Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

15/04/2014

L'élégance de Manuel Pellegrini dans la défaite

article-2603602-1D13EA5000000578-432_634x422.jpg

Manchester City a peut-être perdu ses dernières illusions de titre sur la pelouse d'Anfield Road ce dimanche après-midi. Battus 3-2 et désormais à sept unités de leur adversaire du jour, les Skyblues, troisièmes du classement avec deux rencontres en moins, n'ont peut-être plus tout à fait leur sort entre leurs mains, même s'ils refusent de baisser les bras.

Dans la défaite, il y a deux types d'entraineurs. Ceux qui s'en vont serrer mollement la main de leur alter ego avant de filer dans le vestiaire en faisant la moue et ceux qui affichent dignité et respect.

Manuel Pellegrini appartient à la deuxième catégorie. L'entraineur chilien de City a démontré qu'être compétiteur n'empêchait pas pour autant d'être gentleman.

La presse anglaise nous rapporte qu'au coup de sifflet final, celui qu'on surnomme "l'Ingénieur" est allé salué Brendan Rodgers et son staff avant d'attendre à l'entrée du tunnel où il a salué tous les joueurs de Liverpool présents sur la pelouse (sur la vidéo, on voit seulement la poignée de main plus symbolique avec Steven Gerrard).

En conférence de presse, Manuel Pellegrini aurait pu aussi se plaindre de l'arbitrage de M. Clattenburg dont les décisions n'ont pas toujours été favorables à son équipe, mais il a préféré le dédouaner. "Il y avait clairement une main de Martin Skrtel dans la surface, mais ce serait trop simple d'expliquer ce résultat négatif à cause du referee. L'arbitre a dans l'ensemble bien fait son travail dans un match difficile".

Avant d'insister sur les mérites de son adversaire et les manquements de son équipe : "Lors du dernier quart d'heure de la première période, nous avons eu deux occasions franches de but et en seconde période nous étions la seule équipe sur le terrain. Mais cela n'a pas suffit parce que nous avons commis une erreur en fin de match. Pendant les 20 premières minutes, Liverpool a joué avec beaucoup d'agressivité et nous n'avons pas bien commencé. Quand une équipe aussi forte à domicile marque rapidement deux buts, ça devient vite difficile".

Manuel Pellegrini n'a pas non plus accablé Vincent Kompany, son capitaine peu à son affaire sur la pelouse d'Anfield. "Vince est un grand défenseur. Aujourd'hui, il a commis une erreur, mais on perd et on gagne en équipe.", a expliqué le technicien de Manchester City qui avait admis que son joueur n'était sans doute pas à 100% 

Comme quoi faire une analyse juste n'est pas si difficile que ça.

Prends en de la graine Guy Luzon.

F.Chl.

09:02 Écrit par tackle on web dans ANGLETERRE, FAIR PLAY, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.