Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

25/02/2014

Mario Been applaudi lors de la conférence de presse annonçant son licenciement

media_xll_6516684.jpg

La 12e défaite de la saison de Genk en championnat, qui plus est à domicile contre le modeste Waasland-Beveren, aura eu raison de Mario Been. L'entraineur néerlandais, qui était sur la sellette depuis quelques semaines, n'a pas résisté à cette nouvelle contre-performance. Il cède sa place à Emilio Ferrera qui revient en Belgique après des expériences en Grèce et en Arabie Saoudite. Le Bruxellois n'avait plus entrainé un club de Pro League depuis son passage de 6 mois à Lokeren en 2010.

Mais la scène la plus curieuse de la journée a eu lieu lors de la conférence de presse organisée pour annoncer le départ de Mario Been. Très digne et professionnel, le technicien batave a accepté de répondre avec franchise aux questions des nombreux journalistes présents. "J'ai parlé aux joueurs ce matin (lundi) et leur ai demandé de poursuivre leur belle campagne européenne jeudi contre Anzhi. Ils m'ont applaudi à mon départ. Peut-être pas tous de la même manière, mais tout de même", a-t-il notamment expliqué.

Ensuite, c'est Dirk Degraen, le directeur général du club limbourgeois, qui a pris la parole. "Nous estimons qu'il était de notre devoir d'être ici à côté de Mario lors de son départ", a-t-il déclaré. "Dire au revoir de cette manière, démontre l'importance du lien qui existait entre le club et lui. Son licenciement n'a d'ailleurs rien à voir avec ses talents d'entraîneur et sa personnalité. Tout le monde est d'accord là-dessus. Il faut s'atteler maintenant à trouver quelqu'un qui pourra trouver la clé que Mario n'est, à un certain moment, plus parvenu à trouver." .Le directeur général du dernier vainqueur de la Coupe de Belgique a ensuite surpris en demandant aux représentants des médias présents dans l'assemblée.. d'applaudir l'entraineur déchu. 

"Tout comme je l'ai fait avec les joueurs, je vous demanderai juste d'applaudir l'homme à mes côtés car je ne suis sans doute pas prêt de collaborer encore avec quelqu'un comme lui", a lancé Dirk Degraen aux journalistes, qui se sont exécutés devant un Mario Been visiblement ému.

media_xll_6516704.jpg

Cette scène improbable a suscité quelques réactions négatives en Flandre, notamment dans le chef de Wesley Sonck, qui a porté la liquette de Genk entre 2000 et 2003 avec un titre à la clé. "C'est du jamais vu", a estimé dans l'émission Extra Time celui qui a marqué à 24 reprises sous la vareuse des Diables Rouges. Johan Boskamp, qui a entrainé Sonck à cette époque pendant une saison, a lui déclaré que la demande de Dirk Degraen était ridicule.

Peter Vandenbempt, journaliste réputé pour Sporza Radio, n'a pas été plus tendre : "Franchement, j'aimerais qu'à l'avenir, les managers ne demandent plus aux journalistes d'applaudir un coach. J'ai énormément de respect pour le travail effectué par Mario Been et pour la façon dont il a collaboré avec la presse, mais j'ai trouvé cette demande complètement inappropriée", a-t-il déploré.

Intronisé T1 en 2011 du côté du Limbourg en remplacement de Frank Vercauteren, parti tenté sa chance au Moyen-Orient, Mario Been avait remporté la Coupe de Belgique lors de la saison écoulée.

F.Chl. (avec Belga)

Voir la scène de la demande d'applaudissements à 7'45"

11:45 Écrit par tackle on web dans Belgique, INSOLITE, JUPILER PRO LEAGUE, RC GENK, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.