Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

22/04/2014

Le joli solo de Rémy Cabella, la folle remontée de Lorient

Qui a dit qu'on ne voyait jamais de buts en Ligue 1 ? Au stade du Moustoir, les 16000 spectateurs qui avaient décidé de passer leur dimanche de Pâques devant Lorient - Montpellier en ont eu pour leur argent. Huit buts, du spectacle et un incroyable scénario. Le foot comme ça, on en redemande encore et encore.

Le show a été lancé par Remy Cabella à la 26e. Le meneur de jeu corse de Montpellier a réussi un joli solo sur le dancefloor synthétique en guise d'amuse-bouche. A la récupération d'une très mauvaise remise dans l'axe à 30 mètres des buts, Cabella s'est d'abord débarrassé de Gregory Bourillon avant de passer un petit pont à Wesley Lautoa puis de conclure d'une frappe lourde dans le plafond de Fabien Audard.

Aboubakar, le buteur dont on ne parle pas assez, sauve Lorient dans les arrêts de jeu

Si Jérémy Aladière répondait à l'ouverture du score de Cabella sur pénalty, c'est Montpellier, réduit à 10 après l'exclusion de Geoffrey Jourdren, qui allait ensuite s'envoler en deuxième période. Mbaye Niang redonnait l'avance aux hommes du président Nicollin avant que Jean Deza et de nouveau Remy Cabella ne fassent définitivement le trou aux 78e et 81e minutes.

1-4 à 9 minutes de la fin. Autant dire que plus personne n'y croyait dans les travées du stade. Mais c'était sans compter sur le jusqu'au-boutisme des Bretons qui renversaient la vapeur en l'espace de seulement 6 minutes. Kevin Monnet-Paquet redonnait l'espoir aux siens à la 87e avant que Vincent Aboubakar ne sorte de sa boîte.

Le buteur camerounais, 3e meilleur artificier de Ligue 1 au coup d'envoi, trompait à deux reprises Laurent Pionnier dans les arrêts de jeu et offrait un match nul inespéré aux hommes de Christian Gourcuff. (Il dépasse désormais Edinson Cavani, cependant double buteur en finale de la Coupe de la Ligue, au classement des meilleurs buteurs de L1 qui est toujours dominé par Zlatan Ibrahimovic).

Ceux qui avaient quitté précipitamment le Moustoir pour éviter les embouteillages pouvaient s'en mordre les doigts. Tant pis pour eux.

F.Chl.

10:36 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, FRANCE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.