Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

16/02/2014

Anderlecht 2 - 0 Mons: le bulletin de notes des Mauves

sacha.jpgProto 6 : Malgré le jeu abominable de son équipe, il n’a eu qu’un  ballon (assez facile) à arrêter: un tir de Chatelle sur lui.

Vanden Borre 6.5 : Comme souvent, sa seconde mi-temps était nettement meilleure que sa première. Il était aussi bien défenseur que meneur de jeu. Avant le repos, il ne trouvait pas de solutions.

Kouyaté 6 : Jamais mis en difficultés, mais son apport offensif a été très réduit. Une mauvaise passe de cinq mètres en début de match a provoqué les premiers sifflets.

MBemba 6 : Lui, qui a souvent sauvé la peau de van den Brom, n’a pas pu apporter grand-chose non plus.

Deschacht 6 : C’est le vieux Deschacht qui a dû donner la passe décisive à Kljestan. Pourtant, les combinaisons avec Bruno, sur le flanc gauche, étaient laborieuses.

Gillet 6 : Il était loin d’être étincelant, mais on ne peut pas lui reprocher un manque de combativité. 

Kljestan 6.5 : À défaut d’avoir vu un joueur briller, nous avons dû porter notre choix sur un Sacha Kljestan besogneux. En relayeur dans l’entrejeu, l’Américain, qui revenait d’un long séjour sur le banc, a peiné dans la première demi-heure avant de se libérer via un but facile mais sur lequel il a le mérite d’être bien placé. Il continua son travail tout au long de la rencontre et se permit même d’ajouter une ligne à ses statistiques, distillant l’assist à Vargas sur le second but d’Anderlecht.

Vargas 5 : Joli but qui a mis son équipe à l’aise, mais il n’a pas réédité sa prestation de la semaine passée. A parfois trop ralenti le jeu.

Najar 4 : On n’a pas revu le Najar de ses premiers matches. Aucun éclair tout au long de ses 70 minutes de jeu.

Bruno 5 : Sur son flanc gauche, il n’a presque rien créé. On l’a senti libéré quand il a retrouvé son flanc droit. A failli marquer sur une belle passe de Vanden Borre.

Cyriac 5 : En tant que seul attaquant, il perd la moitié de ses capacités. Un nouveau rétro – passé largement au-dessus – aurait pu sauver son match.

Pollet 6.5 : Il s’est montré plus d’une fois, surtout quand Mitrovic est venu jouer à ses côtés.

Praet 6 : Montée correcte de sa part, même si on aimerait le voir être encore plus dominant.

Y.T.

20:41 Écrit par tackle on web dans Belgique, Bulletin de notes, JUPILER PRO LEAGUE, RSC ANDERLECHT | Lien permanent | Commentaires (4) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

15/02/2014

Charleroi 0 - 1 Standard: le bulletin de notes des Rouches

stan.jpgKawashima 6 : Le Japonais n’a pas vraiment eu à s’impliquer. Il en est désormais à 16 clean-sheet.

Stam 5.5 : Très bon la semaine précédente face à Zulte Waregem, le Néerlandais avait perdu de sa superbe hier soir. Le danger carolo venait exclusivement de son côté.

Ciman 6 : Une fois de plus, le Farciennois était le maître de la défense rouche.

Arslanagic 6 : Le Diablotin a éprouvé quelques difficultés en première période mais il s’en est tout de même bien tiré.

Van Damme 6 : Match correct du capitaine qui n’a toutefois pas pu apporter le surnombre sur le flanc.

Mujangi Bia 6 : En première période, le médian était trop effacé. Après le repos, il a montré plus de bonnes choses, notamment en étant impliqué dans le but.

De Sart 7 : Le meilleur Rouche sur la pelouse. Le jeune médian a récupéré beaucoup de ballons et en a fait bon usage par la suite.

Vainqueur 6.5 : Une nouvelle fois, le Français a régné en maître dans l’axe du jeu. Bon match.

Mpoku 5.5 : On a déjà connu Paul-José plus inspiré. Pas une grande prestation pour le buteur de la semaine dernière.

Ezekiel 5 : Le Nigérian n’affichait pas sa combativité habituelle notamment dans les duels aériens. À sa décharge, Ezekiel avait reçu un traitement de choc de la défense carolo.

Batshuayi 5 : Le meilleur buteur de la compétition a cherché à soigner ses statistiques. Ainsi, il en a oublié le collectif privilégiant la piste personnelle quand la passe s’imposait.

Carcela 7 : Passeur décisif la semaine dernière face à Zulte Waregem, Mehdi Carcela s’est mué en buteur hier soir. Alors que les siens s’apprêtaient à perdre leurs premières unités en 2014, le petit médian offensif est venu délivrer les siens à un quart d’heure du terme permettant au Standard de conserver ses dix points d’avance sur Bruges. Depuis trois semaines, Mehdi Carcela monte en puissance. S’il n’a pas encore retrouvé son meilleur niveau, il est sur le bon chemin pour y parvenir.

De Camargo 6.5 : Son jeu en déviation a directement porté ses fruits puisqu’il est à la base du but des siens. Bonne entrée au jeu, comme la semaine dernière face à Zulte.

K.S.

 

21:27 Écrit par tackle on web dans Belgique, Bulletin de notes, JUPILER PRO LEAGUE, STANDARD LIÈGE | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Charleroi 0 - 1 Standard: le bulletin de notes des Zèbres

char.jpgMandanda 6 :  Une défaite d’autant plus dommage qu’il n’a presque aucune réelle intervention à sortir. Impuissant sur le but du Standard.

Marinos 5 : Le Grec a retrouvé la préséance à droite, mais s’apprête à la perdre aussitôt. Pourquoi ce tackle glissé, en plein milieu du terrain ? Sans aucun doute le tournant du match.

Dewaest 7 : Il a couplé l’anticipation à sa robustesse dans les duels. Batshuayi a souffert… même pour rester debout.

Martos 7 : A la baguette pour coordonner ses troupes, il a en sus bien réalisé sa tâche individuelle.

Satli 7 : Confiné dans une mission ultra-défensive, il a parfaitement joué son rôle en bétonnant le flanc gauche. Il s’est ensuite libéré en repassant à droite.

Saglik 7 : Deux occasions énormes loupées en première période qui ne l’ont pas sorti de son match. Il retrouve le rythme et cela se ressent.

Marcq 6 : Davantage dans un rôle de déviation qu’en véritable pare-chocs, il s’est efforcé de jouer en un temps. Avec une part logique de déchet. Dommage aussi que ses frappes ne décollent toujours pas.

Ederson 7 : Il était partout sur le terrain. Un abattage incroyable, comme à ses plus beaux jours. Aux antipodes de sa prestation insipide à Lokeren.

Tainmont 7 : De l’audace et du volume sur son flanc. Il a souvent appelé le ballon, mais n’a pas toujours été suivi dans ses initiatives.

Ghilas 6 : Un volume de jeu incroyable. Devrait mieux canaliser son énergie débordante, afin d’être affûté aux moments clés.

Fauré 6 : De l’expérience à revendre et un esprit de gagneur non érodé malgré sa déjà longue carrière.

Kebano 6 : Entré dans un contexte difficile, il a eu du mal à se mettre en évidence. A sa décharge, il s’est peu entraîné cette semaine.

G. Ben. 

20:37 Écrit par tackle on web dans Belgique, Bulletin de notes, JUPILER PRO LEAGUE, RSC CHARLEROI | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

14/02/2014

Le but de folie de Mario Balotelli contre Bologne

Mario Balotelli restera sans doute toute sa carrière un joueur imprévisible. Complètement à la ramasse contre Naples, il avait été remplacé avant de fondre en larmes sur le banc. Cette semaine à l'entrainement, il s'était fait remarqué négativement pour avoir brossé certains exercices. Et ce vendredi, il a claqué un but de classe mondiale contre Bologne. Avec Super Mario, c'est décidément tout ou rien.

La victoire était impérative pour les Rossoneri dans cette confrontation contre une équipe Rossoblù privée depuis une semaine de son génial gaucher Alessandro Diamanti, parti rejoindre Marcelo Lippi en Chine. 

La délivrance sera donc tombée à 4 minutes du terme alors que les tifosi présents dans les travées de San Siro commencaient déjà à gronder.

A 30-35 mètres des buts, légèrement décalé sur la droite, l'attaquant au maillot floqué du numéro 45 a hérité d'un ballon récupéré par Riccardo Montolivo après un bon pressing de Sulley Muntari. Pas d'hésitation, Balo a balancé un boulet de canon somptueux qui n'a laissé aucune chance à Gianluca Curci, désormais gardien des cages de Bologne depuis la suspension de Jean-François Gillet.

Le coup de génie de Super Mario (10e but en championnat au passage) faisait exploser de joie les partisans Rossoneri et un Clarence Seedorf qui voyait déjà le spectre d'une nouvelle contre-performance.

En attendant les autres rencontres de ce week-end, l'AC Milan remonte à la 10e place du classement à 4 points du voisin Interiste, dernier détenteur d'un ticket pour l'Europa League.

L'espoir de retrouver la scène continentale la saison prochaine reste donc toujours possible pour le deuxième club le plus titré en Serie A.

F.Chl.


balotelli goal ac milan 1-0 bologna 14/2/14 par uselessrascals

23:55 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, ITALIE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

On était à Lazio - AS Roma

Le 9 février dernier, la Lazio de Rome "accueillait" la Roma, sa plus grande rivale, pour un match forcément spécial. Retour sur l'ambiance d'un derby inégalable en Italie... et en Europe.

Lire la suite

15:48 Écrit par tackle on web dans ITALIE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le sosie de Luis Suarez

Malgré ses quelques kilos en trop, la ressemblance avec l'attaquant de Liverpool est frappante. Un fan Irakien a raconté sa venue du côté d'Andfield Road à à la chaîne Al Arabiya.

À sa grande surprise, il a attiré l'attention des Scousers qui l'ont assailli car ils le confondaient avec le buteur uruguayen."Les gens là-bas sont fous, et j’étais obligé de dire :"Je ne suis pas Suarez, arrêtez de me toucher s’il vous plaît"."

Le sosie d'El Pistolero a eu l'occasion de rencontrer plusieurs joueurs de l'équipe mais malheureusement pas son double.

15:10 Écrit par tackle on web dans INSOLITE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Cristiano Ronaldo, l'homme qui marque tout le temps

images.jpg

Au Café des Sports, deux hommes discutent des matches de la semaine écoulée. Entre la triplé d'Eden Hazard contre Newcastle, la grande forme du Standard et la tactique de John van den Brom, nos deux compères parviennent à aborder le football espagnol. Et pas pour les exploits de Thibaut Courtois, absent entre les perches des Colchoneros à l'occasion des deux dernières rencontres. Néanmoins, il est quand même question du club du Diable rouge, mais surtout de son voisin et rival où évolue un Portugais ayant abusé de gomina dans sa chevelure. Oui, on vous le confirme, Toby Alderweireld n'est pas né au pays du Fado.

 - "Ce mercredi, Cristiano Ronaldo s'est offert un nouveau doublé contre l'Atlético Madrid et a propulsé le Real Madrid en finale de la Coupe d'Espagne."

- "Ouais pas mal, mais rien de bien extraordinaire quand on connait le sens du but du tout récent Ballon d'or. A-t-il marqué un magnifique but à l'occasion ? Du genre qui mériterait que votre site en fasse un buzz qui déchainerait autant les passions sur la toile qu'un article sur un LOLcat."

- "Même pas ! CR7 s'est contenté, enfin ce n'est pas ce qu'on dirait dans un certain club du plat pays, de convertir deux pénalties. Certes très bien tirés, mais pas de quoi en faire un fromage en effet. Bon, en fait Cristiano a marqué ses 404e et 405e goals depuis le début de sa carrière."

- "D'accord, c'est impressionnant, magnifique et tout ça. Mais vous vous extasiez sur des chiffres qui ne sont même pas ronds maintenant ? A moins bien sûr que le Lusitanien ait battu le record d'un joueur illustre façon Lionel Messi qui a égalé, à l'occasion de la 1/2 de Copa del Rey contre la Real Sociedad, le record du plus grand nombre de buts sous une même liquette espagnole que détenait Telmo Zarra."

- "Vous êtes un peu exaspérant avec votre manie de toujours comparer les deux. Et bien, même pas. Le pire, c'est que c'est le 404e but de Ronaldo qui a retenu notre attention..."

- "Ca y est, c'est officiel ! Vous délirez complètement sur Tackle on web. L'alcool au boulot, c'est mal."

- "Oooh, rassurez-vous médisant personnage. Jamais pendant les heures de service. C'est surtout la minute à laquelle il a marqué ce but qui est particulière."

- "Je n'ai pas le temps de regarder la feuille de match et vous commencez sérieusement à me lasser avec votre petit "teasing" (excuse-moi Patrick Montel pour cet anglicisme insupportable) interminable."

- "Ronaldo a perforé les filets du gardien colchonero à la 7e minute. C'était jusque là la seule minute sur les 90 que compte une rencontre de football où il n'avait pas trouvé la faille. Sa 404e tentative fut donc la bonne."

- "Misère et dire qu'on peut même pas apporter une touche belge à ça parce que Thibaut Courtois n'était même pas entre les perches. Bon ok. Je reconnais que sur le coup, ça méritait bien que vous en fassiez un article."

Pour être complets sur cette étonnante statistique, on signalera que Cristiano Ronaldo n'a trouvé la faille qu'à une seule reprise lors de la 1ere, 7e, 15e, 17e, 31e, 40e, 43e, 53e et 78e.

On constate donc que CR7 est toujours plus inspiré en seconde mi-temps puisqu'il y marque plus régulièrement. Mais surtout, le natif de Madère aime se montrer décisif aussi bien lors des fins de matches que de mi-temps. Il a ainsi trouvé la faille à 22 reprises lors de la 90e minute (arrêts de jeu compris) et 12 fois avant la pause. C'est pas pour rien qu'il a reçu le Ballon d'or à deux reprises.

Sinon, on constate aussi un pic de forme à la 23e minutes avec dix roses plantées. Mais n'y voyez pas un hommage à feu François Sterchele.

Ci-dessous, le tableau complet de ses réalisations minute par minute. 

record-de-buts-cristiano-ronaldo.jpg

10:50 Écrit par tackle on web dans ESPAGNE, INSOLITE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

13/02/2014

Si Steven Defour a le sens de l'humour, ce n'est pas le cas de tout le monde

En difficulté au FC Porto où il ne joue guère plus depuis le départ au Qatar de Lucho Gonzalez (il est resté sur le banc lors du dernier match de championnat contre Paços de Ferreira), Steven Defour n'en perd pas son sens de l'humour. Il a posté sur son compte Twitter une caricature du dessinateur Pad'R dans laquelle il est sous-entendu qu'il pourrait aller au Mondial brésilien en tant que traducteur. A défaut d'être repris dans les 23 par Marc Wilmots donc.

Mais tout le monde n'a pas le même humour que l'ancien capitaine du Standard. Le site portugais O Jogo n'a par exemple pas compris qu'il ne s'agissait que d'une blague et s'est étonné que Steven Defour puisse en rire.

Pour mettre les choses au point, le Diable Rouge a posté un autre tweet pour préciser que le dessin de Pad'R était "une blague d'un journal belge, rien de plus rien de moins".

Critiqué sur les réseaux sociaux après une émission sur une chaine flamande où il a montré son appartement et ses tatouages, Defour avait répondu sur le réseau social à ses détracteurs en postant une photo avec le message suivant : "Si vous avez un problème avec moi. Appelez-moi. Si vous n'avez pas mon numéro. Cela signifie que nous ne nous connaissons pas assez pour avoir un problème".

Preuve s'il en est qu'à défaut d'avoir du temps de jeu, Steven Defour possède pas mal d'humour et de répartie.

Mais comme le dit le proverbe :" on peut rire de tout, mais pas avec tout le monde". Surtout quand ces derniers ne sont capables de s'exprimer qu'en 140 caractères.

21:26 Écrit par tackle on web dans Belges à l'étranger, C'EST DRÔLE, Diables Rouges, INSOLITE, PHOTOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Baptisé pour son 25ème anniversaire

Les coéquipiers de l'attaquant danois d'Odense, Jeppe Hansen, lui ont préparé une belle surprise pour son anniversaire. En plein entraînement, ses équipiers l'ont plaqué au sol et lui ont déversé 4kg de cannelle sur le corps. Une tradition danoise pour les hommes qui ne sont pas encore marié le jour de leur 25ème anniversaire. 

Comme si cela ne suffisait pas, les joueurs du club danois se sont adonnés à une scéance de frappes un peu spéciale. Hansen a dû se positionner cul nu sur la ligne de but, subissant les frappes de ses équipiers. Heureusement, ils ne sont pas très adroits...

16:02 Écrit par tackle on web dans C'EST DRÔLE, INSOLITE, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Peter Crouch met cinq adversaires au tapis sur son but

Swansea a ramené un point de son déplacement à Stoke City ce mercredi soir. C'est Chico qui a égalisé pour les Swans après le but d'ouverture de Peter Crouch.

Le grand échalas anglais, du haut de son double mètre, a même mis cinq adversaires au tapis sur son tir victorieux.

Une situation plutôt cocasse.

14:04 Écrit par tackle on web dans ANGLETERRE, C'EST DRÔLE, INSOLITE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Diego Forlan parle déjà en japonais

En fin de contrat avec l'Internacional Porto Alegre, Diego Forlan a décidé de traverser l'océan Pacifique pour poser ses valises au pays du Soleil Levant. Le meilleur joueur du Mondial 2010 découvrira la J-League sous la liquette du Cerezo Osaka. 

Il y évoluera notamment aux côtés des internationaux japonais Hotaru Yamaguchi et Yoichiro Kakitani. Ce dernier, troisième meilleur buteur du championnat, avait marqué un but avec son équipe nationale lors de la rencontre amicale disputée à Bruxelles contre nos Diables Rouges.

Avec l'arrivée de Forlan, Cerezo Osaka espère viser le titre. La nouvelle recrue a en tout cas montré sa volonté de s'intégrer le plus rapidement possible en s'exprimant déjà en japonais lors du début de sa conférence de presse.

Faut dire qu'il y a de quoi vouloir faire un effort à ce niveau quand on sait que le Charrua percevra 4,2 millions d'euros pour son année de contrat. Forlan est surtout le joueur le mieux payé de l'histoire du championnat japonais. Il touche en effet le double des émoluments de Gary Lineker lorsqu'il évoluait sous la vareuse des Nagoya Grampus.

Pas mal pour un championnat qui subit de plus en plus la concurrence des équipes chinoises.

F.Chl.


Transferts - Les premiers mots de Forlan en... par Omnisport-fr

13:21 Écrit par tackle on web dans INSOLITE, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

David Hubert fête son jubilé à Hapoel Beer Sheva

Capitaine de l'équipe de Genk championne de Belgique en 2011 et membre du noyau des Diables Rouges, tout semblait sourire à David Hubert. Mais une blessure et une mauvaise relation avec Mario Been vont l'obliger à quitter la Cristal Arena en janvier 2013 pour mettre le cap sur La Gantoise.

Mais le Ucclois ne va jamais retrouver son niveau et ses rapports avec Mircea Rednic sont aussi loin d'être au beau fixe. Lorsque le technicien roumain ne le convoque pas pour le stage hivernal de préparation, on a compris que l'avenir de David Hubert ne se situe plus à la Ghelamco Arena. S'il fut finalement de la partie après l'intervention du manager Michel Louwagie, c'était dans l'espoir d'être mieux vendu.

Quelques heures après la fermeture du mercato, il s'envola, tout comme son coéquipier gantois Rémi Maréval, à destination du championnat israélien qui avait encore le droit de transférer.

C'est avec l'Hapoel Beer Sheva, actuellement deuxième de la compétition derrière le Maccabi Tel Aviv qu'il a lié son destin.

Pour sa première expérience à l'étranger, David Hubert s'attendait à éprouver quelques difficultés pour s'intégrer. Mais il peut néanmoins compter sur la présence à ses côtés d'anciennes connaissances du championnat belge. 

Ainsi, le courant semble bien passer avec Maor Buzaglo que l'on a bien connu du côté du Standard. Celui-ci n'a pas hésité à dégainer son téléphone portable lorsqu'un camarade va faire une farce à David qui célébrait son 26e anniversaire ce mercredi.

Une tarte dans le visage en guise de cadeau. On imagine que certains ont pris connaissance d'une coutume bien belge de l'entartrage façon Noël Godin.

F.Chl.

12:14 Écrit par tackle on web dans Belges à l'étranger, C'EST DRÔLE, INSOLITE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

La célébration de but "spéciale" de Cody McDonald

Avant ce jour, le nom de Cody McDonald ne vous disait rien. Et pour cause, cet attaquant de 27 ans n'évolue qu'en League One, le troisième échelon du football anglais, au sein de la modeste formation de Gillingham. Buteur plutôt efficace, McDonald a déjà trouvé le chemin des filets à 13 reprises, la dernière fois remontant à pas plus tard que ce week-end lors d'un déplacement à Carlisle United.

Il ne reste que deux minutes à jouer et Gillingham mène déjà 0-1. Mc Donald part en contre, provoque la chute d'un défenseur et va tromper le gardien avec un petit ballon sauté que celui-ci n'effleure pas suffisamment. Un but à l'arraché pas spécialement esthétique qui ne lui vaut pas sa petite minute de gloire sur le web.

En effet, si Cody McDonald fait parler de lui ces dernières heures, c'est plutôt pour la célébration de ce goal. Une espèce de petit oiseau qui s'écroule par terre...

Une façon de fêter un but certes plus originale que le coeur avec les doigts, mais peut-être pas moins ridicule.

A vous de juger. 


La plus ridicule des célébrations de but par... par POPnSPORT

11:45 Écrit par tackle on web dans ANGLETERRE, C'EST DRÔLE, ÇA SE PASSE EN DESSOUS, INSOLITE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook