Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

20/10/2013

Standard 2 - 2 Charleroi: le bulletin de notes des Rouches

standard.jpgKawashima 4 : Sauvé par Van Damme dès la 4e minute. Sur le but de Pollet, le ballon arrive vite, mais dans son petit rectangle. A raté sa sortie sur la phase du deuxième but carolo. Après sa sortie ratée à Zulte Waregem, le gardien est en nette baisse de régime.

Stam 5.5 : Sur le but, mauvaise entente avec Carcela sur la montée de Nganga, qui a pu centrer sans être gêné. A donné l’assist, du pied gauche, pour le 2-2.

Ciman 6 : Efficace dans les duels et les relances.

Ben Haïm 4.5  : L’une ou l’autre bonnes interventions défensives, mais il a perdu son duel avec Pollet sur le but. Pas précis dans ses relances.

Van Damme 7 : Un sauvetage sur la ligne en début de match. À l’image de sa prestation : très volontaire. Présent sur les phases arrêtées, il a été récompensé en égalisant (1-1) sur corner.

Carcela 4 : Trop court dans son repli défensif sur le but d’ouverture. Trop peu de réussite dans ses initiatives offensives.

Ozturk 5,5 : De l’engagement. Match sans fioritures et sans éclat.

Vainqueur 6.5 : Serein balle au pied pour relancer. Deux belles frappes, détournées puis captées par Mandanda.

Mujangi Bia 5 : Il a eu le mérite d’être très présent offensivement. Mais, à l’exception de son coup franc dévié par Mandanda sur la barre transversale, il n’a pas cadré ses nombreux tirs.

Batshuayi 4.5 : Quelques bons dribbles mais trop de pertes de balle.

Ezekiel 5.5 : Très peu approvisionné en ballons exploitables. Tout de même un but en fin de match, chanceux mais décisif.

Bulot 6.5 : À peine monté au jeu, il a donné le corner synonyme d’assist pour Van Damme. Une belle frappe en fin de match.

De Sart 6 : A tenté de soigner ses relances.

D.D.M.

17:24 Écrit par tackle on web dans Belgique, Bulletin de notes, JUPILER PRO LEAGUE, STANDARD LIÈGE | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Yannick Ferreira-Carrasco réalise un doublé, Monaco partage (2-2)

Le Diablotin a réalisé un doublé en première période pour permettre aux Principautaires de rejoindre les vestiaires sur le score de 0-2.

Reporters_14540871.jpg

En déplacement à Sochaux, 19ème, Monaco n'a pas tardé à se mettre à l'abri. Dès la cinquième minute, Marcel Tisserand réalisait un joli travail côté gauche avant de servir James Rodriguez. Le Colombien remisait parfaitement à notre compatriote qui ouvrait la marque.

Six minutes plus tard, à la suite d'une passe en retrait pitoyable d'un défenseur, le Belge se présentait seul face au gardien sochalien, Simon Pouplin. Il remportait son face-à-face et inscrivait son troisième but de la saison.

Les Monégasques pensaient tenir un succès qui leur aurait permis de rejoindre le PSG en tête de la Ligue 1. Mais il n'en fut rien. Les Sochaliens ont joué une très belle seconde période en mettant la pression tout au long de celle-ci.

Bien leur en a pris puisqu'ils ont réussi à arracher le match nul. Cédric Bakmabu et Joseph Remoric Lopy ont inscrit chacun un but sur corner.


15:03 Écrit par tackle on web dans Belges à l'étranger, FRANCE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Patrice Evra cherche toujours "le traître"

Patrice Evra s'est épanché dans l'émission dominicale Telefoot où il n'a pas hésité à régler ses comptes. 

"Je n’ai pas de statut, je suis un joueur de l’équipe de France. Après, j’aurai toujours mon rôle de capitaine, je suis comme ça, je vais vers les autres. Si je me sens de prendre mes responsabilités à la mi-temps, je le fais. Mais j’aurais préféré que mon intervention en Biélorussie ne sorte pas du vestiaire… ", a commencé l'arrière gauche de l'équipe de France.

Le reste de l'interview prouve qu'il n'a toujours pas digéré le traitement médiatique dont il fit l'objet, comme les autres Bleus ayant participé au Mondial 2010, après la farce de Knysna. Evra avait été désigné comme l'un des leaders des mutins qui avaient refusé de descendre du bus. Une théorie renforcée par sa chaude explication avec Raymond Domenech et le préparateur physique Robert Duverne ce jour là.

"C’est toujours comme ça avec certains médias. Il y a quelques commentateurs à qui je réglerai bientôt leurs comptes. Ils veulent mentir aux Français, comme quoi Evra est le mal aimé, mais pas du tout.". Evra se lance alors dans un one man show où il règle ses comptes. Apparemment, depuis la recherche du traître qui avait révélé les propos de Nicolas Anelka à Raymond Domenech pendant la mi-temps de France-Mexique, l'arrière gauche n'en a pas fini avec sa chasse à l'homme.

Il cite alors des noms. Luis Fernandez tout d'abord. Il le rebaptise... '"Michel Fernandel. "  En 2008 je lui fais visiter Old Trafford, il était comme à Euro Disney. Quand il a été au PSG, il a fait quoi à part sucer des Chupa Chups et danser la Macarena sur son banc ? ", pense Evra.

Vient ensuite le tour de Bixente Lizarazu. "J’ai été élu quatre fois meilleur arrière gauche de Premier League, deux fois meilleur de la planète. Il a fait quoi lui ? Je sais même pas si il a été une fois élu meilleur arrière gauche du monde. Après, je me souviens qu’une fois en équipe de France, Thierry Henry l’avait interpellé en lui disant “Liza, elle est là la relève’’, pour me présenter. Lui a répondu “je suis pas encore à la retraite’’, et ne m’a pas serré la main.", affirme le coéquipier de Marouane Fellaini à Manchester United.

On ne fera pas l'offense à l'homme pas arrogant de lui rappeler le palmarès de Bixente Lizarazu.

Elégant et raffiné comme à son habitude, Evra a continué son sketch en affirmant "vouloir choper Pierre Ménès". "Il avait dit que je vendrais ma mère pour revenir en EdF, ça ne se dit pas. Lui, le jour où il arrive à faire huit jongles, j’arrête ma carrière. " Emporté par sa colère, il écorche ensuite le nom d'une autre de ses victimes. Rolland Courbis est ainsi rebaptisé (volontairement ?) "Rolland Tournevis". Prends ça Raymond Goethals...

Ces personnes sont selon lui responsables de "la mauvaise image" que l'on a lui. "Les gens ont une bonne image de moi, ces clochards-là la dégradent. En France ce sont ces parasites qui me la font. Je ne suis pas arrogant." Une phrase qui risque d'être nominé dans la catégorie "meilleure blague de l'année".

Fin du stand upde Patrice "Caliméro" qui affirme ne pas être touché par les critiques de ses détracteurs. "C'est ma famille qui en souffre".

Nous c'est de son massacre de la langue française quand il parle.

12:30 Écrit par tackle on web dans FRANCE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Décrié pour un geste vulgaire, David Ginola s'excuse

Invité dans une émission de la chaîne britannique BT Sport, l'ancien international français a réagi de bien mauvaise manière aux moqueries dont il était victime.

Portant un jeans clair et des baskets, il a subi les sarcasmes de Jake Humphrey. Le présentateur anglais remarquant que la moitié supérieure des habits de l'ancien international français était "classe", au contraire de la moitié inférieure.

Faisant dans un premier temps la moue, l'ancien joueur de Newcastle, Tottenham, Aston Villa et Everton, a, par la suite, réagi en faisant un geste explicite de l'avant-bras. Cette attitude n'a pas été appréciée par une partie des téléspectateurs, qui l'a fait savoir.

Des réactions qui ont poussé la chaîne BT Sport à s'excuser. Ce qu'a également fait David Ginola en tweetant : "Je demande humblement à BT Sport, à Jake Humphrey et à tous les fans d'accepter mes excuses sincères pour mon geste grossier et inacceptable."

00:33 Écrit par tackle on web dans ANGLETERRE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

La bicyclette de Vaz Te contre City

Malheureusement pour le joueur portugais de 27 ans, son joli but n'aura servi à rien. Menés 0-2 après un doublé de Sergio Aguero, les joueurs de West Ham ont cru revenir dans le match grâce à ce joli but.

Après une déviation de la tête, un centre très aérien parvenait à Ravel Morrison (dont nous vous parlions mercredi pour une altercation avec un équipier) qui réalisait une aile de pigeon. Pensant récupérer le cuir après avoir débordé son défenseur, il ne pouvait qu'observer son équipier Ricardo Vaz Té réaliser cette retournée acrobatique. La frappe du portugais laissait sur place Joe Hart qui ne pouvait rien.

Au final, les Hammers se sont inclinés 1-3 face aux Citizens. Aguero délivrant un assist pour David Silva dans le dernier quart d'heure. Une victoire qui permet au club de Vincent Kompany, toujours forfait, de remonter à la quatrième place du classement tandis que West Ham est quatorzième.


00:18 Écrit par tackle on web dans ANGLETERRE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

19/10/2013

L'auto-goal de Thibaut Courtois contre l'Espanyol

Après les premiers points perdus cette saison par le FC Barcelone contre Osasuna, l'Atlético Madrid avait la possibilité de s'emparer de la tête de la Liga avec le maximum de points en cas de victoire sur la pelouse de l'Espanyol Barcelone.

Surprise au coup d'envoi puisque Diego Simeone alignait dans l'axe central de sa défense Toby Alderweireld. Bien remis en selle par ses deux matchs disputés avec l'équipe nationale, l'ancien ajacide étrennait le maillot colchonero pour la première fois depuis son arrivée à Madrid.

Entre les perches, pas de surprise, puisque Thibaut Courtois, l'un des maillons forts de l'Atlético depuis le début de saison (et les deux dernières), était bien là.

Pourtant, à l'image de ses jambes un peu trop ouvertes sur le tir d'Aaron Ramsey, ce mercredi contre le Pays de galles, le grand gardien de 20 ans va commettre une erreur qui va coûter un but à son équipe.

Tout part d'un centre venu de la gauche signé Juan Fuentes. Sur celui-ci, on pense que Sergio Garcia, qui a devancé Alderweireld dans son duel, touche le ballon. Mais le ralenti montre que c'est bien le pied gauche de Courtois qui dévie le cuir dans ses propres filets.

Une erreur qui coûte trois points et la tête de la Liga à un Atlético Madrid qui voit s'arrêter ainsi son parcours sans faute.

Mais on peut bien la pardonner à un jeune homme si souvent irréprochable.



23:51 Écrit par tackle on web dans Belges à l'étranger, ESPAGNE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Paddy McCourt s'offre un but après un slalom entre 6 joueurs

Le nom de Paddy McCourt ne vous dit sans doute rien. Et pour cause puisque le gaillard n'évolue que dans l'antichambre de l'élite anglaise du côté de Barnsley. 

Une équipe qui occupe actuellement l'un des trois sièges de relégable du Championship malgré une victoire contre Middlesborough ce samedi après-midi (3-2). Contre l'ancien finaliste de la Coupe UEFA 2006 qui végète à la 16e place du classement, Barnsley avait des ailes puisqu'il menait 3-0 à la pause.

Auteur d'un doublé Chris O'Grady n'a pas pourtant pas lancé les siens sur la voie du succès. C'est Paddy McCourt, un milieu de terrain de 30 ans, qui a débloqué le marquoir à la 26e minute après s'être offert un slalom géant. Celui qui a évolué pendant 7 saisons au Celtic Glasgow a d'abord effectué un une-deux avec son partenaire Jacob Mellis avant de passer en revue 6 joueurs de Boro et de tromper le gardien.

Un exploit technique individuel de grande classe au royaume du kick and rush. Ca méritait d'être souligné.

Après tout, il n'y a pas que Neymar, Messi et Ronaldo dans la vie.

23:38 Écrit par tackle on web dans ANGLETERRE, Buts d'anthologie, ÇA SE PASSE EN DESSOUS, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le joli dribble d'Andres Iniesta

Après 8 victoires en autant de rencontres, le FC Barcelone a perdu ses premiers points de la saison sur la pelouse d'Osasuna. Ce partage pourrait aussi coûter la tête de la Liga aux Blagranas si d'aventure l'Atlético Madrid de Thibaut Courtois et Toby Alderweireld s'imposait chez le voisin de l'Espanyol.

Les hommes de Tata Martino n'ont guère semblé inspiré face à l'organisation impeccable de l'équipe de Pamplune. Pourtant, l'élégant Andrès Iniesta avait encore régalé l'assistance dès la 5e minute avec un joli dribble dont on a le secret. 

Au départ, on pense que celui qui a marqué le but de la victoire de l'Espagne en finale de la dernière Coupe du monde écrabouille le pied de Sisi, qui s'écroule au sol après le duel.

Mais en revoyant le ralenti, on se rend compte que le joueur d'Osasuna se blesse tout seul, sans doute surpris par la façon dont Iniesta s'est faufilé comme une anguille.

23:23 Écrit par tackle on web dans ESPAGNE, GESTES TECHNIQUES, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Gareth Bale a-t-il plongé pour obtenir ce pénalty ?

Le Real Madrid s'est imposé 2-0 ce samedi contre Malaga et profite du faux pas du Barça à Osasuna pour revenir à 3 points de celui-ci. Le voisin de l'Atlético pourrait bien surprendre les deux grands ténors de la Liga en cas de victoire sur le terrain de l'Espanyol de Barcelone.

Les Merengue n'ont pas vraiment été séduisants face au club désargenté d'Andalousie qui occupait encoreles premiers rôles la saison passée (il doit se contenter d'une 11e place actuellement). Ils ont pris les devants peu après la reprise grâce à Angel Di Maria avant de doubler la mise dans les arrêts de jeu grâce à un pénalty converti par Cristiano Ronaldo.

Celui-ci a été obtenu par Gareth Bale, le transfert à 91 millions du Real Madrid, qui était présent au coup d'envoi, bien remis de sa blessure qui l'avait privé du match entre sa sélection et la Belgique. Certaines personnes accusent d'ailleurs le Gallois d'avoir simulé pour avoir ce coup de réparation. D'autres estiment qu'il a glissé lors de son duel avec Weligton.

La presse espagnole a aussi donné son avis. Pour Marca et As, M. Miguel Ayza n'aurait pas du accorder de pénalty. On est d'accord, mais chacun se fera son opinion sur la glissade ou la simulation de Bale.


Real Madrid - Málaga 2-0 Gol Cristiano... par realmadridplay

23:14 Écrit par tackle on web dans ESPAGNE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Un but "à la Zlatan" ouvre le festival parisien, Bastia écrasé (4-0)

Leader de la Ligue 1 à égalité de points avec Monaco, le PSG recevait Bastia, dixième, lors de cette dixième journée de championnat. Un homme a marqué de son empreinte le début de la rencontre : Zlatan Ibrahimovic.

Le Suédois a réalisé un doublé en trois minutes. A la dixième minute, il inscrivait l'un des buts de l'année. Magnifiquement servi par Lucas, le joueur âgé de 32 ans réalisait une splendide aile de pigeon qui ne laissait aucune chance au gardien de Bastia.

Trois minutes plus tard, il remettait le couvert en doublant la marque. La défense de Bastia était visiblement dépassée. Probablement pour le préserver en vue du match de mercredi face à Anderlecht en Champions League, Zlatan Ibrahimovic a été remplacé au repos par Edinson Cavani.

Cavani reprend le flambeau

Ce dernier suivait parfaitement les traces de son comparse. Alors que les Bastiais accentuaient la pression devant la cage de Sirigu, Cavani alourdissait la marque en faisant 3-0 à la 63ème. El Matador dribblait Gilles Cioni et le portier Michaël Landreau avant de pousser le cuir au fond dans un angle très fermé.

L'Urugayen y allait lui aussi de son petit doublé. En toute fin de match, le PSG obtenait un penalty pour une faute de Landreau sur Lucas Digne. Edinson Cavani se chargeait de la conversion et envoyait le ballon dans la lucarne, prenant le gardien à contre-pied, pour faire 4-0.

Au classement, le PSG prend seul la tête avec 24 points mais pourrait être rejoint par Monaco. Les Principautaires affrontent demain Sochaux, avant-dernier. Prochain rendez-vous pour les joueurs de la capitale, mercredi au Stade Constant Vanden Stock pour la troisième journée de la Champions League.

17:47 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, FRANCE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Arsenal se prend pour le Barça et inscrit un des buts de l'année (4-1)

La mayonnaise commencerait-elle réellement à prendre du côté de l'Emirates Stadium ? On pourrait le croire au vu de ce splendide but inscrit par Jack Wilshere.

Au terme d'une action jouée entièrement en un temps entre Olivier Giroud et Jack Wilshere, ce dernier a ouvert la marque à la 18ème minute pour le compte des Gunners, ponctuant une action digne du FC Barcelone ou de la Roja espagnole.

De nouveau à l'assist, Olivier Giroud offrait le second but à Mesut Özil à la 58ème. Les deux joueurs inversaient leurs rôles de base. Le Français déposait un centre millimétré sur la tête de l'Allemand d'origine turque.

Au terme des 90 minutes, Arsenal s'impose 4-1 grâce à deux autres buts signés Aarom Ramsey et Mesut Özil. Avec cette victoire, les Gunners d'Arsène Wenger gardent la tête de la Premier League, deux points devant le duo Chelsea-Liverpool. Norwich est 18ème et premier relégable.


16:53 Écrit par tackle on web dans ANGLETERRE, Buts d'anthologie, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Hazard applique les conseils de Mourinho (4-1)

Le technicien portugais avait, en début de saison, demandé à notre compatriote d'être davantage décisif. Message reçu par Eden qui vient d'inscrire ses deuxième et troisièmes réalisations en deux matches pour le compte de Chelsea.

Opposés à Cardiff City, les Blues avaient très mal entamé la rencontre. Ils encaissaient un but dès la dixième minute de jeu des œuvres de Jordon Mutch.

Heureusement pour la bande à José, Eden Hazard allait sortir un match de très haute volée. A la 33ème, sur un dribble trop long de Samuel Eto'o (qui a pris la forme d'un assist), l'ancien Lillois permettait aux siens de revenir dans la rencontre en rétablissant l'égalité

On inverse les rôles et on recommence

En seconde période, le Diable rouge était de nouveau décisif. A la 66ème, il isolait le Camerounais et lui permettait d'inscrire son premier but en Premier League.

L'international belge voulait vraiment monter au Mou qu'il avait parfaitement appris sa leçon. Lancé sur le flanc gauche par Frank Lampard, Eden rentrait dans le jeu et fixait son défenseur. Après quelques "grigris", il se mettait sur son pied droit et frappait entre deux adversaires. Le cuir passait sous le gardien qui encaissait son quatrième but de l'après-midi.

Eden Hazard, auteur d'une brillante prestation, est resté sur la pelouse durant les 90 minutes. Sur le banc, Kevin De Bruyne n'a pas eu l'occasion de monter au jeu. Chelsea prend la seconde place du championnat à égalité avec Liverpool, deux points derrière Arsenal. Cardiff reste seizième.

16:50 Écrit par tackle on web dans ANGLETERRE, Belges à l'étranger, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Kevin Mirallas décisif, Everton s'impose 2-1

Dans le cadre de la huitième journée de Premier League, Everton avec Romelu Lukaku et Kevin Mirallas dans ses rangs, recevait Hull City.

Dès l'entame du match, la Belgique était bien représentée puisque Kevin Mirallas ouvrait le score. Sur une passe de Leon Osman, l'ancien joueur de Saint-Étienne et de l'Olympiakos tentait sa chance en un temps depuis les 25 mètres. Sa frappe trompait le portier Allan McGregor via le montant. Le Diable rouge inscrivait son premier but de la saison à la huitième minute de jeu de cette rencontre.

Cependant, à la demie-heure, Yannick Sagbo permettait à Hull de revenir dans la rencontre en égalisant. Le score était d'un but partout au repos. Insatisfait de ce résultat, Kevin Mirallas allait de nouveau sortir de sa boîte. Il permettait aux Toffees de reprendre l'avantage en offrant le second but à Steven Pienaar, monté au jeu à place d'Osman, pour faire 2-1 peu avant l'heure de jeu.

Dans les rangs d'Everton, Kevin Mirallas a joué l'intégralité de la rencontre. Romelu Lukaku a, lui, été remplacé après 68 minutes par Arouna Kone.

Au classement, Everton s'empare de la quatrième place avec 15 points, comme Southampton. Hull City est huitième à égalité avec Manchester United et Newcastle.

16:23 Écrit par tackle on web dans ANGLETERRE, Belges à l'étranger, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook