dernières secondes grâce à Gervinho qui concluait parfaitement un bon service de Florenzi.

Mais ce résultat de 3-2 est surtout favorable à Naples avant la manche retour au San Paolo le 12 février.

F.Chl.


هدف نابولي الثاني موقع كورة par koracom

22:53 Écrit par tackle on web dans Belges à l'étranger, ITALIE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Arbeloa racle la cheville de Diego Costa

arbeloa-diegocosta-derbi.jpg

Vainqueur de la Copa del Rey la saison passé après une finale épique remportée contre le voisin du Real, l'Atlético Madrid aura du mal à renouveler son titre. Les Merengue ont en effet pris une belle option sur la finale en corrigeant la bande à Thibaut Courtois sur le score sans appel de 3-0.

Le gardien des Diables Rouges, impérial il y a quelques mois lors de la finale victorieuse, a été bien malheureux ce mercredi soir puisqu'il a notamment été battu par deux frappes déviées par ses défenseurs, Insua et Miranda

Le match a été très dur au niveau des duels. Diego Costa, l'attaquant des Colchoneros, qui a choisi récemment de défendre les couleurs de l'Espagne, n'a pas été épargné par certains de ses futurs partenaires au sein de la Roja.

Ainsi, Alvaro Arbeloa, qui n'est pas réputé pour être le plus grand poète de la Casa Blanca, a raclé, ni vu, ni connu, la cheville de l'attaquant de l'Atlético.

Un geste qui s'est produit à la 35e alors que le score n'était que de 1-0 pour le Real. Sans doute un tournant pour la bande à Diego Simeone puisque l'agresseur s'en est sorti blanc comme neige.

Mais Arbeloa n'a pas été le seul à offrir un traitement de faveur musclé à Diego Costa. Les deux autres internationaux espagnols du Real, Sergio Ramos et Xabi Alonso, n'ont pas non plus fait dans la dentelle avec le natif de Lagarto au Brésil.

Voilà qui promet quelques explications en vue des prochains rassemblements de l'équipe nationale.

F.Chl.


Arbeloa STAMP on Diego Costa | Real Madrid vs... par LaLigaAction

22:40 Écrit par tackle on web dans ESPAGNE, TAQUETS ET TAMPONS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

La prune de Juan Manuel Vargas

Les manches aller des 1/2 de la Coupe d'Italie ont lieu ces mardi et mercredi. Avant l'affiche attendue ce soir entre la Roma de Radja Nainggolan et le Naples de Dries Mertens, on a déjà eu droit à un duel entre l'Udinese et la Fiorentina.

Les Toscans ont certes concédé la défaite sur la pelouse du Stadio Communale Friuli (2-1), mais le score ne leur est pas défavorable en vue de la manche retour.

Mardi était d'ailleurs le jour des Vargas habillés en mauve. Ronald l'Anderlechtois y était allé de son triplé en match amical contre Alost et puis il y a eu Juan Manuel qui s'est contenté d'un seul pion, mais sacrément joli et surtout important.

Le Péruvien, et non Vénézuélien comme le joueur du RSCA, a marqué d'une impressionnante frappe du gauche de 25-30 mètres. A ce moment là, il offrait l'égalisation à la Fiorentina.

La suite, ce sera un deuxième goal de l'Udinese signé Muriel.

10:47 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, ITALIE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

04/02/2014

Le superbe but de Zlatan Ibrahimovic

Ce mardi, Paris se rend à Nantes dans le cadre des demi-finales de la Coupe de la Ligue. Un déplacement en Loire-Atlantique qui a déjà souri à Zlatan Ibrahimovic. A la 5e minute, le Suédois a ouvert la marque de la plus belle des manières, en sortant un nouveau but parfait de son chapeau. 

Le buteur du PSG a profité d'une mauvaise relance de Rémy Riou, le gardien nantais. Le portier de 26 ans a glissé au moment de dégager un ballon, qui est arrivé directement dans les pieds d'Ibra. Celui-ci n'a même pas pris le temps de contrôler et a expédié le ballon en un temps dans les cages du pauvre Riou. En une fraction de seconde, il est donc parvenu à apercevoir la position avancée du gardien adverse, tout en dosant parfaitement son tir.

Un but exceptionnel, signé Ibrahimovic. Vous avez dit pléonasme ?



 

21:32 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, FRANCE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

La magnifique roulette de Paciência

Le père, Domingos Paciência, a marqué l'histoire du FC Porto durant les années 90, en inscrivant la bagatelle de 97 buts pour le compte du club portugais. Aujourd'hui, c'est son fils, Gonçalo Paciência, qui a régalé les supporters de l'équipe B de Porto. Il n'a pas encore la carrière de son père, mais c'est un bon début.

Gonçalo a véritablement donné le tournis à son adversaire grâce à une magnifique roulette dans le rectangle de Maritimo B. Il n'est malheureusement pas parvenu à conclure son action puisque le portier adverse est très bien intervenu. Cela n'a pas empêché son équipe de s'imposer sur le score de 2-0 et de prendre la 3ème place de la deuxième division portugaise.

 

14:57 Écrit par tackle on web dans GESTES TECHNIQUES, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Seydou Keita, à Valence pour l'amour du jeu

Le Malien quitte la Chine pour revenir dans une Liga où il a tout gagné !

On le pensait parti pour une fin de carrière tranquille en Chine mais Seydou Keita a décidé revenir en Europe, au FC Valence. Le Malien a tout gagné en Espagne, il faisait partie de la fantastique équipe du Barça de 2009 qui remporta cette année-là Ligue des champions, championnat d'Espagne, Coupe du Roi, Supercoupe d'Europe, Supercoupe d'Espagne et Coupe du monde des clubs.

"Je suis revenu en Europe parce que j'aime le football et jouer à un très haut niveau", commentait le milieu défensif lors de sa présentation ce lundi au stade Mestalla de Valence. "Venir à Valence après avoir tout gagné avec Barcelone ajoute encore de la pression. Mais j'aime cette pression". Le Malien de 34 ans a connu la Liga avec Séville en 2007 avant de tout gagner avec le Barça entre 2008 et 2012. A 34 ans il a encore faim de football de haut niveau. "C'est vrai que ça fait deux mois qu'on a arrêté en Chine", précise-il. "Je m'entrainais avec un coach individuel pour maintenir un peu ma condition physique. C'est sûr que j'aurai besoin de quelques jours pour suivre le rythme des entrainements. Mais j'ai toujours été un joueur physiquement très fort. Ca m'aidera surement pour revenir rapidement."


"Quand j'ai décidé de revenir en Europe, j'ai aussi eu des contacts avec des clubs de Dubaï, du Qatar, en Turquie mais aussi avec Liverpool avec qui on était en contacts très avancés. Mais finalement je suis venu à Valence parce que chez les Reds je n'avais pas beaucoup de chances de jouer. Quand j'ai décidé de quitter la Dalian Aerbin (ex-club de Guillaume Hoarau notamment) pour revenir ici, c'était pour profiter et jouer si je m'entrainais bien et prestais à un haut niveau. Je ne sais pas encore quel sera mon niveau mais parfois, en parlant avec les dirigeants et l'entraineur, vous pouvez sentir la confiance qu'on a en vous, c'est pour cela que j'ai décidé de venir à Valence."

Et notre interlocuteur d'ajouter, non sans humour, "je suis un milieu défensif qui parfois, avec de la chance, marque quelques goals. Je suis toujours le même, je n'ai pas changé. J'espère travailler, aider l'équipe et si par chance je peux marquer des buts, ça me plairait."

"Juan Antonio Pizzi est un bon entraineur" précise encore Keita. "Il a beaucoup d'envie. Il est très exigeant mais à présent je suis un joueur comme un autre. Je dois travailler et avoir des minutes de jeu pour montrer ce que je peux apporter à l'équipe. Maintenant c'est à moi de beaucoup travailler pour aider l'équipe. Le club voulait que je signe jusqu'à la fin de la saison plus une année supplémentaire. Mais avec mes représentants, on a dit que 6 mois, c'est mieux pour tout le monde. Ca enlève la pression au club et à tout le monde. Ainsi je suis plus tranquille pour bien profiter et donner le maximum pour cette équipe. C'est important pour moi de montrer ce que je peux donner au club, aux supporters et surtout les remercier de me donner la chance de revenir en Espagne."

keita.jpgLe week-end dernier, le FC Valence a redressé la tête en championnat au terme d'une victoire historique au Camp Nou contre le grand Barça, premier grand exploit de Juan Antonio Pizzi qui a remplacé Miroslav Djukic en fin d'année. "J'y étais", explique la nouvelle recrue du club 'ché'. "Le Barça a bien commencé et a vite marqué le premier but. Mais peu à peu on est revenu dans le match. Puis surtout en deuxième mi-temps, toute l'équipe a bien joué. Le gardien, la défense, devant, tout le monde a vraiment bien joué parce que gagner au Barca n'est pas facile. Il faut jouer à 100% sinon c'est impossible de gagner contre Barcelone. Vous savez, quand vous jouez à Barcelone ou à Madrid il n'y a pas besoin de motivation supplémentaire. C'est une motivation naturelle contre les grandes équipes. Je crois que l'entraineur est travailleur, il donne confiance à ses joueurs. Je ne le connais pas encore bien mais durant les deux jours que j'ai passés à m'entrainer avec l'équipe, j'ai la sensation que c'est un gagneur qui ne lâche rien. Il est très exigeant, il veut gagner, il veut qu'on lutte. Je crois que ça aide beaucoup pour gagner un match comme celui de l'autre jour au Camp Nou parce que si on ne court pas, si on ne fait pas les choses avec le coeur, c'est impossible de gagner contre une équipe comme le Barça. Il y a quelques temps il n'y avait que le Barca et le Real Madrid pour lutter pour la Liga. Maintenant on compte aussi l'Atletico Madrid. C'est une équipe très forte, très difficile à jouer. Ils sont premiers de la Liga qui, pour moi, reste le meilleur championnat du monde. C'est une Liga très exigeante avec un très haut niveau. Avec Valence j'espère pouvoir faire ce que j'ai réalisé avec Séville et Barcelone."

Au FC Valence, Seydou Keita portera le numéro 11.

(Mathieu Militis, correspondant à Valence)

12:50 Écrit par tackle on web dans ESPAGNE, MERCATO | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Momo Sissoko à Levante pour redevenir lui-même

Anderlecht regrettera-t-il de ne pas avoir su faire signer le milieu Malien?

"Je veux redevenir l'un des meilleurs milieux de terrain du monde". Momo Sissoko affiche ses ambitions. Il n'est pas venu à Levante pour faire de la figuration. Laissé libre par le Paris Saint-Germain au terme de la saison dernière, le franco-malien s'était entrainé quelques semaines à Monaco avant d'effectuer un test de deux semaines en novembre, à Anderlecht. Un accord n'a pu être trouvé. Finalement Sissoko n'a plus joué depuis 6 mois en match officiel. Proche de signer à Valladolid, le joueur de 29 ans a finalement opté pour le club de Levante dans la banlieue de Valence.

Pourquoi lui a-t-il fallu 6 mois pour retrouver un club? La carte de visite du milieu défensif est pourtant impressionnante. FC Valence, Liverpool, la Juventus, le PSG... Les noms prestigieux ne manquent pas. On parle de l'état de son genou qui lui a posé des problèmes à Paris.

sissoko.jpg"Je suis très bien physiquement" déclare Sissoko lors de sa présentation à la presse ce lundi à Valence. "J'ai fait les tests avec le docteur de Valladolid qui m'a dit que ça allait bien. Le docteur de Levante l'a confirmé donc je n'ai pas de problème. La vérité est sur le terrain et nous verrons quand je vais jouer."

Le nouveau numéro 22 de Levante connait bien la ville. C'est au club voisin du FC Valence qu'il explosait il y a 10 ans. "C'est vrai que j'étais très proche de signer à Valladolid mais vous savez dans le football il se passe beaucoup de choses. L'opportunité de Levante est arrivée ainsi que des offres d'Angleterre. Au final, j'ai décidé de jouer pour Levante et je suis content d'être ici."

Quand on lui fait remarquer qu'il passe du PSG, l'un des clubs les plus riches du monde à Levante, l'un des clubs les plus humbles de la Liga, Sissoko insiste sur l'opportunité qu'il veut saisir. "Tout d'abord je suis ici pour profiter. Redevenir le Momo Sissoko que j'ai toujours été. J'ai beaucoup d'envie. Tout le club a fait le travail nécessaire pour que je signe à Levante. Maintenant je vais tout donner pour ce club. C'est vrai que je n'ai pas joué depuis longtemps mais c'est un club qui m'a donné cette opportunité et je vais la prendre à 100%. J'ai signé pour 4 mois. Ce qui m'importe c'est de bien jouer comme je l'ai toujours fait. Retrouver la confiance, tout donner et au final on va s'assoir avec le président, le directeur sportif pour voir si on peut travailler plus longtemps ensemble."

Où en est-il physiquement? Fera-il regretter au sporting d'Anderlecht de ne pas avoir fait l'effort pour l'embaucher? Le terrain donnera ses réponses. "Je suis préparé" conclut Mohamed Sissoko. "Je sais pourquoi je suis ici. Je veux redevenir l'un des meilleurs milieux de terrain du monde et je vais y parvenir."

(Mathieu Militis, notre correspondant à Valence)

12:35 Écrit par tackle on web dans ESPAGNE, MERCATO | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook