Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

26/07/2014

Le bijou de Deco pour son jubilé

A l'occasion du jubilé de Deco, les spectateurs présents dans le stade du Dragao ont eu la chance de voir évoluer le FC Barcelone de 2006 et le FC Porto de 2004. Deux équipes dans lesquelles le Portugais a joué et avec qui il a remporté la Ligue des Champions. Tranquille... 

Ce match a permis à Deco de faire la fête et de rappeler au monde entier son incroyable talent avec un but tout en toucher marqué aux Catalans.

Le score final de ce match a été de 4-4.

Obrigado l'artiste...

14:38 Écrit par tackle on web | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

21/07/2014

Berbatov signe un nouveau but spectaculaire

L'attaquant bulgare de l'AS Monaco Dimitar Berbatov n'a rien perdu de sa technique durant la (courte) trêve estivale. La preuve avec ce magnifique but inscrit dimanche face au club colombien de l'Atletico Junior.

Une reprise de volée "zlatanesque" qui a permis aux Monégasques de l'emporter 0-1 dans ce match de la Copa Euro Americana 2014.

 

 

 

11:13 Écrit par tackle on web dans VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

10/07/2014

Le fils d'Arjen Robben en pleurs après l'élimination des Pays-Bas

Les Pays-Bas n'ont pu réitérer leur perf' d'il y a quatre ans, qui les avait vus atteindre la finale de la Coupe du monde contre l'Espagne. Malgré une demie plutôt équilibrée contre l'Argentine, les Oranje ont été contraints de plier bagages après avoir perdu la séance de tirs au but fatidique contre l'Albiceleste. Une défaite cruelle, qui a rendu fou de douleur le petit Luka Robben. 

 
Agé de six ans, le petit garçon était présent à Sao Paulo pour suivre les exploits de son père... avant que ce dernier ne rate son tir au but. Evidemment très déçu de ce résultat, il n'a pu retenir ses larmes. Dans les bras de sa mère, Luka était inconsolable, et les mots de l'international de trente ans n'y changeront rien. Une scène touchante, immortalisée par les caméras de l'Arena Corinthians.
 

10:06 Écrit par tackle on web dans VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

09/07/2014

Un gardien qualifie son équipe en marquant à la... 95e minute

Si les stars du football clôturent tout doucement le Mondial, les " nobodies" européens entament eux les qualifications pour la Ligue des Champions. Au premier tour de ces préliminaires, le club andorran de Santa Coloma affrontait le FC Banants, le club de Yerevan. Les Arméniens avaient perdu le match aller sur le score de 1-0 en Principauté d'Andorre avant de mener 3-1 chez eux. Un score qui leur permettait de se qualifier pour le deuxième tour des qualifs.

Convaincus de retrouver le Maccabi Tel Aviv au tour suivant, les Aigles de Yerevan ont finalement été sortis à la nonante-cinquième minute après un but inscrit par... le gardien de Santa Coloma. Sur un coup franc tiré depuis la ligne médiane, Eloy Casals a profité d'un cafouillage dans la défense arménienne pour batte son vis-à-vis d'un tir au ras du sol. Ce but inespéré ramenait le score à 3-2 et qualifiait les Andorrans pour le deuxième tour préliminaire de la C1, une première dans l'Histoire du football de ce minuscule territoire enclavé entre la France et l'Espagne.

Quelques secondes plus tard, l'arbitre du match sifflait en effet la fin de la rencontre. Les joueurs de Banants restaient prostrés sur la pelouse, tandis que le staff de Santa Coloma pouvait fêter son héros. "Je me suis placé à l'avant pour aider mes équipiers sans même penser que je pouvais marquer", a déclaré Casals au site de la FIFAaprès son exploit. "Au moment de tirer, je pensais que quelqu'un d'autre toucherait le ballon, mais il a filé au fond des filets. J'avais déjà marqué lors de sessions d'entraînements, mais j'ai eu de la chance aujourd’hui. Rien n'est impossible", a-t-il conclu, philosophe. Reste à espérer que le voyage en Israël ne se transforme pas en Mur des Lamentations pour le club.

12:09 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, INSOLITE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

07/07/2014

James Rodriguez dans ses (chefs-d')oeuvres... à 12 ans

Un contrôle de la poitrine, une rotation, un missile dans la lucarne. En quelques secondes, James Rodriguez est devenu une star mondiale, lui qui impressionnait déjà les observateurs du football depuis son arrivée en Europe en 2010. Eliminé en quart de finale avec la Colombie, l'attaquant de vingt-trois ans restera parmi les meilleurs joueurs de ce Mondial. Auteur de six buts et deux passes décisives, le joueur de Monaco a illuminé cette Coupe du monde, où même les sauterelles sont devenues ses amies.

En 2004, le Cafetero faisait déjà preuve d'une habileté technique hors du commun, comme en témoigne ces vidéos exhumées par AS et El Comercio, un journal péruvien. Dans ce documentaire réalisé par la chaîne colombienne Teleantioquia, on voit l’international évoquer son avenir. "Je veux être professionnel, quitter Tolima et faire ce que Dieu veut", déclare-t-il au micro d'un journaliste, juste après une victoire lors d'une compétition réunissant les meilleures équipes de jeunes du pays. 

Lors de cette épreuve appelée Ponyfutbol, il avait notamment inscrit un but directement sur corner, pour le compte de l'Academica Tolimense, son club de l'époque. Un goal qu'il avait dédié à sa mère et à son beau-père, rappelle El Comercio. Quelques mois plus tard, il filait à Envigado, club avec lequel il faisait ses débuts pro à peine entré dans l'adolescence. Après ses passages fructueux à Banfield, Porto et Monaco, Rodriguez est aujourd'hui sur les tablettes de Manchester United

Une décennie après ce but exceptionnel, le Colombien a mis l'Uruguay et le reste du monde à ses pieds en sortant un but stratosphérique de ses crampons. Entre ce coup d'éclat et ses larmes de tristesse après la défaite en quart contre le Brésil, Rodriguez a offert son lot d'images fortes, preuve qu'il est bien l'un des grands de ce Mondial.

 

16:01 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Un joueur en transe après une carte rouge

Chaque joueur qui s'est déjà mangé une carte jaune "sent" lorsqu'un nouvelle faute va lui coûter un deuxième carton, synonyme de douche prématurée. Surtout si celle-ci résulte d'un tacle tardif. Le Sierra-Leonais Alhaji Kamara a fait cette douloureuse expérience lors d'une rencontre du championnat de Suède entre son IFK Norrköping et Orebro.

En toute fin de rencontre, celui qui avait pourtant été l'un des héros du match en marquant le but égalisateur de son équipe en est devenu le héros... malheureux. En effet, suite à une intervention en retard sur un défenseur adverse, l'attaquant a reçu une seconde jaune. Un véritable drame pour le joueur de vingt ans, dont la réaction fait aujourd'hui le tour du web.

Plutôt que de repartir la tête basse et la démarche lente, Kamara pique le sprint de sa vie, en se frappant la poitrine et en hurlant de toutes ses forces... avant même que l'homme en noir n'ait brandi la carte rouge fatidique. Une folle chevauchée direction les vestiaires pour un jeune avant particulièrement en réussite, avec trois buts inscrits lors des trois dernières rencontres, indique le Daily Mail. Le sens du but et une belle pointe de vitesse. What else ?

14:20 Écrit par tackle on web dans C'EST DRÔLE, CARTON ROUGE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Il se prend une jaune... après un selfie

Décidément, la mode du selfie s'invite partout. Si les supporters avaient déjà tous craqué pour cette nouvelle tendance, on n'avait pas encore eu droit à énormément de célébrations de but en mode smartphone. Et encore moins à une décision arbitrale en défaveur de l'apprenti photographe. C'est ce qu'a vécu Dom Dwyer après avoir marqué contre les Chicago Fire pour le compte de Kansas City.

Après avoir profité d'une énorme bourde de Patrick Ianni, l'arrière central de Chicago, l'attaquant de vingt-trois ans a inscrit son douzième but de la saison. Pour fêter ça, l'ancien joueur de Norwich a choisi de rejoindre ses supporters. Il s'est approché du kop de Kansas City, avant de demander à l'un des membres du public de lui passer son smartphone. Il s'est ensuite pris en photo avec les membres du public, forcément tout heureux de se retrouver sur la même photo que leur avant-centre.

 

Malheureusement pour lui, une seule personne n'a pas apprécié cette façon de célébrer un but: l'arbitre. Une fois Dwyer revenu sur le terrain, celui-ci lui a montré un carton jaune. Une décision pour le moins disproportionnée, dans la lignée de la carte jaune infligée à un joueur qui retire son maillot après un goal. Et si on se prenait moins au sérieux, parfois ?

13:15 Écrit par tackle on web dans INSOLITE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

01/07/2014

Les Sud-Coréens accueillis avec des bonbons

Ces confiseries n'étaient pourtant pas destinées à être offertes en guise de récompense aux joueurs.

De retour du Brésil après une Coupe du Monde des plus décevantes, les joueurs sud-coréens ont été accueillis à l'aéroport de Séoul par des bonbons. Problème : ceux-ci n'étaient pas destinés à leur consommation mais étaient utilisés comme projectiles par des fans mécontent(e)s des piètres prestations de leurs héros. Il faut dire que pour la première fois depuis 1998, l'équipe du Pays du Matin Calme n'a pas réussi à gagner le moindre match, ne glanant qu'un seul point lors de leur match inaugural face à la Russie.

La signification sous-jacente de cet acte était des plus cyniques puisque les bonbons utilisés comme projectiles étaient au café, des "yeot". "Mange des yeot" signifie "Va-t'en pourriture". Le coach Hong Myung-Bo s'est défendu en affirmant que la pression d'un Mondial était trop forte pour les jeunes joueurs qui composaient sa sélection.

Quand on connaît le fanatisme des fans sud-coréens (et surtout sud-coréennes), ces bonbons ont sûrement dû faire mal une fois leurs cibles atteintes...

15:19 Écrit par tackle on web dans INSOLITE, MONDIAL 2014, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook