Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

24/02/2014

Graziano Pellè, ce sanguin

Ce dimanche après-midi, Feyenoord a perdu deux points sur la pelouse du FC Twente (2-2) à l'occasion de la 25e journée de championnat. 

Alors qu'ils se voyaient bien ramener la totalité de l'enjeu à Rotterdam, les ouailles de Ronald Koeman ont craqué dans les dernières secondes en encaissant un but de "Cuco" Martina.

Un goal qui suscite la polémique outre-Moerdijk à cause de la position de Luc Castaignos au moment de la frappe de son coéquipier. Le premier buteur de Twente dans la rencontre ne touche pas le ballon, mais est hors-jeu et influence l'action.

Furieux de cette décision de valider le but, le capitaine de Feyenoord Graziano Pellè a passé sa colère sur tout ce qui se trouvait sur son passage. Genre de mec à péter les plombs comme dans la chanson de Disiz La Peste, le barbu italien s'en est pris au banc, à une porte et au matériel d'un caméraman lors de son retour aux vestiaires.

C'est le fameux sang chaud des Méditerranéens.

14:42 Écrit par tackle on web dans INSOLITE, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le magnifique slalom de Danilo Moreno Asprilla

Non, le championnat bulgare est loin d'être nul. La preuve, c'est que Ludogorets Razgrad, champion en titre et actuel leader de la compétition, est bien parti pour atteindre les 1/8e de finale de l'Europa League après sa victoire 0-1 à Rome contre la Lazio à l'occasion du match aller des 1/16e de la compétition (avec une exclusion du Belge Luis Pedro Cavanda côté Lazio).

En Bulgarie, on a aussi bien compris que parmi les équipes hypes de la prochaine Coupe du monde, il y avait la Colombie. Du coup, le Litex Lovech, dauphin de Ludogorets, a été faire son marché hivernal du côté de Patriotas Boyaca pour y enrôler Danilo Moreno Asprilla.

Asprilla, un nom qui fait rêver du côté de Bogota puisqu'on pense directement à l'ancien joueur répondant au doux prénom de Faustino. Ancien joueur de Newcastle et de Parme, il a marqué 20 buts en 57 sélections à l'époque de la génération dorée des Cafeteros emmenée par Carlos Valderrama et René Higuita.

Danilo Moreno Asprilla n'atteindra peut-être pas le même niveau que son célèbre homonyme, mais il n'est pas dénué de talent. A Lovech, il y avait encore un petit air de Sotchi ce dimanche puisque le Colombien a ouvert son compteur personnel contre Beroe Stara Zagora en s'offrant un slalom entre quatre adversaires sur le goal d'ouverture.

Le nouveau renfort offensif plantera même ensuite une deuxième rose histoire que sa première sous ses nouvelles couleurs soit une entière réussite.

N'ayant coûté que 300.000 euros, on se dit qu'Asprilla, il constitue plutôt une bonne affaire pour Litex Lovech

14:15 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Quand Zlatan Ibrahimovic charrie Zoumana Camara

Auteur d'un triplé contre Toulouse ce dimanche, Zlatan Ibrahimovic était de nouveau au centre de toutes les attentions. Meilleur buteur de Ligue 1 avec 22 réalisations, le grand absent de la prochaine Coupe du monde en est aussi à 37 toutes compétitions confondues. De quoi le hisser au sommet de la hiérarchie européenne où personne n'a fait mieux cette saison.

Interrogé à la fin du matchpar la chaîne BeIn, le Suédois est apparu très décontracté devant la caméra, n'hésitant pas à plaisanter et à s'exprimer un peu en Français. Il a notamment charrié son coéquipier Zoumana Camara, actuellement blessé, qui avait été invité en plateau. Un échange en anglais puis un peu en français qui a montré la complicité qui existait entre les deux hommes.

"Tu es encore plus moche à la télé qu’en vrai.", a lancé le Suédois. "Et encore, je me suis maquillé alors imagine!", lui a répondu le défenseur amusé. "Tu seras connu après ce passage à la télé", a ensuite rajouté Ibrahimovic "Papus (le surnom de Zoumana Camara), tu nous manques et tu dois être ici avec nous, non pas dans un studio. […] Aujourd’hui, le terrain était parfait pour toi avec juste des longs ballons pour ta tête", a affirmé le meilleur buteur de Ligue 1. "D'habitude, c'est plutôt toi qui te plaint du terrain", lui a rétorqué son coéquipier. "Le terrain n’était pas bon et pour notre jeu c’était difficile, alors il fallait jouer avec des ballons longs mais ce n’est pas un problème pour gagner le match et avancer dans le championnat.", a expliqué Ibracadabra.

De très bonne humeur, le Suédois a aussi taquiné Anne-Laure Bonnet, la journaliste de BeIn présente à ses côtés en lui disant qu'elle ne devait pas avoir peur de se mettre à côté de lui devant la caméra. "Vous allez avoir deux jours de congé ?", lui alors demandé la jeune femme. "Non, les autres en auront deux, moi j'en aurais trois.Et bon entraînement Papus, toi t’en as pas !", lui a répondu le Suédois avant de s'en aller.

Du Zlatan pur jus.


Ibrahimovic à Camara en direct sur beIN SPORTS... par beINSPORTS

13:47 Écrit par tackle on web dans C'EST DRÔLE, FRANCE, INSOLITE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le dégagement raté de Koen Casteels contre Moenchengladbach

S'il est pratiquement toujours titulaire du côté d'Hoffenheim, Koen Casteels, qui devrait être du voyage à Rio en tant que 3e gardien de notre équipe nationale, n'est pas toujours exempt de tout reproche.

Le jeune gardien commet parfois l'une ou l'autre approximation, mais son club semble bien décidé à lui maintenir sa confiance. Après tout, le Flandrien n'a que 21 ans et possède un très gros potentiel.

Ce samedi, à l'occasion d'un déplacement à Moenchengladbach, Koen Casteels a offert en partie le but d'ouverture des Fohlen à Patrick Hermann. En partie, parce qu'il ne faut pas diminuer les mérites de ce dernier auteur d'un lob parfait après la "fausse queue" de notre compatriote qui était légèrement sorti des limites de son rectangle pour dégager un ballon que convoitait Max Kruse.

Mais au final, cette erreur ne prêtera pas trop à conséquence puisqu' Hoffenheim parviendra quand même à ramener un partage de son déplacement (2-2).

A noter que Koen Casteels n'était pas le seul Belge présent sur la pelouse puisque Filip Daems était titulaire du côté de Moenchengladbach.

10:28 Écrit par tackle on web dans ALLEMAGNE, Belges à l'étranger, BOULETTES ET RATÉS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

L'agression Kung Fu d'Aubameyang

Le Borussia Dortmund ne s'est pas rassuré à quelques jours de son déplacement au Zénit Saint-Pétersbourg dans le cadre des 1/8e de finale aller de la C1. Les vice-champions d'Europe et d'Allemagne en titre se sont lourdement inclinés sur la pelouse de Hambourg, avant-dernier au classement au coup d'envoi, sur le score sans appel de 3-0.

En difficulté sur le plan défensif à cause des absences de Neven Subotic et Mats Hummels, les hommes de Jürgen Klopp ont sombré. Petr Jiracek, Pierre-Michel Lasogga et Hakan Çalhanoğlu, d'un coup franc exceptionnel des 40 mètres, ont mis le feu au sein de l'arrière-garde des Borussen.

Ce fiasco a entrainé beaucoup de frustration dans le chef de certains joueurs de Dortmund. Notamment, Pierre-Emerick Aubameyang. Plutôt Gabon que bon gars, l'ailier des Schwarz-Gelben s'est rendu coupable d'un geste de Kung Fu sur Tomas Rincon dans un duel aérien.

L'ancien buteur de Saint-Etienne, actuellement 3e meilleur marqueur de la Bundesliga, s'en est très bien sorti avec seulement un carton jaune.

10:15 Écrit par tackle on web dans ALLEMAGNE, CARTON ROUGE, TAQUETS ET TAMPONS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

William Gallas court à sa Perth

Le championnat australien a attiré ces deux dernières saisons quelques "vieilles gloires" européennes. On pense notamment à Alessandro Del Piero qui défend les couleurs du FC Sydney, à Orlando Engelaar qui évolue aux côtés d'Harry Kewell à Melbourne Heart, à Emile Heskey qui porte la liquette des Newcastle Jets ou encore à notre compatriote Stein Huysegems, meilleur buteur de la compétition après sa 10e réalisation ce week-end.

Du côté de Perth Glory, on a plutôt choisi de renforcer son secteur défensif avec la venue de William Gallas. Mais l'ancien international français de 36 ans, passé par 3 clubs londoniens prestigieux (Chelsea, Arsenal et Tottenham), est loin de répondre aux attentes.

Perth n'occupe actuellement que l'avant-dernière place de la ligue avec 24 buts encaissés en 20 rencontres. Et ce week-end, à l'occasion de la réception du Western Sydney Wanderers, Gallas a commis une grosse "flingue" qui va alimenter les bêtisiers footballistiques pour quelques années.

Le Français va tout d'abord rater son contrôle à l'entrée du rectangle. Il veut ensuite dégager le cuir, mais va shoter à côté de celui-ci. Résultat, Tomi Juric, qui venait de remplacer l'ancien Ostendais et Trudonnaire Brendon Santalab, va marquer le deuxième but des siens.

Inutile de préciser que les détracteurs de Gallas dans l'Hexagone s'en sont donné à coeur joie pour lui demander de prendre sa retraite le plus rapidement possible.


William Gallas se ridiculise en Australie par BasketInfos

10:02 Écrit par tackle on web dans BOULETTES ET RATÉS, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le superbe enchainement de Carlos Tevez

img-photo-la-celebration-de-tevez-1393241411_x610_articles-180943.jpgCe dimanche soir, la Juventus a conforté son statut de leader de la Serie A en remportant le derby turinois (1-0). C'est Carlos Tevez qui a marqué l'unique but de la rencontre aux alentours de la demi-heure de jeu. L'Argentin a fait parler sa technique en enchainant un contrôle orienté puis une frappe du pied droit qui n'a laissé aucune chance à Daniele Padelli, le dernier rempart du Torino.

C'est le 14e pion de la saison de Carlitos, qui revient ainsi à hauteur du meilleur buteur du championnat, Guiseppe Rossi (celui-ci est cependant blessé depuis un petit temps et ne devrait pas revenir tout de suite sur les pelouses)

Grâce à cette victoire, la Vieille Dame conserve ainsi ses 9 unités d'avance sur la Roma, qui l'a emporté à Bologne grâce notamment à un but de Radja Nainggolan. Les Giallorossi comptent cependant une rencontre de moins et pourraient revenir à six unités en cas de succès lors de celle-ci.

Une photo cocasse de la célébration de but

Plus que le but, c'est la célébration de Carlos Tevez qui a amusé la toile. L'Argentin a mimé le fait de jouer de la trompette. Rien de bien incroyable jusque là. 

Mais la perspective du cliché le met dans une position plus que cocasse.

09:41 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, ITALIE, PHOTOS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Zlatan Ibrahimovic loupe une Panenka, mais s'offre quand même un triplé

Le Paris SG, bousculé pendant une bonne heure, a toutefois forcé la décision pour s'imposer à Toulouse (4-2), grâce à un triplé de Zlatan Ibrahimovic, dont deux penalties, et ainsi reprendre ses cinq points d'avance en tête du classement, dimanche lors de la 26e journée du Championnat de France.

Grâce à ce deuxième succès de rang, le PSG maintient donc intacte son avance  de 5 points sur Monaco qui s'était imposé dans les arrêts de jeu (3-2) face à Reims.

Cinq jours après leur démonstration de force à Leverkusen (4-0) en 8e de finale aller de la Ligue des champions, le retour au pain quotidien de la L1 n' pas été simple pour des Parisiens qui avaient pris l'habitude ces trois dernières saisons de se balader au Stadium (3 victoires, 9 buts marqués, 1 encaissé).

Cette fois ils ont rencontré une opposition vaillante, plusieurs fois proche de les faire vaciller, avant que Zlatan, encore, toujours lui, ne fasse la décision en inscrivant ses 20e, 21e et 22e buts de la saison.

Le Suédois, plus que jamais meilleur buteur de L1, a d'abord ouvert la marque en transformant un penalty justement sifflé pour une faute de Spajic sur Ezequiel Lavezzi (32e).

Toulouse, qui a eu plusieurs opportunités face à Salvatore Sirigu, a égalisé juste avant la pause, Ben Yedder plaçant superbement sa volée du plat du pied sous la barre à la réception d'un centre de Didot (44e).

En seconde période, c'est Lavezzi qui, bien servi par Matuidi, a doublé le score pour Paris (56e), croisant parfaitement son tir dans la surface. "Ibra" a ensuite fait le break d'une tête décroisée (68e) sur un coup franc de Cabaye.

Le TFC, n'a jamais rien lâché et a réduit l'écart, à nouveau par Ben Yedder, plein de sang froid sur un ballon mal contré de Thiago Motta qui l'a lancé dans la surface (72e).

Ibrahimovic a finalement clos la marque en reprenant victorieusement sa Panenka, que Boucher s'était employé à repousser sur le 2e penalty sifflé pour Paris (89e) après une main de Yago, en outre sorti trop tôt du mur, sur un coup franc du Suédois.

Malgré ce revers qui ne récompense pas leurs velléités, les Toulousains restent à la 10e place (33 pts).

avec AFP

(Vidéo pas visible pour les utilisateurs d'internet explorer. Nos excuses pour ce désagrément).

09:30 Écrit par tackle on web dans FRANCE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le coup-franc magistral d'Hakan Çalhanoğlu

Les saisons se suivent et ne se ressemblent pas pour le Borussia Dortmund. Finaliste de la dernière édition de la C1 et premier dauphin du Bayern Munich, le club de la Ruhr devrait avoir difficile à rééditer ces bonnes performances cette année. 

Seulement troisièmes en championnat, les Schwarz-Gelben restent sous la menace de Schalke 04 et du Wolfsburg de Kevin De Bruyne et Junior Malanda. Mais, ce week-end, les hommes de Jürgen Klopp avaient une belle carte à jouer. 

Le Bayer Leverkusen, deuxième, ayant subi sa quatrième défaite consécutive toutes compétitions confondues sur la pelouse de Wolfsburg et Schalke 04, ayant été accroché sur ses terres par Mayence, le Borussia Dortmund avait l'occasion de s'emparer de la deuxième place  de la Bundesliga et de prendre ses distances par rapport à ses deux poursuivants (ou de garder le même écart dans le cas de Wolfsburg).Le déplacement sur la pelouse d'un Hambourg bien malade était l'occasion rêvée. Mais le rêve va vite tourner au cauchemar. 

Car les choses ont changé cette semaine au HSV. Le club s'est séparé de son entraineur Bert Van Marwijk et a confié la direction des opérations à Mirko Slomka. Effet psychologique immédiat puisque le club hanséatique l'a emporté sur le score sans appel de 3-0.

Malgré sa domination territoriale, Dortmund n'a su que trop peu inquiéter le gardien local René Adler. Son hôte, lui, a exploité la moindre de ses possibilités pour mener 2-0 à l'heure de jeu grâce à des réalisations de Petr Jiracek et Pierre-Michel Lasogga. Privé de Neven Subotic et Mats Hummels, le Borussia peine sur le plan défensif et il encaissera un troisième pion dans les arrêts de jeu.

Hakan Çalhanoğlu hérite d'un coup-franc à 40 mètres du mur. Il décide de le jouer direct et surprend Roman Weidenfeller d'une frappe incroyable qui va se loger directement dans la lucarne. Le banc hanséatique explose de joie tout comme les 57 000 supporters présents. Jürgen Klopp rit jaune, mais semble aussi apprécier le geste. Ils viennent sans doute d'assister à ce qui sera l'un des buts de l'année de l'autre côté du Rhin.

Ce goal fantastique et ce résultat permettent au HSV de sortir provisoirement de la zone rouge. Même si le club occupe toujours une position de barragiste.

Mais l'espoir est revenu de s'en sortir est revenu du côté de la Imtech Arena.

F.Chl.

09:22 Écrit par tackle on web dans ALLEMAGNE, Buts d'anthologie, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

23/02/2014

Standard 2-3 Gand : le bulletin de notes des Rouches

Kawashima 6 : Le brevet d’invincibilité du Japonais ne tient plus. Sur le premier but, il ne peut rien. En revanche, il peut mieux négocier le centre qui amène le 1-2.

Opare 6 : De retour dans le onze de base, le Ghanéen n’a pas démérité même s’il n’a pas apporté la même chose que lors de ses dernières apparitions.

Kanu 4 : Titularisé par Luzon, le Brésilien était dans un jour sans. Il se demande sûrement toujours ce qui s’est passé sur l’égalisation.

Ciman 6 : Le Farciennois n’a rien à se reprocher. Au marquage sur Habibou, le défenseur central a bien muselé son opposant.

Van Damme 6 : Le latéral gauche s’est mué en médian offensif hier soir tant il a passé son temps dans le camp adverse. Malheureusement, cela n’a rien apporté.

Carcela 6 : Le sauveur de Charleroi a montré quelques bonnes choses mais il a encore besoin de temps pour être en mesure de tenir 90 minutes.

Vainqueur 5 : Bon en début de match, mais le Français s’est vite éteint. Il n’a pas eu la main mise sur l’entrejeu.

de Sart 6,5 : Le meilleur Standardman sur la pelouse. Il a gagné énormément de duels et a, à chaque fois, fait bon usage du ballon. Sa prestation aura été récompensée par un beau but mais malheureusement inutile.

jds.gif

Mpoku 5,5 : D’habitude virevoltant sur son flanc, Mpoku n’a pas connu le même succès dans ses enchaînements.

De Camargo 5 : Il doit marquer en seconde période et il est en retard sur le 2-3...

Ezekiel 5 : Le Nigérian n’était pas dans un grand soir mais il a provoqué un penalty.

Stam 6 : Le Nérlandais est bien rentré dans le match apportant le danger notamment sur plusieurs centres.

Mujangi Bia 6 : S’il a perdu beaucoup de ballons, Mujangi Bia a tout de même fait preuve de sans froid pour égaliser.

(K.S.)

20:47 Écrit par tackle on web dans Bulletin de notes, STANDARD LIÈGE | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

22/02/2014

Courtrai 1 - 2 Mons: le bulletin de notes des Dragons

mons.jpgSaussez 6 : Impuissant sur le but, Adrien a fait le ménage dans les airs et a, dans les dernières minutes, sauvé un point devant Santini et Oussalah.

Spungin 6 : Au retour des vestiaires, il s’est occasionné une blessure à l’arrière de la cuisse qui l’a contraint à céder sa place. Il vivait jusque-là une soirée fort paisible.

Timmermans 6 : Dans l’ensemble, il s’est plutôt bien acquitté de sa tâche, alors que tenir Coulibaly n’était pas une mince affaire.

Dussenne 6 : Le jeune défenseur montois est passé par tous les sentiments. Auteur de son deuxième but de la saison après celui inscrit lors de la déroute (4-1) à Waasland-Beveren, il a aussi commis une bévue qui a permis à De Smet d’égaliser. Erreur gommée par Arbeitman.

Monteyne 6 : PJ a ponctué une sortie sans histoire par un assist pour Arbeitman.

Matthys 6 : Sa prestation, débutée en force, n’aura été entachée d’aucun bémol.

Le Postollec 6 : Il a aisément contrôlé son secteur avant la pause avant un second acte moins simple.

Diandy 6 : Même remarque que pour Le Postollec.

Chatelle 6 : Décisif sur le but de Dussenne, le Bruxellois n’a pas ménagé ses efforts.

Angeli 6 : Plaque tournante de Mons en première période, Arnor paya sans doute son manque de rythme par la suite. Il loupa notamment une volée alors qu’il était en bonne position.

Eriksson 5.5 : Pas très adroit avec ses pieds, le Suédois aura été utile de par ses déviations de la tête. Il ne s’est retrouvé que deux fois face à Keet. La première fois, alors qu’il était hors-jeu, il fut contré par le gardien courtraisien. La seconde, il ne cadra pas sa reprise de la tête alors qu’il était seul au petit rectangle.

De Belder 5.5 : Entré à droite suite à la blessure de Spungin.

K.C.

22:24 Écrit par tackle on web dans Belgique, Bulletin de notes, JUPILER PRO LEAGUE, RAEC MONS | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Charleroi 3 - 2 Zulte-Waregem: le bulletin de notes des Zèbres

char.jpgMandanda 6 : Statique sur le but de Pourie, il est ensuite fusillé à bout portant par Sylla. Presque les deux seules incursions flandriennes.

François 7 : Un goal chanceux, mais qui récompense toute son audace. On l’a enfin retrouvé percutant.

Dewaest 6 : Acclamé à chaque touche de balle par  les supporters, il en impose toujours autant. Ses adveraires ne savent pas trop comment le prendre...

Martos 6 : Sa mésentente avec Marcq en début de deuxième période coûte cher aux Carolos.

Satli 7 : Dans un style guère académique, il s’est à nouveau montré solide à gauche. Il devrait désormais s’y installer.

Marcq 6 : Comme Martos, il a un pied dans le second but de Zulte. Pour le reste, il a parfaitement balayé devant la défense.

Saglik 7 : Un gros boulot entre les lignes et un assist à la clé. Cette fois c’est sûr, il retrouve le rythme.

Kebano 8 : Métronome de l’entrejeu, il était de tous les bons coups. S’il était en dedans ces dernières semaines, le Parisien a enfin retrouvé sa patte magique. Ovationné à sa sortie.

Tainmont 6 : Une pléiade de centres, pas toujours heureux. Il se bat et n’hésite pas à prêter main forte à la défense. Au bon endroit pour signer le 3-2.

Ghilas 7 : Moins enclin à enchaîner les longues courses, il a par contre été beaucoup plus présent en zone de conclusion. Bref, tout ce qu’on lui demande.

Fauré 6 : Il conserve le cuir, le dévie et embête sans cesse les défenseurs adverses. Un poison.

Kumedor 6 : Quand il s’agit d’aller au duel, il ne craint personne. Un vrai roc.

Rossini 6 : Une entrée parfaite dans le rôle de pivot qu’il affectionne. Un joker de luxe pour la fin de saison.

G.Ben.

22:04 Écrit par tackle on web dans Belgique, Bulletin de notes, JUPILER PRO LEAGUE, RSC CHARLEROI | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Nainggolan buteur contre Bologne

Le Belge Radja Nainggolan vient encore de prouver ce samedi soir que Marc Wilmots aurait à faire à un casse-tête lors de sa sélection des 23 joueurs en vue du Mondial au Brésil. Le joueur a en effet démontré son efficacité en ouvrant le score face à Bologne à la 39e minute de jeu. La Roma menait 0-1 à la pause grâce à cette réalisation.

21:36 Écrit par tackle on web dans Belges à l'étranger, ITALIE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook